Projet professionnel - honte - pression - société élitiste

Aller en bas

Projet professionnel - honte - pression -  société élitiste Empty Projet professionnel - honte - pression - société élitiste

Message par HarleyQuinn le Ven 4 Avr 2014 - 11:48

Bonjour,

Et navrée par avant du manque de clarté du titre de mon sujet !
je ne savais pas vraiment quoi écrire.

Voilà, j'ai un master, dans un domaine qui ne me plait pas, mais comme maman avait un bac +5 je ne me voyais pas faire autre chose qu'un Bac +5 (allez comprendre), d'autant que j'adore étudier, apprendre (même si je suis très distraite et qu'il y a en général pleins de cours qui m'ennuient, il y en a toujours quelques uns pour ma captiver).
je n'ai pas qu'un master en RH, j'ai aussi une année d'école de commerce, une licence de psychologie et une licence de l'IEP de Lyon. bref, j'adore étudier, meme si je m'ennuie pas mal. Il était donc évident que je ferais des études longues, en plus c'était tellement facile.

Oui mais : en entreprise ça ne va pas. Mon alternance s'est mal terminée, je ne comprends pas le comportement des gens et pourquoi il y a des idiots qui sont managers et pourquoi ces décisions débiles sont prises, ou encore pourquoi on n'écoute pas le bon sens. Mais je le dis pas trop fort. Sauf que je m'ennuie, donc je fais moins d'effort, et ensuite je foire mon mémoire donc ma charmante (ironie) manager me lynche. Bref j'ai été dégoutée de l'entrperise. Et ce n'est pas tout, je suis une ... heu... je suis pas douée en entretien quoi. Et donc je n'ai pas trouvé dans mon domaine, et je me retrouve standardiste (le supplice prend bientot fin mais ça aura duré un an). Je ne me sens pas à l'aise en entreprise, mais alors vraiment pas, et cette expérience au standard me conforte dans cette idée. Cette expérience m'a vriament conforté dans l'idée que je me faisais des entreprises et à quel point je ne supporte pas cela.

Le truc c'est que pour moi, dans ma petite tête, j'avais intégré le fait que si on est intelligent, qu'on fait de jolies études, on trouve quand même, on fait "quelque chose de sa vie" (putain de pression sociale), et donc la je ne fais rien ,je me dis que mon "potentiel" est pas du tout exploité, je ne sais pas trop quoi faire.

j'ai envie de reprendre psycho mais c'est trop tot pour moi, je sais que je le ferai plus tard, mais en attendant, il me faut quelque chopse d'autre en attendant. Et là je m'étais dit que je reprendrai une licence en paie pour rester en RH, sauf que j'aime pas la paie, et que c'est en ENTREPRISE.
Mais j'avais pensé à autre chose : la garde d'enfants (j'avais fait ça pendant quatre ans et j'avais adoré), du coup passer le CAP petite enfance. Mais bien sur il y a un mais ! Meme deux : j'ai peur de ne pas assumer, moi la fille que tout le monde trouve brillante, qui a fait des études, et aussi je l'avoue j'ai pas envie qu'on me prenne pour une neuneu (et ce n'est pas du tout ce que je pense des assistante maternelle, mais ce que les gens autour de moi renvoient par rapport à ce type de poste). Et aussi ,j'ai plus de 26 ans donc pour le faire en alternance c'est pas évident je pense... J'ai pas trouvé d'école qui propose cela en alternance pour les plus de 26 ans (oui, je suis plus une d'jeuns visiblement).

Enfin voilà, comme vous le voyez, il y a un milion de problémmatiques différentes et j'espère que je ne suis pas trop difficile à suivre (ni trop longue !), je me sens vraiment tiraillée entre mon désir de faire cela (a long terme j'aimerais ouvrir une micro crèche pour tout dire), et le regard des autres, la pression sociale.

je ne comprends pas pourquoi c'est pas aussi bien de faire ce type de métier (ou même psy, car quand j'étais étudiante, ça n'avait pas la côte auprès de tout le monde!).

Faut-il être dans la finance et être riche pour prouver qu'on vaut quelque chose et qu'on est super intelligent?
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Projet professionnel - honte - pression -  société élitiste Empty Re: Projet professionnel - honte - pression - société élitiste

Message par Florence le Ven 4 Avr 2014 - 12:01

Salut! Je ressens le même dégoût face au monde du travail que toi et jai les mêmes pressions quand a mon profil professionnel aux yeux de mon entourage.

A l'inverse de toi je n'ai pqs pu terminer mes etudes et je compte bien les reprendre. J'ai 25 ans.

Moi aussi j'aurai aimé faire quelque chose qui me plaît sans penser aux autres. Chef cuisto par exemple!

Seul soucis mtn jai des enfants a charge donc des pressions supplémentaires d'après moi.

Et au fond je ne sais pas vraiment ce que je veux faire car jaurai aussi dis hotesse de l'air, psy... bref c'est pas clair, et là plutôt que d'échouer je préfère stagner.

Tout ca pour dire que toi tu as la chance d'avoir un projet concret, celui a terme d'ouvrir une micro crèche. Tu as l'essentiel. Un projet.

Maintenant il faut juste réaliser que lon vit avant tout pour soi, et que ton travail te rendra vraiment heureuse. Tu as tes diplômes, c'est largement suffisant comme "papiers du véhicule".

Grâce à ça tu pourras toujours changer d'avis si le monde des bébés ne te convient plus. En gros tu peux essayer d'au moins concrétiser ton projet, envisage les choses sur moyen terme, c'est pas parce que tu écoutes ton coeur que tu seras à jamais assistante maternelle. Et tu pourras faire des choses a côté en plus!


Tu as un projet, si jen avais un concret je serai heureuse!

Florence

Messages : 52
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 31
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Projet professionnel - honte - pression -  société élitiste Empty Re: Projet professionnel - honte - pression - société élitiste

Message par HarleyQuinn le Ven 4 Avr 2014 - 12:07

Florence a écrit:Salut! Je ressens le même dégoût face au monde du travail que toi et jai les mêmes pressions quand a mon profil professionnel aux yeux de mon entourage.

A l'inverse de toi je n'ai pqs pu terminer mes etudes et je compte bien les reprendre. J'ai 25 ans.

Moi aussi j'aurai aimé faire quelque chose qui me plaît sans penser aux autres. Chef cuisto par exemple!

Seul soucis mtn jai des enfants a charge donc des pressions supplémentaires d'après moi.

Et au fond je ne sais pas vraiment ce que je veux faire car jaurai aussi dis hotesse de l'air, psy... bref c'est pas clair, et là plutôt que d'échouer je préfère stagner.

Tout ca pour dire que toi tu as la chance d'avoir un projet concret, celui a terme d'ouvrir une micro crèche. Tu as l'essentiel. Un projet.

Maintenant il faut juste réaliser que lon vit avant tout pour soi, et que ton travail te rendra vraiment heureuse. Tu as tes diplômes, c'est largement suffisant comme "papiers du véhicule".

Grâce à ça tu pourras toujours changer d'avis si le monde des bébés ne te convient plus. En gros tu peux essayer d'au moins concrétiser ton projet, envisage les choses sur moyen terme, c'est pas parce que tu écoutes ton coeur que tu seras à jamais assistante maternelle. Et tu pourras faire des choses a côté en plus!


Tu as un projet, si jen avais un concret je serai heureuse!

Merci ! Ca me fait du bien d'avoir un avis extérieur (mon chéri trouve que je change d'avis toutes les 5 minutes, ce qui n'est pas faux..)

Donc je vois ce que tu veux dire quand tu dis que tu n'arrives pas à te fixer sur ce que tu veux faire. Moi je pense juste que c'est une alternative acceptable pour moi, et au bout de deux ans je pourrais me lancer seule et faire aussi des taches administratives, etc. Ce qui completerait le coté "bébé" uniquement. C'est un projet comme ça, mais est ce que ça va me plaire? est ce que je vais pas me lasser encore une fois? c'est difficile... vraiment !
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum