Le syndrome du savant ...

Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin 2013 - 0:34

J'ignore si cela a été discuté auparavant sur ZC, mais j'ai recherché pour des raisons personnelles, et j'aimerais avoir vos avis ...

    Tout d'abord, je vais déplacer les messages que j'ai postés sur le fil de Dessin "Autisme et Pollution" ... que j'ai ... pollué! lol! 

    Donc:

    Il y a aussi ce lien dans Wikipédia sur "le syndrome du savant":
  Dont cet extrait:

D'après Treffert, environ la moitié des personnes affectées par le syndrome du savant souffrent d'autisme tandis que l'autre moitié a un autre trouble du développement, un retard mental, une lésion ou une maladie cérébrale. Il dit que « Tous les autistes n'ont pas le syndrome du savant et toutes les personnes souffrant du syndrome du savant ne sont pas autistes ». D'autres chercheurs déclarent que les traits autistiques et les habiletés du savant peuvent être liés, ou ont contesté certaines des premières conclusions sur le syndrome du savant, jugeant qu'il s'agissait de « ouï-dires, non-corroborés par un examen minutieux indépendant ».

   http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_du_savant

   Qu'en pensez-vous???
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin 2013 - 0:39

Treffert est un psychiatre spécialisé dans l'épidémiologie des troubles du spectre autistique et du "syndrome du Savant" ...
Wikipédia:
Syndrome du savant
Le syndrome du savant n'est pas un diagnostic médicalement reconnu, mais le chercheur Darold Treffert le définit comme une maladie rare dans laquelle les personnes avec des troubles du développement (y compris l'autisme) ont un ou plusieurs domaines de compétence, de capacité ou d'excellence qui est en contraste avec les limitations d'ensemble de l'individu. Treffert dit que la maladie peut être génétique, mais qu'elle peut également être acquise1.
D'après Treffert, environ la moitié des personnes affectées par le syndrome du savant souffrent d'autisme tandis que l'autre moitié a un autre trouble du développement, un retard mental, une lésion ou une maladie cérébrale. Il dit que « Tous les autistes n'ont pas le syndrome du savant et toutes les personnes souffrant du syndrome du savant ne sont pas autistes ». D'autres chercheurs déclarent que les traits autistiques et les habiletés du savant peuvent être liés2, ou ont contesté certaines des premières conclusions sur le syndrome du savant, jugeant qu'il s'agissait de « ouï-dires, non-corroborés par un examen minutieux indépendant »3.
Bien que ce soit encore plus rare que la condition du savant à proprement parler, il arrive que certains « savants » ne présentent pas d'autres anomalies apparentes que leurs capacités exceptionnelles. Cela ne veut pas dire que ces capacités n'ont pas été déclenchées par une quelconque déficience cérébrale, mais cela tempère la théorie selon laquelle toutes les personnes atteintes du syndrome du savant sont infirmes et signifie qu'un compromis est nécessaire.



Dernière édition par Sélène-Nyx le Mer 7 Aoû 2013 - 0:40, édité 1 fois (Raison : Rectification, car le lien initial ne fonctionnait pas ...)
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Mer 19 Juin 2013 - 0:42

Il y a aussi ce blog: 
   http://neptunya.fr/et-le-genie-jaillit-du-cerveau-le-syndrome-du-savant/

   Et là, je me pose cette question: si le cerveau est lésé dans certaines zones, est-ce que cela peut permettre aux autres zones de se développer??? 

     Je suis d'autant plus intéressée par ce genre de recherches que, souffrant d'une sclérose en plaques, ma neurologue avait, au moment du diagnostic, parlé d'une lésion ancienne, "cicatrisée", touchant le lobe frontal et m'avait demandé si j'avais eu un traumatisme crânien ... ??? 

     Je viens de poster un message sur le forum SEP dont je suis membre, au sujet de lésions cérébrales et du "syndrome de l'accent étranger", dont justement on a parlé aux infos aujourd'hui: c'est curieux ... 
     http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/06/18/20790-australienne-prend-accent-francais-apres-avc

      Un trauma peut provoquer un changement dans nos connexions neuronales, les "toxiques" également ... Peut-on supposer que si certaines zones se retrouvent lésées, les autres peuvent se développer, entraînant, ainsi, un "plus" dans certaines fonctions intellectuelles??? 

     J'me pose toutes sortes de questions ... Le syndrome du savant ... Icon_rolleyes
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Invité le Jeu 1 Aoû 2013 - 11:34

Sélène-Nyx a écrit:
   Et là, je me pose cette question: si le cerveau est lésé dans certaines zones, est-ce que cela peut permettre aux autres zones de se développer??? 

Oui, grâce à la neuroplasticité.

Un exemple où une zone du cerveau  peut en remplacer une autre lorsque celle ci est lésée:

http://www.science-et-vie.com/2013/07/13/le-cerveau-se-recable-tout-seul-apres-une-lesion/

Une video sur les capacités d'adaptation/de transformation du cerveau:



Bon, je ne sais pas si c'est ce qui t'intéresse, parce que ça ne parle pas du syndrome du savant, mais je l'ai mise au cas où...

Il y a un livre, témoignage d'une dame qui a eu un grave accident cérébral, qui a récupéré et développé depuis des manifestations du cerveau droit (synesthésies) mais je ne retombe pas sur son nom.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Mar 6 Aoû 2013 - 23:11

Merci Bitterlings! C'est effectivement très interressant!
Ce n'est pas tout à fait une explication au syndrome du savant ... quoi que ...
En fait, la question que je me pose, c'est: est-ce que, si on souffre d'une lésion dans une zone du cerveau, une autre zone peut-elle devenir "sur" développée?? Ainsi, certains aveugles, (ou d'autres personnes souffrant du manque d'un des 5 sens), développent une hyper sensibilité du toucher, par exemple, et peuvent faire des prouesses. (C'est le cas d'un ostéopathe que je consulte: il est aveugle, mais "voit" remarquablement bien avec ses mains).
J'aime beaucoup la vidéo, le passage sur les difficultés d’apprentissage, vers 18 mn. Et, bien sûr, je me demande si les zèbres, (dont certains souffrent de troubles d'apprentissage) n'ont pas eu d'éventuelles lésions dans certaines zones, ce qui pourrait expliquer que d'autres zones se trouvent, elles, sur-développées ... ??
En tout cas, c'est très prometteur, on peut "corriger" la dyslexie! On peut donc "normaliser" le cerveau: là, j'me pose des questions. Il serait donc possible de normaliser, théoriquement, le cerveau des zèbres, et les rendre "normaux"!
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 0:57

Normaliser mon cerveau, c'est facile, il me faut un pac de bières, un bon pet bien corsé, et un match de foot à la télé. C'est suffisant comme lésions ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Mer 7 Aoû 2013 - 1:26

Bon, je pense que Treffert a apporté une réponse à une partie de mes questions:
D'après Treffert, environ la moitié des personnes affectées par le syndrome du savant souffrent d'autisme tandis que l'autre moitié a un autre trouble du développement, un retard mental, une lésion ou une maladie cérébrale. Il dit que « Tous les autistes n'ont pas le syndrome du savant et toutes les personnes souffrant du syndrome du savant ne sont pas autistes ».
  Et, comme lorsqu'on est atteint de Sclérose En Plaques (ce qui est mon cas), notre cerveau est "malade" (démyélinisation, atrophie, et peut-être des lacunes dans le câblage), alors, cela pourrait expliquer (??) que j'ai remarqué qu'il y avait un pourcentage important (plus que les 2% de la population globale) de personnes "sur-efficientes", parmi les intervenants sur les forums SEP (les "sous" efficients intervenant plus rarement sur les forums). Bref, nous ne sommes pas "normaux"! Crying or Very sad
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Mer 7 Aoû 2013 - 1:28

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Normaliser mon cerveau, c'est facile, il me faut un pac de bières, un bon pet bien corsé, et un match de foot à la télé. C'est suffisant comme lésions ?
 
  Laughing Ouais, super!! Les "toxiques" causent des lésions!
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Invité le Mar 18 Mar 2014 - 13:59

Bitterlings a écrit:
Il y a un livre, témoignage d'une dame qui a eu un grave accident cérébral, qui a récupéré et développé depuis des manifestations du cerveau droit (synesthésies) mais je ne retombe pas sur son nom.

Mieux vaut tard que jamais:

C'est " voyage au delà de mon cerveau" de Jill Bolte Taylor.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jill_Bolte_Taylor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Invité le Mar 18 Mar 2014 - 14:53

J'ai eu une patiente un jour qui était née avec un seul hémisphère. Elle fonctionnait tout à fait normalement. Quasiment aucune séquelle motrice ou sensitive (quasiment hein), QI normal je crois. Impressionnant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Max le Ven 21 Mar 2014 - 23:51

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:J'ai eu une patiente un jour qui était née avec un seul hémisphère. Elle fonctionnait tout à fait normalement. Quasiment aucune séquelle motrice ou sensitive (quasiment hein), QI normal je crois. Impressionnant!

 affraid affraid affraid 

Max

Messages : 181
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 28
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Sélène-Nyx le Sam 22 Mar 2014 - 1:52

ⓗⓞⓤⓢⓔ a écrit:J'ai eu une patiente un jour qui était née avec un seul hémisphère. Elle fonctionnait tout à fait normalement. Quasiment aucune séquelle motrice ou sensitive (quasiment hein), QI normal je crois. Impressionnant!
Un exemple:
http://www.lesfaitsdivers.com/actualite/insolite-vivre-avec-demi-cerveau/198011/

Il y a surtout l'expérience du professeur Duffau, à Montpellier, qui a constaté, en opérant des patients (éveillés), qu'on peut enlever "l'ère de Broca", site ordinairement attribué au langage, sans conséquences pour le patient. Ce qui lui permet de remettre en cause la théorie des cerveaux droit/gauche.
Spoiler:
Les recherches du Pr Duffau : un nouveau regard sur le cerveau
Les recherches du Pr Duffau ont totalement remis en cause les certitudes sur lesquelles s’appuyaient les spécialistes du cerveau quant au fonctionnement de cet organe. Pendant plus d’un siècle, le cerveau humain a été considéré comme « rigide », chaque zone correspondant à une fonction précise. Par exemple, la parole était réputée résider dans une zone située au sein du lobe frontal gauche, dans l’aire dite « de Broca ».

Cette vision dite « localisationniste » limitait notablement les interventions chirurgicales réalisées sur le cerveau : en effet, l’ablation d’une lésion (une tumeur par exemple) dans une zone considérée comme « cruciale » devait inévitablement entraîner des séquelles pour le patient.

A l’inverse, les travaux du Pr Duffau ont permis la mise au point d’un modèle dit « connexionniste » : selon cette approche, le cerveau présente une organisation dynamique, constituée en réseaux complexes, interconnectés et capables de se compenser – au moins en partie – au fur et à mesure du vieillissement, mais aussi en cas de pathologie cérébrale.

http://www.reseau-chu.org/les-articles/article/article/pr-hugues-duffau-docteur-honoris-causa/
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le syndrome du savant ... Empty Re: Le syndrome du savant ...

Message par Invité le Sam 22 Mar 2014 - 13:28

Bitterlings a écrit:
Bitterlings a écrit:
Il y a un livre, témoignage d'une dame qui a eu un grave accident cérébral, qui a récupéré et développé depuis des manifestations du cerveau droit (synesthésies) mais je ne retombe pas sur son nom.

Mieux vaut tard que jamais:

C'est " voyage au delà de mon cerveau" de Jill Bolte Taylor.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jill_Bolte_Taylor

Vidéo où Jill Bolte Taylor, spécialiste en neuroanatomie, parle en personne de son expérience d'AVC, des suites, et de ce qu'elle en retire.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum