Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

+24
citrouille
ShineFlower
Pieyre
filigrane
hop!
VK.
nikoku74
Vincenz'
IndianaJoan
Ventsage
Marioons
Hashirama
Labarum
Deedee
lechalote
Bibo
Moujik
sylveno
ErikFromFrance
Abonné absent
Cyril THQI
itiz
Pola
Jk7
28 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Jk7 Ven 9 Jan 2015 - 16:26

Voilà maintenant une dizaine d'années que l'on m'aurait détecté certains motifs décrits comme des zèbrures sur mon pelage initialement considéré comme plutôt uniforme :/ Et celà fait par contre un peu plus de deux ans que c'est la chute libre dans l'ascenseur moral et émotionnel...

Depuis, "amis", famille, etc, bref TOUS me poussent à aller voir un psychologue pour m'aider à gérer les effets de ces zébrures en société.
Sauf que voilà, il y a un "hic": je crois faire comme un rejet idéologique de la profession encadrée de psychologue (je parle de celui dans son cabinet qui attend les appels de patients tristounets pour écouter leurs histoires).

Je pourrais expliquer les raisons mais j'ai peur que cela déplace le débat, et je voudrais donc en venir dans un premier temps au point qui m'intéresse:

Est-ce que certains d'entre vous essayent ou ont déjà réussi à se sortir d'un état dépressif sans l'aide d'un(e) psychologue? Si oui, comment? Certains partagent-ils certains aspects de cette forme de rejet?
J'aimerais avoir vos avis et témoignages.   Merci
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Pola Ven 9 Jan 2015 - 16:31

Indice pensable

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Jk7 Ven 9 Jan 2015 - 19:03

Et bien entendu, est-ce que vous pensez absolument indispensable pour un zèbre de consulter un psychologue pour son équilibre, son épanouissement et son éventuelle reconstruction?
Merci
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par itiz Ven 9 Jan 2015 - 20:22

Pour moi, oui, mais nécessaire de bien le choisir, sinon, cela peut être une perte de temps et d'argent, voire en rajouter une couche sur le mal-être...
itiz
itiz

Messages : 1355
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 63
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Cyril THQI Ven 9 Jan 2015 - 20:29

fabkay a écrit:Je pourrais expliquer les raisons mais j'ai peur que cela déplace le débat, et je voudrais donc en venir dans un premier temps au point qui m'intéresse:
Ca aurait pu tout de même être intéressant. Car tous les psys n'ont pas la même pratique. Loin s'en faut. Et ce qui te déplaît chez les psys n'est peut-être qu'une caractéristique de certains d'entre eux.

fabkay6 a écrit:Est-ce que certains d'entre vous essayent ou ont déjà réussi à se sortir d'un état dépressif sans l'aide d'un(e) psychologue? Si oui, comment? Certains partagent-ils certains aspects de cette forme de rejet?
La profession de psy n'existe pas depuis longtemps. J'ose espérer qu'avant il était possible de sortir d'une dépression malgré tout.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Jk7 Sam 10 Jan 2015 - 5:20

@Cyril
1 j'expliquerai peut-être un peu plus tard

2 Je n'en doute pas, c'est bien pour cela que je demande
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Abonné absent Sam 10 Jan 2015 - 7:04

Ceux qui n'y arrivent pas vont voir leur médecin généraliste qui leur prescrit des antidépresseurs. Le problème est l'addiction que ça peut parfois créer.

Ca reste nécessaire d'aller voir un psychologue mais il faut bien le choisir, ou l'essayer et en changer jusqu'à trouver le bon.
En France ils sont souvent de l'école freudienne, perso je préfère les comportementalistes.
J'en ai trouvé un de bien (qui est freudien) à l'hôpital militaire.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Sam 10 Jan 2015 - 7:37

silwilhith a écrit:En France ils sont souvent de l'école freudienne, perso je préfère les comportementalistes.

je me permets juste de vous donner un lien qui indiquait que dejà en 2008, l'ecole freudienne n'était plus majoritaire dans le monde de la therapie,alors qu'effectivement avant,elle etait incontournable et toute puissante dans ce domaine

http://www.sergeginger.net/resources/12+th$C3$A9rapies+courantes.pdf

et sinon je pense qu'on peut sortir d'une depression sans psy,mais pas sans se pencher sur son fonctionnement psychique et trouver des clefs dans des ouvrages ou autres,et prendre la peine d'essayer d'autres manieres d'etre ou de faire.. pour moi la psychotherapie est un formidable outil pour se connaitre en profondeur et trouver des solutions perennes à des difficultés chroniques ...
le psychotherapeute avec qui je suis restée trois ans m'a donné des tas de clefs d'enfer,je sortais de chez elle boostée (une fois que j'avais accepté d'aller creuser là où j'avais mal depuis tres longtemps)...
j'aurais eu bien tort de m'en priver,me suis fait un bon cadeau en suivant cette psychoterapie(plusieurs tentatives vite avortées  avec d'autres psy durant les dix années avant,mais je n'étais pas prete et la psychanalyse et l'analytique n'étaient pas du tout ce qu'il me fallait)
je pense que j'aurais mis minimum 10 fois plus de temps à changer sans faire reellement une therapie,et fort probable aussi que j'aurais continuer jusqu'au bout à aller plutot mal,cahin cahan..maintenant je sais que je vais bien,pour de bon,et ça change la vie,enfin non,la façon de voir la vie surtout,parce que la vie reste la vie et les autres restent ce qu'ils sont
bon courage à toi,avec ou sans psy,tu es libre et tu fais de toute maniere le meilleur choix pour toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Sam 10 Jan 2015 - 8:14

Silwilhith a écrit:Ca reste nécessaire d'aller voir un psychologue mais il faut bien le choisir, ou l'essayer et en changer jusqu'à trouver le bon.
En France ils sont souvent de l'école freudienne, perso je préfère les comportementalistes.
L'école freudienne, ça n'est pas de la psychologie. C'est de la psychanalyse. Et il faut le rappeler : la psychanalyse c'est du bidon ; c'est du vaudou. Ca n'a aucun fondement scientifique et ça n'a aucune efficacité démontrée. C'est le même genre de conneries que l'astrologie, le feng shui, etc.

Alors autant il faut distinguer les astrologues (=mal) des astronomes (=bien), il est fondamental de distinguer les psychanalystes (=mal) des psychologues (=bien). Enfin, je dis ça... c'est à vous de voir si vous souhaitez aller mieux ou juste donner de l'argent à un charlatan.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Sam 10 Jan 2015 - 8:32

oui, ABSOLUMENT indispensable !!

attention : bien choisir est tout aussi indispensable.

et bien faire la différence entre psy… -chiatre, -chanalyste, -chologue, -chothérapeute
non parce que sinon c'est comme si tu va voir un stomato pour avoir de la myopie !

et de toute façon,
rayures ou tâche ou uniforme
bien ou mal ou bof,

ça devrait être un incontournable systématique pour tout le monde sans exception !
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Sam 10 Jan 2015 - 8:39

charlatan les -chanalystes, assez d'accord sur le fond
sauf qu'il faut à mon avis faire la part entre,
les théories in-con-tour-nable sur le fonctionnement du psychisme qui ont été construite par eux,
et la pratique de l'analyse qui est effectivement une belle foutaise
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Sam 10 Jan 2015 - 8:46

La psychanalyse est athéorique. C'est juste de la merde. C'est juste une bande de connards qui par masturbation s'inventent des hypothèses explicatives sans fondements et qui s'enfoncent dans la croyance en ce qu'ils ont fantasmé.

C'est pour ça que la psychanalyse n'existe quasiment plus qu'en France. Parce que dans tous les autres pays les pouvoirs publics se sont rendus compte de la connerie de ce truc et ont sonné la fin de la récré. En France, les lobbies psychanalystes continuent de maintenir l'activité légale parce qu'ils ont encore prise sur quelques décideurs. Mais ils ne sont pas différents d'un lobby vaudou ou chiromancien dans d'autres pays.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Sam 10 Jan 2015 - 9:22

ah tu m'étonnes, référence ?
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Sam 10 Jan 2015 - 9:35

sylveno a écrit:
ah tu m'étonnes, référence ?
Référence de quoi ?

Je peux te mentionner quelques sources à compulser :
- http://pangolia.com/blog/?p=1555
- https://www.youtube.com/watch?v=2_107DhiP4c&ab_channel=Jean-MichelAbrassart
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Critique_de_la_psychanalyse
- http://www.sceptiques.qc.ca/activites/conferences/janvier2005
- documentaire : "le mur"

ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Jk7 Sam 10 Jan 2015 - 12:29

@Zeb76 continues-tu de voir ton psychothérapeute depuis que tu vas mieux? Si non, depuis combien de temps as-tu arrêté de le voir?
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Moujik Sam 10 Jan 2015 - 13:09

Si tes problèmes sont persistant et que tu ne trouves pas de solution, oui, aller voir un psy peut s’avérer indispensable.
Je pense qu'une bonne démarche est de bien cerner tes problèmes, d'envisager des solutions et de choisir ton psy en fonction.

De ce que tu dis, il est très probable que ce qui t'aiderai le plus serai une TCC (thérapie cognitive-comportementale).

je consulte depuis 2 ans, ayant changé 3 foi de psy. J'ai avancé, pas de manière flagrante, mais en consultation je peux creuser le fond de la question sans être inquiété du jugement qu'on me porte.

pour ce qui est de l'image du psy :
Dans la société, il y a toujours eu une "caste" qui s'occupe de ce qui est de l'ordre de l'esprit... Sorcier, prêtre, etc etc
Aujourd'hui, c'est le psy qui occupe cette place.
Parfois, parler a un amis ou faire un voyage est bien plus thérapeutique que d'aller consulter, mais quand l'environnement social ne le permet pas, c'est normal d'avoir recours à un psy.

Moujik

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 33
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Sam 10 Jan 2015 - 18:10

EFF a écrit:Alors autant il faut distinguer les astrologues (=mal) des astronomes (=bien), il est fondamental de distinguer les psychanalystes (=mal) des psychologues (=bien)

Cette opinion t'appartient,je ne la partage pas... elle me parait tres manicheenne et simpliste,il existe de tout partout et nombre de psychologues n'ont meme pas fait eux memes une therapie,donc le diplome n'est pas gage de competence.... la psychanalyse a beaucoup apporté à certains,j'avais lu le livre "des mots pour le dire" de Marie Cardinale,qui m'avait fait comprendre les principes de la psychanalyse,laquelle l'a faite renaitre..ça ne me parait ni aberrant ni debile
en plus des facs de psycho sont d'orientation analytique..donc bon,blanc ou noir? je dis gris
perso j'adhere à certains concepts de la psychanalyse mais ce n'est pas du tout mon truc de maniere globale,j'y crois pas fondamentalement mais chacun fait bien ce qu'il veut

@fabkay6:(désolée de la longueur de mon post et du peut etre HS) j'ai commencé ma therapie il y a 5 ans environ,alors que j'étais quasi en burn out et que je venais de passer mes tests de qi et psychologiques,durant deux ans chaque semaine,en parallele d'une formation pour devenir gestalt therapeute ce qui m'a permis de faire un "travail" intensif,meme si tres inconfortable au debut...surtout la premiere année en fait...
au bout de deux ans j'ai arrété la formation et ma therapie aussi car j'avais vraiment enormement avancé,je me sentais prete à continuer seule,et j'avais envie de vivre en arretant de m'autodecortiquer tout le temps (sauf que quand tu sais le faire,apres tu le fais sans meme le vouloir,c'est ainsi)
puis un an apres j'ai revu ma therapeute pendant une année encore,je n'étais plus en souffrance,juste que je savais que l'oeil non jugeant et l'experience qu'elle me proposaient lors des seances etaient une super opportunité pour moi (enfin quelqu'un en qui j'avais eu pleine confiance,qui m'avait prouvé son integrité,sa solidité et son authenticité malgré que "c'était pas gagné!" m'avait elle dit un jour alors qu'enfin je renaissais..rapport à la grande colere que je portais en moi en debut de therapie et que bien sur je lui avais allegrement balancée dessus durant des mois)
j'avais besoin de denouer d'autres problematiques plus "legeres" qui m'entravaient dans la vie quotidienne,et j'avais bien l'intention de leur faire la nique en fait  Laughing mon coté jusque boutiste.. chose faite
aujourd'hui je n'y vais plus,mais si j'ai besoin je reprends un rdv ponctuel
en gros j'ai appris à faire toute seule ce va et vient (no comment Smile) psychique, à me poser les bonnes questions seule quand je rencontre une difficulté,à faire ce dialogue interieur que l'on fait ensemble quand je parle avec elle.. je suis devenue mon propre guide,mon propre parent,et je prends soin de la petite fille qui est en moi  Smile
aujourd'hui je retourne bouffer le monde,et mes affects negatifs ne me manipulent plus,je les connais par coeur,et ils ont enormement diminué,comme si j'avais changé de polarité quelque part..et ce chemin interieur,je le trouve passionnant en fait

tout le monde ne decide pas d'aller autant en profondeur,et tout le monde n'a pas les memes problematiques,donc pour beaucoup,quelques mois de soutien et psychotherapie suffisent

en quoi à consister en tres abrégé la gestalt pour moi:
dans la gestalt,on va quand meme revoir le passé quand il s'impose dans le present,on gage aussi sur la spontaneité et l'authenticité,mais c'est beaucoup plus interactif,vivant et le therapeute existe en tant que personne dans le lien avec le client,c'est cette relation qui permet d'etre en confiance au bout d'un moment et d'aller trifouiller dans des endroits de nous memes qu'on essaie jusque là de se mettre à couvert
il y a un volet TCC aussi,beaucoup plus pragmatique
une prise en compte globale de la personne,pas de pose d'etiquette (la gestalt ne se substitue absolument pas à la psychiatrie,attention,elles ont des champs d'action relativement differents),on admet que l'etre humain peut etre autrement à tout moment s'il le desire,à ne pas le limiter
j'ai appris à gerer mes emotions (et donc les emotions inconfortables comme la tristesse et la colere..qui en fait étaient bien presentes au fond de moi mais que j'essayais d'esquiver sans le savoir..sauf que,sur le long court,l'esquive ça fatigue et ça limite),à etre plus en lien avec mon corps,à gerer mon coté addictif/dependant assez marqué,à gagner en liberté interieure ++(en demontant mes croyances limitantes),à comprendre les autres,et accepter qu'ils ne fonctionnent pas forcement comme moi,à ne plus tout interpreter à travers un seul prisme,à retrouver du sens à chacun de mes actes et de ma vie en general,à me respecter,et surtout à arreter d'intellectualiser les choses à outrance et à etre dans le moment present (chose que je ne savais absolument pas faire,et c'est magique le moment present Smile )

ps: le fait de bouger tout le temps avant ma therapie ne m'a pas guerie (je suis une nomade vadrouilleuse),j'adore ça,mais cela me servait en fait de fuite egalement...puis à un moment,ben tu te rends compte que où que tu ailles,tu y es,avec tout ce que tu portes en toi.. alors autant faire ce qu'il faut pour s'en delester et voyager leger ensuite Smile, ce fut mon choix en tout cas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Bibo Sam 10 Jan 2015 - 18:47

zeb76 a écrit:
nombre de psychologues n'ont meme pas fait eux memes une therapie,donc le diplome n'est pas gage de competence....
Faire une thérapie est conseillé pour tous les psychologue cliniciens. Ce n'est en rien un gage de compétence. A moins que tu puisses définir de quelles compétences tu parles ? Je peux te prédire qu'en allant dans les détails, tu verras que ton raisonnement ne tient pas.

zeb76 a écrit:
la psychanalyse a beaucoup apporté à certains,j'avais lu le livre "des mots pour le dire" de Marie Cardinale,qui m'avait fait comprendre les principes de la psychanalyse,laquelle l'a faite renaitre..ça ne me parait ni aberrant ni debile
Avoir des amis ça aide aussi, un chien aussi pour certains. Comparé à une TCC, il n'y pas photo. Faire payer un effet d'une méthode non propre à la méthode c'est mentir et frauder.

zeb76 a écrit:
en plus des facs de psycho sont d'orientation analytique..donc bon,blanc ou noir? je dis gris
Non.  Tu voulais peut être parler de laboratoires ?
Si ça existe c'est que ça marche ?  Laughing

Quand le bon sens empiête sur ce que montre les études randomisées ...
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par lechalote Sam 10 Jan 2015 - 19:24

Bonjour à tous,
J'ai entendu récemment qu'on est blessé par la relation, et que dès lors, c'est grâce à la relation qu'on est réparé. J'ai eu une psy qui a reconstitué mon égo après un harcèlement et m'a beaucoup aidée...sauf que la relation prenait une tournure bizarre, elle ne voulait pas que je quitte mon job et après elle a fait une crise maniaque et croyait que les extra terrestres allaient débarquer (je vous passe les détails de cette histoire douloureuse et complètement bizarre).
Mais elle m'avait conseillée une prof de yoga que cette fois je n'ai plus quittée, et qui a bien des égards, me sert de psy: à savoir qu'elle me permet de mettre les mots justes et les attitudes justes sur certaines situations.
Toussa pour dire que psy, prof de yoga, ou autre, l'essentiel est de rencontrer la personne qui nous permet de retrouver nos forces quand on est fragilisés, tout en conservant notre libre arbitre.
Et oui, il est carrément essentiel de bien choisir, surtout quand on est HP, parce que de nombreux témoignages (et je l'ai vécu, via un médecin qui n'avait aucune qualification pour me dire ça, surtout que c'était au moment de la crise maniaque de ma psy) confirment qu'on est facilement qualifiés de bipolaire, ou enfermé dans une case qui n'est as la bonne. Et on peut nous faire tourner en rond longtemps sur des trucs sans intérêt pour des question d'écoles ou de méthodes pas adaptées à notre mode de fonctionnement et à notre sensibilité.
Ma psy m'avait dit "Tu vas mettre 15 bornes à tous tes psys". Ca n'était pas le but, je voulais juste avancer et comprendre comment retrouver mon équilibre. Très différent avec ma prof de yoga avec qui je peux trouver moi même les réponses justes à ce qui me perturbe.
Mais comme pour tout, c'est une question de personne et de relation.
Se faire confiance est primordial. 15 ans d'analyse à 3 séances par semaine, c'est un business, et c'est une hérésie à mon sens, en tous cas le signe qu'on n'avance pas et qu'il faut changer de méthode ou de personne.
lechalote
lechalote

Messages : 147
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Sam 10 Jan 2015 - 20:05

oui lechalote, la cure psychanalytique n'a jamais prouvé quoi que ce soit de son efficacité.
il est impossible de savoir si le tmp passé en cure
10 - 15 - 20 ans
n'aurait pas eu le même effet sans cure ! eh ouais c'est là le point d'arnaque d'une cure.

d'autant que par conviction personnel et façon d'être je suis pour les psychothérapies courtes.

(ce qui ne justifie aucunement la haine exprimée par eff.
(oui eff, je pense que tu confond pas mal de choses.
J'en suis même persuadé après avoir lu ta doc))

la surdouance nécessite une prise en compte au cours d'une psychothérapie
comme n'importe quelle particularité de tte façon
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Sam 10 Jan 2015 - 20:22

zeb76 a écrit:
EFF a écrit:Alors autant il faut distinguer les astrologues (=mal) des astronomes (=bien), il est fondamental de distinguer les psychanalystes (=mal) des psychologues (=bien)

Cette opinion t'appartient,je ne la partage pas... elle me parait tres manicheenne et simpliste,il existe de tout partout et nombre de psychologues n'ont meme pas fait eux memes une therapie,donc le diplome n'est pas gage de competence.... la psychanalyse a beaucoup apporté à certains,j'avais lu le livre "des mots pour le dire" de Marie Cardinale,qui m'avait fait comprendre les principes de la psychanalyse,laquelle l'a faite renaitre..ça ne me parait ni aberrant ni debile
en plus des facs de psycho sont d'orientation analytique..donc bon,blanc ou noir? je dis gris
perso j'adhere à certains concepts de la psychanalyse mais ce n'est pas du tout mon truc de maniere globale,j'y crois pas fondamentalement mais chacun fait bien ce qu'il veut
Ce n'est pas une question d'opinion. C'est une question de démontrabilité de l'efficacité. La psychanalyse est bidon. Point. J'ai fourni des sources. Je m'épargne la trop longue explication de la démarche scientifique qui justifie que la psychanalyse est bidon. Avant de juger d'un sujet, on cherche généralement à en évaluer les arguments. Et pour cela, j'ai donné des liens. Libre à toi de rester sur une opinion ou de chercher une explication permettant de transformer ta croyance en connaissance.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Deedee Sam 10 Jan 2015 - 20:34

Silwilhith a écrit:Ceux qui n'y arrivent pas vont voir leur médecin généraliste qui leur prescrit des antidépresseurs. Le problème est l'addiction que ça peut parfois créer.

Ne jamais, jamais, JAMAIS se faire prescrire de médicaments psychotropes (et notamment d'AD) par un généraliste.
Les psychiatres sont ceux qui connaissent réellement les molécules, leurs effets, les doses adéquates, les effets secondaires et les risques associés (notamment la dépendance qui implique un sevrage progressif à la fin du traitement, et surtout la levée d'inhibition qui augmente le risque suicidaire dans les premiers jours de traitement).
Deedee
Deedee

Messages : 1929
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 44
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Sam 10 Jan 2015 - 20:48

Thérapie longue (psychanalyse), brève, selon ce que l'on souhaite, degré d'investissement, de temps, d'argent, mais en tout cas parler à quelqu'un qui ne nous manipule pas, bienveillant (pas en tant que personne, en tant que professionnel), il semble que ce soit plus utile de parler à son chien (qui ne répond pas même s'il n'en pense pas moins) ou même à des amis, famille, copains qui sont engagés avec nous dans des rapports interpersonnels (donc possibilité de rivalité, jalousie, ne pas voir l'autre faire, s'autoriser, ce que soi-même on n'ose pas). Chacun sait pour lui. Il me semble que quand on est trop sombre, que c'est trop difficile (comme c'est souvent le cas de nous autres, pauv' bestioles à rayures), c'est une bonne chose d'aller en parler à quelqu'un de compétent pour le faire. L'objectif étant de trouver sa propre voix, voie (les deux) et de se tenir à distance de tous les gourous qui croient savoir à notre place (y compris les détenteurs de vérités absolues sur ce forum). La liberté avant toute chose. Pour ma part, c'est en faisant une psychanalyse que je me la suis construite et je me demande actuellement si je ferais des finitions encore avec l'analyse ou bien psychothérapie. Bon courage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par lechalote Sam 10 Jan 2015 - 21:56

Et puis j'allais oublier Alice Miller, bon sang ce que la lecture d'Alice Miller a pu changer de choses pour moi, décoincer comme trucs, et pour le coup j'étais toute seule (dangereux, j'ai dû appeler des gens pour ne pas péter un câble), avec ces bouquins qui m'ont révolutionnée, bouleversée jusqu'au tréfonds de la moelle, réveillé ma vision du monde (ou au moins de ma famille)
lechalote
lechalote

Messages : 147
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Dim 11 Jan 2015 - 2:41

@bibo:

je sais pas si tu as remarqué mais nous ne sommes pas ici dans la section debat d'idées,donc je ne suis pas là pour demontrer quoique ce soit,juste parler de mon experience et donner eventuellement mon opinion,point barre
les demonstrations theoriques que tu me demandes je m'en fous (en plus tu me demandes de me justifier sur l'inverse de ce que j'ai ecrit...donc j'ai un peu autre chose à faire si tu permets),la psychanalyse je m'en fous aussi,j'ai bien indiqué qu'au fond ce n'est pas MA tasse de thé,je trouve cela d'une certaine maniere inefficace (mais la psychanalyse ne se pretend pas therapie donc pas de soucis),mais force est de constater que d'autres en tirent apres usage une autre conclusion,comme j'ai pas pratiqué vraiment,je sais fermer ma gueule si tu veux ,et le systeme fac aussi..si ça aide certains clients de passer par ces therapeutes là (d'autant que dans le lot il y a de tres bons therapeutes,je fais pas de generalités basées sur l'obtention d'un diplome c'est tout,et certains psychologues sont geniaux),tant mieux pour eux,je detiens pas la verité absolue,et dans le domaine du psychisme,je crois plus au relatif,à l'individuel qu'à l'absolu,comme l'indique à leurs manieres moult autres personnes sur ce topic
que la therapie soit conseillée aux psychologues,c'est fort bien,dans la pratique ce n'est pas toujours appliquer,loin de là,et selon moi elle devrait etre obligatoire,pas conseillée
pour moi une des competences de base d'un therapeute est de savoir differencier ce qui lui appartient de ce qu'il croit voir chez autrui durant la therapie,donc se connaitre et avoir soi meme appris à detecter ses propres defenses psychiques,par exemple
ainsi qu'avoir soi meme pratiqué le chemin sur lequel on est censé accompagner l'autre,pour avoir conscience entre autres des pieges recurrents que chaque personne rencontre quasiment à chaque fois et rester patient,conscient et ne pas tomber dedans avec le client,sinon tu l'aides en rien,tu l'enfonces
sur ce..à sur un prochain topic plutot


EFF:
tu rabaches à longeur de forum toujours les memes rengaines decidement Sleep non mais pitié,tu sais lire sinon? (parce que je suis pas une pro-analytique,je suis plus une anti, mais me concernant! j'ai pas besoin de me prononcer pour les autres, ni d'avoir un avis sur tout,meme ce que je n'ai pas testé, ni de decider de ce qui leur fait du bien ou pas,meme si c'est un placebo,je crois en l'effet placebo,mille excuses).. je bosse en psychiatrie (je dis pas ça comme argument d'autorité,juste pour situer le contexte) avec des psychiatres analytiques et systemiques,et les analytiques me font bien marrer,j'ai fait la moitié d'une formation en gestalt,j'ai aussi vecu deux seances de therapie avec une lacanienne que j'ai eu envie de baffer..mais aujourd'hui,devant cette meme lacanienne je saurais tout de meme en tirer des choses pour moi, en m'observant et en observant mes reactions, meme si sa methode ne me convient pas...c'est mal tu crois? Wink (ce n'est pas une vraie question)
je crois que tu as ta place dans le salon des rationnels  Laughing (ouais je sais c'est toi qui l'a lancé quasiment,j'ironise en fait),va cours vole il t'attend
ça me fait penser au gars qui demande comment on conduit,et on lui repond par comment le moteur d'une voiture fonctionne..on a pigé que tu t'y connais en soit disant mecanique mais si tu veux,c'est pas la question je crois bien,et ça n'empeche pas qu'on voit bien que t'as jamais touché un volant
bonne nuit  sunny (ce soleil ne signifie pas non plus que j'adhere à l'intuition reception ok? c'est pas ma tasse de thé du tout non plus,donc pas la peine de monter au creneau stp  What a Face

ps: je pensais justement à alice miller (merci d'en avoir parlé),qui indique que parfois la depression est un mecanisme pour ne pas s'autoriser à ressentir/exprimer/affirmer la colere... pour moi ça c'est verifié..et ça venait de mon fonctionnement familial d'origine que je perpetuais sans le savoir
et aussi je trainais des emotions de tristesse et de colere refoulées (mais qui commençaient à deborder) de tous les deuils que je n'avais pas bouclés (amoureux,décés)...d'où un fond de depression qui commençait à accumuler une energie enorme prenant toute la place dans le present,mais qui n'appartenait pas au present en fait,sauf que j'en rajoutais avec chaque experience difficile non bouclée du present
parfois aussi on est "depressif" parce qu'on ne mene pas la vie qu'on voudrait,donc passer à l'action en faisant ses propres choix peut je pense faire sortir de cette depression sans forcement passer par un therapeute
je sais pas si ça peut t'aider Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Dim 11 Jan 2015 - 2:52

lechalote: ton avatar est la couverture d'un livre dont j'aime beaucoup l'auteur et les contes à l'interieur Smile ,c'est en reference à cela que tu l'as choisi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Dim 11 Jan 2015 - 3:36

zeb76 a écrit:tu rabaches à longeur de forum toujours les memes rengaines decidement Sleep
Préférer la raison et la connaissance aux biais cognitifs et aux croyances... Oui, je me répète. Parce que cette rengaine est utile, efficace, et en quantité dramatiquement insuffisante sur un forum se destinant à un public HQI.

non mais pitié,tu sais lire sinon? (parce que je suis pas une pro-analytique,je suis plus une anti, mais me concernant! j'ai pas besoin de me prononcer pour les autres, ni d'avoir un avis sur tout,meme ce que je n'ai pas testé, ni de decider de ce qui leur fait du bien ou pas,meme si c'est un placebo,je crois en l'effet placebo,mille excuses)..
- Une qualité de l'effet placebo, c'est qu'il peut être déclenché par n'importe quelle approche.
- Un défaut de l'effet placebo, c'est qu'il se réalise de manière aléatoire (donc n'est donc pas garanti de se produire) et assez rarement pour les problèmes "lourds". Donc compter sur l'effet placebo, c'est un peu comme jouer à la loterie.

Mais surtout le plus gros problème de l'effet placebo, c'est que les gens qui comptent dessus sont tentés de se priver des vrais traitements qui existent, pendant qu'ils espèrent un miracle (littéralement!) de cet effet.


je crois que tu as ta place dans le salon des rationnels  Laughing (ouais je sais c'est toi qui l'a lancé quasiment,j'ironise en fait),va cours vole il t'attend
Pourquoi "quasiment" ?

ça me fait penser au gars qui demande comment on conduit,et on lui repond par comment le moteur d'une voiture fonctionne..on a pigé que tu t'y connais en soit disant mecanique mais si tu veux,c'est pas la question je crois bien,et ça n'empeche pas qu'on voit bien que t'as jamais touché un volant
Toucher le volant est un critère crucial ? Tu as déjà regardé le documentaire "le mur" ? Les gens interviewés ont touché le volant tant et plus et vois le résultat ! Moi je suis juste ingénieur en volants et je me contente d'expliquer que ce volant là est un volant d'un véhicule de science-fiction. Il ne fonctionne pas dans la réalité.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Dim 11 Jan 2015 - 4:29

EFF:
je ne sais pas comment te dire plus clairement que je m'en fous de la psychanalyse en elle meme,et que parfois juste le fait d'aller parler à quelqu'un ou de faire la demarche de commencer  une psychotherapie,donc d'etre dans l'action et dans l'acceptation qu'on a besoin d'aide et qu'on ne va pas tres bien,c'est dejà un enorme pas vers le mieux etre,quelque soit l'outil choisi (je ne parle evidemment pas des personnes dangereuses,comme dans toutes les professions,sur qui il est catastrophique de tomber quand on est "pas bien")
la psychanalyse/analyse ne m'attire pas,j'avais besoin de quelque chose de plus pragmatique et efficient justement à breve echeance,aux resultats un peu concrets rapidement,mais c'est aussi parce que j'ai besoin de controle des choses et que je ne donne pas ma confiance facilement donc à l'epoque parler à quelqu'un qui me dit rien,c'était hyper violent pour moi,et je pensais qu'il s'en foutait de moi donc j'arretais la therapie, j'avais besoin de tester la personne par des questions etc donc si on me repondait pas,j'interpretais cela comme du je m'en foutisme ce qui n'est pas forcement le cas,mais on me renvoyait toujours à moi meme et à l'epoque j'avais aucune conscience reelle de moi donc je me retrouvais le bec dans l'eau,et tres en colere contre le therapeute,que je quittais,pensant lui donner une bonne leçon hahahah.. mais aujourd'hui ce serait different,et pour certaines personnes c'est different dés la premiere tentative en analyse,parce que leur jugement sur eux memes sont moins durs,et donc ils ne vont pas forcement interpreter de la meme façon la "neutralité" du psy,donc à eux,ça peut servir dejà (c'est un exemple de la subjectivité therapeutique si tu veux)
en plus il faut preciser un truc,c'est que souvent le therapeute a un outil principal,mais qu'il peut aussi mixer plusieurs methodes,de toutes façons il est pétri des propres outils qu'il a essayé..donc meme un analyste peut se servir des TCC s"il les a appris et qu'il y croit,selon la demande/le besoin de la personne...ce qui compte c'est de tomber sur la bonne personne,l'outil est souvent secondaire (pas dans mon cas,mais en general oui)


justement l'effet placebo peut etre declenché par n'importe quelle approche,donc pourquoi pas avec l'outil analytique???????? le chemin psychique c'est pas du lineaire,et le temps psychique c'est pas le temps de ta montre.. et la soit disant "perte de temps" revet en psychologie bien d'autres choses que dans le simple temps chronologique.. et parfois c'est juste un temps necessaire aussi car on n'est pas pret à travailler d'autres choses
pour les pathologies lourdes,comme je l'ai souligné,on se tourne vers la psychiatrie.. et je precise que tous les psychiatres ne sont pas d'obedience analytique,de moins en moins,et que de toutes façons,ils utilisent des neuroleptiques,des anxiolytiques etc qui ne sont pas que/tous des placebos,sommes nous bien d'accord?


"quasiment": parce que je n'ai pas tout suivi en detail,ça m'indiffere pas mal en fait ce salon rationnel,comme les autres salons.. de plus il y a eu d'autres personnes avant que tu sois inscris qui en ont parlé (Free,the buru,oregon etc pieyre je crois,sans avoir le courage/temps de la mettre en place,apres avoir fait une rencontre irl sur paris-l'autodefense intellectuelle ça s'appelait je crois- pour parler rationnellement/de maniere argumentée en excluant les biais cognitifs,scientifiquement de sujets divers) donc comme j'ai pas suivi la suite,je n'excluais pas le fait qu'il aient un peu participer quand meme..j'ai pas suivi qui a fait quoi, c'est embetant? c'est toi qui l'a créé?

oui j'ai regardé Le mur il y a des années car j'ai des amis autistes et parents d'enfants autistes,et j'étais revoltée avec eux...mais.... ce qui n'est pas adapté pour les autistes c'est la psychanalyse, l'outil psychanalyse..donc qu'importe que le psychiatre est suivi une psychanalyse ou pas dans ce cas,ce qui peche c'est de se tourner vers une psychanalyse
j'ai l'impression que tu as du mal à percevoir d'autres niveaux de comprehensions ou d'abstraction (chose quand meme pas mal importante dans certaines therapies),donc reste au premier degré,je comprends,mais c'est impossible pour moi d'echanger avec toi sur ce sujet.. et pourtant je t'assure que je fais partie des gens les plus concrets et terre à terre concernant le monde de la therapie (mon dieu!! un biais cognitif via la reassurance que tu ne me demandes point!!??!! arg) et du psychisme humain.. je fais partie des sceptiques,mais quand je ne sais pas,que je n'ai pas testé,vraiment, ou que je ne me base que sur de la theorie,je reste humble et je sais me taire parce que le domaine de la psychotherapie c'est pas juste des cases et des chiffres ... la vie c'est pas que de la theorie et des bien/mal-marche/marche pas (cela depend de ce qu'on en attend,et comme je l'ai dejà dit,la psychanalyse ne pretend pas etre une therapie au sens de guerison..et puis des fois on croit aller y chercher quelque chose et on y trouve autre chose,donc ça marche,mais pour ce qu'on ne pensait pas chercher..oui je sais,tu vas me sauter dessus j'aurais mieux fait de rien ecrire)..mais bon tu le sais dejà
t'apprends pas à etre parent que dans les bouquins,ben la therapie c'est pareil,faut pratiquer pour comprendre certaines nuances hyper importantes,et depasser ses barrieres mentales,c'est un fait,désolée de pas te sortir les stats,j'ai jamais pretendu en avoir,c'est empirique..donc de la merde,oui je sais Erik Wink

je suis prolixe ce soir,navrée,je ferai plus synthetique à l'avenir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par lechalote Dim 11 Jan 2015 - 9:51

Deedee a écrit:
Silwilhith a écrit:Ceux qui n'y arrivent pas vont voir leur médecin généraliste qui leur prescrit des antidépresseurs. Le problème est l'addiction que ça peut parfois créer.

Ne jamais, jamais, JAMAIS se faire prescrire de médicaments psychotropes (et notamment d'AD) par un généraliste.
Les psychiatres sont ceux qui connaissent réellement les molécules, leurs effets, les doses adéquates, les effets secondaires et les risques associés (notamment la dépendance qui implique un sevrage progressif à la fin du traitement, et surtout la levée d'inhibition qui augmente le risque suicidaire dans les premiers jours de traitement).

Je suis super en phase avec ça, tout comme j'ai lu que l'acceptation du fait qu'on va mal est déjà un premier pas très important. Exemple : on a traversé une période noire cette année de deuils successifs, j'ai changé de job (limite burn out), et un dernier événement a fait que je suis allée voir le médecin en disant : "Va falloir m'aider là parce que je vais pas tenir le choc". Elle m'a fait repartir avec une liste longue comme le bras d'AD. Un petit tour d'horizon sur internet, et j'ai eu beaucoup trop peur pour les prendre, surtout après avoir pris le premier Pas de doute, une vraie belle drogue, un joli monde tout rose, comme le produit, je me suis même demandée si les médecins n'étaient pas des dealers... J'ai tout jeté. Mais en faisant cette démarche, je me suis écoutée, j'ai compris que j'avais besoin d'un break, qu'il était urgent de lâcher prise sur plein de trucs, et de me reposer sur mes proches ce qu'ils ont fait, et de faire confiance à leurs propres ressources au lieu de tout vouloir porter à leur place. Heureusement, les vacances sont passées par là, et j'ai pu me ressourcer en famille et reprendre mon souffle. Sans ces saletés. Droguée en plus de s'en prendre plein la tête, j'avais moyennement envie.

Et puis je retravaille sur des notions qui relèvent de la CNV (j'avais acheté mes premiers bouquins il y a 15 ans) en plus du yoga et une notamment que j'ai entendue dans une vidéo d'Isabelle Padovani: Accepter la réalité, ne pas refuser le monde et les gens comme ils sont. Je me suis rendue compte que les "ça devrait" ou les "il faudrait" (vis à vis des autres mais aussi de moi) sont les murs en béton contre lesquels je m'explose le crâne régulièrement (depuis toujours, tu devrais être plus comme ci ou surtout moins comme ça). Le monde est ce qu'il est on ne change pas les gens on ne change que soi, et à chaque fois que je refuse cette vérité, c'est à moi que je fais du mal. Ce qui ne veut pas dire que j'accepte tout béatement, mais je commence par accepter ma colère plutôt que de la nier ou de me dire que je ne devrais pas ressentir ça (toujours ces émotions qu'on voudrait cacher tellement on nous les a reprochée et qu'on refuse) puis je regarde ce que je peux faire.
Je m'écoute et j'entends mes propres besoins, en gros.
Ca évite les remises en question sur 10 ans qui font remonter au prénatal à chaque obstacle quotidien (même si j'ai beaucoup travaillé sur mon héritage familial et c'était vital), on accepte de ne pas supporter certaines choses sans se dire qu'on "devrait, les autres le font bien, eux, t'es vraiment trop nulle (ou chiante) ma pauvre fille", suivi du "quel monde de fous" et du "bin je suis coincée dans ce monde là". Non, on est pas coincés, on peut faire des choix. Et OK, je ne fonctionne pas comme les autres, mais mon fonctionnement n'est pas moins acceptable que celui des autres, c'est juste mon chemin à moi.


Dernière édition par lechalote le Dim 11 Jan 2015 - 10:22, édité 1 fois
lechalote
lechalote

Messages : 147
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Dim 11 Jan 2015 - 10:10

erik, heu, je me permets :
avant de débattre,
soigne d'abord ta haine incontrôlable de la psychanalyse…
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Labarum Dim 11 Jan 2015 - 10:37

Salut, je partage ma petite expérience...
Je suis franchement en accord avec pas mal de trucs ici^^

A la question : peut-on se sortir d'une dépression sans psy ? en ce qui me concerne, j'ai fait le gros du boulot seul avec l'entourage social (de confiance) et j'ai arrondi les angles avec un psy ; j'ai fini le psy, ça me manque un peu mais bon il est temps de voler seul maintenant.
Il y a 15 ans, pour ma première dep, j'ai zappé la case psy... c'était une grosse cônerie, il y a des restes pas réglés et j'ai fait des choix stupides sachant qu'ils étaient stupides mais n'ayant pas la force de m'y opposer...
Conclusion : commencer avec les proches et avancer le plus possible et toujours border par un psy ; si pas de proches fiables, alors psy depuis le début.

A la question pour/contre les AD : perso les AD ne règlent pas le problème de fond, ils anesthésient ; c'est très utile en situation traumatique transitoire sur du moyen terme, beaucoup plus discutable en revanche en traitement de fond au long cours (j'y suis carrément réfractaire)

A la question quel type de psy : bah le mec qui pose son cul et qui t'écoute sans rien branler, j'ai donné, je me suis barré ; je ne saurais que trop recommander d'essayer quand on cherche un psy de commencer par un psy membre de l'AFTCC http://www.aftcc.org/carte_membres

voilà mon XP, ++


Dernière édition par Labarum le Dim 11 Jan 2015 - 12:15, édité 1 fois
Labarum
Labarum

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 41
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Hashirama Dim 11 Jan 2015 - 11:12

ErikFromFrance a écrit:
zeb76 a écrit:tu rabaches à longeur de forum toujours les memes rengaines decidement Sleep
Préférer la raison et la connaissance aux biais cognitifs et aux croyances... Oui, je me répète. Parce que cette rengaine est utile, efficace, et en quantité dramatiquement insuffisante sur un forum se destinant à un public HQI.

non mais pitié,tu sais lire sinon? (parce que je suis pas une pro-analytique,je suis plus une anti, mais me concernant! j'ai pas besoin de me prononcer pour les autres, ni d'avoir un avis sur tout,meme ce que je n'ai pas testé, ni de decider de ce qui leur fait du bien ou pas,meme si c'est un placebo,je crois en l'effet placebo,mille excuses)..
- Une qualité de l'effet placebo, c'est qu'il peut être déclenché par n'importe quelle approche.
- Un défaut de l'effet placebo, c'est qu'il se réalise de manière aléatoire (donc n'est donc pas garanti de se produire) et assez rarement pour les problèmes "lourds". Donc compter sur l'effet placebo, c'est un peu comme jouer à la loterie.

Mais surtout le plus gros problème de l'effet placebo, c'est que les gens qui comptent dessus sont tentés de se priver des vrais traitements qui existent, pendant qu'ils espèrent un miracle (littéralement!) de cet effet.


je crois que tu as ta place dans le salon des rationnels  Laughing (ouais je sais c'est toi qui l'a lancé quasiment,j'ironise en fait),va cours vole il t'attend
Pourquoi "quasiment" ?

ça me fait penser au gars qui demande comment on conduit,et on lui repond par comment le moteur d'une voiture fonctionne..on a pigé que tu t'y connais en soit disant mecanique mais si tu veux,c'est pas la question je crois bien,et ça n'empeche pas qu'on voit bien que t'as jamais touché un volant
Toucher le volant est un critère crucial ? Tu as déjà regardé le documentaire "le mur" ? Les gens interviewés ont touché le volant tant et plus et vois le résultat ! Moi je suis juste ingénieur en volants et je me contente d'expliquer que ce volant là est un volant d'un véhicule de science-fiction. Il ne fonctionne pas dans la réalité.
Bien du vrai tout ça.Tu as la foi en tous cas.
Ça se voit...

@zeb76
Il fonctionne surtout en mode Décentration-Généralisation notre EFF.Il fait de son mieux , crois moi Smile
Tu trouves peut-être qu'il aurait besoin d'une camisole de force mais je ne suis pas de cet avis ^^
Hashirama
Hashirama

Messages : 160
Date d'inscription : 21/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Jk7 Dim 11 Jan 2015 - 13:11

Ok, je vois un peu ce qu'il en est... Je comprend et prend un peu en compte certains éléments qui peuvent me sembler utiles
Jk7
Jk7

Messages : 169
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 34
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Labarum Dim 11 Jan 2015 - 13:25

ton histoire de rejet idéologique, je pense avoir vécu la même chose ; en même temps le fait que tu le formules laisse penser que tu as fait du chemin déjà... mais je comprends, enfin j'essaie parce qu'un bon psy, c'est vraiment cool ; la mienne m'a appris plein de trucs sur la respiration, la relaxation, gérer ses émotions ; essaie de considérer la démarche comme du coaching dynamique et positif bien loin du divan où on doit raconter ses problèmes glauques en épuisant les mouchoirs. J'attendais ma séance de la semaine, j'étais carrément content d'y aller, c'était comme un massage, mais pour l'esprit.
Labarum
Labarum

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 41
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Dim 11 Jan 2015 - 13:30

sylveno a écrit:
erik, heu, je me permets :
avant de débattre,
soigne d'abord ta haine incontrôlable de la psychanalyse…
Je n'ai pas une haine incontrolable de la psychanalyse. J'ai seulement un sens aigü de la justice. Et à cause de cela (et parce que je me renseigne sur les sujets dont je parle), je n'ai pas de tolérance... et je n'ai pas à en avoir... envers les pseudosciences qui escroquent les gens dans la détresse et usurpent le crédit de la science en se parant de langage abscons.

La psychanalyse est une pseudoscience. Ce n'est pas une haine incontrolable que de le dire. Tu n'es pas d'accord ? Hé bien dans ce cas renseigne-toi sur les arguments pour/contre et reviens nous en parler !

Hashirama a écrit:@zeb76
Il fonctionne surtout en mode Décentration-Généralisation notre EFF.Il fait de son mieux , crois moi Smile
Tu trouves peut-être qu'il aurait besoin d'une camisole de force mais je ne suis pas de cet avis ^^
Malgré des propos peu amènes, je ne crois pas que c'est le regard que zeb76 porte sur moi. Je pense qu'elle trouve surtout que je manque d'humilité... ce que je comprendrais car j'imagine bien que mes propos peuvent sembler excessifs à autrui (mais ne le sont pas à mes yeux, compte tenu de mes démarches de prise boulimique d'information et de pensée critique).
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Bibo Dim 11 Jan 2015 - 13:34

zeb76 a écrit:
je sais pas si tu as remarqué mais nous ne sommes pas ici dans la section debat d'idées,donc je ne suis pas là pour demontrer quoique ce soit,juste parler de mon experience et donner eventuellement mon opinion,point barre
Nous ne sommes pas non plus dans une section qui empêche le débat, j'ai donc le droit de débattre, point barre.
Laisse donc à la modo le plaisir arbitraire de décider ce qui est possible ou non.
J'ai pour ma part comme opinion que cette discussion peut aider le créateur du topic.

zeb76 a écrit:
mais la psychanalyse ne se pretend pas therapie donc pas de soucis
Ah ?
zeb76 a écrit: l'ecole freudienne n'était plus majoritaire dans le monde de la therapie

zeb76 a écrit:
mais force est de constater que d'autres en tirent apres usage une autre conclusion
Si une personne tire une bonne conclusion d'une pratique, alors cette pratique doit être laissée par défaut accessible ?
Je me suis tiré une balle dans le pied un jour, après quelque minutes, j'ai eu un soulagement, cela m'a fait oublié que ma vie n'avais aucun sens. Je vous le recommande.

zeb76 a écrit:
et dans le domaine du psychisme,je crois plus au relatif,à l'individuel qu'à l'absolu,comme l'indique à leurs manieres moult autres personnes sur ce topic
Bien sûr que tout est relatif, la question n'est pas de savoir si il y a une vérité absolu, mais bien d'avoir conscience que des thérapies sont plus efficientes que d'autres, et que, dans une perspective déontologique et éthique, il est frauduleux de proposer une thérapie qui n'a pas plus d'effet que le fait d'attendre dans une pièce ou de parler avec les copains.

zeb76 a écrit:
pour moi une des competences de base d'un therapeute est de savoir differencier ce qui lui appartient de ce qu'il croit voir chez autrui durant la therapie,donc se connaitre et avoir soi meme appris à detecter ses propres defenses psychiques,par exemple
ainsi qu'avoir soi meme pratiqué le chemin sur lequel on est censé accompagner l'autre,pour avoir conscience entre autres des pieges recurrents que chaque personne rencontre quasiment à chaque fois et rester patient,conscient et ne pas tomber dedans avec le client,sinon tu l'aides en rien,tu l'enfonces
sur ce..à sur un prochain topic plutot
Tu n'as pas de preuves montrant qu'une thérapie permet seule d'éviter ces pièges, ni qu'un psychologue ayant effectuée une thérapie est plus efficace qu'un psychologue n'en ayant pas effectué.
Qui te dis que des connaissances approfondies dans les domaines de la psychologie ne sont pas tout aussi utiles ? N'est ce pas d’ailleurs ce que le psychologue apporte ? Une réflexion amenant à la prise en compte de connaissances non intuitives ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Labarum Dim 11 Jan 2015 - 13:39

zêtes pas un peu HS?
Labarum
Labarum

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 41
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Dim 11 Jan 2015 - 13:42

La psy, ça m'a permis d'être moins malheureuse, sombre, de moins me détester et idem pour les autres (prendre les autres pour des cons, tout le temps, par exemple, ça me faisait souffrir parce que ça m'isolait, parce qu'ils ne pouvaient pas m'aider du tout, jamais, que les rapports étaient souvent conflictuels parce que je voulais toujours avoir raison, parce que lorsque l'autre pensait différemment de moi, je le vivais comme une attaque personnelle, tant mon narcissisme était fragile...) Vous voyez ce que je veux dire, j'imagine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Labarum Dim 11 Jan 2015 - 13:50

@Camiha : moi ça me parle

je rebondis sur guérir d'une dep sans psy, que les psy sont récents et qu'avant on devait bien pouvoir s'en sortir sans : je pense que le psy te fait gagner du temps, souvent beaucoup de temps et parfois il te sort tout simplement d'une impasse. Alors oui avant, certains guérissaient de la peste sans médecins... mais bon vois le carnage ^^
Labarum
Labarum

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 41
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Dim 11 Jan 2015 - 14:12

Labarum a écrit:zêtes pas un peu HS?
Un peu, mais il était nécessaire de réagir après que qq'un ait parlé positivement de la psychanalyse qui a malheureusement toujours pignon sur rue dans notre pays... pour ne pas laisser légitimer cette pratique qui manque d'efficacité, de légitimité, et de déontologie.

Si la conversation continue en se limitant aux seules vraies pratiques efficaces (psychologie et psychiatrie), ça limitera les HS. Mais puisqu'on est sur ZC qui fait la part belle aux fans de pseudosciences, je crains que ça revienne sur le tapis.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Dim 11 Jan 2015 - 15:21

et ensuite stop pour moi:
bibo: tu as le droit,juste que je ne te lis pas car moi ça ne m'interesse pas (et que les fois où j'ai tenté de te lire,je ne comprends pas ce que tu ecris,désolée)..
erik: voilà voilà Laughing je pense qu'on a bien compris ton message,attendu qu'il est omnipresent et clairement formulé,maintenant que le monde est sauvé par toi  2nd degré ,que tu as fait ton devoir d'information,je vais passer à des choses plus legeres et echanger cordialement avec mes autres con...generes car je fais partie avec bonheur des cons qui marchent,et je trouve qu'intellectualiser à outrance est pompeux et pas forcement adapté à tout


hashimara,à zeb76 concernant EFF a écrit:Tu trouves peut-être qu'il aurait besoin d'une camisole de force mais je ne suis pas de cet avis ^^

Shocked mais où j'ai dit ça moi? (je pense qu'il est lourd et pas forcement dans le vrai,qu'il manque de "souplesse"  Smile ,je ne cherche pas à le baillonner ni n'estime qu'il est malade).. mais où vous allez chercher toutes ces interpretations les gens?? parlez en votre nom propre sans presumer de ce que pensent les autres svp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Dim 11 Jan 2015 - 19:26

le langage descriptif utilisé par la pschnyse est très utile à certains professionnel
la façon dont certains utilise la notoriété de la pschnlyse est dégoutante

et je ne pense pas que tu sache de quoi tu parle
si tes références sont celles que tu as mis hier,
tu te fie à une seule vision du monde pour en tirer un absolu.

je ne pense pas que cela soit très loin d'une pseudoscience.
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par ErikFromFrance Dim 11 Jan 2015 - 19:46

sylveno a écrit:le langage descriptif utilisé par la pschnyse est très utile à certains professionnel
la façon dont certains utilise la notoriété de la pschnlyse est dégoutante
Ce que tu dis est un peu trop précis. Peux-tu être plus vague, STP ?

et je ne pense pas que tu sache de quoi tu parle
Et réciproquement.

si tes références sont celles que tu as mis hier,
tu te fie à une seule vision du monde pour en tirer un absolu.
Une vision du monde qui s'attache au réel, qu'on appelle cela science, scepticisme scientifique, matérialisme réductionniste ou autre... Ouais, je sais, c'est une seule vision du monde et j'occulte toutes les visions s'attachant à ce qui est invérifiable, illogique, halluciné, et erronné... Pauvre de moi ! Ma vision étriquée du monde va gravement me gêner dans mes tentatives de rejoindre une secte, une religion, de tomber sous la coupe d'un charlatan, ou de donner mon argent à qq'un qui se croit investi de pouvoirs surnaturels. Au lieu de cela, je me fourvoie dans cette voie de garage qui a mené l'humain sur la lune, a doublé notre espérance de vie, augmenté notre confort, nous nourrit, nous transporte, etc.

je ne pense pas que cela soit très loin d'une pseudoscience.
La science est une pseudoscience ?  What a Face  En fait je ne sais pas quoi répondre qui pourrait caricaturer ton propos mieux que tu ne le fais.

As-tu seulement consulté les références que j'ai données pour évaluer leur bienfondé ? J'en doute. Mais je t'y invite. Tu seras d'ailleurs probablement surpris de découvrir que plusieurs des références que j'indique se fondent sur la littérature psychanalytique, ou que l'animateur du podcast est lui-même issu d'une formation psycho où il a bouffé un peu de psychanalyse, ou que des intervenants du Google Hangouts sont très familiers du sujet, et que le psychanalyste invité reconnait lui-même la non-scientificité de sa discipline. Enfin... fais-moi signe quand tu te seras confronté aux arguments !


Dernière édition par ErikFromFrance le Dim 11 Jan 2015 - 20:37, édité 1 fois
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 43
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Bibo Dim 11 Jan 2015 - 20:33

zeb76 a écrit:bibo: tu as le droit,juste que je ne te lis pas car moi ça ne m'interesse pas (et que les fois où j'ai tenté de te lire,je ne comprends pas ce que tu ecris,désolée)..
Je ne t'ai pas vu poser de questions concernant ce que j'écris, et puis tu as répondu adéquatement, ce qui supposes que tu as très bien compris.
Tu as le droit de dire que tu as une vision des choses que tu ne veux pas bousculer.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Lun 12 Jan 2015 - 5:37

zeb76 (concernant l'eventualité de mener un debat sur la psychanalyse ou de donner un cours magistral à bibo sur le processus psychotherapeutique) a écrit:

[..]ça ne m'interesse pas[..]

bibo a écrit:Tu as le droit de dire que tu as une vision des choses que tu ne veux pas bousculer.

Laughing

si c'est comme cela que tu proposes un echange d'informations pour completer tes connaissances,je pense que c'est maladroit et donne plutot l'impression que tu veux convertir les gens à ta pensée..du coup je ne vois pas trop qui est rigide de toi ou de moi et qui a peur de remettre en cause ses certitudes en fait  Wink

allez bonne continuation bibo..et quand tu auras de vraies questions,les gens auront plaisir à dialoguer avec toi je pense

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Bibo Lun 12 Jan 2015 - 9:37

zeb76 a écrit:
si c'est comme cela que tu proposes un echange d'informations pour completer tes connaissances,je pense que c'est maladroit et donne plutot l'impression que tu veux convertir les gens à ta pensée..du coup je ne vois pas trop qui est rigide de toi ou de moi et qui a peur de remettre en cause ses certitudes en fait  Wink
allez bonne continuation bibo..et quand tu auras de vraies questions,les gens auront plaisir à dialoguer avec toi je pense
Quand j'ai des questions, je les pose.
J'en ai cependant de moins en moins, non pas que la connaissance puisse avoir un caractère finit, mais bien parce que sur ce forum les sujets tournent en rond, et que donc, plus on y traine plus on a tendance à avoir réponse à tout si l'on applique une démarche pas trop illogique.

Je suis tout à fait disposé à modifier ce que tu appelles certitudes et que j’appelle connaissance sur le monde si tant est que leur remise en cause ai au minimum un caractère logique, sincère et plausible au vue des données. Ce n'est pas donné à tout le monde. Tant pis.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Deedee Lun 12 Jan 2015 - 10:30

Labarum a écrit:A la question pour/contre les AD : perso les AD ne règlent pas le problème de fond, ils anesthésient ; c'est très utile en situation traumatique transitoire sur du moyen terme, beaucoup plus discutable en revanche en traitement de fond au long cours (j'y suis carrément réfractaire)

Tout à fait d'accord. C'est utile pour ne pas sombrer complètement, mais ce n'est qu'un pansement. La plaie en dessous reste vive.

L'effet anesthésiant, c'est exactement ce que j'avais ressenti quand j'étais sous AD (suite à une vilaine rupture qui m'a fait sombrer). Les AD m'ont permis de tenir debout, et surtout de continuer d'aller bosser, d'accepter de subir en fait des choses qui n'étaient pas vraiment acceptables dans mon boulot.

Résultat, quand j'étais en sevrage et que les effets se sont dissipés, la réalité m'est revenue de plein fouet dans la figure et... j'ai fait un burn out. En me reprenant dans la figure tout ce que j'avais anesthésié/un peu occulté au moment de la rupture grâce aux médocs. Et là, plus d'AD pour avaler tout ça, il a fallu se poser et regarder les choses en face, et bouffer la merde petite cuillère par petite cuillère.
Maintenant c'est fait, et j'espère ne plus jamais avoir besoin de ça.
Deedee
Deedee

Messages : 1929
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 44
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Invité Lun 12 Jan 2015 - 12:41

AD: aide transitoire, en effet. Mais aide bien utile (je parle d'expérience) pour éviter les idées trop noires. Et essayer de faire qqch quand même. D'où le fait, Deedee le dit très bien, comme les problèmes en dessous demeurent inchangés, de se mettre sérieusement au boulot en parallèle (soit tout seul, lecture -moi, ça s'est avéré vite insuffisant, soit psy que tu choisis, qu'on te conseille, dont tu veilles qu'il ne te gourouise pas).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par Labarum Lun 12 Jan 2015 - 12:42

pour le choix du psy c'est clair, ça foisonne de charlatans qui font plus de mal qu'ils n'en réparent...
Labarum
Labarum

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 41
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,... Empty Re: Voir un psy: INDISPENSABLE??? Opinions, témoignages,...

Message par sylveno Mar 13 Jan 2015 - 18:33

pffff, arguments sur des certitudes ? c'est tout ce que tu sais faire ?
j'étais habitué à mieux que ça avec toi.
enfin bon ce n'est pas le fond du sujet


puisque tu a besoin de point là où il faut :
bien que les définitions ne fassent pas l'unanimité loin s'en faut,
le vocabulaire descriptif de la psychnlse
est bien utile pour décrire des modalités psychiques qui sans cela resterait très vague.
il y a d'autres lexique tout aussi valable ou tout aussi peu valable.
ce n'est pas une raison pour condamner celui-ci plus que les autres.


zeb76:
c'est l'avatar qui est vrai ou le pseudo qui est faux ?…
je m'embrouille? je ne sais pas dire autrement
et si c'est ça tu comprendras
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 58
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum