Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Page 6 sur 17 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Introitus le Sam 25 Mai 2013 - 13:10

C'est pas tant ce que l'on me reproche qui me fait du mal,
c'est tout ce que je me reproche...
Il convient que les reproches lancés ça et là ne peuvent être justifiés,
simplement parce que "l'autre" ne sait comment et qui on est.
Jamais il ne pourra mesurer la grandeur, la profondeur de l'être qu'il a en face de lui et
ce qui le pousse à agir de cette façon, ou celle qu'il ne fait pas, du point de vu de l'autre!

On me reproche oui, on m'a reproché et au bout du compte,
ces reproches quels qu'ils soient ne sont pas et ne font pas partie de moi,
parce que personne mieux que moi, ne peut savoir à quel point sont et
où se situent les manquements de ma personne et les niveaux.

Jamais je ne pourrai me laisser souiller par quelqu'un en face de moi.
Jamais, parce que la personne qui me fait des reproches s'attaque à son propre miroir, et
un miroir n'a d'autre but que de révéler ce que cette personne ne veut pas voir en face; de soi-même; d'elle-même!
C'est pour cette raison que je ne me sens jamais à la place de l'autre,
et que ma place est celle de ressentir...en laissant parler mon silence.

Je vous avoue que parfois, je suis triste,
si triste d'entrevoir toutes ces peines, à travers ces mots balancés, comme des éclats de verre!
Ca m'attriste d'une force de voir à quel point les Hommes ne perçoivent pas leur détresse....leur solitude, parfois.

Un miroir ne peut dire mots.

Introitus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 115
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 44
Localisation : au coeur de l'univers

http://anoukandmary.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Sam 25 Mai 2013 - 17:40

Tout à fait d'accord avec toi Eclair Fou, sur le sujet de la langue française !
Pour en revenir à ce que les gens me reprochent, on me traite de caractérielle, mais aussi de demeurée.
C'"est en prenant conscience de l'alternance de ces deux apsects contradictoires que j'ai pris conscience qu'il y avait un blême autrement j'aurais bien tout pris pour argent comptant.
je t'explique, actuellement je suis prof stagiaire, les personnes de l'administration me prennent pour une caractérielle et l'inspecteur pour une demeurée.
Etre prise pour une caractérielle n'est pas bien gênant je pense mais demeurée est plus embêtant.
Dans les deux cas ce qu'ils veulent c'est ne pas entendre ce que tu exprimes mais s'ils pensent que tu es caractériel justement tu peux continuer à dire tu n'est pas forcément décrédibilisé en revanche si on te traite de débile on t'enleve ta crédibilité et cela c'est autre chose donc un coup trop de crédibilité (le caractériel), ils cherchent à te l'oter mais ne te l'ôtent pas mais ceux qui utilisent l'autre moyen peuvent.
J'espère que mon vocabulaire est assez précis et que l'idée quej'essaie de dégager est compréhensible.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Lucilou Sauvage le Dim 2 Juin 2013 - 11:20

On me reproche mon côté scanneur au niveau professionnel. Mon bordel, mon étourderie, mon inconséquence.
De ne pas écouter quand je lis et de trop lire.
Mais je m'en fiches.
On m'a reproché de me dévaloriser et j'ai pris note
Et puis je préfère qu'on me reproche quelque chose, ça prouve qu'on s'intéresse à moi, qu'on veut peut-être se "rapprocher" de moi.
Parce que ceux qui m'ont zappés sans me dire pourquoi c'est vraiment des lâches et des trous du cul Very Happy

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Dim 2 Juin 2013 - 14:37

Hé oui Astre Fureteur, les TDC sont aussi des faux C... Brassens aurait pu en faire tout un poème.
Parmi ces reproches que l'on ne m'a pas fait au sujet de choses qui m'auraient été néanmpoins utiles de savoir, je parle trop vite. De ce fait, les gens me gueulent dessus sans scrupule puisque cela leur donne toute légitimité pour agir ainsi.
Je deviens facile ment bouc émissaire de ces gens mais si cela m'arrive maintenant cela ne me fait plus peur je me dis juste que je suis entrourée de gros C et je cherche alors qui est le RDC, à ce moment je sais qui en est éloigné, je me rapproche de cette personne et ensuite de proche en proche jusqu'à ce que le "roi des C" n'ait plus assez de marge et que sa maligneté ne soit plus active.

Je pense qu'on peut tous faire cela car sachons que les zèbres ayant davantage d'acuité auditive et visuelle pour détecter les toutes petites nuances nous avons un véritable "détecteur". C'est bien normal que certaines personnes nous détestent car elles ont besoin d'être camouflées pour ne pas que cela se sache, d'une part leur maligneté et d'autre part, leur épaisse bêtise dont la méchanceté est souvent le masque.
Jusqu'à une date proche j'avais peur de ces gens, puis je me suis souvenue de la manière dont j'agisssais vers 10 ans et j'ai "transposé" à la vie adulte. Il faut donc leur montrer que tu n'as pas peur, en les regardant droit dans les yeux, en ne modifiant pas le début de ta voix, et en essayant de savoir comment les autres personnes se situent par rapport à eux. Surtout ils ne faut pas te laisser déstabiliser. Je te donne un exemple, ma principale vient souvent m'observer dans ma classe, elle cherche la faute poiur envoyer des rapports à l'inspecteur. Elle vient dans les classes les plus difficiles. Quand elle entre, généralement sans frapper (ainsi je sais tout de suite que c'est elle), je la salue très calmement et poliment, et je luis dis qui "embarquer" en salle d'étude !
Il n'y a plus un seul rapport depuis que je fais comme cela mais quand elle en a écrit elle s'est appuyée sur ma réaction "inadéquate" et a grossi tous les problèmes qu'il y avait.

Certains mecs avec qui je suis sorti ont aussi exploité des choses de cette nature. Certains me prenaient pour une "faible". J'ai découvert il y a un certain temps que certains zèbres sont très posés. Cela vient des ondes cérébrales qui ont des caractéristiques dont je ne me souviens plus exactement, mais qui ressemblent à celles des enfants ou des jeunes adultes. J'ai donc fait l'hypothèse que cela déclenchait la vindicte des prédateurs de tous poils qui peuvent penser qu'on ne va pas répondre, laisser faire et ne pas se défendre : la parade, ne rien laisser passer dès le début, dès le premier commentaire qui ne te plait pas.
Exemple : j'ai été draguée récemment par un homme qui s'appelait Noël. Dès la première conversation sur un banc public (ce cher Brassens qui revient derechef), il me dit que ma robe est jolie, et comme je dis n'importe quoi, je lui explique que je l'ai trouvée dans une poubelle, ce qui est la vérité. C'est à ce moment là que la bêtise arrive : Et ton soutien-gorge aussi ? Là je lui dis froidement que je ne suis pas d'accord, qu'il n'a pas à dire ça et c et la conversation reprend. Je m'aperçois que ce n'est pas un type très intéressant à deux ou trois autres choses et je m'en débarrasse en douceur.
Il y a quelques mois je me serais certainement comme on dit "dévalorisée" et sortie avec.

J'en reviens à cette fameuse "dévalorisation" on m'a souvent dit cela et c'est aussi à cela que je reconnais d'autres zèbres et cela ne m'a jamais trompée.
Je prends l'exemple d'un ancien élève qu'on avait mis dans un erea pendant toute sa scolarité, trop impulsif et hyperactif, un jour je ne sais plus ce qu'il me dit, immédiatement, je me dis "et s'il était surdoué" ?
Comme c'était moi son éducatrice référente je l'inscris immédiatement à des cours intensifs pour rattraper le retard et il revient tout fier me montrer les petits dessins qu'il faisait en cous car il s'ennuyait et que cela n'allait pas assez vite ! Les formateurs étaient très contents de lui,
Il s'est ensuite bien calmé mais juste avant c'était un jeune homme bizarre, imprévisile, limite pervers,
Ce que je pense de cette "dévalorisation" c'est juste que certains zèbres, peut-être pas tous sont à ce que le sociologue Erwin Gofman appelle le degré zéro de l'information, ils sont juste sur le mode informatif, le premier degré, sans fioriture et ne se placent pas dans l'énonciation. (comme dans l'exemple de la robe trouvée dans la poubelle). Cela fait un effet incroyable aux personnes qui ne sont jamais vraies et font des efforts impossibles pour cacher, entre autres choses, leur classe sociale, bref des choses qu'ils ne considèrent pas comme un avantage, et qui "se la jouent" à la manière de.
Quand quelqu'un me dit un truc comme cela neuf fois sur dix c'est le cas, quand j'étais enfant j'y faisais très gaffe et en restais loin, puis à la post adolescence j'ai eu envie d'être "cool" avec les autres et j'ai cessé de faire cela, je pense que c'est à la suite de cela que les ennuis ont sévèrement commencé, et à la fin de ce cycle infernal, vers 40 ans j'ai fini par avoir peur des autres.
Donc moralité je préfère passer pour une autiste parano et je ne sais quoi et étudier les gens, m'en protéger plutôt que d'essayer d'être comme eux pour qu'ils me fichent la paix ou m'acceptent.
J'avais surtout peur de ne pas trouver de mec mais cela est une autre histoire, je ne sais juste pas quand ils me draguent ou pas, cela paraît maintenant archi-simple maintenant que j'ai accepté ma "différence" dans le sens propre de terme évidemment.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Lucilou Sauvage le Dim 2 Juin 2013 - 15:16

Belletegeuse a écrit:
Certains mecs avec qui je suis sorti ont aussi exploité des choses de cette nature. Certains me prenaient pour une "faible". J'ai découvert il y a un certain temps que certains zèbres sont très posés. Cela vient des ondes cérébrales qui ont des caractéristiques dont je ne me souviens plus exactement, mais qui ressemblent à celles des enfants ou des jeunes adultes. J'ai donc fait l'hypothèse que cela déclenchait la vindicte des prédateurs de tous poils qui peuvent penser qu'on ne va pas répondre, laisser faire et ne pas se défendre : la parade, ne rien laisser passer dès le début, dès le premier commentaire qui ne te plait pas.
Exemple : j'ai été draguée récemment par un homme qui s'appelait Noël. Dès la première conversation sur un banc public (ce cher Brassens qui revient derechef), il me dit que ma robe est jolie, et comme je dis n'importe quoi, je lui explique que je l'ai trouvée dans une poubelle, ce qui est la vérité. C'est à ce moment là que la bêtise arrive : Et ton soutien-gorge aussi ? Là je lui dis froidement que je ne suis pas d'accord, qu'il n'a pas à dire ça et c et la conversation reprend. Je m'aperçois que ce n'est pas un type très intéressant à deux ou trois autres choses et je m'en débarrasse en douceur.
Il y a quelques mois je me serais certainement comme on dit "dévalorisée" et sortie avec.

Donc moralité je préfère passer pour une autiste parano et je ne sais quoi et étudier les gens, m'en protéger plutôt que d'essayer d'être comme eux pour qu'ils me fichent la paix ou m'acceptent.
J'avais surtout peur de ne pas trouver de mec mais cela est une autre histoire, je ne sais juste pas quand ils me draguent ou pas, cela paraît maintenant archi-simple maintenant que j'ai accepté ma "différence" dans le sens propre de terme évidemment.

En cas de manque affectif on peut être la proie de ce genre de prédateurs. C'est affolant d'ailleurs à quel point ils sont nombreux. Quand tu connais ta propre valeur, tu détectes tout de suite ceux qui te rabaisse à un morceau de viande consommable. Le regard sur les formes, ou tout simplement insistant et déplacé.. après vient le déplacement vers toi, attendant que tu répondes à son regard, puis la parole qui veut dire en gros "Bonjour, t'habite chez tes parents?" Le coup de la robe trouvée dans une poubelle, sur un ton cinglant, ça aurait pu refroidir Very Happy

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Dim 2 Juin 2013 - 19:54

Quand on est en manque affectif ou pas, d'ailleurs, juste qi on leur parle.
Ensuite on se fait prendre ou pas à la comédie de l'amour,

En tous cas ce genre de personne qui commence à me dire que j'ai l'air ceci ou cela, trop naîve, je m'en méfie, c'est dans le meilleur des cas des gens qui ne savent pas quoi dire, dans le pire des cas ce sont des prédateurs.

Cela aurait pu se faire, la robe trouvée dans une poubelle d'un ton cinglant, cela dépend juste comment je suis lunée

C'est bon à savoir pour la prochaine fois, s'il y en a un que je veux refroidir !

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Lucilou Sauvage le Dim 2 Juin 2013 - 20:27

Belletegeuse a écrit: robe trouvée dans une poubelle
Original en tout cas! Enfin dans cette société de consommation, on peut faire pas mal de récup' J'crois qu'on est HS... Wink

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Lun 3 Juin 2013 - 0:08

Ce n'est pas de la récup mais de la provoc. On nous "barbe" avec l'écologie et on n'a jamais autant gaspillé.
Il y a des artistes, des photographes je crois qui ont f
ait une série comme cela, je ne me rappelle plus de leur nom mais je pourrais retrouver.
J'ai une cafetière électrique, une bouilloire, un meuble à tiroirs, deux robes, quelques hauts et des chaussures, mais elles ne me vont pas, les habits, neufs ou presque et les autres articles pas abîmés.
J'ai ramassé également des présentoirs en carton pour faire des étagères, et un machin qui tourne pour poser mon imprimante. Je trouve les meubles en contreplaqué trop moches et je ne veux pas payer pour cela. Je garde aussi les barquettes de fruits et les boîtes en plastiques des gâteaux pour ranger dans le frigo, pareil, je ne veux pas jeter ce que j'ai payé ni payer pour des tupperwares. quand la boîte ou la barquette sont fichues je les jette et j'en pets d'autres.
Je garde aussi les bocaux en verre et les couvercles, finalement je m'en sers pour la peinture mais au début c'était une sorte de protestation contre le tri des ordures : nous payons en effet le mêm article plusieurs fois avec ce système, .
Je trouve ma maison très ien rangée, il y a des tas de trucs de la société industrielle et commerciale qui sont très utiles dans une maison au lieu de les mettre à la poubelle et d'acheter des objets auxquels on s'est habitués. Un gant pour la cuisine par exemple cela ne sert à rein, on peut en faire avec des chiffons.

J'ai entendu parler d'un mouvement contre la société de consommation qui s'appelle les "décroissants", il y a des artistes là-dedans qui refusent les standards de l'art professionnel, les autres sont des écolos ou des espèces d'anars, cherchez sur Internet si cela vous dit.
Je me sens proche de ces gens car il n'y a pas de mot d'ordre chacun fait comme il veut, il y a des plus ou moins radicaux.
Cela me dit dans le domaine artistique surtout, et aussi dans ule sens où je suis contre la matérialisme qu'il y a à notre époque , où certaines personnes ne sont que des apparences, n'ont pas d'idée propre, ou plutôt y renoncent trop facilement.
je ne me sens pas complètement dans ce courant, il faudrait pour cela que je rencontre des gens qui le pratiquent, mais cela m'intéresse et je
voudrais bien trouver des actes de provocation qui vont dans ce sens-là (Je peins également sur des cartons de récupération, je ne veux pas entasser des toiles
Cela me choque de voir jeter, gaspiller car il y a des gens qui se sont embêtés pour produire l'objet en question, le transporter. Je ne jete presque rien (cela fait partie aussi de ce qu'on me reproche).

J'ai eu aussi un très mauvais souvenir, mon ex qui a voulu m'obliger à me débarrasser de toutes mes affaires personnelles au moment de l'achat de notre appartement, quelle horreur, j'ai tout emmené dans la maison de campagne de mes parents où je savais qu'il n'irait jamais.

J'ai aussi vu mes parents fabriquer beaucoup de choses par eux-même alors ces choses je ne les achète pas, je n'aime pas les acheter d'ailleurs je pense au céleri rémoulade et aux carottes râpées par exemple, mais des objets aussi...



Ceci est paradoxal car je me dis contre le matérialisme, et en même temps je ne peux pas me débarrasser de certains objets...

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Chuck Tulita puu le Lun 3 Juin 2013 - 4:15

Pas trop chose en fait. En touy cas on ne mr reproche pas d'être qi cuiiit LOol. Bonne journéeeee! zezzzzz. Je ne vois rien
afro

Chuck Tulita puu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 24
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Chuck Tulita puu le Lun 3 Juin 2013 - 4:25

Si tu neu pe pas te débarrasser de certains ogjets, c'est justement anti-matérialisme non? Si tu laisse le béton, tilu n'es pas en tord. vanne pourrie d'un mec bourré, j'édite mon post demain soir.

Chuck Tulita puu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 24
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Lun 3 Juin 2013 - 17:45

Moi c'est aujourd'hui que je prends ma cuite, alors !!!

A la santé des zèbres et des autres, à l'avenir de la planète et de tous ceux qui ne se prennent pas trop au sérieux Smile, car c'est bien cela qu'on nous reproche n'est-ce pas ?

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Chuck Tulita puu le Lun 3 Juin 2013 - 19:58

Je te souhaites une très bonne soirée! drunken Fouet

Chuck Tulita puu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 24
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mar 4 Juin 2013 - 10:43

Merci Chuck, toi aussi !

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Lucilou Sauvage le Mar 4 Juin 2013 - 16:32

Arrête Chuck, avec mon avatar et tes commentaires, on va croire que la Loire-Atlantique est un repaire d'alcoolos Very Happy

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mar 4 Juin 2013 - 17:00

Je confirme que la Loire Atlantique un repère d'alcolos, ayant vécu dans la Sarthe qui n'en est pas très loin ! j'ai néanmoins des origines berrichonnes, donc je m'y connais ! (j'espère que tout le monde aura compris que je plaisante).

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Exilium le Mar 11 Juin 2013 - 14:46

Dites, ceux qui se font reprocher d'être distant, ne pas prendre de nouvelles, etc. Comment vous vivez votre besoin de social/amitié, par rapport avec une sorte d'incapacité relative à entretenir le tout au niveau des attentes des autres?

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mar 11 Juin 2013 - 20:38

J'ai une réponse, même plusieurs.
Ceux qui me reprochent cela sont généralement des égoïstes, je m'explique, j'avais une copine Sénégalaise, "normale", je veux dire qui me téléphonait tous les jours, me demandait des nouvelles etc et faisait exactement ce genre de reproche, mais moi voilà ce que je lui reproche, elle n'a jamais fait une chose que je proposais , par exemple visiter une expo. Je dirais même la seule fois qu'elle l'a fait c'est lorsque je travaillais dans la galerie , elle est venue me voir et c'est tout juste si elle n'a pas jeté son mégot dans la galerie.
Maintenant c'est bien simple, d-ès que quelqu'un me la fait genre qu'il y a des trucs à me reprocher, je fais comme avant mes problème, c'est tolérance zéro et je l'éjecte, car ceux qui reprochent des trucs n'ont riien à faire avec moi!!!!!
J'en ai passé des années à endurer les prires des choses pour me conformer à ce que demandent ceux qui reprochent des trucs.
Avant mes problèmes je les ignorais et ensuite, il y a eu ce log "purgatoire" je dirais où j'ai essayé d'avoir "des amis".
Ces gens qui demandent que l'autre soit comme ils veulent sont dans le meilleur des cas juste ennuyeux, prétentieux dans le sens qu'ils en veulent déjà avec eux même alors l'autre, je ne te dis pas qu'est ce que c'est...
S'ils ne s'aiment pas eux-même au ^point de vouloir être parfaits et répondre aux demandes de la société qu'on a, je ne vous dis pas ce qu'ils peuvent demander à l'autre et lui reprocher...
Ma demande de vie sociale c'était juste de m'amuser, les gens comme eux ne comprennent pas cela, ils ne savent pas ce que c'est que d'être enjoué et de s'amuser avec rien....
Je date de vieux déjà j'ai 51 ans, je pensais que j'allais m'amuser, car avant c'"était comme cela peut être qu'on nous racontait des bondieuseries le dimanche et qu'il n'y avait pas internet, mais mes parents avaient des amis, il y avait des trucs rigolos, des parties de pêche et des parties de cartes. Je pensais que cette vie allait continuer, qu'il y aurait des parties de cartes, et même de rien du tout, et à l'adolescence j'ai déchanté c&ar avec les gens qui reprochent des trucs, si on n'a pas des sous et qu'ion ne fait pas des kilomètres de préférence avec un moyen de transport prestigieux ou au contraire qu'il faut dépenser un pauvre billet de cinq euros, hé b ien il y a toujours Pierre Paul ou Jacques qui met les bâtons dans les roues.
Déjà ces plans à deux balles des gens normaux me gonflent, si en plus il faut qu'ils me reprochent des trucs, hé bien qu'ils aillent se faire voir chez les Grecs ou même plus loin encore.
Voilà ce que je pense de ceux qui me reprochent des trucs, après tout si cela valait le coup cela se saurait, eux sont ennuyeux, ne savent pas s'amuser, sont dépendant de plein de trucs matériels pour rire ou faire la fête opu réaliser quelque chose et je n'ai pas les mêles aspirations qu'eux cela est sûr

25 &ans de divers psy pour le savoir, avoir été dans une secte, puis avec un sadique pour en être sûre, et tout cela pour m'amérliorer, bien sûr, voilà le prix que j'ai payé pour être à tout jamais libérée de ceux qui veulent à tout prix me reprocher quelque chose, me "refaire", en quelque sorte.
j'ai eu dix ans sans amis ou presque mais j'ai pu me libérer de tout ce que j'ai intériorisé.

Hé oui je récapitule, ceux qui me reprochent des trucs je les trouve compliqués, chiants et malhonnêtes, ne savent pas s'amuser, sont souvent égoiîstes et font des choses qui m'ennuient la plupart du temps, dans lesquelles je trouve difficilement un intérêt (conversations superficielles, faire des choses compliquées beaucoup d'organisation pour rien faire du tout ou s'ennuyer en définitive, ....).

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 11 Juin 2013 - 20:55

D'aller dans les extrêmes.
A votre avis pourquoi ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7826
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par CarpeDiem le Mar 11 Juin 2013 - 20:58

Belletegeuse, merci de ton message!

Je subis les mêmes choses que toi et je peine à me défaire de tous ces gens... Je n'ai que des ami(e)s qui n'en sont pas: une qui croit que je ne sers que de déversoir sur facebook (d'ailleurs, j'ai quasi aucune nouvelle depuis que je l'ai quitté, facebook), qui ne peut jamais me voir et ne me propose aucune sortie, qui me reproche de ne pas l'écouter (c'est faux mais madame aime les mystères), une qui est cucul la praline, à qui je dis ce qui va lui arriver, elle me rigole au nez, et puis viens pleurer dans mes jupons 6 mois après. Okay...
Bref, moi aussi, on me reproche d'être exigeante, ceci cela... Mais au fond, ils sont qui pour me dire ça? Ils ne sont pas foutus d'être ne serait-ce que respectueux...
Mais c'est de ma faute, je continue de les voir... plus pour mes parents qui tentent de me convaincre que c'est mieux de voir du monde... Bof, ça me bouffe la vie je crois. Au fond, on me prend pour une gogole qui doit tout accepter... Et c'est de plus en plus évident et j'en ai de plus en plus marre.

Sinon, je suis trop perfectionniste, pointilleuse, compliquée, têtue, impatiente, maladroite (physiquement: je casse tout, je me cogne partout), etc...

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:D'aller dans les extrêmes.
A votre avis pourquoi ?
Hypersensibilité? Fuite de l'ennui de la routine (qui paraît normal aux gens en général)? Exaspération face aux gens qui ne te comprennent pas? Sensation de ne pas être sur la même longueur d'onde avec les gens en général?

On m'a aussi reproché cela.
Enfin, c'est difficile quand même de répondre à ce post. A part mes parents, on m'a rarement dit ce qui pouvait être gênant chez moi! C'est plus facile de laisser tomber, fuire!

CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Hobbes le Mer 12 Juin 2013 - 8:31

Exilium a écrit:Dites, ceux qui se font reprocher d'être distant, ne pas prendre de nouvelles, etc. Comment vous vivez votre besoin de social/amitié, par rapport avec une sorte d'incapacité relative à entretenir le tout au niveau des attentes des autres?

Embarassed je marque dans mon agenda "prendre des nouvelles de X" ou "appeler Y", voir "opération de Z". Ca me parait un peu artificiel, mais les gens apprécient, y sont sensibles, alors ça en vaut la peine.

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mer 12 Juin 2013 - 14:12

Il y a plusieurs manières de prendre cela en effet. Il y a des gens qui font une critique constructive, ok, ceux là on peut les entendre, il y a en revanche deux types de gugusses que je ne supporte pas, ceux pour qui la vraie vie est toute une suite de commentaires, mais sorti de cela il ne se passe jamais rien, et d'autres qui vont penser que j'ai un problème.
mis à part ces deux cas de figure j'essaie de faire plaisir à tout le monde et de comprendre ce que les gens veulent, naturellement.

En revanche j'ai eu une période ou cela n'était pas possible, je ne tombais que sur les gugusses x ou y, je voulais aussi "voir du monde".
je m'étais aussi fourré dans la tête que rien de bien ne m'arriverait, un discours de mes parents intériorisé sans doute, puis c'est parti avec mon changement de résidence car j'ai coupé avec tout cela.
Le dégagement, les psys c'est bien mais le mieux je pense c'"est un déplacement géographique, pas forcément partir mais faire autre chose ailleurs , en tous cas je comprends ce que cela fait, de ne pas trouver les bonnes personnes et d'endurer tout un tas de trucs pour voir du monde.

Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Invité le Mer 12 Juin 2013 - 19:28

-Arrogance
-Froid
-Distant
-Secret
-Indépendant
-"cogite trop"
-Ah oui, ce qui revient de plus en plus tout tourner en dérision.

Sinon j'ai des qualités.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par FadeToBlack le Mer 12 Juin 2013 - 21:14

Si seulement je le savais...

Comme disait Georges Brassens - La mauvaise réputation

"Au village, sans prétention,
J'ai mauvaise réputation.
Que je me démène ou que je reste coi
Je passe pour un je-ne-sais-quoi!
Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme.
Mais les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux"
...

FadeToBlack
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 719
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 33
Localisation : Always somewhere...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Lucilou Sauvage le Mer 12 Juin 2013 - 21:29

Impec !

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Belletegeuse le Mer 12 Juin 2013 - 21:43

Vive la chanson de Brassens.
Il y en a d'autres qu'on pourrait citer dans ce sujet "les imbéciles heureux qui sont nés quelque part" et bien sûr "le roi des cons".
Cet après-midi j'ai parlé avec quelqu'un d'intéressant, et voilà ce que je me suis dit . Finalement, on me reproche tout ce que je fais et qui n'est pas générationnel, c'est pour cela que j'ai certains problèmes et notamment de ne pas trouver de conjoint.
froideur, être distante, on me disait déjà cela quand je ne voulais pas jouer au cow-boy dans la cour de récréation.
J'ai fini par intégrer leurs bêtises (à savoir que je n'étais pas comme tout le monde, etc...), jusqu'à me dire que personne ne pourrait s'intéresser à moi ou m'aimer, vouloir fonder une famille, rigoler, etc.
J'ai écrit un texte ce soir où je me suis lâchée, je dis "zut aux cow-boys, au petit joint et au couple par intermittence", bref à toutes sortes sortes de choses par lesquelles ma génération, qui enviait les soixante-huitards , maquisards et autres poilus, voulait à tout prix se faire des "modèles". J'ai écrit dans ce texte combien j'avais eu du mal à m'"assumer, à dire que j'étais contente de 'avoir cette liberté et que cela j'avais dû l'enfouir au fond de moi c&r c'était impossible à dire, censuré en fait par tout un tas de qui eux ont peur de cette liberté qui leur est offerte.
Il y a une barre en démolition dans ma ville, celle-ci doit être bientôt détruite, j'ai envie d'aller placarder des trucs, des dessins, je ne sais pas quoi en tous cas j'ai envie de prendre cette barre en photo, de "l'investir" en quelque sorte parce que cela me dérange cette société où on veut faire table rase du passé ouvrier, contestataire....
Bref j'ai quelques jours pour cela, je ne sais plus quand la destruction a lieu mais je n'ai pas longtemps pour trouver une idée...


Belletegeuse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 690
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 55
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'on vous reproche ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 17 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum