Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Sam 9 Mar 2013 - 15:51


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Sam 9 Mar 2013 - 15:52

Dernier mot pour Gimli : Very Happy

C'est pas un mot, ok...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 15:52

Une femme regarde le serpent
Un homme regarde le téton

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Sam 9 Mar 2013 - 15:53

Bise mon poulet, souviens-toi que je t'aime, petit chat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 15:54

(Il part pour des câlins plus consistants... Very Happy )

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Sam 9 Mar 2013 - 15:59

moi aussi, mais moins sexués et plus paternels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Sam 9 Mar 2013 - 16:01

Mais très satisfaisant au niveau tendresse.

Je suis à presque 100 message aujourd'hui. Je vais bientôt arriver à la nausée recherchée pour arrêter/suspendre mes interventions...

Bonne nuit Gimli
Je vais essayer d'écrire et ce n'est pas gagné.

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Sam 9 Mar 2013 - 16:11

Bonne nuit, toi. Écris-moi, ça viendra tout seul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 7:15


Bien, j'ai confirmation que mes bonshommes sont bien entrés dans l'adolescence : ils consomment beaucoup plus de déo que de savon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 7:20

Si cela est un signe, ma fille est en pleine adolescence a 4 ans : sacs, chaussures, vêtements coordonnés, parfums...Une gonzesse au bout des ongles avec vernis (si possible).

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 8:11


SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 8:29

Henry Miller, A Literate Passion: Letters of Anais Nin & Henry Miller

“Anaïs, I don't know how to tell you what I feel. I live in perpetual expectancy. You come and the time slips away in a dream. It is only when you go that I realize completely your presence. And then it is too late. You numb me. [...] This is a little drunken, Anaïs. I am saying to myself "here is the first woman with whom I can be absolutely sincere." I remember your saying - "you could fool me, I wouldn't know it." When I walk along the boulevards and think of that. I can't fool you - and yet I would like to. I mean that I can never be absolutely loyal - it's not in me. I love women, or life, too much - which it is, I don't know. But laugh, Anaïs, I love to hear you laugh. You are the only woman who has a sense of gaiety, a wise tolerance - no more, you seem to urge me to betray you. I love you for that. [...]
I don't know what to expect of you, but it is something in the way of a miracle. I am going to demand everything of you - even the impossible, because you encourage it. You are really strong. I even like your deceit, your treachery. It seems aristocratic to me.”

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 13:37

Anaïs Nin, Djuna

Johanna’s eyes were like the forest. The darkness of the forest, the watchfulness behind an ambush. Fear. I journeyed into the darkness of it. I walked from the place where my dress had fallen, carrying my breasts like gifts in my half-opened hands; I carried them to her as if expecting to be thrust by her mortally.

Johanna loosened her hair and said: “You are so extraordinarily white.” With a strange weight, like a sadness, she spoke. It was not the white substance of me, but my significance, the whiteness of my newness to life, which Johanna seemed to sigh for. “You are so white, so white and smooth.” And there were deep shadows in her eyes, shadows of one old with life; shadows in her neck, in her arms, and on her knees, violet shadows.


SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 13:41

Cette photo d'Anaïs Nin est troublante.
Ce petit ovale du visage. Un air d'enfant avec un regard grand ouvert.
Cette dentelle féminine. Cette pose alanguie qu'un regard furtif aurait pu voler.


Dernière édition par SoleilSombre le Lun 11 Mar 2013 - 11:52, édité 1 fois

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 15:42


SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Dim 10 Mar 2013 - 16:29

Paul Eluard, Je t’aime

Je t’aime pour toutes les femmes
Que je n’ai pas connues
Je t’aime pour tout le temps
Où je n’ai pas vécu
Pour l’odeur du grand large
Et l’odeur du pain chaud
Pour la neige qui fond
Pour les premières fleurs
Pour les animaux purs
Que l’homme n’effraie pas
Je t’aime pour aimer
Je t’aime pour toutes les femmes
Que je n’aime pas

Qui me reflète sinon toi-même
Je me vois si peu
Sans toi je ne vois rien
Qu’une étendue déserte
Entre autrefois et aujourd’hui
Il y a eu toutes ces morts
Que j’ai franchies
Sur de la paille
Je n’ai pas pu percer
Le mur de mon miroir
Il m’a fallu apprendre
Mot par mot la vie
Comme on oublie

Je t’aime pour ta sagesse
Qui n’est pas la mienne
Pour la santé je t’aime
Contre tout ce qui n’est qu’illusion
Pour ce cœur immortel
Que je ne détiens pas
Que tu crois être le doute
Et tu n’es que raison
Tu es le grand soleil
Qui me monte à la tête
Quand je suis sûr de moi
Quand je suis sûr de moi

Tu es le grand soleil
Qui me monte à la tête
Quand je suis sûr de moi
Quand je suis sûr de moi

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 17:50

quand j'essuie, sourd émoi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 18:02

Quand geai suit, moi sous sa raie, je ne me sens pas très rassuré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 2:53

Enfouir tout le vide dans un trou de mémoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Lun 11 Mar 2013 - 6:30


SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 7:37


quand vous aurez fini les vitres, vous ferez le repassage ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Lun 11 Mar 2013 - 9:48


SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 13:10

Gimli a écrit:
quand vous aurez fini les vitres, vous ferez le repassage ?

Je n'étais pas mécontent de moi sur celle-là. La suivante m'inspire moins. Peut être son côté vendeuse de fringues sur un catalogue pour fétichistes. Je n'ai pas de fantasme lié à des métiers : infirmière, soubrette, mère Noël, ... Finalement, mon principal fantasme est presque inavouable et peu photographiable, j'aime les filles qui me font rire. Mais il parait qu'elles font peur aux hommes. Je ne dois pas être un vrai homme, alors.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Lun 11 Mar 2013 - 13:17


SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par SoleilSombre le Lun 11 Mar 2013 - 13:18

Le coup de se citer soi-même...Smile
Ah bon, les femmes qui font rire font peur aux hommes. Je croyais que c'étaient l'intelligence et la force de caractère.

SoleilSombre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le je-ne-sais quoi et le presque-rien, Yen-a-ki-dit-ouitch ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum