Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Sam 4 Nov 2017 - 2:25


Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par ortolan Sam 4 Nov 2017 - 2:34

.


Dernière édition par ortolan le Jeu 7 Déc 2017 - 22:22, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Sam 4 Nov 2017 - 2:48

C'était. Mais il le sera toujours pour moi.
J'ai pas triché, j'aime pas être harcelée de messages de Noyeux Jiversaire ! è_é
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par ortolan Sam 4 Nov 2017 - 9:37

.
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Dim 28 Jan 2018 - 18:52

https://unebullepourorphane.wordpress.com/2018/01/28/de-miel-et-dor/

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par doom Sam 12 Jan 2019 - 12:58

doom
doom

Messages : 785
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 57
Localisation : ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Jeu 14 Fév 2019 - 1:35

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Le Don qui Chante Ven 7 Juin 2019 - 18:52

Tes mots manquent. Ils sont doux et intelligents.

Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1865
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Sam 6 Juil 2019 - 23:19

Le don silencieux



Je mettrai mes deux mains sur ma bouche, pour taire

Ce que je voudrais tant vous dire, âme bien chère!



Je mettrai mes deux mains sur mes yeux, pour cacher

Ce que je voudrais tant que pourtant vous cherchiez.



Je mettrai mes deux mains sur mon coeur, chère vie,

Pour que vous ignoriez de quel coeur je vous prie!



Et puis je les mettrai doucement dans vos mains,

Ces deux mains-ci qui meurent d'un fatigant chagrin!...



Elles iront à vous pleines de leur faiblesse,

Tout silencieuses et même sans caresse.



Lasses d'avoir porté tout le poids d'un secret

Dont ma bouche et mes yeux et mon front parleraient.



Elles iront à vous, légères d'être vides,

Et lourdes d'être tristes, tristes d'être timides;



Malheureuses et douces et si découragées

Que peut-être, mon Dieu, vous les recueillerez!...


Marie Closset.
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Jeu 26 Déc 2019 - 1:01

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par I am So Sure Jeu 26 Déc 2019 - 21:51

Superbe chanson et voix...

People are strange. The Doors. Musique.
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17977
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Mer 1 Jan 2020 - 11:04

Je respire où tu palpites

Je respire où tu palpites,
Tu sais ; à quoi bon, hélas !
Rester là si tu me quittes,
Et vivre si tu t'en vas ?

A quoi bon vivre, étant l'ombre
De cet ange qui s'enfuit ?
A quoi bon, sous le ciel sombre,
N'être plus que de la nuit ?

Je suis la fleur des murailles
Dont avril est le seul bien.
Il suffit que tu t'en ailles
Pour qu'il ne reste plus rien.

Tu m'entoures d'Auréoles ;
Te voir est mon seul souci.
Il suffit que tu t'envoles
Pour que je m'envole aussi.

Si tu pars, mon front se penche ;
Mon âme au ciel, son berceau,
Fuira, dans ta main blanche
Tu tiens ce sauvage oiseau.

Que veux-tu que je devienne
Si je n'entends plus ton pas ?
Est-ce ta vie ou la mienne
Qui s'en va ? Je ne sais pas.

Quand mon orage succombe,
J'en reprends dans ton coeur pur ;
Je suis comme la colombe
Qui vient boire au lac d'azur.

L'amour fait comprendre à l'âme
L'univers, salubre et béni ;
Et cette petite flamme
Seule éclaire l'infini

Sans toi, toute la nature
N'est plus qu'un cachot fermé,
Où je vais à l'aventure,
Pâle et n'étant plus aimé.

Sans toi, tout s'effeuille et tombe ;
L'ombre emplit mon noir sourcil ;
Une fête est une tombe,
La patrie est un exil.

Je t'implore et réclame ;
Ne fuis pas loin de mes maux,
Ô fauvette de mon âme
Qui chantes dans mes rameaux !

De quoi puis-je avoir envie,
De quoi puis-je avoir effroi,
Que ferai-je de la vie
Si tu n'es plus près de moi ?

Tu portes dans la lumière,
Tu portes dans les buissons,
Sur une aile ma prière,
Et sur l'autre mes chansons.

Que dirai-je aux champs que voile
L'inconsolable douleur ?
Que ferai-je de l'étoile ?
Que ferai-je de la fleur ?

Que dirai-je au bois morose
Qu'illuminait ta douceur ?
Que répondrai-je à la rose
Disant : « Où donc est ma soeur ? »

J'en mourrai ; fuis, si tu l'oses.
A quoi bon, jours révolus !
Regarder toutes ces choses
Qu'elle ne regarde plus ?

Que ferai-je de la lyre,
De la vertu, du destin ?
Hélas ! et, sans ton sourire,
Que ferai-je du matin ?

Que ferai-je, seul, farouche,
Sans toi, du jour et des cieux,
De mes baisers sans ta bouche,
Et de mes pleurs sans tes yeux !

Victor Hugo.
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Lun 24 Fév 2020 - 11:52

Ce que c’est que la mort


Ne dites pas : mourir ; dites : naître. Croyez.
On voit ce que je vois et ce que vous voyez ;
On est l’homme mauvais que je suis, que vous êtes ;
On se rue aux plaisirs, aux tourbillons, aux fêtes ;
On tâche d’oublier le bas, la fin, l’écueil,
La sombre égalité du mal et du cercueil ;
Quoique le plus petit vaille le plus prospère ;
Car tous les hommes sont les fils du même père ;
Ils sont la même larme et sortent du même oeil.
On vit, usant ses jours à se remplir d’orgueil ;
On marche, on court, on rêve, on souffre, on penche, on tombe,
On monte. Quelle est donc cette aube ? C’est la tombe.
Où suis-je ? Dans la mort. Viens ! Un vent inconnu
Vous jette au seuil des cieux. On tremble ; on se voit nu,
Impur, hideux, noué des mille noeuds funèbres
De ses torts, de ses maux honteux, de ses ténèbres ;
Et soudain on entend quelqu’un dans l’infini
Qui chante, et par quelqu’un on sent qu’on est béni,
Sans voir la main d’où tombe à notre âme méchante
L’amour, et sans savoir quelle est la voix qui chante.
On arrive homme, deuil, glaçon, neige ; on se sent
Fondre et vivre ; et, d’extase et d’azur s’emplissant,
Tout notre être frémit de la défaite étrange
Du monstre qui devient dans la lumière un ange.

Victor Hugo, Les contemplations
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Lun 24 Fév 2020 - 11:55

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Jeu 5 Mar 2020 - 5:58



Now and then I think of when we were together
Like when you said you felt so happy you could die
Told myself that you were right for me
But felt so lonely in your company
But that was love and it's an ache I still remember
You can get addicted to a certain kind of sadness
Like resignation to the end, always the end
So when we found that we could not make sense
Well you said that we would still be friends
But I'll admit that I was glad it was over
But you didn't have to cut me off
Make out like it never happened and that we were nothing
And I don't even need your love
But you treat me like a stranger and that feels so rough
No, you didn't have to stoop so low
Have your friends collect your records and then change your number
I guess that I don't need that though
Now you're just somebody that I used to know
Now you're just somebody that I used to know
Now you're just somebody that I used to know
Now and then I think of all the times you screwed me over
But had me believing it was always something that I'd done
But I don't wanna live that way
Reading into every word you say
You said that you could let it go
And I wouldn't catch you hung up on somebody that you used to know
But you didn't have to cut me off
Make out like it never happened and that we were nothing
And I don't even need your love
But you treat me like a stranger and that feels so rough
No, you didn't have to stoop so low
Have your friends collect your records and then change your number
I guess that I don't need that though
Now you're just somebody that I used to know
Somebody (I used to know)
(Somebody) Now you're just somebody that I used to know
Somebody (I used to know)
(Somebody) Now you're just somebody that I used to know
I used to know, that I used to know, I used to know somebody
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Mar 24 Mar 2020 - 6:50

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Ven 1 Mai 2020 - 10:53

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Ven 1 Mai 2020 - 10:58


Chanson d'après-midi

Quoique tes sourcils méchants
Te donnent un air étrange
Qui n'est pas celui d'un ange,
Sorcière aux yeux alléchants,

Je t'adore, ô ma frivole,
Ma terrible passion !
Avec la dévotion
Du prêtre pour son idole.

Le désert et la forêt
Embaument tes tresses rudes,
Ta tête a les attitudes
De l'énigme et du secret.

Sur ta chair le parfum rôde
Comme autour d'un encensoir ;
Tu charmes comme le soir,
Nymphe ténébreuse et chaude.

Ah ! les philtres les plus forts
Ne valent pas ta paresse,
Et tu connais la caresse
Qui fait revivre les morts !

Tes hanches sont amoureuses
De ton dos et de tes seins,
Et tu ravis les coussins
Par tes poses langoureuses.

Quelquefois, pour apaiser
Ta rage mystérieuse,
Tu prodigues, sérieuse,
La morsure et le baiser ;

Tu me déchires, ma brune,
Avec un rire moqueur,
Et puis tu mets sur mon coeur
Ton oeil doux comme la lune.

Sous tes souliers de satin,
Sous tes charmants pieds de soie,
Moi, je mets ma grande joie,
Mon génie et mon destin,

Mon âme par toi guérie,
Par toi, lumière et couleur !
Explosion de chaleur
Dans ma noire Sibérie !

Charles BAUDELAIRE
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Dim 3 Mai 2020 - 23:04


Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Jeu 2 Juil 2020 - 1:05


Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Le Don qui Chante Jeu 2 Juil 2020 - 3:05



Peu de mots.
Je suis entrain de m'oublier.
Je ne suis qu'un mauvais souvenir, rêver... léger cauchemar.

L'idée est de ne plus respirer.
Hardcore.

Hard, corps...

C'est lignes de marres qui me guident sur la vie qui passe.
Je ferme les yeux et j'essaye d'imaginer du monde en mieux.
Mais non, je pleure...
Pleure...

Et plus d'un prendrait ma vie.
Prenez là, prenez là et prenez là !!!

On ne se connait pas mais je te souhaite et désire le mieux que moi pour Toi.

"On été carré, Hardcore..."


Un truc comme moi, on ne sait pas ce que c'est. Je suis un être sans sens qui bute sur le reste... J'ai donné la mort en enfantant et je ne le supporte pas. Les yeux de mon fils glissent sa mort en devenir. Et je pleure en tapant ces lettres... alcool et alcool... rien dans rien... j'aimerai mourir en silence, je le ferai. Et que personne ne s'en rende compte.
C'est ainsi.
Ainsi...


je pleure
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1865
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Jeu 2 Juil 2020 - 4:24

1460


Intact. Tout est resté gravé en moi, comme un tatouage invisible. Et c'est mon grand secret. Je n'en parle jamais, ou bien à demi-mot. Personne ne comprendrait. Pas même nous, disais-tu. Une folie, douce,dont on ne revient qu'à contre coeur.

Je vis, je souris, je nous déserte. Puis, tu reviens. Une chanson, un rire, un surnom ridicule. Quelques pages archivées, que je ne me résous pas à effacer. Je me fiche de passer pour une dingue, rien ne saurait me faire renier L'Amour. Celui qui ne s'explique pas, et qui n'a de sens que parce qu'il se vit. Une fois.

Je me sens forteresse habitée par le souvenir d'un passé si présent. Ce n'est pas grave si tu m'as oubliée, pas grave non plus si je suis la seule de nous à vibrer en silence. Je ne serai plus jamais la même, disais-je. Et j'avais raison.

J'aime encore. Et je tends mes bras. La vie, c'est pas fait pour se morfondre, et je ne sais pas demeurer vaincue. Mais, il y a tes yeux. Le miel et l'or, comme une lumière qui m'accompagne. Une caresse sucrée pour les jours maussades.

Je suis une maison hantée par le plus charmant des fantômes. Et qu'importe les jugements, même le tien. C'est beau d'aimer. Et moi, je suis née pour ça.  Je viens d'un pays où jamais ce qui a compté ne s'oublie.

Ce soir, à moi de compter....

1460 jours depuis toi.
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Le Don qui Chante Jeu 2 Juil 2020 - 4:31



Trop de chefs, pas assez d'apaches...
Je ne dormirai pas.
La part du feu sera là.

Tatouage invisible... je le porte sur l'épaule gauche. Et ces derniers jours un pustule à poussé. La vie quoi, une maturation néfaste qui s'épuise dans l'air.

J'ai plus d'une corde à mon cou. Et quelques rêches qui ne cèdent pas.
J'ai pensé au Covid avec elle. Le bonheur qui n'a pas existé.
Et je pleure encore, saigne l'eau de mon corps.
Je suis inadapté... D'ou mes mots ici... inadapté.


Je me sens vide de toute chose.
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1865
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Lun 3 Aoû 2020 - 0:34


Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Lun 17 Aoû 2020 - 22:34

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Mar 25 Aoû 2020 - 1:44


Narcissique et faussement humble ?!
Que cache le masque ?

Cet article vise à montrer comment une personnalité narcissique peut se cacher sous les airs de l'humilité, rendant ainsi difficile de la démasquer. Or, la faille narcissique que ces personnes surcompensent et tentent de camoufler a des effets néfastes sur la relation de couple et par rebond sur le partenaire amoureux.

Narcissique et humble, deux adjectifs qui semblent incompatibles l'un avec l'autre, sauf à interposer l'adverbe "faussement" entre eux. Ce dernier n'est pas à négliger car il vient également s'immiscer entre les partenaires amoureux.

       Il existe des personnalités qui, sous le couvert d'une grande humilité (affichée mais non réelle), sont en fait narcissiques, c'est-à-dire que, dans leur for intérieur, elles se placent au-dessus des autres en ce qui concerne de nombreux aspects de l'existence tandis que sur certains autres, elles conservent une piètre image d'elles-mêmes. Ceci peut paraître au premier abord paradoxal mais ne l'est pas quand on examine l'économie psychique. En effet, ces personnes compensent en fait, au détriment des autres, un sentiment d'infériorité, jamais dépassé, auto-entretenu plutôt, parce qu'il leur sert à se présenter dotées de ce trait de caractère socialement valorisé et mis en avant pour se démarquer de leurs pairs. Ceux-ci, en comparaison, sont jugés moins humbles, voire prétentieux, donc moins biens, simplement parce que, au contraire du narcissique, ils s'appuient sur leurs forces au lieu de s'auto-flageller en surlignant en permanence leurs faiblesses. Ce jugement est, bien entendu, gardé pour soi, perceptible néanmoins à un niveau non-verbal et donc générateur de malaise.

       En société, le narcissique faussement humble reste pendant longtemps en retrait ce qui trahit son grand manque d'assurance. Il choisit de se taire plutôt que de risquer de dire une ânerie. Au moyen de cette stratégie, il surmonte l'inquiétude qui l'habite dès qu'il est en présence de personnes non familières. Il a constamment peur que les autres se rendent compte de son peu de valeur. Il change du tout au tout quand l'occasion se présente d'étaler son savoir dans tel ou tel secteur d'activité, de prouver par le choix d'un vocabulaire technique et compliqué pour un néophyte et par l'exposé de ses exploits qu'il vaut quelque chose et même qu'il est génial. A chaque fois qu'il réussit à subjuguer son auditoire, il remporte une victoire sur son impression de médiocrité. Sa jubilation est de courte durée car la question de fond est toujours escamotée. Comme beaucoup, il peut être brillant dans tel ou tel domaine et peut-être l'est-il devenu à cause ou grâce à sa mauvaise image de lui-même comme pour attester qu'il n'est pas si nul que ça et apporter la preuve à ceux qui, dans le passé, lui ont renvoyé ce terrible reflet de lui-même qu'ils se sont fourvoyés. Mais malgré cela, il n'est jamais convaincu de sa valeur intrinsèque et continue d'être parasité par la peur d'être quelqu'un d'indigne.

       Comme tout narcissique, ces personnes se vexent pour un rien mais ne sont pas perçues comme susceptibles car elles ruminent leur colère et leurs rancœurs plutôt que de l'exprimer verbalement. La moindre petite chose qui vient réactiver le noyau douloureux de leur problématique, enkysté en elles, est vécue comme un crime de lèse-majesté qui réveille leur fureur et non pas comme une contrariété vite oubliée. Et de cette réaction excessive, cet individu pense qu'il n'y peut rien, que ce n'est pas de sa faute. Il n'assume qu'exceptionnellement la responsabilité de n'avoir pas relativisé pour donner aux choses leur juste importance.

       Ces événements anodins sont aussi le prétexte à dédaigner les attentes de l'autre, éprouvées non pas comme légitimes mais comme des contraintes auxquelles il faut à tout prix se soustraire. Le narcissique se veut absolument indépendant, n'acceptant de faire plaisir à son partenaire amoureux que s'il en a pris l'initiative, seul. Tandis qu'il n'écoute que lui-même et sa rage, le partenaire s'échine à obtenir un minimum de considération : sollicitude, respect,... en vain. Egocentré, le narcissique ne fait preuve que de peu d'empathie, voire d'aucune, d'un faible souci de comprendre autrui et de chercher à le connaître. A vrai dire, peu lui importe d'être objectif, il préfère se cantonner à son système établi qui lui permet de sauvegarder le sentiment de son bon droit et de sa droiture. Se remettre en question et s'avouer, pour pouvoir avouer à l'autre, qu'il s'est trompé ou mal comporté lui est impossible. D'une part, lui, il est infaillible et il a de bonnes raisons d'agir comme il agit et, d'autre part, avouer ses torts est pour lui une marque de faiblesse, une sorte de soumission. Il ne demande jamais pardon, tout au plus il peut dire : "Je m'excuse", formulation qui dit bien qu'il s'excuse lui-même.

       Le narcissique homme est d'ailleurs assez machiste, souvent attaché au partage traditionnel des tâches ménagères par exemple et mu par une conception rétrograde de la virilité, consistant notamment à ne jamais dévoiler ses sentiments, tout au plus quelques gestes de tendresse. La femme narcissique, elle, préfère nettement briller en société et a tendance à se décharger complètement sur son compagnon des tâches qu'elle estime plus ingrates, affirmant par la même occasion et de façon détournée sa supériorité et sa domination. Dans le quotidien, ceci n'est jamais ou rarement aussi tranché car l'évolution de la société oblige à donner le change et à sauver les apparences.

       Dès qu'un conflit conjugal émerge, le narcissique se replie dans une superbe indifférence, enorgueilli de son  détachement affectif, dont il aime se vanter en criant haut et fort son regret du célibat. Ce désintérêt pour l'autre, la plupart du temps, n'est apparent qu'au travers de son absence d'enthousiasme, de la tiédeur de ses démonstrations d'affection, du peu d'échanges. Inutile d'espérer que, soudainement, il ait envie de serrer très fort son partenaire dans les bras ou de lui murmurer à l'oreille des mots d'amour, encore moins qu'il manifeste le désir de passer du temps en tête à tête. Il n'est pas en capacité de fêter, jour après jour ou même de temps en temps, la rencontre pour qu'un quelconque élan amoureux émane de lui. Parfois, chez lui, même la libido est en berne. Le rapport sexuel ? Ça ne lui manque pas ! Se mettre sur cette longueur d'ondes là pour satisfaire les besoins de proximité, de contacts peau à peau et de communion ultime de son partenaire est un effort qu'il ne fait pas malgré la récurrence des crises du couple. Son partenaire souffre de n'être jamais désiré mais il n'en a cure. Et quand, sporadiquement, il éprouve quelques émotions qui pourraient le rapprocher de l'autre, il se réfrène de partager. Non, non, lui, il n'a besoin de personne. Il ne comprend d'ailleurs pas une phrase d'Erich Fromm à propos de l'amour accompli : "J'ai besoin de toi parce que je t'aime".

       Pis, certains narcissiques peuvent volontairement attiser les émotions douloureuses de leur partenaire. Pendant que celui-ci se décompose ou s'effondre et dévoile sa vulnérabilité, eux tirent une satisfaction de se sentir forts et tout puissants. Bien évidemment, ils se défendent de tout sadisme mais certains comportements ne peuvent pas s'expliquer autrement que par cette jouissance perverse qui consiste à mettre à sac le narcissisme d'autrui pour dénier leur propre faille narcissique et à transférer la souffrance chez l'autre.

       Tandis que son partenaire aspire à une union véritable et profonde, la personne narcissique n'a pas la témérité d'en rêver. A l'opposé, délibérément, du fait de la conviction que pour elle cet idéal est inaccessible, que de le poursuivre elle ne peut qu'être déçue et souffrir, elle se persuade pour se prémunir qu'un couple ne peut pas durer. Le masque cache un être acariâtre qui, au plus, se laisse aimer. Pendant quelques temps, tant que l'autre demeure à sa botte, conforme à ses souhaits et surtout ne revendique pas quelques efforts qu'il n'est pas prêt à consentir, il peut se sentir amoureux mais il ne sait pas ce qu'Aimer signifie vraiment. Aimer est un verbe. Il suppose donc d'être actif. Il implique aussi que la personne n'a plus besoin d'être aimé parce qu'elle s'aime. C'est ce qu'a voulu signifier Arnaud Desjardins quand il a écrit que pour aimer il faut n'avoir plus besoin d'être aimé.

Isabelle LEVERT
Psychologue clinicienne
Psychothérapeute
Pernes les Fontaines (84)


http://www.la-psychologie.com/narcissique.htm
Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Mar 25 Aoû 2020 - 14:41

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Lun 19 Oct 2020 - 8:09

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Mer 16 Déc 2020 - 11:09

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Ven 12 Fév 2021 - 13:23

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par Orphane Hier à 1:51

Orphane
Orphane

Messages : 396
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 43

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée. - Page 5 Empty Re: Inadaptée chronique OU chronique d'une inadaptée.

Message par BlackStar Hier à 19:43

Hello Orphane !

Merci pour ton partage et ton étrange plume !
Je découvre tout juste ce site et serais ravi d’échanger quelques mots d’ailleurs .
La d’où j’écris la seule relation possible actuellement est la correspondance par lettres.
C’est complexe, c’est un changement de phase naissant, il m’est nécessaire d’écrire.
Avec plaisir d’en découvrir plus sur ce tu vis.
F.

BlackStar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum