Espoirs et incertitudes

+14
Harpo
Matazy
hellwill
Zarbitude
Uccen
Ainaelin
Oxy
Lucilou Sauvage
Ragondin
anianka05
Kalimsha
Arkhèss
Pieyre
the buru
18 participants

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Espoirs et incertitudes

Message par Invité Sam 8 Juin 2013 - 21:21

Bonsoir,

Je souhaiterai savoir comment vous appréhendez la vie, ses incertitudes, ses risques, son insécurité?
Comment faites vous pour que l'espoir prenne le dessus?

Merci de vos réponses et pistes de réflexion


Impec !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par the buru Dim 9 Juin 2013 - 1:34

Je fait en sorte que l'espoir ne prenne SURTOUT PAS le dessus.

Moins il y a d'éspoir mieux c'est Twisted Evil

Quand à l’insécurité, elle est constitutive du simple faire d’être alors...Cela ne depend pas de moi, comme ce que mangeras demain midi harry o'malley, conchyliculteur en australie...Alors, dans les deux cas, je ne m'en occupe pas (et elle me le rend bien)

the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Pieyre Dim 9 Juin 2013 - 8:29

Il est sûr que cela ne donne pas d'espoir à un nouveau venu mais plutôt lui donnerait envie de se jeter... hors du site.

Plus sérieusement les termes sont polysémiques. Je crois qu'il faut distinguer les lignes d'opposition espoir / volonté et espoir / désespoir. Dans le second cas, il vaut mieux que l'espoir prenne le dessus.

Pour agir, il ne suffit pas d'évaluer rationnellement ses possibilités et vouloir les mettre en œuvre. C'est là l'enjeu de la différence entre l'estime de soi et la foi en soi. Cette dernière peut certes correspondre à une croyance plus ou moins indéterminée, faite de confiance en un soi qui serait autre ou en un autre qui veillerait sur soi, constituée aussi de valeurs directrices posées comme des idéaux, mais pourquoi pas ? Dans un cheminement de construction de soi, il y a toutes sortes de détours qui peuvent être profitables.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Dim 9 Juin 2013 - 9:53

Comme, the buru, j'essaie de m'arranger pour que l'espoir ne prenne pas le dessus.

En résumé: N'espère rien, mais tire le maximum de toute situation.

Ca requiert quand même de savoir ce qu'on veut à tout moment.
Donc un jour où vous ne savez pas trop ce que vous voulez, selon cette logique, le mieux à faire serait juste de profiter des choses simples, de flemmarder.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Dim 9 Juin 2013 - 15:02

@ buru et adcvh:
Mais alors comment arrivez-vous à vivre sans espérer quoique ce soit?

@Pieyre: la difficulté étant de trouver un cheminement qui donne une certaine cohérence a son existence et aux faits qui y ont pris place.

N'avez vous pas besoin de voir cette ligne directrice se dessiner dans votre vie, pour lui donner une certaine forme de cohérence?


Dernière édition par noisette le Dim 9 Juin 2013 - 15:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Kalimsha Dim 9 Juin 2013 - 15:19

noisette a écrit:@ buru et adcvh:
Mais alors comment arrivez vous à vivre sans espérer quoique ce soit?

@Pieyre la difficulté étant de trouver un cheminement qui donne une certaine cohérence a son existence et aux faits qui y ont pris place.

N'avez vous pas besoin de voir cette ligne directrice se dessiner dans votre vie, pour lui donner une certaine forme de cohérence?

Si je puis me permettre, le problème de la route de la vie, c'est qu'elle est pleine de graviers, de cailloux, de rochers et de montagnes. Si tu essaie de t'accrocher à une "ligne directrice" forcément à un moment tu te casses la gueule parce que tu as avancé sans vérifier que les paramètres avaient changés, et que tu aurais du tourner.
Partant de cette idée, mieux vaut toujours ouvrir les yeux, même si ça te brûle, même si le paysage n'est pas beau, parce qu'au moins te te boufferas pas la montagne à haute vélocité.

Et pour ce qui est de l'espoir, je trouve, à titre personnel, que c'est s'en remettre à une force qui ne nous appartiens pas et pour ce qui est de tirer à pile ou face je préfères un ticket de tac-o-tac plutôt que mon avenir dans la balance.
Mes forces, je sais ce que je peux en faire, si les choses ne marchent pas, je peux m'engueuler et me botter le cul. L'espoir, il n'en a rien à taper de mon minois, et si je me plante, il ne me reste que mes yeux pour pleurer.
Je ne m'en remet à l'espoir que pour les choses sur lesquelles je n'ai aucune prise de toute façon : la paix dans le monde, la connerie des gens à grande échelle, ...



Kalimsha
Kalimsha

Messages : 1546
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 43
Localisation : Entre deux zoos

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Dim 9 Juin 2013 - 15:36

@ Kalimsha

Justement dans ma réflexion cette ligne directrice inclurait les cailloux, les ravins et les montagnes: l'idée serait de voir que chacune de nos épreuves nous mène quelque part, qu'il y a une cohérence derrière chaque évènement.
Et je me demande si vous arrivez a voir cette cohérence dans vos vies avec ses épreuves, ses échecs, ses réussites et les choix qui ont été faits.

En ce qui concerne les évènements de notre vie positifs comme négatifs certains arrivent bien de façon inopinés non?
Nous pouvons ensuite d'essayer de leur donner la tournure que nous souhaitons, la difficulté résidant dans la réflexion ou les choix à faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Dim 9 Juin 2013 - 22:13

Je pense que certaines personnes confondent "espérer (aimerait bien que) quelque chose" et "s'attendre à (ne pas douter que) ce que ce quelque chose advienne". Parce que si ces mêmes personnes n'avaient réellement AUCUN espoir, elles se seraient tuées. (C'est mon avis).

Quant à moi, j'ai récemment effectué une bonne avancée sur le lâcher-prise et l'acceptation (ne pas confondre avec le fatalisme) des situations qui adviennent.
Lorsque je dis acceptation:
"Aujourd'hui c'est vrai que c'est comme ça, malheureusement, mais me rendre malade ne sert à rien. Et comme ça ne me convient pas, je mets en place des stratégies pour en sortir, qui me semblent les meilleures sur le moment; Et ce, en acceptant que ça puisse ne pas marcher et/ou prendre du temps pour ça fonctionne.

Ma vie est plus zen. Notamment parce que je ne perds plus de temps à me focaliser UNIQUEMENT sur le pourquoi, avant de décider d'avancer. Je me concentre davantage sur le comment faire pour en sortir.
Le pourquoi vient (ou pas) lorsque je le juge nécessaire. Par expérience, ce réflexe de décorticage est le principal combustible du flots de pensées incessantes dont se plaignent les zèbres.
Les causes profondes des malheurs des uns et des autres sont si complexes que l'on peut résumer cela à la ramure d'un arbre qui n'aura jamais cessé de grandir.
"J'ai fais ça parce que... qui découle sur ceci... qui a entraîné cela... Du coup j'en suis arrivée là, qui m'a fait rater... et donc je me suis mis dans un état que... et ça m'a renvoyé à tel moment dans mon passé qui a engendré..."

On peut continuer des heures et des heures et des heures et des heures... On n'en sort pas. Parfois on s'angoisse, on a peur, on culpabilise et parfois même on bloque! C'est malin! (lol) Razz
Ce type de réflexion je le mets sur mode automatique. Et généralement, le dénouement d'un nœud se fait tout seul. Un jour, je me dis: "ah oui, ça y est, j'ai compris!" Et voilà, je passe à autre chose et les choses vont de mieux en mieux.
Mon énergie intellectuelle consciente est utilisée la plupart du temps sur la méthode pour sortir de là où je ne souhaite plus être.

Et je ne perds pas espoir, parce que j'ai la certitude qu'à partir du moment où l'on adopte une attitude positive sincère, ce sera du positif qui en sortira, même si ce n'est pas forcément ce à quoi on aspirait.

J'ai aussi la certitude que TOUT se paie un jour, dans cette vie ou dans une autre! Alors je travaille pour avoir le plus de bons points possibles et que le meilleur reste à venir et que j'ai plein de choses à apprendre encore!

J'utilise le mot certitude parce que c'en est pour moi... Mais je sais bien que chacun fait comme il veut, n'est-ce-pas?

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Dim 9 Juin 2013 - 22:15

Noisette, je pense aussi que les choses n'arrivent pas par hasard mais que beaucoup de choses nous échappent.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Dim 9 Juin 2013 - 23:53

anianka05 a écrit:Et je ne perds pas espoir, parce que j'ai la certitude qu'à partir du moment où l'on adopte une attitude positive sincère, ce sera du positif qui en sortira, même si ce n'est pas forcément ce à quoi on aspirait.

J'ai aussi la certitude que TOUT se paie un jour, dans cette vie ou dans une autre! Alors je travaille pour avoir le plus de bons points possibles et que le meilleur reste à venir et que j'ai plein de choses à apprendre encore!

J'utilise le mot certitude parce que c'en est pour moi... Mais je sais bien que chacun fait comme il veut, n'est-ce-pas?

Ce que tu dis là est tout simplement magnifique, on l'oublie trop souvent malheureusement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par the buru Lun 10 Juin 2013 - 1:49

@ buru et adcvh:
Mais alors comment arrivez-vous à vivre sans espérer quoique ce soit?

Ok, On va faire un exercice pratique :
Tu vas compter jusqu'a 10 et pendant ces 10 secondes,je te demanderais de ne faire l'effort de ne penser à rien. Tu peut admirer le plafond, sentir ton corps, avoir des sensations, au besoin faire qqchose (mais ca sera moins interessant...).

Fait le puis clique la dessus :

Spoiler:
Bhé t'est vivant et tu n'as pas espéré pendant 10 secondes...Tu peut faire pareil pendant 40 ans... Smile

N'avez vous pas besoin de voir cette ligne directrice se dessiner dans votre vie, pour lui donner une certaine forme de cohérence?
Oui bien sur...Et ca n'a rien à voir avec de l'espoir Smile

the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Ragondin Lun 10 Juin 2013 - 8:56

Comment appréhender la vie, dans ce fatras immense fait d’incertitudes, de doutes, de peurs, d’incohérences, et de paradoxes ?

Se laisser porter comme une feuille morte sur une rivière, sans but ? Une solution puisque de toute façon nous arriverons tous au même endroit, l’océan. Ou monter dans une barque et prendre les rames?
Dans les deux cas, autant la feuille que marin d’eau douce, ‘espèrent’ ne pas tomber sur des rapides trop cassants, ou finir écrasé au pied d’une cascade.
Ils ‘espèrent’ tous les deux pouvoir, trouver une plage de sable fin sur laquelle il pourront se reposer, faire des rencontre avec d’autres, qui leur apporteront de nouvelles connaissances, de nouveau moments de plaisir, de nouveaux ‘espoirs’…

Tout deux ont des ‘espoirs’, mais seul le rameur peut choisir son trajet, ses escales, ses rencontres.
Les incertitudes, et les peurs sont les même, mais seul le rameur sais que le futur ne se prévoit pas, il se construit, chaque coup de rames dans l’eau donne un sans à sa vie. Il peut alors ‘espérer’ qu’une fois arriver a l’estuaire, il pourra se retourner sur son parcours et se dire qu’il n’était pas si mal que cela, car choisit…

L’espoir est un mot qui a tellement de définitions à mon sens…

J’ai juste choisi de monter dans la barque et 'espérer' que le jour venu, je puisse me dire que ce que j’ai fait de ma vie n’était pas si mal que ça, parce que je l’ai choisit.
Ragondin
Ragondin

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 44
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Pieyre Lun 10 Juin 2013 - 9:38

Charles d'Orléans a écrit:Espoir, confort des maleureux,
Tu m'estourdis trop les oreilles
De tes promesses nompareilles,
Dont trompes les cueurs doloreux.

En amusant les amoureux
Et faisant baster aux corneilles,
Espoir, confort des maleureux,
Tu m'estourdis trop les oreilles.

Ne soiez plus si rigoreux,
Mieulx vault qu'à raison te conseilles :
Car chascun se donne merveilles
Que n'as pitié des langoreux,
Espoir, confort des maleureux !
L'espoir serait donc utile – du moins le croiraient-ils – aux malheureux, voire aux amoureux, mais pas aux raisonneurs ni aux volontaires ?
En fait, je crois que ce poème illustre une certaine suffisance à récuser l'espoir. Ceux qui comptent sur leur raison et leur volonté sont-ils si lucides ? Ne pourrait-on dire qu'ils ont espoir en ces facultés ? En effet, il faudrait être omniscient ou omnipotent pour n'y avoir pas du tout recours.

L'espoir fait vivre, dit-on. Ce n'est pas qu'une formule. Dans les camps de concentration, n'est-il pas établi que les croyants et les communistes survivaient davantage, parce qu'il avaient un idéal en lequel croire, parce qu'ils espéraient en dépit de tout ?

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Lun 10 Juin 2013 - 10:35

anianka05 a écrit:Je pense que certaines personnes confondent "espérer (aimerait bien que) quelque chose" et "s'attendre à (ne pas douter que) ce que ce quelque chose advienne". Parce que si ces mêmes personnes n'avaient réellement AUCUN espoir, elles se seraient tuées. (C'est mon avis).

[...]

Et je ne perds pas espoir, parce que j'ai la certitude qu'à partir du moment où l'on adopte une attitude positive sincère, ce sera du positif qui en sortira, même si ce n'est pas forcément ce à quoi on aspirait.
La certitude que du positif ne peut qu'engendrer du positif est un peu naïve. L'enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on.
Mais sans utiliser de proverbes, tu peux avoir une attitude, sincère, positive et que ça soit prit de travers ou malvenu. De là, le positif ne sort pas vraiment.

Je ne pense pas confondre tes deux définitions d'espérer. L'exercice donné par buru est tout à fait dans le ton de ce que je pense.
A un moment, je ne sais plus qui, disait que certaines choses arrivent de façon inopinée. Par hasard ou non, peu importe, le fait est que ce sont des événements sur lesquels on a pas de prise, à priori. Seulement sur le moment où ils arrivent, s'ils arrivent.
Plutôt que de vivre dans l'avenir, je préfère vivre dans le présent. L'exercice de buru est tout à fait dans le ton, comme je disais.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Lucilou Sauvage Lun 10 Juin 2013 - 10:44

Lorsque je désespère d'une situation, il y a un stade où je pose les choses verbalement en me confiant à une personne qui se soucie de mon bien-être. Puis je l'écris. Ensuite, je me demande ce qui peut être fait et je commence à me mettre en action petit à petit sans vraiment espérer que tout se réglera d'un coup de baguette magique, mais avec patience et ténacité. Je projette dans mon esprit, tout ce que je pourrais faire, quand je serais sortie de cette situation. Et j'y crois, parce que ça a souvent fonctionné pour moi. La vie est parfois une incessante résolution de problèmes, ponctuée de temps de pause, où on profite de l'instant, une bouffée d'air salvatrice avec ceux que j'aime, le plaisir du devoir accompli, le simple fait de respirer, de se sentir vivant parfois. Et c'est quand même ces moments là que je recherche. Comme dit JP Belmondo dans itinéraire d'un enfant gâté "Le bonheur, c'est quand les emmerdes s'arrêtent, et là faut faire gaffe de pas les réveiller" Very Happy
Chhhhhut...
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Pieyre Lun 10 Juin 2013 - 10:56

Le bonheur, dans le processus que tu décris, c'est plutôt dans mon cas au moment où je juge satisfaisants les résultats de ce que la motivation m'a permis d'entreprendre. C'est parce que j'ai travaillé, plus ou moins, mais à partir d'idées et de choix de réalisation auxquels j'ai pu croire. Au delà du repos nécessaire, les loisirs m'ennuient si je ne crée pas.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Lun 10 Juin 2013 - 11:15

.


Dernière édition par Pierred2z le Jeu 5 Mar 2015 - 15:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Lun 10 Juin 2013 - 11:38

Pour les choses déjà arrivé : je me dis que les conditions étaient telles que je n'aurais pas pu faire autrement de toute manière. Du coup je n'ai plus ce poids de la culpabilité.

Pour l'espoirs c'est un peu la même chose. Les conditions seront tels que je ne pourrais faire autrement, et les conséquences seront toujours ainsi. Donc à quoi bon se prendre la tête avec ça ? Le tout, c'est d'essayer de s'y préparer, et après... Après.... Tant qu'il n'y a pas mort d'homme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Oxy Lun 10 Juin 2013 - 11:49

Je suis anti cachets... Pourtant mon médecin me les a prescrit une fois...
"black out" ... Je n'étais plus rien et ça à duré quelques mois... Les cachets dans le tiroir de la commode, je les regardais parfois mais me suis toujours refusé à les avaler... J'étais un fantôme oscillant entre 8 et 13 de tension... Pas d'arrêt,pas de cachets, pas de psy,... Juste des coups de pieds chaque jour... Puis un jour, je me suis sentie mieux...
Être Z, c'est une bataille de chaque jour contre moi -même... L'équitation m'a beaucoup aidé et m'aide encore... Le cheval <=> le miroir....
Trouve ta solution, ici tu auras des directions mais rien de plus... Ça prendra du temps, beaucoup de temps mais écoute la petite voix qui est enfouie au fond de ton être... Prends soin d'elle...
Oxy
Oxy

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 41
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Lun 10 Juin 2013 - 12:49

@buru:
penser à rien est bien difficile justement et tu utilises le mot "effort" à juste titre, notre conscience nous amène à penser, à réfléchir et je ne vois pas pourquoi nous devrions nier cela.
En ce qui concerne ce besoin d'une ligne directrice, n'est ce pas justement l'espoir que notre existence ne soit pas vaine et vide de sens?

@Ragondin:
Ta dernière phrase illustre parfaitement la connivence entre les notions de volonté et d'espoir.

@Pieyre:

L'espoir fait vivre, dit-on. Ce n'est pas qu'une formule. Dans les camps de concentration, n'est-il pas établi que les croyants et les communistes survivaient davantage, parce qu'il avaient un idéal en lequel croire, parce qu'ils espéraient en dépit de tout ?

C'est bien ce que je trouve intéressant, cette force que contient l'espérance.
Serait-il possible d'avoir une réelle volonté sans espoir?


@adcvh:
Tu ne te projettes alors jamais dans le futur?


@Astrefureteur:

Perçois-tu une certaine forme de cohérence entre cette alternance d'épreuves et de moments de quiétudes? Une cohérence positive?

@Pierred2z et Oxy:

merci de votre participation,
je suis vraiment désolée des difficultés que vous rencontrez et je vous invite a ouvrir un fil pour en parler afin que celui-ci reste centré sur le sujet.
Vos témoignages auront ainsi une meilleure visibilité et des réponses plus adaptées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Lun 10 Juin 2013 - 13:05

Ca dépend ce que tu appelles se projeter dans le futur.
J'ai des objectifs dans la vie, si c'est ta question.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 13:08

adcvh a écrit:
La certitude que du positif ne peut qu'engendrer du positif est un peu naïve. L'enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on.
Mais sans utiliser de proverbes, tu peux avoir une attitude, sincère, positive et que ça soit prit de travers ou malvenu. De là, le positif ne sort pas vraiment.

J'ai des défauts, mais la naïveté n'est fait pas partie. Je pense que le positif appelle le positif mais l'équation n'est pas linéaire. Les choses positives arrivent quoiqu'il arrive, mais pas forcément seule, (cela peut être devancé par un sentiment d'échec), pas forcément comme on le souhaiterait au départ, par forcément tout de suite!
En faisant preuve de force et de courage dans l'adversité, on acquiert encore plus de force et de courage mais on fait aussi parfois des rencontres surprenantes. On peut aussi rencontrer quelqu'un de néfaste, mais en gardant cette attitude d'appel au bien envers lui, on renforce son coeur, son âme, son ouverture d'esprit, sa volonté, son estime de soi etc. pour en sortir encore grandi; Tout cela, malgré ses bassesses et sa négativité, reste un renforcement positif.
Et je pense également que la chance se provoque. Et tu remarqueras que la chance sourit beaucoup plus aux gens qui ont une attitude positive que ceux qui gardent la tête aussi basse que leur estime d'eux-même.

Lorsque je dis "positif", je ne dis pas "réussite sur tous les projets entrepris". Mais je pense que, si pour atteindre les objectifs que l'on se fixe, une montagne d'obstacles se dressent devant nous et tout le temps, c'est parce que ces objectifs en question ne sont pas bon pour soi.
J'insiste sur les mots "montagnes" et "tout le temps"! Parce que bien sûr, il faut aussi savoir se montrer combattif pour avoir ce que l'on veut. Mais dans une juste mesure et avec la capacité à se remettre en question au fur et à mesure. Je le dis parce que je l'expérimente chaque jour.

J'ai rencontré des gens qui ne cessent de tout négativer sous prétexte de s'alléger du poids de la déception. C'est même un comportement reporté sur tout. Ceux sont des gens profondément malheureux, destructeurs pour eux et pour les autres, parce qu'ils sapent à la base tous les élans de bonne volonté avec leur pessimisme. Je les plains, parce qu'ils ne sont plus capables de jouir de l'instant présent, parce qu'ils ont pris l'habitude de souffler le moindre bonheur et de le minimiser. Ils pensent se protéger mais ils se créent et alimentent eux-mêmes leur tristesse. La réalité des choses c'est que ces gens-là sont terrifiés par l'avenir et l'idée de perdre du Bon, alors ils préfèrent s'en priver totalement en ne goûtant que le mauvais. Ceux sont des gens qui passent à côté de leur vie. Je les plains sincèrement. Et par chance (comme je l'ai dis ça se provoque) je sais les éviter et les laisser à leurs tristes rêves (à moins qu'ils demandent de l'aide, là je leur tend la main).

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 13:09

noisette a écrit:
anianka05 a écrit:Et je ne perds pas espoir, parce que j'ai la certitude qu'à partir du moment où l'on adopte une attitude positive sincère, ce sera du positif qui en sortira, même si ce n'est pas forcément ce à quoi on aspirait.

J'ai aussi la certitude que TOUT se paie un jour, dans cette vie ou dans une autre! Alors je travaille pour avoir le plus de bons points possibles et que le meilleur reste à venir et que j'ai plein de choses à apprendre encore!

J'utilise le mot certitude parce que c'en est pour moi... Mais je sais bien que chacun fait comme il veut, n'est-ce-pas?

Ce que tu dis là est tout simplement magnifique, on l'oublie trop souvent malheureusement.

Merci pour ce beau compliment. A force de le vouloir, on finit par s'en rappeler.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Oxy Lun 10 Juin 2013 - 13:10

Effectivement, Noisette, nous pourrions ouvrir un nouveau fil... Mais celui-ci n'est-il pas celui de l'espoir et des incertitudes ?! ....
Oxy
Oxy

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 41
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Ainaelin Lun 10 Juin 2013 - 13:49

anianka05 a écrit:J'ai rencontré des gens qui ne cessent de tout négativer sous prétexte de s'alléger du poids de la déception. C'est même un comportement reporté sur tout. Ceux sont des gens profondément malheureux, destructeurs pour eux et pour les autres, parce qu'ils sapent à la base tous les élans de bonne volonté avec leur pessimisme. Je les plains, parce qu'ils ne sont plus capables de jouir de l'instant présent, parce qu'ils ont pris l'habitude de souffler le moindre bonheur et de le minimiser. Ils pensent se protéger mais ils se créent et alimentent eux-mêmes leur tristesse. La réalité des choses c'est que ces gens-là sont terrifiés par l'avenir et l'idée de perdre du Bon, alors ils préfèrent s'en priver totalement en ne goûtant que le mauvais. Ceux sont des gens qui passent à côté de leur vie. Je les plains sincèrement. Et par chance (comme je l'ai dis ça se provoque) je sais les éviter et les laisser à leurs tristes rêves (à moins qu'ils demandent de l'aide, là je leur tend la main).
Winner C'est effectivement une tendance que j'ai longtemps eu, et contre laquelle je me bats aujourd'hui, où elle est plus forte que jamais. Et cette négativité extrême (que j'essaie, pas toujours avec succès, de ne pas trop transmettre aux autres), me tire souvent par le bas, m'empêche d'agir, car justement, je me dis "à quoi bon ? Ca finira mal de toute façon, je n'y arriverai pas, l'autre refusera à coup sûr, ou il acceptera mais ça le fera chier et c'est pas la peine de le déranger, etc. excuses, blabla". Liée à une procrastination dépressive, c'est une combinaison perdante à tous les coups.
Bref, je souligne, comme toi, le danger d'une telle attitude, et je t'encourage à continuer à rester positive (bon, c'est pas comme si tu avais besoin de cet encouragement, mais c'est pour d'autres qui passeraient par là, qu'ils suivent ta voie et pas la mienne. lol!) A vrai dire, je l'ai testée pendant quelques mois, cette méthode, et elle marche du tonnerre. Une série d'événements m'ont amené à la perdre de vue, et je tente de la retrouver depuis. C'était vachement mieux avec, la vie, quand même. Dent pétée

Bon, c'était la minute Calimero , à vous les studios, vous pouvez maintenant reprendre une vie normale, les jeunes...
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par the buru Lun 10 Juin 2013 - 14:23

@buru:
penser à rien est bien difficile justement et tu utilises le mot "effort" à juste titre, notre conscience nous amène à penser, à réfléchir et je ne vois pas pourquoi nous devrions nier cela.
Je n'ai jamais dit qu'il fallait nier cela ni qu'il fallait quoi que ce soit d'ailleurs. Very Happy
Mais quand on comprend sur quoi se base le mental et comment il fonctionne, ces histoires de penser,espoirs et cie disparaissent...
Penser et etre dans le mental sont deux choses differentes.
Tu veut aller en vacances ou faire tes course,s tu penses, tu planifies, pas de soucis...Mais je doute que tu utilises le terme "d'espoir" dans ces deux cas pas vrai ? Wink

En ce qui concerne ce besoin d'une ligne directrice, n'est ce pas justement l'espoir que notre existence ne soit pas vaine et vide de sens?
Non justement, surtout pas !!!!
Bien sur qu'avoir un égo qui s'est trouvé un sens c'est chouette...Pour mieux le lâcher...Le sens de la vie c'est la carotte qui sert à faire avancer un âne qui n'existe pas (pinaise, elle est pas mal celle la tiens, je vais m'en resservir Laughing )
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Lucilou Sauvage Lun 10 Juin 2013 - 14:26

noisette a écrit:
@Astrefureteur:

Perçois-tu une certaine forme de cohérence entre cette alternance d'épreuves et de moments de quiétudes? Une cohérence positive?
Oui, l'un entraîne l'autre et je me retrouve assez dans le post de Pieyre, qui suivait le mien celui de Ragondin (quelle magnifique image de la barque, très bien exploitée), et dans ceux d'anianka05.
J'ai l'impression de célébrer chaque fois une petite victoire contre moi-même, même si ce n'est rien (un petit coup de fil pour faire avancer mes projets, un petit pas de rien du tout qui est pour moi parfois un grand effort car j'ai tendance à la prostration). Je n'attends pas grand chose de mes actions à vrai dire, si ce n'est que le fait de tenir debout et que cela me mènera sûrement quelque part. Je crois que j'ai la certitude que les efforts ne sont pas inutiles aussi, et là il me faut remonter en arrière pour comprendre comment j'ai mis en place cette croyance.
J'ai beaucoup versé de larmes dans ma vie, beaucoup désespéré, été dans des situations vraiment pénibles à l'âge adulte et ai eu besoin d'aide souvent. Je m'en suis toujours "sortie". Et je crois que ce qui a porté mes jambes à la base, même quand j'avais la tête baissée, c'est le courage du désespéré, qui serre les dents avec hargne et qui dit "Non!" quand le sort s'acharne. Cette attitude me vient probablement de mon père, un zébré mort trop tôt dans ma vie et qui pratiquait beaucoup l'équitation. Il parlait beaucoup de courage, il le chantait même. Comme les chants des esclaves noirs qui sont à l'origine de nombreux styles musicaux.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Lun 10 Juin 2013 - 14:47

anianka05 a écrit:J'ai des défauts, mais la naïveté n'est fait pas partie.
Tu en es sûre ? N'est-ce pas naïf de croire cela ? Wink

J'ai rencontré des gens qui ne cessent de tout négativer sous prétexte de s'alléger du poids de la déception. C'est même un comportement reporté sur tout. Ceux sont des gens profondément malheureux, destructeurs pour eux et pour les autres, parce qu'ils sapent à la base tous les élans de bonne volonté avec leur pessimisme. Je les plains, parce qu'ils ne sont plus capables de jouir de l'instant présent, parce qu'ils ont pris l'habitude de souffler le moindre bonheur et de le minimiser. Ils pensent se protéger mais ils se créent et alimentent eux-mêmes leur tristesse. La réalité des choses c'est que ces gens-là sont terrifiés par l'avenir et l'idée de perdre du Bon, alors ils préfèrent s'en priver totalement en ne goûtant que le mauvais. Ceux sont des gens qui passent à côté de leur vie. Je les plains sincèrement. Et par chance (comme je l'ai dis ça se provoque) je sais les éviter et les laisser à leurs tristes rêves (à moins qu'ils demandent de l'aide, là je leur tend la main).
Ca par contre, d'accord. Tout à fait d'accord. Mais c'est très différent de l'idée que le positif appelle le positif.
L'idée que tu exprimes ici, c'est que le fatalisme est pas un truc cool du tout. Que tout dramatiser, tout voir en noir ne te permet pas de sortir la tête de l'eau, quand bien même un heureux événement se présenterait.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Lun 10 Juin 2013 - 17:17

@buru
Pourquoi avoir besoin de cette cohérence, de cette ligne directrice si rien n'a de sens alors?

@adcvh:
Tu te concentres donc sur ta seule volonté pour atteindre tes objectifs? Mais as tu parfois l'espoir que les circonstances te soient favorables? D'avoir un "coup de pouce du destin"?

@Oxy
Effectivement il s'agit d'une réflexion autour de ces notions.

@anianka05 et Astre fureteur
Vos manières respectives d’appréhender la vie est un message d'espoir Smile
Mais êtes vous sûres d'être à même de vous relever de tout car il y a bien une gradation dans les épreuves?
Le désespoir vient parfois lorsque l'on doute de sa capacité à faire face à certaines épreuves n'est ce pas?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Lucilou Sauvage Lun 10 Juin 2013 - 17:49

noisette a écrit:
@anianka05 et Astre fureteur
Vos manières respectives d’appréhender la vie est un message d'espoir Smile
Mais êtes vous sûres d'être à même de vous relever de tout car il y a bien une gradation dans les épreuves?
Le désespoir vient parfois lorsque l'on doute de sa capacité à faire face à certaines épreuves n'est ce pas?

Et quand le doute s'enracine, le risque est d'être "happé", au point que la mémoire des épreuves surmontées risque de faire défaut. Il n'y a pas si longtemps que ça, l'idée de suicide me frôlait encore dans l'adversité, ma vie me semblait être une suite d'échecs. Je crois que ce qui me retenait était un lien amical avec une personne qui a besoin de moi, de mes visites, de mon aide et qui était aussi capable de m'écouter. Je me suis renforcée depuis, même si je suis encore fragile. Aujourd'hui encore si une épreuve me terrassait, je ne serais pas tout à fait sûre de me relever. Mais je me débatterais, c'est sûr. L'espoir que je mets dans ce message, c'est simplement que le travail sur soi peut porter ses fruits. Confronter son expérience personnelle à ses lectures est très intéressant aussi. J'écris tout ça, tous mes progrès, au cas où ma mémoire me ferait un jour défaut. Et si par malheur, je deviens aveugle, je demanderais à un ami de me le lire Very Happy Le lien social, c'est important aussi.
Après peut-être que certains ont voulu dire aussi que trop désirer quelque chose, se cramponner à des espoirs qui peuvent être vains car tout est éphémère et aléatoire, c'est courir le risque d'être déçu. C'est un peu le concept de l'impermanence bouddhiste qui nous aide à accepter le côté éphémère de la vie.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Lun 10 Juin 2013 - 18:38

noisette a écrit:@adcvh:
Tu te concentres donc sur ta seule volonté pour atteindre tes objectifs? Mais as tu parfois l'espoir que les circonstances te soient favorables? D'avoir un "coup de pouce du destin"?
J'en tiens rarement compte.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 22:15

adcvh, je préfère que tu t'abstiennes de me traiter de naïve. Cela reste insultant, je trouve. Surtout sur ce type de propos trop subjectif pour détenir une vérité! Il est impossible de savoir quoique ce soit avec certitude et encore moins en ce qui concerne la philosophie et la spiritualité!

Donc je répète je ne suis pas naïve.

Et puis je trouve hardi de ta part de prendre une position si... radicale! Et comme je l'explique, même si c'est une tuile que tu ramasses, du positif en sortira quoiqu'il arrive! Le négatif ne va pas sans le positif, reste à savoir quelle place leur attribuer en tête! Moi je me concentre davantage sur le +!


Dernière édition par anianka05 le Lun 10 Juin 2013 - 22:24, édité 1 fois

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 22:20

[quote="adcvh"]
anianka05 a écrit:J'ai des défauts, mais la naïveté n'est fait pas partie.
Tu en es sûre ? N'est-ce pas naïf de croire cela ? Wink

J
Ca par contre, d'accord. Tout à fait d'accord. Mais c'est très différent de l'idée que le positif appelle le positif.
L'idée que tu exprimes ici, c'est que le fatalisme est pas un truc cool du tout. Que tout dramatiser, tout voir en noir ne te permet pas de sortir la tête de l'eau, quand bien même un heureux événement se présenterait.

C'est une suite. Un autre paragraphe. Une remarque. Pas un argument sur ma vision du positivisme.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Invité Lun 10 Juin 2013 - 22:23

anianka05 a écrit: Et tu remarqueras que la chance sourit beaucoup plus aux gens qui ont une attitude positive que ceux qui gardent la tête aussi basse que leur estime d'eux-même.

Et il y a une raison toute simple. Quand on est positif, c'est à dire qu'on ne marmonne pas ses soucis façon monomaniaque, on est plus ouvert sur le monde, et on arrive à voir toutes les portes qui nous sont possibles d'emprunter.
Ca me rappelle cette vidéo sur la chance d'un prof d'éco où le type affirme que ceux qui ont de la chance, la travaille, en s'ouvrant le plus de contact (porte) possible. Dès lors, si un projet échoue tant pis ils ont d'autres chemin à arpenter.

Etre positif au final, c'est de savoir qu'il n'y a que 2 ou 3 grandes décisions à prendre dans la vie qui sont irréversibles, les autres ne sont que des pets dans un ouragan.


Dernière édition par Kharmit le Mar 11 Juin 2013 - 0:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 22:25

+1

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 22:29

Noisette

Nous ne sommes pas à l'abri de la tristesse et de la désolation. Par-contre, il y a de fortes chances pour que nous n'en soyons pas les victimes et que nous devenions acteurs de cette situation pénible. De plus, lorsque l'on voit les choses de cette manière, on voit que tout n'est qu'un cycle et qu'à coups de bras, on fait tourner sa roue. Après, pas forcément dans le bon sens, mais elle tourne et on avance. Et pour répondre à ta question, non on n'est jamais sûr de rien. Aujourd'hui, si la mort prenait mon fils, je le rejoindrais aussitôt.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Lucilou Sauvage Lun 10 Juin 2013 - 22:52

Kharmit a écrit:
Etre positif au final, c'est de savoir qu'il n'y a que 2 ou 3 grandes décisions à prendre dans la vie qui sont irréversibles, les autres ne sont que des pets dans un ouragan.
+1
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Lun 10 Juin 2013 - 23:27

anianka05 a écrit:adcvh, je préfère que tu t'abstiennes de me traiter de naïve. Cela reste insultant, je trouve. Surtout sur ce type de propos trop subjectif pour détenir une vérité! Il est impossible de savoir quoique ce soit avec certitude et encore moins en ce qui concerne la philosophie et la spiritualité!

Donc je répète je ne suis pas naïve.

Et puis je trouve hardi de ta part de prendre une position si... radicale! Et comme je l'explique, même si c'est une tuile que tu ramasses, du positif en sortira quoiqu'il arrive! Le négatif ne va pas sans le positif, reste à savoir quelle place leur attribuer en tête! Moi je me concentre davantage sur le +!
Voilà, c'est tout, c'est drôle, comique. Pourquoi l'humour est si compliqué, même avec des smileys ?
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 23:47

Qu'est-ce qui est drôle et comique? Ce que je pense ou ton insistance à me dire que je suis naïve?

Et cessons de se cacher derrière un pacman souriant et facétieux...

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Lun 10 Juin 2013 - 23:52

Ce qui est comique, je trouve, et sans la moindre agressivité, sinon je ne trouverais pas ça comique :

Tu t'échines depuis le début à dire qu'on ne sait rien avec certitude. Mais tu sais ne pas être naïve.
C'est juste un brin paradoxal, à première vue - en rigolant.

Et en y réfléchissant un peu plus, remarque valable pour chacun de nous : c'est naïf de penser qu'on est à l'abri de la naïveté.

C'est tout. Comprende ?
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Lun 10 Juin 2013 - 23:57

Je ne m'échine pas.

On va en rester là sur cette discussion passionnante portée sur ma personnalité et qui n'a rien à faire là.

Juste pour la petite histoire, ce n'est pas parce qu'on fait preuve de naÏveté de temps en temps, que l'on est quelqu'un de naïf.


anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Uccen Mar 11 Juin 2013 - 0:15

Ainaelin a écrit:
anianka05 a écrit:J'ai rencontré des gens qui ne cessent de tout négativer sous prétexte de s'alléger du poids de la déception. C'est même un comportement reporté sur tout. Ceux sont des gens profondément malheureux, destructeurs pour eux et pour les autres, parce qu'ils sapent à la base tous les élans de bonne volonté avec leur pessimisme. Je les plains, parce qu'ils ne sont plus capables de jouir de l'instant présent, parce qu'ils ont pris l'habitude de souffler le moindre bonheur et de le minimiser. Ils pensent se protéger mais ils se créent et alimentent eux-mêmes leur tristesse. La réalité des choses c'est que ces gens-là sont terrifiés par l'avenir et l'idée de perdre du Bon, alors ils préfèrent s'en priver totalement en ne goûtant que le mauvais. Ceux sont des gens qui passent à côté de leur vie. Je les plains sincèrement. Et par chance (comme je l'ai dis ça se provoque) je sais les éviter et les laisser à leurs tristes rêves (à moins qu'ils demandent de l'aide, là je leur tend la main).


Toujours l'exagération des optimistes..


"Je les plains sincérement"

mais on t'a rien demandé ! (si je me mets dedans)
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 104
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Arkhèss Mar 11 Juin 2013 - 0:16

anianka05 a écrit:Juste pour la petite histoire, ce n'est pas parce qu'on fait preuve de naÏveté de temps en temps, que l'on est quelqu'un de naïf.
Jamais dit que tu l'étais tout le temps, non plus.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par the buru Mar 11 Juin 2013 - 0:58

@buru
Pourquoi avoir besoin de cette cohérence, de cette ligne directrice si rien n'a de sens alors?

Je n'ai pas dit que rien n'a de sens...

En fait ca dépend essentiellement de a quelle étape de ta construction psychique tu en es...
Il n'y a pas UNE réponse mais des réponses.
Un lieu, une personne, un moment Smile

Bref...Si on parlait de toi de façon plus concrète plutôt que de partir dans des envolées sur le sens de la vie?
Je pense que ce serait plus profitable Smile
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Mar 11 Juin 2013 - 9:00

adcvh a écrit:
anianka05 a écrit:Juste pour la petite histoire, ce n'est pas parce qu'on fait preuve de naÏveté de temps en temps, que l'on est quelqu'un de naïf.
Jamais dit que tu l'étais tout le temps, non plus.

Je comprends, alors dans ce cas, il vaut mieux dire, ça prête moins à confusion, quelque chose comme: "ce point de vue est naïf" par exemple. Dire "tu ES" sous-entend que la personne est comme ça et donc cela donne une notion de continuité et d'habitude. Perso, j'essaie de ne pas employer ce dernier type de formulation à moins que ce ne soit un compliment, parce que sinon c'est la personnalité de la personne qui est mis en cause. Ce qui rend le discours compliqué voire inacceptable dans certains cas. Serais-tu d'accord pour que nous passions à autre chose?


Dernière édition par anianka05 le Mar 11 Juin 2013 - 9:07, édité 1 fois

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Mar 11 Juin 2013 - 9:05

Uccen a écrit:
Ainaelin a écrit:
anianka05 a écrit:J'ai rencontré des gens qui ne cessent de tout négativer sous prétexte de s'alléger du poids de la déception. C'est même un comportement reporté sur tout. Ceux sont des gens profondément malheureux, destructeurs pour eux et pour les autres, parce qu'ils sapent à la base tous les élans de bonne volonté avec leur pessimisme. Je les plains, parce qu'ils ne sont plus capables de jouir de l'instant présent, parce qu'ils ont pris l'habitude de souffler le moindre bonheur et de le minimiser. Ils pensent se protéger mais ils se créent et alimentent eux-mêmes leur tristesse. La réalité des choses c'est que ces gens-là sont terrifiés par l'avenir et l'idée de perdre du Bon, alors ils préfèrent s'en priver totalement en ne goûtant que le mauvais. Ceux sont des gens qui passent à côté de leur vie. Je les plains sincèrement. Et par chance (comme je l'ai dis ça se provoque) je sais les éviter et les laisser à leurs tristes rêves (à moins qu'ils demandent de l'aide, là je leur tend la main).


Toujours l'exagération des optimistes..


"Je les plains sincérement"

mais on t'a rien demandé ! (si je me mets dedans)

Je suis surprise de ces propos, qu'en sais-tu? Comment peux-tu dire que je n'ai jamais rencontré ce genre de personne? Serais-tu quelqu'un qui connait ma vie? .... Papa? C'est toi? lol....

Non sérieusement, j'ai vraiment rencontré des gens comme ça. Plusieurs fois. Et je suis en droit d'avoir de la compassion pour ces personnes, qui ne sont pas heureuses, parce que ce n'est pas facile de ressentir ce qu'elles ressentent. Mais sincèrement Uccen, je trouve que bien souvent tu ne finis pas tes idées. Tu lances une phrase, plus ou moins pertinentes selon les moments, et tu t'en vas. Pas d'explication, pas d'avis concret. Un pavé dans la mare. Donc je t'invite à étayer tes propos sur ce qui te dérange ici.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Uccen Mar 11 Juin 2013 - 13:13

Mais qui t'as fait croire que j'avais des idées ?

Le problème effectivement est que je ne sais pas me tenir à une ligne de conduite, lire sans rien dire, passer mon chemin et à autre chose, toujours cette faiblesse de réagir, mais tout de suite après, en même temps plutôt, le sentiment que je ne veux ou peux aller plus loin, plus dans le détail, pour concevoir un échange d'idées, critiquer l'interlocuteur et apporter ma vision...choses me semblant irréalisables in fine.

Tu as rencontré de ces personnes, au nombre desquelles j'estime devoir me compter, même si bien entendu la description extérieure que tu peux en faire les réduit à de tristes personnalités se complaisant dans leur merde, sans savoir ou sentir pourquoi elles te (vous) paraissent ainsi, vous les autres, les actifs, ceux qui prennent la vie à bras le corps, les joies, les peines, les plus, les moins (je généralise sans doute aussi).

D'aucunes (B et M) diraient que je me projette, mais n'est-ce pas notre seule possibilité de se penser comme autrui, d'avoir de l'empathie, n'est-ce pas ce que vous nous avez fait à longueur de fil en vous présentant comme victimes de PN ?

Mais tu n'es pas moi (on va parler de toi et moi cela évitera d'accroître encore le malentendu en extrapolant à l'humanité), je ne m'attends pas et toi non plus j'espère à ce que l'on se comprenne pour des sentiments pensés, pensées ressenties.
J'ai tout à fait conscience que l'enthousiasme, l'optimisme dont tu fais preuve doit générer entrain et un cycle positif, que tu appelles pour des raisons ou une nature qui sont tiennes.
J'ai de l'enthousiasme pour de petites choses, des découvertes qui passent le temps, des paysages ; je n'ai pas d'enthousiasme pour la vie, pour l'Humanité, pour son avenir, pour mon avenir.
On a parlé de fatalité, mettez les mots que vous souhaitez, fatalité, pessimisme, inutilité, selon votre sensibilité et votre compréhension relative de cette vision, état de fait, selon que cela vous parle plus ou moins. Sache que pour ma part je ne demande aucune compassion, je rejette la pitié, la commisération (ce qu’évoque pour moi la compassion, et c’est assurément cela) d’autrui comme je m’abstiens d’en avoir pour quiconque. Que je sois triste (le suis-je ? au regard d’autrui ? la belle affaire !), que cela peut-il te foutre ? Pas de bonne compagnie, rabat-joie, que j’attriste les autres (désolé) et qu’en cela on m’évite, mais tant mieux, ça me fait des vacances ! C’est dommageable pour les proches, je peux en convenir, mais là encore fort heureusement de la théorie à la pratique il y a un monde et je ne suis pas complètement imperméable aux bonheurs simples, aux petites choses de la vie.
Mais je ne suis pas dupe, ni du monde ni de moi-même, je ne vais pas me peindre en vert parce qu’alentour il n’y a que des martiens, de même (inversement en fait mais en réalité même position) que je ne vais pas plonger corps et âme dans une posture livresque d’indécrottable désenchanté
(c’est toi qui a suggéré ceci, le désenchantement, la peur de perdre du Bon, quoique ton idée ne corresponde pas tout à fait au désenchantement, qui est l’abandon de la possibilité du Bon : tu suggères qu’on ferait sciemment une croix dessus pour s’éviter la souffrance si le Bon venait à s’arrêter...mais je sens que tu aimes à rester terre à terre, dans les gestes et moments quotidiens, dans nos relations, quand j’ai tendance à extrapoler au-delà et encore au-delà, jusqu’à tout et donc rien).

Je ne peux m’empêcher de raisonner, penser, livrer mon sentiment dans l’absolu, dans sa grande lucidité entière et bancale, je vois bien que je peux passer pour un poseur…et puis alors ?

Là où je suis lucide, là où pourtant je doute, là où j’ai des certitudes, et pourtant je m’en fiche, là où je n’attends plus rien, et où pourtant un souffle, un arbre m’émeuvent, où je m’abandonne à une nostalgie non fondée, à un retranchement du monde, que je moque sans cesse, là où je ne sais jouir de ce qui fait le goût des autres, dont la recherche du plaisir, l’ambition, l’investissement me laissent suivant l’humeur ironique, sentir irrémédiablement supérieur, outré ou simplement blasé d’une telle vulgarité,
là et là et là en ce que je suis tu vois de la tristesse..
Bah pourquoi pas.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 104
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Lucilou Sauvage Mar 11 Juin 2013 - 15:12

A vrai dire ce passage du post d'Anianka (je ne vais pas tout de même le reciter, ça devient redondant) me gêne un peu, parce qu'il y a d'un côté le "moi" et de l'autre "les gens", on va dire "négatifs", ce qui est légèrement culpabilisant. Or ce qu'elle décrit est bien le comportement qu'on peut avoir lors d'une dépression.
D'abord, une dépression est une maladie psychique qui peut tous nous atteindre un jour ou l'autre, même des gens très positifs, pleins d'entrain qui ont fait de la philo et tout ça et tout ça...Personne n'est à l'abri. Un dépressif a beau essayé de se mettre des coups de pieds au cul tout seul, et bien il faut parfois consulter, prendre des anti-dep et faire un travail de fond pour sortir de l'auto-destruction, l'auto-sape du moral et le cercle vicieux limite masochiste, parce que ce n'est pas une question de caractère et de mauvaise volonté, c'est biologique, c'est le cerveau qui se met à déconner et je le souhaite à personne. Et n'importe qui ne peut pas aider une personne dépressive qui en général se supporte aussi mal que les autres ne la supporte.
De plus sur ce forum, il y a pas mal d'hyper-sensibles, dont je fais partie, qui sont vulnérables à la dépression, donc voilà pourquoi je mettrais une nuance à la partie de ce post.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par anianka05 Mar 11 Juin 2013 - 16:03

Uccen, je te remercie d'avoir pris le temps de répondre et de façon si complète.
Je tiens à préciser parce que c'est important dans le contexte que la compassion et la pitié sont deux choses totalement différentes, qui sont bien souvent confondues. La pitié induit un sentiment de mépris et de supériorité à l'autre. La compassion n'est qu'une émotion suscitée par le "malheur" des autres, qui fait qu'on est triste avec eux parce qu'on comprend leur peine et qu'on aimerait bien que cela cesse pour eux. Bien souvent les gens compatissants de nature sont également très généreux et tentent d'apporter l'aide dont ces autres ont besoin. Ils sont heureux quand les autres le sont aussi, même si cela implique qu'ils y perdent. La nuance est pour moi très importante. J'éprouve un sentiment compatissant et non de la pitié. Pour le reste pas de débât c'est une vision personnelle.

Astre fureteur, je connais bien la dépression pour l'avoir vécue. Je ne juge pas les dépressifs et je ne porte pas d'accusations. Je vais peut-être te paraître dure, mais c'est ce que je pense:
La tristesse est propre à chacun. C'est un sentiment donc personnel et c'est pénible à vivre, je le sais. Mais je ne module pas mon discours parce que je ne fais que décrire un comportement. J'appuie peut-être là où ça fait mal, désolée. Mais il me semble qu'à partir du moment où je n'attaque la personnalité de personne, je suis en droit de faire un constat. La projection dans ma remarque est personnelle à chacun. Ensuite, je pense qu'il faut être prudent quand on parle de dépression parce que je trouve qu'elle a bon dos, celle-là. "C'est pas de ma faute, je suis dépressif, j'y peux rien." C'est vrai pour son bonheur aujourd'hui, la dépression complique les choses. Cela dit ça se soigne! Très bien même. Et ce n'est en rien une excuse pour saper les autres dans la foulée. Son malheur est le sien, ce n'est pas juste de s'attaquer au bonheur et à la bonne volonté des autres.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Espoirs et incertitudes Empty Re: Espoirs et incertitudes

Message par Ainaelin Mar 11 Juin 2013 - 16:12

anianka05 a écrit:Cela dit ça se soigne! Très bien même.
Euh... je ne connais personne qui ait été définitivement soigné de sa dépression. Que son état se soit (parfosi considérablement) amélioré, oui, mais même ça n'est pas systématique, loin de là. Et puis, il y a plusieurs types de dépression, et toutes n'ont pas les mêmes remèdes. Et tous les psys ne font pas les bons diagnostics...

Bref, il y a bien des moyens d'être de bonne foi, d'essayer de s'en sortir et de ne pourtant pas être "soigné" de sa dépression (ou ce qui y ressemble).

Ceci dit, je reste d'accord avec le principe de la pensée positive, hein, je ne renie pas cela, au contraire. Je rebondissais juste sur cette phrase. Wink
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum