Quelqu'un est-il chercheur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Invité le Dim 17 Fév 2013 - 8:18

J'avoue, j'ai la flegme de me renseigner par moi même en lisant des milliards de site internet, livres, personnes, etc. ce que je fais déjà sur des tas de sujets, et serait forcée de le faire si personne ne me répond Very Happy

Vu que peu de métiers semblent me correspondre réellement, chercheur ça me plaît bien dans l'idée. On peut chercher dans quoi ? Il faut faire des études ? On peut le faire en parallèle ? On gagne de la thune ?

Si vous voulez, contactez en MP ou partagez vos expériences ici, peut être que cela fera naître de futures vocations de chercheurs Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Ellys le Sam 23 Fév 2013 - 6:05

Salut Colours Smile

Je vois que tu as écrit le 17 et que personne ne t'a encore répondu. Tu as peut être fini par trouver tes réponses sur le net depuis Wink mais je peux t'orienter peut être un petit peu.

Je ne fais pas de la recherche mais à une époque j'ai évolué avec des chercheurs et j'ai des amies qui travaillent dans des labos de recherche du CNRS ou d'universités européennes.

Il faut quand même savoir que ce "métier" relève à mon avis plus d'une vocation parce que de ce que j'en ai pu voir, c'est quand même un très long parcours sans garanties d'aboutir à une chaire de recherche.

Déjà, il te faut une thèse et un post-doc (voire deux) et pas mal d'articles parus dans des revues indexées. Ensuite, il faut qu'un poste soit disponible et je pense que ce sont des appels à candidature. Souvent tu as aussi des heures obligatoires d'enseignement en fac cumulées avec ton poste de recherche.

Les sujets de recherche sont relativement libres je crois dans le domaine que tu as choisi mais il faut quand même savoir que beaucoup de recherches se font grâce à des subventions (gouvernementales, programmes européens, bourses de recherche etc.) et que forcément, il y a plusieurs dossiers de candidature...

Pour le salaire, honnêtement je n'en ai aucune idée. Moi je me suis arrêtée au DEA, j'ai changé de direction avant de me lancer dans une thèse Smile et j'ai des amies thésardes qui ont fait leur post-doc et qui ont fini par renoncer à décrocher un poste après avoir cumulé x années d'ATER.

Voilà les grandes lignes Smile et peut être que quelqu'un complètera ...

Mais tu es à l'univ? tu étudies en quoi?
avatar
Ellys
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 13/02/2013
Age : 37
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par attilap le Sam 23 Fév 2013 - 6:43

Salut !!

Très bonne réponse de Ellys.

Au niveau du salaire, après tes trois années de thèse, tu es payé environ 2k E max par mois au début. Ne fais donc pas ce si tu veux avoir beaucoup d'argent.

Bonne chance, la recherche c'est le pied !

PS : Il y a l'étranger, où les chercheurs n'ont ni la même image qu'ici, ni le même salaire ....
avatar
attilap
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 415
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 30
Localisation : Sur Terre, en ce qui concerne mes pieds !

http://hexogone.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Guest le Jeu 28 Fév 2013 - 17:08

un parcours sur les "10" prochaines années (L1, L2, L3, M1, M2, thèse en 3/4 ans, 1 ou 2 post-docs d'un ou deux ans sans avoir l'assurance d'avoir un poste en Europe comme aux USA)

trouver un bon directeur de thèse (y en a très peu, et souvent indisponibles)

l'obligation d'excellence de résultats pour décrocher de bonnes opportunités (bons labos) ou simplement en décrocher

le très faible nombre de postes disponibles, par rapport au nombre de candidats

le monde de la recherche plus lamentable que réjouissant au moins en France de part ses trop faibles moyens financiers, ses chercheurs en majorité élitistes, exigeants, à l'esprit pas toujours très ouvert même à Ulm

l'obligation de résultats pour faire vivre son labo qui pousse certains labos à dévier de l'honnêteté scientifique

la frustration inhérente au métier de chercheur qui ne trouve jamais ce qu'il veut mais que ce qu'il trouve

toujours la très faible quantité d'apports concrets (et plutôt abstraits) à la "science" sur une vie

des revenus en France assez faibles

des statistiques faites sur des échantillons bien trop faibles en nombre

de nombreuses dépressions

de nombreux échecs, de gens qui changent de voie. Un pote à moi brillantissime fait médecine après une thèse (il est normalien). Un autre s'ennuie en post-doc. Une ex s'ennuie en thèse.

des gens qui tournent en rond, même à la tête des grandes chaires du Collège de France

une surstimulation mentale par la qté d'infos ingurgitées chaque jour

une pression immense à devoir être au courant des derniers articles parus

une compétition entre les labos

un cautionnement des lobbys industriels

un écart toujours aussi présent entre les gens de la recherche et les gens qui pourraient s'en servir dans le monde réel

une disparition incomplète de l'âme

mais

un passage obligé pour certains, pour comprendre ce qu'ils ont à comprendre sur eux-mêmes.


Je te conseille vraiment de te poser plusieurs années avant de te lancer. Sonde-toi, prends tout ton temps, regarde ce que tu aimes, c'est en toi, et c'est long à trouver. Moi-même, je n'ai pas encore vraiment trouvé.


perso, je me suis arrêté en M1 de Neurosciences à Ulm en me disant entre autres raisons d'abandon. Mais... à quoi on sert?

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par siddhartha le Jeu 28 Fév 2013 - 18:27

Rigolo à lire quand on est en troisième années de thèse comme moi. Smile
Comme pour tout, ça dépend de l'optimisme que tu voudras y mettre et de l'envie qui te feras suivre ton parcours. L'intérêt principal: une grande liberté d'emploi du temps.
Le reste aussi est vrai. Et d'ailleurs tout est vrai. Ou faux, comme tu veux. Là par exemple, j'en chie à me dire que je ne suis qu'un con pas foutu de bosser assez pour que ça se passe bien et que je sature de toute cette masse assommante qu'il faudrait soi-disant connaître, alors qu'il s'agit de se positionner seulement.

Bref, les contraintes de formes, comme partout en société, oblitèrent parfois les apports de fond. Mais ce n'est encore qu'une question d'envie d'y apposer son sourire au hasard de la volonté et des jours.

Alors de là à se décider selon les débouchés professionnels, autant aller bosser dans la construction au Qatar, ce sera plus efficace. En attendant, heureusement on peut choisir de vivre, et de prendre des risques considérés par soi-même, mais avec envie d'y aller sans trop savoir pourquoi. La seule raison d'être qui aille je crois.

Et j'oubliais, ya un peu de l'idée d'écrire une oeuvre aussi. Et ça on peut trouver ça chouette aussi. Very Happy

Allez, un peu d'entrain dans ce monde ! rendeer

Belle soirée à vous. Et le reste.
avatar
siddhartha
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 32
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Invité le Jeu 28 Fév 2013 - 19:36

Merci pour vos réponses ! J'en ai eu aussi en privé qui rejoignent les vôtres. En fait je suis curieuse, car je me dis qu'idéalement, ce serait un très beau métier, mais ce que vous me dites de la recherche en France ne m'étonne guère...

Je ne pense pas en faire mon activité principale, et je ne suis pas encore assez focalisée sur un sujet ( et je déteste la faculté ah ah ) pour apporter ma contribution. Je voulais savoir où ça en était, et ce que vous faisiez vraiment. En tout cas je vous souhaite du courage, et continuez d'avancer car ce seront des gens comme vous qui feront avancer le monde de demain Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Kalthu le Sam 16 Mar 2013 - 10:24

Mais tu prends le problème à l'envers.
Tu demandes pour être "chercheur", en général on fait le cheminement inverse. On est passionné, on arrive à trouver des études qui ont un rapport avec notre passion et on continue on continue et sans s'en rendre compte on devient chercheur...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Kalthu
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 17842
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 38
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Miou le Lun 1 Avr 2013 - 19:39

Moi j'voulais faire chercheuse en math fonda. Puis le milieu ne m'a pas plu. J'ai fait un master spécialisé en environnement, j'ai bossé, puis à force de m'avoir rétorqué que "j'peux rien dire, j'ai pas de thèse", j'ai dit "à ouais?? "

J'ai commencé ma thèse il y a 4 ans en Belgique. Embauchée car je voulais créer mon entreprise avec ce que j'allais créer (très peu d'étudiant y vont comme ça). Au bout de 3 ans, harcèlement car impossible de me contrôler (horaire, créativité, indépendance etc.) . Je suis partie, avec le sujet, réadapté à mon goût.

Je suis maintenant dans un super labo (INRIA) avec beaucoup de liberté. Je sais ce que je veux faire -avoir un labo de recherche ou une entreprise R&D dans le domaine que j'étudie ++ - et mon directeur me motive et me supporte grave. J'ai déjà 2 ans de post doc prévu.

Ce que je conseille aux gens en général, c'est d'apprendre à se lancer, à oser et à chercher l'expérience - à se diversifier. Pour ça chercher à développer sa com', comprendre la psychologie des gens, avoir un peu touché à la politique, connaître le système des bourses/financement, avoir voyagé, être diversifié dans son réseau etc. Etre doctorant: c'est le meilleur moment pour faire ça et il existe plein d'asso qui sont là pour t'aider.

Un exemple: il y avait une réunion pour expliquer "Horizon 2020" (budget EU pour la recherche). Là où je suis (à Montpellier, antenne INRIA de 200 personnes) on était 3 en tout (ceux de la fac d'info ont eu vent de la réunion): le DR qui a organisé ça, une secrétaire et moi. Je pense que les autres DR (directeur de recherche) sont au courant, mais je dois être la seule doctorante de tout mon bâtiment à savoir ce que l'Europe compte mettre comme budget dans la recherche d'ici 2020 et quels sont les thèmes qui seront intéressant. Et en 2020, tous les doctorants auront fini leurs doctorats. Bon voilà pour te donner une idée...

DONC: faut être aussi pro-actif.

Aussi: si les gens n'aiment pas ce que tu fais, ou comment tu le fais, c'est que TU ne veux certainement pas travailler avec eux.

Faire 10 ans de publications, c'est pour moi la meilleurs façon de se destiner à une vie morne et pas du tout dans ce qu'on attend. Il y a des centaines de post docs (qui ont bientôt 40 ans) qui font ça. Dans la recherche, il faut savoir se démarquer - et pas que par rapport au sujet de recherche.

Sortir d'un doctorat sans véritable expériences (cad avoir écouté seulement son directeur de thèse) c'est direction case chômage - ou pot de colle dans le labo (ou le labo pote).

"Etre chercheur" ça existe, mais c'est pas nécessairement être laborantin au CNRS, car dans ces milieux là, c'est vraiment le meilleur qui gagne (et donc quelqu'un qui a eu son doctorat au moins à 22 ans).

Donc l'alternative, c'est vraiment: jouer toute les cartes de l'entrepreneur au niveau de la recherche.
avatar
Miou
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 211
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 33
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Miou le Lun 1 Avr 2013 - 19:50

hum.. sinon pour répondre concrètement à tes questions:
On peut chercher dans quoi ? Dans tout ,même dans ce qui existe déjà. Ce qui compte c'est que ton originalité/créativité contribue à la société

Il faut faire des études ? Plutôt conseillé oui, car ce sont les études qui vont te permettre d'avoir un bagage "politiquement correcte" lol (à moitié ironique). C'est surtout que ça va t'apprendre certaines méthodes que tu n'aurais pas complètement sinon.

On peut le faire en parallèle ? Ca dépend du sujet. Des sujets nécessitent beaucoup de concentration. En plus, si tu dois écrire un mémoire, tu peux difficilement le faire après ton boulot. Il faut compter au moins 3 mois où tu te concentre uniquement sur ça.

Sinon il y a "inventeur". Tu peux aussi faire du brevetage. Mais si t'es pas un peu dans le milieu, comment faire pour t'y retrouver?

On gagne de la thune ? Ca dépend. En R&D (recherche et développement - niveau Master) ça commence à 1500€ net / mois. Idem pour un doctorat. Post doc: 2000e. Tu peux terminer prof avec 5000€. Si t'es dans le privé, ça peut aller très haut!!
avatar
Miou
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 211
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 33
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Invité le Mer 3 Avr 2013 - 16:04

Pfff, chercheurs, docteurs et autres étiquettes en tout genre. C'est un mythe je pense, la plupart sont des parvenus qui sont pas plus intelligents qu'une vieille grappe de raisin qui se meurt sur la vigne par un beau matin d'automne. A vrai dire, que d'illusions brisées a voir ce que j'ai vu. Esprits étriqués à la recherche pécuniaire avant tout, heureusement que je n'ai pas perdu mon temps a faire des études pour arriver à CA.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Miou le Mer 3 Avr 2013 - 16:42

@jnecrack

Chui tout à fait d'accord avec toi. La recherche, c'est mortel :d

Mais bon, j'pense quand même qu'un chercheur ("un vrai" disons) se doit de se démarquer. Et il y en a. J'me souviens de mon prof de master qui m'avait dit lorsqu'il m'a envoyé pour un colloque: "ne dit pas aux autres prof que je t'envois là, la manière de pensée n'est pas la plus politiquement correcte!".

Et quand on dit aux chercheurs qu'en fait il existe un monde de recherche underground, ils risquent pas de le croire... mais bon sinon, il existe un monde où il y a des chercheurs ouverts et qui font plein de choses folles Very Happy
Ceux là sont rares, et sont mis de côté. Sinon, ils s'appellent Bill Gates, Steve Jobs and co.
avatar
Miou
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 211
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 33
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelqu'un est-il chercheur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum