Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 19:31

Bonsoir Dauphin Smile

Il est vrai que cela est très agréable de poster pour pacifier le débat et de trouver un canal de communication. J'apprécie cela au plus haut point Very Happy

Et parfois émotion et logique se heurtent, ou se fuient...ce qui rend la décision difficile (et là oui, c'est du vécu, que je ne temporaliserai pas!): quelle jambe choisir, pr reprendre ta métaphore?... ce qui me semble un peu au moins être le cas pr YG ici...

C'est vrai. C'est là que, pour ma part, je place silence et recul, je mets en arrière plan cet affrontement interne, lui laissant le temps de murir.
A ce propos, j'ai bien aimé le livre de Jacques Fradin - L’intelligence du stress ". Y est entre autre expliqué que le limbique est plus " rapide " que le néocortex. Ainsi, il me semble comprendre que le temps est un des meilleurs moyens d'à la fois récolter le résultat de ces deux parties, et, de plus, de collecter des événements externes nous permettant de compléter notre approche en vue de la prise de décision.

... Plus sérieusement, je suis désolée d'avoir généré ce qui t'a poussé à écrire ce post.

Tu vois... Je vais te dire que je suis heureux que cela ait généré cet état.
Pour plusieurs raisons. La première parce que cela m'a donné la possibilité de comprendre pourquoi tu avais posté ainsi (réponse au fil), la deuxième parce que cela m'a donné la possibilité d'expliquer ma réaction et de lire la tienne. La troisième parce que nous trouvons ensemble la possibilité d'établir un vecteur de communication. La quatrième parce que j'espère qu'à ce travers nous pourrons échanger et enrichir un débat commun.

Savoir que l'on peut se raviser, c'est se laisser le choix de changer d'avis; pas cohérent alors d'oublier, donc décision (ferme) repoussée, donc conservation du moyen d'y parvenir (à se raviser)...pour ne pas rendre la 1e décision (oublier) irrévocacle...

Je ne crois pas, encore une fois, qu'il s'agisse d'oublier. Je n’oublie que très peu ce qui m'est arrivé, et le transforme en structure. J'évacue par contre la "surface". Je comprends le terme se raviser non pas comme un changement d'avis, mais comme une adaptation à une donne supplémentaire. Exemple : je joues aux cartes. le jeu est différent à chaque donne, mais les règles restent inchangées. Les règles sont la structure, la donne la surface.

Donc, je considère comme irrévocable la décision de ne plus jouer aux cartes avec ces règles (j'abandonne la belote pour jouer au tarot par exemple, pour prendre une image). J'espère que je suis assez clair pour me faire comprendre (ce dont je m'assure souvent, vu mon peu de compréhension du second degré Wink)

J'assume ce que j'écris, ce qui inclut des excuses qd je me suis trompée (erreur d'interprétation par exemple); ou lorsque j'ai provoqué des réactions, des émotions "négatives" (par méconnaissance ou "mécompréhension"), là je m'explique mieux...enfin j'essaie!

Moi aussi ! Je suis heureux de me trouver dans ce cas de figure avec toi Smile

cheers


Dernière édition par Mjöllnir le Lun 4 Mar 2013 - 19:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 19:37

Non non, vous n'avez rien compris! Battez-vous! Battez-vous!

Tout ce papier virtuel pour une phrase comprise de travers, ça me rend malade. C'est quand même les arbres du Pays Imaginaire qui trinquent, faudrait voir à pas l'oublier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 20:16

Dauphin a écrit:Nous étions donc bien d'accord, ce qui m'a fait te citer...("décolorer")
Savoir que l'on peut se raviser, c'est se laisser le choix de changer d'avis; pas cohérent alors d'oublier, donc décision (ferme) repoussée, donc conservation du moyen d'y parvenir (à se raviser)...pour ne pas rendre la 1e décision (oublier) irrévocable...
Là je parlais tjs d'Ygor, avec son numéro de téléphone inoubliable...et le choix qu'il dit avoir fait!



Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 20:22

@Ygor
Ygor, pour vous servir a écrit:Non non, vous n'avez rien compris! Battez-vous! Battez-vous!

Tout ce papier virtuel pour une phrase comprise de travers, ça me rend malade. C'est quand même les arbres du Pays Imaginaire qui trinquent, faudrait voir à pas l'oublier.

Ben dis donc, t'as changé d'avis: tu veux pas oublier et qu'on fasse pareil?

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 20:25

Jeu de mots facile, c'est tout. Le jour où j'écrirais mes Mémoire il y en aura plein pour les confondre avec "le Recueil des meilleures blagues".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 20:30

LOL Bons baisers d'Ygor...c'est la Bérésina!.....euh la Loire...et ses méandres...ta facilité!

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 20:50

Mjöllnir a écrit:
Et parfois émotion et logique se heurtent, ou se fuient...ce qui rend la décision difficile (et là oui, c'est du vécu, que je ne temporaliserai pas!): quelle jambe choisir, pr reprendre ta métaphore?... ce qui me semble un peu au moins être le cas pr YG ici...

C'est vrai. C'est là que, pour ma part, je place silence et recul, je mets en arrière plan cet affrontement interne, lui laissant le temps de murir.
A ce propos, j'ai bien aimé le livre de Jacques Fradin - L’intelligence du stress ". Y est entre autre expliqué que le limbique est plus " rapide " que le néocortex. Ainsi, il me semble comprendre que le temps est un des meilleurs moyens d'à la fois récolter le résultat de ces deux parties, et, de plus, de collecter des événements externes nous permettant de compléter notre approche en vue de la prise de décision.

Parfois silence et recul sont assez compliqués à rassembler : contraintes quotidiennes, cerveau en mode boucle (ou Sisyphe),...et certaines décisions doivent se mûrir d'ailleurs!
Sinon, effectivement utiliser le temps me semble très propice ds ce que tu décris, j'ai eu le même raisonnement !



Savoir que l'on peut se raviser, c'est se laisser le choix de changer d'avis; pas cohérent alors d'oublier, donc décision (ferme) repoussée, donc conservation du moyen d'y parvenir (à se raviser)...pour ne pas rendre la 1e décision (oublier) irrévocacle...

Mjöllnir a écrit:Je ne crois pas, encore une fois, qu'il s'agisse d'oublier. Je n’oublie que très peu ce qui m'est arrivé, et le transforme en structure. J'évacue par contre la "surface". Je comprends le terme se raviser non pas comme un changement d'avis, mais comme une adaptation à une donne supplémentaire. Exemple : je joues aux cartes. le jeu est différent à chaque donne, mais les règles restent inchangées. Les règles sont la structure, la donne la surface.

Donc, je considère comme irrévocable la décision de ne plus jouer aux cartes avec ces règles (j'abandonne la belote pour jouer au tarot par exemple, pour prendre une image). J'espère que je suis assez clair pour me faire comprendre (ce dont je m'assure souvent, vu mon peu de compréhension du second degré Wink)
Effectivement chaque décision est prise à un instant T0. A T1, d'autres choses se seront produites qui pourront orienter une nouvelle décision vers d'autres rivages ou referont se diriger vers un choix précédemment délaissé...

Ton histoire de structure et de surface me fait penser à "l'élimation" des émotions pour les rendre supportables, ce qui en permet une certaine distanciation et de pouvoir les aborder sans en être submergé...

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 21:32

Mjo
Lorsque j'ai des cartes en main je joue jusqu'au bout
Que les règles soient ou non plaisantes
Et ce, qu'il s'agisse de belote, de tarot, de rami ....
Pour moi, le jeux reste toujours le même
Des cartes restent des cartes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 21:33

..." Pascal



Bon, j'ai oublié qui j'étais. Je repars en quête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 21:34

T'es en avance, reviens plus tard pour faire ton poisson!

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 21:37

Pas un poisson, une enquête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 21:40

Pascal...Pâcques...31 mars et 1er avril 2013...poisson!
Voilà Sherlock!

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 21:50

Dauphin a écrit:... Ton histoire de structure et de surface me fait penser à "l'élimation" des émotions pour les rendre supportables, ce qui en permet une certaine distanciation et de pouvoir les aborder sans en être submergé...

C'est tout à fait ça Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 21:53

Yahoo !

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 21:55

r'Eve a écrit:Mjo
Lorsque j'ai des cartes en main je joue jusqu'au bout
Que les règles soient ou non plaisantes
Et ce, qu'il s'agisse de belote, de tarot, de rami ....
Pour moi, le jeux reste toujours le même
Des cartes restent des cartes

Oui je peux comprendre r'Eve. Ceci étant, et pour moi, le jeu se compose de règles et de cartes. Il y a des personnes qui jouent. Et la liberté de chacun, donc la mienne aussi, est de choisir de jouer librement, c'est à dire de pouvoir ou arrêter ou continuer, d'accepter les règles ou non. Donc, tu fais ton choix, et moi, le mien; l'un étant aussi respectable que l'autre. Il faut de tout pour faire un monde...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 22:01

oui

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 22:05

"A force de tout vouloir, on devient immonde." Jekyll

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 22:07

waouh, la trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès vieille seringue: va falloir songer à passer la centaine...

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 22:14

"Un bail que j'me pique..." Maya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 22:26

Ben moi, un bail que j'pique plus!!!...
Puis six sous, enchanté, moi, c'est puits sans fond... Trinquons

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 22:27

Excellent!

Tu connais la BD Philémon, avec le puisatier qui cherche à retourner sur le A dont il est parti?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 22:29

Pas très renseignée en BD,dsl! Ms déjà entendu ce nom...

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 22:30

Sinon, le Barbant: non merci, je recherche plutôt la dépilation perso!

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Invité le Lun 4 Mar 2013 - 22:33

"Toujours la cire..." Maya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Dauphin le Lun 4 Mar 2013 - 22:34

G dit Dépilation...pas épilation...: T bien un mec!!!

Re-Maya? Tu procrastines?

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oublier quelque chose, oublier quelqu'un

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum