Cris au bord de la limite.

Aller en bas

Cris au bord de la limite. Empty Cris au bord de la limite.

Message par OppenAmber le Dim 21 Juil 2013 - 21:09

Indécise et insoumise, en guerre contre mon être, afin d’être mon propre maître.

L’armistice sera signé lorsque mon corps sera occis.

Rien ne sert de s’attarder sur un passé déjà avalé. Au présent il faut le digérer, au futur le chier.

La digestion est douloureuse, et la constipation certaine, tel est la gymnastique de l’esprit : l’oubli.

Je veux mourir, pour mieux venir au monde, pour mieux renaître. Tout perdre, pour retrouver tout ce qu’en moi j’ai oublié, l’essentiel que je possédais. 

Je veux tomber dans une âpre solitude, puis m’enivrer dans le tumulte infernal de la foule, jusqu’en devenir saoule.

Je veux massacrer les mots, les entendre crier, pour mieux les ramasser, un à un les caresser. Me délecter d’une poésie oubliée, d’une symphonie éloquente, juste puissante. 

Je me rappelle que ma conscience est éphémère lorsque je me souviens que mon être ne sera que poussière.

Pourquoi donc éveiller les consciences ? Elles sont menées, manipuler, pour que nos corps soient mutilés, nos âmes livrées à la déchéance. Mes cris seront-ils éternels alors que ma vie a un terme ? Ne me révéler surtout pas l’échéance. Je suis hélas entrée dans la danse. 

La lâcheté est le propre de l’Homme puisque la vérité n’est pas un produit de sa somme.

Vendre nos âmes pour mieux vivre, ou se battre et survivre ?
OppenAmber
OppenAmber

Messages : 6
Date d'inscription : 18/07/2013
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum