vide intérieur / ennui

+3
zozo
dessein
Lilou7777777
7 participants

Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Lun 10 Juin 2013 - 15:20

Comment déterminer ce qui créée mon vide intérieur ? Et comment le remplir?

Quelqu'un a t il eu ce problème et l'a t il résolu?
Je cherche partout sur les forums et je n'ai pas trouver de réponses.
Je sais bien que la réponse est en moi mais je n'arrive pas à y entrer. Rolling Eyes

Je m'ennuie beaucoup avec tout le monde. (famille, amis, collègues, inconnus)
Désolée, ce n'est pas un reproche pour personne; je suis bien consciente que c'est moi qui ait un problème, et non vous.

Si vous avez quelques pistes... Smile

Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par dessein Lun 10 Juin 2013 - 15:23

pour moi la grosse piste c'est la culture, un trop grand mot qui veut juste dire ne pas s'emmerder et partager (à travers les ages même si on veut)

celle qui passe par les émotions (et parfois le corps comme la sculpture, la bouffe)

et puis pour moi aussi il y a le vivant, la nature etc.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Lun 10 Juin 2013 - 15:32

ah oui, je précise, je m'intéresse à beaucoup de choses : le comportement humain, la psycho, la Médecine Traditionnelle Chinoise , le taichi, le reiki, la SHC, le monde invisible, le bien être, la méditation, la nature, les plantes... et mes 2 enfants.
et j'ai un travail (moyen) et une vie de famille. Smile
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par zozo Lun 10 Juin 2013 - 16:59

Ah l'ennui ! le gros problème des gens qui ont besoin d'être stimulés par la vie tout court !

J'ai connu . Et je distingue les gens que je trouvais " trop plats" , parce que ne se passionnant pas assez , en gros comme moi hein ...
Et le manque d'intérêt pour le travail jamais satisfaisant , parce que trop perfectionniste , ou un travail pas assez varié!

Pour les gens je me suis recentrée sur l'humain , et j'en fais presque un sujet d'étude de passion Wink Je regarde , je parle , j'observe, j'essaye de comprendre et le tout avec bienveillance. Donner de moi même si on use et abuse , et que ca a tendance à me détruire car je suis une éponge ...

L'autre est une thérapie à l'ennui , je me mets au niveau des gens , humainement parlant et c'est magique ce que tu as à apprendre des autres ... c'est toi en tant que zèbre qui apprend à voir comment la masse raisonne et à l'accepter , ben depuis grâce au gens que j'écoute que j'ai plus ou moins accepté et appris à raisonner de façon "classique". Sans me renier , ça m'a apaiser d(enfin comprendre !

Pour ce qui est de la stimulation , je change de passion tous les 6 mois , aborder quelque chose de totalement nouveau m'épuise jusqu'à trouver autre chose ! Et j'ai appris aussi à lâcher totalement prise et de vivre les choses de façon ludique !

Les meilleures passions pour moi sont celle qui te font rencontrer des gens , bien plus que la lecture d'un livre , qui reste quelque chose d'intime ...

zozo

Messages : 39
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 46
Localisation : Toulouse la plus belle ville du monde la premiere pas la seconde !

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Lun 10 Juin 2013 - 18:51

C'est intéressant ce que tu dis.

Etre stimulé par la vie est chouette... surtout quand on a déjà eu une vie passionante (malgré les hauts et les bas). Alors les temps morts me stressent un petit peu.
Gros besoin de toujours la remplir et ne rien faire est insupportable.
Pourtant, il y a besoin de se poser par moment!

Observer les gens... oui, c'est une de mes "passions". Le problème, c'est que les personnes basiques ne sont pas intéressantes ou plutot n'ont plus de secrets. Elles sont limités par les parasites de leur vécu et de leurs expériences et restent souvent "bloquées" dans des situations idiotes.
En principe, j'essaie de garder un regard bien veillant mais en ce moment, je n'y arrive pas : je dois être fatiguée.

Comment aimer l'absurdité de certains?
L'acceptation est une grande qualité que je n'ai pas encore acquise!! Smile

Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par the buru Mar 11 Juin 2013 - 2:19

Pourquoi cherches tu as remplir le vide?

C'est parce que tu sent ce vide que des choses peuvent le remplir...Et s'en aller pour le laisser vide à nouveau.

C'est la condition sine qua non de la circulation d'énérgie ce vide...

Pas de vide, pas de circulation.
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Mar 11 Juin 2013 - 9:56

the buru a écrit:Pourquoi cherches tu as remplir le vide?

C'est parce que tu sent ce vide que des choses peuvent le remplir...Et s'en aller pour le laisser vide à nouveau.

C'est la condition sine qua non de la circulation d'énérgie ce vide...

Pas de vide, pas de circulation.

Parce que ce vide m'oppresse, me fait "mal" dans les boyaux Very Happy et ce mal remonte jusqu'à ma gorge nouée.
enfin, c'est l'impression que je ressens.
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mar 11 Juin 2013 - 10:15

Lilou7777777 a écrit:
the buru a écrit:Pourquoi cherches tu as remplir le vide?

C'est parce que tu sent ce vide que des choses peuvent le remplir...Et s'en aller pour le laisser vide à nouveau.

C'est la condition sine qua non de la circulation d'énérgie ce vide...

Pas de vide, pas de circulation.

Parce que ce vide m'oppresse, me fait "mal" dans les boyaux Very Happy et ce mal remonte jusqu'à ma gorge nouée.
enfin, c'est l'impression que je ressens.
Je me permets de parler de mon expérience :
Ce vide a fait partie de ma vie pendant de longues, très longues années.
Ma psychothérapie m'a beaucoup appris sur cette très désagréable sensation.
En fait, dans mon cas, c'était un problème de construction narcissique qui me donnait l'impression d'être vide, un grand besoin d'être aimé, estimé, reconnu...lié à une relation parentale déficiente.
J'ai fait un gros boulot là dessus et le vide tend à se combler, j'accède à une certaine "indépendance".
Bon, tout dépend aussi de ton passé mais il ne faut pas perdre de vue que les zèbres ont besoin "d'alimenter la chaudière", le cerveau doit être occupé, sinon on tourne en boucle. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Mar 11 Juin 2013 - 11:36

pomme-cannelle a écrit:Je me permets de parler de mon expérience :
Ce vide a fait partie de ma vie pendant de longues, très longues années.
Ma psychothérapie m'a beaucoup appris sur cette très désagréable sensation.
En fait, dans mon cas, c'était un problème de construction narcissique qui me donnait l'impression d'être vide, un grand besoin d'être aimé, estimé, reconnu...lié à une relation parentale déficiente.
J'ai fait un gros boulot là dessus et le vide tend à se combler, j'accède à une certaine "indépendance".
Bon, tout dépend aussi de ton passé mais il ne faut pas perdre de vue que les zèbres ont besoin "d'alimenter la chaudière", le cerveau doit être occupé, sinon on tourne en boucle. Smile

Ce que tu dis me parle beaucoup.
"Une relation parentale déficiente" et un problème de construction.

Quel genre de travail as tu fait sur toi (par le biais du psy ou pas)?
Qu'as tu appris sur toi, sur la vie?
Quelles conclusions en tires-tu?

en tous cas merci de ta réponse

Si d'autres ont des idées, ou remarques, vous êtes tous bienvenus. Smile
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par dessein Mar 11 Juin 2013 - 11:47

leçon de tout cela c'est qu'une journée c'est 24h et qu'y penser 1h par jour est largement suffisant pour avancer. il reste 23h pour les instants de bonheur...

et j'en reviens à la culture et à la nature. 23h n'y suffit pas...


Dernière édition par dessein le Jeu 27 Juin 2013 - 20:00, édité 1 fois
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Hobbes Mar 11 Juin 2013 - 12:16

Lilou7777777 a écrit:Parce que ce vide m'oppresse, me fait "mal" dans les boyaux et ce mal remonte jusqu'à ma gorge nouée.
enfin, c'est l'impression que je ressens.
Je hais la solitude. J'ai peur du vide. Mon ventre se noue quand j'y pense, comme quand je pense à la mort, à l'inutilité de la vie, qui peut s'arrêter dans une seconde parce que le batiment dans lequel je suis se sera effondré sur moi, ou qu'un anévrisme aura sauté dans mon crâne. J'ai longtemps fui en avant, en menant une vie hyperactive au quotidien (parapente, voile, apéro, vélo, beach volley, théâtre, souper et boite de nuit en un seul samedi, c'est du vécu), en étant incapable de planifier à l'avance, même mes vacances. Noter un rendez-vous à 6 mois me faisait physiquement mal au ventre, comme quand mon fils me dit "quand je serais grand-papa" (et donc que je serais mort). J'essaie (je dis bien, j'essaie) de passer à un mode plus planifié, construit, pour aller de l'avant plutôt que tout azimut. D'approfondir l'un puis l'autre, plutôt que de papilloner entre tous. J'alterne donc des années "voile", puis "volley", puis "danse" ou "marathon" et actuellement "théâtre". Me retrouver seul un dimanche après une super soirée entre amis le samedi reste dur. Mais savoir que je commence une formation pré-professionnelle de théâtre en septembre a plutôt tendance à me soutenir qu'à me dépiter. Et ce, même si je sais ne jamais devenir une star, et que même la célébrité mondiale ne changerait finalement rien à ce vide de manière durable. Car, le sintillement des flashs passés, même Chaplin ne sera un jour plus qu'une poussière d'étoile oubliée parmi des millards d'autres.

Pour résumer, je pense que j'aurais toujours ce vide au fond, qui est comme le reflet en moi du vide sidéral. Mon but n'est plus de le combler ou de le fuir. Je veux aujourd'hui le reconnaître, sans me laisser happer par lui. Pour ne pas tomber, je pose des jalons, des objectifs, des projets, comme des passerelles au dessus d'un canyon. Ca tremble souvent, j'ai parfois envie de sauter, d'abandonner, de m'abandonner à cette douleur presque agréable tellement elle est enveloppante. Je me laisse alors le temps d'y baigner un moment. Je reste une heure sur mon lit à regarder le plafond. Mais elle m'ennuie heureusement assez vite, et je me remets en route.

Je ne sais pas si mon témoignage te parle, mais c'est ma lecture du vide, et mes pistes pour y faire face.
Hobbes
Hobbes

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mar 11 Juin 2013 - 12:17

j'ai bossé avec un psy, il a fallu un gros crash émotionnel pour me décider à engager cette thérapie.
Comme le dit si bien Dessin, je suis d'avis d’éviter les médocs ( même dans le contexte de grave dépression que j'ai traversé, j'ai repoussé les anti-dépresseurs mais je souligne que mon cas n'est pas forcément un exemple, certains en ont besoin ).
J'ai employé la pleine conscience, courant thérapeutique qui commence à percer, avec un psychologue maitrisant aussi les techniques de l'hypnose.

Le plus important est de restaurer l'estime de sois qui te fait peut-être défaut, tu es estimable, aimable, intéressante, il faut juste réussir à l’intégrer, se suffire à sois-même, ce qui ne veux pas dire se couper du monde mais apprendre à ne plus en dépendre.

D'une construction narcissique déficiente nait la dépendance affective aux amis pour la reconnaissance sociale, au conjoint, aux collègues de travail pour la reconnaissance professionnelle, aux enfants...

Seule, c'est le vide, la panique parfois, pourtant tu es toujours la même, seule ou en groupe.

Il faut identifier ce qui a pu dans ton passé te marquer (j'allais dire traumatiser mais j'hésite à employer ce terme ) l'exhumer, le vivre et, ensuite, l’intégrer pour avancer.

Comme l'a dit une de mes amies, petite zèbrette épanouie, on est tous abîmés par nos parents, plus ou moins mais tous...

Quand ce n'est pas les parents, la cicatrice peut être ailleurs, il suffit de la trouver.

Il y a un espoir fou dans cette démarche, la vie est vraiment différente après, tu es plus sereine, plus à l’écoute, plus stable, plus forte.

Je pourrais en parler des heures, j'ai tant gagné dans cette démarche même si le boulot n'est pas fini mais pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par dessein Mar 11 Juin 2013 - 12:21

"pour rien au monde je ne reviendrais en arrière"
itou
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mar 11 Juin 2013 - 12:24

Encore une petite chose, si le vide devient de plus en plus oppressant, c'est la faillite d'un mode de gestion interne qui se fait jour, il faut écouter ces signaux car il sont importants, ne pas attendre trop pour intervenir.

@ dessein : la technique des 23h00 me parle bien, limiter le temps imparti aux ruminations mentales, tout un exercice qui consiste à ne pas se laisser happer par ses pensées...

Ouh que je peux être bavard, pardon Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par the buru Mar 11 Juin 2013 - 13:05


Parce que ce vide m'oppresse, me fait "mal" dans les boyaux Very Happy et ce mal remonte jusqu'à ma gorge nouée.
enfin, c'est l'impression que je ressens.
J'imagine bien oui...
En fait tu luttes contre le vide...
La solution sera probablement de réaliser que tu peut te sentir Etre ET etre vide.
A ce moment la la problématique disparaitra...Le vide sera accueillit pour ce qu'il est : Du vide.

Mais pour l'instant ce vide que tu sent te met en transe hypnotique...Je le comprend aisément...C'est aussi pour ca qu'une psychothérapie ne se fait que rarement via fora interposé.
N'hésites pas à passer si tu es en RP, sinon je suis certain que tu trouveras, pret de chez toi, un professionnel compétent Smile

the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Mar 11 Juin 2013 - 19:11

merci à tous
Vous m'aidez à mieux cerner et définir le vide intérieur et l'ennui.L'un est sans doute la conséquence de l'autre?

Je précise, je suis anti-médoc et même si on m'en prescrivait, je ne les prendrais pas : ils abiment plus qu'ils ne soignent. Je veux trouver la cause de mes maux et non juste y mettre un pansement.

J'ai eu suivi une thérapie avec un biokinésithérapeute. Trop génial. J'ai appris beaucoup. Et on a abordé ces thèmes : les parents et leurs maladresses qui laissent des traces et les protections qu'on met en place. Mais il me semble que je n'ai pas achevé ce parcours car j'ai des moments de perte de repère (je ne sais pas toujours quelle limite, tolérance avec ce monde d'aujourd"hui où on dit tout et son contraire, où les anciens pronent la rigidité (exple dans l'éducation) et les nouveaux revendiquent l'acceptation de tout (exple : l'enfant roi, le mariage gai, la destruction de la planette au profit de l'économie avant tout...

Avez vous ressenti cela (perte de repères) aussi ou c'est un autre sujet ???

Le vide dont parles HOBBES, c'est la peur de la mort et de la sollitude.
Il est intéressant à comprendre et se surmonte par une "zen attitude" Very Happy

Je n'ai pas peur de la mort ni de la sollitude. Car pour moi, la mort est un passage entre 2 vies. (la réincarnation n'est pas une croyance ni un subterfuge pour lutter contre la peur de la mort mais une réalité : j'ai fait trop de SHC pour le savoir et l'apprécier)
Et j'apprécie plus facilement les moments de solitude seule Smile que la solitude (=moment d'ennui) avec du monde.

Pomme canelle : je voulais te rassurer, je me pose toutes ses questions mais le problème n'est pas trop oppressant. J'arrive à gérer mais je voudrais comprendre le pourquoi du comment (ma part de zèbre sans doute).
Donc je veux bien que tu développes... ton expérience est super intéressante.
DESSEIN aussi : raconte ce que tu as appris (enfin si vous voulez)

Je verrai si je dois faire une thérapie plus tard. Very Happy
Pour le moment, je voudrais juste comprendre tout ça.

the BURU : "tu parles de transe hypnotique". Mais qu'est ce donc que cette bête là? Very Happy
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Hobbes Mer 12 Juin 2013 - 9:35

Lilou7777777 a écrit: j'ai fait trop de SHC pour le savoir et l'apprécier
SHC Perplexe Spontaneous human combustion ?
Hobbes
Hobbes

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 10:48

Hobbes a écrit:
Lilou7777777 a écrit: j'ai fait trop de SHC pour le savoir et l'apprécier
SHC Perplexe Spontaneous human combustion ?
je pense que tu t’enflammes, là Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 12:24

Pour être précis, les insultes brimades et dévalorisations subies durant l'enfance, ainsi que les scènes de violence psychologiques mènent à un sur-investissement personnel envers les parents pour "acheter" l'affection que l'on a pas, s'il me brime, c'est que je ne suis pas assez ceci, trop cela...et plus tard, envers l'entourage familial, conjugal, professionnel, amical.
ce comportement conduit à l'élaboration de faux self très instables reposant sur un comportement névrotique et/ou sur une blessure narcissique profonde ( ce qui pour moi revient au même ), cette tour de Pise mentale s'effondrera tôt ou tard souvent sous l'effet d'un stimuli affectif fort ( rupture amoureuse, choc émotionnel, deuil... ).
Retrouver la source de cette blessure sera alors la seule porte de sortie, enfin c'est mon principe, le travail thérapeutique peut "détricoter" la construction mentale t'amener à restaurer une estime de sois plus solide, te permettant d'affronter plus sereinement les blessures de la vie ou, plus simplement, ses petits inconforts.
La dimension zèbresque de ce problème est :

- d'une part la détermination de l'ennemi, cette partie de toi-même qui veux que rien ne change car c'est un mécanisme de protection élaboré par ton psychisme contre une situation qui te mettais en danger psychique ( la situation traumatisante ), cette partie utilise les mêmes forces que celles que tu emploie pour lutter contre elle, ces mécanismes sont très puissants.

- d'autre part, la sur-intellectualisation dont est capable le zèbre repoussant las limites du supportable très loin et favorisant la création d'un véritable nœud de facteurs, les uns s'empilant sur les autres, et dont le démontage sera très long, ou du moins difficile.

- enfin, le manque de simplicité du zèbre et sa volonté de décortiquer, analyser, classer toutes les données du problème et sa méfiance vis à vis des analyses extérieures, d'où la nécessité de trouver un thérapeute "sportif de haut niveau" face à cet équidé rétif.

Je pense pour finir que l'important est le moment de la vie où l'on décide de commencer cette remise en question, la détermination doit être maximum car le combat est parfois difficile, remettant en question l'image des proches, des parents, du conjoint...il faut être prêt à tout cela.

Ensuite, le voyage commence...
Voila, ce n'est que mon avis,

The Buru je t'invite à me reprendre car j'ai cru comprendre que tu étais praticien, je peux me tromper ou être imprécis dans mon analyse et tes éclairages sont précieux.

désolé pour le pavé Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par dessein Mer 12 Juin 2013 - 12:45

toute recherche intellectuelle sur tes soucis renforcera tes problèmes.
si tu cherche à les regler, il faut aller voir un psy compétent et parler avec lui, lui te guidera.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 12:51

dessein a écrit:toute recherche intellectuelle sur tes soucis renforcera tes problèmes.
si tu cherche à les regler, il faut aller voir un psy compétent et parler avec lui, lui te guidera.
+ 1 : la présence d'un thérapeute est indispensable

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Mer 12 Juin 2013 - 12:55

pomme-cannelle a écrit:
Hobbes a écrit:
Lilou7777777 a écrit: j'ai fait trop de SHC pour le savoir et l'apprécier


SHC Perplexe Spontaneous human combustion ?


je pense que tu t’enflammes, là  Very Happy  

sans "enflammade" aucune, Very Happy

SHC = sortie hors du corps
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Mer 12 Juin 2013 - 13:03

ok Smile
Est ce que la difficulté dans les repères font parti du même problème ou pas, selon vous?
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par the buru Mer 12 Juin 2013 - 13:16

the BURU : "tu parles de transe hypnotique". Mais qu'est ce donc que cette bête là? vide intérieur / ennui Icon_biggrin

 C'est l'état mental dans lequel passe 98% du temps l'homme ordinaire : coincé dans des mécanismes automatiques causés par ses traumatismes vécus.
Une sorte de sommeil hypnotique léger diurne.



The Buru je t'invite à me reprendre car j'ai cru comprendre que tu étais praticien, je peux me tromper ou être imprécis dans mon analyse et tes éclairages sont précieux.

Rien à reprendre, tu as mille fois raison.
En fait la notion même de faux self est un immense agglomérat de transes hypnotique.
Mon métier consiste à déstructurer les transes et à fournir aux gens les moyens de le faire en mon absence jusqu'à leur autonomie complète.
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par zozo Mer 12 Juin 2013 - 13:20

Peux tu définir la notion de repères dans un environnement , même si je crois comprendre ce que tu veux dire Wink

zozo

Messages : 39
Date d'inscription : 05/06/2013
Age : 46
Localisation : Toulouse la plus belle ville du monde la premiere pas la seconde !

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 14:07

Lilou7777777 a écrit:ok Smile
Est ce que la difficulté dans les repères font parti du même problème ou pas, selon vous?
Je dirais que les repères sont définis au travers du filtre de nos névroses et de nos passés ( ne t'arrêtes pas aux termes fort que j'emploie, j'essaie d'être le plus explicite possible )

exemple : papa insulte maman, l'insulte est la norme dans les rapports homme->femme, je répète le schéma plus tard avec ma femme.

cet exemple est très caricatural mais montre comment s'elabore une norme apprise, qui devient un repère dans la construction d'un enfant qui sera l'homme de demain.

d'un autre côté, l'absence de repères met l'enfant dans un sentiment puissant d'insécurité, le poussant sois vers un excès de personnalité qui sera réprimé dans ses rapports avec le monde de l'adulte, provoquant une crise identitaire se manifestant par une certaine agressivité contre les autres ou lui même ( actes auto agressifs, marginalisation, délinquance, dépressions, suicide ).
Il est assez impressionnant de constater que 80% des personnes en détention souffrent de troubles psychiques, le parallèle entre pathologie d'origine traumatique ( infantile ou non ) et délinquance ou difficulté d'insertion dans la société est extrêmement séduisant.

D'un autre côté, une éducation traumatisante par excès d'autorité rendra le futur adulte vulnérable aux comportements hostiles, légions dans la société, car il sera insuffisamment armé en raison du déficit de confiance en lui.

Ai-je répondu à ta question ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 15:06

"C'est l'état mental dans lequel passe 98% du temps l'homme ordinaire : coincé dans des mécanismes automatiques causés par ses traumatismes vécus.
Une sorte de sommeil hypnotique léger diurne."

Cela me rappelle une définition de l'esprit humain lue quelque part : 10% conscient et 90% d'inconscient, j'adhère beaucoup à cette idée. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Jeu 13 Juin 2013 - 10:10

Complètement ok avec vous. Je connais bien tous ces mécanismes.

C'est en ce sens que j'avais fait ma petite thérapie.

Je suis dans le 64, donc the BURU, je ne risque pas de passer par chez toi. Smile

Bon aujourd'hui, tout va bien. Je devais être en petite baisse de moral et d'énergie il y a quelques jours. Avec le soleil, ça va beaucoup mieux.

Mais le sujet reste très intéressant.


Les repères:
Quand on ne veut pas reproduire inconsciemment le modèle parental, ni tomber dans l'excès inverse, on a tendance à "détruire" ces repères là pour en construire d'autres qui nous conviennent mieux.
Effectivement, on ne peut pas toujours se rendre compte des "barrières de protection" qu'on a mis en place au fur et à mesure de notre avancée.
Mais bon, à un moment donné, on voit bien si on avance dans une direction satisfaisante ou pas.
Bref, ce sont ces repères là qui m'ont paru parfois "flottants".

A force de vouloir tout déconstruire pour mieux faire, on peut se perdre, non?
Qui plus est si l'on refuse les modèle de la société actuelle...
 Shocked
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Jeu 13 Juin 2013 - 10:32

En ce qui concerne la thérapie, je j'ai l'impression que l'on est parfois comme un funambule sur un fil : on a derrière nous l'ancien état, non satisfaisant ou anxiogène que nous quittons, mais on est pas encore arrivé à destination, cet apaisement qu'on recherche.
On est au milieu, sur ce fil, bousculé par les bourrasques de notre inconscient, aux prises avec des repères flous, assez vulnérable.
c'est ce passage qui est angoissant car on navigue en plein inconnu, en manque d'assurance, jusqu'à notre arrivée sur la terre ferme.

En ce qui concerne la société, je pense qu'elle est elle aussi en pleine crise et ses repères ne sont, effectivement, pas séduisants.Smile

avis perso, encore une fois Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Jeu 13 Juin 2013 - 11:50

pomme-cannelle a écrit:En ce qui concerne la thérapie, je j'ai l'impression que l'on est parfois comme un funambule sur un fil : on a derrière nous l'ancien état, non satisfaisant ou anxiogène que nous quittons, mais on est pas encore arrivé à destination, cet apaisement qu'on recherche.
On est au milieu, sur ce fil, bousculé par les bourrasques de notre inconscient, aux prises avec des repères flous, assez vulnérable.
c'est ce passage qui est angoissant car on navigue en plein inconnu, en manque d'assurance, jusqu'à notre arrivée sur la terre ferme.

En ce qui concerne la société, je pense qu'elle est elle aussi en pleine crise et ses repères ne sont, effectivement, pas séduisants.Smile

avis perso, encore une fois Smile





+ 1000
Tu traduis mes pensées!! Smile
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par the buru Jeu 13 Juin 2013 - 14:08

Cela me rappelle une définition de l'esprit humain lue quelque part : 10% conscient et 90% d'inconscient, j'adhère beaucoup à cette idée. vide intérieur / ennui Icon_smile

Sauf que, tout comme le célèbre "on utilise que 10% de notre cerveau", il faudrait pour que cela fut vrai que nous soyons capable d'en mesurer 100% et que le substrat à mesurer puisse l’être de facon linéaire et unidimensionnel hu hu ^^
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par dessein Jeu 13 Juin 2013 - 14:43

dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Jeu 13 Juin 2013 - 15:35

the buru a écrit:
Cela me rappelle une définition de l'esprit humain lue quelque part : 10% conscient et 90% d'inconscient, j'adhère beaucoup à cette idée. vide intérieur / ennui Icon_smile



Sauf que, tout comme le célèbre "on utilise que 10% de notre cerveau", il faudrait pour que cela fut vrai que nous soyons capable d'en mesurer 100% et que le substrat à mesurer puisse l’être de facon linéaire et unidimensionnel hu hu ^^
pas faux, autant essayer donner la dimension de l'univers à vue d'homme Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Jeu 13 Juin 2013 - 19:09

et aussi savoir ce que l'on comprend dans les 10% et les 100% !!


sachant qu'il y en a qui n'utilisent que 1 %
 mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

-1
je sors
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Invité Ven 14 Juin 2013 - 12:35

@ Lilou :les fonctions vitales de base ? Very Happy

:dehors:aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Ven 14 Juin 2013 - 18:26

@pomme-canelle

hihihi Laughing
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Uccen Ven 14 Juin 2013 - 18:55

.


Dernière édition par Uccen le Lun 17 Juin 2013 - 10:43, édité 1 fois
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 104
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Zeppo Ven 14 Juin 2013 - 19:12

J'ai aussi cette sensation, et se vide a vite fait de toucher mon ego et de me faire souffrir. Je me sentais vide, sans aucune personnalité, un visage de monsieur tout le monde, un type lambda-1000 quoi. Ces derniers temps je suis un peu forcé de faire travailler mon cerveau avec les révisions du bac et c'est un souffle incroyable pour mon esprit. Ca marche beaucoup mieux là haut et à tous les niveaux. Et là tu rentres dans un cercle vertueux et toute ta vie se rempli de plus en plus vite Smile
Zeppo
Zeppo

Messages : 170
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 26
Localisation : Montcuq

Revenir en haut Aller en bas

vide intérieur / ennui Empty Re: vide intérieur / ennui

Message par Lilou7777777 Sam 15 Juin 2013 - 11:01

Perso (car chacun est différent), je crois que je sens ce vide quand je sais que je suis dans une impasse et situation de tristesse/vide énergétique et manque de stimulation extrieure/besoin de projets épanouissants.

En fait, je tournais en rond et avais cette sensation tant que je ne trouvais pas une voie de sortie.

Je ne ressens donc plus ce vide maintenant car j'ai trouvé un nouveau projet qui va me prendre beaucoup de temps voire d'années... et me remplit de joie.

Grace à vous aussi et Roland7, j'ai résolu quelques points d'interrogation.
J''en ai quelques autres comme tout le monde mais ils ne relèvent pas de la thérapie.
... juste des discussions posées ici ou là et la motivation aident à trouver des réponses...

Mais je confirme ce que vous avez tous dit : un travail sur soi guidé par une personne compétente est nécessaire.
(J'avais déjà fait le travail en amont; il ne manquait qu'à recoller qq morceaux)

Merki de votre temps !!!


Je viendrais vous poser mes autres petits points d'interrogation et qui voudra viendra m'inspirer à nouveau!!
Genre "perdre ses repères" : viendrait plutot d'un manque momentané de confiance en soi et la vie - mais aussi déconstruction des mécanismes (transe hypnotique dont parle THE BURU) - et reconstruction avec peur de l'erreur/doute/reproduction/sabotage.

Courbette
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum