Survivalisme et bases autonomes durables

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Cyril THQI le Dim 24 Fév 2013 - 16:28

Je m'adresse à ceux qui ont lu ou entendu une bonne partie des auteurs suivants :

François Asselineau
Paul-Eric Blanrue
Michel Chossudovsky
Etienne Chouard
Michel Collon
Michel Drac
David Ray Griffin
Richard Heinberg
Pierre Hillard
Naomi Klein
Thierry Meyssan
Jean-Claude Paye
Peter Dale Scott
Alain Soral
...

Cette liste n'est pas exhaustive.

Si vous en appréciez la majorité (vous pouvez être allergique à un ou deux). Si vous trouvez un bon nombre de leurs analyses pertinentes (même si vous pouvez être en désaccord ça et là), peut-être pensez-vous que la solution se trouve quelque part du côté des auteurs suivants :

David Holmgren
Bill Mollison
Piero San Giorgio
Vol West
...

Cette liste n'est pas exhaustive non plus.

Si tel est le cas, vous êtes sensibilisé à la BAD, à la permaculture et à la nécessité de créer des liens. Je réfléchis actuellement à la constitution d'une BAD. Sans adhérer à 100% au discours de Piero San Giorgio, je pense qu'il est dans le vrai dans les grandes lignes. Si certains d'entre vous sont dans la même perspective, je vous invite à me contacter. Peut-être pourrions-nous construire quelque chose ensemble.

Cyril
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 48
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Wise le Dim 24 Fév 2013 - 17:55

Very Happy
Ah, enfin quelqu'un qui bouge en ce sens sur le forum...
(depuis le temps que j'alerte ici sur l'effondrement de cette société...).

"Survivaliste" depuis plusieurs années (c'est surtout Piero San Giorgio qui m'a décidé...), je suis bien impliqué dans les réseaux écolos de mon département (agriculture bio locale, AMAP CIVAM, formations Permaculture, T Transition locale, Colibris...), je connais des gens qui vivent de façon assez autonome, mais il faut que je me trouve un autre lieu. donc pas encore de véritable BAD pour moi.
mais si d'autres z ont aussi ce projet, ça m'intéresse...
Smile

Damien
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Mars vigila ! le Dim 24 Fév 2013 - 18:34

J'ai un doute sur le concept même de BAD de Michel Drac.
De mon point de vue, c'est avant tout une réponse idéologique.
Il met en avant la nécessité du lien mais sa démarche me
semble être plutôt de s'isoler d'un monde qui va à sa perte.
Ce qui est illusoire.

San Giorno: sa BAD se résume à une résidence secondaire avec 2 sources
et un stock de vivre. Mais c'est un vrai pro du marketing...
Mars vigila !
Mars vigila !

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Cyril THQI le Dim 24 Fév 2013 - 19:19

La BAD selon Michel Drac ou San Giorgio est une réponse donnée à un avenir incertain. Ils n'inventent pas grand chose. Le boulot de San Gorgio est plutôt un résumer des pratiques provenant des survivalistes.

Mars vigila !, si tu as de meilleures réponses à la problématique posée, elles sont les bienvenues.

Cyril
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 48
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Mars vigila ! le Dim 24 Fév 2013 - 20:15

Le problème principal de la BAD est que c'est une réponse figée.
Une réponse figée dans un monde incertain ne me semble pas être une reponse valide.
Exemple d'une critique de base: Quand on dépense son potentiel trop tôt le redéploiement est difficile voir impossible.

Drac est fondamentalement un "Conservateur" et il y a vraiment chez lui une réflexion sur la BAD.

Le monde est un devenir qui détruit tout.
Mieux vaut se préparer à embrasser l’événement plutôt qu'à le fuir en s'isolant.

Le réseau par son adaptabilité me semble être une réponse plus pertinente que la "fortification".

Mars vigila !
Mars vigila !

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Cyril THQI le Dim 24 Fév 2013 - 20:37

Je suis d'accord avec cette critique. C'est effectivement le problème principal du modèle de la BAD. Je pense qu'il devient plus intéressant si on lui on adjoint la possibilité de la fuite.

Le nomadisme peut être une bonne solution dans un certain nombre de cas (à condition d'y être préparé). Le problème du nomadisme est d'amplifier les problèmes. Il recherche moins une solution collective.

J'ai le modèle suivant en tête :

Plan A : BAD
Plan B : fuite
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 48
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Mars vigila ! le Dim 24 Fév 2013 - 20:57

Je suis surpris par votre réponse.

Le nomadisme implique un scenario "dur" chez ceux qui l'envisagent or ce qui me surprend toujours c'est qu'ils ne voient pas la contradiction:

Dans un scenario extrême le nomadisme équivaut à un suicide.
Mars vigila !
Mars vigila !

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Cyril THQI le Dim 24 Fév 2013 - 21:03

Tout dépend de ce que vous appelez scénario extrême. Vous avez sans doute une idée spécifique en tête qui vous fait écrire cela.

Prenons un exemple. Si un accident nucléaire majeur survient près de chez moi, je fuis. La fuite n'est pas un suicide.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 48
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Mars vigila ! le Dim 24 Fév 2013 - 22:13

Évidemment dans ce cas la fuite est la seule réponse "tactique" appropriée.

C'est le mot nomadisme ( longue durée ) qui m'a induit en erreur.
Cela ressemblait à une alternative à la BAD.

Pour la liste dans la lignée de Peter Dale Scott: Daniele Ganser et Aymeric Chauprade. Respect





Mars vigila !
Mars vigila !

Messages : 94
Date d'inscription : 31/12/2012
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Lun 25 Fév 2013 - 22:43

.


Dernière édition par gilgamesh le Mar 15 Oct 2013 - 13:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Merlin le Lun 25 Fév 2013 - 23:22

Bonsoir Perplexe

Lorsque les DAB seront CLOSED alors il sera temps de penser au BAD ou peut-être vaut-il mieux commencer par s'y intéresser sans pour autant être dans la psychose.

La création monétaire est devenue telle qu'il est illusoire de croire à autre chose qu'un effondrement futur où même des brouettes de billets ne suffiront pas à payer une baguette de pain.

Aussi les personnes qui ont quelques deniers, par préventions peuvent trouver opportun de se prémunir plutôt que d'être sur le fait accompli.

Il est à noter que le sujet omniprésent de la macro et micro-économie ne doit pas être un hasard et que peut être cela ne va pas mieux voir pire.

La création monétaire permet d'acheter du temps mais l'hyperinflation succédera et ce ne sera pas dans dix ans. La seule existence des monnaies se trouve en la confiance, lorsque par ailleurs elle ne vaut déjà plus rien, alors la chute ne peut qu'être brutale et choquante. Autant se préparer à cela et dépenser son argent dans des choses d'ores et déjà utiles pour demain.

Il serait peut-être intéressant de créer un site afin que les personnes qui souhaiteraient créer une BAD ensemble puissent prendre contact.

Cela existe mais peut être que définir un projet et suivre une méthode telle que celle décrite dans "Les nouveaux collectifs citoyens" de Ivan Maltcheff pourrait être judicieux. Livre à 11 € de Juin 2011.

Personne ne sait vraiment ce qui va se passer, comment ni quand mais le consensus semble que demain sera différent... alors BAD ou pas...

Philippe
Merlin
Merlin

Messages : 1111
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 48
Localisation : Présent à Tours ou Là et Maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par O2Renard le Mar 5 Mar 2013 - 15:30

Pour ma part je ne suis pas une grande "consommatrice" des théories de "commerciaux" comme PSG...
Je suis bien plus pragmatique (et secrète peut-être?)

Avec nohm nous avons une ferme en rénovation, avec un potager qui va s'agrandir cette année, des animaux... Notre objectif c'est une possible autarcie alimentaire (si KK) mais surtout un CONFORT relatif avant ça.
Nous on n'est pas là pour faire du commercial ou faire b*nder des super-survivors-de-la-mort-qui-tuent... Very Happy
Rénovation "éco-no-logique" (logique, économique, et écologique en même temps! 3 en 1, mieux que le shampooing)...
Nous sommes déjà coupés de l'eau du réseau, et bientôt nous aurons une nouvelle épuration (bassins plantés) et un système de chauffage de l'eau à 3 possibilités: préchauffage solaire en été, chauffage par le poêle + circulation thermosiphon, et enfin 2 petits chauffe-eau instantanés au gaz naturel (qui sera produit sur la ferme par biodigesteur).
Pour l'électricité, bien qu'on puisse s'en passer (puisqu'aucun système vital ne dépend d'elle), on compte acheter des générateurs au nickel (faute de mieux...), installer une éolienne... et une installation de secours en microconsommation est aussi prévue (histoire d'avoir au moins de la lumière pour enlever des échardes si besoin)
Au final, on a surtout comme objectif de faire "hors de la crise". Produire de la nourriture, et être bien chez soi (chauffage bois... petit artisanat, débrouillardise) c'est notre priorité.
Ceci dit pour notre "défense personnelle" on a 3 molosses. En plus d'être des compagnons adorables, ils sont la meilleure des alarmes / outil de dissuasion du monde. Il y a 2 semaines un gars a cassé une fenêtre pendant qu'on était au travail. Il a du fuir 4km avant que les chiennes ne le lâchent Laughing Ca m'étonnerait qu'il vienne refaire du verre cassé chez moi. En plus de ça ces chiens sont capables d'être attelés, bâtés... ce qui en fait des auxiliaires de "force animale" très prisés quand on est une petite bonne femme comme moi Smile
O2Renard
O2Renard

Messages : 13
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 32
Localisation : Centre (18)

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Thaïti Bob le Mar 5 Mar 2013 - 19:04

Je ne connais aucun auteur cité (à part, de nom, Soral).

Mais je commence à m'initier à l'idéologie de l'autonomie. Mais du coup dans ma réflexion, je n'en suis pas encore au survivalisme. Et pour l'instant, je vois cette idéologie comme étant un truc qui j'espère, ne me fera jamais de l'oeil : bcp trop extrémiste pour moi.

C'est peut être hors sujet donc, mais pour ceux qui sont intéressés par ces idées, pas encore survivalistes, mais qui visent à s'émanciper de la société capitaliste, voici une bibliographie :

Hervé Kempf, Fin de l'Occident, naissance du monde.
http://www.seuil.com/livre-9782021084634.htm

Spoiler:
Cessons de nous raconter des histoires sur « la crise » !

Et regardons de face le cœur du problème qui se pose à la société humaine en ce début du XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l’échelle du monde. Il devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part. Autrement dit, l’appauvrissement matériel de l’Occident est inéluctable.

Comment allons-nous vivre cette mutation : en changeant nos sociétés pour nous adapter au mieux à ce nouveau monde, ou en nous opposant au sens de l’histoire, au prix d’un déchaînement de la violence ?

Déjà en cours de traduction dans plusieurs langues, ce récit phosphorescent d’idées originales prend comme fil conducteur les tribulations de l’humanité depuis son apparition sur terre. Captivant et à rebours du discours dominant, il nous invite à une dérangeante lucidité. Mais ce livre est également habité par un optimisme communicatif : oui, un nouveau monde est possible.


Hervé Kempf poursuit un travail de synthèse et de renouvellement de l’écologie politique, qui rencontre la faveur du public, en France et à l’étranger. Récemment : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (2009) et L’Oligarchie ça suffit, vive la démocratie (2011).


http://vivrelutopie.free.fr/
(festival à Gre que tu connais peut être Cyril, sur les expériences sociétales alternatives). Organisé par l'asso Entropie :
http://laboratoireentropie.blogspot.fr/

BD La Communauté : le récit en bd de la vie d'une communauté d'une vingtaine de personnes dans les 70s en France :
http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=717190

Site portail d'une asso axée permaculture et modes de vie alternatifs :
http://www.passerelleco.info/

Ingmar Granstedt, Comment sortir de la folle concurrence : pdf :
http://www.lalignedhorizon.net/upload/file/Documents/PDF/granstedt_folleconcurrence.pdf

plein d'autres infos sur les idées d'Ingmar Grandstedt :
http://www.lalignedhorizon.net/wikka.php?wakka=IG

Super article "Vers un design libre", sur une réponse à l'obsolescence programmée : l'autoproduction.
http://strabic.fr/Vers-un-design-libre.html
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 32
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Foreigner le Lun 11 Mar 2013 - 11:57

What a Face


Dernière édition par Foreigner le Lun 25 Mar 2013 - 8:12, édité 2 fois
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Wise le Lun 11 Mar 2013 - 16:10

...




Dernière édition par Wise le Ven 15 Mar 2013 - 0:56, édité 1 fois
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Foreigner le Lun 11 Mar 2013 - 16:51

What a Face


Dernière édition par Foreigner le Lun 25 Mar 2013 - 8:13, édité 1 fois
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Foreigner le Sam 16 Mar 2013 - 8:43

Flûte ! Un filtre Katadin qui me passe sous le nez.
Dommage ...
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Je ne suis pas BAD

Message par Invité le Sam 16 Mar 2013 - 13:57

J'ai été formé, il y a presque vingt ans à la systémique, et aux systèmes complexes.
Je raisonne régulièrement avec.

La société technologique va vraisemblablement "plier" prochainement faute de ressources naturelles pour les bientôt 9 milliards d'habitants, puis 100 milliards si l'on étend un peu la courbe, exponentielle… C'est tout !

Nous sommes actuellement dans la situation de la BD "Bip-Bip" où le tigre de Tasmanie court dans le vide après avoir dépassé le bord de la falaise. Tant qu'il n'en prend pas conscience ça marche encore…

Je viens d'apprendre qu'à l'époque de la cohabitation entre Neandertal et Sapiens, il n'y aurait eu au total que 10.000 hominidés entre l'Atlantique et l'Oural. Pas de problème de ressources à partager ?
L'Union Européenne compte maintenant 550 millions d'habitants, en attendant l'arrivée des russes, qui boudent encore un peu Smile
Je crois que l'on peut sensiblement superposer les courbes de population, depuis la préhistoire, avec celle de la spéculation financière de l'an 2000. C'est la même forme. Normal, il s'agit du même comportement mental !

Bref "The carrots are cooked" (on dit comment en anglais ? – moi je ne parle que globish Smile)

Se préparer maintenant à une BAD me semble totalement illusoire, sauf à vouloir se faire plaisir en rejetant la société actuelle, en s'en isolant. Là, je comprends, mais il faut avoir le courage de se le dire.
Pourquoi pense-je une telle chose ? Parce qu'on ne peut discerner "comment" le système va plier (épidémies, déclin moral, pollution, famines, guerres civiles, panne d'internet, stérilité, abeilles…). Et donc on ne peut pas adopter une configuration protectrice vis-à-vis de ce changement. Se préparer maintenant ne serait qu'une rigidification de notre intelligence face au choc à venir.

A l'inverse, il faut être attentif au mode que le changement adoptera, et discerner seulement alors les opportunités qui vont se révéler, de dix ans en dix ans. Car il y aura des opportunités, comme dans tout changement, lent ou brutal, puisqu'il casse la sclérose actuelle de notre société.
Des fois, j'imagine monter un haras pour vendre, ou louer, des chevaux de trait. Il y aura de la demande pour labourer, tracter, manger. Dans le pire des scénarios, je me rabattrais vers l'équipement de la cavalerie cuirassée Smile et personne ne fera plus la fine bouche devant des lasagnes au cheval. Foi d'animal !

Donc je n'ai pas envie de vivre maintenant un futur défensif illusoire. Mais je suis bien conscient que nous vivons les derniers beaux jours.

Edit : De plus, une BAD réussie serait un ilôt de prospérité dans un chaos, et donc une cible bien visible pour les prédateurs.
Pas facile de s'en sortir Smile ...


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Sam 16 Mar 2013 - 18:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Odime le Sam 16 Mar 2013 - 14:36

Avoir appris, ou savoir vivre, bien, de peu. Affûter l'intuition. Etre endurant.
Discuter de plans sur la comète, non, pas le temps.
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Foreigner le Lun 25 Mar 2013 - 8:16

Bon ben les choses ont le mérite d'être claires.
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par lapin le Ven 29 Mar 2013 - 15:55

tr


Dernière édition par lapin le Lun 19 Aoû 2013 - 14:38, édité 1 fois
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Odime le Ven 29 Mar 2013 - 16:05

Hello Lapin;
"pour éviter d'être une cible : il faut connaître les plantes sauvages et être végétalien . C'est pas très pratiquable ni même confortable."
Mais comme tu le suggères, on peut s'entraîner, et cela réserve de très bonnes surprises!
"Il y a des détails supplémentaires. "
Je suis toute ouïe Smile on t'écoute...
Au plaisir de lire ta suite...
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Thaïti Bob le Sam 30 Mar 2013 - 17:45

ca me fait penser à un "docu" d'M6, genre Zone Interdite, qui montrait les américains Mormon vers Salt Lake City, qui eux sont carrément croyants à l'apocalypse. Et donc chacun, dans sa maison ou ailleurs, se construit son bunker à apocalypse, et y mettent les chips nécessaires pour tenir 2 ans au moins sous terre, et les cartouches de fusil à pompe nécessaire en cas d'attaque de voisin affamé.

C'était proprement hilarant de voir les supermarchés entiers construits dans le simple but de vendre des produits "anti apocalypse" : bouffe lyophilisée à gogo, conserves, et tout le nécessaire pour bunker. Ils allaient s’entraîner le samedi au tir à l'arme automatique en famille, avec la fille de 14 ans...
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 32
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Odime le Sam 30 Mar 2013 - 18:00

Des lire et, pas partager.
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par p'tit toutou le Lun 1 Avr 2013 - 16:54

Je rajouterais des personnes moins connus :
- le député Belge Laurent louis avec son mouvement MLD.
- Stan Maillaud
- Louis Farrakhan
- Franck Lepage
- Johan Livernette - Philippe ploncard d'assac (plus tourné vers les forces dominant le monde)
- Gérard Foucher et ses mini-show humour très éducatif !
- LLP
- Dieudonné



p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par p'tit toutou le Sam 6 Avr 2013 - 16:36

J'ai trouvé un autre pas mal (bon peu importe le partis politique) il possède une bonne analyse :
Gérard Filoche

http://www.filoche.net/

p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Sylbao le Sam 13 Avr 2013 - 15:02

Je suis très intéressée par plus d'autonomie. Je ne connais pas tous ces auteurs. Ça m'a l'air surtout conceptuel, théorique, non ? Est-ce que quelqu'un sait où on peut trouver des notions pratiques ? Pour l'alimentation, je connais la permaculture. Mais pour l'hygiène, par exemple, mystère et boule de gomme.
Sylbao
Sylbao

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Thaïti Bob le Dim 14 Avr 2013 - 11:44

pour l'hygiène, pas de méthodologie à ma connaissance, mais quelques idées qui me viennent :
- tout d'abord sortir de la paranoïa de l'ultra-hygiène (corporelle mais aussi matérielle : celle du domicile, de la voiture etc.)
- réadopter les savons classiques (savon de Marseille, d'Alep...), ceux ci sont les plus simples savons du monde, et tout aussi efficaces que les plus sophistiqués vendus chez L'Oréal, car ils ne contiennent rien de superflu : seulement la molécule de savon et des molécules odorantes. Si tu veux pousser encore plus loin l'autonomie, le protocole de fabrication du savon de Marseille est accessible à un élève de Seconde : elle fait l'objet d'un TP de chimie. 2 ou 3 ingrédients à mélanger, puis mise en pâte en on fait sécher comme un fromage. Et comme ils sont simples, ils sont ultra-généralistes : on peut les utiliser pour tout !
- donc sortir aussi du paradigme "un produit pour chaque tâche" (tâche au sens de travail et non pas tâche de gras, quoique). Qui a dit qu'il fallait absolument une bouteille de shampooing pour les cheveux, une bouteille de savon pour le corps, un savon pour le visage, une lessive pour le nettoyage des habits fragiles à la main etc ???
- Entretenir régulièrement les choses. un petit coup régulièrement est beaucoup mieux qu'un gros coup quand on a laissé les choses se salir énormément. (ça oblige à trouver des produits plus "attaquants" et efficaces, donc moins à la portée de la personne, car ne pouvant être produit que dans des plus grosses industries. C'est très conservateur comme idée, mais cela passe certainement par les "trucs de grand-mère". Du genre utiliser simplement du vinaigre pour détartrer et non des produits beaucoup plus chimiques spécialisés vendu au rayon destop. (attention, les trucs de grand-mère doivent être accueillis avec un esprit critique car il y a sûrement des trucs irrecevables pour tout sorte de raisons)
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 32
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Sylbao le Dim 14 Avr 2013 - 11:54

Je suis d'accord avec la majeure partie de ta contribution, Thaïti Bob. Mais les savons de Marseille et d'Alep ne sont pas simples. L'hydroxyde de soude, ingrédient de la saponification, se fabrique avec du mercure. Je cherche des solutions vraiment accessibles et durables.
Sylbao
Sylbao

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Thaïti Bob le Dim 14 Avr 2013 - 12:05

ah merci bcp pour l'info. intéressant ça. Du coup deux choses :
- ça me conforte encore dans l'idée que l'on ne peut pas être totalement autonome au niveau de l'individu. Au niveau d'un territoire oui.
- en es-tu si sûr qu'on ne puisse faire de l'hydroxyde de soude sans se passer d'un mode de fabrication faisant intervenir le mercure ? le savon d'alep est quand même il me semble une sorte de tout premier savon du monde, millénaire. Du coup, soit il faut prendre chaque tache de salissure et appliquer toutes nos connaissances en chimie pour trouver LA substance adéquate-pûrement bio, soit il faut chercher dans les méthodes d'hygiène d'AVANT le savon. Et ça, ça commence à être radicalement anti-progrès.

Edit : un espoir : apparment, les fabricants de soude se sont engagés à faire disparaitre le mode de production par éléctrolyse à anode au mercure d'ici 2020.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydroxyde_de_sodium#.C3.89lectrolyse_de_saumure_.28eau_satur.C3.A9e_en_sel.29


Dernière édition par Thaïti Bob le Dim 14 Avr 2013 - 12:09, édité 1 fois
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1828
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 32
Localisation : Avignon

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Sylbao le Dim 14 Avr 2013 - 12:06

La soude d'aujourd'hui n'est pas du tout celle d'autrefois. C'était du carbonate, c'est de l'hydroxyde.
Sylbao
Sylbao

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Free le Mar 16 Avr 2013 - 15:16

je vais essayer de ne pas troller en restant factuel,
pardon si j'échoue lamentablement,
mais il est difficile de ne pas s'interroger sur le contenu de l'amorce de ce sujet:

Je m'adresse à ceux qui ont lu ou entendu une bonne partie des auteurs suivants :

François Asselineau
Etienne Chouard
Michel Collon
Michel Drac
Thierry Meyssan
Alain Soral
...
Si vous en appréciez la majorité (vous pouvez être allergique à un ou deux)

tu mentionnes ici des personnalités très politiques, et pas que une ou deux, dont une grande partie a directement ou indirectement des liens forts avec les extrêmes droites de France.
- du coup je trouve que cela confère, à un sujet à priori plus de nature pragmatique, une composante "politique politicienne" extrêmement spécifique, qui s'adresse aux personnes qui apprécient la plupart de cette liste...

Or plusieurs intervenants ici ont mentionné ignorer la plupart des personnes citées.
Il me paraissait donc surtout important de faire ce "point technique": cette liste n'est pas une liste neutre, elle est politisée

Et pour avoir passé ces dernières années du temps au contact de nombreuses assos et militants oeuvrant concrètement en faveur de la permaculture, des amaps, et autres alternatives pour l'autonomie énergétique, alimentaire, etc... beaucoup plus liées à une pratique concrète de "transition systémique écologique" que nombre des "tribuns" de cette liste - en tout cas considérés comme "des tribuns politiciens et irréconciliables ennemis politiques" par la plupart de ces acteurs :
les Amis de la Terre, Colibris, Via Campésina, Food not bombs... et de nombreuses structures locales (décroissants, amaps..) dans la même dynamique, ne sont-elles pas des sources au moins tout aussi pertinentes, voir plus, pour nourrir un débat sur les pratiques du survivalisme ?

Bon voilà, my 50 cents, filez de l'hydroxyde aux trolls de ma part What a Face
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Dim 7 Juil 2013 - 23:00

Sylbao a écrit: L'hydroxyde de soude, ingrédient de la saponification, se fabrique avec du mercure.
????? C'est une blague, pour le mercure ?????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Dim 7 Juil 2013 - 23:09

Free42 a écrit:tu mentionnes ici des personnalités très politiques, et pas que une ou deux, dont une grande partie a directement ou indirectement des liens forts avec les extrêmes droites de France.
Ah ?! Je fais donc bien de rentrer ! Smile

Si la catastrophe survient à cause d'une épidémie de peste, pourquoi pas, il vaut mieux se retrancher à la campagne pour s'isoler.
S'il s'agit de bandes islamiques qui ravagent et incendient les campagnes françaises (je provoque là ! Quoique...), il vaut mieux se retrancher en ville. L'union faisant la force.

Je reste sur mon ancienne interrogation : C'est le danger perçu qui défini la conception de la redoute protectrice, bases de la stratégie militaire défensive.

Quels est la perception du danger actuel ?
Vous pouvez faire plusieurs post si le serveur explose à cause d'une liste trop longue Smile

A vos plumes ! Et merci de votre aide à m'aider à comprendre ! Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par lapin le Lun 8 Juil 2013 - 15:50

Salut à tous !

pour odime j'ai oublié....

pour DDZ : le cas syrien me semble emblématique : guerre civile (initiée par des éléments spéciaux ou manipulés), soutenue par une guerre froide mondiale entre les mêmes qu'avant 89 en gros, idéologie obsolète mise à part et nouvelle fracture idéologique ( en cours : meyric, mariage homo et co, hégémonie mondialiste ou résistance nationale) et puis des acteurs régionaux comme proxy. Sur fond de tension identitaire ou  inter-religieuse ou sociale... servez -vous !
conditions sanitaires et économiques allant descrescendo voire catastrophiques
pannes ou coupures de réseaux (eau, élec, bits, gaz, pétrole).

questions centrales : stabilité de l'état ou pas ( quelle qu'en soit la cause) et à quelle conditions (sécurité ou liberté) et la question totalitaire (vie privée en particulier comme marqueur)

sinon perso : déjà aux champs mais pour durée limitée 2020 en gros.

j'anticipe perso l'involution climatique avant 2018...

donc pari "gagnant" on se débrouillera...j'ai pas lancé d'invits pour l'instant Laughing 
pari perdant : on verra; peut-être on tentera une revente et passer à d'autres situations...pas très claires puisque j'anticipe l'involution et le chaos climatique et tout ce qui s'en suit
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Lun 8 Juil 2013 - 16:08

DrôleDeZèbre a écrit:
Sylbao a écrit: L'hydroxyde de soude, ingrédient de la saponification, se fabrique avec du mercure.
????? C'est une blague, pour le mercure ?????
Je réponds moi-même à ma question ! Smile
Wikipédia a écrit:La soude est obtenue par électrolyse du chlorure de sodium NaCl.

La soude s'obtient pour le moment majoritairement par une électrolyse avec cathode de mercure (anode : titane ; cathode : mercure). Cette opération produit en même temps du chlore, de la soude et de l'hydrogène. Mais le mercure est un métal lourd nocif par bioaccumulation et à très faible dose, plus encore lorsqu'il est transformé en mono- ou di-méthylmercure par les bactéries. Il est volatil et non dégradable, et passe facilement la barrière des poumons, ce qui en fait un des polluants majeurs de l'environnement, en augmentation dans toutes les mers. C'est l'une des raisons pour laquelle les sociétés européennes impliquées se sont engagées à faire disparaître ce procédé à l'horizon 2020, procédé en cours de remplacement par des électrolyses à membranes10.

Il existe un autre procédé : électrolyse à diaphragme, qui comportait de l'amiante, substituée en France par un matériau composite depuis la fin des années 1990.
Voir ici sur Wikipédia
Merci de m'avoir aidé à progresser ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Lun 8 Juil 2013 - 16:15

lapin23 a écrit:j'anticipe perso l'involution climatique avant 2018...
Involution : Retour à un état antérieur.

Tu pourrais nous en dire plus sur la manière dont tu la perçois ?
C'est pas un concept clair pour moi.

Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par lapin le Lun 8 Juil 2013 - 17:36

http://www.zebrascrossing.net/t11380-le-jour-d-apres-grand-jeu-concours

sinon, pour être directement en réponse à ta question, toi qui est TRES SYSTEME, on va le caractériser mathématiquement par l'abolition de la loi des grands nombres dans le domaine géophysique : les fréquences des évènements d'un certain type ou ampleur ne vont pas converger avec le temps.

autre manière de l'exprimer : on saura plus si on est au printemps ou en hiver ...

il n'y aura plus de "saison".

des évènements climatiques extrêmes ( quels qu'ils soient) deviendront "banals". Avec des conséquences parallèles pour certaines espèces ( des taux d'extinction ou de pullulation anormaux..., à contretemps avec des effets en chaîne (alimentaire))...ce genre chose

c'est ça pour moi une INvolution : c'est le chaos dynamique
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Lun 8 Juil 2013 - 18:20

Je commence à comprendre, enfin je crois Sad

Dans ce cas la prévision du moment de la "bascule systémique" devient sacrément délicat, et l'état résultant lui devient impossible !
Les alternances rapides des états empêchent de prévoir si l'on "sortira" de cette bascule par un "+1", par un "0" ou un "-1" (par exemple simplifiant).
C'est caractéristique d'une situation chaotique.

Par exemple, sur Le Chemin, j'ai réfléchi à "Le réchauffement climatique peut-il amener une nouvelle ère glaciaire ?", et ce que je lis ici me conforte dans cette possibilité, qui en vaut une autre.
Là aussi il faut que je me refasse une santé, et ensuite que j'écrive un peu.
Pour l'instant je suis bon pour lire, mais écrire est encore au-delà de mes forces Smile
P... le retour est dur... mais c'était bon ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par lapin le Mar 9 Juil 2013 - 15:13

vraiment crevant St jacques  !
moi je reste au frasis  à mater les symboles du XI siècle...puis je reprends ma caisse ...EPUISANT ! Razz 

Plus sérieusement, je randonne sur le GR 400 mais pas sur la totalité du CHEMIN. Et je dors dans ma voiture : je suis sociophobe ! pas de gites ni de "burons". Et puis ça côute pas un rond. pratique aussi.

prochaine étape : dormir dehors en sauvage...mais c'est vraiment difficile dans le monde clôturé d'aujourd'hui.
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Mar 9 Juil 2013 - 16:23

lapin23 a écrit:vraiment crevant St jacques  !
moi je reste au frasis  à mater les symboles du XI siècle...puis je reprends ma caisse ...EPUISANT ! Razz 

Plus sérieusement, je randonne sur le GR 400 mais pas sur la totalité du CHEMIN. Et je dors dans ma voiture : je suis sociophobe ! pas de gites ni de "burons". Et puis ça côute pas un rond. pratique aussi.

prochaine étape : dormir dehors en sauvage...mais c'est vraiment difficile dans le monde clôturé d'aujourd'hui.
Il y a deux ans j'en ai rencontré un qui marchait depuis 13 ans, en boucle !
L'hivers il scattait vers le pays basque, il y fait moins froid.
Il dormait dehors tous les jours. Pas de sac à dos, mais un petit caddy de grand-mère que l'on tire derrière soi.
Physiquement il était très abimé, il faut le reconnaître...
Mais pour quelques semaines il faut essayer.
Sachant qu'ainsi on dort mal (dur - humide), on se réveille tôt (froid vers 4h00), on récupère peu au final.
Difficile de tenir la durée si l'on marche plus de 20 km dans la journée. Avis personnel !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par lapin le Mar 9 Juil 2013 - 16:59

tr
lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Foreigner le Dim 1 Déc 2013 - 10:19

C'est hallucinant de voir que quelle que soit la gravité ou l'importance d'un sujet, les Zèbres ne savent (a quelques exceptions près) que se pignoller intellectuellement comme si la réalité n'existait pas.

Mais pendant ce temps, certains agissent. Ceux qui ont commencé par se poser une simple question : "Qu'en est-il vraiment ?". Ceux qui ensuite se sont demandé quelles conséquences cela pouvait avoir sur la vie et la leur en particulier. Et ceux enfin qui se sentent bien évidemment concrètement concernés par leur existence.

On est bien d'accord qu'étant dans la rubrique "J'ai un projet", tous ceux qui participent à ce topic ont déjà fait tout leur possible pour étudier et gérer cette question en conséquence de l'importance qu'ils apportent à leur existence ? ... (Ce qui inclus l'opinion qu'il n'y a pas péril en la demeure ou du moins pas lieu de s'alarmer. Le tout étant que cette opinion soit fondée "en connaissance de cause et en son âme et conscience".)

Pour en revenir au sujet. Lorsque ce topic a été lancé, mon sac à dos était déjà à peu près complet depuis belle lurette (et en passe de l'être totalement). Depuis, ma communauté "prévoyante" s'est constituée et s'étoffe lentement mais surement (car il ne suffit pas de belles déclarations d'intention : il faut surtout de la conscience, de l'implication et de la volonté réelle !). Quant à la BAD, elle se profile.
Bien entendue, la question des "touristes" est elle aussi déjà gérée ...

McCainnemment votre.Courbette

EDIT : Kikou Mag ! Survivalisme et bases autonomes durables Offrir10


Dernière édition par Foreigner le Dim 1 Déc 2013 - 10:32, édité 2 fois
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Mag le Dim 1 Déc 2013 - 10:28

Bravo Foreigner et bonne continuation à vous !
ben moi je suis toujours sans communauté prévoyante... alors je prévois pour moi, ma base autonome durable n'est qu'effémère (s'écrit comment s'truc...) et s'effrite faute d'assise socialement et concrètement valable, je sais pourquoi,
j'y travaille par l'intérieur vu que ça me perturbe pas mal,
en plus la terre à tremblé...
J'y vais au corps finalement c'est bien la première base...

edit 2 Kikou !!! Gêné sont toujours aussi belle tes roses Very Happy


Dernière édition par Mag le Dim 1 Déc 2013 - 10:34, édité 2 fois (Raison : mise en forme)
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 72

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Dim 1 Déc 2013 - 11:06

Mag a écrit:n'est qu'effémère (s'écrit comment s'truc...)
éphémère (j'utilise Word en cas de doute Smile)

Personnellement, et rien ne dit que j'ai pour autant raison, je pense que la ligne rouge est déjà dépassée depuis une vingtaine d'année (rapport Meadows toujours et encore).
Depuis rien ne semble avoir été fait pour rejoindre une quelconque situation d'équilibre, donc la divergence s'accroit d'autant plus. Exponentiellement donc.

L'effectif terrestre va passer, à mes yeux, de 9 milliards bientôt à environ 500 millions dans un ou deux siècles.
Je me suis quelques fois demandé sur qu'il s'était passé sur le pont du Titanic, l'ambiance, les comportements...
Je crois que nous aurons le temps de voir le début du feu d'artifice, mais pas la fin.

Les bases de survie n'auront qu'un temps j'imagine, après il faudra bien se frotter à la réalité : plus rien !

Bonne chance aux survivants !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Mag le Dim 1 Déc 2013 - 12:35

Merci DDZ Very Happy
(si j'écris sur mon tt. je loupe la spontanéïté lecture réponse rapide,
j'écris comme je parle dans une conversation passionnée)
j'ai fini par comprendre en investiguant comment une des lignes rouge fut dépassée pour la france quand en 45 j'étais dans le ventre de ma mère
titanic=> création de la FED et l'ambiance morale de ces requins humains...

toujours temps de stopper ça chacun dans son poste actuel
de préparer les migrations
les refuges... d'aider ceux qui sont juste là ici maintenant déjà pour l'hiver ...
autour de chacun y'a des gens encore en poste pour des choses utiles qui sont harcelés par les lois votées par les soi disant gouvernants
genre agriculteurs, constructeurs de maisons, etc
d'autres à des points clés pour gripper les machines de destruction massive
un arrêt général ?
encore faut il avoir un tableau large de plusieurs sciècles de la situation

que les petits traits rouges sous les mots de mon message rapide ne vous donnent pas des boutons : y'a mieux à vivre Pété de rire 

que personne ne me crois mais expérimente ou passe
"nous somme des passants aimant" kidisait l'autre

Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 72

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Yack le Mer 8 Jan 2014 - 22:14

Voici un blog très complet sur le survivalisme, énormément d'aspects y sont abordés:

http://lesurvivaliste.blogspot.fr/

L'intelligence est nécessaire à la survie, mais il faut aussi être une personne d'action en cas de crise.
Yack
Yack

Messages : 717
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Cedpa le Mar 25 Fév 2014 - 14:48

Effondrement de la normalité : vraiment régulièrement dans cette vie
Capacité de réaction : excellente
Capacité de précarité : excellente, ça fait 20 ans que je vis avec 5000€ / an

Alors pour ce qui est de THE effondrement, et bien ça va faire, comme d'habitude : mode autonome, sac à dos (BOB prêt à partir), le machin qui va bien avec, direction le campement d'amis qui ont pas mal de compétences . 1/ squat d'une résidence secondaire et accueil de quelques potes
2/ fuite, itinérance en camion

Je pense que le mode nomade est le bon. C'était le monde de vie à la préhistoire, c'est le mode de vie de bien des gens encore aujourd'hui.
Et si on regarde les gitans, ça va, eux ils passeront à travers ... Faut être prêt à assumer ce qu'il y aura à faire ou pas.

Cependant, me préparer une petite Bad atutonome ou presque,éphémère mais douillette (une bonne caravane quoi ), c'est une action en cours..

De tous les auteurs cités, parmi ceux que je connais, Volwest c'est vraiment un mec bien,j'ai eu deux ou trois échanges avec lui,cool. PSG ça été différent. Il y en a un qui donne et l'autre qui prend.


Cedpa

Messages : 77
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 9:13

.


Dernière édition par F le Ven 11 Juil 2014 - 0:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Survivalisme et bases autonomes durables Empty Re: Survivalisme et bases autonomes durables

Message par Cedpa le Lun 3 Mar 2014 - 18:26

Disons que le système devra s'adapter ne serait ce qu'aux ressources naturelles qui se réduisent. En suite, j'ai parlé de The effondrement, mais c'est mon coté théâtrale , je vois plus une situation qui se dégrade au fur et à mesure teintée de semblant de reprise / espoir. Les cartes de la géopolitique changent de mains et la partie va durer un peu mais les gagnants vont changer la face des choses.
Pour ce qui est du concept BAD et bien c'est comme le reste du vieux concept du bon sens réactualisé, tant mieux.
Après il vaut mieux prévenir que guérir, on est à l'abri de rien et ça n'arrive pas qu'aux autres...

Quand aux acteurs du complot et du survivalisme il y a bien deux mondes différent. Volwest et David Manise, que j'aimerais bien rencontré un jour ont vraiment une vision de leur spécialité très pragmatique et pas barée, me semble-t-il.

Cedpa

Messages : 77
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum