décision

3 participants

Aller en bas

décision Empty décision

Message par David337 Mer 29 Jan 2014 - 16:53

T'ain j'arrive pas à prendre de décision... J'ai mon stage de cuisine dans 2 mois et pendant ce temps je sais pas quoi faire pour avoir un minimum de vie sociale en dehors de ma famille histoire de reprendre confiance. Bien sûr je gagne en confiance je le sens mais j'arrive toujours à me lancer dans un truc. Rien de m'attire assez. Je me dis, un boulot comme agent de service hospitalier, employé polyvalent en restauration collective, ... des trucs sans diplôme. Mais dès qu'il faut appeler, je me dis "oui mais est-ce qu j'en ai vraiment envie " "si le mec me demande mes motivations, je vais lui dire : et bien, j'ai une passion pour aider les gens alors prenez moi, oui, oui c'est moi mère thérésa vous ne rêvez pas". Bref, chaque choix est un questionnement sur si je le fais pour moi ou pour faire plaisir à mes parents qui essaient de me faire sortir. Dans les deux cas je sais pas et dans le deuxième, y'a un moment que j'ai arrêté de faire plaisir sans penser une seconde à se que j'en ressens/pense. Bref, j'ai constamment de le cul entre deux chaises. J'arrive toujours pas à lancer une dynamique qui me ferait ne plus réfléchir... Pffffffffffffffffff.......xO

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

décision Empty Re: décision

Message par droledezebre07 Mer 29 Jan 2014 - 16:58

moi, au début je dois beaucoup me forcer à quelque chose (surtout sortir, communiquer, avoir des relations sociales, échanger, partager avec les autres, avoir une activité de groupe..) et une fois que j'y suis, j'y prends plaisir. Je pense que plus on à d’expériences différentes mieux on est capable de faire un choix par la suite.
droledezebre07
droledezebre07

Messages : 76
Date d'inscription : 01/04/2013

http://plumeetlumieres.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

décision Empty Re: décision

Message par David337 Mer 29 Jan 2014 - 17:10

je suis d'accord ! J'ai changé 4 fois de cursus post-bac... Là je me dis que j'ai envie "d'améliorer les choses" quelque part mais de pas savoir où me rend dingue. et le fait de me relancer quelque part me fait peur c'est sûr... j'ai pas envie de me tromper une fois de plus.

Tu vois des amis ? tu fais quoi comme sorties ? Sans indiscrétion bien sûr ^^. Perso je vois aucun amis et je sors juste pour marcher et courir...

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

décision Empty Re: décision

Message par Jensaisrien Jeu 30 Jan 2014 - 0:08

Ton stage te permettrai peut être de déboucher sur un emploi ? Tu voudrais te diriger dans ce domaine "durablement" ?
Enfin disons qu'enfaite ma vrai question serrai: si tu cherches un boulot pour 2 mois c'est en mm temps financier et pour en profiter pour rencontrer des gens tout ça attendant de pouvoir bosser a long terme dans la restauration pour pouvoir gagner ta vie ? ou juste pour rencontrer des gens (et t'as de quoi tenir jusqu’à que t'es un boulot au long terme) ?
Par ce que si c'est juste pour rencontrer des gens, est-ce que d'autres activités comme des loisirs en tout genre serrai pas "plus efficaces" qu'un boulot ? Surtout que les boulots que tu évoques sont, je pense, pas forcement optimaux pour créer des liens sachant que si les journées sont éprouvantes, bien remplies, que "t’arrêtes pas", ..., y a pas forcement bcp d'occases pour sympathiser (en réalité j'en ai aucune idée, je ne sais pas du tout en quoi ça consiste ces boulots Smile )
Enfin voila j'ai aucune réponses, je poses juste qq questions qui, il me semble, pourrai peut être faire avancer ta réflexion ^^'
Sinon, si tu vois aucun amis c'est parce que t'en a pas la où tu vis ? ou juste que tu vas pas les voir ? Si c'est pas trop indiscret bien sur :p
Je demande ça car l'an dernier a cause de mes études très prenantes, j'ai quasiment pas vu mes potes de l'année (une seul fois en 9-10 mois je crois bien), je me suis donc un peu (bcp) isolé, malgré que je les adores (j'ai pas énormément d'amis, mais ceux que j'ai comptent bcp pour moi Very Happy)
Du coup, eux, ils ont fait pas mal de rencontres entre temps et j'ai eu bcp de mal a me décider a les revoir, malgré que j'en avait envie, car j'appréhendais pas mal, ne sachant absolument pas qui étaient ces nouvelles personnes avec qui ils trainaient, leur état d'esprit, si j'allais les apprécier, ect.
Ça m'a demandé un effort pour me décider mais finalement je ne regrette absolument pas, au contraire (pis bon fallait bien que je les revois un jour nan mais oh Rolling Eyes )
Tout ça pour te dire que si jamais t'es dans une situation qui ressemble à ça, de près ou de loin, au niveau de tes relations amical, faut se forcer pis ça roule tout seul, comme le disait droledezebre07

Jensaisrien

Messages : 7
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

décision Empty Re: décision

Message par David337 Jeu 30 Jan 2014 - 11:41

Mon stage me permet de m'intégrer oui et de bien clôturer la formation. Après je sais pas non plus si pour se faire des potes c'est facile en cuisine. C'est peut-être illusoire, sans doute, illusoire de me dire que trouver un boulot me fera passer le temps de ma formation. En fait je suis dans une situation "bizarre", pas trouvé d'autre mot. J'ai 26 ans mais suis toujours au stade de finir mes études pour me lancer dans la vie active, ayant changé 4 fois de cursus. Du coup, mes amis on bien avancé professionnellement et rencontré pas mal de gens. Perso, j'ai rencontré quelques personnes mais ne sachant pas vraiment quoi faire et du coup en quittant ces formations je les ai perdus avec.
Donc oui je peux dire que c'est une sorte d'isolement pour finir mes études. Mais bon à 26 ans j'ai envi de profiter mais je sais pas comment ^^.
Tu l'as vécu comment cet isolement ?

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

décision Empty Re: décision

Message par Jensaisrien Jeu 30 Jan 2014 - 13:22

ah mon avis, en cuisine, y a moyen de se faire des potes, un peu comme dans l'armée (a ce qui parait ça se ressemble un peu xD). En tout cas plus que comme comme agent de service hospitalier, employé polyvalent en restauration collective, ..., enfin je crois
T'as envie de profiter de quoi précisément ? -> ça peut t'aider a t'orienter, que ça soit au niveau d'un choix de loisir ou mm de métier si jamais finalement bosser en cuisine ça te plait plus (me semble avoir lu que c'est courant chez les zèbre de régulièrement changer de profession.

J'ai commencé a m'isoler pdt une période où j'étais pas bien, juste après le bac, je commençais a peine a reprendre confiance en moi, confiance qui avait était totalement détruite 3 ans auparavant lors de mon année de 3ieme où j'ai été pas mal malmené.
A l’époque (juste après les grande vacances de 2012 enfaite) je vivais très mal une vie sentimental désertique, qui était pour moi une frontière infranchissable à mon bonheur: temps que je ne trouverai personne, je serrai malheureux
Du coup, mm avec mes potes, j'étais pas bien, pas malheureux (vu qu'ils étaient la), mais pas heureux non plus, j'avais l'impression d’être qu'a moitié vivant, avec un fossé qui se creusait petit a petit entre moi et les gens que j'aimais, comme si j'étais complétement seul alors que j'avais des gens proche qui m'entouraient, ce qui me rendait malheureux
Du coup pour éviter au max d'y penser, je me suis servis de mes études comme prétexte pour pas les voir et essayer de penser à autre chose
Une fois l'année fini (donc vers juin 2013, au début des grande vacances dernière), sans rien pour occuper mon esprit, j'ai recommencé a aller mal et, heureux hasard, alors que j'étais au Baléares pdt les vacances, j'ai rencontré qqun. On était censé se revoir 3 semaines après, mais entre temps elle a rencontré qqun d'autre ... xD  Mais enfaite, je sais pas, le fait d'avoir vécu cette relation, aussi cours que ce fut, et cette "rupture", ça m'a débloqué, j'ai compris que trouver qqun n'étais pas aussi vital que j'en avais l'impression pour arriver a m’épanouir
J'ai compris que s'était une branche importante a mon "arbre du bonheur" mais que s'était pas le tronc, comme je le pensais avant.
Du coup, comme j'allais un peu mieux, je suis allez rejoindre mes potes une semaine a la plage (y avait que le groupe "originel"),ce qu'on avait l'habitude de faire depuis 2 ans. Mais je me sentais pas encore près pour rencontrer leur nouveaux potes a eux.
Viens la rentrée, vers octobre/novembre où je découvre vraiment ma zerbitude (j'avais fait le test étant petit mais s'était jusqu’à mtn un détail vide de sens pour moi), tout ce que ça implique. J'ai enfin eu une explication a temps de choses que je ne comprenais pas, qui me bloquaient totalement dans mes relations avec les autres (faux-self de plus en plus lourd a porter au fil du temps, du coup depuis petit je m'arrange pour essayer de voir et être en contact le plus possible qu'avec des gens que je connais déjà, avec qui je pouvais essayer d’être moi mm).
Et de mieux me comprendre, ça m'a permis de mieux m’accepter, d’être moi mm que ça plaise ou non, de moins me cacher derrière un faux-self pesant, et donc début janvier je me suis enfin décider a rencontrer ces "inconnus" qui me faisaient si peur.
Avant j'avais peur qu'ils me trouvent bizarre, se foutent de moi dans mon dos, peur de n'avoir rien a dire,... alors que mtn, dans mon état d'esprit actuel, s'ils me trouvent bizarre c'est normal, je le suis, s'ils se foutent de moi, bah temps pis, on peut pas plaire a tout le monde, si j'ai rien a dire, je dis rien, quitte a passer pour un autiste asocial, ... et finalement, je me sers de ça comme "filtre" et tout ceux que ça dérange pas, qui passent à travers, sont des potentiels amis. Et d'ailleurs je commence a tisser des liens avec qqunes de ces personnes, et c'est pas pour me déplaire Smile
Du coup, ce que tout ça m'a appris c'est, je pense, que pour arriver a être bien, il faut s'accepter, se comprendre. Ensuite, une fois qu'on connait notre "mode d'emploi" on peut se faire accepter comme on est par les autres, les aider a nous comprendre (vu qu'on se comprends nous mm, ça aide) et du coup on parait moins "étrange, distant, froid ect". Tout ça facilite grandement la création de liens. Et a partir de la, quoi qu'on fasse, on arrive a être a peut près bien partout (bon faut s’écouter aussi, pas bosser dans les maths on est passionné par la poésie, pas trainer avec des gens qui, par exemple, on une passion pour la mode, si on déteste ça, ect)

D'ailleurs bcp de gens disent que pour faire des rencontre, faut être confiant, ect, et je pense que cette confiance en soit on l’acquière une fois qu'on s’accepte et s'aime tel que l'on est. Il y a un an je rêvais d’être qqun d'autre, d'avoir une nouvelle vie, alors qu'ajd, pour rien au monde, je ne voudrai changer de vie, malgré que je sois tjs célibataire, et que j'ai raté mes partiels l'an dernier (et que je suis pas certain de les réussir cette année :p )

Jensaisrien

Messages : 7
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum