cherche refuge pour zèbres, même si je ne sais pas si j'ai assez de rayures...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cherche refuge pour zèbres, même si je ne sais pas si j'ai assez de rayures...

Message par marmotta le Sam 16 Fév 2013 - 21:46

Bonsoir (enfin, j’écris bonsoir parce que là tout de suite, chez moi, il fait nuit, mais peut-être devrais-je écrire juste « salut », qui laisse toutes les possibilités de temporalités ouvertes…)
On m’appelle la Marmotta (la marmotta dorme ancora ?) parce que je fuis la vie dans des siestes et des grasses matinées généreuses. Évidemment, si j’en suis là à essayer de parler de moi c’est parce que j’ai lu THE livre, celui de la madame Jeanne... J’ai commencé par celui sur les enfants surdoués, avec tout au fond de moi la secrète petite envie d’avoir été ce type d’enfant. Disons que ça m’aurait rassurée de trouver une raison valorisante de m’être sentie adulte toute mon enfance. Parce que jusque-là, la raison que j’avais trouvé était… je ne sais pas comment dire, « mal-heureuse » peut-être, au sens de « oups, quelle association de couleurs malheureuse ». En fait j’étais une enfant, et puis un jour j’ai découvert qu’en fait « la petite graine du papa » est un fluide laiteux qui peut s’avaler parce qu’il n’est pas mauvais pour la santé ! Oui, ma seule réticence sur le moment était de mettre ma santé en danger… mon agresseur a su me rassurer! Bref, combiné au même âge (entre 5 et 6 ans), au décès de mon premier petit frère, ça a dû faire beaucoup, et je suis devenue une « enfant très mature pour son âge ». J’ai donc toujours pensé qu’un jour, les autres deviendraient aussi des adultes, et que je ne me sentirais plus si décalée, inférieure, et à la fois supérieure, en avance, et en retard, bref, juste bizarre. Et puis les années ont passé, mes amis proches ont toujours en moyenne 20 ans de plus que moi, alors je me suis résolue à penser que je me suis juste trompée d’époque, que je suis née trop tard. Heureusement, de temps en temps j’arrive à rencontrer des gens de mon âge avec qui je ne m’ennuie pas. Mais ils sont rares. En revanche, je rencontre de plus en plus de gens plus âgés avec lesquels je m’ennuie quand même. Du coup ma théorie qu’une fois adulte parmi les adulte je me sente dans mon élément tombe à l’eau (je suis poisson évidemment, enfin, jeu de mot nul sur se sentir comme un poisson dans l’eau… ne cherchez pas, j’ai un peu de fièvre à cause d’une rhinite). Et en discutant avec la mère d’une amie zèbre, j’ai appris l’existence de ce livre sur les surdoués (je préfère l’idée d’ « autrement-doués ») adultes. Je n’avais jamais pensé qu’un enfant surdoué deviendrait un adulte surdoué. C’est tout con, mais il me semblait que les difficultés des surdoués étaient liés à la scolarité uniquement, et qu’une fois celle-ci terminée, les problèmes s’en iraient avec… oui, un peu naïve la marmotte, en même temps je n’avais jamais réfléchi à la question. Et comme on parlait de mon amie comme d’une enfant précoce, il était sous-entendu dans mon demi cerveau (j’attends toujours l’autre moitié pour noël, mais le vieux est devenu gâteux et m’oublie chaque année) qu’un jour les autres la rattraperaient. Bref, je suis là avec ce livre dans les mains, comme ayant vu un instant la lumière au fond du tunnel, et puis finalement je me rends compte que même si être un zèbre pourrait expliquer beaucoup de choses, le fait de le savoir ne m’aidera pas à aller mieux. Et puis suis-je vraiment un zèbre ? Pourquoi a-t-on détecté mon amie quand nous étions enfant, et pas moi ? Je ne devais pas être aussi rayée qu’elle… J’ai des rayures, mais peut-être pas assez pour être un zèbre, en tous cas trop pour faire partie de la majorité des êtres qui m’entourent. J’ai des moments où j’y crois, où je me dis que je pourrais faire le test, au moins pour apprendre à me connaître, zèbre ou pas. Et puis j’ai cherché « rencontres entre zèbres » sur Google, et je vous ai trouvé. Au début, j’étais très enthousiaste. J’en avais trouvé des centaines d’autres qui ne se sentent pas à leur place, et qui en plus, ont l’air de se sentir à la même non-place que moi. Et puis d’un coup un gros nuage est arrivé et je me suis dit que peut-être ne suis-je ni comme les autres ni comme vous, ne pouvant faire partie d’aucun troupeau. Alors j’ai continué ma visite, j’ai lu vos questionnements, vos témoignages… et ce qui m’a convaincue de vous écrire, rayures ou pas, c’est une petite rubrique sur les jeux de mots. Quelqu’un a posté un texte, avec pour consigne de le réécrire en suivant un style, et en imposant un nouveau style pour le suivant. Et en lisant tout ça j’ai beaucoup ri, et j’ai enfin trouvé de gens qui font marcher leur cerveau juste pour le plaisir de le faire marcher, et un lieu où ça ne choque pas les autres. Disons que j’ai toujours été, dans ma scolarité, la chieuse qui pose une question 3 minutes avant la fin du cours, alors que le prof était sur le point de nous lâcher, et qui finalement nous fait perdre la moitié de la récré… Je vous assure que j’ai eu de belles remontrances de mes camarades jusqu’en école d’ingénieur ! Bon, finalement mes études m’ont beaucoup plu, j’adore étudier, juste pour le plaisir d’étudier, mais loin de moi l’idée de travailler, de devoir faire confiance à des collègues, de prendre le risque d’avoir un supérieur incompétent, de devoir restreindre mes idées aux exigences politiques et financières… Du coup je suis devenue praticien de shiatsu ! Mais ça, c’est une autre histoire…
A bientôt,
La Marmotta



marmotta
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: cherche refuge pour zèbres, même si je ne sais pas si j'ai assez de rayures...

Message par Invité le Sam 16 Fév 2013 - 22:22

bienvenue et bonne balade sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cherche refuge pour zèbres, même si je ne sais pas si j'ai assez de rayures...

Message par Invité le Dim 17 Fév 2013 - 15:55

Bienvenue cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cherche refuge pour zèbres, même si je ne sais pas si j'ai assez de rayures...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum