Addiction aux rêves

+6
Pieyre
Bibo
Cyril THQI
Paradoxe
Marioons
thingfish
10 participants

Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Addiction aux rêves

Message par thingfish Jeu 22 Jan 2015 - 16:46

Bonjour. J'ouvre ce topic pour parler d'un problème qui prend de plus en plus d'ampleur dans ma vie et pour essayer de glaner des informations ou des témoignages de personnes vivant ou ayant vécu la même chose.

En fait j'ai toujours beaucoup rêvé toutes les nuits. Je fais des rêves très intenses et détaillés, souvent lucides, spectaculaires et dont j'ai des souvenirs très précis. La nature de ces rêves est complètement aléatoire, la plupart du temps ils sont plutôt agréables et ressemblent à des films racontant des histoires plus ou moins absurde dans des décors incroyables, et mettant en scène des personnages réels ou fictifs. J'adore ces rêves et les souvenirs qu'ils me laissent. Mais depuis quelques mois ils commencent à prendre une dimension vraiment invasive sur ma vie réelle. C'est à dire que lorsque je m'endors, j'ai tendance à rester conscient et à me sentir propulsé dans un rêve dans lequel le temps s'écoule lentement. Avant je n'avais pas cette perception du temps pendant mon sommeil, mais maintenant c'est devenu systématique. Je vois, j'entends, je sens et je touche des choses extrêmement intenses pendant plusieurs heures et lorsque je me réveille, je suis exténué, j'ai l'impression d'avoir passé ma nuit à tout faire sauf me reposer, et je reste obsédé toute la journée par les sensations et les histoires qui me restent en tête. J'ai de plus tendance à négliger la réalité comme si je devenais accroc aux rêves, je suis en permanence fatigué et somnolent, je ne pense presque plus à rien d'autre à longueur de journée en attendant impatiemment le prochain rêve...

J'ai la nette impression que ce n'est pas tout à fait normal. Mes rêves n'ont rien de spécial à part leur intensité, je n'essaye pas de les interpréter, à vrai dire je leur trouve un intérêt plutôt ludique, mais l'importance qu'ils prennent dans ma vie commence à dépasser tout le reste et ça m'inquiète. D'autant que je ne sais pas du tout à qui en parler.

Auriez vous des expériences similaires à partager ou des conseils, des pistes à me donner? J'ai l'impression que ça devient une vraie drogue avec tout ce que ça implique de mauvais socialement et psychologiquement.

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 32
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Supprimé

Message par Marioons Jeu 22 Jan 2015 - 18:32

.


Dernière édition par Marioons le Dim 26 Fév 2017 - 21:01, édité 2 fois

Marioons

Messages : 204
Date d'inscription : 14/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Paradoxe Jeu 22 Jan 2015 - 18:39

Ça ressemble à de la fuite de réalité par l'hypersomnie, un des symptômes possible d'un état dépressif. Ou c'est juste que tu est fatigué en ce moment et que tu as besoin de récupérer.

Une question à se poser, pourquoi les rêves sont il mieux que la réalité ?
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par thingfish Jeu 22 Jan 2015 - 19:19

Je ne suis pas vraiment hypersomniaque. Je dirais même que c'est plutôt l'inverse, même si mes insomnies fonctionnent par période et qu'en ce moment je suis très fatigué tout le temps et dort plus que d'habitude. Mais mon sommeil n'est pas réparateur en grande partie à mon avis parce que je ne me repose pas vraiment en dormant.

Les rêves sont mieux que la réalité parce qu'en ce qui me concerne ils sont beaucoup plus riches et intenses sur le plan sensoriel, la réalité me semble vraiment fade à côté. J'ai l'impression de prendre un buvard de LSD à chaque fois que je m'endors en fait. Et toute là journée je ne fais que méditer sur ce que j'ai vécu pendant mes nuits sans chercher à comprendre, juste parce que je veux ressentir à nouveau un peu de ces sensations surnaturelles qui n'existent pas dans la réalité. Du coup je suis complètement ailleurs, négligeant envers un tas de choses à commencer par ma vie sociale. Alors qu'en soi ma réalité n'est pas si mal, je ne pense pas être dans un état dépressif.

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 32
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Cyril THQI Jeu 22 Jan 2015 - 19:33

Je trouve que tu as beaucoup de chance.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par thingfish Jeu 22 Jan 2015 - 22:21

Et bien dans un sens oui, parce que je vis souvent des expériences d'extase absolue pendant mon sommeil, et que mes rêves sont rarement tristes, même lorsqu'ils mettent en scène des choses comme la mort ou la violence, ils ne sont presque jamais angoissants. J'ai en tête des images indescriptibles d'une beauté à couper le souffle quand je me réveille, j'explore des paysages incroyables, je vis des scènes loufoques souvent drôles, parfois spectaculaires. J'entends beaucoup de musiques surnaturelles et d'une intensité fulgurante aussi pendant mes rêves. Je ressens de la douleur physique comme des sensations orgasmiques parfois. Il y a des odeurs aussi, des sensations surnaturelles mais criantes de réalisme comme lorsqu'en plein rêve je décide qu'une situation ou qu'un endroit me déplait et que je me rappelle que je suis en train de rêver et donc que je sais voler, mais que je me rend compte en essayant que ça ne marche pas du premier coup et que je me pète la gueule plusieurs fois avant de réussir à choper un courant ascendant pour décoller. J'ai vu Miles Davis, Frank Zappa ou Igor Stravinsky en concert pendant mes rêves aussi, ils jouaient une musique inédite! J'ai même jamé une fois avec John Lee Hooker sur le palier de mon appartement vu qu'on était voisins dans le rêve en question!

Mais voilà, quand je me réveille, que je dois reprendre ma vie réelle, tout me paraît d'une laideur épouvantable et d'un ennui mortifère, je n'ai pas envie de sortir, de voir du monde, même pas de voyager ou de découvrir des choses. J'ai l'impression que tout me déçoit dans la réalité. Heureusement que je fais un boulot qui me plait, car en dehors de ça j'ai l'impression que tout est merdique. Peut être que je suis en état dépressif mais je ne pense pas, je n'ai aucune raison de l'être. C'est comme si je vivais dans plusieurs réalité parallèle et que celle dans laquelle j'existe concrètement était de très loin la plus inintéressante. Voilà ce que je ressens.

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 32
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Bibo Ven 23 Jan 2015 - 11:59

Qu'est ce qui a changé depuis quelque mois mis à part ces rêves ?
Pourquoi ne pas en tirer pleinement avantage et en faire des romans ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par thingfish Ven 23 Jan 2015 - 17:24

Depuis quelques mois je suis un peu stressé, j'ai eu des soucis d'argent qui sont réglés depuis peu, je suis globalement assez blasé par certaines choses, mais j'ai toujours eu des rêves particulièrement intenses. C'est juste que ces derniers temps ils on encore gagné en richesse et en puissance. J'ai aussi fumé de cannabis occasionellement pendant une période mais j'ai arrêté il y a quelques mois, je me demande si ce n'est pas lié, je rêvais beaucoup moins intensément quand j'en prenais avant de dormir pour lutter contre mes insomnies.

Je ne peux pas écrire de romans parce que je ne suis pas écrivain, je ne pense pas que ça s'improvise. Et puis mes rêves ont un fil conducteur plus ou moins logique dans leur contexte mais ça reste des rêves avec toute l'absurdité et la confusion que cela implique malgré tout. Pour écrire des romans il faut partir du principe qu'on a des choses à dire qui sont susceptibles d'être interessantes à lire. L'intérêt de mes rêve est surtout sensoriel, ils n'y a pas grand chose de plus à en tirer et ils sont difficiles à décrire fidèlement avec le langage.

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 32
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Invité Ven 23 Jan 2015 - 18:34

Hello. Tout ce que je peux te dire c'est que je faisais régulièrement des rêves conscient quand j'étais jeune. Et à un moment j'ai "décidé" d'arrêter. Je me suis convaincu que le sommeil devait être laissé libre (enfin les rêves). Et depuis ce jour là je n'ai plus (ou pratiquement plus) ce genres de rêves, et d'ailleurs je me souviens très rarement de mes rêves. Ce qui semble clair c'est que notre attitude et nos envies, nos croyances aussi (est ce que c'est possible ?) la curiosité (est ce qu'on peut oui ou non écrire un texte dans un rêve, lire un livre, regarder sa main ... volontairement / par hasard ?) jouent tous un rôle important. J'apprends à mes enfants qu'ils ont le choix, et que leur rêve leur appartiennent. Qu'il est possible de choisir ce qu'on va rêver, et tout aussi amusant de conserver le plaisir de la découverte.

J'avais lu des témoignages à une époque (ça devait être avant internet en plus ...) sur les personnes qui ont des rêves atypiques. Je me souviens en particulier du témoignage d'un gars qui pouvait réagir à ce qui se passait autour de lui pendant ses rêves. Il a été dans un labo, et s'est mis d'accord avec les expérimentateurs pour tourner ses yeux dans une direction ou l'autre s'il percevait un signal convenu (peut être un son ... me souvient plus bien) et des électrodes vérifiaient qu'il était bien en état de sommeil. Et donc oui ça aussi c'est possible en dormant.

Le fait que tu ne sois pas reposé est ennuyeux, mais je ne suis pas sûr que ça soit lié à ton addiction aux rêves. A ceci prêt que les rêves ne restent pas spontanément en mémoire. Il y a un phénomène d'oubli assez intense. Si tu aimes t'en souvenir, tu utilises peut être alors des micros-réveils afin de mieux les mémoriser, et c'est peut être ça qui provoque ces fatigues.

Il faudrait que tu essayes d'être plus raisonnable, peut être pas vis à vis de rêves eux même, mais vis à vis de ton besoin de t'en souvenir ensuite. Je suis convaincu que même les rêves dont on ne se souvient nous influencent beaucoup. Et donc faire de beaux rêves a la priorité sur le fait de s'en souvenir de manière consciente. C'est dommage un peu, peut être, mais c'est ainsi. Et puis rien n'empêche de t'en souvenir de façon plus raisonnable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Pieyre Ven 23 Jan 2015 - 18:45

Marie Shelley a bien écrit Frankenstein d'après un rêve... Certes il faut être écrivain. Je ne crois pas que cela s'improvise en effet, mais cela peut se travailler. Combien de personnes qui avaient vécu des événements forts (certes réels dans leur cas) ont éprouvé le besoin de les retranscrire, et l'ont fait d'une façon sans doute pas novatrice du point de vue de la littérature, mais très intéressante...
Les rêves en tant que tels me semblent assez correspondre à des nouvelles étranges, à la façon d'Edgar Poe, ou à des poèmes parfois.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Cyril THQI Dim 25 Jan 2015 - 22:21

Thingfish,
Combien d'heures dors-tu par jour ?
As-tu un sommeil polyphasique ?
Quel est ton rapport à l'imaginaire à l'état de veille ?
Es-tu très créatif musicalement ? En particulier, improvises-tu fréquemment des musiques dont les règles de compositions sont-elles mêmes neuves pour toi ?
Cela a-t-il changé au cours des derniers mois ?

Certains rêves m'ont parfois frappé fortement et je me reconnais dans les descriptions que tu fais. Mais je ne l'ai jamais vécu avec la même fréquence que toi. Ce que je regrette d'ailleurs (à tort ou à raison).
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par thingfish Lun 26 Jan 2015 - 0:36

Je dors de 10h par jour à pas du tout. En moyenne je dirais 5h. Il m'arrive rarement d'avoir des périodes de sommeil polyphasiques pendant certaines périodes, et c'est souvent dans ses périodes que les rêves sont les plus envahissants. Mon rapport à l'imaginaire en état de veille est assez important et l'a toujours été. Depuis que je suis gamin plus de la moitié de mes pensées concernent l'imaginaire. Au cours des derniers mois j'ai l'impression que mes rêves restent davantage dans ma mémoire avec un très fort sentiment de nostalgie lorsque je pense à l'un d'eux. En pleine journée il m'arrive d'avoir un flash et de me rappeler en détail d'un rêve ou d'une séquence particulière d'un rêve que j'ai fait il y a des années, c'est comme si je visionnais un ou plusieurs films par nuit, et du coup j'ai des centaines de rêves singuliers en mémoire qui ne s'effacent pas et qui s'accumule un peu plus chaque nuit. A côté de ça j'ai une mémoire très peu performante pour tout ce qui concerne mon existence réelle et les choses concrètes, comme si ces choses passaient au second plan de mon existence au sens large. C'est ce qui m'inquiète un peu. Ce n'est pas désagréable, loin de là, mais quand je regarde mon rapport à la réalité, la manière dont je me situe par rapport à elle et les conséquence que cela a sur mon existence, je me dis qu'il y a sans doute un problème.

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 32
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Edelweiss Lun 26 Jan 2015 - 12:54

J'ai l'habitude de me souvenir de mes rêves, j'ai aussi eu de très bonnes sensations en rêve qui ne me donnait pas envie de les oublier et je tentais de les remémorer dans la journée, j'ai également eu cette envie de vite aller dormir pour rêver parce que ça avait le goût de l'aventure et ça n'est pas anormal.
Par contre ce que tu décris sur des centaines de rêves en mémoire alors là je ne connais pas du tout ce phénomène.
http://www.inserm.fr/espace-journalistes/pourquoi-le-cerveau-se-souvient-il-des-reves Like a Star @ heaven
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 549
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Cyril THQI Lun 26 Jan 2015 - 14:22

thingfish a écrit:Je dors de 10h par jour à pas du tout.
Se pourrait-il que cette irrégularité augmente ce dont tu te plains ?
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Bibo Lun 26 Jan 2015 - 18:13

Cyril THQI a écrit:
thingfish a écrit:Je dors de 10h par jour à pas du tout.
Se pourrait-il que cette irrégularité augmente ce dont tu te plains ?

Au vue de tourbillon endocrinien que cela doit générer, il y a des chances !
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par oufy-dame Lun 26 Jan 2015 - 19:08

Je te suggère de lire des travaux sérieux sur le sommeil et ses différentes phases, au cours d'un cycle, et au cours de chaque nuit, afin de mieux connaître le sommeil en général et le tien.

Tu manques peut-être de sommeil profond et/ou paradoxal.

Voir aussi d'autres topics sur ZC (et des sites sérieux) sur l'hypnagogie et d'autres aspects spéciaux du sommeil de certaines personnes.

Tu peux aussi consulter des spécialistes du sommeil : on trouve des infos sérieuses notamment sur les sites d'assoc', et des services spécialisés dans l'étude du sommeil (en hôpital public ? et des cliniques du sommeil).

Ton inquiétude quant à la normalité de ce qui t'arrive me semble légitime, et consulter un-e psychiatre me semblerait préférable, notamment puisque tu dis t'être drogué, ce qui suggère que tu as des problèmes dont tu n'es pas conscient ou du moins qui ne sont pas guéris ?

Concernant les rêves lucides : si tu les fais spontanément et sans t'y "accrocher" quand tu en prends conscience, je ne sais pas ce que tu peux faire, mais j'ai lu récemment que cela perturbe le sommeil (ça provoquerait un micro-réveil), du moins pour les gens qui s'entraînent pour faire des rêves lucides (cf. article de "Sciences et vie" - dossier Les rêves -- sur les thérapies pour faire cesser des cauchemars récurrents, mais je ne sais toutefois pas comment ces thérapies permettent d'éviter des micro-réveils ?).

Tu peux aussi tenter de cesser de consommer toute substance psycho-active/stimulante (café et déca, thé, chocolat, alcool, redbull, menthe...), vérifier les effets secondaires des médicaments que tu prends peut-être, les activités qui perturbent l'endormissement (TV, ordi, films violents, lectures "sombres", lumière trop forte avant de dormir...) et tenter au moins une activité relaxante quotidienne ?
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Invité Lun 26 Jan 2015 - 19:46

Je suis allé à la pêche aux infos, j'avais déjà regardé quelques vidéos sur les rêves lucides...il y'a quelques années
ayant eu aussi des problèmes de sommeil à un moment donné, mais non d'addiction, je me suis donc documenté et informé.

si j'ai retenu ce que l'on m'a dit et de ce que j'ai vu, il n'y a pas si longtemps on associait uniquement le rêve au sommeil paradoxal.
Or il a été démontré depuis qu'ils sont présents également durant la phase de sommeil lent, voir profonde...
Et que le contenu visuel des rêves durant la phase paradoxale ne peut pas être simplement considérée comme un « verrou » physiologique destiné à empêcher l’acting-out des rêves

Bon c'est encore au stade expérimentale ce genre de recherches, donc je ne fais que retranscrire ce que j'ai lu.
C'est bien de rêver mais c'est mieux de bien dormir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Le Petit Zèbre Jeu 26 Fév 2015 - 3:08

Bonsoir.

Ji'ai le même "problème" que toi, mais en plus intense.
J'ai lu precedemment q'une personne utilisait le terme "porte de sortie", c'est à peu près ça.
Moi je n'assume pas ma vie, les rêves sont ma source de réconfort.
Sauf que je rêve le jour (oui c'est flippant). Je rêve à chaque instant où je ne fais rien de concret comme écrire là maintenant.
Ne sois pas inquiet vis à vis de ça, c'est très positif et rassurant.
Le Petit Zèbre
Le Petit Zèbre

Messages : 31
Date d'inscription : 04/12/2014
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par oufy-dame Jeu 19 Mar 2015 - 22:26

Je t'invite à lire ce que j'ai écrit plus haut.

A toute petite dose, peut-être, mais c'est une mauvaise habitude, j'en avais pris une du même ordre très jeune et ça n'a pas arrangé ma scolarité ni mon bien-être.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Addiction aux rêves Empty Re: Addiction aux rêves

Message par Versatile Mer 25 Mar 2015 - 19:24

Bonjour, je me souviens aussi énormément de mes reves, des centaines certainement. Je me suis toujours trouvée bizarre de me souvenir de mes reves et depuis l'age de 16 ans que je les analyse. Ca m'aide énormément a me comprendre et a tirer certaines conclusions ressenties ds mon inconscient que mon conscient tiendrait par qq raison de ne pas considérer... Je me suis toujours dit que pour passer le 1/3 de notre vie a dormir et rever, ca doit bien servir a qqch. Donc je me suis mise a les analyser et j'y vois un gros atout d'introspection et de perception. Comme toi j'adore rever et j'aimerais ne pas avoir a me tirer d'un reve parfois quand le réveil sonne.... j'y retourne meme souvent en disant a mon copain ''Attend je dois finir quelque chose... donne moi 5 minutes ''... hahaha Et ca marche j'y retourne et fait ce que je voulais accomplir Smile J'ai pensé tenir un journal de mes reves mais je ne me suis biensur jamais mise a la tache Razz Saleté de procrastination .... Wink
Versatile
Versatile

Messages : 3
Date d'inscription : 25/03/2015
Age : 40
Localisation : Quebec (Canada)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum