prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par moi?vraiment? le Jeu 28 Fév 2013 - 20:53

salut a tous,
j espere ne pas faire de doublons..
depuis que mon fils a ete détecté précoce ( il a 4 ans ) a cause de ses grandes facilités dans l apprentissage de la lecture et de l écriture, j ai lu le livre de JSF parce que je ne comprenais pas un truc ou deux : mon fils est identique a moi ( j ai tjs ete bizarre mais ne comprenais pas pourquoi ) . apres cette lecture, il n y avais plus de doute, j etais zebrée.
étant donné que j ai fais une psychothérapie a partir de l age de 4 ans jusqu a 10 ans ainsi que de la psychomotricité ( comme mon petit zebre ) j ai demandé mon dossier, et y ai eu acces hier apres avoir eu un long entretien avec la psy qui m avais suivi a l époque.
donc la déscription qu elle a faite de moi a l époque , j etais zebrée ( je pense connaitre pas mal des caracteristiques du zebre apres l avoir longuement étudié et pratiqué ) avec une particularité que j aurais développé depuis toute petite : une profonde empathie me permettant d analyser et d aider les gens ainsi que moi meme .
apres avoir lu mon dossier , j ai pu me confirmer d ou venaient les rayures de mon fils.
et qu est ce que j ai pas fait de demander a la psy ce qu elle en pensait .. sa réponse a ete sans équivoque : pour elle, je n etais pas une enfant précoce parce que je ne montrais pas de facilités ou d aptitudes particulieres pour les activités scolaires. je tiens a préciser qu apres avoir analysé la psy quand j avais 4 ans ( je m en souviens bien ) j en avais conclu qu elle etait trop douce et qu elle ne pouvait pas m aider. je ne lui ai donc pas parlé de beaucoup de traumatismes que j ai subi a l époque, et encore moins de ce que je savais faire. je passais a dessiner.
est ce que dans votre enfance vous n avez pas ete diagnostiqués malgré une analyse par un professionnel ?

moi?vraiment?
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 32
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par Eclair Fou le Mar 5 Mar 2013 - 14:47

J'ai vu des psy dans mon enfance mais pas pour un soupçon de précocité plutôt parce que je passais beaucoup de temps a l'hôpital et qu'on pensait que ça m'affectait (c'est sur je préférais aller la bas plutôt qu'à l'école mais comme ils ne trouvaient pas ma malformation pour eux c'était "psychologique")
Je me souviens de ces psy qui me demandaient quels étaient mes souhaits si j'avais une baguette magique je me suis royalement moquée d'eux en sortant x inepties mais aucun n'a réagit pire j'avais l'impression qu'ils me prenaient au sérieux. Comme si ça ne suffisait pas j'ai toujours eu une facilité déconcertante a l'école tous les profs m'ont toujours fait confiance même qu'une fois m'a mère inquiète avait demande à l'un d'eux ce qui m'arriverait si un jour je n'arrivais plus a suivre (étant 1ère de classe je vous laisse imaginer la scène). Il lui a quasi rit au nez en disant que ça ne pouvait pas m'arriver. Bon il lui a quand même répondu après mais aucun prof n'a jamais doute de moi et pourtant aucun n'a jamais pense que je pouvais être plus que bonne élève

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 5 Mar 2013 - 16:40

"Plus que bonne élève" ? C'est à dire ? Ma question est surement con je ne dis pas le contraire, tu l'expliques peut être ailleurs.

Moi j'ai été diagnostiqué vers 8 ans, mais alors qu'on cherchait à comprendre mes problème d'écriture (d'un point de vue graphique et des fautes - alors que je connaissais toutes les règles de grammaires et orhto et pouvais les expliquer). Ouais à l'époque la dysorthographie n'existait pas. Mais oui bel et bien diagnostiqué. Toujours eu les notes que je voulais (ce qui malgré une très bon psy pour leur expliquer a déboussolé mes parents).
Parfois premier, parfois au milieu, tout dépendait de l'école où j'étais...
Mais surtout après le dépistage une instit' assez maligne pour me donner l'envie d'apprendre et de pas m'ennuyer en classe.
Les facilités, bon je pense que c'est les mêmes que tout beaucoup de monde ici, j'ai du passer 5h en tout et pour tout du cp à la 3ém tout cumulé sur l'apprentissage de mes leçons. Une poésie recopiée dans le cahier était déjà apprise par coeur. Mis du temps à comprendre pourquoi l'instit' répétait 100 fois la même chose....
Je n'avais pas trop fait d'analyse de ma psy, car je ne savais pas trop à quoi elle servait (j'étais là pour mes problèmes d'écriture pour moi, en fait elle me préparait - une fois le diagnostique fait - à vivre mes rayures), mais par contre de mes instit'...

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16913
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par Eclair Fou le Mar 5 Mar 2013 - 16:59

Par bonne élève j'entends élève classique qui a besoin de travailler pour réussir et n'a pas de particularité alors que moi enfant je parlais beaucoup plus avec les adultes qu'avec ceux de mon âge que je ne faisais pas grand chose je m'ennuyais en cours je me rendais malade quand quelque chose n'allait pas bref un zèbre quoi x)

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par moi?vraiment? le Mar 5 Mar 2013 - 17:01

moi pareil que toi eclair fou mais alors jamais voulu travailler et avoir de bonnes notes donc parcours scolaire désastreux ..

moi?vraiment?
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 32
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par Eclair Fou le Mar 5 Mar 2013 - 19:55

Je te rassure, je ne les ai jamais cherchées mes bonnes notes. C'est ce qui me pèse le plus maintenant que je suis en apprentissage quand tu as la directrice qui te félicite à chaque bulletin et que ta commissaire d'apprentissage s'est mise dans la tête que "oh Laetitia, si elle n'a pas 6 (on est noté sur 6 en Suisse), elle a eu une mauvaise note". Ils sont tous persuadés que je bosse comme une folle pour avoir les résultats que j'ai, c'en est agaçant, je n'arrive pas à me débarrasser du syndrome de l'imposteur à cause de ça.

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par moi?vraiment? le Mar 5 Mar 2013 - 21:34

je te comprends ...
enfin pas tout a fait parce que je n ai pas vecu ma vie scolaire de la meme maniere . on m a souvent dit que soit on m aimait tout de suite, soit on me deteste. les profs m ont tjs detestée Smile pourtant j etais sage , gentille, mais voila, ce qu ils m enseignaient ne m interessait pas , donc je n apprenais pas.. et ma punition etait de m ignorer, m humilier ( au choix ) me saquer . bizarrement, du moment ou j ai quitté le lycée élitiste ou j avais ete enfermée tres tot, mes notes ont décollé Smile pour ne plus jamais retomber. mais le mal etait fait. adios les études, et bonjour le merveilleux monde du travail . j aurais aimé comme toi etre dans le haut du panier; j en ai souffert et j en souffre toujours parce que honte de mon passé scolaire.
n ai pas honte d etre qui tu es. ok c est pas toi qui a décidé de te mettre tant de facilités dans la tete, mais accepte les compliments parce que je peux t assurer que si tu ne faisais absolument rien pour que ca marche, zebre ou pas, ca ne fonctionnerait pas. alors accepte les compliments, ça ne peut pas te faire de mal Wink

moi?vraiment?
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 32
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par Eclair Fou le Mar 5 Mar 2013 - 21:58

Ma mère aussi ne comprend pas que je me plaigne de ma facilité, elle m'envie. Je sais très bien que je peux m'estimer chanceuse, mais d'un autre côté, avoir de bons résultats a aussi son revers de médaille. Cette année, j'ai changé de filière pour une plus difficile. Le problème, les langues étrangères où le programme était bien plus avancé dans la nouvelle filière que l'ancienne. J'ai beau me plaindre à gauche à droite, tout le monde me sort que je vais réussir quoiqu'il arrive, ils ont confiance en moi. J'ai même eu droit à encore plus fort, sous prétexte que je n'ai pas de 1.5 en allemand, j'ai les capacités pour réussir. Mais oui bien sûr, je suis la seule à ne pas avoir atteint le niveau B1, j'ai eu un magnifique 2.5 dans la seule épreuve de l'année, j'arrive tout juste à avoir 3.4 de moyenne grâce aux récitations de vocabulaire que j'apprends un peu et que je remplis avec une intuition énorme, mais j'ai les capacités... Sauf que si je fais un blocage à cause du prof, il n'y a rien à faire, mes capacités prennent la clé des champs.

Et comme tout le monde voit ma facilité, ils me posent mille questions. Alors, ma mère m'envie que je connaisse tant de choses, et quand je lui parle de mon mal-être face à cet afflux de question qui restent sans réponse de ma part, elle me sort "toi, même quand tu sais pas, tu sais, tu arrives à trouver la solution". Ha ha ha.... Souvent, les autres me demandent de leur expliquer une notion qu'ils n'ont pas compris, c'est là que naît ma plus grande frustration, parce que je suis obligée de réfléchir, de me concentrer pour savoir comment faire tel exercice, ce que signifie cette notion. En épreuve ou en exercice, je ne me pose pas de question, je lis l'énoncé et je me mets à écrire, tel un automate. Et ça énerve les gens que je sois incapable de leur expliquer ce qu'ils pensent que j'ai compris. Ils doivent se dire que je le fais exprès, que je refuse de les aider, alors que je suis totalement incapable d'expliquer. Ou quand j'essaie d'expliquer, ils sont encore plus dans le brouillard qu'auparavant. Les épreuves de maths sont souvent pour moi une énorme source de pression, parce que je fais le calcul, assez vite, et après, je perds un temps fou à devoir réfléchir sur la façon de le résoudre et de noter mon cheminement sur la feuille. Avec le post-obligatoire, je m'y suis un peu faite, mais il n'est pas rare que je me recevais un 5/6 uniquement parce que j'avais noté la réponse correcte sans le raisonnement entier. Si on n'était pas obligé de noter les calculs, je pourrai limite remplir une épreuve deux fois plus vite que le temps réglementaire.

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par moi?vraiment? le Mar 5 Mar 2013 - 22:07

je te comprends tu sais, je comprends tes frustrations. mais c est notre lot et il faut s y faire ! je crois que la plupart des personnes sur ce forum ont le meme probleme que toi . moi la seule solution que j ai trouvé , c est de zapper. je zappe tout , je zappe ce que disent les gens, j ignore leurs attitudes et exigeances. bon le probleme c est que je n arrive pas a m arreter et j ai tendance a devenir un zombie qui se fou de tout .il faut trouver un juste milieu lol. je pense juste que tu devrais arreter de te mettre la pression, arrete de vivre pour et a cause des autres. je sais que ca te coute enormement , alors essaie de t en foutre un peu plus ! et fais des choses pour toi, il n y a pas que les etudes ... et quand on te demande d expliquer un truc, dis que t es fatiguée et pas la tete a ca Wink

moi?vraiment?
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 32
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: prédisposition pour les apprentissages scolaires dans l'enfance ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum