Sérendipité

+19
Harpo
moldamel
MindVenturer
Basilice
La Maison-Verte
Amocore
Anubis
ViVie
solifleur
Dark La Sombrissime Encre
♡Maïa
Bob Nuocmam
Lemniscate le papillon
Renarde20
Réplica du Zebre
Mag
Aerienne
Mowa
arôme naturel
23 participants

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Sérendipité Empty Sérendipité

Message par Invité Mer 27 Mar 2013 - 22:00

Une toute nouvelle présentation pour un ancien membre.

Mais à quoi sert-elle donc à ce fantôme d'être hantant ces lieux depuis presque deux ans ? A marquer un changement sans doute, une barrière évolutive. Non pas un renouveau mais bien plus l'abandon d'une chrysalide de plus.

Sérendipité. Découverte de quelque chose par accident et sagacité alors que l'on est à la recherche de quelque chose d'autre.

C'est un peu cela. D'autres événements que la recherche de la douance m'ont poussé à prendre contact avec des psychologues, et, chemin faisant, j'ai accepté de me confronter à ces tests qui permettent in-fine de mettre des mots sur des comportements, ressentis et décalages qui m'ont accompagné toute ma vie.

Cette sérendipité s'est avérée faire partie de mon comportement bien avant que je ne prenne conscience de son existence en tant que concept, et que je comprenne par là même qu'elle était réfutée, voire déclarée comme inexistante par la société qui nous entoure.

Elle a toujours constitué un moteur pour moi, me permettant de m'extraire de l'impression que ma vue sur les êtres, choses et environnement était le point d'arrêt à garder en tête, structure seule à même de m'aider à me tenir debout.

J'ai accepté ainsi de me mettre en défaut, alors même que la recherche de certitudes m'avait poussé auparavant à consulter. Faire un pas de plus, un pas dans le vide, afin d'apprendre qui je pouvais être, non pas dans un espace-temps figé et somme toute pouvant passer pour rassurant, mais en évolution comme je le percevais intuitivement.

Toutes mes recherches, propulsées qui plus est par les confrontations que j'acceptais alors de cœur-joie, même si certaines de ces dernières furent plus que brûlantes, m'ont conduit à examiner la psyché humaine et ses imbrications avec la sociologie.

En parallèle, je me suis intéressé plus profondément à la physique, et plus particulièrement à la physique quantique. Pour arriver il y a peu à fouiller le principe d’incertitude d’Heisenberg et les principes de non-localité mis en avant au travers des " Inégalités de Bell ".

Toutes les expériences réalisées jusqu'à ce jour, visant à prendre le contre-pied de ces dernières, ont échoué. Ce qui tend à prouver, pour l'instant, et tout au moins au niveau de la physique des particules, que le libre-arbitre existe, et que le hasard peut se manifester en de différents points de l'Univers en provoquant un influx identique et simultané à la fois.

Ce phénomène est recoupé par la sérendipité (découverte par accident) tout en n'enlevant pas le libre arbitre qui est mien d'avancer dans un chemin à priori déclaré comme pouvant être une impasse. Le rapprochement que j'effectue entre les deux concepts m'incite alors à poursuivre ma voie, laquelle ne s'arrête ainsi pas aux phénomènes qui sont purement externes à mon être, mais qui les prennent comme intriqués, raccordés à tout ce qui m'entoure.

Cette démarche est plus qu'un exutoire à quelque peur que ce soit. Elle fait la part belle à l'aventure de la vie par l'acceptation même qu'elle apporte à ce défaut de maitrise que je ressentais auparavant. Elle éclaire d'un œil neuf la position que j'occupe par rapport à l'Univers, et me fait plus ressentir le fait que je suis, dans l'état d'humain constitué, au sein d'une espace de jeu dans lequel j'ai à découvrir sans crainte aucune le chemin qui est le mien.

L'acceptation de l'existence infrangible de l'inconnaissance comme étant constituant de la pensée et de la matière me donne liberté de penser à la mobilité qui est mienne de parvenir à la restreindre tout en n'ayant aucune sorte d'obligation à la circonvenir parfaitement.

Ainsi, l'échec n'est plus vu comme un manquement, mais comme la preuve même d'une recherche, évacuation des possibles testés et non avenus.

Alors, ceci justifiait à mon sens un renouveau, une remise à plat d'un présentation, un regard différent sur les partages que j'aurai désormais avec vous.

Cordialement,

Mjöllnir


Dernière édition par Mjöllnir le Sam 25 Mai 2013 - 10:03, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 27 Mar 2013 - 22:16









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par arôme naturel Mer 27 Mar 2013 - 22:19

Bonsoir Mjö,

Heureuse de lire cette nouvelle présentation, premiers postes de probables partages en nombre à venir, à l'instar de ceux que tu nous offres depuis deux ans. Merci à toi pour cela.
C'est intéressant que tu parles du principe d'incertitude d'Heisenberg, je m'y suis penché il y a quelques semaines de cela en proposant à un collectif une idée d'article intitulé "le déterminisme taclé par la physique quantique" mêlant philosophie, physique (inégalités d'Heisenberg), éthique et positionnement libertaire Smile

A bientôt ici ou là, l'ami, ...
arôme naturel
arôme naturel

Messages : 140
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 55
Localisation : en mouvement

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 27 Mar 2013 - 22:27

Bonsoir arôme naturel Smile

Je suis heureux de lire un de tes messages et content de ta présence tout en début de cette nouvelle présentation.

Il sera sans doute l'occasion ici, pour moi, de laisser passer plus simplement les flux de mes intérêts divers et variés, et, effectivement, d'apporter la contibution, aussi modeste soit-elle, à ces partages qui me marquent tant.

J'espère justement progresser dans la direction que tu soulignes, et laisser cette sérendipité faire son œuvre, même si les conclusions que j'en tire paraissent improbables.

C'est certainement d'un bouillonnement que l'on pouvait autrefois qualifier d’anarchique que sortent de belles découvertes ou de beaux rêves, et cet espace inexploré laissant ouvert la porte des possibles ne m’effraie plus en rien.

A bientôt donc Smile

Amitiés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Jeu 28 Mar 2013 - 11:54


Sérendipité Mind_Tripping_by_gilad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Mowa Jeu 28 Mar 2013 - 17:48

Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre... Et je suis ravie de pouvoir te lire encore.

Spoiler:

C'est intéressant cette définition de la sérendipité. Il me manquait jusqu'à présent cette notion de "recherche de quelque chose d'autre", qui me fait penser à la semi-boutade: "La vie, c'est ce qui se passe pendant qu'on est occupé à prévoir autre chose".

Question: ces découvertes bienheureuses peuvent-elles se produire alors même que l'on n'est occupé à rien chercher de spécifique? La sérendipité telle que je la vis est l'art d'être tellement "en place" avec soi que les choses (la vie) s'enchaînent avec fluidité, y compris les hasards bienheureux, qui en viennent presque à couler de source.

Mowa
Mowa

Messages : 4392
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 54
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 1:15

hello Mowa Smile

Je me souviens oui. Ainsi que de ta discrétion. Cela est aussi un plaisir de te lire. Pour la part, la sérendipité n'est pas la recherche de quelque chose d'autre, bien plus l'effet de rester en éveil aux événements périmétriques à l'action menée ou entreprise. Cet éveil qui conduit à s'interroger sur les effets de bords inattendus ou imprévus, et ainsi de pouvoir en suivre le fil, diverger en quelque sorte. J'ai tendance à croire que l'arborescence de pensée Z nous permet d'en tirer quintessence qui plus est.

Il est fort probable que ces découvertes accidentelles puissent également se passer lorsque nous ne cherchons rien, oui. J'ose le penser à plusieurs titres :

- Premièrement parce que la vie continue son parcours, que nous y soyons inclus ou pas;
- Deuxièmement parce que notre esprit libéré, donc non focalisé, peut simplement et plus facilement s'arrêter pour jauger d'une chose qui l'attire.

Dirai-je " l'occasion fait le larron " ? Presque...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 1:45

Le terme « sérendipité » veut dire « découvrir quelque chose d’inattendu par le hasard et l’intelligence », néologisme de l’anglais serendipity, tiré de Voyages et aventures des trois princes de Serendip, conte persan dans lequel les trois héros, envoyés à l’étranger par leur père pour parfaire leur éducation, utilisaient des indices pour décrire un animal qu’ils n’avaient pas vu.

La sérendipité, c’est le fait d’être toujours à l’affut de l’opportunité, savoir écouter et percevoir ce qui nous entoure pour faire de passionnantes découvertes. C’est un concept bien plus fort que le simple hasard (bien que celui-ci fasse partie intégrante de cet état d’esprit), puisqu’il allie la sagacité, la capacité à être réactif et observateur et à oser utiliser des idées non communément acquises. Savoir penser hors des structures et utiliser des moyens détournés pour arriver à ses fins.

De base, le « destin », les « signes » sont une immense connerie, et j’ai tendance à regarder avec dédain tous ceux qui y croient. J’y vois là un abandon de sa propre vie à quelque chose de prétendument supérieur, une facilité de pensée (« j’ai rencontré ma copine dans telle école alors que je ne devais pas y aller à la base, c’est le destin. » Non connard, ça s’appelle le hasard des rencontres ^^) et un artifice destiné à se protéger du caractère aléatoire de la vie, un doux fanatisme, ou les restes d’une éducation religieuse. Le monde n’est que chaos, hasard et opportunités, notre existence sur Terre n’est elle-même due uniquement au simple hasard, une cascade d’évènements heureux qui ont permis le développement de la vie sur notre planète. Et même, par extension, la vie elle-même n’a que le sens que l’on veut bien lui donner.

Vu d’un regard extérieur et banal, on peut penser que ma vie s’embourbe. Et pourtant, j’ai enchaîné les rencontres, les expériences, et ai acquis une richesse intérieure et une paix intime extraordinaire. Tout ce qui est matériel et a trait au travail me paraît désormais complètement vain, et j’avoue que j’ai un mal infini à comprendre cette fascination collective pour le travail, alors que tout n’est qu’opportunité, écoute et observation. A quoi bon s’échiner dans ce cirque archaïque nommé « CV + Lettre de motivation » alors que le réseautage subtil et intelligent est non seulement plus efficace, mais également bien moins fastidieux ? Pourquoi s’emmerder ?

Des objets retrouvés en refaisant un chemin mental, sans céder à la panique. Rencontrer des gens de tous milieux a toujours été une obsession pour moi, qui n’ai jamais voulu me limiter à un milieu social ou à une tranche d’âge. Même chacune des femmes avec qui j’ai partagé un lit m’ont laissé un souvenir vivace, de tous milieux comme obédiences.

Un exemple parmi tant d’autres : fin janvier, je vais boire un verre avec quelques connaissances bordelaises, et je dois prendre un TGV en fin d’après-midi pour rentrer sur Paris. Seulement, la discussion (passionnante) s’éternise et se termine à 2 heures du matin. Pour vous résumer rapidement la situation : plus de batterie sur mon téléphone ni sur mon ordinateur portable (donc personne à contacter), la gare est fermée et ses alentours sont investis par une population inquiétante, 10 centimes d’euros dans ma poche, et une furieuse envie de dormir qui m’obsède. Hors de question de céder à la panique, je tente de réserver une chambre et de la payer (sans succès) dans un premier hôtel, où je vais aux toilettes, sises à côté d’un escalier de secours, ce qui m’a donné une idée. Je pars donc en direction de l’Hôtel xxxxxxx , où il n’y a pas de réceptionniste à cette heure tardive. Je descends me laver les mains et en profite, en remontant, pour aller dans l’escalier de secours qui, ô surprise, est chauffé, a de la moquette et ne possède pas de caméras. J’y ai passé une nuit presque confortable, en toute sécurité, pour reprendre un train en milieu de matinée.

On me disait souvent « t’as le cul bordé de nouilles toi ». Pas du tout, je suis juste à l’affut des opportunités au lieu de geindre dans mon coin en espérant attirer l’attention, comme trop de gens le font.

Autre phrase qui a le don de m’amuser : « avec la chance que t’as, pourquoi tu ne joues pas au Loto ? ». Parce qu’en plus d’être un baise-couillon pour simplets, le Loto ne laisse pas de place à l’intelligence ni à l’observation, c’est simplement une suite de chiffres tirés au sort, purement aléatoire. J’ai statistiquement plus de chances de caner en me prenant une noix de coco sur le crâne, aucun intérêt.

La sérendipité fuit le stress et la nervosité sur des choses futiles, elle méprise les artifices pour se concentrer sur le nécessaire. Elle sait trouver un principe général derrière un phénomène particulier mais surtout, elle est désinvolture, détachement, apaisement et foi en ses capacités. C’est le hasard et la sagacité plus que l’aléatoire ou le bourrinage (« le travail paie »), c’est savoir faire des associations d’idées entre des domaines qui semblent opposés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 10:25


Sérendipité Sorry__we__re_open_by_Enerie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Aerienne Ven 29 Mar 2013 - 14:34

Coucou Mjo Razz

J' aime bien ton évolution, dont témoigne ta nouvelle prés' et ton concept de sérendipité (auquel j' adhère) Cool

Je rebondis sur la théorie de Bachelard que tu as revisité : facepalm
''Ainsi, l' échec n' est plus vu comme un manquement mais comme la preuve même d' une recherche d' évacuation des possibles testés et non avenues'' Approuve

Ta richesse intérieure et ta paix intime extraordinaire me réjouissent sunny

Bon we, l' Ami Bisous Amis
Aerienne
Aerienne

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 64
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Mag Ven 29 Mar 2013 - 18:33

Very Happy Coucou !
Mag
Mag

Messages : 3860
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 75

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 19:08


Sérendipité 56602f110de89076c90f03935f2e6d19-d5nlbqa



Sérendipité Serendipity_by_Dee_T

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 19:41

Théorie de la gravité quantique

http://www.cpt.univ-mrs.fr/~rovelli/book.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 19:46

hello Aérienne Very Happy

Je ne connais pas Bachelard, mais vais m'y intéresser de ce pas.

Comment vas-tu ?

Bisous Amis


Dernière édition par Mjöllnir le Sam 30 Mar 2013 - 4:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 19:47

hello Mag Very Happy

je sors un peu de ma retraite pour reposter. Tes avancées continuent ?

Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Réplica du Zebre Ven 29 Mar 2013 - 20:14

Je suis pas
Tu n'es pas
Il n'est pas
Nous sommes pas
Vous n'êtes pas
Ils sont pas

Pourtant pas à pas, ils avancent....
Réplica du Zebre
Réplica du Zebre

Messages : 237
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 55
Localisation : Roazhon

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 20:18

Le nuage électronique dans lequel la mesure fige le lieu ou la vitesse. Chacun d'entre nous serait-il simplement, sur l'instant, le révélateur de l'autre dans son infini de possibles ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 20:39

Bonjour Mjöllnir. J'ai lu ta présentation, fastidieuse pour moi au départ, puis limpide. Enchantée de faire ta connaissance. Je saurais me faire discrète pour t'écouter parler de ces nouveaux horizons. Tous mes encouragements. Bonne soirée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Ven 29 Mar 2013 - 20:59

Salut Cilou la fouine Smile

Enchanté aussi de faire la tienne. J'espère te lire ici néanmoins !

Bonne soirée à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Réplica du Zebre Ven 29 Mar 2013 - 21:03

Je recommence pour avoir le droit à une bienvenue quand même sur ce fil...

Je hache
Tu haches
Il hache
Nous hachons
Vous hachez
Ils hachent

Menu menu on hache les maux !
Réplica du Zebre
Réplica du Zebre

Messages : 237
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 55
Localisation : Roazhon

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Sam 30 Mar 2013 - 0:12

J'examine
Tu examines
Il examine
Nous examinons
Vous examinez
Ils examinent

Afin de trouver le bonjour qui sied en entrant chez quelqu'un ... 2nd degré


Dernière édition par Mjöllnir le Sam 30 Mar 2013 - 4:05, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Sam 30 Mar 2013 - 0:30

Théorème de Nash


Encore une voie vers l'abduction ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Lun 1 Avr 2013 - 15:40

Sérendipité 525397_515518138494103_131270739_n
Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Lun 1 Avr 2013 - 21:48



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Lun 1 Avr 2013 - 22:07

L'essentiel jamais ne s'oublie Wink
Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Lun 1 Avr 2013 - 22:09







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Lun 1 Avr 2013 - 22:20

Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Lun 1 Avr 2013 - 22:26



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Lun 1 Avr 2013 - 22:34

Sérendipité Tumblr_mbs4r04WBm1qbmgeto1_500
Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Lun 1 Avr 2013 - 23:22

Le raisonnement

http://ginoux.univ-tln.fr/HDS/Raisonnement.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Lemniscate le papillon Lun 1 Avr 2013 - 23:45

Sérendipité Wp0132-the-ferguson-family-holding-hands-in-bronze_w960_h1000

Bonsoir et bonne nuit Amigo... suis HS....Wink
Lemniscate le papillon
Lemniscate le papillon

Messages : 6348
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 52
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Lun 1 Avr 2013 - 23:49

Douce nuit les Z'amis Sleep Sérendipité F-2-0061
Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mar 2 Avr 2013 - 10:48

Je viens de lire " La fabrication des mâles " de Georges Falconnet & Nadine Lefaucheur (Editions du Seuil, 1975), cela deux ans après avoir lu " Le 2ème sexe " de Simone de Beauvoir.

Je parlais de sérendipité et mettais en avant le mécanisme conjoint, l'abduction, comme corollaire à l'activation, voire à l'amplification de ce dernier.... Eh bien, il me semble que cette dernière lecture vient apporter de l'eau à mon moulin.

Je suis de plus en plus détaché des structures mentales qui m'ont été implantées, sans pour autant penser un instant que ces dernières l'ont été de manière volontaire. Le regard que je porte à présent sur ce bout de vie que j'ai parcouru m'incite à comprendre que l'enfance n'est qu'en mesure de " capturer " un modèle et de se l'approprier pour s'intégrer, sans un instant pouvoir peser les faits et leur écart par rapport aux ressentis qui bouillonnent intérieurement.

Ces lectures, conjointes à bien d'autres, me font prendre du champ, regarder mon évolution d'un œil détaché. La spire conjointe du vouloir et du pouvoir s'inscrivant dans la mouvance entre le "je fus imprégné" et "je dois m'y inscrire" me paraissant désormais porteuse d'une dichotomie mortifère, j'extrais du cycle de probation de mon être vis-à-vis de lui-même la leçon suivante :

Qu'est-ce qui prouve ton existence hors le fait de connaitre ce qui t'imbibe et que te fut donné ? Ce "don" fut-il une canne pour te permettre de te dresser en tant qu'être indépendant, ou bien fut-il un legs "imposé" pour perpétuer un chemin quel qu'il fusse, donnant ainsi aux prédécesseurs un moyen de croire en ce qui fut vécu et fait ?

Le seul axe dans lequel je puisse, à mon sens, trouver indépendance, est celui de l'abstraction conjoint, par après, à celui de l'abduction. Par essence, me décharger des influx que je prenais auparavant pour constituant de ma personne, faisant ressurgir la structuration sous-jacente qui me constitue pour, par après, me laisser envahir par l'instant sans les filtres qui me furent apposés.

Toute recherche, à mon sens, ne peut "coller" à l'être que si sa structure est "décapée", présente instant par instant aux stimuli externes. La façade, les scories déposées lors des phases de croissance en manque d'autonomie (qui s'explique par la nudité intellectuelle des ages premiers), se doivent d'être prises comme elles sont : Une phase d’acquisition d'outils, quoi que ces derniers puissent "valoir". Par la suite, reste à l'être à en jauger la validité, non pas dans le terme absolu, mais bien plus en terme d'adéquation entre lui et le monde, et cela en tant que vibration, en tant qu'interface entre lui et l'extérieur.

Sans parler de mission au terme messianique, je tends à penser à l'imbrication la plus adaptée possible. Pour cela, se retrouver en harmonie avec le monde, c'est accomplir un cheminement qui rend indépendant des secousses dues au parcours en ce dernier. Et, pour aussi curieux que cela puisse paraitre, cette approche tend plus à couper les liens qui me raccordent à lui de manière proche.

Si je dois prendre une image, je comparerais la vie à une bouée. Fixée au sol marin, elle est submergée lors d'une tempête. Libre de ses mouvements, elle peut flotter à son gré. Elle n'est plus un repère pour d'autres, mais elle voyage dans l'océan et visite ainsi le monde, par là-même consciente que son détachement lui fait voir ce dernier en plus de facettes qu'elle ne l'aurait autrement pu.

Ainsi, le flot qui la porte lui donne des éléments autrement invisibles (abduction), non pas parce qu'ils viennent vers elle, mais bien plus parce qu'elle a accepté d'aller à leur rencontre de manière volontaire. Volontaire ? Eh bien oui, volontaire par son lâcher-prise par rapport à elle-même. Volontaire par la conscience qu'elle a de son évolution qui est, au bout d'un moment, uniquement liée à l'apprentissage qu'elle fait de ce qui lui fut donné et qu'elle peut, désormais, utiliser à son propre gré et à sa propre vitesse.

En m'extrayant de cette image, je m'applique à regarder ce qui constitue la bouée en moi : C'est la flottabilité que je peux me permettre de prendre entre ma structuration et l'acquisition de savoirs et d'images du monde qui m'entoure. Et, ce faisant, de me libérer des chaines que représentaient les jugements issus des certitudes qui n'étaient miennes que parce que je les avais acceptés comme vérités sans aller de moi-même en examiner le bien fondé et l'adéquation avec ma constitution primale et les ressentis en surgissant.



Dernière édition par Mjöllnir le Mar 2 Avr 2013 - 21:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Mar 2 Avr 2013 - 11:43

Sérendipité 41MTQCE5SKL._SL500_
Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mar 2 Avr 2013 - 21:43

Merci renarde20. Je n'avais pas eu la présence d'esprit d'afficher la couverture Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mar 2 Avr 2013 - 22:15

Encore un journée d'accélération. Dans le train, avachi dans le compartiment de tête, seul, j'ai lu le dernier numéro de Science & Avenir. Un article très bien fait sur les relevés microondes opérés par le satellite Planck : Cartographie du fond diffus cosmologique.

L'accrétion se poursuit en moi. Digestion lente de toutes ces informations sur l'Univers, sur la "twilight zone" à jamais infrangible qui sépare la mesure du réel, ou plutôt de ce que l'on tend à nommer réel sans jamais le toucher vraiment. Ainsi se base-t-on sur la mesure comme vérité, pas comme progression, pas comme repère d'avancée, mais plus comme acquis, comme certitude.

Certitude. Image de la compréhension locale comme amer fixe, retenue au bord de la falaise de l'insondable, donnant lieu par la multiplicité de ses origines à autant de lieux de fixation que d'êtres, la notion de mesure n'étant la encore qu'un amas diffus de croyances mêlées au sensationnel d'une science dont les tenants et aboutissants échappent au commun des mortels.

Quelle que soit la teinture des civilisations, la terreur du vide prenant des couleurs à chaque fois changeantes, masquant l'inconnu de terme savants, recouvrant de postulats l'angoisse de l'invisible, l'homme n'affronte jamais la marche du temps dans l’ignorance de son chemin.

En m'approchant de cette frange je reviens vers moi-même. Je sonde l'infini comme miroir au mien, la boucle de la fractale se renferme en elle-même, à jamais imbriquée avec l'image extérieur/intérieur/extérieure/intérieure ... infini d'un cercle dont on ne connait pas le point de départ du tracé.

Ce dernier parcours encore une orbe dont l'amorce est inconnue, violant en l'espèce le continuum d'espace au sein duquel je me décris, puisque fini à mon esprit sans que ce dernier puisse avoir les moyens de matérialiser autre chose que la finitude des mots pour le représenter.

Ainsi, du vague irrésolu je peux tirer finitude, ne serait-ce que dans le temps imparti à en représenter l'idée. Et c'est cette stase informe parce qu'irréelle dans le ressenti mais fixe dans l'idée qui me rassure. Elle me fait ressentir un point de fixation entre ce qui m'entoure et ma substance, me permet de conceptualiser un berceau au sein duquel je repose.

Je suis le créateur de mon univers. J'y suis libre et peut y exercer mon envie de peuplement, tout autant que je sais à présent que je ne peux qu'être le seul à y pénétrer.

Ainsi, et ainsi alors suis-je serein. Il n'est que possibilité de créer pour avancer, et cette création imbrique d'elle-même, par son ontogenèse, la faculté de partage inhérente à la matérialisation de quelque produit qu'il soit : Une résurgence ne sait qu'expulser ce qu'elle à reçu.

Alors... que me faudrait-il comprendre ? Je pense en avoir l'intuition... Je suis au monde pour avancer et m'avancer en son sein. Rien n'importe que cela, et que la solitude apparaisse n'est rien. Elle n'est qu'une vicissitude liée à un chemin différent, temporalité de perception à un étage de matérialisation et de conscience. Elle n'a que l'existence que je lui prête sur l'instant, encore une marge entre mon réel soupçonné et la mesure que j'en fais.




Dernière édition par Mjöllnir le Mer 3 Avr 2013 - 0:52, édité 4 fois (Raison : Fauuuuutes :()

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 0:16



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 9:08

y a t-il besoin que je réagisse à ton (tes) post(s) ? tu connais mon avis.

Tout est question d'équilibre non pas par rapport à un point d'ancrage mais à son propre référence. à quoi bon de s'ancrer (comme tu le dis) sur des vagues ? Le cours de l'eau change sans arrêt. Tantôt des tempêtes tantôt des calmes désert. C'est La Vie. Ce qui nous créé, ce qui fait le "Nous".
Ce qui est riche c'est l'ancrage (je pense) sur le moment même à son propre référence selon notre observation et même notre évolution.


Même les vagues changent de position à chaque instant Wink. Alors je ne parle pas de l'être humain...


Longtemps on a discuté de la différence "ma vérité" avec "la vérité". mais il manque un aspect à mon égard. C'es que notre vérité n'est là que parce que l'on veut voir ces points d'accrochages. Alors pourrait-il possible de se dire que notre vérité sur l'instant est un point repère ?
A méditer... et surtout à laisser couler. Puisque ce que l'on voit n'est qu'une image de notre perception. Puisque la perception n'est que la confirmation de ce que l'on veut (peut?) sur l'instant.

A quoi bon, dans ce cas, là (comme tu le dis) de se baser sur des mesures ? Très changeantes, très variable, n'est qu'une illusion de ce que l'on cherche ou ce qu'on veut prouver.

N'est ce pas encore une fois un outils non pas pour prouver la véracité (notre véracité ou autre) mais un moyen de se consolider et s'affirmer pour pouvoir remonter son estime de soi. Aussi bien aux yeux des autres et donc aussi à son propre être.
En aucun cas je juge évidemment de ce moyen qu'on utilise. Tout est fait pour l'être humain. ON est fort mais on est aussi faible. Et on a besoin des outils pour canaliser nos forces mais aussi des moyens pour se renforcer dans nos faiblesses. Ainsi (un semblant) l'équilibre... n'est ce pas? Smile


Tout est bon à prendre tant que l'on sait l'intervalle dans lequel on veut rester. Tant que l'axe principal est tracé en nous, dans notre être. Et là on ne pourra pas se perdre je pense. Puisque c'est le fond de notre être qui gère notre fondamentaux.

GGrrrr, j'ai encore foncé que sur un axe en profondeur. Mais bon si je veux dire tous mes avis, sur les points que tu cites et qui me font echo, ca sera long. je préfère parler. CA va beaucoup plus vite. Même avec mon débit de parole Very Happy.


Dis le, dis le si t'as envie d'approfondir d'autres points. Ca m'apprendra à écrire aussi Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Renarde20 Mer 3 Avr 2013 - 9:17

Renarde20
Renarde20

Messages : 7219
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 51
Localisation : Lyon

https://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 9:20

Une chanson dont je t'en parlais.
Ca parle beaucoup de "combat", mais n'en tient qu'à la personne de tirer la bonne ficelle pour l'utiliser à de bonnes fins.

N'en tiens qu'à nous de percevoir cela comme la paix avec la vie et soi même pour mieux vivre.
Ne pas se bloquer donc au "semblant" de guerre que cela pourrait représenter. C'est une volonté de vivre. Smile

Kenza Farah:

NB: dans la chanson, quand elle dit "je ne vous écoute pas, vous avez tord", à l'inverse de ce que je peux présumer je ne prend pas ca pour une attaque. C'est une protection donc quelque chose qui se relie à la peur d'être attaqué comme d'habitude. Mais quand c'est dit en "paix", en "acceptation" pour moi cela montre juste que l'on délimite son périmètre. Là où on ne permet à personne de rentrer. C'est une chanson à soi même...Comme d'habitude vous me direz Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 13:38

Père trinque'ille Papy

douce journée Very Happy Sois cool !

Cette sale gosse!!!! ....


Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Lemniscate le papillon Mer 3 Avr 2013 - 13:50

Salut... mes zamis....

et bonne journée.... j'ai failli te bigophonner pour m'aider à retrouver mon youtube adoré.... mais j'y suis arrivée toute seule... trop contente, moi qui n'y pige rien...

En tout cas je tenais à t'exprimer à quel point je suis contente de te compter parmi mes Zamis....

sunnySérendipité 732478
Lemniscate le papillon
Lemniscate le papillon

Messages : 6348
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 52
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 13:55

king (j'ai trop bu la couronne tient pas en place...) Crazy

Smile
bonne journée ensolleillée Leminiscate Pour Toi

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Lemniscate le papillon Mer 3 Avr 2013 - 13:59

sunnysunnysunnyfarao tiens celle là tient mieux sur la tête Sérendipité 3580816257

Bizour tout plein de chaleur et de lumière pour toi zaussi !!! Sérendipité 4230346595


Dernière édition par Lemniscate le Mer 3 Avr 2013 - 14:02, édité 1 fois
Lemniscate le papillon
Lemniscate le papillon

Messages : 6348
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 52
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 14:00

lllooooooooooooooooooollllllllll drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 19:26

Ben je vois qu'on rigole bien, hein ^^

Ceci étant, j'aurais franchement tort de m'en plaindre. Un peu d'animation sur ce fil où la fantaisie n'a que peu cours ne fait que l'égayer Smile

J'allais continuer à dépiauter ce que je ressens, mais, devant cet étalage de bonne humeur, je remets ça à plus tard.

Bises à toutes Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Lemniscate le papillon Mer 3 Avr 2013 - 19:54

Tu peux continuer à dépiauter my friend !!! tout en délirant... tu sais si bien le faire,
Je te renvoie encore plein de bonne humeur.... sunny Laughing mais mets ta patte aussi !!! suis trop contente, d'avoir mieux fait connaissance avec toi...
Long hug
Lemniscate le papillon
Lemniscate le papillon

Messages : 6348
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 52
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 21:20

Je me joins à Lemniscate pour t'encourager Mjöllnir. Smile Je lis pieusement. C'est bien que tu rendes utiles tes lectures. On lit parfois des choses sans sérieusement les assimiler.

J'ai bien aimé les paroles de la chanson étoile_en_étoile, il me semble qu'elle suggère une certaine force d'âme, de croire en ses rêves et de ne pas se laisser décourager par les voix du renoncement.
Bonne soirée à tous!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Invité Mer 3 Avr 2013 - 21:32

Bonne soirée à toi également Cilou sauvage Smile

Est ce que je peux jouer l'emmerdeuse jusqu'au bout et tout faire pour t'empecher de te libérer de tes pensées. Very Happy Very Happy

Mais... Je ne peux pas effréner le plaisir que pourrait avoir Leminiscate Smile ... Donc... Je me plie ....
Respect

Je ne jouerai pas à la sale gosse...

Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sérendipité Empty Re: Sérendipité

Message par Lemniscate le papillon Mer 3 Avr 2013 - 22:21

Ne te plie pas au contraire... déploie toi..Very Happy et joue la salle gosse... j'adore ! plus on est de fous plus on rit et moins il y a de rizzzzzzzzz
Lemniscate le papillon
Lemniscate le papillon

Messages : 6348
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 52
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum