De la difficulté à devenir quelqu'un

Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Bibo le Sam 29 Nov 2014 - 11:48

Ceci n'est ni vraiment un témoignage, ni vraiment une fiction, ni vraiment une analyse.

Par devenir quelqu'un, j'entends réussir à trouver sa place ici bas, une place qui nous sied, ou du moins ne nous rebute pas. Pour effectuer un tel cheminement, il semble indispensable de réussir à déterminer qui nous sommes, et ce, quelque soit la façon dont nous nous décrivons, voyons, interprétons, ( pig ).

Une des manières de se définir consiste à déterminer ce qui nous relie et ce qui nous différencie des autres. Je suis quelqu'un parce j'appartiens à telle catégorie de personne, vous pouvez me définir comme "la personne appartenant à ce groupe". A l'intérieur de ce groupe, je suis quelqu'un parce que je me différencie, par mon histoire notamment, des autres personnes de ce groupe, c'est aussi en cela que je suis reconnu et accepté. Je serais sans doute rejeté de ce groupe si je dévie de cette norme, c'est à dire, si je m'écarte des préconceptions de ce groupe, ou bien encore si j'y adhère d'une manière qui peut sembler délirante.

Cela suppose de se retrouver dans ce qu'est ce groupe, c'est à dire, ce qu'il pense, ce qu'il construit tant en terme de souvenirs communs que d'idéaux partagés. Au delà de l'appartenance par la simple apparence, l'adhésion aux idées peut consister un moyen d'intégration puissant.

Autant il est parfois simple d'être en accord avec certaines conclusion, autant il est plus compliqué d'accepter le cheminement qui amène à cette idée. Alors que bon nombres de personnes ce différencieront par l'état de leur conclusion, leur avis, d'autres se retrouveront coincés, partageant un but mais pas le chemin.
Il faut ajouter à cela la difficulté à comprendre si ce qui est énoncé n'est qu'une représentation de ce que la personne pense, qu'un énoncé pratiqué dans le groupe ou bien s'il s'agit d'une conviction profonde. "Il est sérieux là ?".

C'est ce genre d'éclairage qui finit par mettre en évidence la réalité des distorsions individuelles au delà d'un jolie couche idéologique proprement présentée. Comment se construire en tant que personne s'il m'est impossible de me retrouver ni dans le chemin ni dans la conclusion rendu obsolète par le chemin qui y mène ? Je suis alors restreint. Je peux fermer ma gueule et continuer à partager des moments ou me barrer. Je peux sentir la même méfiance dans le regard de quelques uns. Par ma non action, j'en vient à leur donner un message, celui qu'il est préférable de se taire pour être accepter, pour être. Je suis quelqu'un par défaut.

Puis - je être sans adhérer ? Puis - je devenir quelqu'un s'il m'est impossible de me définir comme appartenant, comme étape vers la personnalisation vers l'identité propre ?

L'éclairage sème le doute sur l'autre, donc sur soit, du moins durant l'adolescence. Il est difficile de devenir quelqu'un lorsque l'instabilité règne autour de soit, lorsque la solitude de l'incertitude n'est pas partagée.


Dernière édition par Bibo le Mer 4 Fév 2015 - 11:48, édité 1 fois (Raison : "je" oublié)
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Invité le Sam 6 Déc 2014 - 20:36

Sacrément joliment dit et explicité enfin mis en mots.

Sinon je pense qu'on peut être sans adhérer, pour ma part j'adhère à peu ou à peine ce qui m'a toujours permis au fond d'adhérer à tout....

et je ne sais qui a dit "il faut avoir perdu le monde pour se trouver soi même" et si je le retrouve il faut que je l'appelle pour lui dire que je trouve qu'il a raison cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: de la difficulté a devenir quelqu'un

Message par ShineFlower le Sam 17 Jan 2015 - 15:46

Pour ma part pour devenir quelqu'un, il est primordial de savoir qui l'on est et de trouver un groupe d'appartenance pour se construire. Sans cette connaissance de soi meme,il est difficile de devenir qui que ce soit,puisque on ne peut pas nommer notre soi. Exemple quand on est zebre et qu'on le sait ca permet de se construire sur ces bases. Quant à moi depuis que je connais cette facette de ma personnalité que je peux nommer, je fais maintenant un grand nettoyage intérieur pour construire sur des bases saines. Cool
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3576
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Invité le Sam 17 Jan 2015 - 22:45

bizarrement ma vie a commencé à se casser la figure du jour où j'ai du appartenir à du plus particulier et du jour où le fait de ce que j'étais déja, surdouée, a été dévoilée

j'ai quand même été quelqu'un, et apparemment bien "quelqu'un" puisque j'ai enquiquiné un paquet de personnes Smile

j'ai désormais juste intégré que la personne particulière que je suis ça porte un nom, on a écrit quelques bouquins dessus, et il existe des personnes avec le même fonctionnement que moi, ce qui me semble beaucoup moins dramatique que ça ne semblait il y a cinq ans et la façon dont on me l'a renvoyé Smile

ça ne me fait donc qu'une facette supplémentaire avec quelques cordes à mon arc en plus mais je n'ai toujours que le sentiment de n'appartenir qu'à moi même Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par dodow le Lun 2 Fév 2015 - 16:43

Bonjour à tous,

Là ou ça se complique c'est: "qu'est ce qui nous défini?" pour ainsi dire.
J'ai toujours cherché des appartenances, sociétales, musicales,
J'ai suivi les copains au collège et suis devenu "métalleux", puis ponk, puis teufeur, puis rude boy (plutôt que skin, trop de connotations à mon gouts), et puis lascar.
En fait j'ai fait le caméléon (même si ça m'irrite de le dire), je me suis conçu un idéal dans chaque genre, essayant de gravir les échelons jusqu'à l'incarnation parfaite de ce genre.
Le résultat:
- Pour les autres : C'est bien mon genre, ou, c'est bien moi, et j'en m'en rend "imposant" dans le domaine
- Pour moi : Je vois ça à l'inverse, comme si ce n'était toujours pas acquis et que je devais persévérer à continuer à me conformer dans ce genre. Et lorsque je prends conscience de l'image que je renvoie, via ce que me dise les autre (par définition), je me dis mais attend moi c'est moi, et je change radicalement mon genre.
Associé à cela j'y cherchais l'idéologie, la façon de vivre qui y était associé. Echec systématique.

Aujourd'hui, je me réfère aux zèbres, mais ces zèbres ont-ils une identité propres toute définie, toute conformée?
Y a t il une idéologie commune, une langage commun, une musique commune, un sport commun?

Mon état d'esprit du moment me défini comme tel, ou tel genre, mon identité et, je crois que c'est la seule manière (bancale je dois dire) d'arriver à m'adapter aux différentes situations que je vie.

Sorry si ce n'était pas très clair.

Le Dodow
dodow
dodow

Messages : 286
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 28
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Bibo le Lun 2 Fév 2015 - 16:52

dodow a écrit:
Là ou ça se complique c'est: "qu'est ce qui nous défini?" pour ainsi dire.
Si je te lis bien, la première réponse à "qu'est ce qui nous défini ?" serait : La facilité de comprendre et donc d'utiliser cette compréhension pour se faire accepter dans n'importe quel groupe social ?

En allant un peu plus loin, il y a des situations et des contextes qui peuvent amener autrui à te définir. En cela, c'est autrui qui utilise les données qu'il a à disposition pour se créer une représentation de toi et un traitement spécifiques des informations te concernant, cela étant d'autant plus précis et unique que la personne te connaitra bien/depuis longtemps. Mais, cette définition de toi est celle vu de l'extérieur, pas celle vu par toi. Tu te considère comme ayant des spécificités, réactions comportementales, manière de t'approprier des codes etc ... Là ce qui te définis c'est ton rapport à toi et non pas le rapport de l'autre à toi (je dichotomise, on pourrait trouver d'autres approches plus complexes).

A ta question il y a donc plusieurs réponses dépendantes du point de vue. Si tu cherches à trouver ce qui pourrait te définir de manière "vrai" ou "absolu", alors je dirais que tu n'es pas ce que tu as été, tu n'es pas non plus ce que tu seras. Tu es mouvant, un animal avec une expérience unique et une manière unique de traiter cette expérience, un individu.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par dodow le Lun 2 Fév 2015 - 17:07

Salut Bibo,
(je confirme, j'ai du mal à expliciter mes pensées)

Oui, facilité de compréhension et d'adaptation. J'y vois un "intérêt" pour moi.

Ensuite deux points:
- J'essaye de me représenter un genre, X. Pour ce faire j'essaye de me sentir comme quelqu'un qui incarne parfaitement X.
Seulement la sensation que j'ai c'est je ne n'y arrive jamais.Que, quoi que je fasse je n'arriverai pas à coller avec l'image que je veux donner. ALors je persiste d'avantage.

- Pour ce qui est de la vision des autres, je me dis qu'ils ont leur propre vision du genre X, avec les stéréotypes, leur propre vécu, leur appartenance éventuel à ce genre. Et pour l'image que moi je renvoie je n'arrive pas à me représenter. J'ai comme retour d'être le genre X alors que j'ai l'impression de renvoyer l'image inverse. wtf?

Oui tu me défini bien sur la fin. Impression d'être un animal abandonné, ne sachant pas à quelle tribu il appartient. Errant dans la savane pour trouver d'autres animaux et voir leur réactions, si cet animal est comme eux ou non.
dodow
dodow

Messages : 286
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 28
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté a devenir quelqu'un

Message par ShineFlower le Mar 3 Fév 2015 - 17:28

Bibo a écrit:"tu n'es pas ce que tu as été et tu n'es pas ce que tu seras"
Tres vrai. On est sur terre pour évoluer donc s'améliorer. Zèbre
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3576
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Bibo le Mar 3 Fév 2015 - 17:46

@Dodow, vis tu des situations pendant lesquelles tu oublies ces questions de représentation ?

@Shine, je ne pense que nous ayons un but absolu comme l'évolution ou l'amélioration, je le vois plus comme une nécessité dû à notre condition, humaine.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par dodow le Mar 3 Fév 2015 - 18:53

Holà Bibo,

Oui depuis peu,
Je cesse de tourner en rond dans ma logique, essayant de trouver une porte de sortie: Moi-même
Moi-même est donc finalement un aspect, une facette de chaque genre.

En tout cas j'essaye de m'en convaincre.

Le Dodow
dodow
dodow

Messages : 286
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 28
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté a devenir quelqu'un

Message par ShineFlower le Mer 4 Fév 2015 - 10:49

Bibo a écrit:

@Shine, je ne pense que nous ayons un but absolu comme l'évolution ou l'amélioration, je le vois plus comme une nécessité dû à notre condition, humaine.
Oui quand c'est possible... Qu'ils n'y a pas trop d'obstacles sur son chemin. Quand autrui ne passent pas son temps à te mettre les bâtons dans les roues. Neutral
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3576
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Invité le Mer 4 Fév 2015 - 11:01

Bibo a écrit:Puis -(je) être sans adhérer ?



Être celui qui n'adhère pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Edelweiss le Mer 11 Mar 2015 - 23:38

@Bibo : Comment être quelqu'un sans les autres ?
Le groupe (les autres Rolling Eyes ) m'emmerde profondément en ce moment, alors je me marre bien (cyniquement) en épaississant les "traits dissociatifs" par l'affirmation de mes différences. Je n'appartiens pas au groupe mais j'ai des binômes occasionnels Like a Star @ heaven


Dernière édition par Edelweiss le Jeu 12 Mar 2015 - 0:02, édité 1 fois
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Invité le Mer 11 Mar 2015 - 23:49

Quelle bande d'enfoirés !
Les maux scient honnête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De la difficulté à devenir quelqu'un Empty Re: De la difficulté à devenir quelqu'un

Message par Pieyre le Jeu 12 Mar 2015 - 1:38

Devenir quelqu'un aux yeux des autres, par les autres, pour les autres, auprès des autres... autant de questions où se mêle la volonté de puissance, le besoin de reconnaissance, le désir de bien faire...

De façon pragmatique, on peut espérer développer au mieux son potentiel, et occuper en fonction de cela une place si une place nous convient, ou bien s'écarter de la voie des places pour œuvrer à la distance qui nous le permet.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum