Incapacité à respecter les contraintes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incapacité à respecter les contraintes

Message par Timyus Végétari le Sam 19 Juin 2010 - 21:00

Salut Smile

Je me suis un peu encore pris la tête tout à l'heure, car dans ma tête subsiste ce qu'on m'a entré dans la tête à l'école, il faut respecter les contraintes et ne pas modifier les choses pour obtenir ce qu'on veut. Et cette prise de tête, parce que je voudrais programmer des choses et que j'utilise une librairie graphique ayant des objectifs trop contraignantes. Bon, je ne vais pas entrer dans les détails, mais disons que je ne supporte plus d'utiliser une librairie multimédia originale sans devoir la modifier pour satisfaire ce que je voudrais faire avec. Pourtant, quand on fait ça, on entend dire de ses pairs que notre conception doit être mal pensé, ou qu'on cherche trop à repousser les limites. En effet, je ne supporte pas de perdre mon temps à adapter mes conceptions aux librairies que j'utilise (la plupart des librairies sont conçu pour s'adapter le plus possible à tout le monde, et donc à un moment ça peut coincer quand vous avez des attentes spécifiques ou que vous aller plus loin que le commun).

Bon, et si j'allais un peu plus dans le sujet ?

En fait, j'ai lu que les surdoués ont du mal à se plier aux contraintes. J'ai lu des exemples comme avoir son matériel à l'école, ou attendre les autres, mais je pense aussi aux limites technologiques, idéologiques... Un peu comme quand on dit qu'il faut dire ceci et pas cela, faire ceci et pas cela (sans trop savoir pourquoi), combien de surdoués se jouent des dogmes, des traditions, des façons de voir, tout comme des obligations de faire comme-ci ou comme-ça. Cela me fait penser à Einstein qui avaient dit qu'il avait trouvé E=MC², je crois, en pensant comme un enfant (donc sans aucune rigidité). Ou encore à Nassim Haramein (clin d'œil à chip Smile) qui n'a pas pu supporter qu'on lui dise qu'un point qui n'existe pas donne une ligne qui n'existe pas, qui donne une carré qui n'existe pas, et qui donne, Ô Miracle, un cube qui existe. Pour finalement, se faire jeter sans arrêt de l'école parce qu'il n'admettait pas que ce soit comme-ça et puis c'est tout et qu'il faille faire de la physique avec cette conception discutable de la logique.

Bref, avez-vous déjà sentis le besoin de faire autrement, réviser des choses communément admises, pour obtenir ce que vous vouliez ? Que ce soit dans votre métier, à l'école, vos passions, vos réflexions...


Dernière édition par Timidouveg le Sam 19 Juin 2010 - 21:10, édité 1 fois

Timyus Végétari
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 534
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 33
Localisation : La lune

http://timyus-vegetari.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Invité le Sam 19 Juin 2010 - 21:08

oui, tout le temps. Eu envie, mais pas fait, souvent. Eu envie et fait un grand nombre de fois quand le bénéfice était supérieur à la conséquence négative.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Assez de soupe! le Sam 19 Juin 2010 - 21:18

Oui oui et oui! En permanence, par contre la pratique c'est pas aussi souvent, - à l'école : dé-scolarisés des mon émancipation et travail par moi-même pour réussir mes études.
- à l'unnif : souvent et sa aide même parfois dans mon domaine (le droit) car maintenant on m'appelle l'avocat du diable car j'ai toujours une autre manière de voir, de faire, cassant certaine contrainte pour arrivé à ce que je veux.
- dans mes passions : c'est le propre de la démarche scientifique selon moi, on ne trouve rien si on respecte tout ce qui est dis.
- et puis les réflexions c'est sans limite, sans contrainte, c'est mon évasion à moi

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Loune le Sam 19 Juin 2010 - 23:10

pareil, je ne supporte pas les contraintes, ou alors il faut vraiment que je les trouve justifiées et nécessaires!

Loune
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 168
Date d'inscription : 21/03/2010
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Invité le Sam 19 Juin 2010 - 23:22

Bref, avez-vous déjà sentis le besoin de faire autrement, réviser des choses communément admises, pour obtenir ce que vous vouliez ? Que ce soit dans votre métier, à l'école, vos passions, vos réflexions...

Je devais avoir 4 ans, à l'école on nous faisait dessiner, et colorier nos dessins, mais interdit de colorier avec les stylos feutres. (pour ne pas les user trop vite). Bah tiens ! Je me suis mis à remplir, au feutre, les zones que je voulais colorier avec ces couleurs-là (pas d'autres, RAF de ses crayons de couleur de daube) avec des traits parallèles les uns à côté des autres, bien épais. "Je colorie pas ! j'fais des traits qui se touchent"... Imparable. Laughing Laughing
M'est arrivé plein de trucs comme ça et ça continue...
Habituellement ça procède de deux choses :
- ou bien les motivations de la contrainte m'échappent : je les trouve stupides, ou dépassées, comme toi avec tes librairies - comme tu le présentes, hormis la force de l'habitude, rien ne justifie qu'on t'empêche d'élargir ton horizon - et dans ce cas je ferai en sorte de faire passer ma solution par l'encoignure de la porte, quand je suis sûr (et ça arrive quand même parfois) qu'une fois devant le fait accompli, le bénéfice ne pourra pas être nié, ou alors avec une épaisse mauvaise foi;
- ou bien sans même m'en apercevoir, je zappe la contrainte parce que j'ai vu une autre voie qui me tendait les bras et je m'y suis engouffré. Pas pris les contraintes en compte, oublié d'y penser.
C'est un peu dans le même esprit que je refuse absolument d'accorder de la valeur au caractère "moderne" ou "traditionnel" d'une pratique existante. De sorte que je peux adopter une attitude ou une technique parfois "classique", voire "réac", et parfois "tendance", de manière totalement "aléatoire", parce que je ne prête pas attention à ce critère en soi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par fleurblanche le Ven 25 Juin 2010 - 18:57

Je n'aime pas du tout les contraintes.

C'est pour ça que j'aime pas les tests, j'aime pas les topics où on est obligés de se présenter, j'aime pas les hommes de lois et ceux en uniforme (ils empêchent les gens de tourner en rond), j'aime pas les codes de famille des pays qui disent que l'homme est le chef de la famille et la femme doit se soumettre, j'aime pas aussi les religions où on parle que de la soumission de la femme, j'aime pas les pions à l'école, j'aime pas etre en uniforme...

VIVE LA LIBERTE cheers

Anecdote : ma mère m'a fait la remarque un jour que quand j'étais sur le point de faire quelque chose de ma propre volonté, il suffisait que quelqu'un (ne sachant pas que je m'apprêtais à le faire) me dise de le faire pour qu'aussitôt je décide de ne plus rien faire.

Est-ce que ça se soigne ce genre de symptomes ? albino

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3568
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Lanza le Ven 25 Juin 2010 - 19:18

fleurblanche a écrit:Anecdote : ma mère m'a fait la remarque un jour que quand j'étais sur le point de faire quelque chose de ma propre volonté, il suffisait que quelqu'un (ne sachant pas que je m'apprêtais à le faire) me dise de le faire pour qu'aussitôt je décide de ne plus rien faire.

Je plussoie énergiquement. J'ai l'impression de me faire voler l'initiative, dans ce genre de cas.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par fleurblanche le Ven 25 Juin 2010 - 19:28

Je plussoie énergiquement. J'ai l'impression de me faire voler l'initiative, dans ce genre de cas.

Ah c'était donc ça la raison ? Je ne pouvais pas m'empêcher d'agir ainsi, sans comprendre pourquoi. Mais en te lisant, j'ai réalisé que c'était vraiment pour l'orgueil d'avoir eu l'initiative.

Ne me dites pas que c'est encore un trait de la zébritude No . Dites-moi que tout le monde est un peu comme ça : je veux pouvoir me consoler en me disant que les non z ont aussi ce défaut bizarre-là

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3568
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par 8gseagffs le Sam 13 Oct 2012 - 22:30

oui choses récurente a mon passé , je ne dis pas que a ce jour cela a telement changer mais si je ressend ce besoin d'amélorer a ma convenance une chose , je prend le temp d'expliquer mes faits aux autres et si on ne m' y autorise pas bas tant pi je rebrousse chemin ou plutot j'opte pour un autre chemin jusqua ce que je trouve un idéal que je puisse concevoir concluant

8gseagffs
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 27
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par kissenbien le Dim 14 Oct 2012 - 11:36

je prends conscience en ce moment même, depuis mercredi exactement, que je ne supporte pas les contraintes et que c'est une grande partie de mes problèmes.
Enfin je supporte pas la contrainte pour laquelle je ne comprends pas le sens. et dans tout domaines et à tout moment.
du "faut pas montrer du doigt", à pourquoi faut manger à des horaires précises style 20h ?, pourquoi faut pas donner mon badge de parking à ma collègue alors que je suis en congé et qu'elle n'en a pas ? pourquoi on fait pas un barbecue quand il neige et qu'on a du bois et un barbec protégé dans le jardin? pourquoi je peux pas aller au café ou dans l'herbe pour travailler sur mes dossiers que je dois rester au bureau? pourquoi faut dire "salut, ca va? et faire la bise pour dire bonjour ? pourquoi on mets pas ses pieds sur son bureau ?
des exemples à la con comme ceux là et aussi d'autres plus graves un peu comme ceux de Fleur Blanche.
j'ai choisi de faire part de ceux là ... peut être pour dire l'"handicap" au quotidien et les conflits ou incompréhensions générés.
Y a t il un livre où je pourrais apprendre tout ca? Shocked
je suis sure qu'en faisant un énorme effort je pourrais intégrer tout cela, et je pense l'avoir fait avant quand j'étais intégrée...mais je peux plus! si je fais j'ai l'impression de cautionner, de mourir sans rien dire comme une lâche...soit acceptée d'être soi et les problèmes qui en découlent ou alors, s'effacer un peu et les problèmes qui en découlent??? Neutral

kissenbien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par kissenbien le Dim 14 Oct 2012 - 11:40

quand je dis que j'ai pris conscience ce mercredi, c'est que je me suis appropriée l'idée en fait, parce que j'avais bien vu cela avant...mais là je note une différence, j'intègre que ce rapport à la contrainte amène une réaction de mon environnement, ce n'est pas seulement moi avec mon rapport à la contrainte, j'avais omis la troisième partie: les autres, dans ce rapport.
Quelle conne!

kissenbien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par siamois93 le Dim 14 Oct 2012 - 12:20

Et les panneaux sur la route te gênent-ils aussi ?
Tu connais l'histoire de l'aigle qui se prenait pour une poule ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par kissenbien le Dim 14 Oct 2012 - 13:16

ben non les contraintes comprises je les accepte et les comprends, donc les panneaux sur la route ne me gênent pas, sauf qu'ils sont pas très beaux des fois.
J'ai l'impression dans ta réponse Siamois 93 que je t'irrite, à pas comprendre ou que je parais comme une sale gosse toute puissante. Mais bon c'est peut être juste un mauvais ressenti ou alors je suis peut être vraiment une sale gosse toute puissante qui attend qu'on lui mette ses limites...
et non je connais pas l'histoire ... mais je sens que tu vas me la raconter...

kissenbien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par siamois93 le Dim 14 Oct 2012 - 14:09

Il y a beaucoup de gens qui ne respectent pas les limites sur la route juste pour le plaisir de ne pas respecter les limites.
Non non tu ne m'irrites pas sinon je n'aurai pas pondu ces quelques mots. Je ne te connais pas du tout . Je me sens plutôt en affinité avec ton refus des contraintes non comprises.
L'histoire elle traine sur le forum, et c'est un classique, c'est l'histoire d'un aigle qui est élevé par des poules et donc il vit comme une poule. Un jour il voit passer un aigle loin au-dessus du poulailler et il se dit "comme ça doit être bien d'être un aigle, dommage que je ne sois qu'une poule".
Les autres qui ont choisi ces contraintes, ou qui ont au moins choisi de les subir tête baissée, alors que toi tu as envie de les défoncer (à grands coups de corne comme un bélier ?), c'est normal que ça coince avec ces autres là.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par kissenbien le Dim 14 Oct 2012 - 19:23

bien vu! sauf pour le bélier plutôt un cheval, nommé black...
j'aurais du choisir le bélier pour les cornes qui protègent...

kissenbien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par kissenbien le Sam 20 Oct 2012 - 11:45

Siamois, j'ai repensé à ton histoire de code de la route...j'ai pas dit toute la vérité en fait, j'avais oublié que des fois, ca m'arrive même si c'est strictement interdit, de couper une ligne blanche en voiture, sans problème sans soucis...tant que je ne suis pas dangereuse bien sur ! c'est à dire qu'il n'y a pas de voitures que je pourrais gêner ou accidenter.
Mais bon ca reste quand même dans la même idée...je prends pas de plaisir à faire ca... enfin un petit peu ...
Bon ca fait pas avancer l'histoire mon message, mais fallait que je rectifie, des fois je respecte pas toutes les signalisations de la route.

kissenbien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 12:42

Avec la disparition du bon sens, un paquet de règles élémentaires de vie en commun ou de sécurité passent pour la majorité de nos concitoyens pour des contraintes dépourvues de sens, qu'il est urgent d'abroger ou d'enfreindre pour bien marquer qu'on est "grand", "libre", "open". C'est le cas du code de la route, et de bien d'autres.
Un cousin à moi a fait de même avec les paliers de décompression, en plongée.
On l'a sauvé, mais de justesse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par .... le Sam 20 Oct 2012 - 16:05

J'avoue m'être très vite abstraite des contraintes, dans une forme de résistance passive : on ne m'expliquait pas, je ne faisais pas.
La plupart des matières scolaires sont tombées ainsi une à une, abandonnées pour faute d'explication, voire pour violence intellectuelle que l'on voulait me faire à leur sujet.

Ce que je ne comprends pas, je suis incapable de l'appliquer. Je ne sais retenir par coeur que des chansons et des poèmes, et encore, je ne retiens que ce qui capte suffisamment mon attention (pas les "récitations" ni les chansons de cours de musique, si elles ne me plaisaient pas). Et ce n'est pas un choix, c'est une structure. Je ne suis capable de fonctionner qu'en fidélité absolue à mon propre système intellectuel. Cela sans révolte ni violence, sans ruer dans les brancards, sans rien imposer à personne. J'entends que l'on ne m'impose que ce qui relève du bon sens : l'obéissance aux lois du bien vivre en société (nécessaires au respect de l'autre et de soi-même, toujours en tenant compte des conséquences possibles de ses actes) et cela englobe la Loi, la bienséance, le respect de la sécurité de tous, etc.

Pour l'école... Catastrophe. Je n'en raconterai rien, tellement c'est une partie de ma vie que je souhaiterais oublier, l'enfance et l'adolescence scolaires!

Pour le milieu pro, j'ai vite compris qu'il fallait que je mise sur les métiers en solo, plus confortables pour moi et surtout bien plus adaptés.

Mais je dois préciser que j'ai été testée à l'âge adulte et je me demande si cela ne joue pas, d'autant que le résultat de mon test a très clairement montré les failles et excès de mon fonctionnement. Ce même fonctionnement qui, profondément ancré en moi, est probablement bien davantage le résultat d'une stratégie de survie et d'adaptation que celui d'un choix délibéré et conscient.

Je rejoins les inquiétudes de Fusain quant à cette jouissance sauvage et égoïste, de plus en plus en vogue, et que l'on voudrait qualifier de liberté.

....
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par 8gseagffs le Mer 24 Oct 2012 - 13:49

merci pour ce que tu viens de citer Naja , je pense être dans un schémats qui ressemblerai au tient .

Que le dictate est dur a supporter , que l'égoisme me rend malade , que cette sociétée matérialiste me saigne .Et pourtant on s'adapte et la je rejoin ce que tu dis car ça ma bocoup parler , on s'adapte pour un sentiment de survie et non pour un sentiment d'afirmation de l'égo. Chacun est libre de ses opignons , chacun est libre de ses pensée et ainssi de suite mais on nous dit aussi que la libertée de chacun s'arette la ou commance la libertée des autres !
alors oui je me dois de respecter les libertée d'autruis mais ( autruis ^^ ) ce doit de respecter ma propre libertée .

La ou je pense que la faille commance c'est le fait que la société se base sur du majoritaire communautaire et non sur du plaidoyer alors comment peut on prendre en compte la libertée d'une minoritée si elle est écraser par la majoritée .

Ensuite je pense que de se plier a certaines rêgles que la majoritée impose en tant que dictate est très dur au niveau personnel lié a son propre sentiment d'existancialisme car l'intention n'est plus de partager mais plutot de subir sous la contrainte intellecte .

La démoscratie ne prend pour moi pas en compte la libertée de chaque être mais la je vais rentrer dans mes convictions personel est l'intention primaire que je veu exposer par cette réponse n'est pas la !

Je suis par contre a la recherche de solution qui pourait mettre un terme au dictate sans pour autant mettre de coter la libertée de chacun en ne causant aucun tors a celle d'autruis . J'écrit un essais phylosophique mais je doute que cela ai un impacte conséquant ou ne sait on jamais un impacte rapide dans le temps. Si vous travaillez aussi a la recherche de ce ( crédo) je serais heureux de pouvoir partager mon travail avec vous (dans biensure une intention de bienveillance (humaniste) )

8gseagffs
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 27
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incapacité à respecter les contraintes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum