Condescendance et donner des leçons aux autres

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice Mar 2 Juin 2020 - 13:56

My_illusion a écrit:C’est d’ailleurs entre autres pour cela que je considère que la vie ça se mérite; nous avons de la valeur parce que nous réagissons et agissons, ça ne tombe pas du ciel la valeur. Cela fait dresser les poils à ceux qui ont été valorisés sans avoir eu d’efforts à fournir

My illusion,

Je trouve intéressant ce que tu dis sur ce fil.

Pour moi la valeur ne tombe pas du ciel, sauf si l'on considère que les cigognes amènent les bébés par cette voie^^, mais je la vois comme un cadeau que chacun reçoit, qui est irréductible et qui donne des droits, quel que soit ce que l'on fait ou pas.
Et pourtant je ne fais pas partie des gens qui ont été valorisés dans leur être, c'est un effort (une somme d'efforts plutôt) que j'ai eu à fournir pour être, être est une conquête.

My_illusion a écrit:Ils n’ont pas eu ma vie donc ils ne peuvent pas comprendre que je suis incapable de m’offrir de la valeur juste parce que je suis ... une vie?

Mais personne n'a eu la vie de personne, nous avons tous des manques et bien malin qui peut prétendre savoir ce que son voisin a connu, vécu, ce qu'il vit et traverse (en joies comme en souffrances - pour résumer à ces deux aspects).

Oui je trouve que la valeur d'une vie compte, quelle que soit ce que l'on en fait. Tu n'es pas une vie mais tes parents t'ont transmis la vie, tu portes en toi cette valeur et tout ce qui t'a été transmis ainsi que tout un potentiel, tu as cette valeur "sans rien faire".

My_illusion a écrit:Si je me permets d’être parfois dure, jugeante et provocatrice c’est avant tout car j’aimerais qu’en face de moi, il y ait de l’inspirant. Je me dis souvent « c’est tout? » déception et ennui me rendent plus acerbe.

Je suppose que la demande est trop élevée.


Je ne la trouve surtout pas légitime, ta demande.
Espérer trouver de l'inspiration chez l'autre ok et bien sûr, aspirer à un équilibre avec l'autre est important, mais attendre de l'autre qu'il soit distrayant, inspirant, intelligent, qu'il soit tout le temps là où on l'attend, je trouve que ce n'est pas légitime.
Heureusement que l'autre est autre.


Dernière édition par Basilice le Mar 2 Juin 2020 - 16:51, édité 1 fois

Basilice

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice Mar 2 Juin 2020 - 14:49

My_illusion a écrit:Une valeur exprimée par mes capacités dans le faire

Afin qu'il n'y ait pas de malentendus, My illusion, je précise que bien entendu à mes yeux aussi le faire a de la valeur et qu'il est important. Mais là où je suis en désaccord avec toi, c'est sur la valeur de départ et la valeur intrinsèque. Tu ne te connais peut-être pas de valeur "juste sans rien faire", moi oui, je t'en reconnais une.
Basilice
Basilice

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice Mar 2 Juin 2020 - 16:47

Sic a écrit:Je ne sais pas donc, qui parmi ces trois exemples (et il y en a peut-être d'autres), souffre le plus du "complexe de supériorité / infériorité".
En cela que je suspecte que nous sommes tous soumis à ces sentiments de puissances / impuissances

De ce que j'en sais (en termes de connaissances psycho), le sentiment d'infériorité/supériorité est lié à une injuste ou trop fragile estime de soi.
Pour le sentiment de puissance (capacité) et impuissance (incapacité), je suis ok avec toi, c'est quelque chose auquel chacun est confronté.
Basilice
Basilice

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité Mar 2 Juin 2020 - 17:15

En fait, ce que j'ai tenté de dire, c'est que c'est la même chose.

Dieu est un vaut-rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par My_illusion Mar 2 Juin 2020 - 18:12

Pas de souci Basilice pour les désaccords, je trouve rarement des avis qui sont en accord avec les miens (rires).

Quand une vie naît, je la trouve « parfaite » et je lui octroie une valeur et donc je la protège, la préserve car elle n’est pas autonome, elle est en besoin pour se construire. Une fois l’autonomie gagnée, cette vie doit servir à quelque chose, non? Même les animaux sauvages servent à réguler les écosystèmes. Les prédateurs mangent d’autres prédateurs qui pulluleraient sans leur présence. Le cas humain est très différent car on ne travaille plus pour se nourrir directement. Il y a tout un réseau qui permet de soutenir ceux qui sont en incapacité ou difficulté, ainsi que la ribambelle de tricheurs qui s’y greffe. En condition naturelle, l’entraide serait très limitée. Chaque individu doit développer ses capacités pour mériter sa place dans la vaste jungle. Ça c’est le sens biologique que j’affectionne. On ne vit pas juste pour le carpe diem.

Alors ok pour la valeur intrinsèque de départ. Les petits sont protégés par leurs ascendants le temps d’acquérir le minimum de compétences individuelles. On perd de sa valeur si on ne fait rien, non?
J’ai une analogie un peu capillotractée mais si on ne bouge plus et qu’on mange pareil, on finit par grossir. A un certain stade c’est morbide et on en crève. On perd son capital santé en restant immobile par exemple. Une psy m’a dit récemment que bcp de gens se contentent d’une vie metro-boulot-dodo-amusements. Et c’est tout, ils ne sont pas portés pour faire différemment, apporter qqchose... et c’est difficile à accepter je trouve. Quand on a des capacités, c’est comme un devoir d’en faire qqchose. Je dis pas de se tuer à la tâche. Mais combien de personnes disent être douées et n’en font rien? C’est pas du gâchis ça?
Je sais pas, j’ai de l’estime je crois que pour celles et ceux qui fournissent des efforts (que ce soit pour bosser ou limiter leur impact néfaste sur les autres vies) ça peut être dans n’importe quel domaine (du moment que ce n’est pas immoral). Les kiffeuses/kiffeurs de la vie ne me donnent absolument pas envie d’aller vers eux en tout cas, ils n’ont pas de valeur à mes yeux et encore moins à mon cœur.

C’est peut-être pour ça en partie que je suis condescendante. Et quand je parle aux autres je raconte souvent ce que j’ai fait... dans ma tête je veux juste les stimuler à faire de même (pas la même chose forcément mais se lancer eux aussi dans des projets). Mais je crois que ça peut être interprété comme étant « elle parle que d’elle, elle se la pète ». Faut se taire au fond pour que la société nous accepte. Car il est vrai que peu importe ce qu’on dira, peu importe ce qu’on fera et peu importe ce qu’on est, il y aura toujours des critiques. Alors autant juste se dire « je fais de mon mieux et fuck les critiques ».

L’autre ne doit pas tjrs être là où on l’attend, sorry si c’est ce tu lis de moi. Je suis juste frustrée de ne pas rencontrer suffisamment de personnes que je trouverais inspirantes. Ça doit pas être intellectuel. Un simple exemple. Je fais des séances de sport via YT et je suis une femme qui je trouve fait ça bien. Et c’est une animatrice sur une chaîne française, ce qui m’a amusée car elle semble bcp aimer les animaux. Elle fait des vidéos gratuites car je crois que le fitness est sa passion, en tout cas je le ressens. Les gens doués sont souvent passionnés par ce qu’ils font, puisque c’est avant tout le travail, l’effort qui donne les résultats. Le fait qu’elle partage ses conseils et bien je trouve ça inspirant.

Sur ce forum, attention je te ne vise pas, une majorité de messages sont comme des coquilles vides. En tout cas, j’aimerais pouvoir cliquer sur « delete » sur de nombreux messages. Ainsi, ça allégerait même les serveurs qui hébergent les data, un peu de pollution en moins quoi. Mais je ne suis personne ça je le sais aussi. Et la distraction/idioties font du bien à certains.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3815
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice Mar 2 Juin 2020 - 21:16

My_illusion a écrit:Chaque individu doit développer ses capacités pour mériter sa place dans la vaste jungle.

Je ne crois pas qu'il s'agisse de mérite, prendre sa place se fait de soi-même, et de soi-même ne veut pas dire sans effort mais sans (se) forcer.

My_illusion a écrit:On ne vit pas juste pour le carpe diem.

On vit aussi pour le carpe diem !
Le passé, le présent et le futur permettent d'être bien assis.
Ne vivre que dans l'instant est problématique, là-dessus je te rejoins.

My_illusion a écrit:On perd de sa valeur si on ne fait rien, non?

Je ne vois pas les choses ainsi.
Ne rien faire (ou faire des choses terribles) n'enlève pas de valeur à l'individu, en revanche ne rien faire (ou faire des choses terribles) a des conséquences.

My_illusion a écrit:Quand on a des capacités, c’est comme un devoir d’en faire qqchose.

Le devoir est important, et il n'est pas le seul prisme.
Quand on a des capacités, on peut en faire quelque chose ou pas.
C'est à chacun de voir, dans la limite des devoirs envers soi et autrui.

My_illusion a écrit:j’ai de l’estime je crois que pour celles et ceux qui fournissent des efforts (que ce soit pour bosser ou limiter leur impact néfaste sur les autres vies)

J'ai de la considération pour chacun, je reconnais la valeur de chacun, ça ne signifie pas que j'ai envie de faire ma vie avec chacun. Smile
Parfois l'effort consiste à ne rien faire. En tant que personne à HPI j'ai tendance malgré moi à optimiser^^(quantitatif et qualitatif quand tu nous tiens), et ne rien faire y contribue.
Si j'enlevais de la valeur à autrui ou moi-même chaque fois qu'il ou je ne fait/s rien ou pas ce qui est prévu, la vie serait sans doute beaucoup plus compliquée et difficilement supportable. J'apprécie la simplicité. C'est le fameux lâcher prise (régulièrement confondu avec l'abandon dans le discours courant à mon grand dam mais... je lâche prise et me tais en souriant  lol! ).
Pou résumer, je dirais qu'il y a le faire et l'effet du faire. L'effet du faire ne saurait s'encombrer d'un faire supplémentaire (qui serait trop, un peu comme un surpantalon ou un double short  elephant - bad idea avec cette chaleur). Sa valeur apparaît avec le temps.

My_illusion a écrit:quand je parle aux autres je raconte souvent ce que j’ai fait... dans ma tête je veux juste les stimuler à faire de même

Je parle aux autres de ce que j'ai fait ou de ce que je fais pour partager avec eux.
Tu veux les stimuler pour ne pas être déçue, pour ne pas t'ennuyer en leur compagnie ?

My_illusion a écrit:je crois que ça peut être interprété comme étant « elle parle que d’elle, elle se la pète ». Faut se taire au fond pour que la société nous accepte.

Si ton intention est de stimuler l'autre, j'en reviens à ma réponse de l'autre soir : ça marche si l'autre a envie d'être stimulé. Et quand bien même il aurait envie d'être stimulé, il n'a peut-être pas envie d'être stimulé en permanence, ou à chaque fois que ce serait utile.
Peut-être que le couac en question est dans ton intention. Vouloir partager avec l'autre ce que tu fais, et vouloir stimuler l'autre (parce qu'il ne te semble pas assez stimulé ou stimulant ?), cela a des conséquences différentes. La deuxième approche peut être intrusive.

My_illusion a écrit:peu importe ce qu’on fera et peu importe ce qu’on est, il y aura toujours des critiques. Alors autant juste se dire « je fais de mon mieux et fuck les critiques ».

Je dis souvent que puisqu'il n'y a pas de bonne façon de faire, je préfère faire à ma façon.
En revanche je suis attentive aux critiques constructives. Je fais partie de ceux qui aiment être tirés vers le haut. Smile

My_illusion a écrit:Les gens doués sont souvent passionnés par ce qu’ils font, puisque c’est avant tout le travail, l’effort qui donne les résultats.

L'effort oui.
Je suis mitigée sur le travail.
Il y a beaucoup de choses que font les autres, et que je fais, que je ne considère pas comme un travail et qui sont pourtant de l'ordre de l'activité, du faire, qui apportent des choses au monde.

My_illusion a écrit:Et la distraction/idioties font du bien à certains.

Je fais la distinction entre "du pain et des jeux", et le fait de s'amuser, de jouer, de rire, de se distraire.

Pour la vie métro-boulot-dodo-amusement des autres, j'estime que je n'ai aucun moyen de le savoir.
Il est des vérités bien cachées.  Smile
Basilice
Basilice

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Augustas Mer 1 Juil 2020 - 16:33

Teffanie a écrit:Sur un autre forum, un mec a dit, (je cite) "j'éprouve beaucoup de mansuétude pour les personnes qui ont une intelligence limitée", donc en gros c'est pour ça qu'il leur file un coup de pouce et qu'il encourage la condescendance chez les autres aussi...
WTF??????  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked
De quel droit????

Alors puisque tu poses la question  Wink , il me semble que le besoin impérieux de donner des leçons peut être un effet secondaire de l'intelligence. Mais à mon sens, il est préférable de s'interroger sur la pertinence de ses propres interventions.

Etre hyper-intelligent ne signifie pas être instruit ou éduqué (au sens de la compréhension du monde qui nous entour). Il faut également s'interroger sur l'influence de nos propres comportements vis à vis des autres et j'aime la façon dont tu décris ton évolution personnelle.

Etre zèbre ne signifie pas être carencé en savoir être  Wink
Augustas
Augustas

Messages : 49
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par RonaldMcDonald Jeu 2 Juil 2020 - 12:32

Et il ne s'agit pas seulement de savoir-être. On peut être zèbre, croire être compétent, et se vautrer en beauté parcequ'on est pas si bon qu'on le croyait (je suis passé par là). Et des gens au QI limité qui font preuve de sagesse ou de compétence, c'est fréquent aussi. Ca me surprend à chaque fois, mais il faut respecter leurs qualités. Qui ne sont pas les nôtres, mais qui sont tout aussi réelles.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 2416
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres - Page 2 Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice Jeu 2 Juil 2020 - 17:42

Augustas a écrit:
Etre hyper-intelligent ne signifie pas être instruit ou éduqué (au sens de la compréhension du monde qui nous entour).

J'ajoute qu'être surdoué et être intelligent, cela ne va pas toujours de pair.
Or la compréhension (de soi, du monde, des autres) a à voir avec l'intelligence.
Basilice
Basilice

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum