Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mar 19 Fév 2013 - 13:54

C'est quelqu'un qui n'est pas grand chose. Les synonymes sont : cuistre, faquin, gueux, maraud, maroufle. Ils ont dû trouver ces termes dans du Molière, cela ressemble assez.
En gros cela veut dire "petit mec".
C'est un peu plus classe que "sale batard " ou "fils de p..." n'est-ce pas ?

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Mar 19 Fév 2013 - 20:41

@ aethos
c'est tout a fait cela.... !!!
merci aussi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Mar 19 Fév 2013 - 20:45

Belletegeuse a écrit:C'est quelqu'un qui n'est pas grand chose. Les synonymes sont : cuistre, faquin, gueux, maraud, maroufle. Ils ont dû trouver ces termes dans du Molière, cela ressemble assez.
En gros cela veut dire "petit mec".
C'est un peu plus classe que "sale batard " ou "fils de p..." n'est-ce pas ?

Ou dans Cyrano :
Ballade du duel qu'en l'hôtel bourguignon
Monsieur de Bergerac eut avec un bélître.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par lettrine le Mar 19 Fév 2013 - 21:25

@ Aethos Vivat , heureusement que l'on est entre nous hein parce qu'il y aurait de quoi flipper Hourra !
Je pense que tu as trouvé le bon mot : le paradoxe...

lettrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 34
Localisation : incunable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mar 19 Fév 2013 - 21:56

Oui, il faut dédramatiser avec les élèves, un prof est quand même là pour relever le niveau.

j'ai quand même appris une chose, nos les zèbres on a un vocabulaire trop précis, c'est souvent comme cela que j'ai résumé le problème, le zèvre a trop de mots, c'est un peu comme Mozart à qui on reprochait d'utiliser trop de notes !


Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Mer 20 Fév 2013 - 10:10

Ou bien a trop de sens pour un mot. J'ai fini par remarquer que la plupart des gens n'ont pas les nuances et prennent pour synonymes des mots qui ne le sont pas vraiment. Du coup la communication se fait mal. Mais dans un milieu scolaire c'est une chance d'enrichissement.

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mer 20 Fév 2013 - 11:33

Le milieu scolaire n'est pas toujours une garantie d'enrichissement, il y a des gesns drôlement rigides aussi, mais c'est en effet très intéressant de voir tous ces élèves, d'autant plus que j'ai 15 classes !

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Mer 20 Fév 2013 - 17:39

Les enfants aussi ? Shocked

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mer 20 Fév 2013 - 19:31

Les enfants peuvent être très bêtes, mon pauvre petit zèbre peu avant les vacances de Nôel, avait vomi en classe. Peu avant les vacances (cette semaine je suis en vacances); l'un de "belîtres" me dit : 'Il y a x jours, 'il me dit le nombre de jours exact), TH... a vomis ici !!!"
"Quelle précision, répondis,je, j'étais très étonnée et je lui ai demandé pourquoi T... était à ce point une "VIP", C'est juste pour cela, m'a dt le "belître", comme quoi dès qu'il arrive quelque chose d'un tout petit peu f, tout le monde le remarque et tout le monde s'en souvient, chez les enfants c'est encore pire.
En ce qui me concerne c'était pire, je ne pouvais pas avoir un bonnet, sans qu'il soit remarqué. Cela a été horrible pour moi quand les autres élèves sont su que j'avais peur des vers de terre.
Les enfants ne se moquent as que des zèbres, ils appellent les frisés "moutons", ils se sont moqués d'un troisième qui "promène des bestiaux en ville", quelquefois ce n'est pas méchant mais cela peut vite dégénérer, au début c'est juste une constatation et si cela blesse, cela fait le tour.
Pour le coup des bestiaux, j'ai demandé à l'autre garçon s'il aidait chez lui, il n'avait vraiment pas pensé à cela et s'est trouvé bête. Des fois c'est uste pour rire, surtout pour faire le malin histoire de faire une remarque à laquelle personne n'a pensé.
Les élèves n'arrêtent pas, tout le monde y passe mais les zèbres dégustent car eux ne le font pas, ils ont toujours l'occasion d'être plus malins ou comme je disais de se démarquer !

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Aethos le Jeu 21 Fév 2013 - 9:34

Erasme de Rotterdam aurait dit :" A tour de rôle, le fou se moque du fou, et ils s'amusent l'un de l'autre. L'on voit même assez souvent que c'est le fou des deux qui rit le plus fort:" Eloge de la folie....

Long hug

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Jeu 21 Fév 2013 - 12:34

Vomir en classe c'est un événement marquant pour les gamins. je ne vois pas ça comme une méchanceté ciblée mais bien sûr ça permet d'ouvrir le dialogue sur le fait que ça peut arriver à) chacun et qu'il est mieux d'être compatissant que moqueur. Comme j'ai dit ailleurs selon moi c'est au maitre/instituteur (trice) d'intervenir en cas de moquerie (ton ex des vers de terre) et d'expliquer ce qu'est une phobie, etc. (Tiens moi j'étais une des scènes à oser prendre un ver de terre à la main donc tu vois Wink ) Je me rappelle qu'en travaillant en garderie une petite fille timide était seule car en plus anglophone, ce qui n'arrangeait rien. Je suis parvenue à la rapprocher des autres et on avait discuté différence de mots entre français anglais, que ce ne devait pas être simple pour elle de débarquer comme ça, etc. Les gamins (4-5 ans) n'y avaient pas pensé. C'est sûr que ça m'avait demandé un investissement. J'ai une fois fait preuve de grand égoïsme en classe et je me souviens encore auj de la leçon qui a suivi de la part de la maitresse Very Happy Ca m'a ouvert l'esprit pour la vie.

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Jeu 21 Fév 2013 - 13:20

C'est ce que j'essaie de faire et curieusement cela fonctionne, que ce soit pour l'exemple de celui qui promenait les "bestiaux" en ville, ou celui du vomi.
Malheureusement tous les adultes ne voient pas les choses dans ce sens, beaucoup ne veulent pas se mêler de tout ça ou ne le voient même pas.
Quand j'ai eu le problème des vers de terre, on m'avait dit de me débrouiller.
Les élèves aiment bien connaître l'avis des plus âgés, ils en ont besoin pour se déterminer.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par kissenbien le Ven 22 Fév 2013 - 23:01

au travail:
- "...trop rapide... tu ne respectes pas les collègues" : celle là elle m'a blessée
- " tu fais des liens très rapidement, tu as une vision globale, une compréhension fine... tu veux ma place peut être?" (non)
- " tu vois dans les yeux ou quoi?"
- " parle moi autrement"
- " tu as une humeur...comment dire...pas stable" (je t'emmerde!)
- " mais ce que tu dis, on dirait que c'est LA vérité, t'as pas toujours raison!" (je sais pas m'exprimer, quand je parle je veux pas dire que je sais, je veux ouvrir le débat...)
- "tu me fais peur vraiment Emilie, tu me fais peur !!"
dit de manière effroyable par une collègue quand je lui expliquer un projet que j'avais envie de mettre en œuvre et que je devais faire avec elle, sur l'accès à la culture pour ceux qui en ont pas l'accès d'habitude...
- "tu es impulsive, dès qu'un truc ne te convient pas tu l'ouvres..." (euh pas tout le temps non!)
- "tu es dans un autre monde toi" (dit comme si j'étais E.T.!! oui ben je le sais)

bon j'arrête là, il y en a d'autres des perlouses de mes collègues, chefs...
toujours ce décalage entre ce que je dis, ce que je pense, et comment les autres l'entendent et le vivent... dans l'histoire c'est souvent moi qui me remet en question, car c'est souvent moi qui suit remise en question...

kissenbien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Sam 23 Fév 2013 - 0:18

Lool kissherch !!!!

Tu sais que j'aurais pu écrire ça !

J'en ai tellement eu par dessus la tête que je me suis mis en indépendant maintenant. Pffff

Et, curieusement, ces mêmes personnes me rappellent. Bizarre hein ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Sam 23 Fév 2013 - 11:04

@ kissherch : Long hug

- "A toi je n'explique pas, tu comprends tjs tout de toute façon, c'est facile, c'est intuitif" Laughing C'est vrai que j'aime le défit mais quand même Wink

Et dans un groupe je finis toujours stigmatisée "différente". Que je me taise, que je parle en me surveillant, ou pas. silent

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 23 Fév 2013 - 14:35

Je pourrais écrire tout ce que vous avez dit.
A ce phenomene là s'en est rajouté un autre, j'explique, c'est lorsque j'ai eu affaire à des PN, le premier de tous état mon ex-mari.
Celui-ci a fait focaliser sur moi tout un concentré de haine, et ces reproches se sont démultipliés par 10.
*Est-ce que c'est moi qui me suis trouvée tout à coup beaucoup plus sensibles à ces reproches, ou bien sont-ils devenus à cette période beaucoup plus importants ?
C'est de ma famille que c'était le plus dur à vivre, Ma fille ne m'écoutait plus (mais cela a changé).
ma mère disant que j'étais une personne fragile, une folle.
Si j'ai une période noire dans ma vie c'est bien celle-là, car ces petits reproches anodins se sont mis à devenir carrément nuisible, notamment dans mon travail, où j'avais passé un concours et n'ai pas été titularisée.
Bref le PN a en quelque sorte donné à ces petites réflexions une réalité tangible et je n'avais plus du tout de prise sur ce qui se passait dans ma vie.
Récemment j'ai eu une alerte avec ma nomination de prof à Mâcon, mais cette fois je me sens moins seule, moins attaquée dans mon intégrité aussi, et comme on dit, une femme avertie en vaut deux !
Le problème c'est quand on croit que ces reproches peuvent être vrais, je m'explique, pour nous les zèbres c'est facile de nous remettre en question à cause de notre curiosité et de notre soif d'apprendre, y compris sur nous-même, alors que la plupart des gens savent à quoi s'en tenir. Quand je pense à ma mère, qui avait "tout vu et tout fait" elle ne pouvait que se moquer de moi si j'étais déstabilisée par une critique que je n'avais pas encore entendue !
Les gens de cette époque n'avaient pas d'intérêt pour la psychologie, ils étaient centrés sur eux-même et quand quelque chose ne leur était pas arrivé ils ne pouvaient pas se l'imaginer (faire preuve d'empathie, par exemple).
Pour eux le zèbre est "ridicule" car sensible à ce qui est l'opinion des autres, et cette sensibilité c'est quelque chose de global, ils ne savent pas faire le distinguo entre "dépendance affective" et curiosité, envie de savoir.
En même temps ces "critiques" qui nous dérangent ne sont pas des vérités, c'est nous qui les prenons comme cela car nous n'aimons pas parler avant de savoir, ce sont des hypothèses pour essayer de nous définir, de nous comparer à eux.
Par exemple, quand ma mère me traitait d'idiote parce que je m'étais retrouvée avec un mec comme mon ex, elle ne rattachait pas cela à la série d'échec que j'avais vécu, elle ne pensait pas que je pouvais, en fait ne pas trop faire la différence entre ce genre de mec et le mec cde base, centré sur ses goùts, ses vacances et sa musique, qui faisait des remarques à ceux qui n'étaient pas comme lui .
Elle avait vu en revanche que l'un était potentiellement dangereux et l'autre juste bête, et ne comprenait pas ^quel point cette bêtise pouvait me dérouter !






Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Aethos le Sam 23 Fév 2013 - 15:49

Tu mets le doigts sur l'un de mes plus grands paradoxe...j'essaie d'arrêter de dire "nous" ou "notre" ou "nos" parce qu'à la longue au va croire à du transidentitarisme de base et pire, une ghettoisation positive de notre part...ce qui serait regrettable Razz

Bref, l'un de mes plus grands paradoxes est: je sais que ce que les autres ont perçu ou percoivent de moi a souvent été largement, mais alors très largement en décalage avec ce que je pensais être mon identité... j'ai rabbattu les projecteur sur moi en partie c'est vrai, mais uniquement ou je voulais qui'il y a it de la lumière...et il n'y ont vu que la lumière d'ailleurs lol....

Ceci pour dire: on sait que l'opinion que l'autre se fait de nous est parfois savamment construite....par nos soins plus moins et que donc son opinion est extrêmement sujette à caution....et ce...crois le ou non...même quand ils saluent ton identité...mdr... Car alors on a toujours le sentiment d'être ce puissant imposteur qui a eu de la chance car il n'a rien fait pour le mérité...et ce fragile égo intéressé devient la proie d'abîme de doutes tout autant que d'une volonté farcouhe de se construire.

Ce que j'ai vu par contre aussi sur ce forum c'est que toutes et tous ne souffre aucunement d'un trouble narcissique de développement. Certains ont même eu a chance de voir leur qualités reconnues et louée, peut-être suffisamment pour se construire une image d'eux-même suffisamment solide... Est-ce que je les envie? Un peu surement.... cependant cela met le doigt sur la chose suivante: si l'autre forge son opinion sur le sensoriel et que ce sensoriel et savamment orienté... qui du PN ou de nous sont des manipulateurs? Si je dis ceci ce n'est pas pour provoquer, mais pour illustrer simplement le fait qu'à la lecture de ceci certains vont vraiment se poser la question...d'autre pas... lol... et ça c'est vraiment notre paradoxe... car on sait profondément que notre souhait n'est pas la manipulation....pourtant il nous arrive même de croire que c'est nous qui manipulons....

Un fait simple nous le laisse croire d'ailleurs: la difficulté avec laquelle il nous faut reconstruire cette image narcissique fanée et fêlée... qui, dans cette phase de reconstruction qui peut s'ailleurs durer toute une vie (la mienne en tous cas) , eh bien par notre profond sentiment de ne pas 'etre ce qu'il faudrait on va reproduire les contextes involontairement dans lesquels on nous reprochera les mêmes choses... CQFD...et hop c'est reparti pour un tour de cogite sans fondement...car on ne veut pas manipuler...et pourtant on manipule...nous sommes les démiurges de l'autre...et l'autre est notre démiurge.... à savoir si l'on veut être muse ou némésis Very Happy

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par cramique le Sam 23 Fév 2013 - 15:53

@ belletegeuse

Si ta mère te jugeait et se moquait de toi si elle t'avait défendue contre ton ex mari c'était reconnaitre que tu étais 'bien' et lui 'mauvais' et qu'elle s'était trompée sur ton compte. Il lui fallait donc reconnaitre ses erreurs de jugement. Le fait d'être touché par ce qu'on nous reproche prouve qu'on doit encore travailler à l'acceptation de soi. Personnellement j'étais très susceptible voila encore quelques années et maintenant je suis au plus parfois agacée. Effectivement les gens ayant besoin d'une cible à attaquer pour exister ne nous choisissent que parce qu'avec nous ça marche ! (Et si je comptais toutes les fois dans ma vie où j'ai été cible - ça commence en préscolaire Wink - j'arriverais à une demi douzaine au moins Mad). Et oui les gens sont peu empathiques et peu ouverts à la différence Sad

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par lettrine le Sam 23 Fév 2013 - 17:24

J'ai également droit régulièrement aux:

- Tu es dans ton monde...tu fais pas gaffe. Moi j'fais pas gaffe?? Si ils savaient que je remarque tout... je n'accorde seulement aucun intérêt à des choses qui me gonflent mais qui eux les intéressent.

- Tu fais la gueule? ça va?? (euh oui j'ai juste rien à ajouter aux méchancetés que vous venez de colporter sur untel...ou bien je me fais telllement chier que je n'ai aucune envie de sourire...).

- A l'inverse, oulà!!! tu m'as l'air surexcitée ! (faudrait savoir hein...!)
Ouais t' es super speed, tu fais 10 trucs à la fois là, ça donne le tournil, tu veux pas te calmer un peu ? Râleur

Y a aussi, mais arrêtes de terminer les phrases à notre place! (mais ça m'énerrrrvvvveee d'attendre impatiemment la fin d'une phrase dont je connais déjà le contenu Pleure )

Je ne vais pas tout énumérer, vous savez de quoi je parle Dent pétée

lettrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 34
Localisation : incunable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 23 Fév 2013 - 19:39

Ma mère me disait cela aussi, que je faisais la gueule et que je faisais plein de truc en même temps.
En fauit ce qui m'agaçait dans ce genre de remarque, c'est que cela ne donnait pas une image de moi, mais tout un tas de détails qui finissaient par être contradictoires.
Je ne me rendais as compte à quel point les gens ont besoin (d'évaluations" sur eux-même en permanence, le zèbre sert à évaluer, sans jeu de mot c'est une espèce "d'étalon" et je détestais ce rôle car qui m'évaluait, moi ?
En tous cas le PN m'avait bien déstabilisée car il venait défaire ce ^petit jeu identitaire, et en fait j'étais contente qu'il arrive autre chose , peut-être que je pensais que j'allais enfin me définir, ou quelque chose comme cela, en tous cas c'est à cette époque que ces petits tracas m'exaspéraient le plus et me rendaient la vie impossible. Tous ces gens qui s'étudient, ce n'était pas la vie sociale à laquelle je rêvais.Quelle que sont la sphère où je me trouvais je n'arrivais pas à l'investir, donc j'étais le point de mire de tous ces petits trucs à la co et je trouvais le monde stupide, complètement "à chier".
Maintenant tout cela a volé en éclats, je ne vois plus personne et ne vois plus nulle part, j'ai peu des gens sans savoir exactement de quoi, et cela a été si dur à affronter que j'ai préférer rester à l'écart et ne pas creuser le problème !
Maintenant que je n'ai plus peur d'être "une folle", j'(aimerais au contraire savoir ce qui m'effraie autant, c'est ridicule, !
Donc à force de me focaliser sur ces petits reproches finalement je me suis retrouvée avec le PN et maintenant je n'arrive plus à mettre le nez dehors !
C'est en quelque sorte ma "punition" de ne pas avoir réussi à encaisser ces ^petits problèmes ! (je ne le crois pas mais certains pourraient dire cela).
Je me rappelle que j'aimais bien sortir, mais il y avait toujours des difficultés, comme de tomber malade la veille d'une soirée très attendue,
je me rendais compte à ces petits détails qu'en fait je passais outre, mais que ces choses me gênaient vraiment (je parle de ces petits commentaires insidieux qui étaient soi disant "l'image de moi" mais qui ne faisait pas une vraie image, alors que mon image à moi restait inconnue, cachée !!!
Dans mon nouveau métier de prof je commence à me sentir plus à l'aise car je vois quel genre de prof je suis (plutôt à discuter avec les élèves que de leur mettre zéro, mais à ne pas lâcher l'affaire non plus...), mais quand j'étais plus jeune cela ne venait jamais car les observations qu'on me faisait étaient trop nombreuses, contradictoires, et arrivaient trop tôt par rapport à ce que je pouvais découvrir par moi-même, donc je ne pouvais jamais construire ce qu'on appelle "une expérience", il y a des gens qui me trouvaient "immature," ce qui est vrai dans un sens puisque ma "maturation" ne pouvait pas s'effectuer, vu que tout le négatif me faisait fuir et que je ne comprenais pas comment du "non-négatif" pouvait apparâitre !
En fait les gens donnaient leur avis sur moi, j'avais deux mois, l'avis des autres et un avis sur moi mais que j'estimais 'pas valide" car il n'avait pas subi l'épreuve de la réalité.
Maintenant que je sais que cela prend du temps d'émerger de ces divers "avis" et de me faire mon idée je m'occupe moins de ce que disent les autres et cela me fait moins peur. C'est au contraire parce que je me sentais coupable et stressée de ce qui était dit sur moi que j'ai senti l'embrouille, j'ai laissé ces choses me traverser, puis je me suis dit, "tiens j'ai connu cela" et cela s'est arrangé. En tous cas je fais ce qu'il faut pour ...


Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Sam 23 Fév 2013 - 20:00

Alors, niveau reproche, il y a :

-je suis trop susceptible
-je suis trop bordélique
-je suis trop carrée, rancunière, ne pardonne rien à personne
-je me crois trop "parfaite", c'est lié au reproche du dessus
-je me porte trop en victime
-je suis insolente et irrespectueuse
-je donne l'impression que ce que je fais m'ennuie (pour ne pas dire autre chose)
-je ne pose pas assez de question (en même temps, quand j'en pose, c'est pour m'entendre dire soit "oui c'est tout à fait ça" soit "pourquoi tu poses la question ? Tu as la réponse dedans"
-je suis trop timide
-je dois cesser de ressasser le passé
-quand on parle de moi, je dois cesser de tout comparer aux autres
-je parle trop vite, trop compliqué
-je ne dois pas m'isoler
-je dois arrêter de croire que je n'ai pas les capacités à faire quelque chose

Et je crois que c'est à peu près tout pour le moment.

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par lettrine le Sam 23 Fév 2013 - 20:24

@ Botan:
ahah! je parle trop vite aussi, en fait je veux parler aussi vite que je pense alors parfois ça coince même... je commence à bégayer un peu, je me corrige mais c'est chiant lol!

C'est intéressant ta remarque sur le fait que les gens te disent que tu te crois trop parfaite.
C'est un terme qui ne veut rien dire dans la mesure où la perfection est une notion subjective dont le niveau d'exigence est propre à chacun.
Je t'en parle car dans mon cas, les gens me disent avec bienveillance (et une certaine amertume dans le ton parfois d'ailleurs, ils pensent le cacher mais je le perçoit lol) que je suis parfaite en toute situation (normal me diras tu pour un zèbre...qui justement s'adapte en permanence). Ça a le don de m'exaspérer ! Je ne suis pas parfaite!!! scratch

C'est marrant ça, comment c'est possible d'être carrée et bordélique à la fois ?
Bisous

lettrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 34
Localisation : incunable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Sam 23 Fév 2013 - 21:28

Alors, petite liste de choses que j'ai entendu et entends encore :
"T'es trop gentil/naïf (selon les personnes)"
"Enlève ton armure de chevalier !"
"Arrête de couper les cheveux en quatre !"
"Tu réfléchis trop"
"Arrête de vouloir être parfait (ma mère)"
"Le bordel dans ta chambre, c'est le bordel dans ta tête (mon père)"
"Notes-le, tu vas encore l'oublier"
"Arrêtes de t'auto-limiter, crois en toi (un pote THQI)"

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Eclair Fou le Sam 23 Fév 2013 - 21:43

@lettrine

On me dit que je suis trop carrée par rapport aux autres, parce que je les juge vite. Idem pour la perfection, parce que je ne comprends pas qu'on puisse avoir de la difficulté sur des sujets simples dont la logique coule de source. D'ailleurs, dans le même registre, on m'a déjà dit que je me croyais supérieure aux autres parce que j'ai eu le malheur de traiter les gens de ma classe de stupide en les entendant s'inquiéter de la meilleure façon dont ils pouvaient se bourrer la g*eule.

Pour le fait de parler vite, quand on me fait la remarque, je n'ai pas le sentiment de l'avoir fait. Pour moi, ce que j'ai dit était à une cadence normale et tout à fait compréhensible. Je n'ai pas l'impression de mâcher mes mots.

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par C12H23O2Na le Sam 23 Fév 2013 - 22:05

Botan a écrit:D'ailleurs, dans le même registre, on m'a déjà dit que je me croyais supérieure aux autres parce que j'ai eu le malheur de traiter les gens de ma classe de stupide en les entendant s'inquiéter de la meilleure façon dont ils pouvaient se bourrer la g*eule.

Bah à vrai dire, ce n'est guère surprenant : pourquoi diable avoir émis une critique ? Si c'est leur "trip", c'est leur affaire...

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum