la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mar 3 Fév 2015 - 10:48

A part la pauvreté intellectuelle, qu'est-ce qu il y a de moins noble à s intéresser aux autres qu'à s'intéresser à soi?

Il y a se faire mal à lire des phrases dégueux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mar 3 Fév 2015 - 13:54

Je ne vois pas le rapport mais on dirait bien que tu as envie d être désagréable et agressif. Ce qui est étonnant pour un surdoué sensible et ouvert aux autres. Nous connaissons nous?
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mar 3 Fév 2015 - 14:33

Ce qui est étonnant pour un surdoué sensible et ouvert aux autres. ???!!!


Non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mar 3 Fév 2015 - 21:15

Un petit coup de " on ne me la fait pas à moi"...teeeellement intéressant comme échange.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mar 3 Fév 2015 - 21:28

kalish a écrit:Un petit coup de "  on ne me la fait pas à moi"...teeeellement intéressant comme échange.
En même temps, t'es venu tout seul sur le forum de surdoués. Te plains donc pas d'en voir la couleur. Il existe foultitude de forums pour parler de choses intéressantes. Pour tout le reste, il y a ZC.

Inscris-toi vite, nous t'attendons !

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 10945668_10153033576328416_5297834737819521923_n

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mar 3 Fév 2015 - 23:50

Ah parce que tu es prêt à prendre les paris que je n'en suis pas un?


Dernière édition par kalish le Mer 4 Fév 2015 - 0:34, édité 3 fois
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mar 3 Fév 2015 - 23:51

kalish a écrit:Ah parce que tu es prêt à prendre les paris que je n'en suis pas un?
hein ? Un quoi ? Nan mais je prends aucun pari moi, tu vis ta vie comme tu l'entends, peace & love man. Tiens tire une taffe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 0:33

Ok, mais ça fait mal au crane. C'est quoi tous ces renards? (rusé comme un renard?)
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 11:47

kalish a écrit:Ok, mais ça fait mal au crane. C'est quoi tous ces renards? (rusé comme un renard?)
Nom usuelGenreespèceStatutSous-espècesAutre nom usuel
Chacal à chabraqueCanismesomelas 6 
Chacal doréCanisaureusMenacé24 
Chacal rayéCanisadustus 5Chacal à flancs rayé
DhôleCuonalpinusMenacé12Cuon, cyon
http://aclavet.free.fr/Canides.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 13:18

HariSeldon a écrit:
hé vite hé a écrit:



la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Images11




L'intervention gratuite, n'apportant rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 14:19

donc nous sommes dans un repère de chacals?
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 14:34

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Untitl13

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 17:44

genre, soyons synthétiques, c'est forcément pertinent. Mais concision n'est pas synthétique, encore faut il qu'il y ait un propos.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 18:05

kalish a écrit: encore faut il qu'il y ait un propos.
Quand quelqu'un vient te souffler à la tête sa surdouance frelatée, y a un moment plusieurs vérités simples s'imposent.
- Le QI ne mesure pas l'intelligence.
- La surdouance n'est pas validée par un QI élevé.
- Les psychologues qui font passer les tests ne sont pas (à priori) compétents.
- Les gens qui se croient surdoués tendent à être moins malin que la moyenne des individus intelligents.
- La personne qui vient te dire qu'elle t'aime, ne te veut pas nécessairement du bien
- Les hypersensibles tendent à être moins réceptifs aux émotions des autres que les personnes ordinaires.

C'est synthétique, je présume que tu comprends l'idée générale, à défaut d'en saisir nécessairement la portée. Comment communiquer dans ces conditions avec un surdoué hypersensible au QI plus ou moins élevé et diagnostiqué par un psychologue ? Il existe différentes méthodes, celle qui fait le mieux consensus c'est de partir du principe mainte fois éprouvé ici que la communication n'est pas possible, et que par conséquent toute tentative allant en ce sens est naturellement vouée à l'échec. Néanmoins "communiquer", est rarement l'acte de partager des informations (heureusement) ou des humeurs; avoir un endroit où déposer son trop plein personnel est suffisant pour assouvir ce besoin qu'on appelle "besoin de communiquer" mais qui n'implique par chance aucunement une intelligence mutuelle des sujets impliqués dans l'acte en question.

En ceci la connerie dite "du chacal", pas parce que le chacal en a le monopole, ni du fait qu'il est le meilleur en la matière; tout simplement pour la raison que le chacal est bruyant, donc visible; est le rappel que les usagés expérimentés adressent aux nouveaux des quelques vérités toutes simples qu'on réalise à force de fréquenter l'endroit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par ErikFromFrance Mer 4 Fév 2015 - 18:53

kalish a écrit:donc nous sommes dans un repère de chacals?

Solidarité !

Spoiler:
la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Chacal
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 42
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 19:13

ઝેબ્રા a écrit: La personne qui vient te dire qu'elle t'aime, ne te veut pas nécessairement du bien

T'es bizarre toi. Tu sais qu'il y a aussi des gens qui le disent pour de vrai ? Enfin parce qu'ils le pensent quoi.

kalish a écrit:donc nous sommes dans un repère de chacals?

Oui, la preuve, regarde autour de toi.
Sinon, "repaire" écrit comme ça, parce que sinon, ça voudrait dire que zc , c'est le point de repère du chacal. T'imagines.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 19:17

Sahana a écrit:
T'es bizarre toi. Tu sais qu'il y a aussi des gens qui le disent pour de vrai ? Enfin parce qu'ils le pensent quoi.
Sur ZC ? C'est fort comme hypothèse ! Enfin c'est possible en effet, mais comment les reconnaître dans le bruit ambiant des "je t'aime" balancés à la pelleteuse mécanique ?!


Toi aussi, avec Zc, trouve la personne qui saura t'apprécier !
la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Pelle-hydraulique-sur-pneus-ou-sur-chenilles-volvo-165684

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 19:51

Ca me parait bien péremptoire et plein de ressentiment. Pour mesurer l'intelligence, encore faudrait-il en donner une définition univoque.
Une élève de mon collège suit (aussi) des cours à l'ENS ULM, en plus de s'embêter en cours, elle a 14 ans, elle a aussi un QI extrêmement élevé. La douance est plutôt bien corrélée au QI. Des QI au dessus de 130 il y en a 1 million en France. Alors oui, il y a des ratés (pas au sens "un mec raté").
Je pourrais presque être d'accord avec toi puisque c'est bien dit, mais ça me parait complètement faux.
Tu vois, tu as affirmé quelque chose, je t'ai donné un contre exemple, et on pourrait se lancer dans une analyse statistique si on poussait la chose. Il me semble qu'à l'évidence on a échangé des informations. C'est peut-être inintéressant, mais pas moins que les réflexions lapidaires de l'autre vieux chacal.
Sans faire de tests psychométriques, je n'aurais pas pensé être capable de quoi que ce soit, heureusement que j'en ai fait, ça m'a permis de comprendre que mon cerveau tournait à vide quand les autres voyaient des évidences et vivaient simplement, l'exemple personnel est très probablement applicable à d'autres personnes, ça peut donc bénéficier à d'autres en plus de moi, il n'y a pas d'exclusion nécessaire entre penser à soi et penser aux autres, seulement une contrainte de temps.
Quand on discute c'est effectivement pour échanger des informations, contrairement à ce que tu dis, parfois on se vide, mais pas tout le temps, de toutes façons, on pourrait dire qu'on envoie l'information d'avoir besoin d'attention. La communication est un échange d'informations, souvent sans conséquences notables en dehors du lien social, ça mérite une étude anthropologique, pas un billet d'humeur. Il arrive qu'on entende de nouveau la même information, on peut aussi être poli de temps en temps, ça me parait assez malin, le tout est de naviguer vers les endroits ou personnes qui apportent des informations intéressantes.

Sinon, oui, j'ai aussi la sensation d'être moins malin que la plupart des gens, mais pas forcément des gens intelligents, plutôt n'importe qui/tout le monde, peut-on généraliser à tous les HQI? Certainement pas car comme ça a été dit, il y en a 1 million en france.

C'est quand vous voulez pour me dire je t'aime! Moi c'est toujours sincère, il est possible d'aimer réellement une personne pour ce qu'elle est, en étant envahissant ou non. L'attention réelle qu'on porte à quelqu'un n'est surement pas corrélée négativement avec les déclarations, mais je comprends que ça puisse embêter certaines personnes. Nous ne sommes pas obligés d'être dégoutés par tous les sentiments un peu ostentatoires sous prétexte d'être hypersensibles.(et oui il y a un message personnel)

Sinon, oui repaire et non repère, désolé, je dois dessiner trop de fonctions et en Français c'est pas la joie, mais pour le coup ça correspond bien, puisqu'il existe surement un noyau dur (peut-être fondateur) de sadiques invétérés, c'est plein de numéro 2 ici. (je suis un 6)
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 20:06

kalish a écrit:Ca me parait bien péremptoire et plein de ressentiment. Pour mesurer l'intelligence, encore faudrait-il en donner une définition univoque. Une élève de mon collège suit (aussi) des cours à l'ENS ULM, en plus de s'embêter en cours, elle a 14 ans, elle a aussi un QI extrêmement élevé. La douance est plutôt bien corrélée au QI. Des QI au dessus de 130 il y en a 1 million en France. Alors oui, il y a des ratés (pas au sens "un mec raté").  Je pourrais presque être d'accord avec toi puisque c'est bien dit, mais ça me parait complètement faux.
Tu vois, tu as affirmé quelque chose, je t'ai donné un contre exemple, et on pourrait se lancer dans une analyse statistique si on poussait la chose. Il me semble qu'à l'évidence on a échangé des informations.

Il me semble qu'à l'évidence le dialogue est impossible (dans le sens ou celui ci impliquerait une quelconque base commune sur laquelle construire du sens). Tu dis que tu as donné un contre exemple, un contre exemple de quoi, je me le demande? Ou plutôt en réalité, je ne me le demande même pas. Belle confirmation en tout cas.

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Tiger1


Ca me parait bien péremptoire
Okay, c'est une information que tu me donnes. (que je reçois ou non de façon conforme au message émis)

plein de ressentiment
Là c'est une information aussi, un jugement de valeur incontestablement. Soit une invitation au conflit, soit une crotte façon Chacal, un moment de pur défoulement. Note qu'ici comme au dessus, il n'y a pas d'échange. Simplement un étalage de ce que tu ressens.

La douance est plutôt bien corrélée au QI.
Ici tu m'informes sur tes convictions personnelles, visiblement la corrélation avec cette chose que j'appelle réalité ne t'intéresse pas ici. Ta croyance se suffit à elle même, et il se trouve que je ne la partage en rien. Je ne sais même pas ce que tu peux bien signifier par "corrélation" dans un tel contexte.

Des QI au dessus de 130 il y en a 1 million en France
 Affirmation péremptoire religieuse gratuite. A Lourdes il y a des Miracles. Très bien, mais en rien nous n'échangeons de l'information ici. Tout au plus tu m'informes sur des croyances auxquelles je peux difficilement souscrire, je peux d'autant moins y souscrire que je n'ai pas le début d'une hypothèse de comment ces croyances sont construites.

Je pourrais presque être d'accord avec toi puisque c'est bien dit, mais ça me parait complètement faux
S'il est faux d'être d'accord avec le fait que c'est bien dit, alors c'est mal dit. S'il est faux de dire qu'il est nécessaire d'affirmer que lorsque c'est bien dit il faut être d'accord, alors soit. Des dogmes de vie incompréhensibles pour moi, quelque soit la chose que j'étais supposé entendre à travers ton phrasé.


Peut être ça rend plus clair mon propos, et cette affirmation que manifestement nous comprendre, ou même échanger de l'information semble impossible. Je n'ai pas remarqué que la moindre information envoyée par moi ait été reçu. Je suis simplement confronté au mur impénétrable de tes convictions personnelles, dont la logique autant que la structure sous-jacente m'échappe totalement. Ceci souligne une nouvelle fois la pertinence de la concision, puisqu'il est vain de se faire entendre ici, la seule nécessité est de dire. Dire à moindre frais, est donc l'élégance même de l'acuité, il est suffisant de se comprendre soi même.


Dernière édition par ઝેબ્રા le Mer 4 Fév 2015 - 20:27, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 20:18

et bien tu as juste à demander une précision, un contre exemple à l'affirmation que douance et QI ne sont pas corrélés. J'ai eu 2 élèves au QI très élevés, les deux avaient leurs spécificité et brillaient dans certains domaines, les 2 avaient leur propre discours. Ce truc de zèbre pour les proies et tigres pour les dominateurs est tout simplement pathétique et infantile, j'ai du mal à croire que je dise ça.

Et non pas un défoulement, ça sent l'amertume à plein nez, et je m'y connais dans le domaine, pourquoi dire que ça ne mesure pas l'inteligence alors que tu es persuadé du contraire?
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 20:22

Affirmation péremptoire religieuse gratuite.
pas du tout 0.02*60 000 000 =1 200 000. puisque ça concerne 2 % de la population.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 20:23

kalish a écrit: tout simplement pathétique et infantile, j'ai du mal à croire que je dise ça.
Peut être l'insulte est la seule forme de communication à même de percer l'opacité imperméable que la douance jette entre les hommes. Je vais reprendre une forme d'expression constructive, car il semble clair ici qu'à part nous faire du mal, et nous envoyer à la tête des poncifs dégradants, nous n'arriveront pas à grand chose par le biais du discours verbal.

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Chien-elephant-ami-2
la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Elephant-trompe-crocodile
la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Crazy_elephant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 22:18

mais tu prends la mouche pour un rien, déjà le "synthétique" n'était pas destiné à toi, et comment veux tu que je perçoive ton image en 4 par 3 d'un gros tigre ouvrant la gueule? Ca me fait immanquablement penser à ces types sortant du métro en roulant des mécaniques, je suis sûr qu'en dessous de leurs petites vestes de cuir se cachent tout un tas de tatouages de ce type, témoignages leur "personnalité de dominateur". Donc oui c'est un jugement, un jugement concernant ta façon de répondre à une discussion qui n'a ni queue ni tête par une réaction encore plus incongrue. J'ai l'impression que tu aimes te battre sur internet, je comprends.

Les tests de QI sont construits pour étaler les résultats selon une distribution gaussienne, pour que ça colle avec un caractère "naturel" car les variables aléatoires ont tendance à se distribuer selon une gaussienne. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que 2% de la population soient au dessus de 130, cad, ramené à la population française, 1200 000 habitants. Les seuls messages que j'ai adressés initialement étaient à "hé vite hé" qui semble ne jamais vouloir développer un propos.
Quand à ce que j'essaie de te dire... J'essaie de te dire que ce que tu penses des surdoués, ou des gens, je l'ai déjà pensé, mais que ça ne résiste pas aux faits.
En passant, je crois que les HQI ont tendance à être facilement épatés par leurs propres constructions intellectuelles, et je pense également qu'à l'instar de la majorité des constructions intellectuelles, elles ne résistent pas aux faits. En disant ça, je suis conscient que je suis épaté par ma construction intellectuelle.
Je suggère également que tu sembles t'acharner sur l'idée que tout propos développé provient forcément d'une logorrhée, approuvant les propos de l'autre chacal. Alors que pour une fois, mes propos sont bien plus limpides que les tiens.
La classification en Logorrhée faisant de la moindre phrase l'expression d'une folie ou d'un malaise, on s'improvise encore une fois psychologue, on exprime encore une fois tout un tas d'a priori, en omettant tout un tas de données.

Maintenant, je souhaiterais que tu me fasses part des idées toutes faites que tu m'attribues, liste les stp, je pense que tu n'en es pas capable.

Si il s'agit de la relation QI douance, je t'ai donné des exemples, et tu ne trouveras pas ça chez les gens non HQI.
Ca fait 10 ans que je n'ai pas dessiné, j'ai dessiné aujourd'hui, je pense n'avoir pas trop perdu, je t'enverrai le résultat si tu veux, il semble bien que les exemples abondent pour prouver qu'un haut QI permet de faire ce que d'autres ne savent faire, et permet de comprendre ce que d'autres ne peuvent comprendre.

Développer un propos, savoir communiquer et se faire comprendre, c'est aussi une activité intellectuelle, c'est aussi une capacité. (Dont je ne dispose pas, mais que je travaille) Etre synthétique c'est très bien, mais il faut pour celà se faire comprendre...sinon ça a une vertu très limitée.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 22:28

ah et tes "conclusions simples" ne sont pas un étalage de ce que tu ressens?
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 22:38

kalish a écrit: Les seuls messages que j'ai adressés initialement étaient à "hé vite hé" qui semble ne jamais vouloir développer un propos.
Et alors quoi ? Je n'aurais plus le droit de répondre en son nom ? Et qui me l'interdit ? (à part lui s'entend, mais ça on s'en tape un peu ). Tu lui demandes pourquoi, je t'expliques pourquoi, et tu me réponds grosso modo, que tu ne comprends rien à ce que je t'explique, et que c'est sans doute car je suis crétin (ou dieu sait quels autres qualificatifs en fin de compte équivalents). Ce faisant, tu donnes naturellement raison à "hé vite hé", et dans la forme que prennent ses propos, et surtout dans son insistance à postuler inutile de tenter de répondre à ta question.


kalish a écrit:Quand à ce que j'essaie de te dire... J'essaie de te dire que ce que tu penses des surdoués, ou des gens, je l'ai déjà pensé, mais que ça ne résiste pas aux faits.
Ca y résiste d'autant moins que j'appelle "opinion personnelle ne reposant sur rien" ce que toi tu appelles fait.


kalish a écrit:je pense également qu'à l'instar de la majorité des constructions intellectuelles, elles ne résistent pas aux faits
Ca y résiste d'autant moins que j'appelle "opinion personnelle ne reposant sur rien" ce que toi tu appelles fait. En clair la majorité des constructions intellectuelles seraient faillibles face à tes opinions. Okay mec. Je retourne terminer mon joint, et je le lis la suite.


kalish a écrit: tu sembles t'acharner sur l'idée que tout propos développé provient forcément d'une logorrhée, approuvant les propos de l'autre chacal.
Je ne m'acharne sur rien du tout. Je dis juste que ça crève les yeux. Un peu que je l'approuve, sinon dans sa connerie, en tout cas sur ce point précis et particulier.

kalish a écrit: Alors que pour une fois, mes propos sont bien plus limpides que les tiens.



kalish a écrit: La classification en Logorrhée faisant de la moindre phrase l'expression d'une folie ou d'un malaise, on s'improvise encore une fois psychologue, on exprime encore une fois tout un tas d'a priori, en omettant tout un tas de données. Maintenant, je souhaiterais que tu me fasses part des idées toutes faites que tu m'attribues dont tu parles, liste les stp, je pense que tu n'en es pas capable.
J'en suis d'autant moins capable que tout ce qui s'éloigne de ce que tu décides exister, n’existe par définition pas.

kalish a écrit:Si il s'agit de la relation QI douance, je t'ai donné des exemples, et tu ne trouveras pas ça chez les gens non HQI.
Ca fait 10 ans que je n'ai pas dessiné, j'ai dessiné aujourd'hui, je pense n'avoir pas trop perdu, je t'enverrai le résultat si tu veux, il semble bien que les exemples abondent pour prouver qu'un haut QI permet de faire ce que d'autres ne savent faire, et permet de comprendre ce que d'autres ne peuvent comprendre.
Si t'arrives à te comprendre toi même, c'est sûr que c'est au moins une preuve.

kalish a écrit:Développer un propos, savoir communiquer et se faire comprendre, c'est aussi une activité intellectuelle, c'est aussi une capacité. (Dont je ne dispose pas, mais que je travaille) Etre synthétique c'est très bien, mais il faut pour celà se faire comprendre...sinon ça a une vertu très limitée.
J'ai rien compris du tout. Je ne prétends pas être HQI ni surdoué ou autre. Et je ne sache pas que "hé vite hé" ait cette prétention non plus. Alors pourquoi ne pas simplement admettre l'évidence : nous sommes l'un et l'autre trop con et pour te comprendre toi, et pour nous faire comprendre quand on choisit de faire de longs discours. Alors admet simplement l'évidence des faits : il est plus pertinent que nous restions concis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 23:10

Tu lui demandes pourquoi, je t'expliques pourquoi, et tu me réponds grosso modo, que tu ne comprends rien à ce que je t'explique, et que c'est sans doute car je suis crétin
Je ne sais pas où tu as vu ça. Je n'ai jamais dit ça, ni suggéré, c'est toi qui dit que les HQI ne sont pas intelligents, et tu es un HQI, tu trouves ça cohérent?
Tu dis toi même être un crétin, je n'ai rien dit de la sorte. Tes réponses par image sont à l'évidence des agressions.
Ca y résiste d'autant moins que j'appelle "opinion personnelle ne reposant sur rien" ce que toi tu appelles fait.
Encore faudrait il prouver que ça ne repose sur rien puisque je t'ai fournit des exemples et des explications. Sinon tu peux LIRE des livres sur les tests de QI qui te diront que les psychologues l'ont arbitrairement étalonné pour en faire un caractère qui semble naturel, mais je me répète là.
Les faits je les ai donné, par exemple, l'expérience de gens testés positifs et largement plus doués que la moyenne me permet de dire que ça ne semble pas reposer sur rien, et c'est pour ça que je dis qu'il faudrait éventuellement faire des tests statistiques, mais pas un billet d'humeur.
Mes expériences sont des faits, après on peut débattre de ce qui est un fait et ce qui est réel pour se donner l'air malin, ça m'arrive souvent de le faire, mais ici c'est HS. On y revient un peu après.
On peut aussi simplement dire que ces faits ne sont probablement pas généralisables, mais on ne peut pas dire que ce ne sont pas des faits.

Ca y résiste d'autant moins que j'appelle "opinion personnelle ne reposant sur rien" ce que toi tu appelles fait. En clair la majorité des constructions intellectuelles seraient faillibles face à tes opinions. Okay mec.

La majorité des constructions intellectuelles ne décrivent pas le monde (la réalité, la nature, ce que tu veux) de manière cohérente avec les faits non. Le corpus d'idées cohérent s'appelle la science, et peu de constructions intellectuelles arrivent à énoncer des propositions sans que ces propositions entrent en conflit avec les données expérimentales. C'est justement une question qui m'intéresse énormément, savoir quelles sont les constructions intellectuelles qui ne sont ni purement scientifiques, ni réfutables ou incohérentes face aux données.

Je ne vois pas ce qui n'est pas clair.

J'en suis d'autant moins capable que tout ce qui s'éloigne de ce que tu décides exister, n’existe par définition pas.

Ca s'appelle du solipsisme, c'est vieux comme le monde, j'imaginais qu'on s'était mis d'accord pour ne pas prendre se parti quand on a commencé à parler de "faits".
Faits sans objectivité, c'est une discussion qui n'a pas d'intérêt ICI (précisons).

Mais soit tu dérives tout seul, soit tu cherches à me faire dériver, pour prouver je ne sais quoi... un conseil, arrête le bédo, en faire étalage comme ça, je le comprends simplement comme "j'ai beau me défoncer, je reste lucide, quel calvaire", ou bien un côté "zèbre et rebelle" qui ne veut pas montrer ses faiblesses.
Pourquoi es tu là si tu ne veux pas montrer tes faiblesses. UCEN.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Mer 4 Fév 2015 - 23:38

kalish a écrit: UCEN.
UCCEN. Enfin merci, dans toute cette logorrhée absurde, j'aurais au moins eu la satisfaction de blesser son ego démesuré ! Je ne montre pas mes faiblesses, car je les garde pour ceux que j'aime, et par ailleurs je fais ce que je veux, aussi. Bon à plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Mer 4 Fév 2015 - 23:44

Ah non désolé, on ne s'est encore pas compris, je pensais que c'était toi, mais le fait que tu corriges la faute me met dans le doute quand au fait que tu l'ai blessé, je pense toujours que c'est toi, vous avez le même discours. A plus.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Jeu 5 Fév 2015 - 2:39

kalish a écrit:Ah non désolé, on ne s'est encore pas compris, je pensais que c'était toi, mais le fait que tu corriges la faute me met dans le doute quand au fait que tu l'ai blessé, je pense toujours que c'est toi, vous avez le même discours. A plus.
Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Jeu 5 Fév 2015 - 9:50

kalish a écrit: Les seuls messages que j'ai adressés initialement étaient à "hé vite hé" qui semble ne jamais vouloir développer un propos.


la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Untitl15

kalish a écrit: Développer un propos, savoir communiquer et se faire comprendre, c'est aussi une activité intellectuelle, c'est aussi une capacité. (Dont je ne dispose pas, mais que je travaille)  

Désolé pour toi.


kalish a écrit:
Etre synthétique c'est très bien, mais il faut pour celà se faire comprendre...sinon ça a une vertu très limitée.

Pour ceux qui ne comprennent pas ou croient que l'on a quelque chose à dire,
sans doute, oui.

ઝેબ્રા a écrit:
kalish a écrit: Les seuls messages que j'ai adressés initialement étaient à "hé vite hé" qui semble ne jamais vouloir développer un propos.
Et alors quoi ? Je n'aurais plus le droit de répondre en son nom ? Et qui me l'interdit ? (à part lui s'entend, mais ça on s'en tape un peu ).

Tu t'en taperas moins le jour du jugement dernier,
lorsque pour parachever ta dissonance identitaire j'écartèlerai ton âme aux quatre coins de l'univers.



ઝેબ્રા a écrit:Alors admet simplement l'évidence des faits : il est plus pertinent que nous restions concis.

Arrête de me taper/quémander l'obole de ma tacite approbation,
je suis Sire concis.  


kalish a écrit: Ca s'appelle du solipsisme, c'est vieux comme le monde

Car il n'y a que ça de vrai.

kalish a écrit:Pourquoi es tu là si tu ne veux pas montrer tes faiblesses. UCEN.
ઝેબ્રા a écrit:
kalish a écrit: UCEN.
UCCEN. Enfin merci, dans toute cette logorrhée absurde, j'aurais au moins eu la satisfaction de blesser son ego démesuré !
kalish a écrit:Ah non désolé, on ne s'est encore pas compris, je pensais que c'était toi, mais le fait que tu corriges la faute me met dans le doute quand au fait que tu l'ai blessé, je pense toujours que c'est toi, vous avez le même discours. A plus.

Je n'ai pas de discours, et surtout pas le ou les siens, ça me ferait bien mal de montrer tant de faiblesse, selon mon solipsisme,
qui admet honteusement en montrer d'autres, mais d'incommensurable dignité et de plus de valeur.


https:// a écrit:Suspect

Ouais ouais c'est ainsi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Mégalopin Jeu 5 Fév 2015 - 10:30

Bon, vos bisbilles je m'en tape, je viens juste répondre à la question posée dans le titre

La douance me rend plus conscient d'être con: au fur et à mesure que j'apprends et surtout comprends, je me rends compte de l'étendue de ma connerie.
J'ai l'impression que les normos se mettent moins en perspective

Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Jeu 5 Fév 2015 - 11:02

Ouais ouais tout pareil la douance des autres me rend plus conscient de leur connerie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Jeu 5 Fév 2015 - 11:25

Réponse au Paradis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Jeu 5 Fév 2015 - 11:28



En tout cas ça empêche pas d'écrire des conneries.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Jeu 5 Fév 2015 - 11:31

Elle a vu beaucoup de corps flotter sans doute, il valait mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par kalish Jeu 5 Fév 2015 - 18:45

En tout cas ça empêche pas d'écrire des conneries.
heureusement, j'attends maintenant l'article qui décortiquera à quoi on reconnait le texte d'un pauvre ou vieux ou sale ou jeune ou grand con. Histoire qu'on se mette d'accord.
kalish
kalish

Messages : 225
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: La zebritude nous empêche t'elle d'être "con"?

Message par ShineFlower Lun 9 Fév 2015 - 18:01

Je crois que la "connerie" ne dépend pas de la zebrite. la connerie n'est pas une question de rayures. Zèbre
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ? - Page 3 Empty Re: la zébritude nous empêche-t-elle d'être "con" ?

Message par Invité Lun 9 Fév 2015 - 18:14

Je suis intelligent ! Pas intelligible !

Pour répondre à la question : Si seulement... Bouhouhou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum