Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 11:19

Pataton (aujourd'hui 7,5 ans en classe de CE1) ne voulait pas faire ses devoirs en début de CP.
Je lui ai donc laisser le choix dans un premier temps.
Lui avait expliqué que pour moi qu'il soit prem's ou der' de sa classe bé ça changera rien à l'amour que je lui porte
PAR CONTRE que pour LUI ça changera beaucoup de choses à son avenir...
J'aime pas trop le côté menace de la maitresse qui va sanctionner. Avancer sous la menace je trouve que "ça pue" ! Après tout je ne sais pas s'il va être puni... vu que les devoirs ne sont pas obligatoires.
Bref je l'ai responsabilisé et surtout pas obligé à les faire coute que coute.
Ce qui est facile avec lui car il raisonne assez vite et bien quand il s'agit de se prendre en main (idem avec brossage de dents, alimentation etc...)
Ca c'est pour la première étape "devoir".
Maintenant il les fait tout seul et très bien.
Effectivement je lui demande à la régalade de m'épeler ses mots ou on fait des jeux et ni vi ni connu je le fait "réviser".

Aujourd'hui en CE1, je lui demande autre chose car "apprendre par l'instinct" ça marche pas pour tout et pas tout le temps.
Par exemple, il n'a qu'un seul domaine scolaire ou il est "moyen", les dictées. Je lui demande donc de travailler plus ici, non pas pour être "just perfect", mais pour avoir d'ores et déjà le réflexe de bosser là où c'est nécessaire plutôt que de laisser couler. Et de CONSTATER de lui même qu'avec un effort, ses résultats sont meilleurs.
Il y a suffisamment d'exemples dans notre famille pour qu'il sache qu'à un moment, on peut passer à côté de l'école par manque d'habitude d'EFFORTS et de MÉTHODE.

Le gros secret de nous autres parents : la patience ! Encore et toujours de la patience et de la bienveillance pour nos enfants (doués ou non d'ailleurs).
Je n'oublie JAMAIS qu'il se sent vite en échec alors que... on connait la chanson ^^

Et enfin, il reçoit l'aide ponctuelle et à sa demande d'un pédopsy et va faire un peu de psychomotricité pour mieux gérer impatience et méthode dans un contexte LUDIQUE.
De même, je suis en relation régulière avec la psy-scolaire et l'équipe enseignante de son école. Je vois l'instit' tous les deux mois et selon le besoin je prends rdv avec la psysco, voire psysco + instit' + directrice... bref, c'est du boulot !!! mais cela permet une meilleure compréhension, un encadrement plus adapté et ne nous voilons pas la face, une maman plus rassurée. Parce que ça compte aussi le ressenti des parents. Si tu as l'impression d'envoyer ton gosse au goulag, il va le ressentir fortement et pas être hyper à l'aise.
Et sinon leur f..... u peu la paix de temps en temps c'est bien aussi. Le droit à la paresse voire à la médiocrité. Je sais, par exemple, que son second trimestre devrait être moins bon que le premier mais c'est PAS GRAVE. Il a le DROIT de se relâcher après un trimestre excellent et la découverte de son grand potentiel. C'est pas des machines ^^

Si je résume je dirais qu'il faut procéder par étapes. Tout, tout de suite c'est difficile voire impossible pour un enfant quel-qu’il soit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Levans le Lun 9 Fév 2015 - 12:09

(Ce qui suit est uniquement basé sur mon vécu personnel, sur comment je voyais les choses étant gosse, je ne prétends donc en aucun cas décrire une quelconque vérité absolue ou quoique ce soit)

Apprendre, apprendre... Qu'est-ce que je n'aime pas ce mot. Il ne m'inspire qu'ennui et inutilité.
Et je n'aime pas faire des choses que je considère comme inutiles.

Je prends l'exemple sur les math : je n'ai jamais appris mon cours de math. Mais je l'ai toujours très bien compris. Au point de parfois redémontrer des théorèmes durant le contrôle pour les utiliser parce que je ne me souvenait plus de leur nom.

Vraiment, la seule chose qui marchait (et marche encore) avec moi, c'est d'éveiller mon intérêt. Ma mère a assez bien pris le coup : parfois, le plus simple c'est d'aller plus loin que ce qui est demandé, parce que d'un coup ça devient intéressant.

Alors certes, ça ne peut pas s'appliquer à toutes les matières, mais certaines (les sciences notamment) s'y prêtent très bien. Pour ce qui est des méthodes pour poser des opérations (addition, multiplication, etc...) : apprendre la méthode par cœur c'est chiant et inintéressant, comprendre pourquoi cette méthode marche ça l'est déjà beaucoup moins, et une fois que l'on a compris ça, on connaît la méthode et on est capable de l'utiliser en toute circonstance !

Les dictées et les récitations sont un sujet plus délicat.

Pour les récitations, ma mère m'a toujours fortement incité à travailler l'intonation en plus de simplement apprendre le texte et le réciter d'une voix monocorde. Ça donne à l'ensemble une cohérence, une certaine musicalité, qui rend le flot beaucoup plus naturel. Après tout, un poème ou une fable, c'est une histoire. Et on en raconte pas d'histoire sans y mettre le ton !

Les dictées... Les dictées ça se travaille déjà par la lecture ! S'il aime bien les histoires, qu'il lise ! À force de lire les mots, on finit par inconsciemment s'y habituer. Personnellement, quand j'ai un doute sur l'orthographe d'un mot, je l'écris dans un coin de feuille des 2 ou 3 manières possibles que j'envisage, et je choisis celle qui me parait la plus belle, la plus naturelle. Et c'est en général la bonne !


Par contre, je reviens sur un point qui me fait tiquer (toujours vis-à-vis de mon vécu) :
ErikFromFrance a écrit: - manque d'effort + succès => critique
Non non non ! Ça c'est de l'incitation à faire semblant de travailler, et à faire exprès de mettre 1h à faire quelque chose qui en vrai nous aurait pris 10min.

Je me permettrais de nuancer un peu plus :

  • Succès, quelque soit l'effort => félicitations en proportion de l'effort fourni
  • Résultat acceptable avec beaucoup d'effort => félicitations, encouragements à continuer
  • Résultat acceptable sans aucun effort => légère critique, incitation à viser mieux que le minimum syndical
  • Échec avec beaucoup d'effort => encouragements, aide pour comprendre ce qui n'a pas marché
  • Échec sans aucun effort => critique
Levans
Levans

Messages : 144
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 27
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Wanel le Jeu 19 Fév 2015 - 14:50

Levans, je me permets de penser qu'il faudrait nuancer la dernière proposition :

"
[*]Échec sans aucun effort => critique"

Je pense que, dans ce type de cas, s'il est chronique l'enfant ignore simplement l'intérêt de l'effort et/ou qu'il n'a pas du tout confiance en lui.
Ainsi, il est effectivement nécessaire de lui signaler un problème, cependant, je pense que la critique seule a de fortes chances de réduire encore l'estime qu'il a de lui-même et son idée concernant sa propre capacité à l'effort. Sous la pression, et pour faire plaisir à ses parents, il essayera peut-être de fournir un effort, mais l'image qu'il a de lui-même a des chances de se reternir bien vite après. Un enfant dans cette situation n'a également sûrement pas encore goûté à la fierté qu'on peut tirer de la réussite, des fruits de l'effort...

Dans d'autres cas, l'enfant est peut-être freiné par de réels problèmes non détectés. (je pense par-exemple aux troubles dys, ou tda...mais là, je suis déjà hors sujet.) Dans tous les cas, il faut chercher à comprendre son fonctionnement et ses blocages.

Ainsi, pour nuancer, je dirais qu'il faut vraiment le replacer dans sa situation, lui expliquer le pourquoi et le comment, et, surtout, l'accompagner pour lui donner goût à ce jeu qu'est la progression dans la vie... (Et c'est là qu'il faut faire preuve de patience sur le long terme.)

Voilà, c'était juste une petite remarque ! Smile
Wanel
Wanel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/11/2014
Age : 24
Localisation : Derrière toi.

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Invité le Mar 24 Fév 2015 - 21:23

Beaucoup a déjà été écrit, je vais tenter de ne pas répéter.

Un petit avec nos traits n'est-il pas sujet à se poser des questions bloquantes mais dont la simplicité même des réponses empêche les adultes de repérer quoi que ce soit.

1° exemple
Une amie  m'a raconté ( hier, et donc raison de ce post ) que sa fille HPI n'était pas matheuse, mais fortement douée et attirée par le littéraire.
Exercice de math incompréhensible.
Remarque de la jeune fille : pourquoi A+B=C ? ce n'est pas normal, les lettres sont faites pour faire des mots.
Logique.

2° exemple
En primaire, j'avais d'excellents résultat en "ARITHMETIQUE" et en sixième, j'allait passer dans l'école des grands, de ceux qui ne tiennent pas le cartable par la poignée ou sur le dos, mais qui le porte sous le bras. Surtout j'allais faire des des "MATHEMATIQUES MODERNES" , soit tout autres choses.
Effectivement, il n'y avait plus de trains qui se rattrapent ou de baignoires qui fuient, de paysan qui clôture son champ avant d'ensemencer.
Dans les toutes premières leçons, il y avait :
X appartient à E et y appartient à F. z appartient à E et à F.
Je n'ai rien compris. Toutes ces lettres étaient autant de grands mystères, inatteignables pour moi qui était si fainéant.

Il aurait suffit de me dire que a pourrait être une bille, et je l'aurait été bien moins moi même.

Tout ce qui a suivi en math a été appris de temps en temps, mais sans lien avec la réalité. Il aurait suffit....


Plus tard, à 30 ans passé, j'ai compris le pourquoi de ce que j'avais appris en 1° année de BEP électronique.
U=RI donc I=U/R et R=U/i
j'ai compris en remplaçant U par 6, R par 2 ou 3 et I par le dernier chiffre. Il aurait suffi de me dire avec  ce en quoi je croyait déjà , que je pouvais relier.

J'ai arrêté ma scolarité à 17 ans, avec 63, 66 ou 69 heures de colle , je ne sais plus.
En fait, je me rappelle que c'était un multiple de trois, > à 60 et < à 70
Balaise en math quand même Very Happy

Il aurait suffit de m'expliquer le sens des mots Conjonction, coordination, même si pour certain, c'est inné.

Le collège était un endroit ou je devais apprendre des choses sans lien avec mon réel, et tout ça pour faire plaisir à mes parents, ou pour avoir le droit de sortir le samedi après-midi.

Il aurait suffi de croire en moi, de me rassurer et surtout, que je n'entende pas dire que j'étais fainéant etc etc.


Pour ce qui est de la méthode, je crois qu'un enfant doit comprendre  qu'il en faut une pour que les autres ( ceux qui notent ou évaluent, à l'école et dans la vie) comprennent qu'il a compris le comment et qu'il sait faire le quoi. Glooops.

Et mieux que cette méthode, il doit acquérir sa méthode pour trouver la méthode. Reglooops.

Tant de "il aurait suffit" ? = Il eut fallu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Doom666 le Jeu 23 Avr 2015 - 22:14

Bonsoir à tous,
Pardon, je viens d'arriver et, déjà, je m'apprête à donner un avis avec aplomb mais bon, nous sommes entre zèbres... What a Face
Comme je l'ai déjà indiqué, zèbre et instit, je pense pouvoir vous donner de quoi ruminer, parents inquiets. Wink
Mais avant le comment faire, posons quelques axiomes.
Vous avez toutes les chances de tomber sur un instit lambda qui ne sera pas à votre diapason mais qui sera tout à fait en accord avec les Instructions Officielles(et qui risque fort de balancer votre zébrillon dans les griffes de la terriblement inefficace psychologue scolaire). Le système scolaire est conçu pour la grande majorité des enfants mais pas pour le votre, c'est statistique. Mon propos ne concerne que le primaire, au collège, se greffent d'autres problématiques. Pour finir, je suis une espèce super rare (mais ça, vous le savez déjà Laughing ) zèbre+instit+ancien éducateur. On appelle ça des circonstances atténuantes... Razz Razz
J'ai eu longtemps tout le cycle 3, c'est à dire CE2/CM1/CM2 dans la même classe. Depuis 3 ans, j'ai CP/CE1.
Dans ma classe, la première chose que je travaille, c'est l'ambiance de classe (le climat scolaire dans le jargon EN). C'est à dire qu'il est hors de question qu'un enfant se sente mal, qu'il s'ennuie ou qu'il vienne "la boule au ventre". Par conséquent, première chose, pas de notes, pas de compétition, pas de classement juste les choses que l'on sait faire et celles que l'on doit encore travailler. Ensuite, défense absolue de se moquer de quiconque. Un gros travail sur la gestion de l'erreur, l'enfant a le droit de se tromper car c'est, à chaque fois, une occasion d'apprendre. Donc, interdiction d'effacer, on barre proprement et on refait à côté. J'utilise également beaucoup l'humour et les félicitations (je n'hésite pas à dire: ça me plaît, je suis fier de toi etc etc). Le mot nul est interdit dans la classe, de toutes façons, un enfant nul, ça n'existe pas. Tout travail est récompensé: bon point, image, livre (mon côté hussard noir de la République). Les seules choses que je sanctionne sont les écarts de comportement et, le cas échéant, le travail bâclé.
Depuis cette année, je suis passé en pédagogie par ateliers façon Montessori mais que j'ai adaptés (les enfants ne vont m'avoir qu'une année...). Je différencie le plus possible en fonction des forces et des faiblesses de chacun. Je pense avoir un zèbre que je nourris et qui adore, par exemple, expliquer aux autres (en particulier à deux CE1 qui ont déjà été maintenues et qui viennent "souffler" dans ma classe). Ce qui explique aussi que ma petite H. en difficulté mais qui a un vrai talent en géométrie, va aussi aider les autres (y compris mon zèbre).
Mon côté éduc me permet, en parallèle (et c'est là que j'ai toute l'équipe de l'école sur le dos... Râleur Râleur ), de considérer l'enfant dans sa vie et ce qu'il est (c'est une approche systémique) car tous les facteurs, en particulier ceux extérieurs à l'école, ont une forte influence sur sa façon d'apprendre. J'essaie aussi d'instaurer un climat de confiance avec les parents lorsque c'est possible (ils ont, par exemple, le droit de venir assister à une matinée de classe). J'utilise beaucoup le bon sens car c'est une arme terrible... Dent pétée
Concernant vos soucis à la maison, je proposerais d'expliquer d'abord à vos zèbrillons que le travail est une vraie valeur et je ne vanterais jamais assez la vertu de l'exemple. J'explique souvent aux parents que primo, nous travaillons en équipe et que, secundo, le travail à la maison est un entraînement (je ne sanctionne pas un enfant dont les devoirs ne sont pas faits). Ensuite, je dirais qu'il faut les surprendre, les "défier" d'une certaine façon, apporter un aspect ludique et, surtout, ne pas lésiner sur les "je suis fier de toi", "tu as bien travaillé" etc etc.
Dernier point, je me permettrais un exemple personnel puisque ma petite dernière est une zèbrillonne de compét (à 8 ans, elle lit l'Iliade). Afin de la confronter à la difficulté, à l'échec, au travail, à la nécessité de recommencer, nous lui faisons apprendre le piano. Au début, crise de larmes au bout de 3 min, forcément. Mais peu à peu, elle apprend à être pugnace, à accepter de se tromper ...
Voilou, ce fut un peu long mais j'espère vous avoir apporter un bout de réponse. Smile
Cordialement.
Alain.
PS: Afin de vous montrer combien je comprends aussi vos positions. Je compte changer d'école l'année prochaine (une ou deux classes maxi, trop de soucis avec les "gentilles" collègues sclérosées du bulbe pédagogique) et prendre ma zèbrillonne dans ma classe, c'est vous dire...
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Hillary le Mar 28 Avr 2015 - 9:08

Doom666, quelle chance de t'avoir sur le forum.
J'ai une zébrillonne de 7,5 ans et je dois dire que les petits trucs et astuces glanés sur ce topic je les connaissais déjà et je les applique A LA MAISON...
Par contre à l'école je suis impuissante. Son instit ne me semble pas à côté de la plaque à 100% et a des méthodes très "modernes" qui me plaisent beaucoup mais mais mais ....ma fille bloque devant ses feuilles d'exercice. Une fois brillante et la suivante cata car y avait machin qui lui a dit un truc pas cool, qqun se promenait dans le potager et elle était assise à côté de la fenêtre, elle avait trop envie de parler à son voisin sinon elle allait oublier ce qu'elle voulait dire... Bref ses résultats c'est les montagnes russes... Et ça l'embête car sincèrement elle voudrait avoir des notes qui reflètent son potentiel et c'est là que moi je bloque pour l'aider Sad
Elle fait du piano, je dois insister pour qu'elle répète bien qu'elle adore. D'elle même elle n'ira jamais jouer. Elle est dyslexique et manque de confiance en lecture et ne lit pas seule (pourtant maintenant elle lit bien franchement...)

Hillary
Hillary

Messages : 274
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 41
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Zebrule le Sam 2 Mai 2015 - 22:27


Mon grand père avait une méthode assez sympa et ludique, non pas pour apprendre à proprement parler, mais pour affuter l'esprit. On avait un petit jeu, qui consistait à résoudre un problème mécanique juste avec les trucs (objets , branches , cailloux...) que l'on avait autour de nous. Je vous donne un exemple concret.
Trouver en moins de temps possible comment cueillir une pomme sans monter à l'arbre juste avec ce que l'on a autour de soi et sur soi. C'est bête mais ça aide à réfléchir en 3D.

Zebrule
Zebrule

Messages : 76
Date d'inscription : 28/04/2015
Localisation : Ain

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Doom666 le Dim 3 Mai 2015 - 8:09

Bonjour à tous,
Ton grand-père me plaît beaucoup. Je l'ai dit, le bon sens est une chose fantastique et je trouve que notre monde en manque de plus en plus.
Dernière chose, j'ai commencé aussi à l'initier à la maquette plastique depuis l'été dernier. A mon sens, cela développe la patience, la lecture de plans de montage (et donc un passage 2D à 3D), l'esprit de synthèse, un sens artistique et un goût pour l'histoire. Lorsque je monte un modèle, je ne fais pas un avion, je fais l'avion d'un pilote à un moment précis de son histoire.
Cordialement.
Alain.
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Invité le Dim 3 Mai 2015 - 8:25

Cyril THQI a écrit:Si il apprend intuitivement et ne fournit aucun effort, il faudrait commencer par le mettre en face de notions nécessitant un effort.

Enfin un fil qui retient mon attention, et que je lis depuis le début !

Cyril, je suis extrêmement d'accord avec ce que tu avances. C'est en fournissant un effort pour acquérir un savoir, comprendre un concept ou une méthode suffisamment complexe qu'il pourra comprendre et reproduire ce qu'on attend de lui à l'école.

C'est je crois ce qui s'est passé avec moi, si j'analyse a posteriori, même s'il est probable que mes parents aient fait cela sans conscience de le faire, juste d'une manière évidente. Tout ce que je faisais en classe était matière à discussion et approfondissement, sauf me semble-t-il les sciences, et c'est là où j'ai lâché rapidement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Invité le Dim 3 Mai 2015 - 8:33

slas a écrit:Bonjour, quelques conseils/astuces (par rapport à mon vécu propre et celui avec mes enfants) :
- les laisser faire leur devoir là où bon leur semble : devant la tv, par terre dans le salon, accroupi sur leur lit etc.
- faire des quizz à la volée, comme ça, en voiture, en préparant le repas (ça demande en effet de bien se tenir au courant de leurs leçons)
- ne pas faire des devoirs un enjeu : les laisser se gérer, leur expliquer qu'il y a des conséquences à ne pas faire ses devoirs > ils prennent le risque de se faire punir par l'enseignant, donc à eux de voir si ça vaut le coup. Certains enfants vont d'ailleurs tester ça, et on voit avec eux après si être puni car devoirs non faits est finalement une bonne idée ou non.

Cependant, au quotidien, on peut apprendre l'effort en demandant à l'enfant de faire son lit, changer ses draps, mettre la table etc. > des actions concrètes, avec un résultat visible. Si je mets la table = je peux manger. L'enfant surdoué a besoin de preuves que ce qu'on lui demande de faire vaut la peine d'être fait.

Ouaips, je dis voui pour les 2 premières propositions, c'est toujours comme ça que j'ai fait mes devoirs moi ! on peut faire ça autrement qu'en regardant la télé ? ou en mangeant ? ou dehors sur la chaise longue avec un sirop ? (enfin ça s'appelle des conditions OPTIMALES, et puis ça favorise la mémorisation, je me rappelle encore de choses apprises très très jeunes parce que je les ai apprises dans telle position ou situation)

pas d'enjeu ? oh que si, un petit peu de compétition : vazy, fais voir qui c'est qui apprend le plus vite ? je parie, que je te bats : succès quasi garanti !!

si je mets la table je peux manger ? Prends moi pour une buse ! tu penses sérieusement que je vais croire que tu vas me laisser mourir de faim ?
Tsss le chantage ne marche pas, c'pas crédible Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Invité le Dim 3 Mai 2015 - 8:50

Lire aussi des propositions d'activités transversales, hors école, qui font réutiliser ce qu'on fait à l'école, apprendre la nécessité de travailler, de rater, de recommencer ,de re rater, et re recommencer.
Le piano j'ai fait, oh oui, j'ai fait longtemps. Un calvaire, mais qu'est ce que je remercie mes parents. (encore une fois en fait ils ne se sont pas posés la question, les 2 sont musiciens et enseignants professionnels ...), la danse j'ai fait aussi, beaucoup, et avec beaucoup de plaisir (contre l'envie de mes parents) et ça a construit d'autres choses je suppose.

J'ajouterais qqch, et peut être avez vous une idée ou plus, c'est qu'on m'a tellement fait faire d'efforts en me proposant intuitivement je crois les bonnes activités, que je me suis retrouvée avec de grandes difficultés à trouver une motivation au travail. Bah oui ... ya plus personne pour faire de la littérature avec moi, et qui trouve ça funky, ou pour me lancer des défis, ou bref ...

Conclusion, bah oui j'ai réussi un des concours que j'ai passé, le CAPES, et vous savez pourquoi ? maintenant je le sais ... parce que j'ai travaillé en collaboration avec 4 autres filles, dont une sacrément hp, et avec cette dernière (on était les 2 Louise de la promo d'ailleurs), bah en binôme toute l'année. On se balançait ces fameux défis, on allait toujours au delà de ce qui était demandé, on larguait les autres, on rigolait sur ce qu'on faisait, bref, ça a marché.

Comment je suis rentrée à sc po ? en travaillant en binôme avec une autre sacrée hp, et bim ça a marché.

Mais seule, je m'emmerde, je trouve pas le pourquoi du comment ! C'est pas motivant seul ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Hillary le Lun 4 Mai 2015 - 10:51

C'est vrai que mon boss est probablement HP aussi et en binôme on avance super bien, y a une émulation naturelle qui se crée alors que seule c'est vive la procrastination et l'ennui parfois même si je suis capable de trouver seules les ressources pour me bouger.
Hillary
Hillary

Messages : 274
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 41
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par FuryUnicorn le Lun 4 Mai 2015 - 12:40

Pour faire les choses dans le bon ordre (contrer ou profiter du mode de réflexion en arborescence) : J'ai eu une prof de français au collège qui m'avait dit que pour apprendre à faire les choses dans le bon ordre, il fallait faire de la cuisine : on est obligé de suivre pas à pas une recette afin d'arriver au résultat que l'on souhaite ! Je ne sais pas si ça aide vraiment à comprendre par où il faut commencer, mais c'est vrai que c'est pas con, surtout que j'aimais bien cuisiner Cool
Pour mieux comprendre et apprendre : Je pense que si on a tant de mal à apprendre, c'est parce qu'on ne connait ni la finalité ni la base ! C'est surement le gros problème de la scolarité. On nous donne une formule, ou n'importe quoi d'autre, sans nous dire d’où elle vient, pourquoi on l'a créée, à quoi elle sert etc. Il faut donc un prof particulier, ou alors appliquer les exercices dans du concret
FuryUnicorn
FuryUnicorn

Messages : 227
Date d'inscription : 16/05/2014
Age : 22
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par LaGamoucheZ. le Lun 4 Mai 2015 - 12:47

Merci de ces astuces, la cuisine est effectivement super formatrice.
pour le bon ordre, les legos complexes sont pas mal aussi ;-) Mon fils a essayé de ne pas suivre les modèles de montage, et au final il a fallu tout reprendre, c'est assez formateur!
LaGamoucheZ.
LaGamoucheZ.

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par bepo le Lun 4 Mai 2015 - 17:13

-


Dernière édition par bepo le Mer 17 Juin 2015 - 12:15, édité 1 fois (Raison : hors sujet)

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par Invité le Mer 17 Juin 2015 - 1:54

J'ai une très mauvaise mémoire. Enfin, l'apprentissage par cœur, répéter, ce n'est pas pour moi. Je m'interroge en ce moment sur ma mémorisation. Je n'ai pas si mauvaise mémoire que ça et je me demande si je n'ai pas "mal appris à apprendre".

Quelques pistes de réflexion:
- chez moi, apprendre est lié à l'affectif. Quand j'aimais/ aime un poème, le répéter 10 fois me suffira à l'apprendre (les mots, les rimes, la musique des mots)

- je suis très schémas pour résumer un cours: un schéma avec des tas de flèches qui permet de résumer le cours et d'avoir une vue d'ensemble du concept (du genre en bio)

- en langues, je m'intéresse beaucoup aux ressemblances entre les langues, la signification littérale m'aide également (bravo= well done en Anglais> bien fait), je m'imagine en train de dire la phrase dans un contexte particulier (Ma levr zo ganin. Mon livre est avec moi. : je m'imagine un livre en main ou j'en prends un dans la main) sont quelques méthodes d'apprentissage.

- j'ai surtout besoin de comprendre le fonctionnement des choses (en physique, par exemple, je cherchais à comprendre comment ça marche à l'aide du livre (peu d'internet à l'époque), des documents du livre et des chapitres précédents/ suivants pour relier les concepts) et surtout à quoi ça sert??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes - Page 1 Empty Re: Apprenre a apprendre a un petit surdoué: vos trucs astuces et methodes

Message par bm28 le Mer 24 Juin 2015 - 17:21

Au fait il est en quelle classe le ti zèbre ?

Avec ma femme, nous partons du principe qu'il ne faut pas pousser les zèbres (on en 4 à la maison, 3 auraient pu apprendre à lire en maternelle ... mais on n'a pas donné suite). Il nous semble que le saut de classe doit être la solution ultime et désespérée car la maturité de l'enfant ne va pas sauter la classe elle. Et un gamin au milieu des pré-ados ou ados sera encore plus isoler.

J'aime beaucoup les conseils de ErikFromFrance qui sont pleins de bon sens : encourager l'effort et non la réussite.
Zèbre a peur d'échouer. Il faut donc dédramatiser l'échec et encourager l'effort.

Ensuite, il faut retrouver parfois de vieilles méthodes :
- pour les maths en CP, la méthode des dominos pour apprendre la comptine numérique + l'énumération + la décomposition en même temps, de manière tactile et ludique
- il existe des méthodes pour apprendre les tables via des dessins
- Montessori, à acheter ou fabriquer soi-même

Pour le par cœur, là je sèche. N°1 lit une fois la poésie le soir. Il dort et le lendemain la connaît presque intégralement. N°2 entend la poésie 1 ou 2 fois et la connaît.
Ce qu'il faut dans tous les cas c'est la motivation et du sens.
Apprendre du Paul Eluard ... autant se jeter par la fenêtre ! Cela n'a ni queue ni tête. Impossible à apprendre.
Encore une fois, revenir aux vieilles méthodes. Pourquoi La Fontaine a du succès ? Ce n'est pas uniquement pour son style.
Le zèbre va remplacer les mots par des synonymes, il faut donc que le choix des mots tombent sous le sens et que la phrase ait du sens. (d'où le bannissement à faire de tout ce qui est XXe siècle).

Attention au cadre pour les devoirs : besoin de silence et de calme ... ou non. Responsabilisation. Carottes.
bm28
bm28

Messages : 25
Date d'inscription : 10/06/2015
Age : 41
Localisation : Entre Chartres et Rambouillet

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum