Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Sam 23 Fév 2013 - 22:05

Botan a écrit:D'ailleurs, dans le même registre, on m'a déjà dit que je me croyais supérieure aux autres parce que j'ai eu le malheur de traiter les gens de ma classe de stupide en les entendant s'inquiéter de la meilleure façon dont ils pouvaient se bourrer la g*eule.

Bah à vrai dire, ce n'est guère surprenant : pourquoi diable avoir émis une critique ? Si c'est leur "trip", c'est leur affaire...

C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Sam 23 Fév 2013 - 22:10

C'était en réponse au fait qu'on me reprochait de ne pas socialiser avec eux. Je me suis donc tuée à expliquer que je me sentais en décalage avec les autres, la personne a voulu savoir pourquoi, je lui ai expliqué puisqu'il pense que tout le monde est intéressant.

Ca me fait penser à un autre reproche qu'on me fait souvent quand je parle d'un ressenti sur une situation ou une personne et qu'à la fin, après que personne ne m'ait écouté, il s'avère que j'ai raison, on me dit que "non tu n'as pas toujours raison". Dommage pour la personne qui me le sort, parce qu'à chaque fois, elle se reçoit un "je te l'avais bien dit, mais tu ne m'écoutes jamais" en pleine poire.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Sam 23 Fév 2013 - 22:22

Peut-être faut-il aussi y mettre les formes ? Peu de personnes apprécient qu'on "leur fasse la morale", si tu présentes les choses style "moi je sais, vous vous ne savez pas", bah fatalement ça fait un peu "venez donc écouter ma grande sagesse, ô pauvres mortels ignorants".
Je pense que le problème c'est la forme, pas le fond, et il faut accepter que tout le monde n'aie pas la même perception de la réalité - je ne suis pas HQI, il y a sûrement des choses que ces derniers perçoivent et que je ne perçois pas ou plus difficilement.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 23 Fév 2013 - 22:42

Je ne sais pas s'il faut rentrer dans tout cela. Je l'ai fait d'être prêchi-precha, une fois j'étais même montée sur une balustrade pour haranguer mes condisciples !

Je trouve que j'étais mieux à l'époque qu'à présent après avoir fait l'effort de me "socialiser",
Je pense entre autre que si j'étais restée moi-même j'aurais moins ces problèmes de "décodage" par rapport à l'imaginaire des autres qui me donnent l'impression d'être une grosse imbécile, et comme de toute façon on va me reprocher des trucs, autant que je ne me prenne pas trop la tête.
-puisque de toute façon ils diront que c'est triste, et je ne sais pas trop quoi), alors que je reste dans ce qu'ils appellent ma "bulle", cela m'évitera de me demande ce que >Pierre Paul et *Jacques me veulent...

Tiens, dans une soirée chez ma copine du sud, des gens ont dit que j'étais "perchée", Au début je me suis dit, tiens, des gens sympas, ils t'invitent et se foutent de ta gueule ensuite, et je me suis calmée et dit que c'était peut être un code, un truc qui ne voulait pas dire exactement ça (pour ceux qui ne sauraient pas, "perché" cela veut dire quelqu'un qui a décompensé et qui n'est jamais redescendu de son délire !!!
me suis demandée si c'est parce que j'ai pas fumé, pas couché avec quelquu'un ou que j'ai bu de tout ce qu'il y avait sur la table sans être bourrée !!!

c'est souvent dans des fêtes que j'ai entendu des réflexions "tu t'amuses pas", enfin des trucs de ce genre, j'avais même écrit un poème sur le thème de la fête car je me suis dit que c'était un endroit où je ne savais pas me comporter.

En tous cas cela m'en avait bouché un coin, c'est sûr !
Comme quoi la zébritude cela ne se perd pas ...
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Dim 24 Fév 2013 - 14:56

C12H23O2Na a écrit:Peut-être faut-il aussi y mettre les formes ? Peu de personnes apprécient qu'on "leur fasse la morale", si tu présentes les choses style "moi je sais, vous vous ne savez pas", bah fatalement ça fait un peu "venez donc écouter ma grande sagesse, ô pauvres mortels ignorants".
Je pense que le problème c'est la forme, pas le fond, et il faut accepter que tout le monde n'aie pas la même perception de la réalité - je ne suis pas HQI, il y a sûrement des choses que ces derniers perçoivent et que je ne perçois pas ou plus difficilement.
Je l'accepte, cependant, ce sont les autres qui n'acceptent pas ma perception. Quand je parle d'un ressenti négatif à propos d'une personne, tout de suite, on va me dire soit que je suis jalouse, soit que je n'aime personne ou les reproches déjà listés plus haut. Donc bon, c'est vrai qu'à la fin, quand on perd X mois et qu'on s'entend dire sans arrêt des critiques, alors qu'on voit juste en quelqu'un, c'est juste un peu lassant et montrer qu'on avait une fois de plus raison est un juste retour des choses.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 15:15

Botan a écrit:Donc bon, c'est vrai qu'à la fin, quand on perd X mois et qu'on s'entend dire sans arrêt des critiques, alors qu'on voit juste en quelqu'un, c'est juste un peu lassant et montrer qu'on avait une fois de plus raison est un juste retour des choses.

Je comprends, en même temps je pense que c'est humain : nous défendons tous notre perception du monde, et quand quelqu'un la remet en question, ça peut être perçu comme une atteinte à sa personne, à son intégralité. Je crois que lorsqu'en plus cette personne voit juste et met le doigt sur quelque chose que l'on avait pas forcément envie de voir ou d'entendre, le premier réflexe est de dénigrer ou même de haïr cette personne - parce qu'elle tente de porter atteinte à quelque chose en nous auquel on tient (ses représentations, sa réalité).

Après, ces personnes ne sont peut-être pas encore prêtes, et certains ne le seront sans doute même jamais, à accepter une perception différente de la leur... que dirais-tu si quelqu'un, preuves en main, te révélais que tout ce que tu pensais être vrai, être la réalité - bref, tout ce en quoi tu as toujours cru - n'était qu'un mensonge et que depuis le début, c'est toi, et non pas les autres, qui est dans l'erreur ?
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Dim 24 Fév 2013 - 16:14

Oui, tu n'as pas tort. C'est peut-être ce qui rend si difficile de se faire entendre, parce qu'à part un fort ressenti, je n'ai aucune preuve de ce que j'avance jusqu'à ce que j'avais ressenti se passe.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 17:06

C'est bien tout le problème quand on est dans le ressenti et non la raison : un raisonnement, on peut l'expliquer et de fait le partager; un ressenti c'est bien plus personnel et dur à partager.
Parfois, je sais que j'ai raison, mais je ne trouve pas tout de suite l'explication. Dans ce cas, j'essaie de ne rien dire tant que je n'ai pas trouvé une façon de tourner cette intuition en raisonnement et quand j'y arrive alors j'arrive à convaincre mes interlocuteurs (par exemple : si je trouve qu'une personne est "louche", eh bien je vais essayer de rassembler des preuves, même si je suis persuadé d'avoir vu juste - par ailleurs, il m'est déjà arrivé de me tromper, ce qui prouve qu'il n'est jamais superflu de "vérifier" avant d'affirmer, on n'en sera que plus convainquant aux yeux des autres de toute manière).
C'est ma théorie personnelle, mais je pense que pour avoir une intuition "efficace", il faut parvenir à la faire remonter à la surface de la conscience pour la rendre intelligible et la faire partager aux autres.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Dim 24 Fév 2013 - 17:26

J'ai souvent tendance à etre trop tolérante, j'ai peur de contrarier les gens (par exemple, si je trouve une personne "louche", j'attends en effet de trouver des éléments objectifs mais cela est souvent à mon détriment.
Je pense que c'est mauvais de ne pas se fier à ses intuitions, cela les empêche de se transformer en pensées plus précises.
Par exemple, il y a un bonhomme que je trouvais "louche", c'est quelqu'un qui m'avait commandé un tableau, donc j'ai essayé dans un premier temps de l'ignorer puis cela n'a pas marché 'un début de confirmation qu'il voulait "quelque chose", puis voilà que le bohomme débarque à l'improviste chez moi sans crier gare, je lui fais voir le début du tableau, qu'il regarde à peine, là je suis fixée ! Je fais ensuite une recherche sur des articles, qui confirme que certains hommes s'approchent des femmes de cette façon, sans chercher apparemment de relation, donc comme cela ne me plait pas je trouvais cette attitude "louche", donc pourquoi perdre du temps et essayer de convaincre, j'aime autant chercher en quoi mon hypothèse pourrait être vérifiée !
Mon chien non plus n'a pas aimé le bohomme, il n'a fait qu'aboyer et s'énerver contre ses jouets pendant que je parlais avec lui et que je lui montrais le tableau, donc comme lui voit à 100 pour cent le non verbal, il a bien vu que ce n'était pas comme le facteur ou le plombier. Quant à ma fille elle était furieuse du procédé qui consiste à tenter l'incruste, au moment du repas, par temps froid, et cetera, donc il n'y a pas que moi qui y ai pensé (bien qu'elle ne soit pas là).
On ne peut pas toujours avoir des preuves, certaines situations sont irrationnelles et le restent, justement ces gens jouent sur notre difficulté à être tranchants, incisifs, à avoir trop d'empathie ou à vouloir être quelqu'un d'irréprochable.
Des fois je me dis qu'il vaut mieux ne pas trop réfléchir si j'ai vu 80 pour cent de louche, c'est qu'il y en avait d'assez louche pour moi. La prochaine fois, j'argumenterai peut-être.



Bref, dans certains cas c'est vrai que c'est mieux d'argumenter, des fois il vaut mieux pas, cea me fait perdre le fil des choses ou bien mon temps.
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 18:19

Quand je parle de convaincre, je voulais dire par rapport aux autres - si l'on veut par exemple mettre des personnes en garde, ce genre de choses.
Sans preuves, je pense qu'il faut alors faire les choses de manière subtile, glisser une petite remarque anodine, quelque chose qui pourrait "mettre la puce à l'oreille" de son interlocuteur.

Par rapport à soi, ceci dit, je crois effectivement qu'il faut se fier à son intuition, mais je me méfie quand même (j'essaie par exemple de rencontrer la personne en chair et en os avant de ne la juger que par ce qu'elle a écrit), il m'est arrivé plus d'une fois de mal juger une personne parce que j'avais un mauvais à priori.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Dim 24 Fév 2013 - 18:36

Tu parles de la crédibilité, vis à vis des autres. Je comprends quoique je m'en fiche un peu, c'est sûrement en cela qu'on me prend souvent pour une provocatrice.
Beaucoup de choses tournent autour de cette notion, cela sera de pire en pire vu comment notre système est de plus en plus tributaire d'évaluations, de notations, qu'il y a de plus en plus d'experts de tous pils.
Je n'ai pas trop confiance dans tout cela en ce qui me concerne, mais comme il n-y a plus de Dieu, de Nature, il faut bien constituer une Vérité quelconque sur laquelle repose un ordre social.
Sur ce point je suis complètement anarchiste, utopiste, bref je suis complètement opposée à toutes ces expertises et toutes ces règles, alors qu'on n'est pas du tout dans une société ethique et respectueuse (mais tout le monde fait semblant d'y croire).
Les individus se surveillent et s'évaluent en permanece, il y a ceux qui respectent l'écosystème, et l'autre, celui qui remet en cause, le trublion.
Je suis toujours du côté du trublion, ou je le suis moi-même car cette surveillance est pour moi quelque chose de terriblement effrayant et inhumain, d'où la nécessité du grain de sable dans cet engrenage de surveillance et de contrôle pour ne pas que tout aille "trop" bien en ce meilleur des mondes.
Donc quand on me le reproche, c'est bien, très bien, je suis à la bonne place...
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 19:19

Bah après, chacun fait comme il le sent. Moi, très franchement, j'aurais tendance à garder mon avis pour moi-même à moins qu'on me le demande explicitement ou que je sente que j'ai "le devoir moral" de le donner (si un(e) ami(e) se fait manipuler, par exemple).
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Dim 24 Fév 2013 - 19:44

Mon "mauvais caractère". Et je dois bien avouer, qu'ils ont raison (tous, entourage, travail...sauf les gens en grande détresse, avec lesquels le "masque d'ourse" que je porte souvent, tombe, parce qu'ils sont en souffrance, ne sont plus dans le jugement, sont eux, bruts, et du coup...moi aussi).

Je réagis de la façon qui est souvent reprochée aux hommes : plus je suis "touchée", ébranlée...plus je suis désagréable et/ou distante au lieu de pleurer ou montrer une blessure.

Souvent des réactions que l'on attribue habituellement aux hommes alors que je suis très féminine dans mes goûts...

Cependant, je me soigne (lol) et apprends à dire de gentilles choses dès que je les ressens (avant de m'auto-censurer), mais, je n'arrive toujours pas à verbaliser le fait d'être blessée ou alors cela m'écorche toujours au plus haut point.

Du mal avec la faiblesse, certainement parceque je n'accepte pas cela en moi.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 20:22

Tiens ça me fait penser, on m'a rappelé pas plus tard qu'hier que j'étais assez borné et particulièrement têtu Razz
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par mille&une le Dim 24 Fév 2013 - 20:44

Compliquée, susceptible, réservée, solitaire et pas assez sociable, contester l'autorité, perfectionniste, insolente (ça c'était un reproche de mon papa parce que je discutais toujours ses ordres ou interdictions !!), fière (entendez : ne pas solliciter l'aide des autres)
Le bien dans tout ça : si je reconnais le bien-fondé de certains reproches, il y en a quand-même un ou deux qui sont pour moi, sans que ceux qui les font s'en doutent, des compliments !
mille&une
mille&une

Messages : 6
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 59
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Odime le Dim 24 Fév 2013 - 20:47

De me taire. D'être "absente". De "disparaître"(je vais souvent faire des tours dans un coin tranquille quand je suis en groupe, en société.)
Si je parle, d'être brusque, ou "condescendante".
J'essaie de devenir toujours gentille, mais la dernière fois, hè, c'était à la fin d'un repas un peu ennuyeux pour moi, qui mange trois fois rien et ne bois pas grand chose, un convive de la famille(ouh là là), rempli de bouffe et de vin, a commencé à me cuisiner de questions pièges, genre:"on va voir si le singe savant répond bien", avec un sourire narquois de mec demi bourré. J'ai répondu sèchement, ben oui j'ai eu l'impression qu'il me maltraitait, "condescendance" m'a t on reproché ensuite.
Et même sans circonstances atténuantes, je suis sur la défensive avec les gens "normaux", et je crois bien que c'est mal interprèté; mais je fais des efforts et je me force un peu à voir du monde. Je dis bien: "effort", parce que laisser la solitude tellement bonne, et confortable, c'est pas facile, enfin, moi, j'ai souvent la flemme et je préfère un forum comme ici.
Pi dans la solitude, on peut faire médit' comme on veut, c'est la liberté géniale et j'adore çà.

Je trouve qu'on a tous un peu le même genre de défauts, c'est peut être une apparence?
Odime
Odime

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 21:39

Bah c'est marrant parce que moi on ne m'avait jamais trop fait de remarques (à part quelques fois où on m'a reproché de pas être "dans le trip"), et c'est la psy qui a trouvé que j'avais une "personnalité un peu repliée sur elle-même" -_-
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Dim 24 Fév 2013 - 22:30


Me reconnaîs bien aussi dans ce que dit 1001.

Le positif dans tout ça ? lol....il y a quand même des gens qui ne s'arrêtent pas à quelques épines.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Dim 24 Fév 2013 - 23:31

Le positif ? Bah j'ai pas beaucoup d'amis, mais ceux que j'ai sont de vrais amis qui me comprennent et sur qui je peux compter ^^
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Lun 25 Fév 2013 - 0:17

.


Dernière édition par Horacle le Ven 1 Mar 2013 - 15:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Lun 25 Fév 2013 - 0:29

This is the end, my beautiful friend...
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par DoomGopher le Lun 25 Fév 2013 - 9:28

certains me reprochent .... ma tendance a chercher a comprendre ce qui menent les gens a faire ce qu'ils font ... mais ce sont les memes qui trouvent ca bien quand il s agit d'eux meme ...
j explique ... il m est arrivé de dire a qq un que son jugement sur l'acte d'un enfant Rom qui braque qq un a un distributeur etait un peu simpliste et rapide ... et qu'on devrait pas se permettre de juger si facilement ( et ici je nuance , je n excuse en rien l acte qui est quand meme aggressif et chiant pour la victime du vol ... je trouve ca casse pied et si c etait moi la victime , il se prendrait un bon coup de pied au cul )
Mais disons que je commence a exposer ce qui me vient a cette personne ... " bah tu sais on a pas leur vie , on sait pas ce que c est que d etre rejeté de partout , subir cette vie de violence et pauvreté permanente , on sait pas si ya pas un reseau mafieux qui les pousse a faire ca , ils ont ni education ni racine ni forcement une volonté et/ou un niveau intellectuel suffisant ( je dis pas qu'ils sont tous cons dans l absolu en tant que Rom hein , attention , je dis que 95 % de l humanité est conne ... donc une bonne partie d eux inclue) pour se sortir de ce system qui s auto entretien ... ils sont rejeté , ils volent pour survivre , ils sont blessés , un petit nombre casse et deteriore pour exister , du coup les gens les rejettent encore plus et mettent meme ceux qui ne volent pas et ne cassent pas dans le meme panier et les rejettent etc ....
Moi de finir ... et ça , c est pour ce que je peux imaginer .... sachant qu'il me manque forcement des données ... donc non , je ne pense pas qu'on puisse juger d un cas particulier aussi hativement ... et de facon si simpliste ...
Cette personne s est trouvée frustrée , arguant que je n ecoutais pas son point de vue et que j avais toujours raison , que bien sur je savais tout mieux que tout le monde ... et que forcement je noyais la personne sous l information pour lui faire perdre le fil de sa pensée
Moi j ai tout a fait ecouté son point de vue , je l'ai accepté comme etant son point de vue ... et j etais pas d accord et j ai exposé pourquoi j etais pas d accord ... et au dela du point de vue , c est pas le point de vue ou la personne que je decriais , mais la methode expeditive et simpliste

Il se trouve que cette meme personne m a dit ya a peine quelques jours " ce qui est bien avec toi , c est qu'on ne se sent pas jugé , que tu cherches toujours a comprendre les motivations sous jacentes "

bref , parfois c est juste une question de point de vue ...
DoomGopher
DoomGopher

Messages : 4051
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 37
Localisation : Bordeaux

http://www.zebrascrossing.net/t2017-alashazam-vala-sproui

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par QueenHatchepsout le Mar 26 Fév 2013 - 17:32

Au boulot? D'être trop rapide et efficace. Je mets les autres sans le vouloir devant leurs manquements.
A la maison? D'être un moulin à paroles, en premier lieu, de tout decortiquer à l'infini , d'être trop impulsive.
Les amis? Surement d'être dure, ce qui peut se traduire par: " deviner qque chose chez les autres avant même qu'ils en aient conscience. C'est souvent vexant. Mais j'ai toujours raison.

QueenHatchepsout

Messages : 72
Date d'inscription : 23/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mar 26 Fév 2013 - 18:11

Au boulot, on me reproche de ne pas avoir une vision globale, d'être incompétente, pas crédible, voire de "partir en dépression".
J'ai eu une alerte pour mon stage, j'ai peur que cela finisse mal.
Au départ j'ai buté sur une terminologie, j'ai changé des tables de plavces, et hopp, c'est parti...
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Jeu 28 Fév 2013 - 22:23

.


Dernière édition par lionel38 le Dim 29 Avr 2018 - 21:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Ven 1 Mar 2013 - 13:18

lionel38 a écrit:Dès qu'on a un cerveau, on se prend des critiques et des insultes plein la gueule, on a selon les autres 1 milliard de défauts. C'est chiant.

C'est ça, exactement, j'ai juste posé des questions qu'il ne fallait pas. La disposition des tables, c'est ce qui permet la circulation des élèves mais aussi la surveillance. Cela voulait dire : Comment je vais surveiller les élève et
éviter qu'ils ne gigotent partout avec toutes ces portes, pour eux un prof doit savoir, c'est tout.
Pour l'autre chose c'est pareil, c'est juste le fait de réfléchir qui les a troublé au lieu que je réagisse juste par le conditionnement.

C'est encombrant d'avoir un cerveau effectivement, car beaucoup de gens de nos jours jouent sur ces conditionnements et ils essaient de nous envahir, donc on passe aussi pour un méchant, mauvais caractère et autres (ce qui m'est arrivé avec mon bonhomme qui voulait que je lui fasse des tableaux et qui avait l'air de ne pas faire de mal à une mouche, mais a fini par arriver un jour chez moi sans crier gare, pour s'incruster, en prenant bien soin de dire qu'il ne venait pas "exprès" en quelque sorte !!! (du coup je suis allée lui rendre son argent et ses photos, je ferai les tableaux mais comme j'aurai envie et non !)

Malgré tout je suis quand même contente d'avoir ce fichu cerveau, numéro un mes problèmes avec le conditionnement et les gens qui ne veulent pas qu'on se pose des questions finissent par se régler ce genre de personne aime surtout la joute oratoire, les "insultes" comme tu dis, et numéro deux je suis fière de ce que je suis et aussi de ma fille, qui prend le chemin !!!

Donc luttons courageusement contre la bêtise, c'est utile par les temps qui courent et protégeons bien notre précieux cerveau !



Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Ven 1 Mar 2013 - 13:51

C12H23O2Na a écrit:Tiens ça me fait penser, on m'a rappelé pas plus tard qu'hier que j'étais assez borné et particulièrement têtu Razz

"de toute façon t'es borné et pas ouvert" ça signifie de plus en plus souvent "tu n'as pas le même avis que moi, et je ne le supporte pas, alors tu pourrais me faire le plaisir de te rallier à mon point de vue et plus vite que ça !"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Aethos le Ven 1 Mar 2013 - 15:22

Genre... tu as un caractère...donc tu es caractériel? Very Happy
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Ven 1 Mar 2013 - 17:33

D'être têtu et de ne pas accepter les différences. De tourner les talons quand quelque chose de me vas pas (bien évidemment après en avoir débattu) et de ne jamais revenir quand je me sens bien à distance.

Eh bien si, j'accepte les différences. A tel point que je les laisse s'exprimer, mais loin de moi, pour ne pas interagir avec quelque chose qui peut être nocif pour les deux parties.

Ce fichu jugement porté à mon égard est simplement le reflet complet de la non acceptation des différences par ceux qui le prononcent : Il n'y a pas plus révélateur sur le MOI profond du vis-à-vis qu'une critique émise par ce dernier ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Ven 1 Mar 2013 - 19:07

Mjöllnir a écrit:D'être têtu et de ne pas accepter les différences. De tourner les talons quand quelque chose de me vas pas (bien évidemment après en avoir débattu) et de ne jamais revenir quand je me sens bien à distance.

Eh bien si, j'accepte les différences. A tel point que je les laisse s'exprimer, mais loin de moi, pour ne pas interagir avec quelque chose qui peut être nocif pour les deux parties.

Ce fichu jugement porté à mon égard est simplement le reflet complet de la non acceptatioé"n des différences par ceux qui le prononcent : Il n'y a pas plus révélateur sur le MOI profond du vis-à-vis qu'une critique émise par ce dernier ...

Je suis tout à fait d'accord avec cela et j'essaie moi aussi de le pratiquer !

Je vois aussi 5 sur 5 ce que veut dire : tu as un caractère, donc tu es caractériel .

Cela me fait penser à quelque chose d'autre, on a bien de la chance en fait quand on sait ce qu'on nous reproche, quand il y a des mots dessus.
il y a longtemps, quand j'étais jeune et belle, je m'étais fait comme on dit "plaquer", j'avais 23 ans et lui la trentaine, cela a duré trois quatre mois environ, puis un beau jour, paf, sans tambour ni trompette, plus de nouvelles.
J'ai su pas la soeur qu'il en avait trouvé une autre qui travaillait à la cafétéria de ..., et j'y suis allée à pied pour
voir à quoi ressemblait cette fille des fois que je saurais ce qu'il me reprochait !

J'imagine qu'elle n'était en effet pas très caractérielle, qu'elle devait bien savoir faire de "savantes déductions" suivant ce que certains non zèbres appellent ainsi, c'est à dire, "il a un caractère, donc il est caractériel",

Cela m'avait traumatisée, maintenant je me fais une idée de ce que les non-zèbres peuvent appeler l'intelligence (une fois un ex de ma fille m'a insultée en disant que je n'avais pas "la connaissance intellectuelle de la vie active",

Bref, cela m'indigne car nous on les prend comme ils sont, si on les a choisis c'est parce qu'on ne les trouve pas si bêtes et de toute façon on ne se permettrait pas de les traiter comme cela. que cela donc cette intolérance fait effectivement très mal.

Quant à ceux qui nous reproche de se situer au-dessus d'eux je pense que c'est ce que mon ancien psy appelait un "retournement", autrement dit, je trouve que tu es modeste, donc je vais m'approprier ta modestie et essayer de te faire prendre des vessies pour de lanternes en disant que tu es arrogant"

Cette pensée des vases communicants est leur base, c'est bien et pratique dans certais cas mais pas pour juger les gens !
Notre pensée zèbre n'est pas pratique dans certains cas mais nous le savons et généralement n'essayons pas de briller avec quelque chose qui nos dessert, ce que ne fait pas le non(zèbre quand il est intolérant et trop sûr de lui.

Des fois




Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Sam 2 Mar 2013 - 11:27

Ca me rassure un peu, je ne suis pas la seule que l'on traite de caractériel. Le problème avec les gens, c'est qu'ils ont beau parler une langue, ils ne savent pas employer le vocabulaire adéquat. Ils croient connaître le sens d'un mot, alors qu'il est tout autre.

Et attention, n'allez pas leur dire qu'ils sont loin de maîtriser leur langue maternelle, parce que tout de suite, les termes d'hautain et de vantardise vont vous coller à la peau. Dans le meilleur des cas, ils vont s'entêter à croire qu'ils vous ont compris, alors que tous les termes que vous utilisez sont juste l'exact opposé de ce qu'ils pensent avoir compris.

Des exemples, j'en ai énormément. J'explique que si je ne m'entends pas avec un enseignant, il n'y a rien à faire, j'aurais des mauvais résultats quoi qu'il advienne, même en bossant X heures par jour. Les autres ce qu'ils comprennent : "oui, je suis comme toi, je n'aime pas un prof, alors je ne vais pas bosser, mais c'est pas la solution".

Autre exemple, une fille fait la liste de ce qui va être dit dans un oral, pour elle c'est un résumé. Pour moi, c'est un sommaire. Il paraît aussi que sur le tracé du mur de Berlin, on a un "chemin de colonnes". La seule chose que je vois pouvant s'approcher le plus de ce terme, ce sont des piquets placés à un endroit pour commémorer les nombreux morts dus au mur, mais jamais des colonnes.

Quand je dois interagir avec autrui, très souvent, j'ai l'impression de leur parler chinois, alors que mes termes sont clairs et concis, pour autant qu'on sache de servir un minimum de son cerveau pour connaître des termes français basiques. Et quand ce sont eux qui me parlent, je suis sidérée par leur méconnaissance. Ils peuvent bien se vanter d'être meilleur que moi en langues étrangères, mais ça me révolte de voir que le français est autant laissé pour compte. On devrait vraiment prendre le mal à la racine et donner des cours intensifs, parce qu'en continuant sur cette voie-là, les problèmes de communication entre ceux qui connaissent la langue et les autres ne fera que s'accroître et le monde ne s'en portera que plus mal.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Pieyre le Sam 2 Mar 2013 - 12:17

Ça, on m'a beaucoup reproché de chercher, non seulement à rétablir, mais carrément à établir le sens des mots qui étaient employés de façon fautive ou incertaine. Si je peux entendre toutes les opinions – parce qu'il s'agit de pensées, qu'on peut moduler à sa façon –, il ne m'est pas possible de reprendre à mon compte les formes utilisées par l'autre quand c'est à moi de répondre.
C'est au point où parfois les mots me manquent, parce que des formes fautives se sont imposées dans le langage courant. Alors je conteste, ou alors je réponds par des périphrases, ou même pas du tout.

Heureusement qu'il y a l'écrit, où je fais l'effort de retrouver, avec la nuance, le mot précis qui l'exprime. Peu importe alors que ce soit l'autre qui conteste mes termes; me justifier me permet de reconquérir encore mieux ma langue.

Mais je suis conscient qu'en effet la distance s'accroît entre les autres et moi, ou la plupart des autres, quel que soit leur niveau intellectuel. Il me faut souvent un temps pour rétablir le sens du parler des journalistes de radio, bizarrement scandé; et de même je dois souvent relire des phrases toutes simples, quand la ponctuation est placée en dépit du bon sens.


Dernière édition par Pieyre le Sam 2 Mar 2013 - 23:51, édité 1 fois (Raison : orthographe, comme quoi...)

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 2 Mar 2013 - 12:30

Eclair Fou a écrit:Ca me rassure un peu, je ne suis pas la seule que l'on traite de caractériel. Le problème avec les gens, c'est qu'ils ont beau parler une langue, ils ne savent pas employer le vocabulaire adéquat. Ils croient connaître le sens d'un mot, alors qu'il est tout autre.

Et attention, n'allez pas leur dire qu'ils sont loin de maîtriser leur langue maternelle, parce que tout de suite, les termes d'hautain et de vantardise vont vous coller à la peau. Dans le meilleur des cas, ils vont s'entêter à croire qu'ils vous ont compris, alors que tous les termes que vous utilisez sont juste l'exact opposé de ce qu'ils pensent avoir compris.

Des exemples, j'en ai énormément. J'explique que si je ne m'entends pas avec un enseignant, il n'y a rien à faire, j'aurais des mauvais résultats quoi qu'il advienne, même en bossant X heures par jour. Les autres ce qu'ils comprennent : "oui, je suis comme toi, je n'aime pas un prof, alors je ne vais pas bosser, mais c'est pas la solution".

Tout ce que tu dis, Eclair Fou, est très juste !!! (sauf que c'est moi le prof qui vais avoir de mauvais résultats quoi qu'il arrive!!!)
Cela me rappelle mon adolescence. je suis allée en 6ème à 10 ans, j'étais en pensions, il y avait des filles de 16 ans dans mon dortoir.
Le pire est que ces gens savaient très bien utiliser mon côté "intello" quand c'était utile, chercher un mot, savoir comment faire quelque chose, etc là j'étais pas traitée de "hautaine", , (o venait me voir dans toute l'étude), mais quand j'étais dans le pétrin, du genre qu'il y en avait qui m'attendaient à la sortie pour me taper), là il n'y avait plus personne.
C'est là que j'ai décidé de ne plus être gentille et de ne pas devenir quelqu'un qui va se faire utiliser quand on en a besoin, et 'jeter' ensuite.
C'est cela qui ne "leur" plait pas en fait, donc on est des caractériels, des chieurs, mais comme tu l'as si bien analysé tout cela est imprécis, métaphorique, c'est juste un "sommaire".
C'est à 13 ans que j'ai pris du poil de la bête et j'ai été ensuite mieux considérée.
Oui mais voilà, je suis une "caractérielle".


Autre exemple, une fille fait la liste de ce qui va être dit dans un oral, pour elle c'est un résumé. Pour moi, c'est un sommaire. Il paraît aussi que sur le tracé du mur de Berlin, on a un "chemin de colonnes". La seule chose que je vois pouvant s'approcher le plus de ce terme, ce sont des piquets placés à un endroit pour commémorer les nombreux morts dus au mur, mais jamais des colonnes.

Quand je dois interagir avec autrui, très souvent, j'ai l'impression de leur parler chinois, alors que mes termes sont clairs et concis, pour autant qu'on sache de servir un minimum de son cerveau pour connaître des termes français basiques. Et quand ce sont eux qui me parlent, je suis sidérée par leur méconnaissance. Ils peuvent bien se vanter d'être meilleur que moi en langues étrangères, mais ça me révolte de voir que le français est autant laissé pour compte. On devrait vraiment prendre le mal à la racine et donner des cours intensifs, parce qu'en continuant sur cette voie-là, les problèmes de communication entre ceux qui connaissent la langue et les autres ne fera que s'accroître et le monde ne s'en portera que plus mal.
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 2 Mar 2013 - 17:34

Autre reproche qu'on m'a fait, on pensait que je me droguais quand j'avais une vingtaine d'années, on me dit aussi que je regarde bizarrement.

Cela m'amusait, je n'en ai jamais rien eu à faire qu'on me dise cela, même au travail et cela ne m'a jamais titillée ni impressionnée, alors que je n'aimais pas être traitée de bizarre ou dingue.

en ce qui concerne la toxicomanie j'ai horreur de la drogue, donc quelque part cela ne pouvait pas être vrai, mais bizarre ou dingue, avec la pensée des non-zèbres par sommaire, pour reprendre la formule d'Eclair Fou, je dirais même par catalogue, où les choses sont rangées suivant une sorte de proximité, qui permet l'approximation justement, on n'est peut-être pas
loin d'un truc qui pourrait être vrai (je dis bien qui pourrait).

Je vais peut-être pouvoir finir par décoder ces propos qui me déstabilisaient il y a quelques années encore, ce post est super intéressant je trouve, un de ceux qui me plait le plus en tous cas
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Sam 2 Mar 2013 - 20:13

Je le trouve aussi intéressant Smile

Je n'aime pas la bière et on me le reproche. Depuis que j'ai l'âge d'en boire (depuis l'adolescence) j'ai entendu de tout : "tu ne sais pas t'amuser" (env. 10 000 fois), "mais si c'est bon, goute", "prends un bière fruitée ça ne goute pas la bière" (si dsl ça a un arrière goût de bière), "ici on ne boit que ça de toute façon" (faux on sert des soft partout). Pas que je n'aime pas boire un verre alcoolisé de temps à autre, juste que je n'aime pas le goût, ni l'odeur.

Alors ce que je ne comprends pas c'est :
1) Pourquoi j'ai pas le droit d'avoir un goût différent ? Est-ce que je reproche aux gens de préférer un whisky coca à un ancien pur malt ? Je leur laisse le droit d'aimer ce qu'ils boivent. Bon ce serait comique en même temps.. J'imagine la scène "mais si c'est bon, goutte" What a Face
2) Pourquoi, en Belgique particulièrement, associe t on "s'amuser" et "se torcher à la bière" ?
3) Pq est-ce qu'on croit qu'en me faisant gouter une énième fois je vais changer de goût ?

Enfin le plus beau de tout c'est de voir les gens remettent en cause leur choix de boisson, comme si le fait que je boive un soft les renvoient à ce choix de boire alcoolisé. Du coup je suis catégorisée rabat-joie. Sad. Alors que je ne fais pas de remarques : je sais que si je sors dans un bar on boira^^, je ne commande pas une tisane non plus^^ et surtout si une personne se retrouve à l'écart, jugée, etc c'est moi et pas eux. Donc ça renforce leur sentiment de clan plutôt. Ah et alors le comble : comme je n'ai pas mon permis je ne peux pas servir de bob tongue Je suis nulle comme amie en fait ^^

Je l'avais sur le coeur alien

Je n'aime pas la drogue non plus. Je suis assez à l'ouest comme ça et un bon morceau classique me met déjà en autohypnose^^

Idem avec les mots. Et je ne me pense pas spécialement douée en français, je pense même refaire une mise à jour en ortho. Et idem au travail : on venait me voir quand il fallait tourner un texte correctement pour me reprocher mon style d'autres fois. C'est là que j'ai appris qu'il fallait stopper avec le perfectionnisme parce que le message passait mieux en langage simple et en phrases simples aussi. Pas trop de compléments, surtout pas de points virgules..

Pour ce qui est des langues étrangères, j'ai été gênée de ne pas en parler. Mais en fait je ne sais pas ce que les gens entendent par "parler une langue". Parce que je peux lire l'anglais (y compris la littérature), le néerlandais, l'italien dans mon domaine ou des textes simples, par ex. Mais je ne peux pas dire que je parle une de ces langues. Pourtant je peux comprendre un film anglophone avec sous titres en néerlandais :p.Idem je comprends certains accents mais pas tous. L'anglais parlé par un français ou un Texan c'est différent..
Mais évidemment dans ma tête on parle une langue quand on parle comme le natif drunken

@ Pieyre : Bien d'accord. Parfois il faut demander : "qu'entends-tu par tel mot ?" et on comprend que nous on avait pris le sens réel, voir même vérifié au dico .. soit placé une nuance, là où il n'y en a pas. Du coup parfois quand c'est important je reformule.

Je n'aime pas trop le théâtre non plus. Pour une intellectuelle il parait que ça ne se fait pas^^. J'aime bien le ciné mais pas ce qu'il est bien d'aller voir (enfin parfois si mais c'est pas vers ça que je me précipite). Tout ça m'a miné des années. Petite je pleurais souvent en me disant "quoique je fasse c'est mauvais" A présent je me dis "c'est bien que les gens soient confronté à une différence ça leur permet de se remettre en question Smile"



cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 2 Mar 2013 - 20:49

Je te comprends, Cramique, quand tu parles de la bière, quand je n'aimais pas fumer du hashish j'étais nulle comme amie. je ne me demandais même pas à l'époque pourquoi je ne jugeais pas mes amis à la capacité de faire ou non une chose, je subisslais cette tyrannie, je pleurais même.
on me reprochait aussi de ne pas savoir m'amuser, alors que j'avais bien envie de m'amuser, mais que ces expéditions de bar en bar n'étaient même pas amusantes.
De toute façon en France dans les fêtes les gens aussi se "torchent" et attendent que d'une façon ou d'une autre les choses partent en vrille. Cela peut partir en vrille de différentes manières, soit ils se prennent la tête, ou bien cela devient sexuel.
Moi j'ai un instinct, je pars avant que cela dérâpe.
Pour ce qui est des reproches je croyais que j'avais fait le tour, mais non,
on m'a souvent dit que je suis à l'ouest, aussi, que je manque de subtilité d'autres fois, et cela déplaît quand on n'est pas dans la même longueur d'onde ils veulent que tout le monde soit pareil et "présent", sinon cela veut dire qu'on s'écarte, ou qu'on réfléchit trop, bref qu'on ne fait pas partie du" truc".
J' ai cru longtemps, je pensais vraiment qu'il fallait que je change pour devenir quelqu'un digne de ce nom, mais maintenant que j'ai fait le lien entre tout ceci et ma zébritude, je me sens mieux et je me dis quoi que ce soit qu'on me reproche que je ne perds rien, mais quand je ne savais pas que ça faisait ça d'être zèbre, j'étais en conflit, je bataillais pour faire entendre mon point de vue mais je ne voulais pas assumer ce que j'étais.


Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Sam 2 Mar 2013 - 21:03

Les jeunes de mon âge passent leur temps à parler alcool, drogue et sexe, sujets que je juge inintéressant surtout quand il s'agit de se rendre malade comme un chien. Résultat, je ne me lie pas aux autres, je les laisse dans leurs délires et on me fait le reproche de ne pas m'intéresser aux autres, de ne pas vouloir m'intégrer. Mais est-ce qu'eux essaient de me comprendre ? Non. Mais eux, c'est normal, moi pas.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Dim 3 Mar 2013 - 12:26

Eclair Fou a écrit:Les jeunes de mon âge passent leur temps à parler alcool, drogue et sexe, sujets que je juge inintéressant surtout quand il s'agit de se rendre malade comme un chien. Résultat, je ne me lie pas aux autres, je les laisse dans leurs délires et on me fait le reproche de ne pas m'intéresser aux autres, de ne pas vouloir m'intégrer. Mais est-ce qu'eux essaient de me comprendre ? Non. Mais eux, c'est normal, moi pas.
Bien vu, Eclair Fou, si cela peut te rassurer, ceux de mon âge ne pensent qu'à l'argent, au paraître (c'est ce qui vient juste après la drogue et le sexe), donc après n'être pas "cool", on est carrément pas intéressant et quand on ne suis pas le mouvement on est un "dépressif", voilà toute la déclinaison de cette pensée par amalgame.
Heureusement ils ne sont pas tous comme cela et la pensée qu'ils ont n'a pas beaucoup de portée, mais cela est déstabilisant quand même. Et de toute façon vu que nous comprenons comment cela fonctionne ça peut finir par moins nous toucher,
Ce sujet est super, j'adore tout ce que vous dites et cela me permet de mettre bout à bout tout ce que j'ai pu ressentir, d'en avoir une vision globale !
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 58
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Dim 3 Mar 2013 - 13:02

Résistons résistons ... ;-)

On m'a reproché d'être végétarienne aussi. J'ai jamais autant entendu de critiques et de reproches qu'à cette période (2 ans). Je ne le suis plus pour diverses raisons dont cette pression sociale que je ne gérais pas.

cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Dim 3 Mar 2013 - 18:19

Aujourd'hui on ma reproché d'essayer de détruire sciemment une vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Charlie le Dim 3 Mar 2013 - 20:29

QueenHatchepsout a écrit:Au boulot? D'être trop rapide et efficace. Je mets les autres sans le vouloir devant leurs manquements.
A la maison? D'être un moulin à paroles, en premier lieu, de tout decortiquer à l'infini , d'être trop impulsive.
Les amis? Surement d'être dure, ce qui peut se traduire par: " deviner qque chose chez les autres avant même qu'ils en aient conscience. C'est souvent vexant. Mais j'ai toujours raison.

J'aurais dit la même chose pour commencer, sauf la fin "Mais j'ai toujours raison" Smile

J'adore mettre les gens en face des réalités. Surtout ceux auxquels je tiens. Ce franc parlé est accepté par mes amis proches ce qui facilite les choses.

Sinon j'ajouterais : émotive, impulsive, froide quand on en me connaît pas, pas la langue dans sa poche et directe, impatiente, ne se met pas au niveau des autres (au boulot), ...
Charlie
Charlie

Messages : 280
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par phinou le Jeu 7 Mar 2013 - 15:32

Je suis une et pourtant je ne suis jamais perçue de la même façon:

Ceux qui me connaissent pas me reproche ma naïveté (dixit" mais t'es trop conne ma pauv' fille"... je pouffe), ma fascination pour les détails ( "on s'en fout des petits oiseaux, des fleurs et des odeurs de l'air, t'as jamais rien d’intéressant à dire")

ceux qui me connaissent superficiellement me reprochent mon exigence, mon perfectionnisme, mon humour pourri, mes conversations intenses qui largue les non initiés (ce matin encore au café, longue discussion avec un collègue Zsuspect sur la fuite des électrons dans la chaine mitochondriale. Tout le monde est parti petit à petit et un "pff ils sont chiants eux avec leurs machins superoxydes..." à voix basse mais fait pour être entendu)

ceux qui me connaissent bien me reprochent d'être toujours en mouvement, de ne jamais m’arrêter d'être fatiguante à suivre et d'avoir peur de tout ce qui POURRAIT hypothétiquement arriver.

mais celle qui me reproche le plus de truc, c'est ....moi. La page serait trop courte pour lister ce que je me reproche!
phinou
phinou

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 41
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Lalala le Ven 8 Mar 2013 - 1:13

.


Dernière édition par Lalala le Dim 14 Sep 2014 - 22:04, édité 1 fois
Lalala
Lalala

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par O2Renard le Ven 8 Mar 2013 - 13:12

Phinou, je me retrouve en toi Laughing I love you

Au lycée on me reprochait d'être "trop zarb'"... (2 ans d'avance, je préférais parler avec certains profs intéressants...'avec mes collègues)

Au taf on me reproche d'être trop perfectionniste, tête en l'air (si si c'est possible), et compétente Exclamation (être incompétent, ne pas chercher à "bien faire", ça fait moins de vagues, c'est "mieux" selon mes collègues et la majorité de mes chefs...)

Dans ma vie privée, je suis "trop agitée" tout le temps, tombant jusqu'à l'indécision totale dernièrement (mise en arrêt de travail...) Je reste figée là avec 15 000 idées en tête et je ne sais plus ce que je veux faire (surtout que je suis diminuée physiquement)
O2Renard
O2Renard

Messages : 13
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 33
Localisation : Centre (18)

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Ven 8 Mar 2013 - 13:43

Trop froide, trop timide, trop gentille, mais aussi parfois trop directe.
De ne pas faire suffisamment d'efforts aussi (notamment avec les gens que je n'aime pas, mais désolée quand je n'aime pas je n'aime pas), de ne pas prendre de risques inutiles aussi...
D'être trop émotive, de prendre les choses trop à coeur...

Ygor Radain : on t'a reproché de détruire une vie ??? Shocked
Je peux oser poser la question : Mais comment ?? Et pourquoi ce reproche ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par phinou le Ven 8 Mar 2013 - 21:21

o2renard mon jumeau perfectionniste et tête en l'air Amis
en général ma distraction a tendance a me rendre sympathique (sauf auprès de mon mari qui n'en peut plus de chercher dans quel endroit improbable j'ai pu mettre mes clefs).

@o2renard
Spoiler:
renard de siberie? novosibirisk et les expé de domestication?
phinou
phinou

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 41
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Sam 16 Mar 2013 - 14:57

Cette semaine, on m'a reproché de toujours fermer ma gueule (un collègue), dit texto dans ces termes là, et devant plein de gens tant qu'à faire.

Ceci dit je préfère la fermer que dire des inepties aux gens sans se demander si ça peut les blesser.
Mais c'est vrai que je me laisse trop faire, faut que j'arrête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Dolp78 le Dim 17 Mar 2013 - 14:54

Je me retrouve dans beaucoup de ce que vous avez mentionné comme reproches :
- trop sensible,
- trop gentille,
- trop "médiatrice" : du genre "tu veux trop concilier les gens" ... si vous préférez la guerre ...,
- trop bavarde,
- trop tête en l'air (ben voui j'chuis TDAH),
- ou trop rêveuse, trop "ailleurs", pas assez "présente",
- de vouloir avoir raison à tout prix,
- d'être trop "précise",
- trop indécise (ben oui, je pèse le pour et le contre de N possibilités qui se présentent à moi, donc forcément ...), confused

... et puis "de prendre les autres pour des idiots" ... parce que j'ai l'impression qu'ils n'ont pas compris mon saute-moutons de A à N en passant par R' alors que eux vont "gentillement" de A à B puis à C pour finir à D ... et mettront 5 ans pour arriver (enfin) à mon N, pendant que j'en serais à AN ...
- mais d'un autre côté il m'a été reprocher de ne pas en dire assez, de considérer que l'autre peut "deviner" ce que je peux dire.

J'ai eu aussi comme reproches de répondre trop vite à une question avant qu'elle ne soit complètement posée ...
... ou de "ne jamais rien finir" ... (ben voui j'chuis TDAH, bis ...)

Le plus beau a été un "chef" qui m'a reproché de poser trop de questions, de "chercher la petite bête" et d'être trop intelligente pour le métier de commerciale car "je réfléchissais trop" ... en fait je m'interrogeais sur ses méthodes de vente un peu "limites" ... il va s'en dire que j'ai renoncé très vite à vendre ses produits car bosser avec un type pareil m'est apparu immédiatement comme complètement aberrant.

J'ai donc appris, gamine, à porter des plumes de canard, mais je dois avouer n'avoir laissé choir la culpabilisation absolue que fort récemment, lorsque j'ai su que je suis TDAH-HQI, donc hyper-sensible, créative, hors cadre ... et que j'ai pu prendre le recul nécessaire. Mon problème maintenant demeure avec certains reproches de mes proches, qui, bien que fort probablement HQI, ont tellement intégré une "normalité" et créé d'autres pare-feux, qu'iles en viennent à me reprocher des manières d'être qu'ils possèdent aussi ... Shocked
Dolp78
Dolp78

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 52
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par youhou le Dim 17 Mar 2013 - 21:58

- "Tu fais toujours la gueule"
- "Arrête de tout analyser"
- "Tu penses trop"
- "Hé l'intello" (souvenir d'école primaire avant le camouflage)
- "T'es jamais d'accord" (au boulot)
- "Fais pas ta victime"

youhou

Messages : 19
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 37
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Lun 18 Mar 2013 - 17:15

"Hé l'intello"
Celle là on a dû me la sortir aussi à l'école, même si je n'en ai pas le souvenir, en tout cas je suis sûre que ça a été dit de moi..

Souvenir de collège : quand je me ramasse une bonne note en histoire et qu'on me demande combien de fois j'ai lu ma leçon, j'ai dit une seule fois, et là, réponse: "tu me dégoûtes!".
Ok, que voulez vous répondre à ça?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce qu'on vous reproche ? - Page 2 Empty Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Lun 18 Mar 2013 - 19:04

Oh moi, on me croit tout simplement pas et on pense que je me vante. Ou au pire, que je pars défaitiste.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum