Condescendance et donner des leçons aux autres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Teffanie le Lun 6 Mai 2013 - 23:44

En tant que zèbre, beaucoup de nous ont été rejetés à l'école, par les enfants/adolescents de notre âge etc.
On sait tous que c'est un souci et à un moment donné, en tout cas en ce qui me concerne j'ai fini par comprendre que mon comportement était sans doute en grande partie la cause de ce rejet...

Première de classe qui prenait facilement les autres pour des idiots. Bon entre autres hein. (je raccourcis un peu pour les besoins de ma cause ci-dessous)

Oui mais voilà, une fois arrivée à l'âge adulte, j'ai fini par adapter mon comportement. Après tout, si je me considère intelligente, à force d'observations et de conclusions, c'est pas si compliqué que ça de comprendre que les autres détestent les donneurs de leçons, ils n'aiment pas qu'on les regarde de haut ni qu'on les prenne pour des bêtas. C'est simple pourtant... moi non plus je n'aime pas ça du tout! Laughing

Du coup quand dans ma vie je croise une autre personne que je suspecte être zèbre, j'avoue que ce comportement précis m'exaspère au plus haut point... quand je vois ces personnes intelligentes se permettre de donner des conseils à des gens qui ne les réclament pas ou qui se permettent d'être paternalistes ou condescendants envers des gens moins intelligents qu'eux... je ne vois pas l'intérêt. Sauf en cas d'extrême urgence ou de danger ou si on me demande d'aider et de conseiller sur un sujet que je maîtrise... mais il ne me viendrait même pas à l'idée d'arriver comme ça au milieu d'un groupe d'inconnus et de leur dire que ce qu'ils font est stupide et qu'ils devraient plutôt s'y prendre d'une autre manière. ("Hein quoi? T'es qui toi d'abord?")

Sur un autre forum, un mec a dit, (je cite) "j'éprouve beaucoup de mansuétude pour les personnes qui ont une intelligence limitée", donc en gros c'est pour ça qu'il leur file un coup de pouce et qu'il encourage la condescendance chez les autres aussi...
WTF?????? Shocked Shocked Shocked Shocked
De quel droit????
Sérieusement? De la "mansuétude", tel le prince qui regarde les gueux vaquer à leurs petites occupations bien trop minables pour les grands de ce monde? Où se trouve le respect ici? Perso je trouve cela limite... mais peut-être que je me trompe?

Bref, je me demande ce que vous en pensez...
Etes-vous plutôt comme moi qui pense maintenant que ce genre de comportement est inacceptable et dénote un énorme complexe de supériorité... qui ma fois est totalement inutile (le mec en question n'a pas inventé le remède contre le sida hein. Il est "moyen" autant que le mec qui a 30 points de QI de moins que lui....). Tu veux éduquer les gens? Fais-toi prof ou formateur de quelque chose et attends qu'on vienne te consulter....
Ou pensez-vous que de grandes responsabilités à éduquer le monde incombent à ceux et celles qui ont une intelligence dite "supérieure" et que vous aussi avez beaucoup de bienveillance envers les "ploucs" de ce monde (autre mot utilisé par ce charmant monsieur)? Et que donc si les ploucs ne viennent pas à la source du savoir, il faut que celle-ci viennent à eux. Un service public en quelque sorte...
Ou avez-vous une opinion différente, entre les deux ou encore plus extrême que les deux pré-citées?

D'avance, merci pour votre opinion Smile
Teffanie
Teffanie

Messages : 16
Date d'inscription : 15/02/2013
Age : 39
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Ainaelin le Mar 7 Mai 2013 - 2:04

Personnellement, je pense que tout le monde a le droit de donner un avis ou un conseil, tant qu'il le fait dans le respect de l'autre, et sans condescendance.
Une approche simple et sans hauteur (si je peux me permettre un conseil ?...) passe généralement beaucoup mieux qu'une affirmation (vous devriez faire comme ça !).

Après, si l'interlocuteur ne semble pas d'accord, je n'insiste pas en général.

Après, j'avoue que, surtout sur certains forums ou avec des personnes que je connais, je peux être un peu plus insistants quand j'ai l'impression que l'autre n'a pas compris et me fait dire ce que je n'ai pas dit. L'incompréhension en face me fait ressentir un sentiment d'injustice qui me rend insistant, voire lourd et ça peut entraîner des débats sans fin, de l'agacement, et des propos maladroits, voire condescendants (de part et d'autre en général)
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amalthea le Mar 7 Mai 2013 - 8:32

Ainaelin a écrit:
L'incompréhension en face me fait ressentir un sentiment d'injustice qui me rend insistant, voire lourd et ça peut entraîner des débats sans fin, de l'agacement, et des propos maladroits, voire condescendants (de part et d'autre en général)

j'ai ce problème là dans mon environnement professionnel . Je suis celle "qui sait tout" et ça énerve. Sauf quand y a un nouveau projet et qu'on a besoin d'une bonne âme pour rédiger les procédures et pour expliquer à chacun la marche à suivre, là bobonne est appréciée de tout le monde.

J'ai encore du mal à assimiler que ce qui est pure logique pour moi ne l'est pas forcément pour les autres. Là où la solution, le bon raisonnement me paraît limpide et évident, si les autres ne le voient pas comme moi, je dois me faire force pour pas crier "mais enfin vous êtes cons ou quoi?" et quand je me surprends à le penser, j'essaie de me corriger, je ne veux pas être condescendante. Si ces différences existent, ce n'est la faute de personne. J'ai déjà du mal à avoir un cercle d'amis proches, alors si je me mets à dos les connaissances régulières ça va pas aller pour moi. J'essaie d'appliquer mes capacités d'adaptation au mieux, de faire mon caméléon le plus possible. Mais ce n'est pas sans risque... au plus on s'adapte aux autres, au moins on développe qui on est. Je n'ai pas encore trouvé le juste milieu.
Amalthea
Amalthea

Messages : 53
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Uccen le Mar 7 Mai 2013 - 11:49

Comme je suis condescendant je ne donne pas d'avis et encore moins de conseils.
Quand j'aurais fini de descendre et remonterais je serais peut-être plus disposé à la bienveillance (beurk).
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 103
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Hobbes le Mar 7 Mai 2013 - 14:12

Hello,

Je pense que tu trouveras plein de témoignages en lien avec ta question sur ces deux topics:
https://www.zebrascrossing.net/t4900-avoir-l-air-hautain-et-meprisant
https://www.zebrascrossing.net/t9666-qu-est-ce-qu-on-vous-reproche

Bonne lecture !
Hobbes
Hobbes

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Memento le Mer 8 Mai 2013 - 10:11

Personnellement je n'aime pas ce terme de "plus intelligent", ou "moins intelligent". Je pense qu'il y a déjà là un problème. On met les choses dans des cases grossières (pas très glorieuses qui plus est).
Je sais que c'est une manière simple de présenter les choses, mais je la crois très inappropriée.

C'est aussi ce qui donne (tout comme le terme "surdoué") une fausse image des surdoués justement. Je pense qu'il est mieux de se considérer non pas comme supérieur (intellectuellement parlant), mais juste différent dans la manière d'organiser sa réflexion. D'ailleurs c'est une hérésie de dire "il est mieux de" car cela implique que l'on pourrait (à priori). Hors justement, si nous sommes "doué" dans tel ou tel domaine intellectuel (et pourquoi seulement intellectuel d'ailleurs ?), dans d'autres domaines (intellectuel ou non) c'est plutôt l'inverse. Personne n'a la science infuse, même si il le croit. Personne n'est érudit dans tout domaine. Dès lors se croire supérieur est une affreuse ignominie. Ou alors tout le monde est supérieur par rapport à son prochain ( scratch ).

Le fait d'être surdoué (zèbre ou ce que vous voulez) peut donner un avantage dans certains cas (exemple type du "je révise pas (beaucoup), j'ai d'excellent résultats"), mais se révéler être un désavantage dans d'autres (tendance à délaisser le cheminement intellectuel pour se concentrer sur le résultats, inadaptation sociale, renfermement sur soi... j'en passe et des meilleurs tellement la liste est longue).

Personnellement, s'il m'arrive d'être "paternaliste" (pour reprendre l'un des termes), je n'ai jamais été moqueur (dans cet état d'esprit) et ne me suis jamais senti supérieur par rapport aux autres (ou alors pas intentionnellement/consciemment). C'est même plutôt l'inverse dans mon cas. Et je pense que la tendance à être condescendant, prétentieux, et tout ce qui va dans le même sens, est très largement employé par les non-zèbre. C'est plus une résultante d'une éducation, d'une situation sociale ou familiale, que d'un caractère découlant directement du fait de la "douance".

Bon ce n'est que mon avis et ça ne fait pas bien avancé le schmilblick je sais bien.

PS : Concernant la prétendu supériorité intellectuelle, qui n'a jamais fait de gaffe énorme, de preuve d'étourderie, voir de bêtise. Même le zèbre le plus affligé par les rayures y a fait face. Ou alors ce n'est pas un être humain. A partir de là peut-on se sentir supérieur, alors même que nous somme tout aussi faillible qu'un autre individu finalement ? Personnellement (encore) j'en doute (enfin me concernant, je ne doute même plus).



Memento
Memento

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 32
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Ven 10 Mai 2013 - 12:41

J'ai toujours donné des conseils, sans arrière-pensée, uniquement par pur amour de mon prochain (eh oui, ça existe affraid ). Depuis enfant. Je n'ai senti ni volonté de ma part de me valoriser, ni d'être une donneuse de leçon, etc.

Je "vois" simplement ce qui me paraît être bon pour une autre personne. Ça nous arrive à tous, êtres humains Z ou non-Z. On est d'ailleurs plus doués pour donner des conseils aux autres que pour soi-même en majorité Very Happy

Maintenant je le fais d'une manière différente, car c'est interprété comme tu le dis. Mais à la base, l'intention est dénuée de tout ce qu'on y met de négatif dessus.

Désormais, même si je peux aider, il m'arrive de me taire. Quand par exemple je ne connais pas la personne depuis longtemps, quand je sens qu'elle n'est pas prête à recevoir le conseil, quand elle est persuadée d'avoir raison, quand elle est persuadée qu'elle ne pourra pas l'appliquer etc.

Je trouve ça dommage car je me dis " Je pourrais peut être lui donner la solution et que la satisfaction arrive plus rapidement ".

En général, les gens pensent " il me juge trop con pour y avoir pensé moi-même ". En fait, les gens se sentent jugés d'un seul coup, et se sentent bêtes de ne pas y avoir pensé. C'est énervant, même pour moi.

Je recherche tout de même les conseils, mais bizarrement, j'en ai peu, et encore moins gratuitement.

Voilà mon humble opinion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Ardel le Mar 14 Mai 2013 - 21:37

Ben moi, j'ai choisi d'être prof, comme ça tout le monde (dans un amphi) saura où est le savoir, et je pourrai me la péter en toute quiétude Very Happy. Ce sera encore un peu long avant d'y arriver, mais je peux déjà tyranniser mes étudiants en TD Twisted Evil.

Et sinon, j'évite autant que faire se peut de l'ouvrir à tort ou à travers. Mais si quelqu'un commet une erreur grossière ou même une petite erreur qui pourrait lui nuire, dans un de mes domaines d'expertise, je n'hésite pas. Et ma condescendance est à la mesure de l'arrogance du fautif.

Rarement, je m'énerve contre un point de vue qui me parait adopté sans aucune justification ou interrogation préalable, mais je me rends assez vite compte de ma propre ignorance et de mon incapacité à démolir "proprement" quelque chose que je "sens" faux (une fois sur deux à tort, d'accord Smile ). C'est très frustrant ...

Et puis j'ai quand même un avantage sur vous, bande de zèbres. Je ne me vois/sens pas surdoué, et du coup dois plus souvent provoquer la mansuétude que la ressentir Wink .
Ardel
Ardel

Messages : 4972
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 32
Localisation : Marseille

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mar 14 Mai 2013 - 21:49

Dis toi que tu seras seulement l'instrument de l'éducation nationale avec cette profession.

Le savoir est une chose, l'asservissement en est une autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Ardel le Mer 15 Mai 2013 - 12:08

Ramenons notre grande gueule sur un sujet qui nous tient à coeur :

De un, quand on parle d'"amphi", d'"étudiants" et de "TD", ce n'est plus l'éducation nationale mais l'enseignement supérieur (pas assez courageux pour enseigner en collège ou lycée. Et puis la recherche c'est marrant.)

De deux : certes, certaines décisions de l'éducation nationale sont contestables (les nouveaux programmes Sad ), mais de là à prétendre qu'elle instrumentalise ses professeurs qui pour beaucoup font tout ce qu'ils peuvent pour suivre le rythme des réformes malgré les tomates qui leur sont sans cesse lancées ...

De trois : ça serait bien d'être un peu moins laconique quand tu mets en rapport deux termes qui à mes yeux n'ont rien à voir (savoir <-> asservissement (à/de quoi ?)).

Si tu veux en discuter, MP, ici n'est pas le sujet (j'ai quand même cru bon réagir quand même à deux affirmations publiques qui -pour moi- ne font pas sens).
Ardel
Ardel

Messages : 4972
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 32
Localisation : Marseille

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par cramique le Mer 15 Mai 2013 - 13:15

Je suis de ton avis mais cependant il ne faut pas tomber dans l'écueil inverse (si je peux me permettre ce conseil non condescendant mais basé sur mon, expérience Wink ) : se rabaisser au niveau des autres. Niveau variable bien sûr et pas spécialement bas d'ailleurs.. Çà m'est arrivé une période, dans le but d'être intégrée, acceptée et d'avoir des amis et au final je n'étais pas bien non plus de devoir discuter de trucs sans intérêt pour moi avec des gens intéressés par rien de ce qui me motive. C'est un équilibre à trouver et voir une personne se croire supérieur ou bien voir une personne se rabaisser pour être aimer, j'ai envie de les secouer l'un et l'autre. Le savoir n'est pas honteux, proposer une solution non plus .. Par contre, comme le dit Béatrice Millêtre si je ne me trompe pas : ça ne sert à rien car l'autre n'est pas prêt à entendre notre solution tant que son cerveau n'a pas suivi toutes les étapes pour arriver à la même conclusion que nous Rolling Eyes Au mieux (au boulot par ex) faire croire à la personne que l'idée vient d'elle.

Pour ton exemple : venir conseiller et vouloir changer les autres sur un forum, ça me fait juste bien rire : Internet est par excellence LE lieu de dépôt de frustrations diverses (Il n'y a qu'à lire les com dans les journaux en ligne pour se rendre compte que c'est le plus souvent n'importe quoi). Comme le dit un autre intervenant : qu'il se fasse prof et on en reparle.

cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mer 15 Mai 2013 - 13:23

Je suis entièrement l'auteur de ce topic. J'ai fini par comprendre que comme pour moi c'était pénible pour les autres que je me mêle de ce qui ne me regarde pas...donc j'évite de le faire.

J'ai encore du mal à me retenir néanmoins quand je vois que deux personnes ne se comprennent pas et que je comprends où est le point d'achoppement.
De même, j'ai tendance à précéder les demandes. Si je vois une personne qui a l'air embêtée je vais lui proposer de l'aide. Alors qu'on ne m'a pas sollicitée.

Mais j'essaie de laisser à l'autre son espace vital et d'aider à propos, d'une manière qui ne gênera pas (et sera véritablement efficace).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Uccen le Mer 15 Mai 2013 - 13:49

Spoiler:
Sans condescendance, Sitting Bull est Lakota (Hunkpapa)
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 103
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mar 21 Mai 2013 - 10:38

Je souligne quand même l'aspect que je trouve dommage, et qui pour moi est un des fléaux qui empêche notre société d'avancer plus vite.

La conséquence de ces mots : prétention, condescendance, donneur de leçons, etc. fait que des gens qui ont un savoir, ne peuvent pas vraiment le partager, et finissent par se le garder pour eux-mêmes, dans une démarche de " tant pis, ils ne sont pas prêts à recevoir une information de quelqu'un d'autre, embués dans leur manque de confiance et d'hostilité à l'autre ".

Ainsi, ne débattent généralement entre-eux que des personnes ayant peu de savoir, mais beaucoup de volonté d'affirmer une opinion non-fondée.

Cherchez l'erreur scratch Pourtant dans nos premiers pas d'humanoïdes, celui qui détenait le savoir "l'intelligence" (je mets bien les guillemets pour indiquer que je ne propose pas une définition unique de l'intelligence) était valorisé et recherché, et c'est ainsi qu'on a fait des progrès.

C'est très facile à remarquer. L'intello, le premier de la classe, est moqué et brûlé sur le bûcher. Tête d'ampoule.

Il faut savoir distinguer les personnes qui savent, qui pensent savoir, qui se servent de ce savoir pour écraser les autres.

Pour le professeur en herbe " ce qui savent font, ce qui ne savent pas, enseignent " Wink Hi hi hi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Mar 26 Mai 2020 - 16:24

Je relance ce fil très longtemps après car c’est vraiment un sujet qui m’intéresse, peut-être que ça permettra de dire des nouvelles choses là-dessus

Moi à propos des donneurs de leçons j’ai plusieurs choses qui me viennent

Déjà une chose qui pose problème, c’est qu’ils ont un avis sur ce que tu fais, mais tu as déjà toi-même un avis sur ce que tu fais, donc ils ne se rendent pas compte que leur avis est de trop, n’apporte rien, parasite plus qu’autre chose

Ensuite, ils te parlent de leur avis sur tes agissements, mais les choses qu’ils te disent, tu y as déjà songé cent fois avant d’agir, en tout cas perso dans la plupart des actions avec de grosses conséquences, je réfléchis plein de fois au pour et au contre
Et quand j’agis, j’ai déjà retourné le problème plusieurs fois dans tous les sens au préalable et la réponse finale qui en sort est le fruit de toute cette réflexion
Le donneur de leçons il arrive comme un cheveu sur la soupe pour de dire un truc que tu as déjà entendu des centaines de fois, et sur lequel tu as déjà médité
Le travail est déjà abouti et terminé, et le donneur de leçons pense qu’il est légitime quand il vient rajouter son grain de sel, alors que dans l’absolu on ne lui a rien demandé, et on s’en sortait déjà très bien sans lui

En fait, il considère qu’on est pas assez fins pour peser le pour et le contre nous-mêmes, donc il se croit investi d’un devoir de le faire à notre place
En clair il nous prend pour des cons
Il pense qu’on ne savait pas déjà tout ce qu’il nous dit

Et il ne se rend pas compte de l’improductivité de sa démarche
De la contre-productivité de sa démarche même

Car perso je n’ai jamais vu personne changer de comportement à la suite d’une moralisation, mais vraiment personne, jamais
Au contraire ça a plutôt tendance à agacer les gens et à les braquer

Y’a aussi le problème des arguments qu’ils utilisent, souvent pauvres conceptuellement, voire contradictoires
Exemple: « Oui, c’est vrai que la morale c’est subjectif, que le bien et le mal c’est pas absolu, mais quand même...... »
Si la morale est subjective, elle est subjective, et y’a pas de « mais quand même.... »

Si je commets un acte, la seule chose qui peut me corriger c’est la violence et la contrainte (la loi et la police)
La morale ne peut en aucun cas m’empêcher de faire quoi que ce soit

Et enfin, y’a le problème de la perfidie, c’est à dire que le moralisateur veut avoir du pouvoir sur autrui (ce qui à mon sens est normal) mais n’étant pas capable de l’assumer il se cache derrière des vertus dont on ne sait pas d’où elles viennent d’ailleurs, et utilisent ces vertus comme un véhicule pour sa tentative de prendre du pouvoir

Si il était honnête il dirait « fais ceci parce que je l’ai décidé, c’est un ordre, sinon je te pète la gueule »
Là il serait honnête

À la place, il dit « Je veux pas te faire la morale, mais tu devrais pas faire ceci, tu es sûrement malade, vas voir un psy, confesse-toi, mange moins, bois moins, tu es égaré, je te plains, etc etc... »
Ça, c’est les méthodes du moralisateur, ou donneur de leçons
C’est des méthodes non frontales, rampantes, non-assumées, non viriles, c’est de la violence triangulaire


Donc une fois qu’on a dit ça, on reste très vague, ça reste de la théorie et finalement on ne nomme pas vraiment les donneurs de leçons en question, alors que beaucoup d’idéologie très en vogue sont complètement donneuses de leçons

En voici une liste non-complète:
Le véganisme
L’écologie
Le gauchisme
La « pensée positive »
La pensée égalitaire républicaine
La pensée libérale capitaliste (censé être de droite, donc opposée au gauchisme, et pourtant très proche)
Le féminisme
L’anti-tabagisme (très en vogue, très agaçant)
Les antl-alcool
Le puritanisme sexuel (très en vogue)
Le karma (dont j’ai parlé dans un autre sujet)

Ça, c’est des idéologies moralisantes actuelles, des repères de donneurs de leçons

Quand on parle de donneurs de leçons pour éviter les sujets qui fâchent on préfère taper sur les idéologies moralisantes qui sont déjà terminées, qui appartiennent au passé, par exemple on parle des catholiques, des religieux, des grenouilles de bénitier, on se moque de ce qui est mort pour ne pas se moquer de ce qui est vivant et qui pose problème aujourd’hui

L’anti-tabac, le végan, le gauchiste, ce sont des grenouilles de bénitier de l’époque actuelle
Il n’y a aucun besoin d’aller chercher les grenouilles de bénitier dans le passé, elles sont là ici et maintenant, et elles ne sont pas mieux que les anciennes

Alors sur la forme ça a un peu changé, avant c’était fait au nom de Dieu, maintenant c’est fait avec un vernis de rationalité, mais il n’y en a pas, ces gens expriment simplement leur volonté de dominer, mais de façon détournée

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Ven 29 Mai 2020 - 10:55

Teffanie a écrit:ils n'aiment pas qu'on les regarde de haut ni qu'on les prenne pour des bêtas. C'est simple pourtant... moi non plus je n'aime pas ça du tout!  Laughing

C'est marrant comme la verticalité induit souvent des confusions. Smile
Quand un plus grand que moi me regarde de haut, ça me gêne pas.
Si quelqu'un me regarde avec dédain, que ce soit d'en haut, d'en bas ou autre, ça ne passe pas et effectivement, je ne connais personne à qui ça plaît.

Teffanie a écrit:Du coup quand dans ma vie je croise une autre personne que je suspecte être zèbre, j'avoue que ce comportement précis m'exaspère au plus haut point... quand je vois ces personnes intelligentes se permettre de donner des conseils à des gens qui ne les réclament pas ou qui se permettent d'être paternalistes ou condescendants envers des gens moins intelligents qu'eux... je ne vois pas l'intérêt. Sauf en cas d'extrême urgence ou de danger ou si on me demande d'aider et de conseiller sur un sujet que je maîtrise... mais il ne me viendrait même pas à l'idée d'arriver comme ça au milieu d'un groupe d'inconnus et de leur dire que ce qu'ils font est stupide et qu'ils devraient plutôt s'y prendre d'une autre manière. ("Hein quoi? T'es qui toi d'abord?")

Je comprends que cela puisse gêner dans la relation mais je trouve que parfois, aussi, certaines personnes se braquent alors qu'il n'y a pas lieu.
Je me souviens il y a quelques années, j'étais en mauvaise posture suite à un "drame" dans ma vie privée. Une copine dans mon entourage, qui avait traversé un sale moment aussi quelques années plus tôt, m'avait cocoonée et donné plein de conseils que je n'avais pas demandés. Elle m'a dit une chose qui m'a fait sourire : "Je veux te faire gagner du temps". Et franchement, j'ai trouvé ça adorable. Je savais qu'elle ne pourrait pas me faire gagner du temps, tout simplement parce que ça ne marche pas ainsi, c'est à chacun de cheminer et ce temps là c'est comme le temps de croissance, il est irréductible. Mais je trouve que son intention était chouette, elle avait le souci que je sois bien et ça, je l'ai perçu. Si je m'en étais tenue à l'aspect "donne son avis alors que je n'ai rien demandé", je serais passée à côté de son intention.
D'autant que ça peut se dire : "c'est gentil mais là tu sais, j'ai pas besoin de ça". Je pense que quelqu'un de gentil peut l'entendre.

Teffanie a écrit:Sur un autre forum, un mec a dit, (je cite) "j'éprouve beaucoup de mansuétude pour les personnes qui ont une intelligence limitée", donc en gros c'est pour ça qu'il leur file un coup de pouce et qu'il encourage la condescendance chez les autres aussi...
WTF??????  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked
De quel droit????
Sérieusement? De la "mansuétude", tel le prince qui regarde les gueux vaquer à leurs petites occupations bien trop minables pour les grands de ce monde? Où se trouve le respect ici? Perso je trouve cela limite... mais peut-être que je me trompe?

Tu lui as demandé ce qu'il entendait par là ?
Souvent je demande aux gens de reformuler quand ils disent un truc qui m'écorche les oreilles (a fortiori sur le net où les malentendus sont largement plus fréquents en raison de la dématérialisation).
J'ai du mal à croire qu'un HPI pense que les autres ont une intelligence limitée, vraiment, ça ne me semble pas coller avec le tableau.
C'est très maladroit comme formulation, clairement, mais est-ce vraiment ce qu'il a voulu dire ?
Avoir ses limites (nous en avons tous), ce n'est pas avoir une intelligence limitée mais parfois il y a des confusions, si l'on parle en "échelle d'intelligence" (eh oui pour le moment cela existe) ou en termes "d'intelligence(s)".
Pour ma part quand je suis limitée sur un truc, j'apprécie que quelqu'un d'autre ne le soit pas et me file un coup de main ou m'apprenne des choses. C'est un de mes plaisirs de naviguer sur ce forum, d'ailleurs.
Si ce monsieur a vraiment voulu dire ce qu'il a dit et qu'il estime que l'autre est un con incapable, alors oui, ça craint.^^
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Ven 29 Mai 2020 - 11:21

Haraldson a écrit:
En fait, il considère qu’on est pas assez fins pour peser le pour et le contre nous-mêmes, donc il se croit investi d’un devoir de le faire à notre place
En clair il nous prend pour des cons
Il pense qu’on ne savait pas déjà tout ce qu’il nous dit

Et il ne se rend pas compte de l’improductivité de sa démarche
De la contre-productivité de sa démarche même

Car perso je n’ai jamais vu personne changer de comportement à la suite d’une moralisation, mais vraiment personne, jamais
Au contraire ça a plutôt tendance à agacer les gens et à les braquer

Le point sur lequel je te rejoins, et sur lequel je rejoins Teffanie, c'est l'insupportable du Yakafokon.
Parce que le Yakafokon ne tient pas compte du temps d'élaboration et de maturation que demande toute transformation.
J'ai souvenir d'un informaticien qui nous formait au boulot, et qui commençait toutes ses phrases par "mais c'est facile tu vas voir" (et dont le corollaire était "je comprends pas pourquoi t'y arrives pas, c'est pourtant simple") .
C'était facile pour lui, et une fois le truc pigé et un peu entraînée c'était facile pour moi aussi, en ce sens il avait raison. Mais au moment où il a dit "c'est facile", j'étais concentrée pour essayer de comprendre le truc, je n'en étais pas encore à l'étape d'après. Et j'aurais facilement pu me dire "le con, il me prend pour une bille" ! Alors que je pense surtout qu'il était passionné et qu'il ne savait pas toujours comment communiquer sa passion.^^
Je préfère faire avec les gens, si j'ai des choses à transmettre, mais parfois ce n'est pas possible (dans les échanges sur un forum ça limite forcément).

Haraldson a écrit:En voici une liste non-complète:
Le véganisme
L’écologie
Le gauchisme
La « pensée positive »
La pensée égalitaire républicaine
La pensée libérale capitaliste (censé être de droite, donc opposée au gauchisme, et pourtant très proche)
Le féminisme
L’anti-tabagisme (très en vogue, très agaçant)
Les antl-alcool
Le puritanisme sexuel (très en vogue)
Le karma (dont j’ai parlé dans un autre sujet)

Je trouve qu'il y a une distinction à faire entre la position radicale et la position moralisatrice.
La position radicale défend certaines nécessités et alerte, en rapport avec des constats.
La position moralisatrice instrumentalise des constats dans le but d'imposer une prohibition, et elle peut faire de gros dégâts. Par exemple quand tu parles de puritanisme sexuel, il s'agit d'une position moralisatrice ("puritanisme" ne trompe pas).

Si je prends le haut de ta liste, le véganisme, du point de vue de l'expérience, c'est variable.
Je me suis engueulée une fois avec un gars qui m'a pris le chou parce que j'avais écrasé un moustique, il me prêtait une intention de domination sur le moustique, j'ai eu beau lui dire que non, il n'en a pas démordu... Bon bhé là, y'avait pas grand-chose à faire si ce n'est laisser couler. lol!
A côté de ça j'ai eu de belles discussions avec plusieurs personnes véganes, de mon entourage proche ou non. Je n'ai senti aucune volonté de me convertir, et les échanges étaient agréables avec de la place pour la complexité.
Et puis échange beaucoup moins agréable avec un militant qui m'a culpabilisée pendant une heure...
C'est le dogmatisme qui est gênant, je dirais.
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par My_illusion le Ven 29 Mai 2020 - 14:06

Arf, je suis catégorisée dans ceux qui font la morale et rabaissent. En fait, on me le dit poliment par des « personne ne trouve grâce à tes yeux? », « tout ce que les autres font et pensent c’est de la merde » « il faut que ce soit parfait pour que tu acceptes? » ou bien on me ment pour se faire passer mieux. Ou on me nie.

Ça ne me choque pas que qqn dise qu’il pardonne généreusement ceux qui ne font pas exprès de faire des erreurs par défaut de capacités... ça peut faire prétentieux de la manière dont c’est dit mais il y a avant tout une réalité : des gens sont plus doués dans certains domaines, plus rapides, plus pertinents, plus logiques plus ... objectifs. Bien sûr que les divergences d’avis peuvent exister mais sur des sujets dangereux et qui demandent du rationnel, on ne peut pas tolérer que l’émotionnel s’invite. Encore heureux alors que le pardon existe, qqn qui a un complexe d’infériorité (je suis pas sure que le complexe de supériorité existe lol), il rabaisserait uniquement.

Faisant partie des donneurs de leçons, j’aimerais souligner que le but n’est pas de rabaisser mais de porter plus haut, d’inspirer et que si de l’agacement s’exprime c’est motivé par de la déception. Du genre « vraiment, tu ne peux pas mieux faire? » ces mêmes donneurs de leçons sont aussi ceux qui donnent bcp d’eux-mêmes pour les autres. Mais si en face il n’y a aucun résultat, normal qu’à force ça rende moins patient. Tu as aussi une ribambelle de gens qui savent que tu as des capacités alors ils viennent chez toi pour les exploiter, comme s’il se servaient à un distributeur. J’en ai à la pelle des gens comme ça autour de moi. Ça n’aide pas à avoir des relations donnant-donnant. Ça donne alors des réponses laconiques avec à peine un bonjour. Car qu’on se le dise, dans toute relation, il faut un minimum de réciprocité.
Il n’y a que la relation parent-enfant qui tient par le déséquilibre.

A vrai dire, avant de savoir que je fonctionnais différemment, je m’énervais sans cesse contre la bêtise des autres. Je les jugeais de fainéants, je pensais qu’ils faisaient exprès d’être idiots. Et puis, j’ai compris qu’ils ne pouvaient juste pas faire mieux, et c’est à partir de là qu’on peut éprouver une sorte de mansuétude oui... je ne dirai jamais que je suis plus douée que tous ni en tout, il y a des domaines où je suis franchement nulle (les domaines pour lesquels je n’ai pas d’attrait) mais je ne vais pas aller me servir chez les autres, je me démerde un Max par moi-même. Car avec un peu d’effort, on arrive à faire beaucoup.

Je vis seule car je sais d’avance que ce serait invivable avec autrui, je préserve autrui de mes exigences et intransigeances, lol.

Je me contente d’inspirer... et de donner sans que ça me coute de trop et surtout sans attendre de retour!

Les gens sont effectivement bien contents d’avoir des têtes capables autour d’eux quand ils en ont besoin puis ça râle quand ils se sentent jugés ou autres. Dans la vie, on a jamais le beurre et l’argent du beurre en fait.

Enfin... je ne pense pas avoir aidé à mieux comprendre « l’autre côté » mais foncièrement il n’y a pas de volonté de méchanceté, de rabaisser ou de jouir de pouvoir...
My_illusion
My_illusion

Messages : 2314
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Ven 29 Mai 2020 - 20:45

My_illusion a écrit:(je suis pas sure que le complexe de supériorité existe lol)

Salut ! Tchao

Je crois que si, il existe et s'appelle l'élitisme.
Définition élite : Ensemble de ceux qui, dans un groupe, une société, sont considérés comme les meilleurs ; ceux qui, dans une société, se distinguent par leurs mérites.
Définition élitisme : Attitude ou politique visant à former et à sélectionner les meilleurs éléments d'un groupe sur le plan des aptitudes intellectuelles ou physiques, aux dépens de la masse.

Je trouve que le sens est clair, il y a bien une sélection des individus les meilleurs aux dépends de "la masse" (individus indifférenciés). Et la notion de mérite qui vient diviser en deux catégories (ceux qui méritent, et ceux qui méritent pas).

Ca me rappelle ce site de rencontres dont quelqu'un m'avait parlé un jour, qui ne sélectionnait que "l'élite" (avec des critères de salaire, de CSP, etc.)

Autant je trouve qu'un peu de "même" est nécessaire pour apprécier les différences, autant je ne comprends pas le besoin d'être identiques.

My_illusion a écrit:le but n’est pas de rabaisser mais de porter plus haut, d’inspirer et que si de l’agacement s’exprime c’est motivé par de la déception. Du genre « vraiment, tu ne peux pas mieux faire? »

Ca marche du moment que tu n'imposes pas à l'autre ta façon, si l'autre est partant pour aller plus haut, il sera ravi.

My_illusion a écrit:je ne dirai jamais que je suis plus douée que tous ni en tout, il y a des domaines où je suis franchement nulle (les domaines pour lesquels je n’ai pas d’attrait)  mais je ne vais pas aller me servir chez les autres, je me démerde un Max par moi-même.  Car avec un peu d’effort, on arrive à faire beaucoup.

Les autres se servent chez toi, tu pourrais te servir chez les autres.
Avec un peu d'efforts on arrive à faire beaucoup, je suis d'accord, mais parfois l'effort consiste juste à demander à quelqu'un qui sait/qui a et d'accepter de se servir chez lui/elle. Cela dépend à qui tu t'adresses.

My_illusion a écrit:
Je me contente d’inspirer... et de donner sans que ça me coute de trop et surtout sans attendre de retour!

De qui reçois-tu des dons, de l'inspiration ?

My_illusion a écrit:Les gens sont effectivement bien contents d’avoir des têtes capables autour d’eux quand ils en ont besoin puis ça râle quand ils se sentent jugés ou autres. Dans la vie, on a jamais le beurre et l’argent du beurre en fait.

Certes mais on peut au moins espérer avoir le beurre sans payer trois fois le prix réel. Smile
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Sam 30 Mai 2020 - 0:34

« Je trouve qu'il y a une distinction à faire entre la position radicale et la position moralisatrice. La position radicale défend certaines nécessités et alerte, en rapport avec des constats. »

Les positions moralisatrices nient toujours qu’elles sont moralisatrices, et disent toujours qu’elles sont en rapport avec des constats (elles ont la prétention d’être objectives)
Parce que le mot « morale » est démodé, mais c’est exactement la même chose

Plus concrètement, quand tu penses à une « position radicale qui défend des nécessités en rapport à des constats, et qui n’est pas moralisatrice », tu penses à quoi?

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par My_illusion le Sam 30 Mai 2020 - 10:48

Salut Basilice, Tchao

Bientôt je vais goûter mon basilic citronné, ça m’avait intriguée.

Ok, je pensais qu’on disait tjrs complexe d’infériorité pour ceux qui essaient de se montrer supérieurs parce qu’ils se sentent au fond d’eux inférieurs. Comment une supériorité peut être un complexe? Lol.
Merci pour les définitions ^^

Les autres sont rarement partants pour aller plus haut, malheureusement.

Je me sentirais mal si je me servais des autres. Ce n’est absolument pas dans mon tempérament, je trouve ça vil. C’est à l’autre de proposer, jamais au premier de se servir sans autorisation.

Le calme permet de développer des idées et de s’inspirer. L’observation de ce qui nous entoure suffit non? Les capacités on est censés tous en avoir, les développer prend du temps et de l’investissement mais rien ne semble tant impossible.

S’il y a une attitude condescendante c’est pas sans raison. Certaines personnes qui ne le méritent pas en paient les pots cassés, c’est vrai aussi. Avec une communication honnête, ce genre de problème peut se résoudre... la plupart du temps...
My_illusion
My_illusion

Messages : 2314
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Dim 31 Mai 2020 - 9:45

My_illusion a écrit:
Bientôt je vais goûter mon basilic citronné, ça m’avait intriguée.

Very Happy

My_illusion a écrit:Ok, je pensais qu’on disait tjrs complexe d’infériorité pour ceux qui essaient de se montrer supérieurs parce qu’ils se sentent au fond d’eux inférieurs.

C'est la définition en effet.  Courbette

My_illusion a écrit:Comment une supériorité peut être un complexe? Lol.

Peut-être que les personnes élitistes ont un complexe d'infériorité caché (?)
Je trouve dur de distinguer un groupe (l'élite) et aucun autre (la masse), le défaut d'ouverture fait mal et dans ce cas, mais c'est peut-être une fermeture suite à des rejets (?)

My_illusion a écrit:Les autres sont rarement partants pour aller plus haut, malheureusement;

Reste à trouver ceux qui le sont ! Smile

My_illusion a écrit:Je me sentirais mal si je me servais des autres.

Se servir chez les autres, ce n'est pas se servir des autres.
Mais bien sûr cela suppose que l'autre en ait le désir (qu'on se serve chez lui) et ouvre vraiment sa porte, sans quoi le malaise est perceptible et je te rejoins, il ne serait pas juste d'insister.

My_illusion a écrit:C’est à l’autre de proposer, jamais au premier de se servir sans autorisation.

Pour que l'autre propose, il doit voir que tu es en difficultés ou que tu as atteint tes limites, si tu ne le montres pas il ne peut pas voir.

My_illusion a écrit:L’observation de ce qui nous entoure suffit non? Les capacités on est censés tous en avoir, les développer prend du temps et de l’investissement mais rien ne semble tant impossible.

Comme toi j'ai le goût du challenge, c'est un amusement mais je ne suis pas la seule à l'avoir et compter sur les autres à certains moments plutôt que sur moi-même, cela permet aussi aux autres de "se dépasser". C'est une autre manière de les emmener à aller plus haut, comme tu dis.  Smile
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Dim 31 Mai 2020 - 9:54

Haraldson a écrit:
Plus concrètement, quand tu penses à une « position radicale qui défend des nécessités en rapport à des constats, et qui n’est pas moralisatrice », tu penses à quoi?

Je pense à une position qui tient compte de la complexité, donc qui n'est pas manichéenne.
Radical (racine), Manichéisme (doctrine).
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Dim 31 Mai 2020 - 14:15

Basilice a écrit:
Haraldson a écrit:
Plus concrètement, quand tu penses à une « position radicale qui défend des nécessités en rapport à des constats, et qui n’est pas moralisatrice », tu penses à quoi?

Je pense à une position qui tient compte de la complexité, donc qui n'est pas manichéenne.
Radical (racine), Manichéisme (doctrine).

Ça j’ai compris, mais concrètement tu penses à quoi?
De quelle position idéologique tu parles?

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Lun 1 Juin 2020 - 10:01

Haraldson a écrit:
Basilice a écrit:
Haraldson a écrit:
Plus concrètement, quand tu penses à une « position radicale qui défend des nécessités en rapport à des constats, et qui n’est pas moralisatrice », tu penses à quoi?

Je pense à une position qui tient compte de la complexité, donc qui n'est pas manichéenne.
Radical (racine), Manichéisme (doctrine).

Ça j’ai compris, mais concrètement tu penses à quoi?
De quelle position idéologique tu parles?

L'idéologie est la sciences des idées, des concepts, elle permet de porter un certain regard sur le monde sur la base d'une expérience sensible. Chacun interprète le monde à sa façon.
En ce sens, j'aurais bien du mal à trouver quelle position n'est pas idéologique.
Ce qui me semble faire la différence, c'est ce que chacun fait du regard qu'il porte sur le monde et ce à quoi mènent les positions idéologiques.
Tu parles de la prétention d'être objectif, pourtant des données objectives existent sur tout les sujets que tu as mis dans ta liste. Ce qui peut être problématique, c'est de ne pas tenir compte de ce qui est subjectif - à savoir l'interprétation de ces données et avec quels outils -, ou de faire passer pour objectif ce qui ne l'est pas afin de défendre des intérêts personnels (ce n'est pas toujours conscient). Autre point que je trouve problématique, car il enlève de la complexité, c'est de dissocier les différents points au lieu de les articuler et de les considérer dans leur ensemble.
Ne voir qu'une partie de l'ensemble peut amener des confusions, des incompréhensions, oppressions, violences ou un manque d'informations qui ne permet pas de faire des choix éclairés.
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Lun 1 Juin 2020 - 15:51

Les idéologies que j’ai listées sont dans cette liste avant tout parce qu’elles sont bancales, stériles, et improductives
Elles ont toutes pour rôle de dire aux gens de se serrer la ceinture, et elles sont culpabilisantes, et elles poursuivent des objectifs qui à mon avis sont inatteignables

C’est pour ça que, tu semblais dire que tu connaissais des idéologies qui n’avaient pas ce genre de problèmes mais tu restais très vague et abstrait, et du coup je te demandais si tu étais en mesure de me dire de quelle idéologie tu parlais: qui? quoi? Je suis curieux et impatient de savoir
Si tu n’est toujours pas en mesure de me citer un seul exemple d’idéologie existante pour étayer ce que tu dis, je ne vais pas insister

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Lun 1 Juin 2020 - 16:35

Haraldson a écrit:Les idéologies que j’ai listées sont dans cette liste avant tout parce qu’elles sont bancales, stériles, et improductives
Elles ont toutes pour rôle de dire aux gens de se serrer la ceinture, et elles sont culpabilisantes, et elles poursuivent des objectifs qui à mon avis sont inatteignables

Sur quoi t'appuies-tu pour affirmer cela ?
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par zebu40 le Lun 1 Juin 2020 - 17:06

Hello,

Je n'étais pas condescendant jusque y'a quelques années.
Au départ, c'était plutôt de la bienveillance avec un peu de formes. Au fur et à mesure, dans ton début de vie professionnelle, tu te rends compte que oui, ta différence jalouse : tu es le seul qui sourit face aux difficultés, masses de travail complexe, tu es le seul à ne pas avoir de grosses peurs...
Et au final, tu observes, tu te rends compte que les gros brasseurs de vents, sont juste des beaux parleurs, capables de "synthétiser" ou plutot agréer de façon plaisante des propos sans réellement maitriser plus le sujet que la moitié de l'assemblée.
Au final ton faux-self, ta machine d'intégration prend un peu de leurs mauvais comportements, il devient saillant, cassant, piquant (comme le fonts "les durs" dans leurs sociétés.).

Il faut s'en méfier : le faux-self est parfois un douloureux miroir que de leurs réalités. Tu retrouves à "fusiller" des potentiels futurs proches avec leur monde.

De même, méfions nous aussi de notre bienveillance, car la communication du faux-self risque de tout casser.

zebu40

Messages : 169
Date d'inscription : 16/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Lun 1 Juin 2020 - 17:52

Basilice a écrit:
Haraldson a écrit:Les idéologies que j’ai listées sont dans cette liste avant tout parce qu’elles sont bancales, stériles, et improductives
Elles ont toutes pour rôle de dire aux gens de se serrer la ceinture, et elles sont culpabilisantes, et elles poursuivent des objectifs qui à mon avis sont inatteignables

Sur quoi t'appuies-tu pour affirmer cela ?

Déjà, la majorité des gens n’en veulent pas de ces idées
C’est toujours le fait de petits groupes marginaux mais virulents, qui profitent de l’inertie de la masse pour leur bourrer le mou
Ça c’est une chose

Elles sont stériles car elle ne peuvent pas déboucher sur une société différente, elle ne sont que des luttes individuelles qui n’ont pas de projet général, et quand elles en ont c’est complètement hors-sol et irréaliste, mis à part le libéralisme qui est effectivement réalisé parce qu’il correspond à une demande collective

Et enfin, elles sont toutes basées sur la culpabilisation, mais toutes, y compris certaines formes du libéralisme comme le veganisme, le puritanisme sexuel et le féminisme

Je reviens sur le fait qu’elles sont inatteignables (encore une fois sauf le libéralisme)
Elles ne sont pas réalisables car elles vont contre la nature humaine et les intérêts humains (ce qui fait beaucoup), et ne sont pas voulues par la plupart des gens

Tu peux pas amener un changement si la majorité ne valide pas, tous les régimes se sont établis avec le soutien populaire
Les idéologies que j’ai listées parmi plein d’autres, sont à la fois les plus bruyantes, et les plus faibles au niveau du soutien populaire
Les gens aiment la viande, les gens aiment être plus riches, les gens aiment le rapport homme/femme classique, les gens aiment fumer, boire, et pour ce qui est du commerce de cannabis par exemple, je peux t’affirmer que c’est un business florissant
Les dealeurs ne veulent surtout pas que la drogue soit légalisée, et beaucoup de gens que je connais, totalement normaux et biens sous touts rapports, fument du chit.
Les gens n’aiment pas se restreindre, les gens n’aiment pas qu’on réduise leur champ d’action

Les idéologies que j’ai listées veulent toutes réduire le champ d’action des gens, sauf le libéralisme dans sa forme initiale
Elles veulent toute interdire finalement

Sauf que tu peux pas interdire aux gens de faire des choses qu’ils kiffent, tu peux écrire des lois liberticides, mais du coup tu va relancer l’économie parallèle et les gens contourneront assez facilement les lois

Voilà pourquoi les idéologies moralisatrices que j’ai citées sont à la recherche d’objectifs qui sont inatteignables, parce qu’ils vont contre la nature humaine

Voilà sur quoi je m’appuies pour affirmer cela

Maintenant que j’ai répondu, troisième fois que te je pose la question, est tu en mesure de me citer une idéologie qui soit objective et non moralisatrice?

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par 10lives le Lun 1 Juin 2020 - 19:38

ça me détend de lire ce dernier post Haraldson, moi qui aurait envie de créer un fil "délire tout azimut" et qui m'autocensure (évidement!) ce politiquement correct et cette société de coincés m'étant insupportable...

Haraldson a écrit:" les gens aiment le rapport homme/femme classique"

Si t'arrives à voir cela en France, t'es fortiche... Smile
10lives
10lives

Messages : 532
Date d'inscription : 09/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Lun 1 Juin 2020 - 19:50

Haraldson a écrit:
Maintenant que j’ai répondu, troisième fois que te je pose la question, est tu en mesure de me citer une idéologie qui soit objective et non moralisatrice?

Ca fait un bail que j'ai répondu à ta question mais à l'évidence, ma réponse n'est pas celle que tu attendais. Smile
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Thalestra le Lun 1 Juin 2020 - 19:53

Haraldson: ton regard sur la moralisation n’est pas faux.
Pour moi les gens ont ce qu’ils méritent: s’ils se comportaient en adultes, on ne les traiterait pas comme des gosses, à qui on fait la morale.
Thalestra
Thalestra

Messages : 2176
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 45
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Lun 1 Juin 2020 - 20:18

Basilice a écrit:
Haraldson a écrit:
Maintenant que j’ai répondu, troisième fois que te je pose la question, est tu en mesure de me citer une idéologie qui soit objective et non moralisatrice?

Ca fait un bail que j'ai répondu à ta question mais à l'évidence, ma réponse n'est pas celle que tu attendais. Smile


Non mais je croyais que tu allais me citer un mouvement, un corpus d’idées, une religion pourquoi pas, ou quelque chose comme ça qui existe dans la vraie vie
Si tu me dis « Les temoins de Jéhovah », les « Trotskiste » ou les « Adorateurs de l’Oignon » là je vois de quoi tu veux me parler j’arrive à me situer, mais si tu me dis des trucs hyper généralistes et théoriques j’ai du mal à te suivre, c’est des exemples que j’aurais voulu dans l’idéal

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Lun 1 Juin 2020 - 21:07

Haraldson a écrit:je croyais que tu allais me citer un mouvement, un corpus d’idées, une religion pourquoi pas, ou quelque chose comme ça qui existe dans la vraie vie
Si tu me dis « Les temoins de Jéhovah », les « Trotskiste » ou les « Adorateurs de l’Oignon » là je vois de quoi tu veux me parler j’arrive à me situer, mais si tu me dis des trucs hyper généralistes et théoriques j’ai du mal à te suivre, c’est des exemples que j’aurais voulu dans l’idéal

J'ai bien compris ce que tu attendais, Haraldson, je ne peux pas y répondre car cela irait à l'encontre de ce que j'ai expliqué plus haut. La complexité ne se réduit pas à un exemple.
Tu veux classer les idéologies : celles qui sont bancales, stériles, culpabilisantes, moralisatrices, liberticides ; et les autres.
Je ne peux pas aller dans le sens d'un tel classement, je ne vois pas le monde de cette façon.
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Lun 1 Juin 2020 - 21:13

Basilice a écrit:
Haraldson a écrit:je croyais que tu allais me citer un mouvement, un corpus d’idées, une religion pourquoi pas, ou quelque chose comme ça qui existe dans la vraie vie
Si tu me dis « Les temoins de Jéhovah », les « Trotskiste » ou les « Adorateurs de l’Oignon » là je vois de quoi tu veux me parler j’arrive à me situer, mais si tu me dis des trucs hyper généralistes et théoriques j’ai du mal à te suivre, c’est des exemples que j’aurais voulu dans l’idéal

J'ai bien compris ce que tu attendais, Haraldson, je ne peux pas y répondre car cela irait à l'encontre de ce que j'ai expliqué plus haut. La complexité ne se réduit pas à un exemple.
Tu veux classer les idéologies : celles qui sont bancales, stériles, culpabilisantes, moralisatrices, liberticides ; et les autres.
Je ne peux pas aller dans le sens d'un tel classement, je ne vois pas le monde de cette façon.


Ah ben c’est bien embêtant parce que la plupart des gens voient le monde de cette façon
Ce qui est logique, le but de la parole étant de se faire comprendre d’autrui

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amen le Lun 1 Juin 2020 - 21:23

parce que la plupart des gens voient le monde de cette façon


Je me méfierai alors d'autant plus de ma pensée si j'étais toi.

Amen

Messages : 1445
Date d'inscription : 14/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Lun 1 Juin 2020 - 22:03

Sic a écrit:
parce que la plupart des gens voient le monde de cette façon


Je me méfierai alors d'autant plus de ma pensée si j'étais toi.

Ah ben j’en étais sur Dent pétée
Élitisme quand tu nous tiens

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amen le Lun 1 Juin 2020 - 22:04

Mais carrément.

Amen

Messages : 1445
Date d'inscription : 14/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Seiphys le Lun 1 Juin 2020 - 22:14

Spoiler:
(spoiler car hs)Je me permet juste de rebondir pour moi le but de la parole, disons de l' expression extérieur de la pensées avec des mots, est de s' exprimer, voir de tenter de communiquer en tout cas être en interaction.
Se faire comprendre (se comprendre), peut être un résultat mais pour moi pas le but sinon trop souvent à côté du but pour maintenir une motivation saine (saine = sans nourir  de frustration) 

Seiphys

Messages : 312
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Lun 1 Juin 2020 - 22:18

Haraldson a écrit:
Ah ben c’est bien embêtant parce que la plupart des gens voient le monde de cette façon

Que je voie le monde différemment n'invalide pas la vision des autres (de chacun, plus précisément), et inversement.


Dernière édition par Basilice le Mar 2 Juin 2020 - 1:28, édité 1 fois
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Lun 1 Juin 2020 - 22:25

Haraldson a écrit:
Voilà pourquoi les idéologies moralisatrices que j’ai citées sont à la recherche d’objectifs qui sont inatteignables, parce qu’ils vont contre la nature humaine

Tu parles de nature humaine et tu décris des comportements.
Tout le monde ne fume pas, ne boit pas, n'a pas de relations hétérosexuelles, n'aime pas la viande, que fais-tu de ces personnes qui ne peuvent pas se reconnaître dans la nature humaine dans ta définition ?
Si tu as des pensées, des envies, des comportements qui ne s'accordent pas avec ceux du plus grand nombre, tu en fais quoi ?
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Haraldson le Lun 1 Juin 2020 - 23:20

« Tout le monde ne fume pas, ne boit pas, n'a pas de relations hétérosexuelles, n'aime pas la viande, que fais-tu de ces personnes qui ne peuvent pas se reconnaître dans la nature humaine dans ta définition ? »

Ben c’est cool pour elles mais quelque part on s’en fout  Perplexe
En quoi ces gens posent un problème?
Je vois pas où tu veux en venir

« Si tu as des pensées, des envies, des comportements qui ne s'accordent pas avec ceux du plus grand nombre, tu en fais quoi ? »


Ben je les réalise, en tout cas si c’est possible  Perplexe

Haraldson

Messages : 138
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Mar 2 Juin 2020 - 1:12

Haraldson a écrit:
Ben c’est cool pour elles mais quelque part on s’en fout  Perplexe

Tout est dit. Smile Bonne continuation trollesque par ici.^^
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amen le Mar 2 Juin 2020 - 1:45

Ok, je pensais qu’on disait tjrs complexe d’infériorité pour ceux qui essaient de se montrer supérieurs parce qu’ils se sentent au fond d’eux inférieurs.

Moi ce que je pense au fond, c'est que l'on est tous réduis à ça. On va pas se mentir, on a tous des variations, des doutes, des moments de défaillance, d'autres où la confiance l'emporte.

Ce qui craint le plus, ce n'est pas de subir ces "vagues", mais d'en être aveugle et inconscient et de les projeter, parfois en raz-de-marée, sur les autres.
De ne même pas savoir pourquoi au fond, et d'être "en phase" avec ses jugements.

Amen

Messages : 1445
Date d'inscription : 14/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amen le Mar 2 Juin 2020 - 1:48

Aussi peut-être, de ne pas savoir les comprendre chez les autres.

Amen

Messages : 1445
Date d'inscription : 14/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Mar 2 Juin 2020 - 10:15

Sic a écrit:
Moi ce que je pense au fond, c'est que l'on est tous réduis à ça. On va pas se mentir, on a tous des variations, des doutes, des moments de défaillance, d'autres où la confiance l'emporte.

Bonjour Sic Smile

Avoir des doutes est le lot de la plupart des gens, je trouve que la question de "se montrer supérieur car on se sent inférieur" et de ses conséquences se porte plus sur l'enjeu.
Pour quelqu'un qui a un complexe d'infériorité (ou de supériorité, je sais plus Laughing ), l'enjeu est de ne pas perdre la face.
Et cet enjeu complique toujours beaucoup les échanges (voire, les rend impossibles).
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par My_illusion le Mar 2 Juin 2020 - 12:56

Bonjour Basilice, Sic, les autres,

Ajouté à ce complexe, il y a aussi la sensation de ne pas être entendu. Plus ce sentiment s’élève, plus il y a entêtement et fermeture de la part de celui qui se sent non écouté et quelque part donc rabaissé (ce qu’il dit ne semble avoir aucune valeur. Les « on s’en fout » et autres dévalorisations diverses accentuent ce besoin de se faire entendre et respecter).

C’est notamment un de mes travers. Mais pas lié à ma sensation de me sentir foncièrement inférieure. Car je suis convaincue d’avoir de la valeur intrinsèque. Une valeur exprimée par mes capacités dans le faire et pas dans l’être, et ça c’est lié au fait de ne pas avoir été du tout valorisée sur mon être par les gens qui auraient dû un tant soit peu être présents et aimables. Même si rationnellement, c’est la faute à pas de chance (on ne choisit pas où l’on va naître et entouré de qui), les émotions s’inscrivent « si on ne m’a jamais valorisé en tant qu’être, je ne peux pas croire que tout à coup j’en aurais ». Cela pousse justement à se défoncer dans le Faire. Pour obtenir une forme de légitimité. C’est d’ailleurs entre autres pour cela que je considère que la vie ça se mérite; nous avons de la valeur parce que nous réagissons et agissons, ça ne tombe pas du ciel la valeur. Cela fait dresser les poils à ceux qui ont été valorisés sans avoir eu d’efforts à fournir, ils se sentent jugés et rabaissés rien que par ce genre de pensées, alors que je ne les vise pas. Si eux sont ok avec leur vie, grand bien leur fasse. Mon niveau d’exigence est là et ce n’est pas contre les autres. Ils n’ont pas eu ma vie donc ils ne peuvent pas comprendre que je suis incapable de m’offrir de la valeur juste parce que je suis ... une vie? Je veux dire, c’est alors acquis pour tous. Être quelqu’un d’honnête, de droit, de généreux, ça fait partie du faire. L’Etre c’est quoi? L’être se matérialise par nos actes. Même une parole gentille c’est un acte gentil.
Je ne comprends pas qu’on puisse aimer juste par lien affectif qui n’a pas de matière. C’est quelque chose qui me dépasse. Les gens s’aiment et ne peuvent pas souvent dire pour quelles raisons. Des gens sont adulés parce qu’ils font un truc qui plait. Et le reste de la personne, on le nie? Apprécier et valoriser ça se fait sur un tout. Pas juste prendre de l’autre ce qui nous plait, nous intéresse. Mais ce n’est que ma façon de juger ce qui m’entoure. J’aime voir l’ensemble, jamais un élément isolé. Cela permet d’avoir des liens de qualité et durables.

Si je me permets d’être parfois dure, jugeante et provocatrice c’est avant tout car j’aimerais qu’en face de moi, il y ait de l’inspirant. Je me dis souvent « c’est tout? » déception et ennui me rendent plus acerbe.

Je suppose que la demande est trop élevée. Trop de gens sont dans la recherche d’être entendus, appréciés, soutenus, mais en retour, il y a peu. Trop veulent prendre, avoir et ne donnent que peu, ont peu à donner. Ce phénomène est accentué par l’écrit.

Il faudrait ne rien attendre, jamais. Mais c’est chaud !

Belle journée, très hot!!
My_illusion
My_illusion

Messages : 2314
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amen le Mar 2 Juin 2020 - 13:08

Basilice a écrit:
Sic a écrit:
Moi ce que je pense au fond, c'est que l'on est tous réduis à ça. On va pas se mentir, on a tous des variations, des doutes, des moments de défaillance, d'autres où la confiance l'emporte.

Bonjour Sic Smile

Avoir des doutes est le lot de la plupart des gens, je trouve que la question de "se montrer supérieur car on se sent inférieur" et de ses conséquences se porte plus sur l'enjeu.
Pour quelqu'un qui a un complexe d'infériorité (ou de supériorité, je sais plus Laughing ), l'enjeu est de ne pas perdre la face.
Et cet enjeu complique toujours beaucoup les échanges (voire, les rend impossibles).

Bonjour Basilice,

Je ne sais guère, entre celui qui ne veut pas perdre la face et dont la conversation devient impossible, celui qui s’éclipse mais va fomenter quelques vengeances ou critiques par derrière, celui qui accepte mais se targue d'être raisonnable justement et loue sa supériorité ainsi. Je ne sais pas donc, qui parmi ces trois exemples (et il y en a peut-être d'autres), souffre le plus du "complexe de supériorité / infériorité".
En cela que je suspecte que nous sommes tous soumis à ces sentiments de puissances / impuissances, mais que le "compromis" réside peut-être bien dans le savoir ou cela s'échoue, et au mieux, de quelque part le sublimer, ou ne pas oublier que les deux s'accompagnent toujours.

Amen

Messages : 1445
Date d'inscription : 14/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mar 2 Juin 2020 - 13:14

Teffanie,

Personnellement, je deviens condescendante avec les personnes que je trouve débile que lorsque ces personnes commencent à me taper sur le système, généralement parce que ces personnes se croient plus intelligentes que moi ou un tiers mais qu'en plus elles persistent à vouloir le prouver et le faire avouer par les autres. J'ai un bon sang froid mais quand ça dure sur la durée et que la personne revient à la charge alors que j'ai mis un stop, je n'arrive pas à me retenir de l'être. (Quand je parle de débilité c'est un ensemble de pleins de choses.)

Sinon quand j'étais plus jeune, je l'étais par ignorance, après est venue les convenances qui m'ont fait la cacher puis j'ai pris conscience qu'il existait plusieurs formes d'intelligences, ce qui m'a remis les pieds sur terre.

Je pense que plus ou moins tout le monde a quelque chose à apprendre aux autres et que les personnes qui croient que sous prétexte qu'elles possèdent plus de capacités intellectuelles font d'elles les grands précepteurs de l'humanité, voir de toutes vies dans l'univers me semble être de la prétention qui les pénalise de s'enrichir des connaissances de l'autre et de ce fait, de les faire évoluer.

Après je suis pas aussi ferme que toi sur leurs sorts en disant que ce comportement est inacceptable. Je le trouve dommage pour eux. Mais après je comprend que beaucoup puisse l'être, notamment ceux qui ont été détecté zèbre à fort QI ou ceux qui ont toujours été considéré comme intelligent par leur entourage. On s'imbibe de l'image que les autres nous renvoies, malgré nous.
Sans oublier que dans la société être considéré comme une personne intelligente signifie être une personne au dessus du lot, un élu, une personne impressionnante devant qui on est sensé se sentir petit mais surtout une personne utile à l'évolution humaine. Il y a de quoi prendre le melon... 🤷‍�

J'aime bien remettre ces gens à leurs places en douceur et subtilement. C'est amusant et en plus ça les amène à réfléchir sur leurs supériorités supposés. (pas toujours)

J'avoue l'être aussi quand je suis fatigué, irrité ou impatiente, en pensant que je suis vraiment plus intelligente que les gens (oui oui "les" dans ces moments "certains" n'est plus requis) puis viens la culpabilité et je finis par faire de mon complexe de supériorité un complexe d'infériorité.

Complexe de supériorité, pour moi c'est quand nos faiblesses nous contrôlent et nous fait croire que l'on est supérieur aux autres. Ma définition se base sur mon cas, parce que dans ces moments je ne me sens pas inférieur du tout.
Ou alors est ce parce que je me sens inférieur en gestion de mes émotions que je gonfle mon ego pour rentabiliser la balance ? 🤔

Complexe d'infériorité, je le vois comme lorsque l'on se sent inférieur aux autres pour x raisons. Dans mon cas c'est pour le fait d'avoir cru que j'étais supérieur aux autres qui me fait me sentir faible. Du genre "pour qui tu te prends, tu as pas la science infuse, il n'y a que les gens débiles pour se croire au desus de tout le monde etc".

Ça arrive de moins en moins avec le temps, sûrement la maturité qui fait ça. Mais je pense que cette condescendance est très liés à nos problèmes personnels, elle est plus révélatrice d'un malaise intérieur que d'une volonté de nuir à l'autre.

Sinon 95% du temps, je ne me considère pas plus ni moins intelligente que les autres êtres de ce monde (même hypothétique être de l'univers).

Dans mes recherches de réponses sur la surdouance, j'ai aussi entendu certains parler de "mission de vie" comme quoi les surdoués ont le devoir de guider ceux qui ne sont pas aussi doués, je trouve ça très très très très exagéré, à la limite du fantasme. Mais bon, chacun gonfle son ego comme il l'entend. 🤷‍� Perso, ça m'amuse beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres Empty Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Basilice le Mar 2 Juin 2020 - 13:56

My_illusion a écrit:C’est d’ailleurs entre autres pour cela que je considère que la vie ça se mérite; nous avons de la valeur parce que nous réagissons et agissons, ça ne tombe pas du ciel la valeur. Cela fait dresser les poils à ceux qui ont été valorisés sans avoir eu d’efforts à fournir

My illusion,

Je trouve intéressant ce que tu dis sur ce fil.

Pour moi la valeur ne tombe pas du ciel, sauf si l'on considère que les cigognes amènent les bébés par cette voie^^, mais je la vois comme un cadeau que chacun reçoit, qui est irréductible et qui donne des droits, quel que soit ce que l'on fait ou pas.
Et pourtant je ne fais pas partie des gens qui ont été valorisés dans leur être, c'est un effort (une somme d'efforts plutôt) que j'ai eu à fournir pour être, être est une conquête.

My_illusion a écrit:Ils n’ont pas eu ma vie donc ils ne peuvent pas comprendre que je suis incapable de m’offrir de la valeur juste parce que je suis ... une vie?

Mais personne n'a eu la vie de personne, nous avons tous des manques et bien malin qui peut prétendre savoir ce que son voisin a connu, vécu, ce qu'il vit et traverse (en joies comme en souffrances - pour résumer à ces deux aspects).

Oui je trouve que la valeur d'une vie compte, quelle que soit ce que l'on en fait. Tu n'es pas une vie mais tes parents t'ont transmis la vie, tu portes en toi cette valeur et tout ce qui t'a été transmis ainsi que tout un potentiel, tu as cette valeur "sans rien faire".

My_illusion a écrit:Si je me permets d’être parfois dure, jugeante et provocatrice c’est avant tout car j’aimerais qu’en face de moi, il y ait de l’inspirant. Je me dis souvent « c’est tout? » déception et ennui me rendent plus acerbe.

Je suppose que la demande est trop élevée.


Je ne la trouve surtout pas légitime, ta demande.
Espérer trouver de l'inspiration chez l'autre ok et bien sûr, aspirer à un équilibre avec l'autre est important, mais attendre de l'autre qu'il soit distrayant, inspirant, intelligent, qu'il soit tout le temps là où on l'attend, je trouve que ce n'est pas légitime.
Heureusement que l'autre est autre.


Dernière édition par Basilice le Mar 2 Juin 2020 - 16:51, édité 1 fois
Basilice
Basilice

Messages : 1804
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum