Sociologie débile

Aller en bas

Sociologie débile Empty Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 13:30

J'ai observé que les réponses aux présentations/topics qui hument le doute et la recherche de sens varient de manière caricaturales :
- certains viennent partager leurs expériences, empathie à l'appuie
- d'autres viennent déposer un simple bienvenue
- certains viennent apporter quelque éléments brutes, histoire de rassurer
- d'autres viennent apporter quelque éléments brutes, histoire de tout démolir

Je m'intéresse ici aux deux dernières catégories.
Il ne s'agit pas d'exprimer ici ce qu'il est moralement bon ou mal de faire, mais bien de montrer qu'il est incohérent de démolir avant de construire, et, une métaphore architecturale vous mettra en tête le caractère absurde de la démarche.

C'est à dire, qu'à des personnes qui viennent poser des questions et exprimer des doutes avec en tête des concepts assez peu étayés a priori (puisque nouveaux ...) il est maladroit de venir tout foutre en l'air en espérant que cela amène la progression (je suppose ici peut être à tord, qu'une intervention se veut (ai pour but) additive et positive, mais peut être suis-je trop idéaliste).
Il me semble plus sain d'exposer ce que l'on sait, avant d'amener la personne à douter de cette connaissance, à la relativiser, à la critiquer.
Par "ce que l'on sait", j'entends le savoir communément admis quant à ce que mesure le QI et quant à ce qu'il permet en tant qu'objet nouveau, en tant que nouvel angle d'approche de notre propre réalité.

Mon analyse est qu'il s'agit d'un comportement des plus égocentriques qu'est celui de croire que la déconstruction pure de tout savoir amène au bonheur. Je pense par là qu'il est extrêmement dangereux de s'ériger dés le départ en tant que maitre du rien au près de personnes qui recherchent quelque données auxquels s'accrocher pour parfois simplement espérer trouver un but, un objet qui constituerait une nouvelle vision d'une vie jusque là des plus amères car sans alter ego présent ou imaginable.

Qu'en pensez vous ?


Dernière édition par Bibo le Jeu 8 Jan 2015 - 13:59, édité 2 fois
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 13:41

J'ajouterais à cela une analyse :

Il est possible je crois d'effectuer une comparaison avec l'apprentissage de la lecture. En tant que capacité émergente, le fait d'arriver à déchiffrer un mot dont les lettres ne sont pas rangées dans le bon ordre a amener à croire que l'apprentissage de cette lecture ne nécessitait pas à la base de comprendre l'organisation précise, structurale et logique. Cette analyse a débouché sur une méthode globale de compréhension des textes et des phrases ne se limitant plus à l'analyse stricte des lettres, graphèmes, phonèmes, mots.

De la même manière, croire que le débouché de nos débats sur le caractère critique que l'on peut arriver à émettre quant à la validité (scientifique, base inférentiel, diagnostique) des tests de QI se doit d'être énoncer comme vérité nécessaire au premier arrivant est selon moi non efficient.

Cette démarche oublie le cheminement intellectuel qu'il a fallu effectuer parfois pour en arriver à de telles conclusion en plus des émotions/sentiments que nous avons pu nous même vivre à la découverte d'une telle possibilité (celle du HQI). En cela, elle est extrêmement violente.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 14:11

Torajiro_Jacquard a écrit:
Ce que tu demandes c'est de mentir.
Énoncer des faits étayés scientifiquement est ce qui se rapproche le plus de la réalité, en cela ce n'est pas mentir.
Tu appelles cela "savoirs communs et faux". Pourquoi ?
Par définition, rien n'est absolument vrai.
Quand à la notion de mensonge ....  il n'y a rien de plus flou !

Torajiro_Jacquard a écrit:
Et tu qualifies de violent, celui qui souhaite informer. Comme tu le mentionnes, la démarche de répéter des savoirs communs faux et partisans te semblera à toi quelque chose de parfaitement sain. A d'autre cela semblera au contraire très malsain. Et très malsain aussi et surtout, de laisser la personne qui n'a pas encore pris le temps de cristalliser ses croyances du fait des pressions sociales, de se laisser contaminer par des hypothèses ou certitudes que la science, ou plus simplement l'esprit critique de certains réfutent pourtant.
Cette analyse est fondée sur un postulat de départ que je considère comme faux. Voir ci-dessus.

Torajiro_Jacquard a écrit:
Il y a un double danger dans ce que tu proposes. D'une part tu invites à limiter la diversité des opinions, en associant ceux qui cherchent la vérité à des terroristes (introduction par le biais du terme 'terroriste' de la notion de 'violence', peu importe le terme qu'on emploi pour stigmatiser l'autre, j'en donne simplement ici un autre exemple ...).
J'exprime le fait qu'il y a des vérités qui sont violentes et que l'ordre d’annonce des vérités a son importance.

Torajiro_Jacquard a écrit:
D'autre part tu invites à manipuler les personnes encore aptes à faire usage de l'esprit critique lié à des expériences personnelles non encore biaisées par les phénomènes de mimétisme, afin de les inclure dans une vue normative (éventuellement complètement déphasée de la réalité).
Tout le monde manipule tout le monde, ça s’appelle la communication.
En effet, on peut aborder la réalité de différentes manières. Les personnes venant ici ne sont pas satisfaites de la manière dont elles abordent leur réalité. Il est possible de leur donner un éclairage. La question est : quel éclairage (sous entendu dans quel ordre) ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 17:09

Torajiro_Jacquard a écrit:
Bibo a écrit:
Énoncer des faits étayés scientifiquement est ce qui se rapproche le plus de la réalité, en cela ce n'est pas mentir.
Peut être. Mais c'est présisément à l'antipôle de ce que tu proposes.
Non :
Bibo a écrit:Par "ce que l'on sait", j'entends le savoir communément admis quant à ce que mesure le QI et quant à ce qu'il permet en tant qu'objet nouveau, en tant que nouvel angle d'approche de notre propre réalité.
Peut être le terme "communément admis" dérange.
Je voulais parler de certains faits : Stabilité relative du HQI tout au long de la vie, Traitement de l'info plus rapide, plus efficace.

Torajiro_Jacquard a écrit:
Bibo a écrit:J'exprime le fait qu'il y a des vérités qui sont violente
Voilà. Où vérité violente, désigne vérité qui s'oppose à tes croyances.  
Et donc plus haut "étayés scientifiquement" est probablement synonyme de conforme à tes attentes.
Pas du tout. Je connais les limites de ce que permet la démarche scientifique.
Torajiro_Jacquard a écrit:
On n'est pas d'accord, uniquement du fait qu'on utilise des termes différents pour discourir.
Non, ce serait trop simple que de réduire notre désaccord à un problème de sémantique.
Torajiro_Jacquard a écrit:
Bibo a écrit:La question est : quel éclairage (sous entendu dans quel ordre) ?
Le tien bien sûr ! C'était facile comme question.
Je propose un ordre d'approche plus doux, je ne l'énonce pas comme vérité.
Je n'aime pas la notion de responsabilité, chose que j'aurais pu énoncer comme argument ; je préfère mettre en évidence les conséquences potentielles de certains types de postes. Par le fait d'expliciter ces conséquences, j'essaie de mettre en évidence qu'il y a une autre manière possible de procéder.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Invité Jeu 8 Jan 2015 - 17:13

Bibo a écrit:

Mon analyse est qu'il s'agit d'un comportement des plus égocentriques qu'est celui de croire que la déconstruction pure de tout savoir amène au bonheur. Je pense par là qu'il est extrêmement dangereux de s'ériger dés le départ en tant que maitre du rien au près de personnes qui recherchent quelque données auxquels s'accrocher pour parfois simplement espérer trouver un but, un objet qui constituerait une nouvelle vision d'une vie jusque là des plus amères car sans alter ego présent ou imaginable.

Qu'en pensez vous ?

Rien !
ha ha ha ha ha !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Invité Jeu 8 Jan 2015 - 17:13

Bibo a écrit:

Cette démarche oublie le cheminement intellectuel qu'il a fallu effectuer parfois pour en arriver à de telles conclusion en plus des émotions/sentiments que nous avons pu nous même vivre à la découverte d'une telle possibilité (celle du HQI). En cela, elle est extrêmement violente.

Condoléances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 17:16

U C C E N a écrit:
Bibo a écrit:
Cette démarche oublie le cheminement intellectuel qu'il a fallu effectuer parfois pour en arriver à de telles conclusion en plus des émotions/sentiments que nous avons pu nous même vivre à la découverte d'une telle possibilité (celle du HQI). En cela, elle est extrêmement violente.
Condoléances.
Que penses-tu que j'eus perdu à la suite de cet énoncé ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Invité Jeu 8 Jan 2015 - 17:24

Ton engouement à la découverte de cette possibilité, tari même si tu m'indiques le contraire lorsque tu crois devoir participer aux ou lire par intérêt les débats sur le caractère critique que l'on peut arriver à émettre quant à la validité (scientifique, base inférentiel, diagnostique) des tests de QI .


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 17:32

U C C E N a écrit:Ton engouement à la découverte de cette possibilité, tari même si tu m'indiques le contraire lorsque tu crois devoir participer aux ou lire par intérêt les débats sur le caractère critique que l'on peut arriver à émettre quant à la validité (scientifique, base inférentiel, diagnostique) des tests de QI .
Bien sûr que je n'ai plus cet engouement, cela fait maintenant partie de ma vie en tant que composante qui fut au moins à un moment essentiel.

J'y ai participé et y participes toujours oui, mais ce n'est pas pour moi une preuve d'un engouement. Je participe parfois comme tu le fais à des sujets auquel je n'ai rien à dire.
Je ne considère pas ma participation comme un devoir. J'ai envie de le faire parce que certains postes m'agacent.


Dernière édition par Bibo le Jeu 8 Jan 2015 - 17:36, édité 1 fois
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Bibo Jeu 8 Jan 2015 - 17:36

Torajiro_Jacquard a écrit:
Bibo a écrit:
U C C E N a écrit: les débats sur le caractère critique que l'on peut arriver à émettre quant à la validité (scientifique, base inférentiel, diagnostique) des tests de QI .
cela fait maintenant partie de ma vie
Condoléances.
Que penses-tu que j'eus perdu à la suite de cet énoncé ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Sociologie débile Empty Re: Sociologie débile

Message par Invité Jeu 8 Jan 2015 - 17:40

Condoléances dans le sens où tu y a mis de l'importance, pour ne pas dire sens. (ouais c'est moche les répétitions mais comme Kundera je vous emmerde)

Evidemment.


Après ça veut pas dire que j'éprouve de la douleur pour et avec toi, au sens éventuel où tu en aurais ce dont tu te défends avec un humour qui force le respect par son sérieux guindé.

C'était une touche de langage usuel qui fait sourire les gens dans la rue t'as vu.
Enfin à ce que j'ai pu lire dans les journaux, parce que moi je mets pas les pieds dans la rue trop de fusillades et de bazanés en ce moment, j'ai déjà failli perdre la vie à 1km près ce matin Porte de Châtillon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum