Du côté obscure

Aller en bas

Du côté obscure Empty Du côté obscure

Message par Missterieuze le Dim 28 Déc 2014 - 12:55

Une larme aiguisée roule sur ma joue et transperce mon cœur. Le silence comme un glacier a préparé la source de tes mots qui me blessent. Et tu ne comprends pas.

Le goutte à goutte de la douleur envahit mes veines et se répand sans limite dans mon corps qui se contracte et qui convulse. La racine de mes cheveux picote, le frisson pique ma peau, engourdit mes cellules et je ne sais plus qui je suis.

La colère alors, demande la souffrance en mariage, et, ce couple improbable se relaie sans cesse à mon chevet pour m'accompagner où tu n'es pas.
Progressivement, la gestation de leur enfant se fait sentir au creux de mes entrailles. J'ai la nausée. Une pesanteur désagréable habite mon ventre et je ne sais pas comment mettre bas.
Telle une bête à l'agonie je cherche mon souffle, il déchire ma poitrine, mon cœur livre son dernier combat contre l'amour.
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 51
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Du côté obscure Empty Re: Du côté obscure

Message par Missterieuze le Mer 31 Déc 2014 - 12:57

Le coeur au bord des larmes

J'ai laché ta main pour te laisser partir, j'ai jeté ton numéro de téléphone, j'ai jeté ta photo et j'ai essayé de t'oublier.
Mais chaque jour amène mon coeur au bord des larmes.
Il bat dans un carcan paralysé par l'effroi que ton départ a laissé. Je me noie dans le flot du sanglot qui jamais ne se deverse et, qui, comme un torrent s'écoule dans les profondeurs d'une tristesse, et me rappelle que je suis vivante... même sans toi.
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 51
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Du côté obscure Empty Re: Du côté obscure

Message par Missterieuze le Ven 2 Jan 2015 - 0:13

Fermer les yeux

Et je regardais la nuit prendre mon âme,
Et je sentais les larmes inonder mon regard,
Et je laissais mes sens s'engourdir,
Et je sombrais dans la noirceur.
Tel un berceau funèbre, la nuit m'emportait avec elle.
Je fermais les yeux comme on meurt,
Attendant le souffle ultime qui anéantit toutes les souffrances.
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 51
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Du côté obscure Empty Re: Du côté obscure

Message par Missterieuze le Ven 2 Jan 2015 - 15:55

Instants divins

Instants divins qui, à chaque pas m'amènent vers le néant duquel je n'aurai jamais du sortir. J'entends résonner l'adagio,qui fera pleurer à l'heure enfin de ma mort.
Alors, ma souffrance cessera, le tourment avec moi partira, les larmes sècheront.
Larmes de sang comme compagnon de misère qui fût la mienne ici bas.
Que le temps nous emporte dans l'oubli infini.
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 51
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Du côté obscure Empty Re: Du côté obscure

Message par Missterieuze le Sam 3 Jan 2015 - 23:03

L'ombre et la lumière

Même si la lumière éclaire mes jours le plus souvent, même si les éclats de rire sont mon refrain, même si mes yeux s'illuminent et même si un sourire dessine les rides futures de ma vieillesse, il y a, à toute lumière, une ombre.

Cette ombre qui définie mon âme en arrière plan.
Une ombre comme quelque chose de mort depuis longtemps sans savoir ce qui est mort.
Une ombre qui hante mes nuits mais aussi parfois mes jours.
Une ombre triste qui terni la lumière ,
Une ombre qui étouffe les rires et les rend irréels, presque stériles.
Une ombre qui empêche que nous nous attachions puisque le soleil et la lune ne se croiseront jamais et que c'est toujours la lune qui éclipse le soleil et répand sur la lumière, la noirceur de son existence.
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 51
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum