le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par hope12 le Dim 3 Mar 2013 - 19:10

Bonsoir tout le monde,

Voila ce matin je me suis levée et je me suis dit il faut partir sur le chemin. Je ne suis pas pratiquante, je le fais pour marcher et peut être me trouver. Je veux emmener une amie avec moi parce qu'elle est très perdue, je veux l'aider (pour changer lol Very Happy ). Est ce que vous auriez des conseils ou des informations à me donner?

Merci beaucoup tout le monde
avatar
hope12
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par ébullitionnelle sensible le Mar 5 Mar 2013 - 14:21

C'est un grand projet que j'avais il y a plus de 10 ans mais que je n'ai pas eu les c... de faire aboutir (ou la maturité... ou si je réfléchis bien, il me manquait le/la partenaire de route). Mon papy l'a fait à l'époque : 1800km à 69 ans, wawe!

Conseils? avec humour je te dirais "équipement de qualité + courage"!

Attention à l'arrivée : la fin d'un tel projet promet une mini dépression...

En tout cas, c'est un projet qui me reste dans un coin... de la tête. Ca et un stage d'archéologie et une mission humanitaire. Une fois mes 3 minis plus grands... peut-être y arriverais-je? (avec mon homme). Pour moi, c'est un temps de ressource très fort. Une pause dans la vie, un retour sur soi, une autre perception du monde, des gens, de la nature... pour mieux se connaître et revenir grandi(e).

Je te souhaite un excellent voyage ! ! ! Belle aventure ! ! !
avatar
ébullitionnelle sensible
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 134
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 39
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par hope12 le Ven 8 Mar 2013 - 18:22

Merci de ta réponse. C'est vrai que j'aurais aimé avoir le courage de ton grand-père à son âge. Je ne cache pas que j'ai un peu la trouille mais parfois c'est en prenant des risques qu'on en sort plus fort et plus fière de soi. J'ai besoin de le faire. Tout comme toi j'ai toujours vu ce chemin comme un moment de spiritualité d'un temps dans une vie. J'ai besoin de ce temps maintenant pour achever quelque chose et démarrer une nouvelle étape. Je ne dis pas de faire les 1500 km mais je marcherai jusqu'à ce que j'ai envie d'arrêter.

Voilà je pensais que plus de gens de ce forum aurait fait ce chemin mais visiblement non.
Bonne soirée et merci de m'avoir répondu Very Happy
avatar
hope12
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Xipia le Jeu 4 Avr 2013 - 18:53

Ca y est, tu as reçu l'appel.... comme nombreux qui finissent tôt ou tard par aller user leurs semellles dans cette merveilleuse aventure.
Cet appel je l'ai reçu il y a 20 ans, et j'ai finalement fait un petit parcours (Le Puy-Conques) il y a seulement 3 ans. Pas assez de disponibilité pour plus et avec regret. J'aimerais bien le continuer. J'aurais dû le faire plus tôt !
Ce qui est à y vivre est personnel et unique, mais la majorité des pélerins trouvent ça extraordinaire. Les rencontres tout d'abord, la beauté des paysages, se sentir vivant, et retrouver la normalité...aller à la vitesse du pas, et n'avoir que soi à penser..ses petits pieds...ce dos à préserver...ça remet bien les pendules à l'heure.
J'y ai rencontré un jeune trentenaire, une rencontre "karmique", j'ai senti une main qui me poussait dans le dos, un matin alors qu' il ne pouvait plus avancer..lui ai tendu l'échantillon d'un produit "miracle ''crème Sil26" il m'a suivi, soulagé, nous avons parlé deux jours et lui a continué jusqu'à Finisterra ! depuis on a gardé le contact. Un autre a fait une prière pour moi, car les 3ème et 4ème jours sont un cap à passer, et le matin, j'étais fraiche et heureuse de repartir, merci à ce bienveillant inconnu.
Fais-le, mais sache que partir à deux sera une expérience differente de seul. On peut aussi marcher seul et se retrouver le soir.
Conseils que tu trouveras partout : voyager léger, sac et bidons = 7kg maxi. Investir dans de très bonnes chaussures, LOWA chez Décathlon (150€) peut faire tout le trajet 3000km et plus = des chaussons !! Livre Miam-miam-Dodo si tu veux assurer pour le logement... mais pas obligatoire. Tu te laisses porter par le balisage, peux te renseigner auprès de tous les gens que tu vas cotoyer....il y a de l'entraide sans intrusion...privilégier les accueils-pélerin, pas chèr/gratuits, simples et chaleureux.
Se préparer, plusieurs mois à l'avance (marche, vélo...) , progressivement, marcher de + en +, avec un sac a dos, expérimenter le matériel, car si non, ça fait très très mal !!! tout ce que tu emportes est en mini (échantillons, petits formats...) poncho, guetres, 3 paires de chaussettes, 3 slip, 3 tshirt, une laine polaire, chapeau, lunettes, baton (au moins 1 et téléscopique), duvet, mini serviette....pharmacie principalement pour les ampoules..le reste tu le trouves sur le chemin. Il faut bien boire, et avaler des protéines..... et voilà....
Tu nous raconteras !!? jele conseille à tous ! on renvient changé...EN MIEUX!
avatar
Xipia
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 23
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : nord est du sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Ven 5 Avr 2013 - 10:48

Il existe d'autres détours vers soi-même que le pèlerinage de St Jacques de compostelle qui à mon sens manque d'efficacité et donne pas pleinement satisfaction.

Le plus important dans le voyage n'est pas la destination, mais le cheminement qui nous conduit à la connaissance de soi, de ses limites. On a parfois besoin de sentir que l'on est en vie, et on a oublié la valeur des choses dans ce monde ou plus rien n'a de sens.

Quelque chose qui fonctionne très bien -> c'est le séjour en autonomie en pleine montagne. Tu pars seul pour aller vaincre un sommet qui correspond a ta velléité. Et la morsure froide et pénétrante de la nuit, l'atmosphère pesante d'insécurité de ces paysage fractionné, l'incertitude de la réussite, la montée d'adrénaline dans les passage vertigineux...vont te donner une immense force dans la vie de tout les jours. Plus rien n'aura le même goût, l'eau chaude qui sort du robinet, la nourriture variée et si gouleyante que je peux me procurer à volonté, la saveur de ne rien faire sans se sentir menacé.

Attention, ce voyage la te change a jamais. On ne va pas frôler les jupes d'Hades sans conséquence : il s'agit d'une naissance ! Pour ma part, quand je suis revenu, je suis devenu un homme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Compostelle 2011 - 2013

Message par Invité le Dim 7 Juil 2013 - 21:04

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 11:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Ven 4 Oct 2013 - 6:12

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 11:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Caracol le Mer 15 Jan 2014 - 13:08

Bonjour,

Je profite de ce post existant.
Y a une trentaines de matins, j'en suis arrivé à la même idée.
Besoin de faire le point, affranchi de contraintes sociales épuisantes.
La décision a très vite suivi mais la situation demandait des choix fermes et rapide. Congé de six mois sans solde, l'idée est un allé retour, départ en avril.
Je sais que ça se prépare un minimum, mais j'ai pas envie de trop le préparer justement. C'est un peu processus initiatique. Revenir à des choses simples et essentielles avec l'inconnu pour tout horizon.
Je navigue là dedans de manière passive. Ca me va bien.
Aussi si vous avez envie d'y laisser vivre un regard n'hésitez pas.




avatar
Caracol
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 201
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 33
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Mer 15 Jan 2014 - 14:04

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 11:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Caracol le Ven 17 Jan 2014 - 14:46

Le puy ne sera pas ma première étape, je pense partir de vienne. L'important c'est que je démarre seul le premier jour.
Après la rencontre sera toujours la bienvenue donc pourquoi pas.
Je devrai pouvoir estimer une date mais rien de sûr, je n'ai pas de calendrier ultra précis.
Je reviendrais pour d'autre conseils. On m'a déjà conseillé miam miam dodo ^^
Et j'attaque Le chemin de Compostelle de Paulo Coelho, un cadeau.
a bientôt
avatar
Caracol
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 201
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 33
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Santiago de Compostela

Message par dadoulamalouine le Ven 31 Jan 2014 - 16:00

Bonjour,

Je suis arrivée à Santiago - Fisterra - Muxia fin Octobre 2013 et je souhaite repartir très prochainement. Depuis, tout a été chamboulé mais le gain en liberté est incommensurable :)et la Peur un lointain souvenir.
Voilà un bout de temps que je sentais vouloir écrire sur ce forum à ce sujet... cette expérience a été des plus belles de ma vie. Cette quête d'absolu et de voyage intérieur avaient enfin pu prendre une dimension concrète, bien réelle.
Je suis partie de la pointe St Mathieu en Bretagne pendant trois mois, seule. A part de sérieux problèmes à une jambe, tout s'est très bien passé. Même en tant que femme !! malgré toutes les horreurs qu'on a pu me raconter et les tentatives de me décourager...

Je dois dire que c'est une voie que je conseillerais à chacun... qui n'aurait pas trop peur de se regarder un minimum en face, avec toutes les zones d'ombre que cela comporte, de se dépouiller et de prendre enfin la responsabilité d'agir le changement de vie qui nous effleure tous un jour ou l'autre.

Je suis ravie de voir que d'autres en témoignent ici !
Si vous avez des questions, je serai ravie d'y répondre.

Audrey
avatar
dadoulamalouine
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 24/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Caracol le Lun 14 Avr 2014 - 0:09

Hop c'est parti pour moi,

Départ demain du Puy, enfin par là.
Pour le retour j'anticipe. J'ai donc déjà prévu de ne rien prévoir même pas l'imprévisible avant d'être arrivé.
D'ici là continuer bien vos routes sur ZC et irl.

avatar
Caracol
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 201
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 33
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Mar 3 Juin 2014 - 20:27

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 11:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Caracol le Dim 8 Juin 2014 - 14:41

Salut Drôledezèbre et tous,

Me voici de retour avec des idées plein la tête et un voyage toujours pas fini.
Je n'ai pas mis les pieds en Espagne finalement, je n'irai pas à Saint Jacques pour l'instant.
Pendant un mois j'ai marché seul du Puy à Navarrenx quasiment toujours tout seul profitant des soirées pour rencontrer les pélerins du chemin et continuer ma route dans ma tête.
C'est un chemin vraiment intéressant. J'en ai été prisonnier longtemps et j'en ai retiré des enseignements. Expérience profitable.
C'est souvent du côté des hébergeants que j'ai appris même si j'ai beaucoup apprécié certaines rencontres. Toujours un peu en décalage, scrutant les vices et vertus du chemins.
Et puis une pélerine avec qui à l'origine je devais partir et qui avait eu des empêchements m'a finalement rejoint.
Même profil, un goût de l'aventure, une de ces vraies rencontre..
Trop de monde sur le camino francès, nos appréhensions se rejoignaient.
Impro et bifurquation vers le camino del norte.
Fini la morne routine du chemin, j'avais besoin de nouveauté.
Hélas tendinite pour elle donc impossibilité de continuer avec un nouvel embranchement à passer.
Fini donc le chemin de compostelle pour l'instant mais retour avec des envies plein la tête, une réponse qu'il me fallait, des tas de souvenirs et de réflexions à laisser naviguer dans mes méninges.
En mettant à mal la manière de parcourir le chemin de Saint Jacques, en m'y mettant en difficulté en m'en écartant j'ai éprouvé cette liberté dont parlaient beaucoup de pélerins.

Ensuite.
Retour en stop depuis St Jean de Luz jusqu'à Lyon en passant par Espalais entre Moissac et Lectoure. Toujours un chemin (peut être le même) et de nouvelles aventures mais c'est une autre histoire.

avatar
Caracol
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 201
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 33
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Tourne le Dim 8 Juin 2014 - 22:50

J'ai un ami qui en a fait un bout, à cheval et dans l'autre sens, il a eu le sentiment "de suivre les tas de PQ"....
Le Chemin de Saint Jacques, c'est bien parce que balisé et plein d'hébergements sur la route mais c'est surement pas le mieux pour être tranquille avec soi-même....

Il y a d'ailleurs plein de variantes autres que le GR65 (une passe devant chez moi par ex) mais c'est plus compliqué de trouver un hébergement, il vaut mieux être autonome et c'est autre chose quand on doit le porter sur son dos.
avatar
Tourne
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 27
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 38
Localisation : Sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Clausule le Dim 8 Juin 2014 - 23:13

Je n'ai pas lu en détails toutes les réponses mais pour les quelques conseils que je pourrais donner (j'ai fait Le Puy - Moissac il y a quelques années) c'est d'emmener le moins de choses possible. Vraiment le minimum, de façon à avoir un sac de 7kg maxi. Deux t-shirts, quelques sous-vêtements, un vêtement chaud et un de pluie, quelques médicaments, pansements, etc. ; un savon de Marseille qui sert aussi bien pour le corps, les cheveux, et laver ses vêtements... bref, l'essentiel. Ca peut paraître un peu limite mais c'est aussi l'esprit du chemin, du moins celui que j'ai appris : se délester, se libérer de tout ce qui pèse... J'ai rencontré plusieurs fois des personnes qui renvoyaient chez eux par la poste des colis d'affaires qu'ils avaient en trop dans leur sac (!). Et moi aussi sur le chemin, j'ai regretté d'avoir emmené quelques trucs. Si tu pars en été, prends juste un sac à viande, il fait très chaud, un duvet ne servira pas. Et les dortoirs ont souvent des couvertures à disposition.

Avoir un guide me semble nécessaire. Mais ça c'est selon les goûts et l'état d'esprit de chacun.

Ensuite, un budget quand même, bien que le chemin réserve des surprises (personnes qui t'offrent un pot, ou te donnent des médicaments ; fruits que l'on peut ramasser sur le chemin, etc.) Et de bonnes chaussures (j'ai rencontré un marcheur qui avait du en changer à mi-parcours).

Autre danger : la tendinite. Si tu n'es pas habitué à marcher, s'entraîner avant de partir, ou commencer en douceur. Il vaut mieux prendre son temps les trois-quatre premiers jours que d'être coincé au bout d'une semaine. Les tendinites ne se soignant que par l'immobilisation... pour les éviter, boire beaucoup d'eau.

Quant à partir accompagné, je te conseillerais plutôt seule, car ça donne une "ouverture maximale" (aux autres, à la nature, etc.). Mais ça c'est vraiment perso. J'ai testé en groupe et seule, j'ai bien préféré la deuxième solution.

En gros, fonce, parce que c'est vraiment quelque chose à faire, comme les autres ont du le dire. Je m'y suis vraiment sentie en sécurité. Ne partant que peu de temps je l'ai fait fin septembre, donc moins de monde sur les routes mais toujours de la place dans les dortoirs le soir. Je ne réservais donc pas à l'avance.
avatar
Clausule
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 443
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Clausule le Dim 8 Juin 2014 - 23:23

hope12 a écrit:Je ne cache pas que j'ai un peu la trouille mais parfois c'est en prenant des risques qu'on en sort plus fort et plus fière de soi.


La trouille aussi au moment de prendre mon train à Paris, sac au dos... (qu'est ce que je fais là? dans les deux sens de l'expression). Une fois dans le train, j'étais déjà mieux, avec un sentiment d'exaltation, de curiosité face à l'inconnu. Et après un jour de marche : libertééééééé ! J'ai repensé en souriant au train et à mes peurs déjà loins...  


hope12 a écrit:Je ne dis pas de faire les 1500 km mais je marcherai jusqu'à ce que j'ai envie d'arrêter.

Et ça c'est un très bon état d'esprit, d'autant plus si tu peux te le permettre. Pour ma part, j'avais des obligations qui m'obligeaient à rentrer au bout d'une semaine à chaque fois, et le dernier jour, j'étais dégoutée...
avatar
Clausule
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 443
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 22:45

Salut !

Je ne dis pas que je vais le faire cet été (pour cela, il me faudrait un minimum de suite dans les idées), mais c'est vrai que votre topic fait très, très envie. Puis-je vous poser quelques questions ?

- le chemin est-il régulièrement traversé par des villages où l'on peut s'approvisionner ? Si je devais partir, en effet, je privilégierais les nuits à la pleine lune et les sandwiches au bord de la route (je suppose que c'est possible ?).

- les tendinites doivent être monnaie courante. Y a-t-il des réflexes propres aux pèlerins, qui permettent d'organiser rapidement des rapatriements vers la gare la plus proche ?

- Xipia parlait d'acheter un bâton, pour la partie pyrénéenne je suppose... Partant de Bordeaux, jamais je n'arriverai jusque là, mais sauriez-vous me dire à partir de quel moment (de quelle région) ça commence à devenir vraiment, vraiment sportif ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Clausule le Lun 9 Juin 2014 - 22:59

- oui il y a beaucoup de villages et d'endroits ou faire des courses, mais tout dépend à quel rythme tu marches et à quelle période tu pars. Le camping sauvage est interdit en France (mais autorisé en Espagne, si je ne me trompe).

- la tendinite n'empêche pas de marcher... elle ralentit surtout... si tu es à quelques kilomètres d'une gare ça peut se faire à pied (encore une fois, tout dépend si tu as forcé comme un fou avant) mais sinon, tu trouveras toujours quelqu'un pour t'emmener en voiture, te dépanner... certaines personnes attendent quelques jours que ça se calme...  

- pour ma part j'avais un bâton en noisetier (léger et solide) trouvé en route, qui m'a bien servi.

Je dirais, il faut s'écouter, observer ses besoins... sans vouloir tout maîtriser non plus. J'ai vu des gens qui faisaient le pèlerinage en tongs (si, ça existe), d'autres partent sans argent... ne pas tout prévoir à l'avance fait partie du charme du chemin, apprend le lâcher-prise... et ça sert beaucoup dans la vie après Smile
avatar
Clausule
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 443
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 23:29

D'accord, merci pour les infos !

Si je pars, alors ce sera dans un état d'esprit assez semblable à celui de Hope 12 : sans objectif kilométrique précis, et sans pression : si la fatigue empêche de continuer, alors j'arrêterai ^^

Traverser des villages, justement, je trouve que ça favorise une certaine liberté de mouvements (on n'est pas forcément dépendant de la fréquence des gîtes). Je pose ces questions parce que je n'ai vraiment aucune idée de l'aspect de ces chemins.

Partir quand ? Je ne sais pas... c'est plus ou moins un vieux rêve, qui s'est réveillé hier quand j'ai découvert le topic.
Mais si ça doit se faire, ce sera pendant un mois d'été.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Fobeul le Mar 10 Juin 2014 - 20:22

Je suis partie 2 fois : 15 jours en 2006 et 1 mois en 2007. J'ai la partie espagnol.
Le guide salvateur était pour moi le "miam-mian dodo" ainsi i tu sais ce qu'il y a, à Xkm et tu vis au jour le jour. (Biensur avant de partir tu arraches les page que ne intéresserons pas.) Tu perds vite la motion de temps et d’espace c'est magique.
La blague c'est que je repart cet été de Ronceveaux au début du mois d'aout. Ce n'est pas la bonne période mais bon...
Idéalement on dis que juin est un bon mois.
On trouve sur ce chemin ce qu'on n'est pas venu cherché...c'est le un paradie moi qui j'y ai trouvé.
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Caracol le Mer 24 Sep 2014 - 22:23

Voyager à pied me manque...
avatar
Caracol
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 201
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 33
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2014 - 0:05

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Enivel le Jeu 9 Avr 2015 - 11:38

Aah saint Jacques, une des (ou bien la?) plus belle expérience que j'ai eu l'occasion de vivre Smile

Je suis d'abord parti par hasard, seul, l'été 2013 par un concours de circonstances, un besoin de prendre l'air mêlé à des études qui foirent.
Du jour au lendemain j'étais parti du Puy, et grosse claque, c'était la première fois que je me sentais à ma place depuis 18ans.

Pourquoi les gens sont si aimables? Comment la nature fait pour être si belle? Pourquoi les choses qui nous arrivent sont exactement celles dont nous avons besoin? J'ai marché 2 semaines cet été-là.

L'été dernier, c'était reparti, avec un sentiment d'angoisse: allait-ce être à la hauteur de ce que j'avais vécu l'été précédent?

Encore une fois le chemin a été clément, empli d'une paix, c'est incroyable ce qui se passe en dehors des villes.

Par deux fois, j'ai vécu comme le concentré d'une vie, rencontrés des personnes (quelques zèbres) VRAIMENT intéressantes, et par deux fois je suis rentré changé, plus sur de ce que je veux et ce que je suis.

Cet été j'espère pouvoir finir le chemin d'une traite, jusqu'à Santiago.

Je conseille à toute personne disposant d'une ou deux semaines (ou plus) sans but de partir

"Pour être libre, lâche-toi"
"Dans le silence et la solitude, on n'entend que l'essentiel"

Enivel
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 26/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par virgodamen le Jeu 16 Avr 2015 - 11:48

C'est rigolo, j'allais poster justement la présentation d'un projet né "par, pour, avec, dans" ce chemin. A chaque fois que je suis partie (c'est-à-dire, 3 fois...) j'ai eu droit à mes petits miracles quotidiens. Une rencontre, un arbre, une invitation, un abri, une salamandre qui m'attend, une libellule qui me suit, une réponse qui me vient, des cadeaux que l'on m'offre. C'est un chemin qui ouvre et qui oeuvre. Perso, je l'appelle "The washing machine". Je repars dans 15 jours pour 3 semaines, cet été pour... je ne sais pas combien de temps. Un jour, peut-être, pour toujours ?

Mon projet, le voici :

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/voix-d-ange

Si vous l'aimez, merci de faire passer l'info, de laisser un commentaire, de buzzer et d'abuzzer de vos réseaux sociaux. En bonne pèlerine, je voyage léger et me laisse porter par l'intelligence du Vivant ! Bref, je ne connais rien ni personne si ce n'est l'instant présent...

MP bienvenue, of course...
avatar
virgodamen
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 142
Date d'inscription : 07/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum