Melancholia de Lars von Trier

Aller en bas

Melancholia de Lars von Trier Empty Melancholia de Lars von Trier

Message par CandyNeige Lun 17 Nov 2014 - 11:07

bonjour,

je ne connaissais pas et hier soir, j'ai pris une claque.
Ce film a raisonné comme un écho en moi.
Bien-sûr, il y a le personnage de Justine qui est malade de la mélancolie, au sens psychiatrique du terme ; loin d'être cliniquement aussi atteinte qu'elle, je n'ai pu m'empêcher de ressentir son mal-être, cette impression de ne pas être à ma place, d'essayer d'avoir une vie "normale" mais d'échouer et de ne pas connaître les causes de ces échecs souvent répétés. Et de ressentir aussi ces manifestations, ces "appels" de l'univers et de la nature dans mes veines, se sentir plus proche des animaux, des végétaux, que des humains...
La relation aux astres et au magnétisme qu'ils engendrent est captivante aussi.
Mais ce qui m'a surtout bouleversée, au fil de l'histoire et davantage, je crois dans la seconde partie du film, c'est la beauté de l'image, de l'iconographie. Les couleurs rayonnantes, les évocations subtiles de grands chef d'oeuvres picturaux, la qualité photographique des personnages insérés dans des éléments presque surnaturels sur une musique vibrante...
Mon hyperesthésie et mon hypersensibilité ont permis à ce film bouleversant de m'offrir une jouissance sensorielle d'une extrême rareté. Un moment extatique indicible.
CandyNeige
CandyNeige

Messages : 201
Date d'inscription : 06/11/2014
Age : 45
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum