Lourd à porter les rayures...

Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Lourd à porter les rayures...

Message par Invité Lun 16 Sep 2013 - 0:36

Bonjour,

Je suis tout neuf sur le forum et absolument pas sur d'être un zèbre; comme d'être humain d'ailleurs (pour être précis j'ai plus le sentiment d'être d'ailleurs que d'être humain👽 )

Je débarque sur votre forum parce que j'ai reçu, et lu, mon deuxième ouvrage sur l'adulte surdoué. C'est étrange, mon entourage me dit depuis 25 ans que je suis doué, exceptionnel, ou même un génie; moi je me suis toujours refusé à cette idée.

Je suis intelligent certes, j'ai des capacités je ne vais pas le nier. Par contre je suis handicapé, incapable de travailler depuis quatre ans suite à une dépression plus sévère que d'ordinaire, je fuis, je bois, j'arrête là.

J'ai bien essayé, psychothérapie, méditation, sophrologie et j'en passe... rien n'y fait.

Mon problème je le connais très bien: je ne suis pas Dieu... Je ne suis pas tout-puissant, je suis impuissant ( Ce qui entre nous fait les les choux gras des psychanalystes mais ne m'apporte aucune solution. )

Quand je me sens utile, je suis capable de déplacer des montagnes mais c'est si rare... La majorité de mon existence se résume à des à quoi bon.

J'imagine que ceux qui m'auront lu jusque-là me diront que je suis potentiellement un zèbre, que je cumule certains symptômes. Ce à quoi j'aspire ce n'est pas d'être un zèbre ou quoi que ce soit d'autre mais de trouver un repos autre que la mort.

Y'a pas l'feu au lac : c'est un appel à l'aide mais ce n'est pas un appel à l'aide Exclamation 

J'espère simplement que vous pourrez me donner des conseils avisés pour résoudre les inéquations infernales qui pourrissement ma vie :

- je ne suis pas ce que je devrais être
- mes alter ego ne sont pas mes alter ego...

Merci d'avance de vos éclaircissements

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Re: Lourd à porter les rayures...

Message par shima_uma Lun 16 Sep 2013 - 1:39

Tu es en dépression c'est un fait. Tu fuis dans l'alcool etc et tu sais que c'est pas la solution. Tu essayes plein de choses donc tu as envie de t'en sortir.
Ca fait déjà beaucoup de choses qui sont claires.
Sache que la dépression c'est :
- courant
- bon signe
- on en sort.

Bon signe car c'est ton corps qui te dit que ta vie ne va plus.
Donc ecoute et essaye de changer les choses par toutes petites touches.
Ca prend beaucoup de temps mais au moins tu reconstruits qqch.

Je suis passée par là. Utilise ton intelligence, tu y arriveras forcément sauf si inconsciemment tu te l'interdis mais vu ce que tu racontes à partir du moment où tu as une petite étincelle et que tu essayes des choses, c'est bon. Il faut juste être patient.

Bon courage. Tu seras beaucoup + heureux après avoir traversé tout ça.

Ps : la psychanalyse m'a beaucoup aidée mais je ne l'ai compris qu'au bout de plusieurs années.

shima_uma

Messages : 225
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 52
Localisation : Paris, France

Revenir en haut Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Re: Lourd à porter les rayures...

Message par sylveno Lun 16 Sep 2013 - 6:57

Beaucoup ici te conseillerai de lire Dąbrowski grand connaisseur à la fois de la dépression et des surdoués et révolutionnaire du développement de la personnalité.
Malheureusement difficile à trouver en français c'est soit polonais soit anglais.

Bienvenue et bonne évolution !
sunny 
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Re: Lourd à porter les rayures...

Message par T-Pril Lun 16 Sep 2013 - 7:38

Salut.  Je suis contente de t'accueillir, tu te dis Alien, sois le bienvenu au club. j'ai aussi parfois ce sentiment. nous ne sommes pas des dieux ni des déesses, mais des sortes de demi-divinités. nous n'avons que le pouvoir de faire pour chacun de nous ce qu'il est utile de faire pour connaitre une certaine forme de bonheur.
je suis douée, on me dit tordue, bizarre anormale, atypique et parfois étrange voire à coté de la plaque. Ben tu sais quoi, moi ca me touche comme des compliments, j'ai appris à prendre ces propos comme des retours juste d'une différences que je considère enrichissante.  j'ai aussi une tendance dépressive.  j'en ai conscience, mon psy me dit anxieuse, au début cela me paraissait étrange et complètement hors de propos. Pourtant après quelques temps j'ai appris à reconnaitre ce trait et depuis, cela m'aide à moins m'inquiéter. Picoler ? Jamais, mais boire un truc bien fort avec des amis m'est plus utile, Je m'impose le tissus social. parfois j'aime autant être seule qu'avec du monde. Tu te dis  Alien ? Alors je le suis probablement et peu importe l'étiquette Zèbre. Tu n'es plus seul.
T-Pril
T-Pril

Messages : 41
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 57
Localisation : MAALDEVIM (quadrant gamma)

http://maldik-stories.fr

Revenir en haut Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Re: Lourd à porter les rayures...

Message par Invité Lun 16 Sep 2013 - 17:41

Merci pour vos messages de soutien,

J'ai trouvé quelques brèves présentations de la théorie de Dabrowski et ça semble très intéressant.Si la dépression est effectivement utile elle est du coup moins déprimante aussi.

Ma situation ressemble à la phase trois décrite par Dabrowski. Je suis bloqué à ce stade depuis plus de vingt ans alors... vivement la suite !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Re: Lourd à porter les rayures...

Message par sylveno Lun 16 Sep 2013 - 19:40

Oui mais tu savais pas. Maintenant, tu sais !
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Lourd à porter les rayures... Empty Re: Lourd à porter les rayures...

Message par Leeloo_Dallas Ven 3 Jan 2014 - 17:59

Quand tu dit ne pas vouloir spécialement être un zèbre je le comprends, car c'est souvent associé à une certaine forme de supériorité, et le propre du zèbre justement c'est de se sentir égal voir moins que les autres. Enfait, si je te dit que je pense que tu es un zèbre, c'est surtout que pour en arriver là ou tu en es, à mon humble avis il faut en être un. C'est comme quand on se demande si on est pas un "con", ou débile ou autre, et que le fait de se poser la question prouve justement le contraire (bah oui parce que les vrais idiots ne se demandent pas s'ils le sont ^^

Je te dis ça, parce que savoir qui on est déjà c'est le début de tout. C'est une clef, mais les portes ne s'ouvrirons pas toutes seules non plus, alors ne t'arrête pas ici Wink
Leeloo_Dallas
Leeloo_Dallas

Messages : 100
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 33
Localisation : Quelque part dans le Continuum espace-temps

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum