L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par calimero1 le Mer 12 Nov 2014 - 10:54

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses L-art-de-se-persuader-des-idees-fausses-fragiles-ou-douteuses-9782213024875_0

Les hommes ont souvent de bonnes raisons de croire à des idées fausses (p. 11). Ils ont tendance à dissimuler les causes passionnelles de leurs croyances sous des raisons prétendument objectives qui les abusent eux-mêmes (p. 29).

Les savants les plus scientifiques ne sont pas à l’abri des croyances magiques en politique (p. 38).

La sociologie spontanée ayant une certaine propension à abuser des explications “irrationnelles” des comportements et des croyances, la sociologie scientifique est souvent amenée à opposer des explications solides par des raisons aux explications fragiles par de prétendues causes que le sens commun produit si généreusement. (p. 43-44)

Il est vrai que bien des croyances ont des causes affectives (p. 46). Des raisons objectivement non fondées peuvent cependant être bonnes et déterminer nos croyances (p. 50).Les croyances même les plus étranges doivent être considérées, sauf à faire la preuve du contraire, comme inspirées par de bonnes raisons. (p. 51)

Bien des idées fausses proviendraient des idées et des argumentations les plus irréprochables (p. 59).

Ni le tiers-mondisme ni le relativisme ne s’expliquent seulement par des sentiments. Ces mouvements d’idée ne connaîtraient pas l’influence qui est la leur s’ils ne s’appuyaient aussi sur des noyaux argumentatifs solides (p. 62).

Les croyances fausses dérivent souvent moins de causes affectives que de causes intellectuelles (p. 69).

Des sujets normaux, adultes et de surcroît dotés d’un niveau scolaire élevé tendent à tirer de leurs observations, voire de leurs propres estimations, des conséquences causales que celles-ci ne comportent pas (p. 90).

Si les idées fausses, douteuses ou fragiles peuvent avoir des sources purement affectives, elles ont aussi, très souvent, des sources intellectuelles. Dans le cas général, l’on peut même dire que les deux types de sources se conjuguent et que l’une et l’autre sont indispensables pour provoquer la conviction (p. 100).

Une théorie peut être circulaire mais nous apparaître comme linéaire du fait de la présence occulte de propositions qui non seulement sont présentes dans nos raisonnements, mais sont décisives dans la formation de nos convictions, sans que nous en prenions conscience (p. 104).

Les a priori qui permettent à l’historien de donner sens à son sujet l’exposent aussi au risque de le déformer. Le cadre qu’ils imposent à son analyse permet à celle-ci de prendre corps ; mais, en même temps, ils le conduisent à aller au-delà de ce qu’il voit (p. 106).

Selon sir Karl Popper, il est impossible de considérer une théorie comme vraie, on peut la considérer comme plus ou moins vraisemblable (p. 134). Le point de vue falsificationniste, est qu’on peut montrer qu’une théorie est fausse, non qu’elle est vraie (p. 137). Cela dit, on peut citer 1000 exemples de théories scientifiques qui échappent à l’asymétrie fatale de Popper (p. 157). Je ne dis en aucune façon que la théorie de la falsification soit fausse, ni qu’elle soit inintéressante. Tout ce que mon analyse prétend suggérer, c’est qu’elle est hyperbolique (p. 164).

L’idée que la vérité est inaccessible à la pensée méthodique s’est diffusée au point de devenir l’une des idées reçues les plus solidement installées de notre temps (p. 174).

Pour les relativistes (Feyerabend, Hübner), la vérité et l’objectivité sont des notions sans contenu (p. 211).

Ni Peirce, ni Simmel, ni Kant, ni Popper n’ont renoncé à la notion d’objectivité (p. 213).

La psychologie cognitive a proposé de nombreux exemples d’expériences où les sujets tendent à voir des relations causales là où il n’y en a pas, parce qu’ils attribuent une validité excessive au principe selon lequel “tout a une cause” (p. 232).

Deux idées reçues : tout a une cause, et la vérité est unique (p. 234).

L’historien se focalise sur les causes qui alimentent sa thèse (p. 241-242).

Ainsi l’éthique protestante n’est pas la cause, mais une des causes du développement du capitalisme (p. 254).

Le sujet croit souvent à une relation de causalité là où il n’y en a pas, c’est le phénomène de la contingence (p. 262). Cela se rapproche de la pensée magique (p. 263).

La psychologie cognitive a bien montré qu’une relation causale entre X et Y tend à être facilement acceptée lorsqu’il y a similarité substantielle entre X et Y (p. 272).

Lorsque deux réponses apparaissent comme possibles, soit l’une des deux est fausse, soit les deux sont fausses dans notre esprit. Mais nous repoussons en général l’idée que les deux puissent être vraies (p. 277).

Le jeu de Marx sur l’interprétation possible de l’expression “lutte des classes” explique en grande partie la force persuasive de son argumentation (p. 321).

L’empire du polythétique est beaucoup plus vaste qu’on ne le croit souvent. Non seulement des mots comme “causes”, ou “raisons”, comme “grand” ou comme “jeu”, mais même des mots comme “égalité” ou “mobilité” sont polythétiques, bien qu’ils aient donné lieu au développement d’un arsenal de mesures (p. 338).

Beaucoup d’idées reçues sont au moins pour une part la conséquence des a priori linguistiques qui consistent à attribuer un terme à un type qui n’est pas le sien (p. 342).

Il est des situations où le comportement est gouverné par des raisons qui, bien qu’elles soient objectivement discutables, sont reçues comme bonnes (p. 375).

Quand une relation causale est difficile à démontrer ou à invalider, il est difficile de la rejeter (p. 388).

Beaucoup de gens sont convaincus que le machinisme est générateur de chômage. Cette conviction est, elle aussi, en général fondée sur de bonnes raisons. Une expérience mentale simple montre en effet qu’au niveau local, la substitution de machines au travail humain peut facilement être destructrice d’emplois. Cette effet local n’est naturellement pas incompatible avec un effet global de signe opposé. Comme les nouvelles machines doivent être conçues, produites, servies, entretenues, perfectionnées, renouvelées, etc., elles peuvent au total engendrer plus d’emplois qu’elles n’en détruisent.
Mais cette influence positive (éventuelle) n’est visible qu’à un niveau global et abstrait, tandis que l’effet négatif peut être immédiatement perceptible au niveau local et facilement accessible par une expérience mentale simple. Celui qui croit que le machinisme est cause de chômage n’est nullement victime d’une illusion. Au contraire, il croit ce qu’il voit. La croyance fausse dont, dans ce cas, est victime le sujet connaissant résulte seulement de la confiance qu’il accorde de façon métaconsciente au principe empiriste banal que la légende attribue à Saint Thomas : pour savoir si x est cause de y, observer si x est effectivement cause de y (p. 395-396).

La confiance en la vertu du doute méthodique peut occasionnellement conduire à un surcroît de crédulité (p. 398).

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Boudon-Raymond-L-art-De-Se-Persuader-Des-Idees-Douteuses-Fragiles-Ou-Fausses-Livre-893723285_ML
calimero1
calimero1

Messages : 178
Date d'inscription : 02/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Sam 15 Nov 2014 - 19:03

Voici un livre dont la lecture devrait être rendue obligatoire pour les membres de tous les forums de France et de Navarre.
Par contre, il prend le chômeur victime du machinisme de haut, alors que la statistique du chômage à l'échelle de son pays (falsifiée par tous les gouvernements de toutes les manières) ne l'a peut-être pas empêché de sombrer dans la misère, et de voir sa femme et ses enfants le quitter pour un type qui fabrique des robots.
Autre critique de ce livre : il ne dit pas quel QI il faut au minimum pour appliquer ses conseils, ni quelle culture est nécessaire pour avoir de bonnes idées (liste de livres à avoir lus et compris), pas plus qu'il ne semble évoquer l'influence des névroses sur les idées.
Finalement, est-il si indispensable que ça ?

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 22:15

Ben nan.
Aller, merci, salut !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par EmiM le Sam 15 Nov 2014 - 22:28

je l'offrirais bien à quelqu'un (un homme) et aux gens en général ! Rolling Eyes
Merci pour cette idée... Courbette
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 39
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 22:32

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses 51VGQ9B948L._SY300_

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 22:36

Choper sur Tinder

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses 5-barbus-dessin-dIbara-001

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 22:37

Arrêtez avec Tinder...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 22:47

Connais pas,
Pinder, Finder, Singer...
Tinder ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Dim 16 Nov 2014 - 9:27

Moaï, Uccen a écrit:Choper sur Tinder

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses 5-barbus-dessin-dIbara-001

Le pourcentage des internautes ayant copié ce dessin et capables de nous expliquer en quoi précisément chacun de ces hommes était sain d'esprit ou malade est proche de zéro.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Thaïti Bob le Dim 16 Nov 2014 - 13:05

merci pour cette fiche de lecture joli travail !

le bouquin a l'air infiniment intéressant. J'adhère aussi à l'idée que ce genre de chose devrait être enseignée.

Cette lecture n'est pas tout à fait pour tout de suite perso, car je viens d'entamer un bouquin du même acabit :
"Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens"
Une lecture qui devrait aussi être obligatoire ! ça passe en revue plein de schémas de prises de décision dans lesquels on se sent libres, mais qui au final relèvent de schémas bien identifiés et souvent utilisés par... ceux qui veulent de toi que tu prenne la décision qui les arrange.
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 33
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Dim 16 Nov 2014 - 13:13

calimero1 a écrit:La confiance en la vertu du doute méthodique peut occasionnellement conduire à un surcroît de crédulité (p. 398).

J'adore celle-là. La confiance dans le doute, effet miroir vertigineux, je défaille...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 9:06

MazelTov a écrit:

Le pourcentage des internautes ayant copié ce dessin et capables de nous expliquer en quoi précisément chacun de ces hommes était sain d'esprit ou malade est proche de zéro.

Le pourcentage de moi ayant copié ce dessin est proche de zéro et pourtant capable de ne rien t'expliquer du tout sauf à dire précisément que ces gus sont assez malades pour avoir d'une "doctrine" leur cru bon la déblatérer autour d'eux. Tous megalos.
Illuminés, autoritaires, obsédés sexuels.

Bon aller on sort Marx du lot, un peu moins dérangé/escroc.

Et pis l'autre point commun, c'est ce qu'il ne faut pas dire, leur origine sémite, MazelTov.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 9:51

Thaïti Bob a écrit:merci pour cette fiche de lecture joli travail !

le bouquin a l'air infiniment intéressant. J'adhère aussi à l'idée que ce genre de chose devrait être enseignée.

Cette lecture n'est pas tout à fait pour tout de suite perso, car je viens d'entamer un bouquin du même acabit :
"Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens"
Une lecture qui devrait aussi être obligatoire ! ça passe en revue plein de schémas de prises de décision dans lesquels on se sent libres, mais qui au final relèvent de schémas bien identifiés et souvent utilisés par... ceux qui veulent de toi que tu prenne la décision qui les arrange.

Dans la même veine. Un documentaire sur une partie du travail de Noam Chomsky, intitulé "La Fabrication du Consentement", que l'on pourrait sous titrer par "L'art de la manipulation de la pensée dans le sociétés dites démocratiques". Je suis en cours de visionnage mais je vous le livre tout de même... Bon visionnage !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 10:30

Moaï, Uccen a écrit:
MazelTov a écrit:

Le pourcentage des internautes ayant copié ce dessin et capables de nous expliquer en quoi précisément chacun de ces hommes était sain d'esprit ou malade est proche de zéro.

Le pourcentage de moi ayant copié ce dessin est proche de zéro et pourtant capable de ne rien t'expliquer du tout sauf à dire précisément que ces gus sont assez malades pour avoir d'une "doctrine" leur cru bon la déblatérer autour d'eux. Tous megalos.
Illuminés, autoritaires, obsédés sexuels.

Bon aller on sort Marx du lot, un peu moins dérangé/escroc.

Et pis l'autre point commun, c'est ce qu'il ne faut pas dire, leur origine sémite, MazelTov.


C'est bien ce que je disais. La médiocrité intellectuelle qui n'hésite jamais à se répandre a fait d'internet un cloaque qui tend chaque jour toujours plus vers l'infini.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 10:44

calimero1 a écrit:Les hommes ont souvent de bonnes raisons de croire à des idées fausses (p. 11). Ils ont tendance à dissimuler les causes passionnelles de leurs croyances sous des raisons prétendument objectives qui les abusent eux-mêmes (p. 29).
Le problème, c'est que plus les gens ont conscience que ces biais existent, plus ils sont persuadés que tous le monde sauf eux même l'ignore.

MazelTov a écrit:Le pourcentage des internautes ayant copié ce dessin et capables de nous expliquer en quoi précisément chacun de ces hommes était sain d'esprit ou malade est proche de zéro.
J'ai entendu une émission de radio sur ce thème "peut t'on expliquer l'humour" ? Ca tournait un peu rond. C'était rigolo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 11:29

stauk a écrit:
calimero1 a écrit:Les hommes ont souvent de bonnes raisons de croire à des idées fausses (p. 11). Ils ont tendance à dissimuler les causes passionnelles de leurs croyances sous des raisons prétendument objectives qui les abusent eux-mêmes (p. 29).
Le problème, c'est que plus les gens ont conscience que ces biais existent, plus ils sont persuadés que tous le monde sauf eux même l'ignore.

MazelTov a écrit:Le pourcentage des internautes ayant copié ce dessin et capables de nous expliquer en quoi précisément chacun de ces hommes était sain d'esprit ou malade est proche de zéro.
J'ai entendu une émission de radio sur ce thème "peut t'on expliquer l'humour" ? Ca tournait un peu rond. C'était rigolo.

C'est de l'humour qui se veut intelligent, puisqu'il s'attaque avec des qualificatifs en apparence précis à des hommes qui ont marqué très fortement l'histoire de l'humanité, des idées, des croyances. Il est donc parfaitement légitime de sommer l'auteur et les fans de ce dessin de nous prouver en quoi ce dessin est intelligent. Et là, c'est le vide intersidéral. Encore une fois, preuve est faite que presque personne n'est intelligent sur cette planète, même sur un forum de surdoués.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 11:36

MazelTov a écrit: sur un forum de surdoués.
Tu as plus de chances de trouver des fourmis dans une fourmilière, que d'y trouver des cachalots.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 12:38

stauk a écrit:
MazelTov a écrit: sur un forum de surdoués.
Tu as plus de chances de trouver des fourmis dans une fourmilière, que d'y trouver des cachalots.

Le QI augmente continuellement depuis un siècle, mais parallèlement la culture des gens est toujours plus pauvre. Au fur et à mesure que les ailes s'allongent, le corps ne fait que s'alourdir. Les surdoués, pour la plupart, ne volent pas plus haut que des poulets mal nourris. Et si on y rajoute les névroses, on constate qu'ils ne savent même pas dans quelle direction essayer de voler.
Ce paragraphe irait bien là : https://www.zebrascrossing.net/t16066-ligue-pour-l-abolition-du-terme-surdoue-et-la-promotion-et-la-defense-des-gens-intelligents#836419

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 12:44


Le QI augmente continuellement depuis un siècle, mais parallèlement la culture des gens est toujours plus pauvre.
Pas forcément.
Un fils ou une fille d'ouvrier en sait plus sur son monde au 21es qu'un fils ou une fille de paysans au 14es.
Après, y'a des nantis qui eux regrettent 'le bon temps'...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 12:48

Mis En Pate Ugly Brat a écrit:

Le QI augmente continuellement depuis un siècle, mais parallèlement la culture des gens est toujours plus pauvre.
Pas forcément.
Un fils ou une fille d'ouvrier en sait plus sur son monde au 21es qu'un fils ou une fille de paysans au 14es.
Après, y'a des nantis qui eux regrettent 'le bon temps'...

Je me cite : "depuis un siècle" "parallèlement".

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 12:50

"Encore une fois, preuve est faite que presque personne n'est intelligent sur cette planète, même sur un forum de surdoués."
Welcome t'es rien !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 12:52

Ben la vie d'une jeune femme de 1914... par rapport à celle de nos jours, de surplus si elle est ouvrière, y'a eu progrès culturellement.
Ou alors tu regrettes la Loi de 1966 ?
Spoiler:
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/bourgogne/themes/dossiers/dates_femmes.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 13:33

Mis En Pate Ugly Brat a écrit:Ben la vie d'une jeune femme de 1914... par rapport à celle de nos jours, de surplus si elle est ouvrière, y'a eu progrès culturellement.
Ou alors tu regrettes la Loi de 1966 ?
Spoiler:
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/bourgogne/themes/dossiers/dates_femmes.pdf

Après avoir répondu à côté de 6 siècles, tu aurais dû admettre que tu étais incompétent pour parler de ce sujet, puis faire des recherches sérieuses, avant de revenir partager avec nous tes nouvelles connaissances. Mais non, comme tant d'autres sur ce forum, tu te contentes de débattre pour le plaisir de débattre et d'utiliser ton QI élevé. Rien de plus répandu sur ce forum que le manque de rigueur intellectuelle, la fainéantise. Ce lieu de discussion n'apporte aucune crédibilité aux surdoués sur le plan de l'intelligence. C'est surtout un endroit pour se tenir chaud et partager ses souffrances, ses petits plaisirs, ses névroses. On ne peut pas exiger des gens ce qu'ils n'ont pas.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 13:53

Ben voilà. On n'exige pas. Et puis débattre pour le plaisir de débattre, c'est bien aussi. Est-ce rigoureux intellectuellement d'associer "surdoué" et rigueur intellectuelle ? Ne serait-ce pas une demande quelque peu élitiste qui ne tient pas compte de ce que sont les gens, réellement ? Une idée fausse, en somme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 14:06

MazelTov a écrit:
stauk a écrit:
MazelTov a écrit: sur un forum de surdoués.
Tu as plus de chances de trouver des fourmis dans une fourmilière, que d'y trouver des cachalots.

Le QI augmente continuellement depuis un siècle, mais parallèlement la culture des gens est toujours plus pauvre. Au fur et à mesure que les ailes s'allongent, le corps ne fait que s'alourdir. Les surdoués, pour la plupart, ne volent pas plus haut que des poulets mal nourris. Et si on y rajoute les névroses, on constate qu'ils ne savent même pas dans quelle direction essayer de voler.
Ce paragraphe irait bien là : https://www.zebrascrossing.net/t16066-ligue-pour-l-abolition-du-terme-surdoue-et-la-promotion-et-la-defense-des-gens-intelligents#836419

Non. Merci, au revoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 15:37

oregon a écrit:Ben voilà. On n'exige pas. Et puis débattre pour le plaisir de débattre, c'est bien aussi. Est-ce rigoureux intellectuellement d'associer "surdoué" et rigueur intellectuelle ? Ne serait-ce pas une demande quelque peu élitiste qui ne tient pas compte de ce que sont les gens, réellement ? Une idée fausse, en somme ?

On peut faire remarquer à des gens qui affirment avoir des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne qu'ils exploitent très mal ces capacités. Qu'ils sont relativement infantiles. Qu'ils pourraient peut-être se comporter un peu plus en adultes. Mais cette infantilisation plus généralement à l'oeuvre dans la société actuelle, on peut se demander s'ils ne la revendiquent pas comme des névrosés défendent leurs traits névrotiques.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 15:38

Kramithe a écrit:
MazelTov a écrit:
stauk a écrit:
MazelTov a écrit: sur un forum de surdoués.
Tu as plus de chances de trouver des fourmis dans une fourmilière, que d'y trouver des cachalots.

Le QI augmente continuellement depuis un siècle, mais parallèlement la culture des gens est toujours plus pauvre. Au fur et à mesure que les ailes s'allongent, le corps ne fait que s'alourdir. Les surdoués, pour la plupart, ne volent pas plus haut que des poulets mal nourris. Et si on y rajoute les névroses, on constate qu'ils ne savent même pas dans quelle direction essayer de voler.
Ce paragraphe irait bien là : https://www.zebrascrossing.net/t16066-ligue-pour-l-abolition-du-terme-surdoue-et-la-promotion-et-la-defense-des-gens-intelligents#836419

Non. Merci, au revoir.

Qu'est-ce que la culture ? Sérieusement !

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 16:58

C'est ta confiture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Lun 17 Nov 2014 - 17:07

Moaï, Uccen a écrit:C'est ta confiture.

Le youtubeur moyen aurait pu faire le même genre de commentaire. Avec des fautes d'orthographe.
Encore une fois, je ne peux que remarquer qu'intellectuellement, ça a du mal à décoller sur ce forum.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Jared le Lun 17 Nov 2014 - 17:12

Déjà : LE art de .... comme s il pouvait (l')observer sans être un minimum impliqué. ****** de langue française, rétrogradation de l homme en l'employant !
Jared
Jared

Messages : 75
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 18:42

Rien de plus répandu sur ce forum que le manque de rigueur intellectuelle, la fainéantise. Ce lieu de discussion n'apporte aucune crédibilité aux surdoués sur le plan de l'intelligence. C'est surtout un endroit pour se tenir chaud et partager ses souffrances, ses petits plaisirs, ses névroses. On ne peut pas exiger des gens ce qu'ils n'ont pas.
Et le pire, c'est que tes impôts me payent pour que je vende l'intelligence que je n'ai pas !!!
C'est génial non ?

La culture a évolué, tu me dis que non, que je n'avance pas de sources. Ou sont les tiennes ?
Jouons donc.
La linguistique, les sciences cognitives, l'anthropologie physique et culturelle, la sociologie, l'économie, l'épistémologie... on en parle plus dans notre époque ou en parle plus dans la tienne ?
Je trouve l'époque décadente mais j'en suis fan car elle est plus riche que l'ensemble des époques que j'ai pu étudier.
Et la névrose, psychose... maladie des dieux. On en reparlera dans cent ans.

Bon n'est pas B.H.L. qui veut... et non plus Chomsky ou encore mieux, John Rogers Searle...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 18:56

MazelTov a écrit:je ne peux que remarquer qu'intellectuellement, ça a du mal à décoller sur ce forum.
Je sui bi1 d'accord. C'est un scandale!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par calimero1 le Lun 17 Nov 2014 - 19:07

et c'est important le scandale.
calimero1
calimero1

Messages : 178
Date d'inscription : 02/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 19:12

Ben ouais. Surtou que les gens, ils parlent comme ça, il disent leur opinion, alors qu'ils ne savent même pas que quoi qu'ils causent.
Pis ça te traite de cartésien, alors qui n'ont jamais lu Hervé Descartes.

J'te jure, j'en peux plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Bibo le Lun 17 Nov 2014 - 19:12

Mamzel, il y un pattern dans des tes messages. Lire la même chose à chaque poste ça m'ennuie.:
L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Shut-up-and-take-my-money
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 19:27

MazelTov a écrit:du mal à décoller sur ce forum.
Tu impliques qu'il y a une tentative. Mais non. Comme tu l'as résumé, les gens viennent ici pour tchatter. Après si toi tu fais une tentatives de lancer un vrai sujet, la qualité des réponses va varier. En fonction de qui ça intéresse, en fonction de ta sensibilité propre aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 20:45

MazelTov a écrit:On peut faire remarquer à des gens qui affirment avoir des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne qu'ils exploitent très mal ces capacités. Qu'ils sont relativement infantiles. Qu'ils pourraient peut-être se comporter un peu plus en adultes. Mais cette infantilisation plus généralement à l'oeuvre dans la société actuelle, on peut se demander s'ils ne la revendiquent pas comme des névrosés défendent leurs traits névrotiques.

Bon, déjà, l'affirmation que des gens affirment avoir des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne est un peu fragile, pas vraiment étayée sur des exemples de qui affirme, et sur quelles bases conceptuelles, autrement dit, quel serait le rapport avec le surdon tel que défini dans les parages (savane et "zébritude") : capacités intellectuelles ou mode de fonctionnement différent (vu le nombre de fils et de posts sur le sujet, les sources sont contradictoires les unes par rapport aux autres, je ne t'infligerais pas, par bonté d'âme (oups, pardon, je pourrais chercher à définir "âme", savoir s'il y a une bonté inhérente à l'être humain ou au concept même d'âme, est-ce une idée erronée en elle-même ou juste une facilité de langage, disons facilité de langage et goût pour les expressions, à moins qu'on ne veuille dériver dans une sous-discussion aux possibilités très probables (oui, je sais) de nous mener jusqu'à là fin des longues soirées d'hiver, ce qui serait déjà une bonne diversion aux festivités tant abhorrées (hum, je ne suis pas sûre de l'orthographe d'abhorrer), bref, disons facilité de langage) d'aller relire toute cette littérature, demande qui serait en elle-même abusive))) ?

Ensuite, certes, on peut ; mais quel intérêt d'une telle remarque ? A part le plaisir de la faire ? Qu'en attends-tu ? Une prise de conscience, un désir de faire changer ceux-là même que tu juges névrotiquement infantiles ? N'aurais-tu pas des ambitions pour les autres qui seraient plus la conséquence d'une déception, ou encore d'un désir de se refléter dans une image de l'autre plus flatteuse pour soi-même ?

Ou bien tu es en recherche intellectuelle, ce qui est fort louable, mais au fond, on ne peut jamais que parler en son propre nom, et faire ce que doit, et advienne que pourra. Si je peux résumer ainsi. Ou bien en recherche de l'autre, c'est fort louable aussi. Mais les choix sont aussi peu étendus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Numero6 le Mer 19 Nov 2014 - 22:13

Moaï, Uccen a écrit:L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses 5-barbus-dessin-dIbara-001

Illuminés, autoritaires, obsédés sexuels.

Et pis l'autre point commun, c'est ce qu'il ne faut pas dire, leur origine sémite, MazelTov.

Tiens c'est vrai, je n'avais jamais fait gaffe.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Mer 19 Nov 2014 - 23:54

oregon a écrit:
MazelTov a écrit:On peut faire remarquer à des gens qui affirment avoir des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne qu'ils exploitent très mal ces capacités. Qu'ils sont relativement infantiles. Qu'ils pourraient peut-être se comporter un peu plus en adultes. Mais cette infantilisation plus généralement à l'oeuvre dans la société actuelle, on peut se demander s'ils ne la revendiquent pas comme des névrosés défendent leurs traits névrotiques.

Bon, déjà, l'affirmation que des gens affirment avoir des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne est un peu fragile, pas vraiment étayée sur des exemples de qui affirme, et sur quelles bases conceptuelles, autrement dit, quel serait le rapport avec le surdon tel que défini dans les parages (savane et "zébritude") : capacités intellectuelles ou mode de fonctionnement différent (vu le nombre de fils et de posts sur le sujet, les sources sont contradictoires les unes par rapport aux autres, je ne t'infligerais pas, par bonté d'âme (oups, pardon, je pourrais chercher à définir "âme", savoir s'il y a une bonté inhérente à l'être humain ou au concept même d'âme, est-ce une idée erronée en elle-même ou juste une facilité de langage, disons facilité de langage et goût pour les expressions, à moins qu'on ne veuille dériver dans une sous-discussion aux possibilités très probables (oui, je sais) de nous mener jusqu'à là fin des longues soirées d'hiver, ce qui serait déjà une bonne diversion aux festivités tant abhorrées (hum, je ne suis pas sûre de l'orthographe d'abhorrer), bref, disons facilité de langage) d'aller relire toute cette littérature, demande qui serait en elle-même abusive))) ?

Ensuite, certes, on peut ; mais quel intérêt d'une telle remarque ? A part le plaisir de la faire ? Qu'en attends-tu ? Une prise de conscience, un désir de faire changer ceux-là même que tu juges névrotiquement infantiles ? N'aurais-tu pas des ambitions pour les autres qui seraient plus la conséquence d'une déception, ou encore d'un désir de se refléter dans une image de l'autre plus flatteuse pour soi-même ?

Ou bien tu es en recherche intellectuelle, ce qui est fort louable, mais au fond, on ne peut jamais que parler en son propre nom, et faire ce que doit, et advienne que pourra. Si je peux résumer ainsi. Ou bien en recherche de l'autre, c'est fort louable aussi. Mais les choix sont aussi peu étendus.

Oregon...

Oregon...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 0:00

Oui, Kramithou ? Qu'est-ce ? Groumph ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 0:07

Vieille chouette comme Athena, déesse de la sagesse !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 0:11

Déesse, déesses, ça me rappelle une histoire de mojitos...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par calimero1 le Jeu 20 Nov 2014 - 0:25

comme le doute ça se touille ?
calimero1
calimero1

Messages : 178
Date d'inscription : 02/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 0:36

La touillette, c'est le sel de la vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 1:30

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses 20141110
desolé j ai pas pu resisté et puis avec le titre juste au dessus comme ca...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par calimero1 le Jeu 20 Nov 2014 - 8:42

t'as bien fait !
calimero1
calimero1

Messages : 178
Date d'inscription : 02/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 9:55

oregon a écrit:[..] Si je peux résumer ainsi [..]
+1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par calimero1 le Jeu 20 Nov 2014 - 16:17

merci 4lex
http://christian-binet.com/aux-alentours.html
calimero1
calimero1

Messages : 178
Date d'inscription : 02/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2014 - 16:30

MazelTov a écrit:
Moaï, Uccen a écrit:C'est ta confiture.

Le youtubeur moyen aurait pu faire le même genre de commentaire. Avec des fautes d'orthographe.
Encore une fois, je ne peux que remarquer qu'intellectuellement, ça a du mal à décoller sur ce forum.


Sais ton confit dur.

Je ne peux que remarquer que... nan, rien à remarquer,
tiens, un pet, attrappe.


edit salut ce déguisement

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses 10163-10


Dernière édition par Moaï, Uccen le Jeu 20 Nov 2014 - 16:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses Empty Re: L'art de se persuader des idées fragiles, douteuses ou fausses

Message par MazelTov le Ven 21 Nov 2014 - 13:36

Ferdydurke.

MazelTov

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum