Lucy de Luc BESSON

+22
♥ Castorette ♥
ZeBrebis
Wlf
Soren
Traockl
DarkAurore
Bacha Posh
noir
Spacetacos
david50
offset
Kass
Claire l'artisane
Kodiak
Waka
keyofspirit
'Sengabl
Carla de Miltraize VI
guismo
Fata Morgana
plop
Alex38
26 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Lucy de Luc BESSON

Message par Alex38 Jeu 7 Aoû 2014 - 9:58

Bonjour,
Je suis allez voir le dernier Besson "Lucy" hier. Entre nous je vous le conseil vivement. L'histoire d'une personne qui pour une raison arrive a utiliser 100% de son cerveau, ca doit etre d'actualité pour beaucoup e zebres.
Alex38
Alex38

Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 39
Localisation : Sans dessus dessous

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par plop Jeu 7 Aoû 2014 - 10:06

Même en l'utilisant à 100% je ne pense pas arriver à l'utiliser comme télécommande ou récepteur satellite Laughing

J'ai lu dans un article que la théorie des 10% était une idée reçue, qu'en réalité les neurones étaient toutes activées à un moment ou à un autre, mais certaines plus rarement

Quoi qu'il en soit, merci pour ton avis, cela a l'air intéressant en effet Wink.
plop
plop

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 38
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Alex38 Jeu 7 Aoû 2014 - 10:07

Ca reste du cinéma... On en sait pas encore assez sur notre machine a arborescence. Mais cela permet de passer un bon moment et en plus le film est beau (images, acteur,...)
Alex38
Alex38

Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 39
Localisation : Sans dessus dessous

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 10:12

Ce qui m'aurait bien plus, c'est que les scénaristes utilisent à minima 1% de leur cerveau. Mais peut être je suis exigeant.  Et puis j'en profite pour rappeler qu'on utilise en fait très bien notre cerveau. Ce qu'on utilise mal, c'est la plasticité.  Plus on est efficace intellectuellement, moins le cerveau travaille.

Human echolocation[edit]
Human echolocation is a learned ability for humans to sense their environment from echoes. This ability is used by some blind people to navigate their environment and sense their surroundings in detail. Studies in 2010 [48] and 2011 [49] using Functional magnetic resonance imaging techniques have shown that parts of the brain associated with visual processing are adapted for the new skill of echolocation. Studies with blind patients, for example, suggest that the click-echoes heard by these patients were processed by brain regions devoted to vision rather than audition.[50]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Fata Morgana Jeu 7 Aoû 2014 - 10:56

C'est un scénario grand public, pas un postulat scientifique.
Mais si le film marche, je gage que les questions des neuro-sciences vont s'en trouver boostées.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 11:01

Fata Morgana a écrit:C'est un scénario grand public, pas un postulat scientifique.
Tu l'as vu le film ?

Films à propos de l'intelligence :



Dernière édition par stauk le Jeu 7 Aoû 2014 - 11:25, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 11:08

Autres films :



Dernière édition par stauk le Jeu 7 Aoû 2014 - 11:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 11:11

Ben le film est loin d'être dégueulasse. Alors comme qui dirait mozinor c'est l'histoire d'une pute qui protège un flic en pétant la gueules à des chinois en Audi. Mais... Ben il y a quelques coups de génies, notamment au niveau du montage, la première demi heure est géniallissime en fait je m'attendais quasi à un rape and revenge, la deuxième demi heure est beaucoup plus convenue et la dernière devient carrément nanardesque. 

Après ça reste du Besson, avec le cliché du fonctionnaires flic français, le cliché du scientifique, le cliché Morgan Freeman et le cliche de la mafia asiatique.  En plus du cliché "intelligence = agir en robot".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Alex38 Jeu 7 Aoû 2014 - 11:16

C'est un film qui ne mérite pas une analyse complète pour autant. Juste essyé de le voir comme il est: Beau (image et couleures,...), actuel (voiture et chinois Wink ), francais (limité Smile )
Nous pourrions aussi voir une parodie du film LIMITLESS et une approche a la JAN KOUNEN avec les feed back et les superpositions mais on va détruire le film...
Alex38
Alex38

Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 39
Localisation : Sans dessus dessous

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 11:17

Borthwick a écrit:Ben le film est loin d'être dégueulasse.
Après ça reste du Besson, avec le cliché du fonctionnaires flic français, le cliché du scientifique, le cliché Morgan Freeman et le cliche de la mafia asiatique.  En plus du cliché "intelligence = agir en robot".

J'aime bien Leon, Taxi, Banlieue 13.
Mais pas Lucy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par guismo Jeu 7 Aoû 2014 - 11:25

L''humain n'utilise que 10 % de son cerveau ... FAUX c'est un fantasme, une légende urbaine qui colporte car les gens s'imaginent évoluer et devenir des Super Sayen en puissance.

Nan bullshit, et je vois pas le rapport avec les surdoués. Les HP ne sont pas plus intelligent que les gens normaux, ils le sont différemment.

Par contre, s'approprier les choses et le mettre dans la case "douance" comme ce film, c'est typiquement un truc de surdoués.

Sinon pour en revenir au film, c'est un navet. Alors oui il est bien rythmé et il y a de l'action à gogo, mais ça ne reste qu'une pâle copie de Limitless, lui même qui copie des préceptes généraux de la SF (et qui lui aussi n'était pas terrible).
Lucy n'a aucun profondeur, c'est une étudiante lambda sans profondeur et qui se retrouve projetée dans des situations extraordinaire dont elle même s'en fout.

Ca reste juste un blockbuster qui fera un carton car on peut mater pendant 1h30 le décolleté de Scarlett Johansson, et que le nom "Luc Besson" y est apposé.

Passez votre chemin, je regrette le temps où Scarlett faisait de vrais films, comme ceux avec Woody Allen.

guismo

Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 11:27

Dans under the skin on voit Scarlett à poil et il a pas fait de carton( en fait comble de l'horreur on oublie quasiment que SJ est nue dans le film ....).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 11:52

C'est qui Scarlett ?
Luc Besson je vois à peu près.
Beurk.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Carla de Miltraize VI Jeu 7 Aoû 2014 - 12:01

Dommage que l'idée ne soit pas assez bien exploitée, le début était vraiment bien fichu niveau montage, et j'ai aimé les effets spéciaux, je ne m'attendais pas à tellement mieux au vu de la bande annonce à la taxi, "fin moi les films avec des supers pouvoirs dedans, je reste fan.
J'y suis allée avec trois adolescentes elles ont kiffé grave, ça a ouvert le débat sur les connexions neuronales, la mémoire, les états modifiés de conscience.




Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5784
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 101
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 12:03

Carla de Miltraize Morwan a écrit:ouvert le débat sur les connexions neuronales, la mémoire, les états modifiés de conscience.
Et quelle était la qualité de ce débat ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 13:15

La légende urbaine des 10% est un superbe hoax.

A ma connaissance, elle repose sur une mauvaise interprétation des premières observations, dans les années 50/60, de l'ADN. Les premiers chercheurs avaient découvert, médusés, que seuls 10% de l'ADN était "actif" dans les neurones.

Sauf que depuis (et depuis des décennies en fait), on a compris que c'était le cas dans absolument toutes les cellules : l'ADN est le même dans un neurone et dans un hépatocyte, une cellule cutanée, etc... Ce qui fait qu'un neurone est un neurone et non un hépatocyte, c'est qu'il utilise la partie de l'ADN qui code pour un neurone, et pas celle qui code pour un hépatocyte.

Cette observation initiale est devenue au fil du temps "nous utilisons 10% de notre cerveau". Ce qui est jusqu'à preuve du contraire totalement faux, à ma connaissance.

Source : mes profs de biologie moléculaire (l'étude de l'ADN donc, entre autres), Kaplan et Delpech, en première année, membres éminents du projet international Human Genome à l'époque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par 'Sengabl Jeu 7 Aoû 2014 - 13:46

Et la nature ayant horreur du vide, un cerveau qui ne serait exploité qu'à 10% serait juste plus petit non ?
'fin j'avais lu plein de trucs sur le sujet aussi y'a une dizaines d'années.

Mais du coup je vais voir si le film est programmé dans le coin et emmener ma paire de jumelles.


_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"
Lucy de Luc BESSON Sign
'Sengabl
'Sengabl

Messages : 2065
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 50
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 13:51

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:
Cette observation initiale est devenue au fil du temps "nous utilisons 10% de notre cerveau". Ce qui est jusqu'à preuve du contraire totalement faux, à ma connaissance.

Source : mes profs de biologie moléculaire (l'étude de l'ADN donc, entre autres), Kaplan et Delpech, en première année, membres éminents du projet international Human Genome à l'époque.

Personnellement j'ai retenu que c'était lié aux IRM (ou autre façon de monitorer l'activité neurale). On place le zero de l'activité, au niveau du "bruit de fond". C'est à dire qu'on enlève l'activité qui est constante, pour n'en retenir que les variations. Ces variations n'apparaissent que dans une petite partie du cerveau, quand on effectue une tâche particulière. Et jamais dans l'intégralité du cerveau.

Mais en vérité, quelque soit la tâche, le cerveau en entièrement actif. Tout le temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par keyofspirit Jeu 7 Aoû 2014 - 13:54

J" adore la thématique du film ^^ j y vais ce soir je pense qu il devrais me plaire. L' idée n est pas si SF que ca quelque part quand on regarde d' un point de vue quantique et quand on sait que tout est vibration et que l 'adn communique aussi par trou de vers.... SI on pouvais réimplanter toutes les croyance limitantes qui se ballade en chacun de nous , je suis sur qu' il resteraient beaucoup de capacités même "psy" a exploiter... Mais on en est pas encore a changer de paradigme, vu les conditionnements réciproques que l' on se reflète les un sur les autres. A bon entendeur,salut !
keyofspirit
keyofspirit

Messages : 128
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 34
Localisation : 71

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Carla de Miltraize VI Jeu 7 Aoû 2014 - 16:09

Stauk a écrit:Et quelle était la qualité de ce débat ?

Extra premium on est des supers héroïnes aussi Razz

Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5784
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 101
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Carla de Miltraize VI Jeu 7 Aoû 2014 - 16:13

Senga a écrit:emmener ma paire de jumelles.

Je n'y emmènerai pas des personnes de moins de 10 ans mais je suis peut être sur-protectrice.

Je ne sais pas ce qu'en pense ceux qui l'ont vu.
Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5784
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 101
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 16:19

Carla de Miltraize Morwan a écrit:
Senga a écrit:emmener ma paire de jumelles.
Je n'y emmènerai pas des personnes de moins de 10 ans mais je suis peut être sur-protectrice.
Je ne sais pas ce qu'en pense ceux qui l'ont vu.

Moi j'y emmènerai personne. Sauf à la rigueur, un médecin légiste workaholic au chômage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Carla de Miltraize VI Jeu 7 Aoû 2014 - 16:24

Mazette... Monsieur a de l’entregent...
Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5784
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 101
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 16:46

Carla de Miltraize Morwan a écrit:
Senga a écrit:emmener ma paire de jumelles.

Je n'y emmènerai pas des personnes de moins de 10 ans mais je suis peut être sur-protectrice.

Je ne sais pas ce qu'en pense ceux qui l'ont vu.
Ben euh j'ai été éduque par terminor, Léon ou prédator quand j'étais petit et je n'ai pas d'enfant. Mais perso je l'ai pas trouve gore.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 16:56

Borthwick a écrit: perso je l'ai pas trouve gore.

0:19 . C'est quoi sur les lunettes du monsieur ?

Si des gens qui se font abattre de sang froid, sans aucune motivation, dans un film dépourvu de scénario n'est pas un soucis, on peut foncer.  Y a aussi des gens qui se cament. Moi ce qui me ferait hésiter, ce sont les explications pseudo-scientifiques que les publicités colgate sont pratiquement des documentaires à coté.



Dernière édition par stauk le Jeu 7 Aoû 2014 - 17:01, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Waka Jeu 7 Aoû 2014 - 16:57

Moi je le regarderai en streaming pour savoir si j'avais raison de m'insurger et de critiquer avec véhémence mais sans faire gagner d'argent à ce film.

(ceci dit, on n'aura jamais autant parlé de ce mythe des 10%, et finalement on a vraiment l'occasion de faire du debunkage sur le sujet, donc peut être que le bénéfice net sera positif...)

(mais quand même, c'est une trahison envers la SF, un film SF dont la caution scientifique est un mythe  Se tape la tête cont )
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 17:00

stauk a écrit:
Borthwick a écrit: perso je l'ai pas trouve gore.

0:19 . C'est quoi sur les lunettes du monsieur ?

Si des gens qui se font abattre de sang froid, sans aucune motivation, dans un film dépourvu de scénario n'est pas un soucis, on peut foncer.  Y a aussi des gens qui se cament.
Si j'ai pris la peine de raconter mon enfance traumatisante ce n'est pas pour rien !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 17:21

Waka a écrit:
(mais quand même, c'est une trahison envers la SF, un film SF dont la caution scientifique est un mythe  Se tape la tête cont )
Ben ... nan. C'est pas ça qu'on lui reproche. On peut à la rigueur prendre les 10% comme une sorte de métaphore pas complètement inexacte, impliquant que y a quand même une bonne marge de progression.   Je saurais pas par où commencer pour expliquer le problème. Et puis il y a plein de gens que ça gênera pas (et ça me met mal à l'aise d'y penser).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Kodiak Jeu 7 Aoû 2014 - 17:27

Borthwick a écrit:Ben le film est loin d'être dégueulasse. Alors comme qui dirait mozinor c'est l'histoire d'une pute qui protège un flic en pétant la gueules à des chinois en Audi. Mais... Ben il y a quelques coups de génies, notamment au niveau du montage, la première demi heure est géniallissime en fait je m'attendais quasi à un rape and revenge, la deuxième demi heure est beaucoup plus convenue et la dernière devient carrément nanardesque. 

Après ça reste du Besson, avec le cliché du fonctionnaires flic français, le cliché du scientifique, le cliché Morgan Freeman et le cliche de la mafia asiatique.  En plus du cliché "intelligence = agir en robot".


J'ai exactement la même impression que toi après l'avoir vu : un produit très bien ficelé visuellement, un début prometteur, un soufflé qui s'affaisse ensuite pour terminer en eau de boudin, et les clichés habituels de Besson (mafieux Asiatiques, flics Français balourds, vamp aussi sexy que douée), des poursuites automobiles échevelées et un scénario qui tient sur une feuille de papier à cigarettes
Kodiak
Kodiak

Messages : 1904
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 58
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Claire l'artisane Jeu 7 Aoû 2014 - 17:43

Moi j'ai été plutôt déçue, j'avais un bon souvenir de certains des films de Luc Besson, mais bon j'étais jeune à l'époque!

Je trouve que le scénario de Lucy manque beaucoup d'imagination...
Rien de nouveau, de pétillant ou d'original.
Pas trouvé l'esthétique particulièrement soignée non plus.
Et le lien Lucy-Lucy, mis en image à la fin, bof-bof-bof.
Claire l'artisane
Claire l'artisane

Messages : 136
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 36
Localisation : Sud Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Waka Jeu 7 Aoû 2014 - 17:53

On peut à la rigueur prendre les 10% comme une sorte de métaphore pas complètement inexacte, impliquant que y a quand même une bonne marge de progression.

Non.
Quand je dis que ce film est une trahison envers la SF, je pense "une trahison envers les fans de SF qui sont ausi souvent des fans de science, et aime la SF quand elle explore à la fois les impossibilités et les possibilités matérielles". Ce mythe des 10% n'est ni une impossibilité ni une possibilité matérielle, c'est juste... un non fait. Une intox.
Pour te donner une idée, le champ gravitationnel (le truc qui fait que dans les films de SF, on représente les astronautes comme s'ils pouvaient se déplacer comme sur la terre dans leur fusée ou navette... inventé par Tournesol dans Tintin Objectif Lune) est à la fois une impossibilité et une possibilité matérielle (on sait que c'est impossible... pour le moment, mais on rêve que cela possible... un jour).

J'en rajoute une couche:
Exemple de bonne SF qui se veut visionnaire/ basé sur du réaliste (exploration des possibilités): robots, intelligence artificielle, sociétés big brotherisées (1984, Le meilleur des mondes).
Exemple de bonne SF qui se veut métaphorique (exploration des impossibilités): Inception, Upside down, tous les trucs avec des super héros et créatures imaginaires.

Là, on a un truc qui n'est ni clairement l'un ni clairement l'autre, il y a une caution qui veut implanter ce film dans le réalisme (les 10%) donc le premier type, mais elle est fausse. Donc fail.
S'il voulait être métaphorique (montrer qu'on devrait davantage explorer ce qu'on pense impossible pour l'humain), y avait plein d'autres manières de le faire.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 20:49

En même temps, c'est Besson. On fait difficilement plus bourrain neuneu... Et pourtant je suis bon public (c'est le moins que l'on puisse dire Laughing )

Sortit de Nikita et Léon (pas vu Subway), à la rigueur le Grand Bleu, c'est proprement lamentable. Le 5e élément m'a mis en rogne pendant plusieurs jours à l'époque tellement j'étais déçu Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 20:53

House : Vas voir le dernier opus de La Planète des Singes, tu adoreras Besson Shocked Je n'avais plus vu un bon gros film mainstream américain depuis longtemps, je m'attendais au pire mais pas à ça  What a Face Une honte !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 21:08

@ l'Homme:Je suis toujours choquée, consternée, affligée... Désolée pour le mauvais, le très, très mauvais choix..


Dernière édition par supercalifragilis le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 21:09

aqua (2ème vague) a écrit:House : Vas voir le dernier opus de La Planète des Singes, tu adoreras Besson Shocked  Je n'avais plus vu un bon gros film mainstream américain depuis longtemps, je m'attendais au pire mais pas à ça  What a Face Une honte !
Méfie-toi, quand je dis que je suis bon public, c'est vrai Laughing

J'ai ADORÉ le premier opus, tout comme je suis un méga fan des Avengers ou de Pacific Rim What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Waka Jeu 7 Aoû 2014 - 21:12

Certes.
(le 5e élément, j'avais bien aimé à l'époque... bon j'étais gamine, je crois que c'était mon premier film SF, aussi... )
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Kass Jeu 7 Aoû 2014 - 21:14

le 5ème élément c'est le dernier Besson plus ou moins potable (merci Gary) après il a basculé dans le côté obscur.
Lucy je l'ai pas vu, mais j'ai déjà regretté d'avoir cliqué sur le trailer...
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 21:18

Score http://www.rottentomatoes.com/.

Vercingetorix : (no score ) / 48%
Loup de wall street : 77%  / 83%
Rise of the Planet of the Apes : 82% / 77%
Lucy : 62 % / 48%
Leon : 71 % / 94 %
Transformers (age of extinction) : 18% / 55 %
5ème élément : 71 % / 85 %
Dawn of the planet apes : 91 % / 92 % (heu ... ça doit mieux donner au cinéma. Je suppose).



Bon voilà. D'après eux Lucy est mieux que Transformers. Et à peu près au niveau de Vercingetorix.


Dernière édition par stauk le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:24, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 21:20

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140805.OBS5581/lucy-et-le-mythe-des-10-5-bonnes-raisons-de-ne-pas-y-croire.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 21:38

rottentomatoes.com a écrit:Dawn of the planet apes : 91 % / 92 %
Stauk a écrit:(heu ... ça doit mieux donner au cinéma. Je suppose)
.

Visionné hier au ciné en 3D... Non ça ne donne pas mieux au ciné, mais la majorité du public semblait avoir passé une agréable soirée. C'est peut-être ça qui m'a le plus choqué ! La 3D est moche (pas objectif, je hais la 3D) les fameux effets spéciaux ont certainement demandé beaucoup de travail mais... je préfère 100'000 fois Matrix et une flopée d'autres films sur ce point.

Le scénario, ils auraient dû le confier aux singes, au moins il y aurait apporté une forme d'originalité.

Bref, j'ai vu juste le trailer de Lucy, hier au cinéma toujours et je vais m'abstenir, j'ai eu ma dose d'émotions pour la décennie en 2h10... A ouais, j'oubliais de préciser qu'en plus ce n'est pas la blague la plus courte que j'ai vu au ciné No 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 21:58

aqua (2ème vague) a écrit:
rottentomatoes.com a écrit:Dawn of the planet apes : 91 % / 92 %
Stauk a écrit:(heu ... ça doit mieux donner au cinéma. Je suppose)
.
Non ça ne donne pas mieux au ciné, mais la majorité du public semblait avoir passé une agréable soirée.  
Peut être on devient vieux, con, et mauvais public avec le temps qui passe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par offset Jeu 7 Aoû 2014 - 22:10

Vous donnez quelle note à LUCY, l'extrait que j'ai vu m'a plu (action, thriller et science fiction) un beau mélange
Je pense que l'histoire des 10 %, c'est pour attirer le public, ce n'est sans doute pas développée dans le film ?
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 22:12

offset a écrit: l'histoire des 10 %, c'est pour attirer le public, ce n'est sans doute pas développée dans le film ?
 Mad   C'est la trame du film. On te l'enfourne à la cuillère pendant l'intégralité de la narration. Jusqu'à que ce que t'en étouffe. C'est un bon tier du scénario. Le budjet scénaristes est passé intégralement sur comment te vendre du 10% pendant 2h.  Vont forcément te vendre un produit dérivé. C'est pas possible autrement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 22:54

En même temps, j'ai été estomaqué par le nombre de génies méconnus qui m'ont dit, d'une part avoir adoré Inception, et d'autre part ne pas avoir tout compris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 23:00

@Stauk:
Vieux, con, mauvais public élitiste qui demande sa dose d'art, de nouveauté et de réflexions philosophicopoéticoanthropologicospirituelle dans chaque film, ça doit être ça  Very Happy  Pourtant je ne fais pas de fixette sur les films d'auteurs, même Underwold m'a plu, mais bon c'est trop demander de nos jours il faut croire... Fait chier d'être has been parfois ! Faudrait que House aille le voir histoire d'avoir l'avis du bon public.

Inception ne boxe pas dans la même catégorie  Razz 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 23:03

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:  d'une part avoir adoré Inception, et d'autre part ne pas avoir tout compris.
J'ai bien aimé Inception. Mais j'ai eu l'impression de tout comprendre. Je suis pas un génie, tant pis.

En fait Inception c'est particulièrement rigolo si d'une part tu as déjà fait des rêves conscients, et que d'autre part ça t'est déjà arrivé de te réveiller volontairement d'un rêve conscient, et de te retrouver alors dans un autre rêve, tout en croyant que t'avais réussi à te réveiller. Comme dans inception, j'ai déjà vérifié parfois que je ne dormais pas. (en particulier quand j'étais gamin et que j'allais aux toilette la nuit. On m'a fait le coup une fois ... après je me suis méfié !!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Carla de Miltraize VI Jeu 7 Aoû 2014 - 23:05

Ofset je mets 3/5

Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5784
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 101
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 23:22

Carla de Miltraize Morwan a écrit:Ofset je mets 3/5
6/10
12/20
60/100

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 23:40

Inception, c'est l'archétype du film prétentieux à mon sens. C'est juste une arborescence. Le mec empile les niveaux, multipliant les branches, et perd 90% des spectateurs sur la route. Plutôt crever que d'avouer (ou réaliser) qu'ils ont perdu le fil, ils préfèrent parler d'une film "complexe", voire (lol) "intelligent". Pis ces basses moi ça m'insupporte (comme dans le dark knight)

PS : il m'arrive fréquemment de réaliser que je suis dans un rêve (dés que ça foire en fait), et d'en prendre le contrôle, genre en m'octroyant des super pouvoirs, ou tout bêtement en choisissant de me réveiller quand les méchants sont trop forts ou que j'ai cassé mon mac Laughing (je m'entrainais à ça étant petit, j'ai réussi, après pas mal d'essais).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucy de Luc BESSON Empty Re: Lucy de Luc BESSON

Message par Invité Jeu 7 Aoû 2014 - 23:44

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:En même temps, j'ai été estomaqué par le nombre de génies méconnus qui m'ont dit, d'une part avoir adoré Inception, et d'autre part ne pas avoir tout compris.

C'est normal, les films de Nolan sont faits pour être vus plusieurs fois, non pas parce que tu manquerais des détails, mais pour embrasser la richesse du scénario et des réflexions qu'il ouvre. Le truc c'est simplement qu'en première lecture, tu es littéralement happé par l'action car quoiqu'on en dise, en plus d'être un génie du scénario (son frère aussi d'ailleurs), c'est un génie de la mise en scène et de l'action, donc ton attention ne peut pas focaliser complètement sur le sens même si la thématique globale est saisie.

Besson quant à lui devrait s'en tenir à faire des block busters sur l'action et l'esthétique (le cinquième élément était cool à ce niveau là, même s'il a tout pompé chez Moebius). Après peut être qu'il a un grand sens du second degré, et qu'il assume totalement que le coeur de l'histoire est chaque fois semblable à un plat de pâtes absolument fades, aussitôt vu aussitôt oublié dans la cuve des toilettes. Je ne sais pas, le mystère demeure entier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum