Là où le sens prends vie

Aller en bas

Là où le sens prends vie Empty Là où le sens prends vie

Message par Merlin Lun 29 Avr 2013 - 12:48

Je ne connais rien d'autre que la création parce que là où elle est vie le sens et l'envie d'être
Je ne connais rien d'autre que le sens parce que partout présent lorsque aucune main ne semble perdue
Je ne connais rien d'autre que la beauté caché ou présente qu'elle soit noire ou lumineuse, jour ou nuit
Je ne connais rien d'autre que le possible au delà de l'horizon où derrière vivent tant d'autres vies
Je ne connais rien de plus important que des coeurs battants à l'unisson d'un nouveau pavillon liberté
Je ne connais rien de plus important que le chemin bordé de l'herbe où les lucioles arborent la magie
Je ne connais rein de plus important que nos pas et nos rythmes personnels dans le respect
Je ne connais rien de plus important que demain lorsque le bleu du ciel, de la mer, des lacs brilleront
Je ne connais rien de plus judicieux la patience force de raison d'être et de savoir faire confiance à demain
Je ne connais rien de plus judicieux l'envie de laisser nos acquits matériels pour préserver les matériaux
Je ne connais rien de plus judicieux le temps valeur personnelle et commune à redéfinir en arc en ciel
Je ne connais rien de plus judicieux l'acceptation de ne pas avoir su faire autrement avant d'apprendre
Je ne connais rien de plus agréable que la musique à son origine jazz harmonieux demeure dans mon coeur
Je ne connais rien de plus agréable la douceur de la nature lorsqu'elle apaise et rassure mes illusions certaines
Je ne connais rien de plus agréable que de donner du sens à mes mains mes lendemains et puis de les poser
Je ne connais rien de plus agréable les éléments réunis en un seul lieu et la présence d'un seul être de bonté

Alors je crée parce que ma raison d'être, de faire, mes relations et mon devenir offre à ma vie tout son sens
Mais sans ces autres doués, si doués pour faire que mon rêve deviennent concret
Je ne saurais que le confier à l'art lorsqu'il réunit les arts et les sciences en une création nécessaire à demain
Et faire de nos chemins un commun d'humanité où nos lendemains plus bleus avec notre sang toujours aussi vivant
Dans nos coeurs exprimant par nos mots tout cet amour sous tant de diverses formes parfois violente

C'est au début janvier 2012 avant de partir d'Orléans, j'écrivis un texte "Oser" et je vais vous le partager à présent...
C'est en rangeant mon bazar que je l'ai retrouvé hier par hasard, surement une histoire de la pureté et de l'intellection du beau

Oser

Je me souviens de ce totem, ce navire et ce radeau, cet autre groupe continuant d'avancer ensemble... Je me souviens de tant de choses mais je n'ai pas osé et dans cette fuite, je me suis senti perdu

Parfois l'on ose pas, l'on ne sait pas, on choisit de ne pas oser et on finit par s'apercevoir que l'on a pu se tromper... S'en apercevoir aussi suite à une discussion que j'ai eu ce matin avec notre (formatrice) - [prénom composé] - lorsque je me suis absenté pour aller imprimer un document

Il y a des choix que chaque personne fait et ces règles que l'on a osé signé ensemble

Il y a cette formation et cette réussite que l'on souhaite chacun à notre façon pour toutes nos raisons personnelles

Il y a nos espoirs, nos volontés, nos nécessités et nos responsabilités, tant de choses qui fondent nos raisons d'être ici, mais sommes-nous vraiment ? Lorsque si souvent le chacun pour soi et le si peu d'échanges nous fait oublier que l'enrichissement mutuel, celui de nos avis, celui de nos expériences, de ce qui naît dans ce que nous pourrions créer ensemble si nous osions... Cette possibilité que nous ait offerte de créer en choisissant d'aller dans cette démarche

La raison ou l'envie, un choix cornélien, un choix qui constitue un dilemme, il oppose la raison et les sentiments.
L'envie de réussir et cette raison me semble personnellement souvent perdu
N'était-ce pas un choix que notre formatrice nous invitait à faire lors de la première semaine d'intégration ?
Mais avons-nous choisi vraiment ?
J'ai envie de réussir mais j'ai perdu depuis longtemps la raison sans jamais avoir osé...
J'ai eu envie, vraiment envie mais j'ai fini par perdre d'avoir envie parce que c'est la raison que je cherche, c'est elle qui me semble être la clé véritable des succès qui s'offriraient à nous

Qui pourrait dire... c'est raisonnable de vivre la formation chaque jour et de ne pas oser

Ce que je pense de moi, c'est de ne jamais avoir trouvé cette raison, d'avoir juste eu envie et d'être désormais perdu... C'est ma vision, mon ressenti mais chaque personne a sa façon de voir, de ressentir, de vivre, de faire, d'être et ce ne serait pas raisonnable d'oublier cela, de ne pas respecter le choix choix d'une personne, si tant est que cette personne respecte la liberté des autres qui auraient décidé d'oser, de créer, de faire, d'innover, d'être et de travailler ensemble, vraiment ensemble... Et même si, des personnes s'éloignaient, tombaient du radeau, et dans cette nage en eau froide commençaient à boire la tasse, j'oserai encore et encore, oui j'oserai suter à l'eau s'il le faut, j'oserai soutenir j'oserai aussi s'il le faut aller au conflit, faire en sorte d'avancer de nouveau ensemble, parce que c'est mon choix, simplement mon choix et bien au delà, c'est ma raison d'être....

Alors aujourd'hui, je fini par oser, par oser pour retrouver la raison et n'être pas là simplement par envie de réussir mais pour oser, pour oser ensemble je l'espère...
Oser ensemble pour choisir d'oser
Chaque personne peut oser ou pas, c'est son choix
Oser pour ce qu'il ou elle veut

Notre formation se trouve là je pense, simplement là
Oser et cette raison

J'oserai désormais, j'espère le plus souvent possible de façon bénéfique pour avancer ensemble
Cela peut-être plaira ou pas, surprendra, la seule chose que je peux vous dire, c'est que je ferai de mon mieux pour oser

Si ce totem, si ce navire et ce radeau voguant sur cette traversée que nous faisons ensemble était le notre, qui osait dire où il serait où il ou elle se trouve ? Sur le pont, sur le radeau, à nager, dans la cale ou ailleurs...
Ne sommes-nous pas dans cette même embarcation, cette formation où nous avons pas su vraiment choisir d'oser, choisir d'enrichir et de faire que nous devenions chacun des Padawan, des Yodas ou des Jedïs...

Oser tellement de choses possibles

J'ai décidé d'oser, oser... oser et encore oser...

Personnellement, j'ai désormais choisi

Et même si je commence mon premier stage lundi et que nous allons être deux groupes
Quel pourrait être le rapport...?"


Lettre écrite et lue le vendredi 6 janvier 2012... et reçu "Amen" à la fin...
Le mercredi 11 janvier 2012 à midi 20... je suis parti

L'histoire se répète...

Parce qu'un jour le rose a rencontré le bleu
La séduite et a protégé le soit disant noir
Mais voilà le vide cela n'existe pas, c'est absolument impossible !
Et c'est pour cela qu'il y a un album arc en ciel répondant au doux titre de "Entre gris clair et gris foncé"
Il parle du point d'équilibre, de la chance, de l'amour, d'appartenance, de liberté, de mots...
Il est mon essence et mon sang, il coule dans mes veines et fondent mes raisons en toutes saisons

Oser c'est intéressant
Lorsque j'arriva au bar à l'anglaise proche de la faculté de lettres de Tours
Elle était là avec une amie
Elle s'est retournée vers moi au moment où je commandais et m'ordonna presque je devais choisir une bière
Je prenais alors un sirop de violette et j'adorais lui disais-je
Elle me disait qu'il fallait que je sois un homme et boire une bière
Je lui dit qu'il y avait même du sirop de violette bio, enfin vendu dans des magasins qui vendent du bio
Et que j'étais tombé dedans étant petit
Elle me dit "Ah Obélix"
Oui voilà et je lui dis qu'elle ne me voyait pas comme dans la chanson
Je lui dis alors celle à la fin d'un dessin animé enfin un film plutôt
Mais quel dessin animé ??? quel dessin animé ???
Je lui dit je ne sais plus mais la chanson s'appelle "Elle ne me voit pas" et se regarde sur YouTube
Je lui demandais si elle venait souvent ici, elle me répondit non
Au moment de payer, elle pris la parole et dit par un lapsus révélateur Barmaid ou lieu de Barman
Elle admis lorsque je lui remémora ses mots
Et je lui dit c'est le métier que vous ferez après parce que pour moment vous ne l'êtes pas
Elle m'avoua que oui, barmaid sexy
Mon sirop de Violette et une bière en bouteille assez célèbre depuis la fête du 4 mai portant son prénom
Mais il fallait payer alors j'allais d'abord chercher de l'argent auprès de ma meilleure amie répondant au doux nom de Marie (enfin presque car composé en vrai)
Ce soir là, elle m'invita et me dit par la suite que cela sera l'occasion de lui offrir un verre la prochaine fois
Je lui dis qu'il n'y a pas de hasard, cela n'existe pas parce qu'un poète à dit autre chose
Elle me dit quoi ?
Il n'y a que des rencontres et lui c'est Paul Eluard
Elle n'a rien su de moi et j'ai tant appris d'elle et su aussi en voyant cette petit flamme dans ses yeux continuant à vaciller en continuant son chemin
Cherchant sa liberté et passant de bar en bar histoire de séduire et de trouver un travail de barmaid sexy et faire de cette petite fuite en avant son essentiel présent
Alors je savais déjà que je repasserai boire encore et encore du sirop de violette et verser cette eau pure de la deuxième bouteille en verre
Je savais déjà que je la reverrai, je ne savais pas quand mais je savais que ce serait le bon moment

Je n'aurais JAMAIS osé l'aborder, j'aurais eu bien trop peur alors aurais-je perdu la raison ou n'aurais-je pas refermer une plaie trop profonde
Ma meilleure amie presque infirmière alors surement qu'elle m'aide avec justesse dans sa façon d'être organisée et que j'adore être avec elle
Tellement rire, danser, chanter les couleurs de son arc en ciel où la drôlerie rythme le tout
Toutes les personnes se prénommant Marie porte le monde et qu'il soit composé ou pas, elles fondent tant d'espoir en la vie
Je porte aussi ce prénom et aussi longtemps qu'il vivra en moi j'oserai, j'espère un jour, dépasser la frontière et oser aborder une femme

Parce que je ne connais même pas son prénom et n'a aucune idée du sens de l'immense tatouage arborant son dos à demi-dénudé
Monochrome un peu plus sombre que sa peau clair, harmonieux devait être peut-être le sens de ce qu'elle souhaite dans sa vie
Je ne savais presque rien d'elle alors je retournais bientôt dans ce quartier pour comparer les sirops de violette
Il semble qu'elle voulait s'envoler telle un papillon de nuit mais la liberté bien plus riche et belle lorsque marcher s'illumine sur le chemin bleu

Et vous qu'aimeriez-vous oser ?
Merlin
Merlin

Messages : 1113
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 50
Localisation : Présent à Tours ou Là et Maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Là où le sens prends vie Empty Re: Là où le sens prends vie

Message par Invité Lun 29 Avr 2013 - 13:03

Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose à oser. A mon sens il n'y a simplement qu'à vivre intensément le moment présent, en pleine conscience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Là où le sens prends vie Empty Re: Là où le sens prends vie

Message par Merlin Lun 29 Avr 2013 - 13:08

Oser dans le présent bien sûr, c'est ce que je pense aussi...

Parce que oser plus tard, souvent cela fait parti du passé et des actes manqués
Merlin
Merlin

Messages : 1113
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 50
Localisation : Présent à Tours ou Là et Maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum