Strophes orphelines, phrases anodines

Aller en bas

Strophes orphelines, phrases anodines Empty Strophes orphelines, phrases anodines

Message par Hyperyon le Mar 4 Mar 2014 - 19:42

Bonsoir,

J'avais quelques poèmes sous le coude, à vous faire partager. Hélas, je ne termine que très rarement mes poèmes (pour ne pas dire jamais).

Bonne lecture Smile

Âme solitaire,
Vogue sur les mers,
Avec un goût amer,
D'une vie délétère.
~~~

Mon cœur rongé par les ténèbres,
Ma vision obscure et sombre,
Ma vie monotone, pleine de mélancolies,
A fait de moi, ce que je suis.
~~~

Vogue, vogue sur la mer,
tel un marin solitaire,
je ne suis que l'ombre de moi même.
Et dont la vie me malmène,

Dans ses hauts et ses bas,
Je n'en suis que las,
Dans ses satisfactions et ses déceptions,
Je n'y vois que d'illusions.

Mélancolique est le passé,
Insupportable est le présent,
Mon futur est incertain
Peut être que vous en changerez mon destin.
~~~

Éternel fardeau, désarroi sans fin,
Nul ne peut s'extirper de ces ténèbres,
Nostalgie d'antan, souvenirs lointain,
Tout n'est qu'illusions macabres.
~~~

Vautré sur son trône avenant,
Rongé par les remords du temps.
De ses yeux béants, il sillonne le néant,
Figé dans son chagrin agonisant.
Que rien ne pourrait combler.
~~~

Oiseaux de mauvais augures,
Vols au-dessus de cœurs impurs,
Dont leur esprit ont été corrompus.
Et leur âme déchu.
~~~

Ainsi s'achève la fin de l'automne,
Dans ma tête raisonne,
La douce voix de cette madone.
Qui sont aucune vergogne,
M'a rendu la vie moins morne.
~~~

Réalité alternative.

Voilà que ma chère bouteille de whisky est à présent vide.
Il n'y a plus rien.
Rien d'autre qu'une bouteille remplie de maux et d'amertumes.

Je suis sur cette île lettrée,
Seul,
Face à mon malheur et à la mer.

Je remets cette bouteille, à cette étendue infinie,
D'eau et de larmes.

Dans l'espoir que quelqu'un la trouve,
Et me libère de cet endroit,
Dont mon opiniâtreté et ma dualité,
Voilent l'horizon des possibilités.
~~~

Cercle vicieux, spirale infernale.

Une existence accompagnée par la solitude,
Rongée par des rêves impies,
Rythmée par la monotonie de l'ennui.

Une vie d'incertitudes et d'inquiétudes,
Orchestrée par la mélancolie.
Où raisonne dans mon esprit,
Quelque fois. La douce mélodie de la nostalgie.
~~~

Entre haine et aime, il n'y a qu'un pas. Un pas à franchir, pour s'affranchir de ces chaînes.
~~~

Échanger mes maux contre des mots. Ce serait aussi beau, qu'effleurer ta peau.
~~~
Hyperyon
Hyperyon

Messages : 20
Date d'inscription : 01/03/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum