Découverte de mes rayures récemment.... et...

+2
Cleore
TiDoc
6 participants

Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Mer 16 Avr 2014 - 21:57

j'ai 36 ans... ça fait donc 36 ans que je suis HP... et là depuis qq mois ou j'ai fini par accepter mes rayures... je me retrouve assaillie par les émotions (bon déjà que je pleurai bp, que je me trouvais empathique et sensible) là je suis devenue HYPER +++ et aussi je capte plus les sons qui me sont désagréables la plupart du temps...., hyperosmie Sad mais surtout une fatigue ENORME...
je me dis que c'est le fait d'avoir à gérer autant d'émotions d'un coup moi qui repoussais tout ça depuis tant d'années...
Mon hyperempathie est compliquée à gérer dans mon boulot (cf pseudo) de ce fait je finis ma journée de consultations exténuée.

Je suis atérrée de la capacité assez incroyable (au sens premier du terme) à renier tout cela pendant tant d'années... j'ai la chance d'être homogène et d'avoir eu des parents soutenants quoique n'ayant pas été dépistée plus tôt (je pense qu'à l'époque on faisait rarement les tests...) alors j'ai compris pourquoi j'étais toujours à la masse des autres depuis petite... mais là je ne sais pas trop comment faire pour gérer cet assaut d'émotions et de sensations...

Mon mode de fonctionnement ne peut plus marcher maintenant... il va y avoir du changement... ah le changement Sad donc angoisse Sad le cercle vicieux.

Avez vous eu aussi eu cela en apprenant sur le tard votre HP?

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Invité Ven 18 Avr 2014 - 10:20

Salut,

les émotions montent plus facilement aussi depuis que je suis tombé sur les zèbres. Avant c'était un défaut qu'il fallait gommer aujourd'hui je tente d'accepter. Par contre je ne note pas de changement au niveau de la perceptions des sons ou autre... peut être un état de stress/fatigue plus important chez toi en ce moment ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Cleore Ven 18 Avr 2014 - 10:40

Pour moi (ça fait 3 mois) ça a surtout été un énorme "bang" dans ma tête, mais pas plus d'émotions qu'avant. J'avais déjà appris à m'accepter telle que je suis, quelles que soient les conséquences. Il n'y a donc pas de révolution, a priori. Juste des mots posés sur la situation. Peut-être qu'à terme j'aurai une meilleure confiance en moi, c'est encore ce qui me manque.
Cleore
Cleore

Messages : 1019
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 58
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Ven 18 Avr 2014 - 19:46

J'ai découvert mes rayures d'hyperempathique (j'adore l'expression) il y a au moins 2 mois... peut-être 3, grâce à une amie qui m'a mis sur la piste... j'étais à 10000 lieues de là.
Cette prise de conscience a été induite par le tsunami émotionnel provoqué par un stage de communication non violente qui a mis en relation tout ce que je perçois de mon entourage (et je perçois à l'échelle d'un wagon de RER) avec ma capacité d'analyse. J'ai cru devenir folle.

Effectivement, ensuite, très grosse fatigue induite et pas mal d'angoisses.

La lecture de ce forum + la communication non violente + traitement énergétique chez un étiomédecin + la lecture d'Alice Miller m'ont fait comprendre pourquoi j'avais mis toutes ces protections de survie, que je pouvais les enlever maintenant. Cela m'a aussi apporté la sécurité de ne plus me sentir si bizarre et de pouvoir assumer ma différence.
Ce n'est pas toujours très confortable, c'est très déstabilisant, ça implique quelques renoncements - que j'espère provisoires- dans des pratiques importantes pour moi. Et en même temps, je me sens MOI comme jamais auparavant. Alors j'ai choisi d'assumer cette différence et vogue ma petite barque. J'avance, ça me réjouit et je sens profondément que c'est le chemin auquel j'aspirais depuis longtemps.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Sam 19 Avr 2014 - 23:33

J'aime aussi l expression "rayures d'hyperempatique" : j'adopte Smile

D'un côté je suis tiraillée par la vision cartésienne que mes parents m'ont amenée (ma mere est HP - non testée, mais bon Smile) cad bon ok HP et ensuite, il faut avancer, j'ai tenté de faire le parallèle avec mes enfants: pourquoi les a t'on fait tester?? car ils avaient des soucis d'intégration, d'émotions... - oui mais tu n'en avais pas petite... ok mais c'est que je me suis mis des défenses +++
et le côté oui je dois changer, je dois trouver quelle femme je suis, ou plutôt la laisser parler... sauf que ça a fait tout clashé ds ma vie: séparation d'avec mon mari pour faire le point (définitif ou pas...??) je n'ai pas trouvé d('autre réponse actuellement, malgré avoir tout retourné Sad...

là je n'arrive pas à me sentir MOI, en fait j'ai toujours été dans la maitrise de TOUT (enfin c'est ce que je croyais Smile on se leurre dans cette maitrise) histoire de ne pas stresser Sad mais là c'est rude... je me dis que pour moi la seule façon de savoir qui je suis est de me retrouver avec mes enfants, et de pouvoir vivre un peu pour moi chose que je n'ai jamais fait depuis longtemps... voire jamais...

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Invité Sam 19 Avr 2014 - 23:37

"vivre un peu pour moi chose que je n'ai jamais fait depuis longtemps... voire jamais..."

ça s'appelle s'écouter!

en ce qui me concerne j'ai commencé à écouter mon corps. beaucoup de surprises que j'essaye d'expliquer avec de la logique.
On tâtonne tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Dim 20 Avr 2014 - 7:44

@Tidoc : je suis aussi très cartésienne et très très ancrée dans la terre. plus, ce serait prendre racine.... hihihi C'est vrai que j'oublie dans la prise de conscience des neveux et nièces très "étranges" et que je comprend si bien. Mon neveu a été testé tout petit et je pense queles résultats ont effrayés ma belle soeur qui aime beaucoup la norme. .... pour se rassurer car je la soupsonne être très rayées. Je pense que mes parents le sont et mon frère et ma soeur. Et tous aussi à 1000000 lieues de ça. Ce n'est pas que j'en vois partout partout, c'est juste que je sécode leur comportement et que ça me fait penser qu'on est tous hyperéquipés en capteurs, et qu'on a tous mis en place des système de surve qui se ressemblent. Sachant que mon grand pere maternel est sourcier et que j'ai un grand oncle paternel rebouteux/magétiseur, je ne pense pas etre très loin de la vérité. Et cette hyperempathie, ce n'est pas l'image habituel du surdouement. Et aussi probablement qu'on a tous été formatés à chercher le bonheur dans la norme.

J'ai la "chance" de vivre seule et donc de pouvoir envisager de me repositionner sans dommage colatéraux. ça facilite très grandement mon cheminement. Mes parents vont tomber des nues qd je vais leur dire que j'envisage de changer totalement d'orientation et bien.... ils tomberont. Je ne vis pas (plus ?) pour eux. et ils ont leur part de responsabilité, et pas des moindres, dans les protections mises en place et que la CNV a fait volé en éclat.

C'est pendant la tempête CNV que j'ai eut l'illumination que je pouvais être moi, parce que le processus m'apportait la sécurité. Après quelques mois d'agitation intérieur... voir d'affolement... et ce que je disais plus haut + une succession de synchronicités, j'ai fini par me dire, si pour pouvoir utiliser mes capteurs - ce que j'ai envie de faire depuis longtemps/toujours ?- ça me coute ci et ça, je suis prête à payer ce prix pour enfin m'habiter. Et un matin, je me suis réveillée avec la conviction que j'avais trouvé mon chemin.
Bon en même temps j'essaie de travailler sur moi pour les éviter ces renoncements et ils sont de l'ordre du loisir, c'est BEAUCOUP plus facile.

L'étiomédecine m'a fait réalisé que je voulais être dans le controle/la maitrise de tout parce que j'avais peur de tout. ET que cette peur était due à une enfance qui ne m'avait pas sécurisé dans ma relation aux autres => j'étais toujours aux aguets pour anticiper tout risque de souffrance/agression. LA lecture d'Alice Miller m'a fait comprendre le processus d'édification de la forteresse. La notion introduite en CNV de "enfant intérieur qui souffre"/"gardien mis en place" pour lui éviter de souffrir a été très parlante aussi. Vraiment très parlante. pouf pouf pouf.

Et effectivement, je rejoins Yul. J'ai arrêté (enfin.... presque ghihihi) de raisonner de façon cartésienne, de tout gérer avec la tête et son formatage éducatif, d'essayer de me conformer à la norme sociale. Je prend plus en compte mes ressentis, le mal-être qui monte pour me recentrer avant l'envahissement.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Dim 20 Avr 2014 - 8:52

Merci Pouet de ta réponse, car elle m'ouvre les yeux.
Pour ma part, je suis consciente que mes parents sont comme les autres parents: cad de faire ce qu'ils ont pu au moment ou ils le faisaient. Ma mère je pense a ce système de fonctionnement (de protection) respect de la norme pour des raisons de sécurité et de paix intérieure, je sui sd'accord, j'ai donc aussi ce mode de fonctionnement (par éducation et par infusion Smile)
Je vais regarder le livre d'Alice Miller
et y réfléchir.
C'est sûr que cela fait un peu une grosse détonation dans ma vie...
comme on dit on va avancer Smile

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par zazazèbrette Dim 20 Avr 2014 - 20:31

bonsoir,
je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis notamment au niveau du tsunami émotionnel qui balaie toutes les certitudes sur son passage, perso, je me sens très instable en ce moment (découverte il y a 6 mois à 32 ans) car je remets tout en question (boulot, relationnel amical et affectif), tout ce que je suis, je ne suis plus sûre de rien, donc j'éspère que ça va passer et que je vais avnacer parce que c'est dur à accepter et à suppporter au quotidien,
bon courage  Wink 
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Dim 20 Avr 2014 - 21:38

Et tu as aussi des doutes concernant ta vie sentimentale? tu es en couple?
Moi c'est surtout cela, j'ai besoin de refaire le point sur tout.
Bizarre impression de me dire que peut être les sentiments que j'avais (car actuellement je suis completement en sidération question sentiment avec un excès total de vouloir séduire ...) n'étaient pas vrais, que j'avais aussi un masque...
c'est assez angoissant...

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par zazazèbrette Mar 22 Avr 2014 - 12:44

ce n'est pas franchement des doutes puisque je ne suis pas en couple actuellement c'est plutôt une remise en question de ce dont j'ai besoin et de ce qu'il me faut réellement car je tombe toujours sur des histoires qui me font aller dans le mur. Donc depuis quelques temps, je réfléchis sur le poids de l'inconscient et de pourquoi je choisis systématiquement les mauvaises personnes....
Concernant le reste, c'est plutôt au niveau professionnel que je remets tout en question, j'ai passé trois à faire une formation, à essayer de moseler ma vie sur ce que je pensais bon pour moi et aujourd'hui, j'ai encore ^plus de doutes avant, non pas sur mon métier actuel mais sur la façon de l'exercer et sur les valeurs professionnelles, effectivement c'est on ne peut plus déroutant et consternant de se dire que l'on est encore en recherche d'un mieux alors que je croyais avoir tout fait pour l'obtenir mais tu vois, je pense réellement que ça sera pour un mieux par la suite même si c'est long et difficile.
Sentimentalement parlant, il y a des moments où je cherche absolument à "trouver quelqu'un coûte que coûte" parce que c'est normale et que j'en ai besoin mais comme à chaque fois je me plante,ça me refroidit donc j'arrête d'espérer jusqu'à ce que je me remette à y penser et à agir en conséquence......mais c'est vrai que c'est angoissant la remise en question de tout ce que tu as pu construire jusqu'ici entourée de certitudes. Peut être n'est ce qu'un passage à traverser le temps de réajuster tes certitudes et façon de penser, qu'en penses tu?
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Mar 22 Avr 2014 - 21:37

C'est sûr que c'est sacrément angoissant que TOUT soit remis en question, surtout avec mariage et enfants Sad et parents aimants... qui ont fait comme ils pouvaient, mais sans savoir rien de mes zébrures, j'ai déjà eu bp d'amour c'est déjà cela.

ma psy me disait tout à l'heure... en gros vous avez fait comme vous pouviez... mais vos systèmes de défense mis en place c'est comme si vous tentiez de faire rouler une voiture avec des roues carrées... ouais forcément... Ca roule, mais ça craque rapidement....
CQFD.

Le truc c'est que la je ne sais pas trop quoi faire de cette "patate chaude", je ne remets pas en cause mon métier que j'aime passionnément et pour laquelle je suis plutôt douée (oui je sais c'est prétentieux Smile)

Mais c'est surtout ma vie personnelle, non que je sois malheureuse, mais en fait de vouloir TOUT contrôler, ne surtout pas lacher prise m'a fait aller dans des directions ou je me mens à moi même... car pour prendre un exemple à 36 ans jhe ne sais pas trop ce qu'est "désirer" un homme..; c'est bête: mais le désir est le lacher prise, l'écoute de son propre corps cad lâcher le côté cérébral ... Et là oulala HELP!!!! terrible pour moi ... critère d'angoisse terrible...
mais comment continuer à se dire qu'on ne peut pas désirer physiquement... constat accablant de réalisme et d'acidité Sad

terri

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Mar 22 Avr 2014 - 23:49

Mes parents étaient et sont aimants et j'ai eut une enfance très protégée. Ils ont fait du mieux qu'ils pouvaient. Sauf que comme je voyais derrière le mieux, bien il a fallu des forteresses et quelques rangs de gardiens pour que je puisse survivre à tout ce que je percevais.
Ce qui m'a fait avancer est de conscientiser tout ça et finalement devenir pour moi-même l'adulte de référence qui rassure l'enfant blessée au fond de la forteresse.
L'étiomédecine m'a bien aider à comprendre pourquoi il était vital pour moi de tout controler, qu'est-ce qui m'avait amené dans cette démarche. Et elle a mis en route la transformation de cette peur en.... sureté je pense. Sortant d'un atelier CNV, je soupsonne que le non désir et tout le reste sont des stratégies de protection. Et la vrai question qui tue pourrait être, qu'est-ce qui pourrait te rassurer suffisamment pour lacher prise.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Mer 23 Avr 2014 - 0:10

En effet Pouet ... c'est la question qui tue Smile
et c'est aussi pour cela que j'ai commencé une thérapie, car en effet je n'arrive pas à accepter le lacher prise... Je me le suis permise il y a peu... et je me suis pris un mur Sad de ce fait rebelote re peur, re forteresse... mais j'ai envie que cela cesse...

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Mer 23 Avr 2014 - 8:49

Entendons nous, dans ce qui va suivre, je ne présume rien ni de ton état, ni de celui de ton thérapeute. Je souhaite juste partager ce que j'ai compris des théories d'Alice Miller.
A savoir que nous sommes formatés par ce qui c'est passé dans notre enfance et notre éducation. Et que si le thérapeute n'a pas lui-même guerri ses blessures de l'enfance, il va inconsciemment reproduire le schéma.
Je ne retrouve plus le livre ou elle (ou un autre auteur ?) nous invite à questionner le thérapeuthe sur ses motivations à exercer et à sortir nos super antennes pour évaluer sa capacité à vraiment nous comprendre.

[page de pub hihihi] A chaque atelier CNV, je renforce ma conviction que ce processus augmente ma sécurité intérieure, me protège. Maintenant j'arrive même à parler à des inconnus (impensable il y a quelques mois) parce que j'ai la sécurité de savoir m'exprimer avec moins de maladresse et que si par légèreté/distraction de ma part, l'autre est blessé et réagit trop fort pour moi, j'ai les outils et pour m'auto-réparer et pour aller voir derrière les paroles de l'autre si j'en ai l'élan (et ne pas culpabiliser si je n'ai pas l'élan).

Quand tu évoques la prise de mur, je repense à cette maman qui a tenté de rétablir la relation avec son fils en lui disant "je serai plus heureuse si j'avais de tes nouvelles" et qui s'est pris un retour de baton. Juste parce que la formulation de sa phrase induisait une culpabilisation de son interlocuteur qui a réagit instinctivement.
Et quand je lis "je me le suis permise", je me demande s'il y avait l'élan suffisant Wink

En même temps, rien que le fait d'avoir envie que cela cesse est un grand pas sur le chemin Smile.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par zazazèbrette Dim 27 Avr 2014 - 13:03

@TiDoc, c'est très intéressant la notion de système de défense et la corrélation avec les voiture, ça me parle, merci de le partager.
Parfois, le chemin est long. Perso, cela fait des années que je réfléchis sur moi-même, que je me cherche, que j'oscille entre mal-être et pèriodes où je me sens plus ou moins en phase avec moi même mais ça reste difficile au quotidien, j'ai souvent l'impression que je ne trouverais jamais la solution (si tant est qu'il y en ait une....). Peut être que je vais me pencher sur cette notion de système de défense avec ma psy. En tout cas, c'est bien que tu ais quelqu'un d'exterieur et objectif pour discuter de ces ressentis et émotions, ça permet de lacher un peu la pression.....
Je pense néanmoins que tu ne dois pas te décourager, le chemin est long mais nécessaire pour te retrouver, j'éspère que ça ne bouleversera pas trop ta vie de couple, tu peux essayer d'en discuter avec tes proches, pourquoi pas?

@ Pouet tu as un titre pour les théories d'Alice Miller, ça me tente?
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Dim 27 Avr 2014 - 18:41

@Zazazébrette : "le drame de l'enfant doué", "le corps ne ment pas".
il y a un fil qui m'a bien motivé pour lrire :
https://www.zebrascrossing.net/t10679-alice-miller-l-avenir-du-drame-de-l-enfant-doue?highlight=alice+miller

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Jeu 1 Mai 2014 - 23:45

@Zazazébrette: malheureusement, ma vie de couple en a pati +++ Nous sommes en trian de faire une pause, séparation physique, mais entente malgré tout importante et un très grand respect mutuel avec malgré tout je pense de l'amour (mais cela sera t'il suffisant pour continuer à écrire les pages d'un livre commun?? je ne sais pas )...
Donc c'est pour ecla quele mur est dur à encaisser...
le fait que le chemin puisse être long me stresse bp aussi...
je me découvre dépendante au fait suivant: je ne supporte pas de ne pas être aimée (d'amour, d'amitié...) je ne le supporte pas, ce qui me met ds des situations terribles, ce qui me rend très co-dépendante car ayant besoin de ce regard/ces regards bienveillants en permanence... je n'arrive pas à me dire que je suis qq'un d'aimable ds le sens être aimée... donc plus j'ai de gens qui me le disent autour de moi... plus je suis rassurée... mais ça n'a qu'un temps, puisque je me rends compte que moi je ne le fait pas sciemment (bon là je m'en rends juste compte en fait) et que pour les autres cela peut être pris soit pour être une nana provocatrice soit une fausse modeste..; Sad
je me fais certainement mal comprendre Sad mais c'est ce qui vient en premier.

donc là grand virage à 180°..; et les changements moi ... j'aime pas... Sad super angoissant....

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Ven 2 Mai 2014 - 20:27

J'ai découvert tout à fait recemment, que je pouvais être aimable (au sens être aimé) juste pour ce que j'étais, et non pour ce que je faisais pour les uns ou pour les autres.
Juste parce que j'étais moi, dans mon authenticité et mes bizareries.
Et je crois que cette prise de conscience a eut lieu parce que je commence à accepter mes bizarreries, elles deviennent MA normalité.... et pour résumer, parce que je commence à m'aimer moi-même et donc à pouvoir envisager que les autres puisse aussi le faire.
Je ne sais point si je suis très claire....

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Ven 2 Mai 2014 - 22:22

Si tu l'es, enfin moi je te comprends ce qui me parait essentiel pour mon avancée.
Je suis assez lucide sur le fait qu'il faille m'aimer "moi" avant d'accepter d'être aimée pour ce que je suis... mais je ne sais pas comment y parvenir... je vois le but du chemin, mais je ne vois pas la route Sad

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Sam 3 Mai 2014 - 8:39

Si tu pouvais construire de toute pièce ta meilleure amie, qu'est-ce que tu mettrais dedans ?

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: découverte de les rayures récemment

Message par ShineFlower Sam 3 Mai 2014 - 19:24

lol! Bonjour Pouet,
Des rayures jaunes, roses, bleus, vertes, violettes et indigos pastels. Ah j'avais oublié des rayures blanches. Smile lol! 2nd degré
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 62
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par TiDoc Sam 3 Mai 2014 - 22:13

ma meilleure amie de toute pièce... je ne sais pas trop ou tu veux en venir, mais je vais jouer le jeu Smile
j'aime les qualités humaines +++, une présence sans jugement, une oreille attentive,
tout mon contraire dans le sens ou je la mettrai totalement extravertie Smile s'assumant telle qu'elle est physiquement.
Un bon sens de l'humour et de l'autodérision (j'adore! et je suis pas mal non plus)
Aimant faire la fête.
Capable de faire des folies...

Bon en gros... tout ce que j'arrive pas à faire Smile lol

TiDoc

Messages : 12
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Dim 4 Mai 2014 - 9:50

Je voulais en venir que lorsque je te lis, je vois énormément de qualité humaine, une belle présence sans jugement, une écoute très attentive et respectueuse. Beaucoup de retenu dans les propos par respect des autres. De l'humour et de l'auto-dérision.
Pour le physique, c'est plus compliqué mais je pense fondamentalement que c'est comme pour un bonbon, je préfère gouter l'intérieur plutot que de m'extasier sur l'enveloppe.

Hein, quoi, je trouve que tu ressembles à ce que pourrais être ta meilleure amie ? oh bin ça alors Wink.... voila où je voulais en venir : tu ES ta meilleure amie, la seule qui est toujours présente, prête à t'aider et à te soutenir.
Et oui, tu es aussi ta meilleure ennemie qui critique et trouve que c'est jamais comme il faut. Peux-je suggérer que tu y cloues le bec de temps à autre à l'autre harpie et écoute ta meilleure meilleure amie  dans tout ce qu'elle a de beau ?

Comme je ne t'y vois pas réagir, peux-je t'inviter à regarder le salon des "intuitifs et receptifs", je pense que tu pourrais y trouver matière à aide.
Je trouve Isabelle Padovani très éclairante aussi

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par zazazèbrette Dim 4 Mai 2014 - 15:49

@TiDoc, je te comprends tout à fait sur TOUT ce que tu dis. Moi non plus je ne me sens pas "aimable" et pense sans cesse que je ne mérite pas l'amour et l'attention des autres et cela dure depuis fort longtemps mais sur ce chemin difficile, j'ai pris conscience d'une chose avec les années c'est que cela provient de mon enfance et que de là, j'ai développé une espèce de conditionnement mental qui me fait penser de cette manière....Bon j'en ai conscience mais je ne sais toujours pas y remèdier, j'y travaille et j'espère y parvenir un jour. En tout cas, bon courage et je te souhaite de te (re)trouver  Very Happy 
@ Pouet: merci pour les titres de livres, j'en prends note et dès que je peux, je m'y colle (depuis le temps que j'en entends parler) .Ton exemple montre aussi qu'on peut parvenir à s'aimer alors merci de l'encouragement Very Happy 
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Pouet Dim 4 Mai 2014 - 18:23

@Zazazèbrette : Merci bien de ton retour.
J'ai été aidé dans mon évolution par des ami(e)s aimants, par les ateliers CNV où tant de la part des participants que de la part de la formatrice, j'ai découvert ce qu'était une belle relation, même avec des inconnues. Ce qu'étaient une vraie attention, une vraie bienveillance, un vrai soucis gratuit que l'autre soit bien et confortable.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 56
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Découverte  de mes rayures récemment.... et... Empty Re: Découverte de mes rayures récemment.... et...

Message par Jakadi Dim 11 Mai 2014 - 11:46

C'est la culpabilité qui nous ronge, aussi bien mon oncle de 90 ans qui reste habillé et chaussé jour et nuit en attendant les gendarmes, qui doivent venir le chercher de façon "imminente" depuis des semaines, que moi qui n'arrive plus à avancer dans ma vie et me laisse médicaliser (anxiolytiques, antidépresseurs) car je n'ose pas dire qui je suis ni ce que je veux. Quant à mes filles, je me sens si fragile devant elles. Et je commence à comprendre pourquoi ma mère m'avait dit un jour : "Ne sois pas comme moi", à propos de la lenteur.
Quant au livre d'Alice Miller, "Notre corps ne ment jamais", je l'avais lu il y a plusieurs années et l'ai perdu (acte manqué ?), et je n'ai pas encore osé en parler à ma psy avec qui je viens de reprendre contact dans l'urgence. Je me souviens de cette injonction judéo-chrétienne à aimer et pardonner à nos parents qui serait la source de tous nos maux.  
Question pratique : qu'est-ce qu'un exercice de visualisation, dont j'ai entendu dire le plus grand bien, notamment par Peter d'Adamo ("Quatre groupes sanguins, quatre modes de vie") ?
PS : j'ai 56 ans et me suis fait tester à 54 ans et demi.

Jakadi

Messages : 1
Date d'inscription : 22/04/2014
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum