Zébré et mauvais joueur

+3
Zeit
david50
aglaets
7 participants

Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Zébré et mauvais joueur

Message par aglaets Mar 5 Nov 2013 - 14:53

Je souhaite partager avec vous ma grande souffrance lié à ma difficulté de perdre, dans le cadre d'un jeu. Particulièrement les jeux purement d'intelligence type échec ou go.
Je le vis comme un handicap car j'adore jouer à tous type de jeux mais il m'est très difficile de rester de bonne composition quand je perd, ou voit que je vais perdre.
Cela a pu prendre de telles proportions avec mon compagnon, qui le vit mal, que j'ai du bannir le jeu d'échec et de go de mon quotidien pour ne pas risquer de le perdre lui.
Je n'arrive pas a comprendre pourquoi je ne suis pas capable de me dominer et de comprendre une fois pour toute que ce n'est qu'un jeu et que ce n'est pas catastrophique de perdre.

Mais c'est plus fort que moi et je ressens systématiquement une grande (très grande) violence en moi que je dois contenir du mieux que je peux pour ne pas faire de dégats autour de moi. Je suis triste, voire désespérée et me sens extrêmement nulle.

Et vous quel est votre rapport aux jeux et au fait de perdre (si cela vous arrive).
Je suis preneuse de tout conseil pour essayer d'améliorer ma situation à ce sujet.
aglaets
aglaets

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 40
Localisation : Etampes

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par david50 Mer 6 Nov 2013 - 2:42

aglaets a écrit:Particulièrement les jeux purement d'intelligence type échec ou go.
Pour le go je ne saurais dire, par contre les échecs je pratique depuis 35 ans.
Je souhaite te faire remarquer que les échecs ne sont pas un jeu de pure intelligence, c'est une idée courante mais fausse. L'expérience y tiens un rôle considérable car elle permet en grandissant de reconnaître certains schémas et justement de ne pas gaspiller son intelligence en calculant inutilement certaines lignes de jeu. On dit souvent que les grands maître ne voient même pas les mauvais coups, ils se concentrent immédiatement sur les seuls 2 ou 3 coups acceptables.

Mais bon, ce n'est pas le sujet, tu penses quand tu perds à ces jeux que ton intelligence est prise en défaut, c'est assez typique des surdoués et finalement assez simple à expliquer si on considère que l'absence de confiance en soi est récurrente chez ces profils. Tu le dit toi même, tu te sens nulle après une défaite car finalement tu n'attends que cela, la confirmation de ta nullité. Je ne vois qu'une seule solution, difficile, et qui résoudra sans doute bien plus que tes problèmes ludiques, retrouver la confiance en toi et en tes capacités.
Sur de toi tu accepteras d'être dominé dans un domaine sans que cela soit une profonde remise en cause.

Facile à dire tout cela, je spécule que c'est le challenge de 95% des membres du forum !
david50
david50

Messages : 5185
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Zeit Mer 6 Nov 2013 - 6:16

Mouais, alors l'explication "Tu te sens nul-le, c'est le lot des surdoués, blabla...", pardonnez-moi mais c'est l'explication typique psycho-mag... On met tout sur le dos de la "zébritude" sans même se poser les questions essentielles : pourquoi joue-t'on ? que recherche-t'on dans le jeu ? est-on avant tout face à un jeu ou un/des adversaire-s ? qu'est-ce que le jeu nous a inculqué depuis notre jeunesse ?

Si je reprends un peu ton message, aglaets, tu dis être globalement mauvaise perdante. Donc pas que dans les jeux d'intelligence. C'est pareil quand tu joues à un jeu bas-de-plafond, type Jungle Speed, Mille Bornes, Babyfoot ou que sais-je encore ? Est-ce que ce comportement est forcément à mettre sur le dos de la bien pratique et rassurante explication "trop intelligent-e pour n'y voir qu'un jeu" ? Je ne pense pas.

Alors désolé, je donne sans doute l'impression de m'emporter, mais étant un joueur assez passionné (assez peu d'échecs, mais pas mal de jeux de gestion bien velus où le hasard n'a pas sa place), je ne partage pas du tout ton impression. Non, la mienne est plutôt que les HQI jouent à fond leur partie, s'investissent beaucoup mais perdent volontiers s'ils ont l'impression d'avoir "eu leur chance". C'est d'ailleurs pour ça que j'ai banni de mes soirées les jeux type Risk où le hasard des dés et l'acharnement sur le plus faible font partie des règles, trop de frustrations, trop de ragequit. Mais j'ai des contre-exemples, avec des gens qui jouent pour gagner, parce qu'ils y voient un défi à leur intellect, font la gueule parce qu'ils se rendent compte qu'ils ont mal joué un coup et s'en veulent le reste de la partie...

Bref, à mes yeux, lier zébritude et difficulté à accepter la défaite, c'est juste du gros bullshit. On ne recherche pas tous la même chose dans le jeu : pour certains c'est la victoire, pour d'autres un moment convivial et de partage, pour d'autres une forme d'ivresse intellectuelle (l'analysis paralysis Amoureux )... et c'est je pense assez indépendant du QI.

Zeit

Messages : 7
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Mer 6 Nov 2013 - 11:31

Elle déclare avoir particulièrement du mal avec les jeux d'intelligence, david50 avec l'expérience d'un joueur confirmé explique que échecs et intelligence sont peu liés, y voir un lien direct est une erreur qui peut conduire à "je ne suis pas douée aux échecs donc je ne suis pas intelligente et encore moins surdouée", c'est faux, problème réglé.

Ensuite, sans prendre de gants tu déclares qu'il a autant de profondeur que psycho mag, d'accord, le terme récurrent n'est peut-être pas le plus approprié, cependant, elle dit se sentir extrêmement nulle, il cible alors le deuxième problème, la confiance en soi, voilà un post constructif qui apporte des pistes et solutions. Tu décries le lien trop facile HQI profil psychologique (que je partage), mais cela ne t'empêche pas de faire des généralités sur la base du faible échantillon non représentatif qui vient à tes parties. Voilà la piste que je te propose : tu n'as pas besoin d'enfoncer l'autre (notamment sur un détail) pour donner du poids à ton point de vue. Lequel est par ailleurs intéressant dans l'apport de questionnements et de nuances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par chti-kawa Mer 6 Nov 2013 - 12:40

Je suis d'accord avec ce qu'il y a au dessus...je ne pense pas que ce soit lié à la douance, tu es mauvaise perdante, juste un défaut comme un autre.
Le fait que tu sois zèbre et que tu pensais que les échecs étaient un jeu d'intelligence aggravé la chose (incompatibilité entre l'échec contre un non zèbre et le statut zèbre pour un jeu d'intelligence)
Mais disons que tu as au moins une qualité, tu es honnête avec toi même et tu sais que tu as un défaut...c'est pas donné à tout le monde.
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 41
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par aglaets Mer 6 Nov 2013 - 13:43

Merci a tous pour vos réactions.

Zeit a écrit:les HQI jouent à fond leur partie, s'investissent beaucoup mais perdent volontiers s'ils ont l'impression d'avoir "eu leur chance".
Zeit a écrit:pourquoi joue-t'on ? que recherche-t'on dans le jeu ?
Cela m'aide beaucoup car effectivement, je peux perdre une partie de go de quelques points, sur une erreur claire que j'identifie. mais en ayant mené toute la partie. Dans ce cas, je n'ai aucun problème a perdre et je suis contente de la partie.
C'est vraiment terrible d'être mauvais joueur car c'est une honte (pour moi en tout cas) face aux autres joueurs. ça plombe l'ambiance et ça saoule tout le monde.
Ce que je trouve le plus dur, c'est de ne pas être capable de passer par dessus ce problème ou de le maitriser. C'est plus fort que moi, c'est pénible pour les autres et c'est une vrai souffrance pour moi qui tombe un peu plus bas, chaque fois, dans le gouffre qui remplace mon estime de moi.
La seule réponse valable que j'ai pu trouver, c'est soit d'arrêter de jouer. Soit de sentir l'état psychologique dans lequel je suis et savoir si je suis capable d'affronter le fait de perdre.
Un élément important est le fait que j'ai appris à jouer aux échecs par mon père. Qui est lui même un très mauvais joueur (mais qui ne le reconnait pas). J'ai pu le battre assez jeune mais bien sûr c'était très délicat. Lorsque qu'il gagnait je pense que je me sentais terriblement écrasée. Je dis "je pense" car je n'ai aucun accès à mes véritables sentiments de l'époque.
aglaets
aglaets

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 40
Localisation : Etampes

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par david50 Mer 6 Nov 2013 - 13:51

Bon je me suis relu et il est vrai que dans la formulation je généralise peut-être un peu trop.
Cependant se contenter de dire "tu es mauvaise perdante c'est ainsi" est un peu court. Désolé mais lorsque je lis :

Je suis triste, voire désespérée et me sens extrêmement nulle.
je pense immédiatement à une grande mésestime de soi.
De même, si on ne peut peut-être pas écrire que HQI=manque de confiance en soi de façon absolue et définitive, il n'en reste pas moins que ce trait est très présent parmi cette population.

Alors ce n'est peut-être pas la pensée du siècle, j'en conviens, néanmoins c'est une tentative de compréhension en vue d'une amélioration qui me semble un peu plus porteuse que "tu as des défauts fait avec".
D'autant plus que aglaets semble en souffrir.

_________________
"La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours." L.F.C.
david50
david50

Messages : 5185
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par chti-kawa Mer 6 Nov 2013 - 14:02

david50 a écrit:Bon je me suis relu et il est vrai que dans la formulation je généralise peut-être un peu trop.
Cependant se contenter de dire "tu es mauvaise perdante c'est ainsi" est un peu court. Désolé mais lorsque je lis :

Je suis triste, voire désespérée et me sens extrêmement nulle.
je pense immédiatement à une grande mésestime de soi.
De même, si on ne peut peut-être pas écrire que HQI=manque de confiance en soi de façon absolue et définitive, il n'en reste pas moins que ce trait est très présent parmi cette population.

Alors ce n'est peut-être pas la pensée du siècle, j'en conviens, néanmoins c'est une tentative de compréhension en vue d'une amélioration qui me semble un peu plus porteuse que "tu as des défauts fait avec".
D'autant plus que aglaets semble en souffrir.
Je ne sais pas si c'est moi que tu cites, mais si c'est le cas mon post est raté, ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire, d'ailleurs je ne l'ai pas dit Very Happy. Quand je dit noir, ça veut pas dire sombre, ça veut dire noir et inversement.
Elle pense être mauvaise perdante, c'est possible et ça n'a peut être rien a voir avec la douance.
"Tu as des défauts fait avec", elle en a conscience elle peut donc travailler dessus.

Pour essayer de compléter ce que j'avais dit :
Elle est intelligente; Les échecs sont un jeu d'intelligence; elle perds contre un non zèbre -> Impossible !!! y a une couille quelques part, c'est pour ça que ça génère des angoisses. (le niveau de l'angoisse me fait penser qu'elle est, en plus, une mauvaise perdante...)
3 solutions :
- Elle n'est pas intelligente (ça peut être temporaire, je suis rarement intelligent après quelques verres Very Happy )
- Son partenaire est en fait un zèbre (c'est probable...)
- Les échecs ne sont pas un jeu d'intelligence (ahhh là je crois qu'on a trouvé ce qui n'allait pas...)

Si après avoir modifier ton schéma de penser sur les échecs, tu te sens encore mal après avoir perdu...alors c'est un défaut comme tant d'autre que tu pourras corriger avec le temps (si tu en as envie, parce que franchement c'est pas le pire des défauts...)
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 41
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par aglaets Mer 6 Nov 2013 - 14:08

Merci david50.
Effectivement, plusieurs personnes ont pu me renvoyer que cette réaction n'était due qu'à mon mauvais caractère et qu'il ne tenait qu'a moi de faire des efforts pour améliorer les choses. Cela est très difficile à entendre et rajoute une couche au problème car je me culpabilise encore plus quand cela arrive. Et me sens encore plus mal de ne pas être capable de faire ce qu'on m'explique si simplement.
aglaets
aglaets

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 40
Localisation : Etampes

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par ZeBrebis Mer 6 Nov 2013 - 14:11

aglaets a écrit:
C'est vraiment terrible d'être mauvais joueur car c'est une honte (pour moi en tout cas) face aux autres joueurs. ça plombe l'ambiance et ça saoule tout le monde.
Ce que je trouve le plus dur, c'est de ne pas être capable de passer par dessus ce problème ou de le maitriser. C'est plus fort que moi, c'est pénible pour les autres et c'est une vrai souffrance pour moi qui tombe un peu plus bas, chaque fois, dans le gouffre qui remplace mon estime de moi.
La seule réponse valable que j'ai pu trouver, c'est soit d'arrêter de jouer. Soit de sentir l'état psychologique dans lequel je suis et savoir si je suis capable d'affronter le fait de perdre.
J'ai en cours un livre "Comprendre les besoins de votre enfant", qui aborde entre autre le jeu.
Il y est dit que si l'enfant n'est pas assez sécurisé dans sa valeur, il va chercher à la prouver dans le cadre du jeu et y placer un tel enjeu qu'il sera mauvais perdant voire pourra se mettre à tricher. Car le fait de gagner est fondamental pour essayer de récupérer de l'estime de soi.

Il y est marqué qu'au contraire un enfant sécurisé saura applaudir les réussites des autres et apprécier le simple fait d'avoir profité d'une belle partie.

Si ton père a cherché à t'écraser, y compris par le jeu, c'est peut-être un des éléments de réponse.
Mais même adulte on peut retrouver assez de confiance en soi, de tranquillité d'esprit, pour prendre de la distance et considérer le jeu comme un divertissement dont l'issue importe assez peu au final.

Bon courage Smile
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par chti-kawa Mer 6 Nov 2013 - 14:18

aglaets a écrit:Merci david50.
Effectivement, plusieurs personnes ont pu me renvoyer que cette réaction n'était due qu'à mon mauvais caractère et qu'il ne tenait qu'a moi de faire des efforts pour améliorer les choses. Cela est très difficile à entendre et rajoute une couche au problème car je me culpabilise encore plus quand cela arrive. Et me sens encore plus mal de ne pas être capable de faire ce qu'on m'explique si simplement.
désolé, j'espère que je ne t'ai pas accablé encore plus...je voulais juste dire que ce n'était pas grave et qu'il ne fallait pas culpabiliser justement, bon à l'évidence j'ai tapé à coté...Embarassed 
Je suis HQI, j'ai été champion régional de dame à 8 ou 9 ans je crois et j'ai toujours été nul aux échecs, je ne connais pas les techniques, je n'ai pas de bibliothèque intérieure suffisante et les possibilités sont tellement nombreuses....et moi aussi j'ai ressenti ce sentiment de me dire "merde je suis intelligent mais j'y arrive pas aaaaaaaaaarrrrrrrrrgggggggggghhhhhhhhhh"
du coup je ne joue plus non plus...
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 41
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par aglaets Mer 6 Nov 2013 - 19:27

Pas de soucis, Chti-kawa. Je ne disais pas ça particulièrement lié à ton message mais en général.

Merci pour tes conseils Zebrebis. Je vais essayée de me procurer ce livre. Ce qui y est dit me semble bien correspondre à ma situation.
J'espère trouver un jour plus de confiance en moi, cela m'aiderait beaucoup au quotidien. Et tout spécialement avec mes enfants avec je comprend que je commence doucement mais sûrement à répéter ce que j'ai connu.
C'est affreux de s'en rendre compte et de ne pas encore être capable de faire autrement. Une vraie torture.
aglaets
aglaets

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 40
Localisation : Etampes

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Mer 6 Nov 2013 - 19:34

Avant-hier, jeu quelconque (barricade pour les connaisseurs). A moi de jouer, ma copine me dit "ah je t'ai bloqué, tu ne peux pas jouer il faut faire 1". Je regarde à peine le jeu et lance, raté. Trois tours passent, je finis par regarder attentivement et me rends compte qu'elle ne m'avait pas du tout bloqué, je viens de perdre trois tours. Elle n'a pas fait exprès (ce n'est pas une tricheuse).

La (ma) logique voudrait qu'elle me propose de lancer trois fois de suite en plus de mon tour, mais au lieu de ça elle éclate de rire et se fout de moi pendant 30s... Je lui dis poliment que je ne trouve pas ça super marrant, en fait, et là elle s'emporte, "on ne peut rien te dire, dés que tu perds tu t'énerves" (je n'étais pas du tout énervé...), elle se met à hurler, range le jeu... Je lui explique que quand je perds à la loyale il n'y a aucun soucis (c'est régulier), et que jamais ce type de situations n'arrive avec mes amis (qui ne se complaisent pas dans la moquerie en cas d'injustice flagrante, mais essaient de la compenser...). Elle m'explique que mes amis pensent tous la même chose sans oser me le dire, les coups bas volent...

Ca s'est fini par moi la foutant dehors (on est chez moi) et une quasi-rupture.

Putain j'aimerais être capable de tricher et (donc?) d'accepter que l'on triche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Mer 6 Nov 2013 - 19:44



Dernière édition par 11Road le Ven 24 Avr 2015 - 1:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Mer 6 Nov 2013 - 19:53

Je dis pas ca du tout pour troller, mais j'ai SOUVENT constaté que :

-soit les filles n'avaient pas du tout l'esprit joueur, de compétition, etc (et donc c'est nul de jouer contre elles, parce que y'a rien de plus relou que de jouer contre quelqu'un qui n'aime pas jouer, qui n'essaye pas vraiment de gagner, etc)

-soit les filles l'avaient au contraire de manière "exacerbée", émotive, et étaient incapables de perdre.

Je ne saurai pas expliquer cela, mais j'ai souvent constaté qu'il était désagréable de jouer contre des filles.

(je trouve qu'on voit ca également dans les compétitions sportives, dans les compét universitaires bien souvent les garcons veulent gagner mais en cas de défaite ca restera tranquille, sourires, etc, bières, et compagnie. Une équipe féminine de sport co qui perd, souvent ca chiale un petit moment.)

Bon je généralise pas hein, parfois on tombe sur des "bonnes joueuses".

D'une manière générale, quand je joue, j'aime bien avoir des adversaires qui sont motivés pour gagner, qui aiment jouer et gagner, qui n'aiment pas perdre, etc, tout en acceptant très vite la défaite.
Quelqu'un qui s'en fout de perdre, qui veut pas trop gagner et tout, c'est chiant de jouer contre lui, c'est pas drole, il "casse l'intéret du jeu".

Le pire, et ce n'est pas si rare, ce sont les gens qui refusent la compétition par peur de perdre, en adoptant une posture "de toute manière je m'en fous", etc, avec un faux sourire. genre les gens qui "se sabotent" quand ils commencent a perdre un peu.

sinon, pour l'auteure du topic, je saurais pas trop donner de solutions... peut etre s'inscrire dans un club d'échecs, faire des petites compét.. . bref, "apprendre a perdre", par l'habitude. voir d'autres gens perdre, comprendre que la défaite fait partie du quotidien du joueur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par 'Uccen' Mer 6 Nov 2013 - 20:06

Moi je suis mauvais joueur, là preuve je suis encore là,
mais les dés étaient pipés.

House bravo, je te félicite.
Je me sens proche de toi au final, comme au début (malgré tous tes bons sentiments).

Salut House !

'Uccen'

Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par ZeBrebis Mer 6 Nov 2013 - 20:57

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:
La (ma) logique voudrait qu'elle me propose de lancer trois fois de suite en plus de mon tour, mais au lieu de ça elle éclate de rire et se fout de moi pendant 30s... Je lui dis poliment que je ne trouve pas ça super marrant, en fait, et là elle s'emporte, "on ne peut rien te dire, dés que tu perds tu t'énerves" (je n'étais pas du tout énervé...), elle se met à hurler, range le jeu... Je lui explique que quand je perds à la loyale il n'y a aucun soucis (c'est régulier), et que jamais ce type de situations n'arrive avec mes amis (qui ne se complaisent pas dans la moquerie en cas d'injustice flagrante, mais essaient de la compenser...). Elle m'explique que mes amis pensent tous la même chose sans oser me le dire, les coups bas volent...
Avant de répondre : Amis de la psychologie de comptoir, bonsoir.
Je crois qu'en effet ta copine complexe, et du coup a tendance à chercher à reprendre le dessus (et donc t'enfoncer). Je n'ai pas le sentiment qu'il s'agisse de savoir perdre ici, mais plutôt de savoir respecter l'autre et le traiter en égal. C'est un épisode violent, heureusement circonscrit...Quand quelque chose me déplait avec mon compagnon j'essaie de mettre des mots précis dessus : en l'occurrence, ce qui était pénible n'est pas tellement qu'elle n'ait pas eu la grandeur d'âme de te laisser rattraper les tours (ou bien si ?) mais qu'elle se fiche de ta poire et fanfaronne.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Zeit Mer 6 Nov 2013 - 21:06

Bonsoir,

Désolé de décomposer un message, je n'aime pas trop ça mais j'aimerais répondre brièvement à Cr4G avant de proposer des pistes plus constructives que ce matin.

Cr4G a écrit:Tu décries le lien trop facile HQI profil psychologique (que je partage), mais cela ne t'empêche pas de faire des généralités sur la base du faible échantillon non représentatif qui vient à tes parties.
Je parlais de mes parties pour donner un exemple d'adaptation à un type de public déterminé. J'ai également joué en association et lors de festivals, à des jeux auxquels je n'ai pas forcément accrochés, mais ça m'a permis de me faire une petite idée des différents profils de joueurs qu'on peut trouver.

Cr4G a écrit:Voilà la piste que je te propose : tu n'as pas besoin d'enfoncer l'autre (notamment sur un détail) pour donner du poids à ton point de vue. Lequel est par ailleurs intéressant dans l'apport de questionnements et de nuances.
Je concède, je ne fais pas toujours dans la finesse et je m'en excuse. Je ne veux blesser personne.

Je reviens à aglaets.

Le meilleur conseil que je pourrais te donner est de tester de nouveaux types de jeux, afin de voir si certains te permettent de relativiser l'échec et de prendre du plaisir. Les goûts évoluent et on découvre que certains types de jeux nous conviennent mieux que d'autres.

A titre d'exemple, je n'ai jamais apprécié les jeux de cartes ni les jeux à deux, type dames ou échecs, trop directs, trop violents. Je me suis tourné vers des jeux de plateau comme le Risk ou les Colons de Catane, qui m'ont au final lassés à cause de la place du hasard, trop grande, et au côté "on s'acharne sur le plus faible". J'ai finalement accroché à des jeux comme Agricola, Caylus ou Myrmes, qui reposent plutôt sur des interactions indirectes (chacun poursuit finalement un but en essayant de s'adapter aux possibilités d'actions permises par/laissées par les autres). Le fait qu'il y ait un thème (exemple, dans Agricola, chaque joueur gère une ferme au XVIIème siècle, y a pas mal de jetons, c'est joli et mignon...) permet d'éviter de trop se focaliser sur des mécaniques abstraites...
Voilà, si ça peut te donner des idées...

Ensuite, essaie de te dire que tu joues pas CONTRE une personne, mais AVEC elle. Vous vous mesurez en duel, certes, mais le jeu doit divertir et amuser, pas se transformer en compétition où chacun finit en faisant la gueule. Prendre une victoire, c'est sympa, mais ce n'est rien à côté du fait d'avoir offert un bon moment et une bonne performance à son partenaire.

Zeit

Messages : 7
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Mer 6 Nov 2013 - 21:39

@Zeit Ta réponse me fait extrêmement plaisir Very Happy

@House D'un point de vue logique, vu que ta copine était de bonne foi, elle ne doit pas selon les règles t'accorder 3 tours supplémentaires, on ne peut pas faire porter sur l'autre une faute quand on est responsable de son jeu. Par exemple, au poker, si le croupier par inadvertance met tes cartes à la fosse - alors que tu étais au milieu d'une main - tu peux en vouloir qu'à toi-même de ne pas les avoir protégé. Par contre, d'un point de vue convivialité et esprit bon enfant, c'est la coutume de te proposer une contrepartie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par aglaets Jeu 7 Nov 2013 - 10:22

Zeit a écrit:
Le meilleur conseil que je pourrais te donner est de tester de nouveaux types de jeux. A titre d'exemple, je n'ai jamais apprécié les jeux de cartes ni les jeux à deux, type dames ou échecs, trop directs, trop violents.
Effectivement les jeux à deux me confrontent beaucoup plus à mon problème.
Je comprend bien l'idée mais le truc c'est que j'aimerais trouver une solution pour pouvoir jouer plus sereinement avec mon compagnon (donc jeux à deux). J'ai encore l'espoir d'y arriver un jour.
Lorsque nous jouons avec des amis j'arrive plus a me détacher, sauf si je ne me sens déjà pas bien dans ma tête avant de jouer.

Pour rejoindre la situation de House, il est évident que si je suis confrontée à une quelconque tricherie ou injustice dans le jeu, je sors de mes gonds très vite. Incapable de le supporter.
D'après mon compagnon, c'est ennuyeux un jeu où on ne peut pas tricher. Donc pour trouver plus d'intérêt dans le jeu il pouvait tricher. Mais a partir du moment où on a pu en parler, qu'il m'a expliqué pourquoi il trichait. J'ai compris que ce n'était pas contre moi. J'ai pu lui dire que cela me dérangeait et je peux m'amuser parfois à le démasquer. Il le reconnait, corrige sa tricherie et tout va bien.
aglaets
aglaets

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 40
Localisation : Etampes

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par david50 Jeu 7 Nov 2013 - 11:11

Je joue avec mon fils de cinq ans au Scrabble. Ok il est EIP mais quand même sans modifier les règles cela ne serait pas très loyal.
Alors nous jouons en mode coopératif, le but du jeu est de réaliser le plus grand score commun. Nous réfléchissons ensemble pour trouver les mots ainsi qu'au meilleur placement pour maximiser les résultats de l'un et de l'autre.
A chaque fois notre challenge et de battre le score précédant.
C'est très amusant, je pense le proposer à ma femme, tu peux peut-être essayer?
david50
david50

Messages : 5185
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par ZeBrebis Jeu 7 Nov 2013 - 12:44

Il y a aussi des jeux coopératifs par essence, ce qui me semble encore plus adapté Smile
C'est vrai que des jeux affreux type Monopoly sont durs à encaisser. Le gagnant exulte de manière sadique et le perdant se sent humilié, étant ruiné par l'autre.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Jeu 7 Nov 2013 - 13:54

Perso j'étais fan des jeux affreux pour le plaisir malsain d'"outsmarter" l'autre. Jusqu'au jour où j'ai réalisé que c'est surtout la pratique et le travail assidu qui font la différence. Il y a des activités plus enrichissantes en terme d'épanouissement que de passer un temps considérable à décortiquer le maximum de rouages possible d'un jeu dans ma vision des choses. J'ai donc relégué le jeu à sa simple place de divertissement et s'il ne remplit pas ce rôle alors il ne m'intéresse pas. Un jeu basé sur la coopération semble en effet plus apte à ce dessein.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par aglaets Jeu 7 Nov 2013 - 14:10

Bonne idée, vous en connaissez ?
aglaets
aglaets

Messages : 12
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 40
Localisation : Etampes

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par Invité Jeu 7 Nov 2013 - 14:42

Dans ce qu'a proposé Zeit, Agricola et Caylus peuvent se jouer à deux et semblent avoir du succès Smile
http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/agricola-0/infos
http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/caylus/infos

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par novaee Jeu 7 Nov 2013 - 16:10

un jeu coop Zombicide
http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_minisite.asp?eidm=279&enmi=Zombicide

il y en a d'autre chez Edge, La Quête des Terres du Milieu  par ex
novaee
novaee

Messages : 70
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 45
Localisation : grenoble à 10 % pret

https://www.flickr.com/photos/novaee/

Revenir en haut Aller en bas

Zébré et mauvais joueur Empty Re: Zébré et mauvais joueur

Message par david50 Jeu 7 Nov 2013 - 19:24

Les jeux de rôle sont aussi de bons candidats.

_________________
"La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours." L.F.C.
david50
david50

Messages : 5185
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum