Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par une (gaufre) le Mer 18 Déc 2013 - 20:25

Bonsoir Smile
http://www.tdah-adulte.org/
j'aurais voulu savoir comment vous arrivez à gérer ça au quotidien. (Vaste? Exprès.)
je copie-colle un des passages mais il faut vraiment tout lire, c'est super intéressant.
"Ce n'est qu'en apparence l'opposé de l'hyperactivité. Tout comme les hyperactifs, cela provient d'une hyperactivité cérébrale forte ou vaporeuse, souvent décrite comme une purée de pensées inconsistantes faites de milliers de micro-pensées par jour sans fil conducteur, et qui les empêchent de passer à l'action car ils sont moins énergiques que les hyperactifs. Contrairement aux hyperactifs, c'est leurs propres pensées et émotions qui les distraient de leur tâche en cours, et moins les stimuli extérieurs.
► Certains ne s'ennuient pas avec ces pensées qui ne sont pas forcément désagréables (day-dreaming), mais elles empêchent d'avancer dans la vie et peuvent finalement amener à des impasses déprimantes à un certain âge. Ils zappent, oublient, butent sur les tâches quotidiennes et indispensables. Ils n'arrivent pas à attraper une idée, trop floue ou moins intéressante que celle qui arrive juste derrière
.► Ils ressentent souvent un manque d'énergie, un vide mental (qui est plus un flou mental), ou alors une inconsistance des pensées, rendant impossible la formulation d'objectifs, la prise de décision et la mise en mouvement pour agir. Jamais dans l'instant présent, ils ont trop de pensées et c'est comme dans un embouteillage, quand il y a trop de véhicule, c'est l'immobilité complète. Certains décrivent un manque d'intérêt général pour la vie, on parle alors de dysphorie (l'opposé de l'euphorie), avec des envies tellement brèves qu'elles ne se concrétisent pas.
► Contrairement à beaucoup d'hyperactifs, ils parlent peu, certains presque jamais, même s'ils ont un dialogue interne très intense, souvent lié aux conséquences même de ce trouble sur leur vie. Ils ne font qu'une seule chose à la fois et plus souvent rien du tout car ils ont du mal à se mettre en mouvement. Beaucoup sont perdus dans leur monde intérieur, un rêve éveillé sans fin, en fonctionnant en mode "distrait" pour les aspects pratiques de leur vie sans pouvoir les automatiser, ce qui leur cause beaucoup de problèmes d'oubli et de perte de temps. On dira d'eux qu'ils sont dans la lune ou qu'ils planent.
► Ce sous-type TDA à prédominance d'inattention peut s'apparenter à ce que les anglophones appellent "Sluggish cognitif tempo" (rythme cognitive lent en français). Des chercheurs pensent qu'il s'agit d'un trouble différent, mais qu'on classe ces gens dans cette catégorie TDA faute de mieux. Les gens ayant ce type ont un rythme de pensée plus lent que la moyenne, une indécision chronique, des rêvasseries constantes, un état léthargique chronique avec pour certains une facilité d'endormissement élevée."

Merci ^^ bisous
une (gaufre)
une (gaufre)

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 28
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Arizona782 le Mer 18 Déc 2013 - 21:40

Je pense pas être TDAH mais j'avoue je suis hyper distrait.

En fait j'arrive pas à catégoriser et organiser mes pensées, ça va tellement vite que je passe à une deuxième, une troisième... Le problème c'est que je n'ai pas encore appliqué la première pensée. Donc j'oublie beaucoup de choses, je perds souvent mes affaires, je suis pas organisé et je retiens pas les trucs banaux comme un simple protocole (je me suis encore fait engueuler par ma chef car j'ai mal rempli un document de remise de matériel aujourd'hui, c'est pas la première fois).

Bref je travaille dessus, j'évite de remettre les choses au lendemain et je mets beaucoup de mémos dans mon phone, mais souvent, j'oublie même de mettre le mémo alors que j'ai eu le réflexe de me le dire. Rageant!


Arizona782
Arizona782

Messages : 2493
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 28
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par une (gaufre) le Mer 18 Déc 2013 - 23:45

^^ moi y a des moments où j'ai des trous carrément. J'oublie totalement ce qu'il s'est passé pendant un certain temps et du coup, ce que j'ai fait pendant (si j'ai mis quelque chose quelque part, c'est assez chiant)
sinon, j'ai toujours eu comme remarques en cours "dans la lune" et toutes ses variantes. Pour le moment, c'est plutôt "inerte" mais j'essaye de m'améliorer.
Par contre, il arrive (pas très fréquemment) que quelque chose me "réveille" et là, je deviens hyperactive, c'est-à-dire que je saute sur place sans pouvoir m'arrêter parce que je déborde d'énergie. Dans ces moments-là, je réponds aux questions avant d'avoir eu la question entière par exemple. Ou je dois aller faire les escaliers en courant.
En fait, dans ma tête, c'est comme si y avait un brouillard dans lequel flotte des informations, des sensations, des images...
quand je suis concentrée sur quelque chose, ça va (mais ça ne dure jamais longtemps (par contre, quand j'étais petite, je savais rester concentrée très longtemps sur un livre))
par contre, il y a des fois où je pars totalement dans une des choses que j'ai pêchées dans ce brouillard et là, soit je vis la scène comme si j'y étais, soit, je reste les yeux dans le vide, sans cligner et assez longtemps je pense. Je dois loucher un peu aussi(fort peu gracieux) et là, je n'ai absolument aucune idée de où je suis partie mais en tout cas, j'y suis à fond.
Sinon, je me retrouve dans absolument tout ce qui est dit sur la page pour le tdahypo.
Mention spéciale à la loyauté parce que ça m'a choquée^^
le fait d'être loyale parce que j'ai souvent été rejetée. (pas que parce que mais ça contribue et ceci fait que j'ai du mal à dire non)
Et je suis une vraie catastrophe quand on me demande de synthétiser...
je suis tellement dans la lune que ça m'handicape ...
à l'école (mais j'ai parlé avec mes profs, elles voient que je veux m'améliorer et elles me soutiennent)
en stage... même les patients me disent que j'ai l'air ailleurs
je loupe des choses
je suis incapable de planifier
je commence plein de choses sans jamais finir quoi que ce soit
je suis absolument inefficace si je ne suis pas proche de la date-butoir (très proche mais là, il y a un autre problème: les crises d'angoisse donc je navigue entre les deux)
en fait, la plupart du temps, je ressens ça comme des bulles si je réfléchis...
je suis dans une bulle et les autres ne peuvent pas entrer en contact avec moi (vice-versa)
j'arrête pas d'éditer xD dernier rajoût (pour aujourd'hui...ah non, hier): on me dit souvent de faire attention au non-verbal parce que je donne l'impression de n'en avoir rien à fouttre ou d'être recroquevillée comme un petit animal/m'emmerder à fond
et mon père vient de me dire que souvent, il ne me comprend pas parce que j'ai une voix basse et monocorde (pas toujours, je peux être très expressive, enfin, je crois) (quand j'étais toute petite, je parlais fort et l'institutrice de classe d'accueil m'a fait peur alors j'ai changé ça)
bon, y a un peu de tout dans ce que je viens de poster mais bon... voilà, au dodo^^
une (gaufre)
une (gaufre)

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 28
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Ainaelin le Jeu 19 Déc 2013 - 0:13

Je gère ça... mal. De plus en plus mal. De gênant, c'est devenu paralysant. Mais en ce qui me concerne, le TDAh n'est pas (plus ?) ma grille de lecture sur ce phénomène. Pour moi, cette grille n'amène que de la culpabilisation qui aggrave le problème, voire de la médicamentation préjudiciable.
Pour moi, ce brouillard fréquent dans mon cerveau, cette "paralysie" sont dus à un excès de peurs remontant à l'enfance, et qui déterminent mon système de pensées. Chaque action, chaque phrase, chaque pensée entraîne une réflexion sur les conséquences possibles de mon comportement. J'analyse également en permanence les événements de la journée, de la veille, rêvasse sur l'avenir, sur mes désirs, etc.
Et mes peurs bloquent toute prise de décision. Le brouillard n'est qu'une conséquence, comme la fumée avec un feu de bois humide...
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par The turlutator le Jeu 19 Déc 2013 - 3:33

N'hésitez pas à allez aussi voir les infos sur le SCT (sluggish cognitive tempo), je vous conseille les vidéos (parce-que nous les tdah on aime bien les vidéos) de russell a. barkley, je trouve qu'il est très clair et pertinent.

Sinon personnellement je m'adapte à mon tdah de la manière suivante (je n'utilise pas le terme lutter, car justement c'est une vision que j'estime néfaste pour avancer) :

- La ritaline / Ça les médicaments chacun voit midi à sa porte, personnellement ça m'a apporté beaucoup, je n'en prend pas tout les jours mais par contre, et les effets varient selon les gens.

- L'organisation / coaching spécial tdah, ou "comment organiser sa vie quand son cerveau n'en fait qu'à sa tête"...La plupart des livres ou méthodes d'organisations sont très peu utiles avec le TDAH, même certains bouquins spécialement écris pour le trouble, car peu prennent vraiment en considérations la nature profonde de celui-ci. Les anglophones sont quand même dans ce domaines comme dans les autres moyens de traiter le trouble très en avance sur nous. Je conseille personnellement le livre "ADD-Friendly ways to Organize your life", de judith Nolberg et Kathleen Nadeau, mais il y en as surement d'autres de pertinent.

- La médiation pleine conscience ou toute les techniques similaires (MBSR etc...), au delà du bienfait fou de ce type de méditation (je ne connais pas les autres), on arrive à améliorer la concentration avec une pratique régulière et les effets se font sentir très vite (c'est prouvé neurologiquement). Vous avez de la chance en ce moment c'est la déferlante du mindfullness au niveau librairie, vous aurez juste du mal à trouver un livre sur le sujet non dédicacé par Christophe André :-) (que j'adore hein) par contre.

- On m'a dit que la cohérence cardiaque pouvait aider mais je ne peut pas témoigner, je viens de commencer.

- Ensuite, j'ai aussi entammé depuis quelque temps le neurofeedback. C'est une technique assez bluffante et même si je n'en suis qu'au début, j'ai déjà eu des améliorations très significatives, mais surtout je sens que ce n'est que le début et c'est probablement à mon sens avec la méditation la voie la plus prometteuse pour me permettre à terme d'abandonner les médicaments. Le GROS inconvénient : c'est cher...

- Accessoirement bien sur, beaucoup d'améliorations psychologiques auront pour effet d'améliorer le tdah car souvent autour du troubles se développent des comorbidités, et des systèmes cognitivo-emotionnels très problématiques. Par exemple quelqu'un ayant des troubles de la concentration depuis l'enfance pourra avoir des problèmes d'ego, des stratégies d'évitements etc..ça peut aller loin.

Si vous voulez des précisions n'hésitez pas à me contacter en mp, par contre je ne débat pas sur l'existence ou non du trouble, je suis d'accord pour dire que pour l'instant on caractérise uniquement le TDAH par diagnostique différentiel et qu'il y aura peut-être dans le futur de meilleures interprétations sur ce type de problèmes attentionnels, mais que pour l'instant je n'ai rien trouvé d'autres dans mon cas qui tienne la route (mais je suis ouvert à des théories tant qu'elle se traduisent par des moyens pratiques d'amélioration).
The turlutator
The turlutator

Messages : 406
Date d'inscription : 22/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Exilium le Jeu 19 Déc 2013 - 6:23

une (chanson douce): je voulais t'envoyer une petite dose d'espoir: on s'améliore vraiment avec l'âge. Je me retrouve énormément dans ce que tu écris... Sauf peut-être sur le fait que je vais des phases alternées entre l'hyper et l'hypo plus marquées...

Pour le reste, je perds tout, je suis incapable de lire plus de deux lignes sans partir ailleurs, mes pensées sont un fouillis total, suivre les conversations demandent une concentration douloureuse, j'ai toujours 20 projets en parallèle que je termine rarement, mon écriture est truffé de fautes de tape, je saute des mots et je peine à me relire (épuisant), à l'école on me dit de façon chronique le terrible "peut faire mieux", "N'exprime pas son plein potentiel" et gnagnagna. Sinon, je suis toujours dans ma tête. Ma maison est toujours en désordre et j'oublie des trucs un peu partout.

Malgré tout, j'ai fini par me trouver des stratégies pour compenser la plupart de mes problèmes, la seule chose que je suis incapable de faire, c'est d'être productive pour des trucs qui suscitent mon ennui (lire ici: toute tâche redondante et répétitive). Pour le reste, je me crée des outils hyper personnels pour tout. Je crois d'ailleurs que c'est le secret: bien sûr on peut tenter d'utiliser les solutions des autres, et parfois le transfert fonctionne. L'idéal demeure toutefois de prendre le temps de d'observer, de noter tes schémas de pensée, de fonctionnement et de réfléchir ensuite à comment transformer la situation positivement à ton avantage.
Exilium
Exilium

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 41
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par ♥ El Castor ♥ le Jeu 19 Déc 2013 - 7:07

une (chanson douce) a écrit:
"Ce n'est  qu'en apparence l'opposé de l'hyperactivité. Tout comme les hyperactifs, cela provient d'une hyperactivité cérébrale forte ou vaporeuse, souvent décrite comme une purée de pensées inconsistantes faites de milliers de micro-pensées par jour sans fil conducteur, et qui les empêchent de passer à l'action car ils sont moins énergiques que les hyperactifs. Contrairement aux hyperactifs, c'est leurs propres pensées et émotions qui les distraient de leur tâche en cours, et moins les stimuli extérieurs.
► Certains ne s'ennuient pas avec ces pensées qui ne sont pas forcément désagréables (day-dreaming), mais elles empêchent d'avancer dans la vie et peuvent finalement amener à des impasses déprimantes à un certain âge. Ils zappent, oublient, butent sur les tâches quotidiennes et indispensables. Ils n'arrivent pas à attraper une idée, trop floue ou moins intéressante que celle qui arrive juste derrière
.► Ils ressentent souvent un manque d'énergie, un vide mental (qui est plus un flou mental), ou alors une inconsistance des pensées, rendant impossible la formulation d'objectifs, la prise de décision et la mise en mouvement pour agir. Jamais dans l'instant présent, ils ont trop de pensées et c'est comme dans un embouteillage, quand il y a trop de véhicule, c'est l'immobilité complète. Certains décrivent un manque d'intérêt général pour la vie, on parle alors de dysphorie (l'opposé de l'euphorie), avec des envies tellement brèves qu'elles ne se concrétisent pas.
► Contrairement à beaucoup d'hyperactifs, ils parlent peu, certains presque jamais, même s'ils ont un dialogue interne très intense, souvent lié aux conséquences même de ce trouble sur leur vie. Ils ne font qu'une seule chose à la fois et plus souvent rien du tout car ils ont du mal à se mettre en mouvement. Beaucoup sont perdus dans leur monde intérieur, un rêve éveillé sans fin, en fonctionnant en mode "distrait"  pour les aspects pratiques de leur vie sans pouvoir les automatiser, ce qui leur cause beaucoup de problèmes d'oubli et de perte de temps. On dira d'eux qu'ils sont dans la lune ou qu'ils planent.
► Ce sous-type TDA à prédominance d'inattention peut s'apparenter à ce que les anglophones appellent  "Sluggish cognitif tempo" (rythme cognitive lent en français). Des chercheurs pensent qu'il s'agit d'un trouble différent, mais qu'on classe ces gens dans cette catégorie TDA faute de mieux. Les gens ayant ce type ont un rythme de pensée plus lent que la moyenne, une indécision chronique, des rêvasseries constantes, un état léthargique chronique avec pour certains une facilité d'endormissement élevée."

C'est tout moi ça : l'éternel rêveur, dans la lune. El hijo de la luna.




Je ne sais pas trop quoi te répondre, étant actuellement justement dans le brouillard. Mais t'inquiète, je note sur ma liste des choses à faire qu'il faut que je t'écrive, ça ne sera que la 100e chose à faire dans un avenir proche.
J'ai toujours espoir de faire 2-3 de ces trucs dans la semaine.
Ca peut ressembler à un combat de tous les jours, mais je crois qu'il faut apprendre à ne pas se mettre trop de pression, prendre les choses une par une ( Wink ), se fixer des objectifs réalistes étant donné notre "handicap", quitte à revoir ses objectifs à la baisse : faut apprendre à gérer les priorités.

Je me dis aussi que ce type de fonctionnement a le mérite au moins de rendre créatif, imaginatif. Si un million de choses te traversent la tête par jour, dont 90% de choses inutiles, il y a quand même du bon à prendre. Même si le rendement n'est pas terrible, il y a de la création possible, et faut apprendre à saisir ces idées.
Perso, je note beaucoup d'idées sur des papiers, mais j'ai encore du mal à agir pour bien les classer.
J'ai acheté des classeurs, des cahiers, pour tout ranger, mais j'ai plusieurs tiroirs remplis de papiers gribouillés d'idées très diverses, ça me prendrait des semaines à tout trier.
J'ai déjà pensé engager une secrétaire, c'est à dire une personne qui rangerait tout, tout en gardant le secret.
Pas quelqu'un qui ferait une demande pour m'envoyer en HP.

Parfois on me dit "mais où vas-tu chercher tout ça ?", "quel est le secret de ton humour ?" etc
J'ai envie de répondre que je ne suis pas drôle, ni créatif, que je suis juste un espèce de malade qui n'arrête pas de penser, la plupart du temps à des choses totalement inutiles.

Le réel ne m'intéresse pas, c'est tellement plus passionnant l'imaginaire. Je ne peux jamais m'empêcher, lorsque j'observe le monde, de l'imaginer autrement, de manière décalée, voire absurde, voire chaotique.
Par exemple : je suis dans un mini bus citadin, dans ma bulle. Je suis seul dans le bus, avec le chauffeur, quand d'un coup celui ci tente de percer ma bulle avec une remarque du genre "il fait beau aujourd'hui hein ?" = rien à battre. J'entends sa voix comme s'il était loin, très loin, je ne comprends pas la plupart du temps. J'étais tellement bien, seul, en regardant un schéma qui explique qu'il faut casser la vitre avec le petit marteau en cas de... je ne sais même pas alors j'essaye d'imaginer dans quelles circonstances pourrait-on en arriver à faire ça, je pense à des tas de situations improbables; j'imagine un autre schéma à côté, avec un homme le corps parallèle au sol, sa tête dirigée vers la vitre; ce schéma serait barré, expliquant qu'il ne faut pas faire ça, ne pas plonger vers la vitre la tête la première, le corps parallèle au sol. Etc...
Ce type cherche à me sortir de mon imaginaire avec des considérations matérielles superficielles; considération, je considère qu'il est con et j'en suis si déré.
Bon, j'abuse, il n'est pas con, faut pas dire ça, mais il m'angoisse, que puis-je répondre, surtout si je n'ai pas bien comprit la phrase ?
La seule chose que j'ai envie de faire sur le moment, c'est de prendre ce putain de marteau... casser la vitre pour sauter par la fenêtre, fuir.

On s'en sortira, une domielle, on s'en sortira de ce bus là. Biquètteu biquètteu.


Exilium a écrit:je suis incapable de lire plus de deux lignes sans partir ailleurs, mes pensées sont un fouillis total, suivre les conversations demandent une concentration douloureuse, j'ai toujours 20 projets en parallèle que je termine rarement

Pareil !
♥ El Castor ♥
♥ El Castor ♥

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 34
Localisation : X

https://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par une (gaufre) le Sam 21 Déc 2013 - 18:34

Ainaelin, ça serait bien de pouvoir faire une irm... je veux dire, rassurant... je dis ça par rapport au fait de savoir d'où ça vient...pas pour toi en particulier
tout ce qui compte, c'est d'arriver à avancer avec l'angle qu'on a choisi...
The turlutator, moi je viens de faire ma première séance avec un ami qui a fini neuropsy (chologue) (sa première aussi d'ailleurs) et il a axé ça un peu plus comme un coach aurait fait et j'ai adoré(c'est peut-être aussi qu'il me fallait un psy "ainsi"). Ca change des psy qui ne me renvoyaient rien qui me fasse avancer et avec qui je passais juste le temps à déprimer. Sinon, le yoga, c'est vraiment une révélation ^^ (il a parlé de méditation aussi(il est d'accord avec l'hypothèse tdah pour moi entre-autres))
Les anglais ont l'air plus avancés partout en fait pour ce qui est développement mental... je vais aller voir les articles en anglais
c'est gentil, Exilium ^^ je crois que c'est important de ne pas se laisser abattre par des choses négatives que des gens renvoient... il n'y a pas d'obligation d' """accomplir pleinement son potentiel""" ... juste le potentiel d'être bien dans sa peau, c'est bien de le développer, celui-là^^
Cast, qui voudrait t'envoyer en HP ^^ je t'aime beaucoup comme t'es^^(bien capté tes sous-entendus elfiques^^)
les gens extravertis... j'ai l'impression qu'ils ont du mal à capter qu'on puisse être bien seuls...comme si c'était une maladie d'être dans sa bulle... et du coup, on se sent malades alors que non Smile
puis c'est une chouette idée tes listes^^ mon nouveau super psy m'en a fait faire une aussi
et tu crées déjà des choses super appétissantes :p
une (gaufre)
une (gaufre)

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 28
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par fabzh22 le Mar 4 Fév 2014 - 18:23

Bonsoir à vous,
voilà je me suis auto-diagnostiqué TDA sans hyperactivité (grâce à ce que j'ai pu lire sur http://www.tdah-adulte.org/).
Au-delà de la rigolade que ça peut provoquer ("Alala quel tête en l'air !"), j'en souffre au jour le jour. L'année dernière, j'étais professeur des écoles stagiaire. Avec tous les soucis d'organisation que cela implique, ainsi que les moments d'absence que j'ai pu avoir en classe, je n'ai pas tenu et ai été licencié...
Depuis 3 mois, je travaille dans le service propreté urbaine de ma ville. Ma mission est simple : circuler en voiture avec un collègue selon une tournée définie et ramasser poubelles et déchets. Le problème c'est que je suis totalement perdu dans mes pensées et que j'oublie pas mal de détritus sur le trottoir et qu'au bout de 3 mois, je ne connais pas les tournées !! Je vois globalement où je dois aller mais impossible de mémoriser le tracer exact.

Aidez-moi, comment arrivez-vous à contrôler vos pensées ?
fabzh22
fabzh22

Messages : 108
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 31
Localisation : Côtes-d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par une (gaufre) le Mar 4 Fév 2014 - 20:58

Tu dirais que tu Day dreames pendant cette activité pour ne pas subir l'ennui? Ou que tu stresses tellement que tu ne peux pas te concentrer sur le trajet? Tu es sur que tu as besoin qu'on te rappelle le trajet chaque fois et que ce n est pas un manque de confiance en toi?(je dis ca parce que pour moi c est ainsi). Autre chose, vous pensez que ce sont uniquement les symptômes du tda sur ce site? Je vois partout des mix symptomatiques hp_hypersensible_tda...
une (gaufre)
une (gaufre)

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 28
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Sparrow le Mer 1 Oct 2014 - 9:33

Bonjour à tous! =)

Je suis nouvelle sur ce forum et je m'y suis inscrite parce que ce sujet m'intéresse tout particulièrement. J'ai lu tous les postes de ce sujet-ci et c'est hallucinant comme je me retrouve dans nombre de dires (disons d'écrits ^^).

J'ai moi-même un déficit de l'attention (j'ai demandé un nouveau diagnostique en centre spécialisé parce que jusqu'ici tout a été fait de façon assez patchwork, et que j'ai plein de questions à poser aux spécialistes! =) ) et c'est une bataille au quotidien. Ah, et je suis aussi proche d’être HP (mais officiellement en dessous du seuil désigné de la surdouance)


Dans le désordre (je sais même pas s'il peut y avoir un ordre ^^) :

- Je gère très mal mon temps, arrive très souvent en retard.

Image au sujet du temps : je dis qu'il se téléporte -> faut imaginer deux personnes qui courent, moi et le temps, côte à côte, puis que celui-ci se téléporte plus loin et que je me retrouve « instantanément » distancée sans avoir ralenti… c’est ce que je ressens ^^

- Je vis aussi très souvent dans des rêves éveillé (mais déjà moins que quand j’étais petite -> j’ai du accepter de sortir de ma bulle). Quand j’étais petite, je pouvais passer des heures sur mon lit à penser sans rien faire d’autre. Il y a encore quelques années, je trouvais cela absolument passionnant et, effectivement, bien plus intéressant (et sécurisant) que le réel. Je réfléchissais énormément et tachais de tout mettre sur une balance et de tout comprendre.

Image au sujet des rêves éveillés : pour moi ils ont deux visages. Ils sont d’une part une oasis, une bouffée d’air, une sécurité, etc., et d’une autre part tels un vampire qui en un rien de temps peut me voler tout repère du réel et me prendre l’existence.

Image au sujet des réflexions : j’avais écrit que penser était comme ma drogue. Que je vivais dans une pièce où je voyais le monde extérieur par une fenêtre et que je l’observais mais que ce monde ne pouvait entrer dans cette pièce sans que je l’aie analysé (d’ailleurs, penser à pour éthymologie « peser », et je le faisais sans cesse).

- L’imaginaire a beaucoup d’importance pour moi (j’ai trouvé ta petite histoire sur le schéma dans le bus géniale, Castor! =D).
- Je peux être très désagréable lorsqu’on tente de me sortir de mes pensées et que je ne trouve pas cela utile/nécessaire
- Je suis extrêmement distraite et preuve : j’en suis parfois momentanément aveugle ou sourde! XD Sinon, j’oublie aussi et égare une pléthore d’objets.

Annecdote au sujet de la cécité due à l’inattention : je suis une fois allée dans une pièce alors que la lumière était éteinte (et il faisait nuit dehors) et suis tombée dans mes pensées. Lorsque je suis revenue à moi, je me suis dite « Tiens, la lumière est éteinte…! ». N’ayant plus été attentive à mon environement durant environ une demi heure (je pense), je ne l’ai plus « vu/regardé » et ai de plus oublié que la lumière était éteinte.

Et pour la surdité (bien plus démontrable ^^) : le nombre de fois où l’on m’a applée à la maison ou dans la rue et où je n’ai pas répondu. Pas parce que je faisais la tête ou que je n’étais pas intéressée, mais simplement pace que mes pensées faisaient plus de bruit que le monde extérieur. Ainsi, seul un surnom que m’a donné une amie, ajouté à une façon stridente de le dire, me fait emmerger! ^^ (C’est rigolo quand elle fait des tests pour voir si je réagis ^^).

- Les points les moins drôles sont le manque d’organisation, l’incapacité à faire le tri, la difficulité à prioriser et celle à prendre des décisions. Tout cela est médiocre et je me demande encore comment réussir à trouver une place de travail adéquate avec tous ces « bugs » (moi ça ne me dérange pas trop, j’y suis habituée et je fais avec, pareil pour mes amis, mais c’est très dur face à des personnes « normales » n’ayant pas ces même difficultés et n’étant pas forcément compréhensives et encore moins indulgentes).


Je vais tout de même faire une section points positifs :

Je suis serviable, imaginative, compréhensive, encourageante, d’un tempérament joyeux, pro des plans B (donc douée en imporvisation), habituée au stress, juste, volontaire (quand le sujet à traîter ne fait pas partie de mes points faibles), créative, précise (quand je suis concentrée), positive.


V’la, M’mselle Tartine a terminé! =)

Sinon, pour ceux qui seraient intéressés, on pourrait parler de nos trucs/stratégies pour le quotidien (même s’ils ne conviennent pas à tous, ça pourrait être intéressant de les partager).
Sparrow
Sparrow

Messages : 9
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par IDon'tKnow le Ven 28 Nov 2014 - 20:47

.


Dernière édition par IDon'tKnow le Sam 27 Déc 2014 - 15:49, édité 1 fois

IDon'tKnow

Messages : 45
Date d'inscription : 08/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Wanel le Sam 29 Nov 2014 - 13:43

Salut !
Eh bien, ça y est, je me reconnais énormément.
Je n'ai passé aucun examen pour le savoir, mais, lorsque je lis vos témoignages, c'est tout à fait ça dont je me suis rendue compte au fur et à mesure de ma vie.

-Petite, j'étais une rêveuse en classe. Le regard dehors ou dans les vapes. Daydreameuse professionnelle !
Résultat : je ne m'ennuie jamais (ou alors je m'ennuie toujours, selon le point de vue !). Petite, je pouvais me concentrer sur un livre, par-contre (je lisais en cours, sous ma table haha !). Un gros problème d'organisation matérielle.

-Je suis ultra-créative-imaginative-divergente-déconcentrable avec un joli déficit d'inhibition latente. Ça, c'est sûr et certain. Mes pensées fusent, vont trop vite, et j'ai du mal à choisir car je vois à la fois tous les points positifs et les points négatifs : choisir, c'est renoncer ! En même temps, d'autres pensées, et remises en question arrivent par foule...

-Aujourd'hui, ayant travaillé sur moi, je pense être capable (si je fais un peu plus attention) de planifier, gérer mon temps et mon espace, même si j'ai souvent l'impression que c'est très superficiel comme activité et que c'est un peu une perte de temps. Mais ça peut être une petite victoire sur soi.

-Par-contre, aujourd'hui, lorsque je commence à perdre mes moyens (et il m'en faut de peu) et ma confiance en moi, ce qui arrive trop souvent d'ailleurs, je décroche totalement. Un peu déprimée, je vais me mettre à faire des fautes d’orthographe, à oublier des mots, et être incapable de me concentrer sur quelque chose car l'émotion brouille ma vision intérieure de la même manière que des larmes qui brouillent ma vision extérieure.

-Quand quelqu'un me parle, constamment, je me mets à ne pas écouter, à daydreamer, puis je raccroche juste au bon moment, et je déduis ce qu'il disait (de nombreuses conversations sont très prévisibles). Ça, c'est un automatisme.
Du coup, pour des phrases courtes et très concrètes (l'heure qu'il est, un oui ou un non, etc), ça me nuit. Je me rappelle avoir eu des examens chez l'orl parce qu'on pensait que j'avais un problème d'audition.
mais en réalité, il me semble que c'est :
Trouble déficitaire de l'attention + ennui + mauvaise confiance en moi.

-Cependant, pareil, il m'arrive de devenir hyperactive et très efficiente si je suis motivée-intéressée-confiante.
Parfois en cours, pour x raisons je bouge dans tous les sens, j'ai un surplus d'énergie etc.

Donc voilà. Contente de voir que je ne suis pas seule, et qu'il y a des raisons à tout ce que j'ai vécu auparavant.
Very Happy
Wanel
Wanel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/11/2014
Age : 25
Localisation : Derrière toi.

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Ludo 13 le Sam 29 Nov 2014 - 14:32

C ca wanel pour lire jdois etre emotionnellement disponible degage on va dire et pour les pensées ben ca arrive des deux cotes soit total negatif soit total positif une alternation ultrasensible des deux

Ludo 13

Messages : 26
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Harfred le Sam 29 Nov 2014 - 15:01

Pour ce qui est de rechercher les objets du quotidien (clés et autres) : j'ai mis en place mon petit rituel : chaque chose est TOUJOURS rangées dans la même poche. C'est une discipline, au début, pas facile à suivre forcément. Mais après quelques ... années, ça marche (je suis par contre complètement perdu si mes clés ne sont plus dans la poche droite de ma veste, ce qui n'arrive plus que très rarement). Inconvénient (mais négligeable vu les avantages) : c'est parfois vu comme des TOC par l'entourage ("Non, je t'ai dit de ranger mes clés dans la poche droite de ma veste, pas la gauche").

Pour l'organisation des tâches, il y a une formation que j'ai suivi au boulot et qui m'as fait un bien fou : la méthode GTD "Getting Things Done". La aussi, ça demande un peu de discipline, mais ça apporte énormément de sérénité (par contre, je serai aussi totalement perdu si je perds mon petit cahier qui me sert de "prothèse cérébrale").

Et une petite question qui m'évite pas mal de déconvenue : quand je pense à un truc à faire "Ca te prend moins de 2 minutes de le faire ? Fais le tout de suite".

Et j'aime bie ce qu'a dit Turlutator : il ne faut pas lutter contre, ça ne sert à rien, le TDA est plus fort que vous (et on peut aussi apprendre à s'en servir, parfois). Il faut par contrer trouver des moyens (des "prothèses") pour le contourner. Et j' m'auto-congratule quand j'y arrive (je l'imagine vraiment, visuellement, comme quelqu'un à qui j'ai joué un bon tour et je lui fais une belle grosse grimace ... Ca fait plaisir ... tongue )

Harfred

Messages : 53
Date d'inscription : 02/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Sparrow le Mer 10 Déc 2014 - 23:29

Wanel, je vais longuement te citer dans le message qui suit! =) C'est que tes dires font échos avec mon vécu. Tu as par exemple su mettre les mots sur des choses qui semblaient ne poser problème qu'à moi, style : "choisir c'est renoncer". A ce genre de réflexions, les gens ont souvent tendance à répondre que "[je suis] trop compliquée" ou "[je] devrais moins réfléchir". Mais ça ne me simplifie pourtant pas les choses! ^^ ... XD (Leurs dires ne sont ni une baguette magique, ni un manuel, ni une recette miracle !). Si je suis une "extraterrestre", je ne suis pas la seule à vivre sur cette planète et cela me soulage! =)

Wanel a écrit:je ne m'ennuie jamais (ou alors je m'ennuie toujours, selon le point de vue !). Petite, je pouvais me concentrer sur un livre, par-contre (je lisais en cours, sous ma table haha !).

Ha, ha! XD Moi c'est pareil! =) Contrairement à beaucoup d'hyperactifs, je ne m'ennuie jamais! Toujours un million de "pensées" dans ma tête (mais "pensée" ≠ "reflexion", ou pas obligatoirement)! x) Et puis paradoxalement, alors que j'ai pas mal de difficultés d'attention de façon générale, je n'en ai presque pas pour la lecture... Moi c'est sous mon matelas que je cachais mes bouquins alors que je devais aller dormir! x)

Wanel a écrit:Un gros problème d'organisation matérielle.

... Dixit mes professeurs du collège... : "As toujours du mal a gérer son matériel." C'est bizarre "d'avoir du mal à gérer son matériel". Je comprend désormais pourquoi j'ai ces difficultés (-> priorisation, gestion du temps, mémorisation...) mais ça me paraît toujours curieux. Et vis à vis des autres, ça crée un grand décalage, je trouve.

Wanel a écrit:Mes pensées fusent, vont trop vite, et j'ai du mal à choisir car je vois à la fois tous les points positifs et les points négatifs : choisir, c'est renoncer ! En même temps, d'autres pensées, et remises en question arrivent par foule...

Aaaaaaaaaaaaaah !!! Tu décris exactement cette horreur qui empêche de se mettre en marche, qui remet toujours en question (quoique parfois ça peut être positif), qui fait tant douter de soi et surtout des situations ! Apprendre à me mettre en action et trouver confiance en moi m'ont beaucoup aidée.

Wanel a écrit:-Aujourd'hui, ayant travaillé sur moi, je pense être capable (si je fais un peu plus attention) de planifier, gérer mon temps et mon espace, même si j'ai souvent l'impression que c'est très superficiel comme activité et que c'est un peu une perte de temps. Mais ça peut être une petite victoire sur soi.

Perso, c'était pour moi très important de parvenir à faire les choses "à peu près" comme tout un chacun. Donc ça a été ultra important de me trouver des trucs (astuces) pour apprendre à mieux gérer ces choses-là. Mais c'est une longue bataille éreintante où je tombe souvent. C'est d'ailleurs assez frustrant. Mais c'est aussi une joie de voir que certains trucs fonctionnent et je suis vraiment contente quand je vois que je m'améliore! =) J'ai aussi beaucoup de plaisir lorsque des gens me donnent leur propres trucs ou que moi je peux leur donner les miens.

Wanel a écrit:-Par-contre, aujourd'hui, lorsque je commence à perdre mes moyens (et il m'en faut de peu) et ma confiance en moi, ce qui arrive trop souvent d'ailleurs, je décroche totalement. Un peu déprimée, je vais me mettre à faire des fautes d’orthographe, à oublier des mots, et être incapable de me concentrer sur quelque chose car l'émotion brouille ma vision intérieure de la même manière que des larmes qui brouillent ma vision extérieure.

Cela me rappelle douloureusement mon apprentissage... Si j'étais un peu à côté de la plaque et que l'on me le faisait remarquer, c'était mort pour me rattraper ensuite... Extérieurement, je ne présentais pas de différence, mais intérieurement, le bazar total! Je ne pensais plus qu'à la remarque, qu'aux émotions que cela me faisait ressentir, au fait que je devais canaliser cela, etc. Cela m'inondait complètement. Donc : oublis, bafouillage verbal, mélange dans les tâches -> mode zombie si ça se répétait trop souvent! x) (Le genre où vous ne savez plus donner votre nom correctement... ^^').

Wanel a écrit:Donc voilà. Contente de voir que je ne suis pas seule, et qu'il y a des raisons à tout ce que j'ai vécu auparavant.
Very Happy

Effectivement, tu n'es pas seule! =) Bon courage pour la suite !

Je sais que l'ont fait beaucoup d'efforts (vraiment!) et que souvent les choses n'arrivent pas parce que l'on l'a voulu, mais parce que l'on a décroché, parce que l'on s'est envolé pour une autre planète (on l'appelle souvent la lune, mais là il ne s'agit que d'un satellite... parfois c'est tellement plus loin !). Si ça vous parle, sachez que je vous comprend et vous soutiens dans tous vos efforts! =) Et même dans vos galères : encouragements à aller de l'avant !

PS :
Et sinon "une (gaufre)" je viens de relire ton message du 18 décembre '13 et je pourrais le citer tout entier tant il me parle! XD Jamais rencontré de sosie physique, mais de ce côté-là, la ressemblance est incroyable! =) (Il y a aussi certainement plein de différences ^^ ... mais aussi plein de similitudes ^^ ... XD).
Sparrow
Sparrow

Messages : 9
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Wanel le Ven 12 Déc 2014 - 18:04

Merci ! Tant mieux si tu t'y reconnais aussi ! Ça rassure toujours !
Et bon courage pour la suite également ! Smile
Wanel
Wanel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/11/2014
Age : 25
Localisation : Derrière toi.

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par elpulsco le Dim 14 Déc 2014 - 9:49

Je viens de découvrir ce concept. Je m'étais toujours dit les TDA c'était pas pour moi (enfin une des pathologies de surdoué que je n'aurais pas;), j'suis plutôt du style en fusion avec mon canapé. Et pourtant ce serait ça qui cause cet état... c'est rigolo.

Je m'y suis intéressée dernièrement car je tentais juste d'observer mon attention d'un air détaché et j'ai réalisé l'ampleur de la catastrophe : ça sautille tout le temps et dans tous les sens, et effectivement cela me met souvent à distance de l'action. C'est une souffrance de faire la moindre tâche routinière, mais vraiment, et j'ai un mal fou à faire ce qu'on me demande comme on me le demande, je détourne toujours la consigne.

Maintenant, quelles pistes pour en tirer partie ? Pour vivre avec en étant épanouie ? Et faut-il vraiment distinguer le tda de la surdouance, est-ce que c'est juste une caractéristique ? Est-ce que c'est plus fort chez certains surdoués que chez d'autres ? J'ai l'impression d'avoir compensé mon tda par la surdouance et de l'avoir bien verrouillé et bien caché pendant des années et en ce moment il se révèle le zozo...

Du coup, en terme d'expérience personnelle (pour répondre à la question de départ), je crois sérieusement rentrer dans les critères mais je n'ai pas eu de diagnostique. Je souffre de ne pouvoir m'organiser comme on me le demande au travail et éventuellement chez moi mais ça ne me fait pas tant souffrir. Je n'arrive pas non plus à écouter une histoire ou restituer un ordre chronologique. A moins de passer par l'écrit. Mais alors, ce sera long lent et coûteux (ou pas en fait ça dépend de la motivation). C'est un peu le joyeux bordel dans ma tête mais je remarque que quand je suis devant une bonne série TV ou dans un milieu qui me surstimule, alors c'est canalisé.
J'espère vraiment trouver plusieurs pistes pour dompter ce poulpe géant qui est dans ma tête.

Ça rassure de savoir qu'on est pas tout seul dans ce cas. Merci d'avoir ouvert ce topic et merci pour les témoignages qui illustrent bien le problème.
elpulsco
elpulsco

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Moujik le Dim 14 Déc 2014 - 14:05

Je me reconnais aussi dedans, et d'ailleurs avant de poster cette réponse j'essayais de faire le ménage Wink. C'est une sorte d'hyper-activité intérieure, qui malheureusement empêche l'action.
Je pense que le TDA est étroitement lié à la douance et que les deux caractéristique ne s'excluent pas. Le TDA empêche de se concentrer sur un problème "ennuyeux", et on ne filtre pas les informations "pertinentes". Ce qui permet quelque foi de mettre en évidence des rapports intéressants entre des choses qui n'en n'ont pas au premier abord... Ou alors de passer pour un type louche quand je regarde trop longtemps un mur blanc.

Personnellement, c'est les jeux vidéos qui me canalisent le plus, ça a été très addictif pendant une période et je pense que seule l'autodiscipline permet de réduire les effets négatif d'un TDA, par l'organisation. Et aussi, essayer de prendre conscience de ce à quoi on est en train de penser, pour ne pas perdre les idées soulevées inconsciemment.

Moujik

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 32
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Mask.a.gaz#8 le Mar 16 Déc 2014 - 17:32

Je me reconnais dans ces témoignages également et c'est une vraie souffrance quotidienne...
Je fusionne aussi régulièrement avec mon canapé et je ne peux rester sur une tâche ennuyeuse ou "coûteuse" intellectuellement parlant sans décrocher assez rapidement...
Dans le cadre professionnel, c'est une catastrophe. J'ai un emploi depuis un an maintenant, qui est potentiellement intéressant mais qui demande de l'investissement intellectuel, de la concentration. Mes études ont été assez bonnes mais je ne faisais rien ou juste le minimum la veille de l'examen pour m'en sortir et avoir mon année.
Mes difficultés au travail m'ont conduit à consulter un neuropsychologue pour tester mes capacités attentionnelles. Les différents tests ont permis de révéler mes rayures et d'exclure tout problème d'attention..... Le TDAH ne serait pas la cause de mes soucis.
Depuis que ce neuropsychologue m'a communiqué ces résultats, je dois dire que j'ai changé d'approche par rapport à ce problème (sans pour autant réellement améliorer ma situation....).
J'ai effectivement des "absences" et mon cerveau part dans tous les sens etc.... mais je crois que je suis avant tout un procrastinateur de compétition. Les "décrochages" au boulot ou dans ma vie quotidienne sont peut être (certainement ?) liés à des stratégies d'évitement. En d'autres termes, je n'arrive pas à me concentrer par ce que je sens que cette tâche va me saouler donc je procrastine et je culpabilise en me disant que je n'arrive pas à me concentrer.
J'entame une TCC cette semaine pour essayer de mettre un terme à ce mal qui me ronge...
Depuis que j'ai changé de grille de lecture, force est de constater que je suis un peu moins bordélique et désorganisé en ce qui concerne mes tâches ménagères. Par contre, aucune amélioration dans le cadre professionnel.....

Mask.a.gaz#8

Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Sparrow le Mar 16 Déc 2014 - 23:26

Bonjour Mask.a.gaz#8! =)

Qu'est-ce que tu veux dire par la phrase suivante ?

Mask.a.gaz#8 a écrit:Depuis que j'ai changé de grille de lecture

Que maintenant que tu as tes résultats neuropsy et que tu sais que tu n'as pas de TDAH tu vois les choses différement et t'en tires mieux ?

Sinon : Au sujet du milieu professionnel, tu souligne qu'il est désormais potentiellement intéressant. C'est une bonne chose. Mais apparemment tu as encore des soucis.

Les m'sieurs et m'dames à rayures sont effectivement souvent en prise avec des difficultés attentionnelles, qu'elles aient un TDAH ou non. Après, l'un n'exclut pas l'autre. Dans tous les cas, il peut être important de trouver et mettre en place des stratégies. Simplement le fait de se poser des questions et d'essayer de "nouvelles formules" pour tenter des amélioration peut nourrir notre volonté d'aller de l'avant et donc notre motivation. C'est en tout cas mon cas.

Perso, je n'ai encore jamais essayé la TCC, mais j'aimerais beaucoup. Je devrais normalement pouvoir rejoindre un groupe dès janvier. Je sais que j'ai encore beaucoup tendance à fuir les obligations et il me semble aussi que c'est comportemental, par habitude (fuite pour la satisfaction du monde de la pensée, mais aussi sûrement pour les difficultés que je rencontre dans mon quotidien).

Mes astuces pour vivre mon quotidien et le médoc que je prend pour la concentration m'aident et permettent des améliorations. Mais ceci est tout neuf et j'ai beaucoup de schémas comportementaux que je devrais mettre de côté aujourd'hui. Effectivement, si j'ai la capacité attentionnelle de faire davantage de choses aujourd'hui, je n'ai plus de raison valable de les fuir, mais malheureusement encore cette habitude.

Continue de chercher des solutions, cela te donnera peut-être plus d'énergie pour ton travail.
J'espère que tu trouveras des solutions.

Question à tous : est-ce que vous avez déjà fait une TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive) ? Si oui, ça a donné des résultats ? Lesquels? =) Ca m'intéresse! ^^
Sparrow
Sparrow

Messages : 9
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Thomvlm le Mar 16 Déc 2014 - 23:49

Je me reconnais aussi beaucoup dans ces temoignages. Merci Harfred pour ces petits trucs Smile
Harfred a écrit:Pour ce qui est de rechercher les objets du quotidien (clés et autres) : j'ai mis en place mon petit rituel : chaque chose est TOUJOURS rangées dans la même poche.  C'est une discipline, au début, pas facile à suivre forcément.  Mais après quelques ... années, ça marche (je suis par contre complètement perdu si mes clés ne sont plus dans la poche droite de ma veste, ce qui n'arrive plus que très rarement).  Inconvénient (mais négligeable vu les avantages) : c'est parfois vu comme des TOC par l'entourage ("Non, je t'ai dit de ranger mes clés dans la poche droite de ma veste, pas la gauche").

Pour l'organisation des tâches, il y a une formation que j'ai suivi au boulot et qui m'as fait un bien fou : la méthode GTD "Getting Things Done".  La aussi, ça demande un peu de discipline, mais ça apporte énormément de sérénité (par contre, je serai aussi totalement perdu si je perds mon petit cahier qui me sert de "prothèse cérébrale").

Et une petite question qui m'évite pas mal de déconvenue : quand je pense à un truc à faire "Ca te prend moins de 2 minutes de le faire ?  Fais le tout de suite".

Et j'aime bie ce qu'a dit Turlutator : il ne faut pas lutter contre, ça ne sert à rien, le TDA est plus fort que vous (et on peut aussi apprendre à s'en servir, parfois).  Il faut par contrer trouver des moyens (des "prothèses") pour le contourner.  Et j' m'auto-congratule quand j'y arrive (je l'imagine vraiment, visuellement, comme quelqu'un à qui j'ai joué un bon tour et je lui fais une belle grosse grimace ...  Ca fait plaisir ... tongue )

Thomvlm

Messages : 12
Date d'inscription : 10/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Caféine le Mer 17 Déc 2014 - 0:07

Florian-ol a écrit:Je pense pas être TDAH mais j'avoue je suis hyper distrait.

En fait j'arrive pas à catégoriser et organiser mes pensées, ça va tellement vite que je passe à une deuxième, une troisième... Le problème c'est que je n'ai pas encore appliqué la première pensée. Donc j'oublie beaucoup de choses, je perds souvent mes affaires, je suis pas organisé et je retiens pas les trucs banaux comme un simple protocole (je me suis encore fait engueuler par ma chef car j'ai mal rempli un document de remise de matériel aujourd'hui, c'est pas la première fois).

Bref je travaille dessus, j'évite de remettre les choses au lendemain et je mets beaucoup de mémos dans mon phone, mais souvent, j'oublie même de mettre le mémo alors que j'ai eu le réflexe de me le dire. Rageant!



Je n'aurais pas dit mieux. Je suis exactement pareil.
Je n'arrive absolument pas organiser mes pensées et, de ce fait, à les hiérarchiser. Et je suis une telle tête en l'air, j'ai tellement de choses qui me passent par la tête en même temps que j'en oublie rapidement les tâches que je devais faire.
J'ai pas encore trouvé de solution. Smile
Caféine
Caféine

Messages : 34
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 30
Localisation : 38

https://www.zebrascrossing.net/t15862-vous-reprendrez-bien-un-peu

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Mask.a.gaz#8 le Mer 17 Déc 2014 - 10:38

Sparrow a écrit:Bonjour Mask.a.gaz#8! =)

Qu'est-ce que tu veux dire par la phrase suivante ?

Mask.a.gaz#8 a écrit:Depuis que j'ai changé de grille de lecture

Que maintenant que tu as tes résultats neuropsy et que tu sais que tu n'as pas de TDAH tu vois les choses différement et t'en tires mieux ?

Sinon : Au sujet du milieu professionnel, tu souligne qu'il est désormais potentiellement intéressant. C'est une bonne chose. Mais apparemment tu as encore des soucis.

Les m'sieurs et m'dames à rayures sont effectivement souvent en prise avec des difficultés attentionnelles, qu'elles aient un TDAH ou non. Après, l'un n'exclut pas l'autre. Dans tous les cas, il peut être important de trouver et mettre en place des stratégies. Simplement le fait de se poser des questions et d'essayer de "nouvelles formules" pour tenter des amélioration peut nourrir notre volonté d'aller de l'avant et donc notre motivation. C'est en tout cas mon cas.

Perso, je n'ai encore jamais essayé la TCC, mais j'aimerais beaucoup. Je devrais normalement pouvoir rejoindre un groupe dès janvier. Je sais que j'ai encore beaucoup tendance à fuir les obligations et il me semble aussi que c'est comportemental, par habitude (fuite pour la satisfaction du monde de la pensée, mais aussi sûrement pour les difficultés que je rencontre dans mon quotidien).

Mes astuces pour vivre mon quotidien et le médoc que je prend pour la concentration m'aident et permettent des améliorations. Mais ceci est tout neuf et j'ai beaucoup de schémas comportementaux que je devrais mettre de côté aujourd'hui. Effectivement, si j'ai la capacité attentionnelle de faire davantage de choses aujourd'hui, je n'ai plus de raison valable de les fuir, mais malheureusement encore cette habitude.

Continue de chercher des solutions, cela te donnera peut-être plus d'énergie pour ton travail.
J'espère que tu trouveras des solutions.

Question à tous : est-ce que vous avez déjà fait une TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive) ? Si oui, ça a donné des résultats ? Lesquels? =) Ca m'intéresse! ^^

Salut Smile

Je vois les choses différemment depuis les résultats effectivement. Les différents symptômes dont je suis victime m'ont laissé penser que j'étais atteint d'un TDAH (Hypoactivité, difficultés à rester concentrer sur une tâche en particulier, oubli divers, procrastination etc...). Tout collait parfaitement jusqu'à ce que sur le test d'attention soutenue effectué avec le neuropsy dise le contraire. Au vu des résultats, il est selon lui tout bonnement impossible que je sois TDAH... Au contraire, je suis la personne la plus "attentive" qu'il ait jamais vu.... J'ai explosé tous les scores.
Au départ je me suis dit qu'il se trompait forcément, que je rentrais tellement bien dans les cases de ce trouble et qu'une médication pourrait me "sauver la vie".
Et puis j'ai commencé à cogiter un peu plus sur le problème. Je me suis souvenu de l'enfant que j'étais. Peut être un peu étourdi parfois, mais élève modèle jusqu'en 5ème je n'ai jamais eu (ou du moins je n'en ai pas de souvenir) de remarques/reproches liés à mon manque d'attention en classe. Je me rappelle plutôt avoir était un jeune garçon passionné par plein de choses et qui ne rechignait pas à la tâche.
J'ai donc fini par me dire que ce neuropsy devait avoir raison et qu'il fallait chercher ailleurs et qu'objectivement certaines choses ne collaient pas si bien que ça. Je ne suis jamais étourdi ou absent pendant des conversations par exemple, au contraire. Les oublis se produisent surtout le matin parce que je fais tout au dernier moment et que si j'ai quelque chose à faire ou à emporter en partant de chez moi et qui sort de ma routine, je vais zapper. Je ne perds jamais mes clés, mes papiers ou autres etc....

Lorsque je dois accomplir une tâche au travail je décroche très (TRES) rapidement pour me retrouver sur internet. A mon sens un vrai TDAH devrait me faire décrocher au bout de quelques minutes, pas au bout de quelques secondes. En étant plus attentif à mes émotions dans ces moments là, je me rends compte que je ne pars pas dans le vague "juste comme ça", je ressens une angoisse avant d'entamer la tâche et pour éviter ce sentiment je la repousse. En fait, je crois que je suis simplement un procrastinateur +++ et que tous ces problèmes d'attention sont plutôt un refus catégorique de me lancer dans une tâche "contraignante".

C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de me lancer dans une TCC. Lors de mon premier rdv, la psy a vu en moi "un pur HP" et des stratégies d'évitement plus qu'un trouble de l'attention. Si c'est bien ça, elle pense pouvoir m'aider. Je tiendrais donc au courant les gens intéressés par cette démarche et qui souhaiteraient avoir de plus amples informations.

Voilà voilà.

Mask.a.gaz#8

Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Sparrow le Mer 17 Déc 2014 - 16:49

Mask.a.gaz#8 a écrit:Lorsque je dois accomplir une tâche au travail je décroche très (TRES) rapidement pour me retrouver sur internet. A mon sens un vrai TDAH devrait me faire décrocher au bout de quelques minutes, pas au bout de quelques secondes. En étant plus attentif à mes émotions dans ces moments là, je me rends compte que je ne pars pas dans le vague "juste comme ça", je ressens une angoisse avant d'entamer la tâche et pour éviter ce sentiment je la repousse. En fait, je crois que je suis simplement un procrastinateur +++ et que tous ces problèmes d'attention sont plutôt un refus catégorique de me lancer dans une tâche "contraignante".

Ok, alors effectivement. C'est intéressant ce que tu dis là. Perso je constate que j'ai aussi des stratégies d'évitement. Par contre, de mon côté, le TDAH en est sûrement la cause (peur de l'échec plus que de l'ennui).
Donc toi ce serait vraiment l'ennui qui ferait que tu repousses tout. Ca se tient.

Question : Est-ce que tu étais très doué à l'école sans forcément être tout le temps attentif ? Néanmoins en pouvant toujours re-crocher au cours et en répondant toujours correctement aux questions ?

Mask.a.gaz#8 a écrit:C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de me lancer dans une TCC. Lors de mon premier rdv, la psy a vu en moi "un pur HP" et des stratégies d'évitement plus qu'un trouble de l'attention. Si c'est bien ça, elle pense pouvoir m'aider. Je tiendrais donc au courant les gens intéressés par cette démarche et qui souhaiteraient avoir de plus amples informations.

Voilà voilà.

Alors volontiers, donne-nous des nouvelles! =)

Sinon, pour info, il y a pas mal de gens ayant le TDAH qui ne prennent un médoc que le temps d'améliorer leur situation. Il est important de se restructurer, de modifier les comportements qui sont mauvais et de se trouver des astuces pour la vie de tous les jours. Si tout ça va mieux, le médicament n'est plus forcément nécessaire. En espérant du coup que tu trouves tes propres trucs! =)
Sparrow
Sparrow

Messages : 9
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Mask.a.gaz#8 le Jeu 18 Déc 2014 - 15:30

Sparrow a écrit:Question : Est-ce que tu étais très doué à l'école sans forcément être tout le temps attentif ? Néanmoins en pouvant toujours re-crocher au cours et en répondant toujours correctement aux questions ?

Disons que je n'ai jamais été attentif pendant les cours de collège, lycée et fac (quand j'étais présent... c'est à dire une dizaine de fois par an). Je ne répondais pas correctement aux questions parce que je n'écoutais vraiment rien. Je n'étais pas très doué non plus mais absolument pas en échec scolaire. Je suis descendu à 9,5 de moyenne en terminale S et j'ai redoublé une année de fac parce que je n'étais pas allé à mes examens (....... Neutral .....).
Le souvenir le plus marquant restera ma préparation pour le BAC S. Des notes pourries en maths et physique-chimie toute l'année, un prof particulier en maths pendant 2 mois avant le BAC pour voir (et non revoir) le programme et des résultats qui sont montés en flèches en très peu de temps. Je peux même dire que si je n'avais pas perdu de temps sur une petite question lors de l'épreuve de maths, j'aurais pu viser le 18-19 sans trop de soucis alors que je tournais à 6,5 de moyenne.
Là encore, je me dis qu'avec un véritable trouble de l'attention je n'aurais pas pu m'en sortir comme ça...

Mask.a.gaz#8

Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par elpulsco le Lun 22 Déc 2014 - 8:12

Ca fait avancer tous ces témoignages je trouve, en particulier merci @Mask.a.gaz#8 car ton histoire vient de m'éclairer sur le fait que je ne souffre sans doute pas de tda mais que j'ai comme toi des stratégies d'évitement bien rodées ET pour ma part je crois un déficit d'inhibition latente (sujet qui me préoccupe depuis deux jours et qui me semble plein de promesses). Je vais dans tous les sens mais en même temps et finalement je suis malgré tout une reine de l'hypervigilance à mes heures (je ne sais juste pas comment gérer ce truc, ni être en accord avec).
Alors même si je me reconnais trop dans la description des tda sans hyperactivité je vais écarter cette hypothèse et continuer d'observer comment ça se passe en moi et comment je peux canaliser mon poulpe géant. Quand j'serai grande je ferai des tcc aussi Wink ça doit être bien efficace pour se re-paramétrer.
En fait je me dis que j'ai tellement d'informations à traiter en même temps que j'ai dû mettre en place des stratégies pour tout bloquer et être un peu tranquille. (surtout si j'ai vécu des expériences pas très agréables ça devait être bien utile)


Une petite vidéo toute simple (sans doute simplificatrice) mais qui m'a bien éclairée sur la conscience de mes perceptions :

https://www.youtube.com/watch?v=Oyuhtmr36cs

Bon courage à tous et toutes Very Happy
elpulsco
elpulsco

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Mask.a.gaz#8 le Mar 23 Déc 2014 - 12:16

Heureux que mon témoignage permette à certains d'envisager de nouvelles pistes Smile

Je pense que prendre du recul pour (tenter de) s'observer en toute objectivité peut réellement apporter une aide.
Il est vrai que le fait de se reconnaître dans un certain nombre de symptômes du TDAH peut rendre cette prise de recul compliquée... Ca a été mon cas pendant l'année écoulée. En prenant connaissance de l'existence de ce trouble, j'avais l'impression d'avoir enfin trouvé la réponse à mes maux. Tout collait parfaitement.
Il faut cependant reconnaître que comme dans le cas d'autres "troubles", "syndromes", maladies etc... il est possible de retrouver certains symptômes qui nous correspondent parfaitement. Mais bon, à titre d'exemples, ce n'est pas parce qu'on a mal à la gorge qu'on a un cancer ou encore qu'on a la maladie coeliaque parce qu'on est souvent constipé et ballonné (discussion que j'ai eu avec une collègue). Dans le dernier cas, quand on voit le gabarit de la dame, on a envie de lui dire que certes elle devrait de toute évidence limiter sa consommation de pain blanc mais également se mettre au sport et à manger des légumes....

Tout ça pour dire que cette "prise de conscience" a été ralenti par ce besoin de trouver une réponse idéale à mes problèmes, tout de suite et sans effort. Le TDAH a été cette réponse et force est de constater que devant l'étendu des symptômes possibles, le caractère hyper/hypo etc.... il est possible pour un pur TDAH mais égalment pour un HP, une personne dépressive, un procrastinateur pathologique ou autres, de se reconnaître dans ce trouble.
J'en viens même à me demander, quand je lis des articles sur le traitement médical du trouble, si le fait que la ritaline ne fonctionne pas sur tous les TDAH n'est pas tout simplement lié au fait que les personnes en questions ne sont tout simplement pas TDAH...

Quoiqu'il en soit, je vous ferai suivre l'évolution de ma situation dans les semaines à venir.

Mask.a.gaz#8

Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Cissy Ziryab le Ven 9 Jan 2015 - 23:59

Merci pour ce post car il ma fait découvrrir un sujet que je ne connaissais pas et qui je crois que je suis entrain de m'en rendre compte... Ajoute une pièce de plus à mon puzzle... J'ai beaucoup souffert de ce problème et encore en ce moment même, c'est très pénible ça devient insupportable pour moi car c'est un véritable handicap. Toute mon enfance j'entendais tout le temps "arrete de rever" "tu te perds" "tu traines"... J'ai de plus en plus de mal à supporter les jugements des gens hautains qui se moquent car ils ne le vivent pas eux. Par contre quand je suis dans des phases où ma vitalité est à un niveau correct je n'ai pas de problèmes d'organisations particuliers... Par contre quand je suis en pleine période "léthargique " c'est horrible je suis capable de passer 4h dans un magasins sans que rien ne se passe Crying or Very sad c'est très fatiguant. Ce monde là n'est pas pour nous ou alors il faudrait qu'on l'invente ^^
Cissy Ziryab
Cissy Ziryab

Messages : 8
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Bimbang le Sam 1 Juil 2017 - 13:49

Ça me correspondrait un peu, même si pour le sommeil, c'est pas ça.
J'ai beaucoup de mal à m'endormir.

Et puis, je suis plutôt multitâches et c'est peut être pour moi une façon de rester concentrée. Je commence un truc et j'anticipe la tâche suivante dès que je suis obligée d'attendre un peu comme par exemple la mise en route d'un logiciel.
Si j'attends trop sans rien faire, hop je pars dans mes pensées, et j'ai plus de mal à revenir dessus. Tandis qu'en maintenant l'activité, j'arrive à moins me perdre.
Bimbang
Bimbang

Messages : 5799
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par LaArchiMadOldR le Dim 2 Juil 2017 - 12:05

L'étiquette "hypoactive" ne me parle pas,
mais celle de "TDA sans hyperactivité", oui.

Le sommeil a pratiquement toujours été problématique chez moi.
Sauf ces derniers mois, sous méthylphénidate en journée.

Et je fonctionne aussi mieux en "multitâche"...
Faire UNE chose, impossible,
sauf si c'est en parallèle à d'autres choses
ou que j'hyperfocalise (ce que je ne contrôle pas)
LaArchiMadOldR
LaArchiMadOldR

Messages : 817
Date d'inscription : 09/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Balt le Dim 27 Mai 2018 - 15:45

Bonjour,

Désolé pour le déterrage,

J'ai été diagnostiqué sur le tard (37 ans) TDA sans H (inattentif, mais je suppose que c'est tout à fait la même chose que hypoactif) avec stratégie d'évitement et HP par une spécialiste. Mon auto-diagnostique est que je suis aussi un peu impulsif (mais pas hyperactif), et THP (le test étant fortement minoré à cause du TDA: IMT 109 et IVT 97) ainsi que par une dépression consécutive au TDA.

Bon j'ai pas tout lu, désolé, et j'ai pas trop envie de m'épancher, mais en gros ce qui me pose vraiment problème c'est la stratégie d'évitement. Alors d'abord je sais plus trop qui a dit ça (stratégie d'évitement sans TDA), mais si vous avez une stratégie d'évitement, c'est nécessairement que vous avez un TDA. Et oui évitement de quoi sinon? Et bien évitement du maintient de l'attention qui est très fastidieux pour les TDA pardi!

Bref, pour ceux qui sont concernés, j'aimerai que vous fassiez part des solutions et de leurs efficacités respectives avec le recul.

-Je prend depuis un mois de l'extrait d'écorce de pin maritime, mais j'ai l'impression que ça fonctionne pas trop.

-Les TCC semblent efficaces, quelqu'un aurait un retour d’expérience?

-En ce qui concerne la ritaline, je suis pas trop chaud, mais bon si il faut en passer par là... Je sais que ça fonctionnera, parce que j'ai déjà consommé des amphétamines (ancienne addiction aux drogues). Je pense le faire sur une courte période. Qu'en pensent ceux qui sont ou ont été sous ritaline?

-Je pratique la méditation mais très peu (stratégie d'évitement). On dit que ça peut aider pour travailler sur la concentration, faut-il que je fasse un effort sur ce point?

-Que pensez-vous des régimes alimentaires particuliers? Lesquels sont efficaces?

-Préconiseriez-vous d'autres solutions?

Merci, j'ai souffert toute ma vie et maintenant que je sais pourquoi, j'aimerai que ça cesse.

Balt

Messages : 2
Date d'inscription : 27/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif Empty Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Balt le Jeu 13 Sep 2018 - 15:57

Salut LaArchiMadOldR

réponse au message privé (je ne peux pas répondre en privé car pas assez de messages sur le forum)
je souhaite essayer la ritaline, mais je galère pour m'en faire prescrire, j'habite à la cambrousse

@+


Balt

Messages : 2
Date d'inscription : 27/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum