Autisme et chlore cérébral.

Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Autisme et chlore cérébral.

Message par Sélène-Nyx le Mer 10 Déc 2014 - 3:02


Vous avez entendu parler de cette étude?

Et si le chlore neuronal et l'ocytocine, jusqu'ici connue comme l'"hormone de l'accouchement", étaient impliqués dans la constitution et l'entretien de certaines anomalies neuronales constatées dans l'autisme et troubles apparentés ? C'est en tout cas ce que laissent penser plusieurs études, encore préliminaires et réalisées en grande partie par des chercheurs français.
Read more at http://www.vidal.fr/actualites/13591/autisme_et_troubles_apparentes_une_nouvelle_etude_renforce_la_piste_du_chlore_cerebral/#1K9kvUTl9q2ovEZP.99

http://www.vidal.fr/actualites/13591/autisme_et_troubles_apparentes_une_nouvelle_etude_renforce_la_piste_du_chlore_cerebral/

Un espoir de guérison?

Chez 77 % de ces enfants, l'administration de bumétanide, un diurétique commercialisé depuis de nombreuses années dans d'autres indications, a atténué, voire supprimé, certains comportements typiques de l'autisme. Par rapport à ceux ayant reçu un placebo, les enfants traités interagissaient davantage avec leurs proches et avaient une meilleure compréhension de leurs expressions faciales (celles qui indiquent les émotions). Voici par exemple les effets, spectaculaires, de l'administration du diurétique sur un des enfants participants
Read more at http://www.vidal.fr/actualites/13591/autisme_et_troubles_apparentes_une_nouvelle_etude_renforce_la_piste_du_chlore_cerebral/#1K9kvUTl9q2ovEZP.99
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3331
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par Zebra-Finch le Mer 10 Déc 2014 - 9:20

Un article intéressant, une voie de recherche prometteuse Smile

Mais..n'oublions pas une chose : l'autisme est beaucoup plus complexe que ça. Les interactions sociales font intervenir beaucoup de réseaux neuronaux imbriqués, des centaines de mécanismes biologiques du même type que celui du chlore.

J'ai lu également d'autres articles expliquant les communications dans la matière grise au niveau des replis...donc strictement rien à voir...et même parfois c'est toute l'organisation de certaines structures cérébrale qui sont mises  en causes.

Là, dans l'article cité, c'est un modèle d'autisme, parmi tant d'autres :
Les auteurs ont également constaté que chez les souris "autistes" (il s'agit d'un modèle d'autisme, par anomalie génétique ou injection de médicaments)

Il y a des cas où l'autisme est clairement défini, quand il s'agit de mutations génétiques délétères sur un mécanisme essentiel (syndrome de Kanner, ou de l'X fragile), mais sinon dans la plupart des cas, les mécanismes sont imbriqués, il y a des mécanismes de compensation qui se mettent en place, et on ne sait pas forcément bien qui est responsable de quoi au final..

Et surtout, ces recherches peuvent aussi justifier encore une fois une molécule, que l'industrie pharma obtienne une AMM, non pas que ça soit problématique d'avoir des médicaments à disposition, mais c'est qu'elle ne fonctionnera que dans certains cas, souvent beaucoup plus restreints que ce que l'on espérait, et comme dit dans cet autre article :

http://www.letelegramme.fr/bretagne/autisme-plusieurs-essais-d-un-diuretique-a-brest-11-02-2014-10029696.php

"pour les trois quarts des enfants, une diminution de la sévérité des troubles autistiques"

"Le diurétique ne guérit pas l'autisme mais en atténue les symptômes"


Les pistes les plus prometteuses pour l'instant sont le diagnostic précoce des enfants, et la prise en charge, avec des thérapies comportementales, pour éviter que le développement de l'autisme ne se mette en place. Les enfants ont encore le cerveau très plastique, et on peut arriver à corriger beaucoup de problèmes en agissant sur leur environnement, ce qui favorise le développement des interactions sociales.. Wink
Zebra-Finch
Zebra-Finch

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par meï le Mer 10 Déc 2014 - 12:36

Le Dr L qui a fait ces recherches avec un autre, a en efet mis au point ce traitement prometeur.
quelques aspis de ma connaissance l'ont en experimentation et mon fils l'aura peut être suite à son bilan.)
je ne l'ai pas souhaité pour moi.(j'aurai pu.)

mais attention, c'est experimental pour le moment.(mêm si les resultats sur les enfants autistes typiques sont surpenants.ces tavaux sont  bien sur très décriés...forcememtn si en plus n aide efficaccement les autistes sans psychanalyse, ou traitements chimiques lourds, le manque à gagner  des centres français de "soins" va devenir un souçis. What a Face  ...)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par Sélène-Nyx le Mer 10 Déc 2014 - 14:44

Je suis d'accord avec vos réponse: c'est au stade de l'expérimentation, il faut encore des preuves, et cela, pour l'instant ne concerne qu'une forme d'autisme, et surtout, les résultats sur les souris ne donnent aucune certitude sur les humains: le modèle de souris (EAE, pour la SEP), ne cesse d'être remis en cause. Nous ne sommes pas des rats de laboratoire, il y a quelques différences entre le système nerveux des souris et celui des humains.
  Mais, là où, la recherche peut permettre un bond en avant, c'est que le diurétique utilisé existe, et a bénéficié déjà d'une Autorisation de Mise sur le Marché: cela représente un gain de temps important, et permet d'éviter les "bâtons dans les roues" de la part des labos.

   Sinon ... Il y avait une émission ("toute une histoire"); hier midi, sur A2, qui portait sur "le Syndrome d'Asperger", je l'ai visionnée hier soir, les témoignages sont très intéressants, surtout celui de Jean-Marc, à 30'

   (La pub, au début, est un peu longue ... Et l'émission dure 1 heure).

   http://www.france2.fr/emissions/toute-une-histoire
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3331
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 15:10

ça fait très longtemps que j'ai vu passer ça ... Smile
chais pas pourquoi, l'autisme, ça m'intéresse ...
j'ai un élève qui me semble avoir un trouble du développement (et voir les autres profs parler d'addiction aux jeux vidéos m'agace qque peu ... )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par Zebra-Finch le Mer 10 Déc 2014 - 15:58

@ Meï
Un médicament peut être efficace, mais ne sera jamais un environnement et des actions favorables.

Si un enfant n'a pas d'interactions sociales avec les autres, il ne pourra jamais les apprendre (même un enfant normal isolé du monde, aura donc des difficultés sociales).

Les thérapies comportementales sont donc toujours très complémentaires à quelconque médicament. Je ne parle pas de la psychanalyse, je parle des thérapies qui incitent l'enfant à interagir socialement.

Quand tu vois l'effet de l'apprentissage précoce, par exemple d'un instrument de musique, de la langue maternelle, de l'écriture, et les différences importantes d'aptitudes entre ceux qui ont pu apprendre, et ceux qui ne pouvaient pas...il en est autant pour les interactions sociales.
Zebra-Finch
Zebra-Finch

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par meï le Mer 10 Déc 2014 - 20:04

Zebra-Finch a écrit:@ Meï
Un médicament peut être efficace, mais ne sera jamais un environnement et des actions favorables.
Les thérapies comportementales sont donc toujours très complémentaires à quelconque médicament. Je ne parle pas de la psychanalyse, je parle des thérapies qui incitent l'enfant à interagir socialement.
je n'ai absolument pas dis le contraire, evidemment.je me bats depuis assez longtemps pour ça! Wink
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Autisme et chlore cérébral.  Empty Re: Autisme et chlore cérébral.

Message par Entomo-lolo le Mar 12 Juil 2016 - 21:50

Il faut bien tester quelque chose si l'on veut étudier et trouver d'où cela vient, ce qui me plait rarement dans ces études, c'est le fait de vouloir soigner, au lieu de détecter, encadrer, aider à l'adaptation.

Ça a ses mauvais côté, ses bons aussi, et je n'ai aucune envie d'être différent, actuellement il faut tout standardiser, même les gens, pourtant cela a toujours existé, on détourne les statistiques, "le nombre d'autistes explose" sans se poser la question de savoir si le diagnostic n'a pas plus de chances d'être posé qu'avant.

Personnellement j'ai un oncle qui a toute les caractéristiques de l'autisme, a plus de 50 ans, n'est pas diagnostiqué, alors que ma mère est une ancienne infirmière en psychiatrie, ça vous donne une idée de la sensibilisation au diagnostic de l'autisme dans le milieu hospitalier au par avant...

Je peux comprendre pour certains autistes vraiment extrêmes, sinon vouloir éliminer le syndrome d'asperger aux médicaments c'est comme vouloir soigner l'homosexualité...
Entomo-lolo
Entomo-lolo

Messages : 565
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 34
Localisation : Hasnon

https://auticonsult.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum