théorie sur le bonheur

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Od@vie le Ven 10 Sep 2010 - 15:30

Oui, racontons, échangeons ces moments où l'on nageait en plein bonheur, car c'est arrivé, n'est-ce pas?

De là, on pourrait dégager à postériori des grandes lignes (peut-être même corrélées à la zébritude : la lucidité par ex, est-elle un atout ou non pour entretenir le bonheur ? )et des ramifications inhérentes à chacun. (qu'est-ce qui personnellement vous a comblé ?)

Qui se jette à l'eau ? plume rayée?
j'enfile mon maillot en attendant. Smile





Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Ven 10 Sep 2010 - 17:44

Au commencement est ce cri, saccadé, irréfléchi bégayant aussi livide qu’un râle, qu’un éternuement en voix de guérison. Tellement timide qu’on se demanderait presque si cet enfant n’en souffre pas. Respirer pour la première fois doit être très désagréable. A trop être resté en apnée 9 mois durant, toute sa vie, le bébé doit presque ressentir avec violence cette première bouffée d’oxygène. Ca doit le bruler, l’étouffer un peu comme lorsque l’on hume de trop prêt un épais brouillard de gaz carbonique. Ce petit être doit souffrir et pourtant je le contemple avec admiration, émotion tant ce moment est unique, magique. Je cherche mes mots. Je viens de vivre l’incroyable et je suis incapable de m’adresser à ma compagne. Je ne sais même pas quoi lui dire. Tendrement, je lui murmure à l’oreille que je l’aime ; Je Constate rapidement que malgré les quelques paroles que je peine à balbutier, leur préférant nettement quelques coulée de larmes, elle semble avoir oublié mon existence ; Ou alors suis-je devenu invisible ? Elle communique avec son enfant. Des mots, des gestes, des intentions. La symbiose devient palpable, magnifique. Plus rien ne semble important. Je sens mon nombril se décentrer en une fraction de seconde alors que je sectionne celui de l’enfant qui sous mes yeux a mis 24 heures à naître. J’ai observé avec magie l’origine du monde Je viens de vivre 24 heures dans la vie d’un homme, 24 heures dans la vie d’une femme. 24 heures pour m’observer mourir et renaître. Je ne suis plus un enfant.

Je suis papa



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Sam 11 Sep 2010 - 0:29

Théorie sur le bonheur?

Pour moi le bonheur est un état qui ne se questionne pas.A partir du moment où tu le questionnes c'est que tu t'en éloignes.

On se demande pas pourquoi in est heureux mais pourquoi on est malheureux.

On dit que le bonheur "c'est donner de la valeur à ce que l'on a", ça c'est la recette pour essayer sortir de la dépression en se contentant de ce qu'on a (et de ce qu'on n'a pas).

Le bonheur c'est un niveau d'endorphines équilibrées dans le cerveau,et apportées par l'acceptation sociale/amour des autres, des réussites personnelles, et les besoins vitaux couverts.
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Od@vie le Sam 11 Sep 2010 - 7:50

@Beufasupa: I love you maternité, paternité voulues et sans anicroche : c'est pur bonheur !Tu as l'art de me faire hurler de rire et pleurer (en même temps)

@Rootless : d'accord avec toi sur ce point : "Pour moi le bonheur est un état qui ne se questionne pas.A partir du moment où tu le questionnes c'est que tu t'en éloignes.

On se demande pas pourquoi in est heureux mais pourquoi on est malheureux."

Mais si le bonheur ne se questionne pas, em même temps pas de réponse unique possible (taux endorphine, acceptation, réussite, Maslow...)mais par contre chacun peut y mettre ce qu'il entend , fort de son expérience, de ses lectures , de ses attentes.

Pour le deuxième point : "donner de la valeur à ce qu'on a pour essayer de sortir de la dépression :" en ce qui me concerne , j'ai su, tôt, accorder de la valeur aux choses, aux personnes, fruit d'une reflexion sur le sens de la vie, sans être en dépression.

Au delà de nos reflexions , nous pouvons faire part de nos témoignages rien que pour nous transmettre des Very Happy .

@ Fabris: comme je vais mal ,étant donné que je n'ai pas de psy, j'en profite pour m'allonger sur le divan dans la savane Smile

MOMENT DE BONHEUR
Un an. Un an pile et nous roulons. Sans nous retourner, nous quittons la capitale pour aller vers un petit caillou posé en méditerranée.
Déjà, l’habitacle sent le cédrat, le fromage et le figuatellu.
Dans la voiture : notre vie en valises et en coton de tout genre. C’est que nous transportons 3, 400 kg de nitroglycérine sur la banquette arrière.
La promesse : l’aventure parisienne ne devait durer qu’un an pile sans quoi nous le savions, nous ne pourrions repartir de sitôt.
Mon ventre s’arrondissant me transformait en rose barbapapa au milieu de souris grises furetant de ci de là, museau à terre dans les wagons sous terre. Combien de fois n’ai-je pu croiser leurs regards dans leur course souterraine. Je comprenais cet évitement de l’autre mais cela me désespérais.
Seul oasis : le Parc Montsouris où avec Higelin, je rêvais ma vie.
Le bonheur est là : dans l’habitacle de la Peugeot, dans chaque kilomètre qui nous rapproche de la mer, emmitouflé sur la banquette arrière, dans mes cheveux emmêlés par le vent de mai qui s’immisce dans notre bulle, dans les yeux de mon amour, dans mes seins lourds , dans la radio qui chante « chacun fait, fait… »
Le bonheur est là : silencieux, évident. Je ne fais qu’un avec ce qui m’entoure, je reçois, je donne .Il est cette énergie qui circule nourrie d’amour et de sensations .C’est puissant et doux à la fois.
C’est une couleur indéfinissable. Je n’arrive pas à le nommer sur le moment : est-ce l’amour tout simplement ?
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Sam 11 Sep 2010 - 9:42

Le bonheur, pour moi, pendant cette période-là, c'était le sentiment, le constat, la conscience permanente, omniprésente, englobant tout, d'être à ma place. Ce n'étaient que mes études, ça ne pouvait donc pas durer, mais cela devait exister :et bien cela "convenait". J'étais bien celui que je devais être pour être celui que je voulais devenir. Au bon endroit, qui plus est. Quiconque se tient un jour au pied de la chaîne des Puys doit ressentir que la vie est changée quand elle se déroule là. Le Puy de Dôme est un élément stabilisateur puissant dont la présence dans le paysage apaise avec une grande force, indestructible.
Ensuite ? Un état d'équilibre avec l'entourage, aussi, mais je ne sais pas vraiment comment il était venu.
Un état d'oser-être-soi qui ne m'avait cependant pas fait être seul. Je crois que c'était ça, surtout. Cela permettait de me respecter moi-même. Pas besoin de me maudire d'être comme ça, "bizarre", seul et mal accepté : j'étais "bizarre" mais ni seul ni mal accepté. Je respectais même mon corps, que depuis je n'ai su que mépriser et maltraiter.
Ainsi tout était bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Od@vie le Dim 12 Sep 2010 - 9:54

Merci de ton témoignage,

Instant de bonheur lié à la paternité pour Beufasupa, lié à une bulle mouvante pour moi, lié aux études pour toi et ce sentiment d'être dans le bon tempo avec soi et les autres.

Dans ce que tu as écrit , j'ai relevé des phrases et concepts corrélés à la stabilité comme : à ma place, au bon endroit, au pied de, élément stabilisateur, équilibre.

Puis liés à toi : oser être soi, respecter moi-même, ni seul, ni mal accepté, respect du corps.

Pourquoi cela n'est plus?
pas obligé de me répondre, je suis indiscrète .
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Dim 12 Sep 2010 - 20:05

////


Dernière édition par Bochra le Jeu 18 Aoû 2011 - 1:26, édité 1 fois

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par braifs le Dim 12 Sep 2010 - 21:06

Elles sont belles vos histoires de bonheur...
braifs
braifs

Messages : 256
Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Dim 12 Sep 2010 - 21:50

à bochra,

"Et je l'ai aimé pour ça : parce qu'il m'a permis d'être moi avec lui. "

Et donc? T'es toujours toi avec lui? Ou si tu n'es plus avec lui tu n'es plus toi,et donc plus heureuse ?Rolling Eyes
Histoire aussi belle que troublante..
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Dim 12 Sep 2010 - 21:51

Pour moi en général le bonheur en fonction des autres c'est la recette du malheur..Mais bon ça reste un point de vue subjectif basé sur mon expérience.
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Lun 13 Sep 2010 - 16:52

/////


Dernière édition par Bochra le Jeu 18 Aoû 2011 - 1:27, édité 1 fois

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Lun 13 Sep 2010 - 23:46

Certaines expériences m'ont fait avancer et "débloqué", mais c'est long et pas terminé, donc pas à raconter.
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Mar 14 Sep 2010 - 19:52

Tout bascule parfois dans le bonheur par de simples détails.

Une bonne musique d'ambiance ne me suffit pas le matin pour atteindre la joie de démarrer la journée, au milieu des foules de trucs à faire avant de partir.
Idem pour la présence de ceux que j'aime, je suis contente qu'ils soient là, mais ça ne va pas plus loin le matin quand je dois partir pour ne pas être à la bourre.

MAIS...


Mettez-moi les deux ensemble: musique cool + les gens que j'aime...
Et il se passe un truc formidable, d'un coup j'oublie mon stress matinal d'être à l'heure, je ralentis, je me sens bien. Et le bonheur est là. Bonheur d'être ici avec ceux que j'aime, dans un moment de détente musicale. Mais uniquement la musique, ou seulement ceux que j'aime, ben ça ne me déstresse absolument pas. Allez comprendre... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Wise le Lun 20 Sep 2010 - 22:46

edit:
zut, je suis un expert pour ne plus être malheureux, mais apres, être heureux ça je ne connais pas.
j'ai tout un tas de solutions pour faire disparaitre nos souffrances, mais apprécier quelque chose j'en suis incapable.


Dernière édition par Wise le Dim 17 Avr 2011 - 23:57, édité 4 fois
Wise
Wise

Messages : 2216
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 34
Localisation : Nancy

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par synapse le Mar 28 Sep 2010 - 22:25

LE BONHEUR

Voir et être heureux avec les gens que j'aime: une forme de résonance céleste.
synapse
synapse

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par synapse le Dim 10 Oct 2010 - 22:04

Bochra le bonheur ce serait ça aussi pour moi :

http://www.wherethehellismatt.com/

J'aime la joie simple et partagée, qui plus est trans-ethnique et semble contagieuse, qui se dégage de ces images...

J'espere que ces quelques images vous donnerons de la joie bounce
synapse
synapse

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Arkenciel le Dim 10 Oct 2010 - 23:24

synapse a écrit:LE BONHEUR

Voir et être heureux avec les gens que j'aime: une forme de résonance céleste.
Waouh l'expression ! "résonance céleste", c'est beau =)
Arkenciel
Arkenciel

Messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : Dans la Lune ;)

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Super PY est rive le Mer 3 Nov 2010 - 22:59

http://penser.over-blog.org/ext/http://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/CHEMINS/CHEMINS20080527.ram
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 35
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par synapse le Jeu 4 Nov 2010 - 7:29

->PY-rogue

Je te recommande le livre de Clément Rosset "La Force majeure, Paris, Éditions de Minuit, 1983" que j'avais lu en 1er et conseillé à mon prof de philo Smile


Je ne bois pas les paroles de Frédéric Schiffter, cte déprime affraid

Je suis un spinoziste convaincu, què viva Baruch ! Et vive les canailles d'optimiste dont je fais parti...

Pessimiste tu dégages silvouplais


BISOUNOURS POWER
synapse
synapse

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Super PY est rive le Sam 6 Nov 2010 - 16:18

Bah, je dois dire que j'aime bien, j'ai aussi la particularité d'aimer la déprime, et que lire des pessimistes, je trouve ça assez revigorant par moment. J'aime bien le coté désabusé, cynique, l'humour noir, l'ironie acide, le coté désinvolte, aquaboniste, à remettre en cause des "vérités" assénées... J'aime ce coté un peu provocateur à dire je vais bien parce que je vais mal. J'aime l'humour qui se cache derrière certains moments où il s'auto-dénigre. J'aime cette manière de voir le monde sous une forme de tragédie, et la manière de le présenter sous couvert d'une pseudo lucidité m'amuse aussi. J'aime cette manière de dire que ni le bonheur, ni le malheur ne se prévoient. J'aime cette manière de relativiser le bonheur, de dire que ce n'est pas forcément ce vers quoi l'on tend, que ce n'est pas un but à atteindre, que c'est quelque part, un mot vide de sens, un concept vide de sens en lui même. Ce qui me semble plus parlant, c'est la manière dont il s'incarne, dont il se vit.

Je ne dégage pas, car ne je ne me considère ni comme optimiste, ni comme pessimiste. J'aime pouvoir être optimiste ou pessimiste selon les moments, ou les deux en même temps. J'aime pouvoir voir les choses sous divers angles, j'aime pouvoir être optimiste aux millieux de pessimistes, pessimiste au milieu d'optimistes, ou optimiste parmis des optimistes et pessimistes parmis des pessimistes.

Démystifier le monde, les idées reçues, les préjugés, quels qu'ils soient, positifs ou négatifs, bons ou mauvais, admis ou pas admis, politiquement corrects ou pas peu m'importe, vivre heureux ou malheureux, peu m'importe, on s'habitue aux deux, juste envie de me réapproprier.

Merci pour le livre en tout cas, je pense l'acheter tout à l'heure, avec les schiffter que je pourrai trouver Wink
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 35
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par fab le Lun 8 Nov 2010 - 20:07


fab

Messages : 242
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 41
Localisation : 29

https://www.facebook.com/profile.php?id=100001056099440

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Martel en tête le Mar 9 Nov 2010 - 0:33

Je suis le bonheur.
Martel en tête
Martel en tête

Messages : 850
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Mar 9 Nov 2010 - 14:14

Merci à tous pour vos contributions, vos liens, vos vidéos et vos lectures Smile

J'ai aussi quelques vidéos que je mettrais peut être ce soir!

Quant à merguez, je te remercie de nous livrer enfin le secret du bonheur. Alors finalement, il était là à côté depuis le début, à porté de main... et on ne l'a pas vu...

Faut que je te prépare un couscous pour dormir dessus... Very Happy

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Jeu 11 Nov 2010 - 10:50

////


Dernière édition par Bochra le Jeu 18 Aoû 2011 - 1:27, édité 1 fois

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Manou le Sam 13 Nov 2010 - 18:16

Bochra...tu ne fais pas ton âge.... Wink
Manou
Manou

Messages : 1894
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 51
Localisation : Pas loin de Paname

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par an.a.co.lu.the le Sam 13 Nov 2010 - 21:58

T'inquiète pas, Manou :
c'est un texte inspirant, certes, mais il ne date pas du 17e et il n'est pas de Baltimore mais plutôt de 1927 et il aurait été écrit en anglais, d'ailleurs...
(dixit recherche gogueule : hoax eglise de baltimore)

clown

an.a.co.lu.the

Messages : 592
Date d'inscription : 02/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Dim 14 Nov 2010 - 21:39

merci Manou Embarassed

Et merci Ana Very Happy

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Super PY est rive le Dim 14 Nov 2010 - 23:33

synapse a écrit:->PY-rogue

Je te recommande le livre de Clément Rosset "La Force majeure, Paris, Éditions de Minuit, 1983" que j'avais lu en 1er et conseillé à mon prof de philo Smile

Acheté, mais je pense qu'il va falloir aussi que je voie plus précisemment son concept de double qui m'a l'air très interessant, et qui me parle pas mal du peu que j'en sais. De toute façon, Rosset fait partie des références de Schiffter Wink
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 35
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Phedre le Mer 17 Nov 2010 - 22:10

Moins on le théorise, plus on le vit ?? I love you
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 43
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Jeu 18 Nov 2010 - 1:43

Le bonheur selon moi:

Le bonheur, c'est être inondé à long terme (si c'est à vie mieux encore) d' émotions irrationnelles agréables.J'ai l'impression que le reste (réflexions,théories) est peut-être le chemin du bonheur mais ce n'est pas lui.

Voilà un peu simpliste, mais j'ai réfléchi longtemps pour en arriver là (quite à passer pour un naïf).

Je pense que ces émotions passent par les autres dans l'enfance et que si tu les a pas eues c'est dans un sentiment de vide intérieur que tu fais ta vie même si tu relativises et que tu donnes de la valeur à ce que tu as.

Il y a une faculté innée à être heureux irrationnellement (même pas besoin d'y réfléchir) L malheur apparaît quand elle est cassée.Elle peut peut-être être réparée (j'en suis de moins en moins sur) mais peu de gens sont disposés et en plus capables de le faire.

Et c'est pas d' une difficulté type "arrêter de fumer"
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Jeu 18 Nov 2010 - 16:51

je suis d'accord avec le constat que peu de gens sont disposés à se rendre heureux.

Et puis de toute façon on n'est pas obligé d'être heureux dans la vie. Tant qu'on n'est pas malheureux...

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Jeu 18 Nov 2010 - 20:06

Toujours est il que j'ai remarqué que les naïfs étaient souvent les plus aptes à être très heureux, contrairement aux hommes raisonnés et raisonnables (avec un réelle connotation, comme quoi, la raison n'est pas un accès au bonheur, mais...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Jeu 18 Nov 2010 - 23:29

Bochra a écrit:je suis d'accord avec le constat que peu de gens sont disposés à se rendre heureux.

Et puis de toute façon on n'est pas obligé d'être heureux dans la vie. Tant qu'on n'est pas malheureux...

Ça existe ça ne pas être heureux et ne pas être malheureux?
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Super PY est rive le Ven 19 Nov 2010 - 0:12

Ouais, je pense.
Puis pour moi on n'est pas obligé de ne pas être malheureux non plus.
Enfin, je sais pas pour moi on alterne entre des moments plus ou moins heureux, plus ou moins malheureux, voire des fois les deux peuvent se superposer, et à me dire au fond qu'importe d'être heureux ou malheureux, il y a tellement de facteurs que je ne peux pas maitriser et qui induiront mon état, que je ne vois pas pourquoi je me fixerai comme objectif d'être ou de ne pas être heureux ou malheureux.
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 35
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Rootless le Ven 19 Nov 2010 - 0:33

Super PY que saoûl a écrit:Ouais, je pense.
Puis pour moi on n'est pas obligé de ne pas être malheureux non plus.
Enfin, je sais pas pour moi on alterne entre des moments plus ou moins heureux, plus ou moins malheureux, voire des fois les deux peuvent se superposer, et à me dire au fond qu'importe d'être heureux ou malheureux, il y a tellement de facteurs que je ne peux pas maitriser et qui induiront mon état, que je ne vois pas pourquoi je me fixerai comme objectif d'être ou de ne pas être heureux ou malheureux.

Je sais pas si tu a traversé de longs moments de tristesse et intense,j'ai pas l'impression que tu dirais ça...
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Super PY est rive le Ven 19 Nov 2010 - 1:05

Peut-être, peut-être pas. Je ne peux pas comparer, de toute façon, ni même mesurer, ni n'ai envie de le faire. Je donne juste ma vision des choses, chacun est libre de l'interpréter, et d'en tirer les conclusions qu'il souhaite.
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 35
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Phedre le Ven 19 Nov 2010 - 9:06

chacun traverse des moments de tristesse, voire de grands moments de désespoir...mais je crois que personne ne vit ses émotions de la même façon, et qu'ensuite elles n'ont pas le même effet sur le quotidien...

en tout cas je trouve ça intéressant le point de vue de "laisser faire comme c'est", sans forcer...(tant qu'on est pas malheureux, Bochra, pourquoi ?)

Je me demande d'où vient cette "obligation" ... moi, en tout cas je trouve que la peine fait partie de la vie, et que c'est normal...et je crois que "la vivre" y'a des raisons à ça...la seule chose qui "devrait ptêt pas" c'est se laisser enfermer dedans et jamais en sortir...mais y'a aussi des gens comme ça, je sais pas si faut leur enlever ce droit, finalement...

encore des questions sans réponses...Wink
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 43
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 9:30

en tout cas je trouve ça intéressant le point de vue de "laisser faire comme c'est", sans forcer

Dans ce cas, il ne faut pas s'attendre à être heureux. Au mieux à une soupe insipide les trois quarts du temps saupoudrée de petits moments sans suite qui vont et viennent.

Deux théories qui sont exposées ici, l'une selon laquelle "peu de gens sont disposés à être heureux" (c'est de leur faute, quoi) et l'autre selon laquelle ("le bonheur c'est de savoir se contenter des quelques tout petits bonheurs qui émaillent la vie de loin en loin" (bouffe la tartine de merde et réjouis-toi quand tu n'as que du pain dans une bouchée) me chagrinent, me dépriment, même. Mais je crois qu'il ne faut pas aller contre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par mo le Ven 19 Nov 2010 - 12:44

Bonjour Bochra je commence a comprendre peu a peu comment fonctionne le site je commence aussi et c'est le plus rechercher comment réagissent les zèbres est ce que ils ont connue les même bizarrerie que moi et c'est un moteur qui a précipiter tout le monde naturellement , et j'ai trouve ton thème ,on imagine tous que c'est un thème, qui a été traité , pas mal de fois, entre pote, entre fille , au bar, au hamame, entre couple , dans les veillées,les nuit font philosopher, c'est un thème, je dirai d'après repas , souvent, peut être, dés quand que on remplie la case des besoins , vital , c'est le thème qui s'impose le plus souvent, et avec se thème on s'attire et on s'éloigne on découvre des fois on se dit "je mes suis découvert je me suis soulagé cette nuit ou on a parlé de l'essentielle de la vie le bonheur" "moi sans bonheur je peu pas vivre c'est avant la nourriture.......... puisque nous les humain on dit tout ça c'est que il y'a un truc qui nous fait réagir un peu de la même façon avec des petites nuance et ou des grande nuance , sa dépendra du vécu de chaqu'un et les accidents de la vie, et les eductions et les caractère, et les humeurs, et les différente période de la vie, et les handicapes , et les complexe, et le psychique, et ....et.... donc beaucoup de paramètres pour une même demande , déjà sa complique un peu, les essais et des explications, d'ailler on fini souvent les discutions sur ce thème avec "chaqu'un connait son bonheur", le bonheur d'un pédophile, n'est pas le même que le bonheur d'un..............collectionneur de timbres ,n'est ce pas , là sa devient encore plus compliquer les envies exhausse sa rentre dans le bonheur ou pas et quand c'est avouable ou pas ou licite ou pas , heureux a tout prix ou pas, il y a des conséquence ou pas , les conséquence possible sa va pas être le malheur de ta vie d'après, il y a ça aussi a réentre dans le bouquet des paramètres possible donc essayé de définir le bonheur entre des personne hétéroclite même zèbre tous!!! Rien que la petite gamme de paramètre que je vient de cite sa parais mission presque impossible, mais ...mais le bonheur il a ces prémisses universel comme même d'après pas mal de grands savant , on peut pas être heureux si on sait pas pourquoi on ai là???? On peut pas être heureux si on sait pas d'où on vient ??? On peut pas être heureux si on sait ou on va ?????C'est les fameuses existentielles après pour intensité du bonheur il y a autre choses mais pour ne pas être long on finira ça si vous intéresse une prochaine fois
mo
mo

Messages : 42
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Ven 19 Nov 2010 - 13:29

////


Dernière édition par Bochra le Jeu 18 Aoû 2011 - 1:28, édité 1 fois

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par V.Lady le Ven 19 Nov 2010 - 13:41

Bochra a écrit:

La recrudescence des psychologues est selon moi l'un des nombreux symptômes de nos sociétés hédonistes. Le psy devient la poubelle psychologique dans laquelle on vient déverser ce que tous les autres ne veulent pas entendre.


Le psy, une poubelle ? pourquoi un tel mépris ? Il m'interroge.


Bochra a écrit:
Je ne dis pas que les psys ne servent à rien. Je dis que les psys sont de plus en plus sollicités pour des troubles qui pourraient se régler simplement par l'écoute de personnes aidantes et compatissantes.



Ah ? Tiens ? pourrais-tu nous préciser ce qui te permet cette affirmation, s'il te plaît ? Un psy n'est pas un ami (qui peut être aidant et compatissant... si c'est un ami comme je l'entends) et son écoute est tout à fait différente de celle qu'offre quelqu'un qui nous aime et qui n'a pas les outils que possède un psy. Et heureusement !
Donc, Bochra, vraiment, je te serai grée d'étayer ton affirmation par des sources fiables, parce que cela m'intéresse...

V.Lady

Messages : 2240
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 45
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Ven 19 Nov 2010 - 13:48

/////


Dernière édition par Bochra le Jeu 18 Aoû 2011 - 1:29, édité 1 fois

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Ven 19 Nov 2010 - 13:55

Vlady, je suis désolée mais tu n'as rien compris à mon propos.

A part te proposer de relire calmement avec ta tête et pas avec tes affects, je vois pas quoi faire de plus.

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par V.Lady le Ven 19 Nov 2010 - 14:07

Bochra, il n'y avait aucune agressivité dans mon propos Smile je demandais seulement un éclaircissement.
Les mots que tu emploies sont forts, et il n'est pas anodin de comparer une profession à une poubelle... je ne déforme pas tes propos, je les relève, simplement.


Je repose alors ma question, en la formulant différemment : qu'est ce qui te permet de penser (= quelles sont tes sources ?) que les personnes qui font la démarcher de consulter un psy(chologue/chiatre/thérapeute) ne bénéficient pas d'une écoute bienveillante dans leur entourage, d'une part, et que leur trouble pourrait se régler par une écoute "aidante et compatissante" (qui n'est pas nécessairement celle d'un ami, je te l'accorde bien volontiers) ?


Ah, quant à me dégager de mes affetcs : impossible, je suis trop humaine pour cela Wink !

V.Lady

Messages : 2240
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 45
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Ven 19 Nov 2010 - 14:44

En réalité, le mot poubelle psychologique ne traduit en rien ce que je pense. Il traduit l'utilisation que peuvent faire certaines personnes d'un psy (psychologue, dans mon précédent texte).

Je ne raisonne pas en terme de "tout le monde". Bien sûr qu'il y a des gens qui ont de bonnes raisons de voir des psy(chologues), de la même façon qu'il a des gens qui ont de bonnes raisons d'aller voir un docteur (encore heureux!)

Mais il ne faut pas occulter qu'il existe aussi des gens qui vont voir un psy pour avoir quelqu'un à qui parler de ses malheurs quand personne autour n'a envie d'en entendre parler.

Et pour ceux qui n'ont pas les moyens, n'importe quel professionnel de la santé devient un prétexte pour recevoir un peu d'attention.

Dentistes, médecins, pharmaciens, de plus en plus de gens viennent soigner un petit bobo juste dans le but qu'on prenne soin d'eux et pouvoir parler de leur malêtre.

Mes sources? des psys, des médecins, des dentistes, des pharmaciens, des infirmières. ce sont eux qui me racontent ces choses.

La plupart du temps ils sont alarmés, partagés entre l'envie de faire quelque chose pour ces gens, mais en même temps obligés d'être professionnels et de respecter leur planning.

Maintenant, pour bien comprendre, je pense qu'il faut se distancier et comprendre que ce n'est pas parce que j'ai un problème qui m'oblige à aller voir un psy que c'est le cas de tout le monde. Il y a vraiment des gens qui vont chez le psy pour combler une solitude, avoir quelqu'un à qui parler de ce que personne d'autre ne veut écouter.
C'est une souffrance également, mais là le psy n'y peut rien. Il ne peut pas remplacer un ami ou une famille.

Donc je crois qu'au final, on est d'accord en fait Wink

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Phedre le Ven 19 Nov 2010 - 14:56

(ah on a répondu en même tps Wink)

merci pour le développement, Bochra, je suis donc assez d'accord avec toi Wink

j'ai fait un choix proche du tien, ça a commencé par bien me connaître, et puis "aller chercher ce qui est bon pour moi au vu de "qui je suis" si la vie ne le mettait pas sur mon chemin (sans marcher sur aucune tête, je tiens à le préciser Wink) et je dirais que je suis "plus souvent bien" que "pas bien" donc plutôt heureuse (pour moi le quotidien est fluctuant, et on change d'état souvent, donc ce qui me paraît compter pour moi c'est "la majorité") et en effet il n'y a probablement pas de recette puisque c'est à chacun de décider pour lui, et de savoir comment il définit pour lui être heureux, si c'est ce qu'il vise...

Pour les psys, ce que tu dis semble être "un peu vite dit", mais je comprends l'idée principale que je pense constater autour de moi : humm de façon très subjective hein je dirais qu'il me semble que de plus en plus de personnes vivent des choses difficiles, mais que le secteur de l'emploi attend pourtant qu'ils soient inusables et "battants"...que donc nombreux sont ceux qui tentent de nier leurs souffrances et de mettre en avant des apparences "qu'ils gèrent et que tout va bien"...et aussi que beaucoup doivent se dire "j'ai assez à faire avec moi, j'ai pas le temps ni l'envie d'écouter les problèmes des autres qui me renvoient aux miens et me pèsent"...

Ainsi, il est possible que dans la sphère amicale les liens se distendent, se fondent de plus en plus sur des apparences trompeuses que tout va toujours bien (pour ne pas embêter ses amis etc) et qu'en effet quand la personne "n'arrive plus à supporter ou à gérer", elle se tourne plus vers les psys...

Dans un système social comme le nôtre du tout tout de suite, toujours plus, très vite et parfaitement, moi, je trouve qu'on nie trop le fait qu'on est des organismes vivants, avec un rythme biologique "normal" et qu'on refuse trop de voir que si on change ce rythme de force ça provoque des troubles, et c'est sans compter avec des pubs qui jouent avec nos émotions ou nos bas instincts etc...

Pour beaucoup, c'est comme si "l'espace vital personnel" diminuait (moins de vacances, moins de détente, moins de moments de libres, y compris pour la pensée qui flâne) et qu'on recevait un trop plein de demandes, de solliciations, d'exigences extérieures...

Nul doute que tout ces signaux doivent être évacués...
Bochra appelle ça "la poubelle", on peut aussi appeler ça "la bassine à vomi" Wink
Je crois que c'est juste une image pour l'idée "d'un trop plein" qui doit être évacué...et des épaules des amis qui ploient sous le poids de leurs propres trop plein donc qui ne peuvent plus aussi facilement être à l'écoute qu'à d'autres époques...

C'est ce qui me vient Vlady...je sais pas ce que tu en penses...

Peut-être que ce qu'on peut en retenir, c'est que des hommes et des femmes se sentent en manque d'interlocuteurs...de compassion...ou de sécurité...d'environnement rassurant...et de droit à écouter sa biologie qui souffre, et de pouvoir l'exprimer, au lieu d'avoir à la cacher ou d'en avoir honte...

flower flower flower flower flower flower flower

Pour ceux là dont je fais parfois partie...Wink
Une pensée...
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 43
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par V.Lady le Ven 19 Nov 2010 - 15:27

En fait... je ne sais pas. Je ne sais pas si les psys sont utilisés comme peuvent l'être certains généralistes, pharmaciens, infirmiers, comme confidents, comme personne de dernier recours auprès de qui s'épancher. Je sais malheureusement que certaines personnes sont si seules qu'elles se tournent vers des professionnels de la santé pour avoir quelqu'un à qui parler... mais aller voir un psy nécessite, je pense (c'est juste une opinion) de se départir de l'idée que ce n'est pas réservé aux "fous", idée encore extrêmement répandue. D'autre part, une consultation chez un médecin est remboursée, ce qui n'est pas le cas d'une consultation chez un psychologue... et c'est un facteur très important.

La démarche d'entreprendre une psychothérapie est beaucoup moins anodine que celle d'aller voir son médecin traitant... je la comparerais plus volontiers à celle de prendre rendez-vous avec un oncologue... mais cela n'engage que moi Wink



Enfin, et là je me mets en mode provocation : si ces personnes sont si seules... il y a peut-être une autre raison que celles évoquées au dessus, non ? (je ne parle pas du cas où quelqu'un viendrait d'emménager dans une ville inconnue ou de perdre tous ses proches dans un accident nucléaire, hein Wink ) Certaines personnes savent très bien faire le vide autour d'elles, n'est ce pas le signe qu'elles ne vont pas bien ? et que peut-être entreprendre une thérapie ne serait pas un luxe ?

V.Lady

Messages : 2240
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 45
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 17:59

Certaines personnes savent très bien faire le vide autour d'elles, n'est ce pas le signe qu'elles ne vont pas bien ? et que peut-être entreprendre une thérapie ne serait pas un luxe ?

Il n'y a malheureusement pas besoin de faire le vide autour de soi, il suffit d'avoir du mal à faire le plein, déjà; et dans combien de cas pense-t-on n'avoir personne à qui parler parce qu'on n'ose simplement pas demander cette aide à d'autres qu'à des professionnels ?

Bochra : tu as parlé de dictature du bonheur, est-ce que tu ferais allusion au bouquin de Guillebaud "La tyrannie du plaisir" ? Il développe les thèmes dont tu parles (l'obligation d'avoir l'air heureux et pimpant, d'afficher une mine publicitaire etc) mais parle bien de plaisir, que l'univers publicitaire assimile en effet au bonheur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par V.Lady le Ven 19 Nov 2010 - 18:06

Plume d'eau rayée a écrit:

Il n'y a malheureusement pas besoin de faire le vide autour de soi, il suffit d'avoir du mal à faire le plein, déjà; et dans combien de cas pense-t-on n'avoir personne à qui parler parce qu'on n'ose simplement pas demander cette aide à d'autres qu'à des professionnels ?


C'était aussi un peu implicite... ne pas savoir s'entourer ni dire son mal-être à ses proches est signe à mon avis (mais ce n'est que le mien) que le problème est profond... et nécessite bien l'aide d'un professionnel...

V.Lady

Messages : 2240
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 45
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par Invité le Ven 19 Nov 2010 - 18:18

Mais c'est tellement répandu, comme attitude. La solitude est une souffrance trop généralisée pour que cela ne pose pas de question au niveau société, même si la solution immédiate à l'échelle de l'individu qui en souffre passe par un changement de son propre rapport aux autres.
On victimise à outrance, mais on ne semble toujours pas savoir dire la souffrance, ni l'écouter. C'est tellement difficile, de savoir écouter, tellement rare; j'ai du mal à dire si le problème vient des personnes qui ne savent pas dire, ou des personnes qui ne savent pas écouter ou pas montrer qu'elles peuvent être à l'écoute.
Autour du "dire la souffrance" (ce qui n'est pas la même chose que "se plaindre") il y a encore un vrai tabou bourgeois dix-neuvième - dont une autre manifestation est la croyance encore si répandue que "les psys c'est pour les fous" - qui persiste d'une manière assez anachronique et déconnectée avec le règne du Grand Gueuloir qu'est notre époque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

théorie sur le bonheur - Page 5 Empty Re: théorie sur le bonheur

Message par B! le Ven 19 Nov 2010 - 20:36

Plume d'eau rayée a écrit:Bochra : tu as parlé de dictature du bonheur, est-ce que tu ferais allusion au bouquin de Guillebaud "La tyrannie du plaisir" ? Il développe les thèmes dont tu parles (l'obligation d'avoir l'air heureux et pimpant, d'afficher une mine publicitaire etc) mais parle bien de plaisir, que l'univers publicitaire assimile en effet au bonheur.

Il me semble que c'était un type qui faisait la promo de son livre à la TV ou par écrit, donc il se peut en effet que ce soit cet auteur et ce livre. Merci pour les références, ça m'intéresse bien Very Happy

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum