Je ne vais plus au lycée

+3
oufy-dame
Darth Lord Tiger Kalthu
Purplehaze
7 participants

Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Je ne vais plus au lycée

Message par Purplehaze Jeu 16 Jan 2014 - 0:36

J'en ai eu assez. Assez. Assez de me faire insulter du matin au soir, tous les jours et sans même savoir pourquoi. Marre d'être une extraterrestre.
Je ne vis plus chez moi, j'ai découvert un nouveau monde, celui de la nuit. Personne ne me juge ici. C'est différent. On m'aime.
Je n'entends plus des "suicide toi" ou des "tu ressembles à un monstre".
Je ne me préoccupe plus du monde qui m'entoure.
Je me sens tellement bien mais ça ne dure qu'un temps.

L'école m'a fait ça. Et j'me déteste, j'apprends plus rien, je suis une ombre, un fantôme, je ne suis plus rien.

Pourquoi est-ce que les gamins sont cruels?

J'fous en l'air ma vie mais je vais mieux.

Enfin.

“Je voudrais seulement être comme les autres, j’envie leur aisance, leurs rires, leurs histoires, je suis sûre qu’ils possèdent quelque chose que je n’ai pas, j’ai longtemps cherché dans le dictionnaire un mot qui dirait la facilité, l’insouciance, la confiance et tout, un mot que je collerais dans mon cahier, en lettres capitales, comme une incantation.”

Purplehaze

Messages : 15
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par Darth Lord Tiger Kalthu Jeu 16 Jan 2014 - 9:29

Je te mets en dessous un texte qui est totalement hors sujet, mais qui pourtant devrait te parler je pense.
Texte:
The Mentor "la conscience du Hacker" a écrit:Un autre s'est fait prendre aujourd'hui, c'est partout dans les journaux. "Scandale: Un adolescent arrêté pour crime informatique,
"Arrestation d'un 'hacker' après le piratage d'une banque"...
Satanés gosses, tous les mêmes.

Mais avez vous, dans votre psychologie en trois pièce et votre profil
technocratique de 1950, un jour pensé à regarder le monde derrière les yeux d'un hacker?
Ne vous êtes vous jamais demandé ce qui l'avait fait agir, quelles forces l'avaient modelé?
Je suis un hacker, entrez dans mon monde...
Le mien est un monde qui commence avec l'école... Je suis plus astucieux que la plupart des autres enfants, les conneries qu'ils m'apprennent me lassent...

Je suis au collège ou au lycée. J'ai écouté les professeurs expliquer pour la quinzième fois comment réduire une fraction.
Je l'ai compris. "Non Mme Dubois, je ne peux pas montrer mon travail. Je l'ai fait dans ma tête"
Satané gosses. Il l'a certainement copié. Tous les mêmes.

J'ai fait une découverte aujourd'hui. J'ai trouvé un ordinateur.
Attends une minute, c'est cool. Ca fait ce que je veux. Si ça fait une erreur, c'est parce que je me suis planté.
Pas parce qu'il ne m'aime pas...
Ni parce qu'il se sent menacé par moi...
Ni parce qu'il pense que je suis petit filoux...
Ni parce qu'il n'aime pas enseigner et qu'il ne devrait pas être là...
Satanés gosses. Tout ce qu'il fait c'est jouer. Tous les mêmes.

Et alors c'est arrivé... une porte s'est ouverte sur le monde...
Se précipitant a travers la ligne téléphonique comme de l'héroïne dans les veines d'un accro, une impulsion électronique est envoyée,
On recherche un refuge à l'incompétence quotidienne... un serveur est trouvé.

Vous vous répétez que nous sommes tous pareils...
On a été nourri à la petite cuillère de bouffe pour bébé à l'école quand on avait faim d'un steak...
Les fragments de viande que l'on nous a laissé étaient pré-machés et sans goût.
On a été dominé par des sadiques ou ignoré par des apathiques.
Les seuls qui avaient des choses à nous apprendre trouvèrent des élèves volontaires, mais ceux ci sont comme des gouttes dans le dessert.

C'est notre monde maintenant... Le monde de l'électron et de l'interrupteur, la beauté du baud. Nous utilisons un service déjà existant, Sans payer ce qui pourrait être bon marché si ce n'était pas la propriété de gloutons profiteurs, et vous nous appelez criminels.
Nous explorons... et vous nous appelez criminels.
Nous recherchons la connaissance... et vous nous appelez criminels.
Nous existons sans couleur de peau, sans nationalité, sans dogme religieux... et vous nous appelez criminels.
Vous construisez des bombes atomiques, vous financez les guerres,
Vous ne punissez pas les patrons de la mafia aux riches avocats,
Vous assassinez et trichez, vous manipulez et nous mentez en essayant de nous faire croire que c'est pour notre propre bien être, et nous sommes encore des criminels.

Oui, je suis un criminel. Mon crime est celui de la curiosité.
Mon crime est celui de juger les gens par ce qu'ils pensent et dise, pas selon leur apparence.
Mon crime est de vous surpasser, quelque chose que vous ne me pardonnerez jamais.

Je suis un hacker, et ceci est mon manifeste.
Vous pouvez arrêter cet individu, mais vous ne pouvez pas tous nous arrêter...
Après tout, nous sommes tous les mêmes.

Pourquoi je te mets ce texte te dis-tu ? Ce type est vraiment un taré de vouloir me faire lire une tartine sur ça !
Bon d'abord oui je suis un taré, c'est une évidence pour tous ceux qui m'ont croisé !
Non, ce texte pour te dire que ce que tu vis, d'autre le vive (ça te fait une belle jambe ? Ouais je sais), mais que parfois il y a un truc, une chose, une passion, des rencontres, des... bref des échapatoirs qui d'un coup éclaire tout, font voir la vie différemment, nous donnes encore plus envie de l'aimer. Ca m'est arrivé plusieurs fois de rater le coche de ces rencontres avec la vie, parce que j'avais oublié de garder mes esprits ouvert (en pensant utiliser ce qu'il fallait pour les ouvrir plus, je m'étais enfermé dans un rêve qui a failli devenir le pire cauchemar qui soit). Bref soit attentive, écoute un ancien qui pensait à 16 ans qu'il irait mieux s'il fout sa vie en l'air, mais à qui on a foutu la bonne baffe au bon moment (t'inquiète je ne viendrais pas te frapper Wink ).



_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20834
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 42
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par oufy-dame Lun 20 Jan 2014 - 3:19

Bonsoir,

Il est inacceptable que tu aies subi des violences au lycée et j'en suis sincèrement désolée.

Question banale : as-tu parlé à tes parents ou à d'autres adultes (au lycée : prof, infirmière ou médecin, proviseur...) de ce que tu endurais ? Dis-nous en plus et on trouvera le moyen de te sortir de cette souffrance.

Tes parents savent que tu as stoppé le lycée et te laissent sortir la nuit alors que tu es mineure ?

Des adultes de la nuit qui te veulent du bien auraient dû te convaincre de rentrer chez tes parents ou te trouver une solution durable. S'ils ne l'ont pas fait, je crains fort que tu risques une destruction encore plus rapide et douloureuse qu'au lycée.

As-tu entendu parler des jeunes filles que l'on drogue et qu'on viole jusqu'à ce qu'elles se prostituent pour se payer leur dose ?

Je ne te fais pas la morale, mais tu me sembles en grand DANGER et je suis très inquiète.

Je te propose aussi de consulter ce site : http://www.filsantejeunes.com/

Tu y trouveras notamment les coordonnées d'une Maison Des Ados (MDA) de ton département, où tu devrais être bien accueillie.

Donne-nous des nouvelles, ok ?
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par lemon Lun 20 Jan 2014 - 7:44

Il y a pas si longtemps que ça, j'ai été à ta place, je peux très bien comprendre ce que tu ressens, j'ai été un extraterrestre aussi.

Tout ce que je peux te dire c'est que le lycée ça ne dure pas, qu'il faut s'accrocher un minimum, en apprendre un minimum, avoir des notes passables (ou non d'ailleurs), ce qui importe c'est le diplôme qui il y a au bout. Personnellement j'ai eu des notes très basses pendant toutes mes années de lycée, ça rendait les profs fous mais je m'en foutais, je savais que les notes que j'avais ne reflétaient pas ce que je valais. Je me suis contentée de bosser le Bac, un mois avant, je m'y suis mise vraiment et je l'ai eu avec mention bien.

Tu vas pas au lycée pour les autres, moi j'ai passé le plus clair de mon temps à les ignorer ou à les saluer poliment. Au pire tu passes pour quelqu'un de snob, mais tu n'as plus à entendre ce que des gens qui ne t'intéressent pas pensent de toi. C'est pas eux qui feront ta vie, bientôt ils ne seront qu'un lointain souvenir. Par contre, que tu le veuilles ou non le Bac c'est le sésame pour rentrer dans la vie d'adulte, il te le faut si tu veux pouvoir faire ce que tu veux plus tard. Arrêter le lycée c'est qu'une solution provisoire, et selon moi ce n'est pas la bonne solution.

Comme toi je sortais vraiment beaucoup, c'est bien si ça t'aide à te retrouver, à passer le temps et à rencontrer des gens plus ouverts, mais il faut continuer à aller au lycée. Il faut se lever le matin, être à l'heure ou non, écouter en cours ou non, mais il faut essayer de garder ce rythme. Ton esprit peut être ailleurs, tant que tu es assis sur ta chaise et que tu fais semblant.

Pour répondre à ta question, je crois que les gamins sont si cruels parce qu'il se sentent menacés. A un certain âge, où tu es censé construire ta personnalité, où tu cherches des références et des bases solides, tu rejettes la différence parce qu'elle te fais douter de toi, elle est une menace.
lemon
lemon

Messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par Invité Lun 20 Jan 2014 - 11:19

Coucou!
Tu ne peux pas savoir à quel point je te comprends!

Le monde de la nuit, c'est fun par certains aspects, mais on peut aussi se perdre et ne plus pouvoir revenir (du vécu) il ne faut pas tout lui donner, mais juste s'appuyer sur lui pour nous donner de la force ailleurs (le jour). Je crois en nos facultés de survie, base sur laquelle la vie devient au moins potentiellement possible, et je crois donc en les tiennes. 

Rassemble tes forces et ton intelligence pour quand même passer les examens débiles comme le bac, afin de ne pas te fermer de portes, même si tu dois rester roulé en foetus le reste du temps. Sachant que ce truc, tu peux le passer tout au long de la vie, mais quand même : plus on attend, plus il est difficile de se relever.

Rassemble tes forces et ton intelligence pour survivre à cette période du lycée, afin de te donner l'opportunité de vivre, maintenant ou plus tard. Après le lycée, même s'il y a toujours des cons, l'effet de huis-clos est un peu moins brutal, et s'il l'est trop, on peut partir.

Je t'envoies des ondes, on peut revenir de l'enfer et avoir des moments de paradis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par bepo Lun 20 Jan 2014 - 13:27

-


Dernière édition par bepo le Lun 27 Avr 2015 - 15:31, édité 1 fois

bepo

Messages : 2624
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par DiyaR Mar 21 Jan 2014 - 9:23

Je vais poster mon avis et me prendre les foudres de tout le forum mais c'est pas grave. On va dire que j'aurais fait avancer la diversité d'opinion.

Je pense que dans toutes les sociétés, il y a des moqueurs et des moqués, même chez les animaux. Il y a des forts, il y a des faibles. Même les sociétés où on est pas chez les moqués, où on a l'impression que c'est mieux, si tu regardes bien, il y a quand même des moqués.
(note: C'est pas par ce qu'on est pas moqué, qu'on est forcément moqueur !)
Bien sûr jamais dans les mêmes mesures, certaines sont plus tolérantes que d'autres.
Disons que dans le monde de la nuit t'es pas dans le mauvais coté, et qu'au lycée t'es en plein dedans. N'oublie pas que la roue tourne, tu ne pourras pas rester du bon coté éternellement (notamment en vieillissant). A l'inverse, une société ou t'es du mauvais coté peut se retourner et faire la différence un jour.
J'étais un peu comme toi, du mauvais coté au lycée (mais j'étais aussi du mauvais coté dans le monde de la nuit, pas de chance).

Je pense qu'il te faut alterner les 2 sociétés dans la modération, sans laisser tomber l'autre. Sans l'une t'auras pas le moral, sans l'autre t'auras un avenir plus incertain.
DiyaR
DiyaR

Messages : 56
Date d'inscription : 09/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vais plus au lycée Empty Re: Je ne vais plus au lycée

Message par à supprimer merci Dim 26 Jan 2014 - 21:08

J'ai connu ça au collège, j'étais le "vieux gay, le collabo, la balance, la tapette, ...." ceux qui font ça hélas sont comme l'as dit Diyar du "bon coté", la seule façon que j'ai trouvé pour être en paix c'est de quitter mes Pyrénées natales pour rentrer en lycée privé, loin des "wesh", des cas-sossiaux, des bourges... finalement, je vais beaucoup mieux aujourd'hui, je continue de glisser de temps à autres de petites gentillesses à ceux que je croise dans la rue, observant leur lente décadence (le dernier que j'ai croisé sentait fort l'alcool et aux dernières nouvelles il a foiré son apprentissage en mécanique)

Si j'ai un conseil à te donner, d'un point de vue strictement pragmatique c'est ,
à défaut soit:

-d'en tabasser un assez violemment pour calmer les autres (les parasites qui jouissent du malheur des autres ne comprennent que la force comme langage)

ou

-de changer de lycée et d'effacer tes traces (facebook, tweeter, ....) afin de pouvoir recommencer à zéro, la ou personne n'aura d’à priori sur toi et ou tu pourra te constituer une bande de potes, oui c'est extrême mais tu ne pourra pas luter indéfiniment contre ces personnes (je dit personnes mais j'ai du mal à considérer cette catégorie comme des humains, la réciproque étant surement vraie) rassure toi, bien d'autres, zèbres ou pas, sont loin de respirer la confiance, moi même j'ai autant d’assurance qu'un aristocrate en 1789  lol!  mais en m'entourant des bons amis et en restant imperméable devant la "faune" locale j'ai réussi à faire mon trou sans accrocs et sans peine.

Bon courage à toi, je compatis.

à supprimer merci

Messages : 90
Date d'inscription : 26/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum