reconnue zèbres sans passer les tests

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par kid Pharaon le Jeu 17 Juin 2010 - 16:06

@ doudoune : en effet, rien à voir avec toi, je me suis fait bouffer mon message par ce "$/@%§" de PC et je n'ai pas réussi à garder ma dignité en contenant ma colère bien à l'abri derrière mon écran. Merci La Laie pour la traduction.

kid Pharaon

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par V.Lady le Jeu 17 Juin 2010 - 16:09

@ Kid  you're welcome Very Happy Wink

V.Lady

Messages : 2239
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 44
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par V.Lady le Jeu 17 Juin 2010 - 16:11

@ Doudoune, merci pour l'invitation, j'en profiterai tôt ou tard... Very Happy

V.Lady

Messages : 2239
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 44
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Luciole dans l'herbe le Ven 18 Juin 2010 - 13:24

Pour ma part, j'avais, comme plusieurs ici, du mal à me départir d'une démarche scientifique. Et ça ne m'empêche pas de continuer de douter.
Je trouve le doute plutôt sain, ça évite de se réfugier dans une forme de rigidité, qui empêche de s'ouvrir aux autres.
Disons juste que mes doutes ne concernent plus la forme mais le fond. A chaque "signe", je peux donner une explication complémentaire à celle de la douance. Et ça aide à avancer, ce serait trop simple de tout mettre "sur le dos" de mon cerveau Razz et de décider que je ne peux rien y faire.
En revanche, lorsque ça concerne typiquement le fonctionnement intellectuel, au lieu de me demander pourquoi je suis à la ramasse, je m'en amuse et de ce fait les autres aussi. Parce que je sais d'où ça vient. (et surtout d'où ça ne vient pas: une tumeur au cerveau, un trouble mental, un petit lutin dans ma tête... alien )

Ca m'aide à mieux me connaître, j'apprends beaucoup sur moi des personnes non HQI, et si je me suis inscrite sur ce forum c'est pour apprendre des personnes HQI. Je ne me reconnais pas toujours, très loin de là, et ça me rassure. Parce que je ne m'identifie pas comme surdouée, ça fait partie de moi, mais ce n'est pas moi.
(Et peut-être aussi un peu parce que je n'ai jamais trop aimé faire partie d'une communauté..)

Tout cela pour te dire, Doudoune, que faire le test:
- peut parfois être important pour ne pas passer à côté d'un réel dysfonctionnement
- ne modifiera pas ce que tu es, mais t'aidera à accepter une partie de ce que tu es, qui ne se réduit pas à être ou ne pas être "zébrée" (puisque c'est le terme qui a ta faveur). Je trouve le témoignage de La Laie particulièrement intéressant à ce sujet.
Luciole dans l'herbe
Luciole dans l'herbe

Messages : 73
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 42
Localisation : dans l'herbe, pardi!

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Super PY est rive le Ven 18 Juin 2010 - 13:37

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Star3
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par doudoune le Ven 18 Juin 2010 - 13:51

oui, tu as raison, ça ne modifiera pas ce que je suis, mais ça modifiera peut-être le regard que j' ai sur moi.
c'est très étrange, d'ailleurs, car très souvent, les personnes que je ne connais et à qui je n' ai jamais parlé, me trouvent hautaine, prétentieuse... Rolling Eyes

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Luciole dans l'herbe le Ven 18 Juin 2010 - 14:34

aff, alors là pour le coup, je me reconnais! Wink
enfin, je ne me reconnais pas dans le fait d'être comme ça hein Razz , je me reconnais dans le fait qu'on me pense parfois ainsi...non parce que moi je suis un amour I love you (je ne sais même pas pourquoi je le précise d'ailleurs, c'est fou ce besoin de préciser l'évidence! évidemment que suis un amour. mouarf clown )

bonne réflexion à toi Doudoune, le temps est un bon ami cat
Luciole dans l'herbe
Luciole dans l'herbe

Messages : 73
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 42
Localisation : dans l'herbe, pardi!

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Rootless le Ven 25 Juin 2010 - 13:53

Prépare-toi psychologiquement si la réponse est négative.

La psy m'a dit sur un ton ironique et narquois:

Vous n'êtes pas surdoué (sous entendu..petit prétentieux)
J'ai déchiré le test de Q.I que j'avais fait, il insinuait que j'avais pas d'intelligence relationelle et en gros que j'étais programmé pour être un paria.Les commentaires de la psys m'enfonçaient bien.
Ça m'a bien blessé surtout que j'ai presque jamais eu de bonnes relations avec les autres et que ça m'a mutilé psychologiquement.

Je ne suis pas reconnu comme zèbre en ce qui concerne le Q.I,ni comme "normal",je suis entre les 2 et ça ne m' a pas aidé à mieux vivre avec les autres et à mieux gérer mes aptitudes.

JSF a expliqué dans son livre qu'il peut y avoir une inhibition intellectuelle qui fausse le test de Q.I et qu'une analyse plus profonde est tout aussi nécessaire.

On peut avoir beaucoup de traits de zèbre et ne pas "coller" au niveau du Q.I,franchement c'est peu-être ce qu'il y a de pire.Parce que le critère exclusif c'est bel et bien le Q.I.

J'ai toujours pas de réponse cohérente à ma question..

Les "normaux" me marginalisent et les associations me claquent la porte au nez.
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Ven 25 Juin 2010 - 14:25

Et ça te pose un tel problème de ne pas rentrer dans la case "surdoué"?


Enfin cela dit, à ta place, je changerais de psy. Surdoué ou pas, tu n'as pas à te sentir prétentieux d'avoir passé le test. Je ne comprends pas trop quels sont les subtests qui parlent d'intelligence relationnelle non plus....

Sinon, c'était quoi la question que tu te posais?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Rootless le Ven 25 Juin 2010 - 22:10

Je me rappelle plus comment elle en est venue à ça,si je me souviens bien y a une partie symboles non? elle a du le déduire de ça.
Mais je peux t'assurer que les commentaires disaient ça.

Les consultations de psy c'est fini pour moi.Trop perdu de temps et d'argent.

J'ai toujours eu la tchatche et il faut pas essayer d' embobiner un embobineur,pour moi c'était transparent qu'ils avançaient sans avoir idée,de la tchache avec des interprétations et métaphores douteuses..

J'en ai vu 5 ou 6...Bidons,et même dangereux pour quelqu'un de plus fragile que moi..

J'ai bien aimé JSF parce qu'elle leur taille un costard, mais elle aussi elle tombe un peu dans la surinterprétation je trouve dès fois..
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par bepo le Sam 26 Juin 2010 - 7:54

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Icon_wink


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010 - 10:27, édité 1 fois

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Phedre le Sam 26 Juin 2010 - 13:53

supermarre du piédestal édifié au seul Qi... Smile
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 42
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par doudoune le Sam 26 Juin 2010 - 18:29

oui, moi aussi, je suis bien d'accord avec vous.
+1 (jouissif)

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par doudoune le Sam 26 Juin 2010 - 19:05

Rootless, en fait tu soulèves le vrai problème, et je finis vraiment par penser qu'effectivement, on peut avoir le profil Z, en avoir tous les traits, et ne pas passer la fatidique barre des 130 (parlons crument).
Et alors là, qu'est-ce qu'on fait? Ceux qui ont passé la barre, eux, sont contents, soulagés, trouvent enfin des réponses et peuvent enfin s'accepter puisqu'ils sont reconnus...mais nous, alors (je dis NOUS car je me pense dans cette catégorie), on a les rayures, mais il nous manque une patte!! Nous sommes voués à tourner en rond Crying or Very sad
Que pouvons nous faire pour nous sentir mieux? Nous qui souffrons déjà de notre différence, on se sent une fois de plus, pas à notre place...ni la chaise de gauche, ni celle de droite, mais le cul au milieu Neutral
Bien sûr que oui, ça pose un problème de ne pas rentrer dans la case "surdoué", puisque finalement, toutes les réponses données, le réconfort et l'espoir ne sont pas pour nous.

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par bluecat le Sam 26 Juin 2010 - 19:06

Je ne sais pas si vous aviez lu mon post
bluecat a écrit:Pour moi, le zèbre est défini en gros par son hypersensibilité et son QI. L'hypersensibilité, l'émotivité, la créativité découlent du déficit de l'inhibition latente qui atteint aussi des non-zèbres. Il y a d'ailleurs des forums de gens hypersensibles pour cause de basse inhibition latente qui ne sont pas surdoués. Donc eux se retrouvent également dans nos caractéristiques émotionnelles (mais moins point de vue cognitif). Ca me rappelle un article que j'ai lu où le lien est fait entre les génie, les artistes et les psychotiques par le biais du déficit d'inhibition latente. Je vais rechercher les références.
Accessoirement ça m'est utile: parfois pour expliquer mon côté "space" à des gens dt je ne crois pas qu'ils comprendront /accepteront le côté QI je dis que j'ai un DIL et s'ils cherchent sur le web ils verront bien que c'est qqch qui n'est pas imaginaire, dt des gens souffrent et n'y verront rien de supérieur. Mais à mon avis peu iraient chercher. Et ceux que ça intéresserait vraiment verraient vite le lien avec surdoué et s'ils m'en parlent d'un air open eh bien je le leur dirais (je précise que ce cas ne s'est pas encore produit).
Voilà la référence promise:http://www.transfert.net/La-parente-entre-psychose-et c'est en français et résumé mais la réf originale (anglais)est dedans.
C'est surtout orienté sur l'aspect créatif du DIL mais bon,c'est le DIL qui est à la base de notre fonctionnement affectif.
Voilà désolée pour la répétition mais jme disais que ptet certains n'avaient pas lu mon post...et je voulais donner la référence.
A part ça si qqn a le même type de ressenti que moi je me fous de savoir si c'est un zèbre "juste" un artiste ou quoi, je suis heureuse de me sentir comprise,c tout! Pas de prosélytisme! Wink
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Sam 26 Juin 2010 - 21:41

doudoune a écrit:Rootless, en fait tu soulèves le vrai problème, et je finis vraiment par penser qu'effectivement, on peut avoir le profil Z, en avoir tous les traits, et ne pas passer la fatidique barre des 130 (parlons crument).
Et alors là, qu'est-ce qu'on fait? Ceux qui ont passé la barre, eux, sont contents, soulagés, trouvent enfin des réponses et peuvent enfin s'accepter puisqu'ils sont reconnus...mais nous, alors (je dis NOUS car je me pense dans cette catégorie), on a les rayures, mais il nous manque une patte!! Nous sommes voués à tourner en rond Crying or Very sad
Que pouvons nous faire pour nous sentir mieux? Nous qui souffrons déjà de notre différence, on se sent une fois de plus, pas à notre place...ni la chaise de gauche, ni celle de droite, mais le cul au milieu Neutral
Bien sûr que oui, ça pose un problème de ne pas rentrer dans la case "surdoué", puisque finalement, toutes les réponses données, le réconfort et l'espoir ne sont pas pour nous.

Reconnus? Soulagés? Trouvent des réponses? S'acceptent comme ils sont reconnus?
J'ai l'impression que pour vous, être diagnostiqué HQI veut dire que l'on reçoit un sésame pour le bonheur... Or ce n'est pas du tout le cas... Je n'ai pas lu le livre dont tout le monde parle ici, donc je ne vais pas le critiquer , mais être HQI est tout sauf un pass pour le bonheur... J'ai passé le test à 17 ans et 11 mois, donc le test adulte, et savoir que je suis HQI ne m'a absolument pas aidé dans ma vie de tous les jours... On peut à la limite mettre des mots sur certaines choses, mais ça n'ouvre pas plus de portes dans la vie que pour une personne non HQI (enfin en ce qui me concerne, ainsi que pas mal d'amis qui ont été diagnostiqués avant 18 ans)... Ce n'est pas parce qu'une personne n'est pas HQI qu'elle n'a pas de personnalité propre, qu'elle n'a pas de sensibilité, d'intelligence, qu'elle ne souffre pas, qu'elle n'est pas altruiste, humaine, qu'elle n'aime pas, qu'elle n'a pas de problèmes, qu'elle ne se remet pas en question...

Je réponds à ce sujet, juste pour vous dire de ne pas trop "psychoter" sur le fait d'être ou non HQI... Soyez simplement comme vous êtes, avec vos qualités, vos défauts, vos passions, votre humanisme, etc... Mais ne pensez pas que passer dans la case HQI ou "zèbres" va changer votre vie... Car concrètement, considérer cette question comme cela revient à cocher une case et donc à mettre de côté de belles caractéristiques et les défauts qui font votre personnalité, et la personne que vous êtes aujourd'hui, avec votre passé, votre histoire, votre présent, vos questions et votre avenir... Wink

Mais je le redis, vous ne serez pas plus heureuse qu'aujourd'hui si vous avez plus de 130 au WAIS... Vous pourrez simplement confirmer le fait que vous êtes "zèbre", mais cela ne changera pas votre passé, ni vos défauts, ni vos qualités... Quant à votre avenir, il n'appartient qu'à vous, avec ou sans test, avec ou sans douance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Sam 26 Juin 2010 - 22:20

Juste en passant...
Quand quelqu'un est atteint d'une maladie rare qui se manifeste principalement par des douleurs, qu'il s'en plaint fréquemment, que les diagnostics courants ne lui sont d'aucune aide, il a droit à "vous vous écoutez trop, c'est psychosomatique, vous êtes trop stressé." Il devient épuisant pour son entourage qui ne sait comment le gérer, pour lui-même qui ne sait plus si sa maladie est réelle ou si, comme on lui dit, "c'est dans sa tête".
Et puis un jour un médecin arrive à relier tous les symptômes, a déjà croisé cette maladie rare et elle prend un nom. Avec ce nom, tout le monde va mieux, l'entourage qui sait enfin comme traiter le malade (plus comme une sorte de simulateur geignard) et le malade lui-même, et même les autres médecins changent d'attitude.
Nommer une chose, c'est lui donner une existence, même floue.

Savoir que l'on appartient à une catégorie de population qui partage des caractéristiques, même si elles ne sont pas encore définies précisément, c'est avoir un nom pour soi et pour les autres, et exister ailleurs que dans son ressenti, officiellement. On existait bien avant ça, mais avec des interrogations, le nom permet de mieux comprendre ce que l'on est parce qu'il est le signe d'une appartenance à une façon d'être (de penser, de ressentir, etc).
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Sam 26 Juin 2010 - 22:56

Sauf qu'être HQI n'est pas une maladie... Quand on vous annonce une maladie, il y a soit un traitement pour soigner l'altération organique ou fonctionnelle qui met en danger votre vie ou vous handicape, soit un traitement pour soulager une pathologie non guérissable, soit un vide médical qui va faire de vous un cobaye jusqu'à ce que mort s'en suive...

Alors qu'un "diagnostic" sur votre douance ne va pas vous permettre de vous soigner, car on ne guérit pas de la douance, on peut apprend à vivre avec des caractéristiques qui nous sont propres et qui peuvent être éventuellement partagées par une partie de la population... Mais il n'y a rien de pathogène la dedans... Donc l'exemple de la maladie est mal choisi... Quant au fait de catégoriser la population, c'est vraiment dangereux... Mais je comprends votre comparaison, vous auriez pu faire la même avec l'homosexualité... A quand un coming-out pour les zèbres?

Mais j'ai tout de même une question. Il y a une psychopathologie qui s'appelle troubles de la personnalité limite ou état limite, qui si on regarde bien les symptômes de cette maladie (cette fois-ci on s'en approche) peut à certains égards faire penser à des caractéristiques que l'on retrouve chez les HQI. Si un psychiatre écrit un livre sur cette pathologie, est-ce que les gens vont se précipiter sur ces symptômes pour essayer de s'auto-diagnostiquer? Ou au contraire, vont-ils essayer de minimiser ce qui se rapproche des symptômes cités et qui définissent cette maladie? Car le mot maladie renvoie en général à quelque chose de péjoratif. Or le fait d'être HQI va pour beaucoup, malgré l'hypocrisie qu'impose la société, flatter l'égo des gens concernés ou qui se pensent concernés... Ne le prenez pas mal, mais le mot maladie est quand même mal choisi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Rootless le Dim 27 Juin 2010 - 0:13

à ceux qui pensent que ceux qui ont des traits de zèbres sans le Q.I sont des "hypersensibles" ou autre chose dans le genre..ça se pourraît effectivement mais il y a quand même tout le côté mémoire, assimilation et apprentissage,qu'est-ce qu'on fait de tout ça?

Je pense de plus en plus que la "surdouance" ou la zébritude peu m'importent les mots , c'est une manifestation différente de l'intelligence avec handicaps et potentiels exceptionnels.

Certains arrivent à ce que les handicaps ne leur baisse pas trop la moyenne au Q.I.

Je dirais qu'une personne "normale" a juste une intelligence plus ou moins également répartie avec quelques points plus forts que d'autres.

Emettons l'idée d'un encéphalogramme de la concentration, de la mémoire et du raisonnement (je crois pas que ça existe mais je vais prendre cet exemple pour illustrer mon argument) la courbe de la majorité des gens serait assez plate/régulière et au milieu de l'écran avec quelques variations selons points forts et motivations.

Si on me faisait cet encéphalogramme j'aurai une courbe en dents de scie,et je pense pas qu'on puisse parler d'hypersensibilité dans ce cas.C'est purement une question de mémoire/concentration et connexions neuronales.

Pour certains trucs mes neurones n'accochent pas alors que ceux de presque tous les autres accrochent et inverse.J'ai eu des problèmes d'ailleurs dans une boîte où j'ai travaillé parce que mes supérieurs m'avaient donné une tâche simplissime et ils pensaient que je me fouttais de leur gueule,que TOUT LE MONDE savait le faire.

Pour reprendre le livre de JSF (que je viens de lire) le Q.I indique que le potentiel fonctionne.

Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 0:21

Prosopeion a écrit:Juste en passant...
Nommer une chose, c'est lui donner une existence, même floue.

Savoir que l'on appartient à une catégorie de population qui partage des caractéristiques, même si elles ne sont pas encore définies précisément, c'est avoir un nom pour soi et pour les autres, et exister ailleurs que dans son ressenti, officiellement. On existait bien avant ça, mais avec des interrogations, le nom permet de mieux comprendre ce que l'on est parce qu'il est le signe d'une appartenance à une façon d'être (de penser, de ressentir, etc).

Le parallèle ne résidait pas dans le fait qu'il s'agisse d'une maladie (et donc qu'elle nécessite un soin) mais dans le fait que deux choses qui existent bel et bien, mais qui ne sont pas visibles (pas décidables sans avis expert), ne trouvent une reconnaissance sociale que lorsqu'elle prennent un nom.
Je trouvais ça clair moi. Very Happy
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 0:44

Pourquoi vouloir une reconnaissance sociale pour quelque chose qui ne fait pas tout et qui n'est pas tout? C'est seulement un mode de fonctionnement différent de la majorité de la population! Mais de là à vouloir une reconnaissance sociale... Quant à "l'expert", il n'est là que pour faire passer un test qui va confirmer ou infirmer un "auto-diagnostic"... Ensuite, si l'on a besoin d'une psychothérapie, on la fera comme le commun des mortels avec effectivement une prise en compte des caractéristiques des HQI mais tous les traumatismes ne sont pas dus au fait d'être HQI, surtout quand on est adulte...

Autant je conçois pour un enfant de 5-6 ans une prise en charge très rapide si on a une suspicion de douance, autant pour un adulte, c'est plus compliqué.

Ce que je veux dire par là, c'est que c'est très bien de savoir si l'on est HQI, mais cela ne fait absolument pas tout. Le résultat du test ne peut pas changer la vie d'une personne comme un claquement de doigts. Ca peut aider à comprendre certaines choses, mais cela ne va pas soulager durablement une personne, car elle continuera à avoir des problèmes, comme tout individu, HQI ou non... Elle aura seulement peut-être quelques pistes pour les aborder mais cela s'arrêtera là...

Maintenant, c'est mon avis, et, je peux me tromper, mais pour avoir discuté avec de nombreux HQI détectés pendant l'enfance ou l'adolescence, ce genre d'annonce peut-être dangereux! Et même si au début, on peut prendre cela pour quelque chose de génial, un plus par rapport aux autres, on est quand même confronté, comme les autres, aux problèmes qu'engendre la vie... Mais il y a une chose dont je suis sûr si je prends en compte ma situation et celle des HQI que je connais bien, c'est que l'annonce n'est pas un soulagement... Quant à la reconnaissance sociale, j'ai toujours du mal à comprendre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 0:58

Prosopeion a écrit:
Prosopeion a écrit:Juste en passant...
Nommer une chose, c'est lui donner une existence, même floue.

Savoir que l'on appartient à une catégorie de population qui partage des caractéristiques, même si elles ne sont pas encore définies précisément, c'est avoir un nom pour soi et pour les autres, et exister ailleurs que dans son ressenti, officiellement. On existait bien avant ça, mais avec des interrogations, le nom permet de mieux comprendre ce que l'on est parce qu'il est le signe d'une appartenance à une façon d'être (de penser, de ressentir, etc).

Le parallèle ne résidait pas dans le fait qu'il s'agisse d'une maladie (et donc qu'elle nécessite un soin) mais dans le fait que deux choses qui existent bel et bien, mais qui ne sont pas visibles (pas décidables sans avis expert), ne trouvent une reconnaissance sociale que lorsqu'elle prennent un nom.
Je trouvais ça clair moi. Very Happy

Si tu poursuis le parallèle avec la maladie, aucun médecin ne se permettra de poser un diagnostic en quelques minutes sans analyses complémentaires. Les analyses ne vont peut-être pas tout déceler, mais de là à dire qu'elles sont inutiles d'emblée...

Et si dans son diagnostic-minute, il se trompait? Mettre un nom sur quelque chose, je comprends que ça soulage même si ça ne résout pas tout, loin de là. Mais si ce n'est pas ça? Est-ce que c'est pas plus néfaste qu'autre chose?

Bref, tout ça pour dire que je trouve l'attitude de certains psys bien légère...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par miwako le Dim 27 Juin 2010 - 9:48

J'ai beaucoup aimé le message de Prosopeion
Quand quelqu'un est atteint d'une maladie rare qui se manifeste principalement par des douleurs, qu'il s'en plaint fréquemment, que les diagnostics courants ne lui sont d'aucune aide, il a droit à "vous vous écoutez trop, c'est psychosomatique, vous êtes trop stressé." Il devient épuisant pour son entourage qui ne sait comment le gérer, pour lui-même qui ne sait plus si sa maladie est réelle ou si, comme on lui dit, "c'est dans sa tête".
Et puis un jour un médecin arrive à relier tous les symptômes, a déjà croisé cette maladie rare et elle prend un nom. Avec ce nom, tout le monde va mieux, l'entourage qui sait enfin comme traiter le malade (plus comme une sorte de simulateur geignard) et le malade lui-même, et même les autres médecins changent d'attitude.

Tu décrit bien ce que je pense, moi aussi.
Je ne comprends pas que le terme de « maladie » provoque un tel blablabla... il n'est écrit nulle part qu'être surdoué est une maladie dont on doit de guérir, seulement c'est un état de fait, un peu étrange, qui induit tout un tas de « symptômes » que les gens peuvent ne pas comprendre puisqu'ils ne les ressentent pas... le surdoué finit par se faire traiter de paresseux, de girouette, de prétentieux, de neu neu, etc.... tout comme celui qui souffre d'un maladie bizarre et rare est accusé d'être hypocondriaque, et « d'en faire un peu trop, quand même ». il en vient a douter lui aussi, a de dire que puisque c'est SI difficile, c'est qu'il est sans doute effectivement très paresseux ou très bête. Comme le malade qui se dit "les autres minimisent mes douleurs, peut être qu'en effet ce n'est rien, peut etre que tout le monde ressent ça, je suis un super douillet en fait...".
une fois mis un nom là dessus, on peut relier ensemble des choses qui semblaient une multitude de problèmes, et les gens a qui on peut en parler deviennent (en principe) plus tolérants. De plus, on est plus tolérant avec nous même.

Je ne comprends pas ceux qui disent « ce n'est pas important, le test, ça ne changera pas ce que tu es, ta personne, ton avenir qui est entre tes mains... » (au passage je remarque que ce sont seulement des personnes qui sont testés et ont passé la barre des 130 qui disent ça... je me demande ce que serai votre discours, sinon.) (pas d'agressivité là dedans hein, juste une question que je me posais.)
bien sur que c'est important, d'être reconnu. Bien sur que quand on pense avoir une explication sur ce qu'on est, sur notre souffrance (je ne dis pas qu'être Z est une souffrance en sois, mais cela induit un tas de petites choses qui nous rendent différents et qu'il faut apprendre a apprivoiser. Et ça, on ne peut le faire qu'en SACHANT.), quand on finit par nous l'invalider ça fait mal (comme pour Rootless). On nous renvoie a nos problèmes, a errer dans la recherche de soi comme dans une jungle d'hypothèses...

IngsCad, je ne comprends pas ton point de vue... bien sur qu'être surdoué ne fait pas « qui on est » a 100%, mais comment peux tu dire que c'est « simplement un mode de fonctionnement »? un mode de fonctionnement, c'est ce qui fait notre manière d'interagir avec les autres... avec la vie, avec le travail... la manière dont nos expériences vont se graver dans le disque dur, dont on va s'adapter aux situations nouvelles.... c'est un truc énorme, ça!!
tu dis que la vie n'épargne rien sous prétexte qu'on sait qu'on est surdoué, encore heureux! Mais le fait de savoir change tout, selon moi. Si j'avais su, je me serais fait moins de mal. J'aurai accepté certaines choses, j'aurai essayé de négocier avec moi même différemment pour d'autres choses. Je ne pense pas que quiconque ici, qui se prépare a passer son test et espère "passer la barre" s'imagine que sa vie va soudain s'illuminer et qu'il n'aura plus jamais le moindre problème.

Aussi, je pense que l'emploi du terme « reconnaissance sociale » ne veux pas dire « prestige social » mais « reconnaissance du fait qu'on existe, que nos bizarreries ne sont pas dues au fait qu'on ne fait pas assez d'efforts ou qu'on est prétentieux, con, égoïste ou autre... » (j'ai tout entendu.)
peut être que toi, quand on t'as dit l'une ou l'autre fois « mais fait un effort! », sachant que tu etais surdoué tu as pensé « beeen là je crois que je ne peux pas en faire davantage, ou en tout cas pas de la manière qu'on veut m'imposer, je vais essayer une autre approche. » moi j'ai passé ma vie a me dire « mais c'est vrai, pourquoi j'en fait pas des efforts, je suis vraiment nulle et paresseuse, c'est une honte » et a me forcer a rester des heures devant ma feuille en ne comprenant pas ce que c'était, mon « problème »... ben, découvrir qu'on est surdoué fait que justement, on a plus de « problème ». juste une différence de fonctionnement.

quant au fait que les gens aient tendance a s'autodiagnostiquer... oui, peut être. Mais comme le dis Rootless je pense qu'il y a un certain nombre de facteurs à prendre en compte. Une curiosité, une grande facilité d'apprentissage, un peu de mémoire (pas toujours...), en fouillant le passé, l'enfant est quand même un peu différents de ses copains (plus a l'aise avec les plus vieux, esprit vif et sens de l'humour ou que sais-je...)
en effet, c'est un risque, que de se retrouver avec des personnes se pensant Z parce qu'hypersensibles ou empathes, mais bon. Je pense quand même qu'a la moitié du bouquin ou de leurs recherches de témoignages sur le net ou ailleurs, ils sentiront bien qu'ils ne sont pas a l'aise parmi cette bande de gens bizarres qui se prennent la tête...
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 34
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Philippe le Dim 27 Juin 2010 - 10:41

Je rejoins les propos de Propopeion et Miwako. (En jargon: +1 quoi!).
Philippe
Philippe

Messages : 2021
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 13:13

IngsCad a écrit:
J'ai passé le test à 17 ans et 11 mois, donc le test adulte, et savoir que je suis HQI ne m'a absolument pas aidé dans ma vie de tous les jours... On peut à la limite mettre des mots sur certaines choses, mais ça n'ouvre pas plus de portes dans la vie que pour une personne non HQI (enfin en ce qui me concerne, ainsi que pas mal d'amis qui ont été diagnostiqués avant 18 ans)... Ce n'est pas parce qu'une personne n'est pas HQI qu'elle n'a pas de personnalité propre, qu'elle n'a pas de sensibilité, d'intelligence, qu'elle ne souffre pas, qu'elle n'est pas altruiste, humaine, qu'elle n'aime pas, qu'elle n'a pas de problèmes, qu'elle ne se remet pas en question...

Soyez simplement comme vous êtes, avec vos qualités, vos défauts, vos passions, votre humanisme, etc... Mais ne pensez pas que passer dans la case HQI ou "zèbres" va changer votre vie... Car concrètement, considérer cette question comme cela revient à cocher une case et donc à mettre de côté de belles caractéristiques et les défauts qui font votre personnalité, et la personne que vous êtes aujourd'hui, avec votre passé, votre histoire, votre présent, vos questions et votre avenir... Wink

Mais je le redis, vous ne serez pas plus heureuse qu'aujourd'hui si vous avez plus de 130 au WAIS... Vous pourrez simplement confirmer le fait que vous êtes "zèbre", mais cela ne changera pas votre passé, ni vos défauts, ni vos qualités... Quant à votre avenir, il n'appartient qu'à vous, avec ou sans test, avec ou sans douance...

Je n'ai pas lu toutes les interventions de ce topic, donc je ne sais pas si tu fais référence à un témoignage précis, mais tu sembles considérer qu'on va tester son QI comme pour chercher une valeur ajoutée ou obtenir un diplôme. C'est peut-être le cas de certains mais il me semble que pour la majorité, tu prends la question complètement à l'envers.
C'est parce qu'on vit un décalage flagrant avec le reste des gens, qu'on le sent ou qu'ils nous le font sentir qu'on se pose la question de notre différence. Être reconnu zèbre, surdoué ou peu importe c'est avoir accès à la compréhension de ce que nous sommes. Et quand on sait ce qu'on est, on a bien plus de chance ne pas être malheureux (voire d'être heureux ^^) que lorsqu'on l'ignore. Les probabilités de gagner un jeu me semblent plus grandes quand on en connait les règles...
Pour ma part, j'ai toujours su que j'étais "intelligent", avec ou sans test de QI, il me suffisait de multiplier les rencontres et de discuter avec les gens pour ça. Mais la pensée ininterrompue, l'arborescence, les voyages dans l'infini du temps, l'absolu partout, la survalorisation de certaines valeurs (justice, amour, cohérence, etc), l'ennui omniprésent, la succession de passions, et j'en passe, toutes ces autres choses qui me définissaient que je ne croyais partager quasiment avec personne, j'ai pu enfin comprendre qu'elles étaient reliées à une manière d'être et de penser (qui admet elle aussi la variété, on est d'accord) et non pas à mon seul parcours. J'ai donc cessé de me désoler de ce que j'ai compris être mon fonctionnement, et j'accompagne ma façon d'être au lieu de la contrarier ou d'en souffrir parfois. J'aurai su plus jeune à quel groupe j'appartenais, je me serai certainement évité quelques souffrances et j'aurai été plus efficace dans mes décisions.

IngsCad a écrit: Quant au fait de catégoriser la population, c'est vraiment dangereux... Mais je comprends votre comparaison, vous auriez pu faire la même avec l'homosexualité... A quand un coming-out pour les zèbres?

Il faut prendre les faits comme tels. Il y a des roux, il y a des obèses, il y a des surdoués, pourquoi le taire ? Après ce que chaque groupe fait de sa communauté, des guerres, des rencontres, de l'ostracisme, une fierté, c'est l'Histoire des hommes. Le coming out attendra, nous n'en sommes qu'à la phase de préparation de notre règne sur le Monde, mais de toute façon les simples humains n'ont rien à craindre, nous serons magnanimes et les dirigeront de manière éclairée. * trace un Z dans l'air comme signe de reconnaissance en se frappant le torse* Very Happy

IngsCad a écrit:Pourquoi vouloir une reconnaissance sociale pour quelque chose qui ne fait pas tout et qui n'est pas tout? C'est seulement un mode de fonctionnement différent de la majorité de la population! Mais de là à vouloir une reconnaissance sociale...


Ah ok, ce n'est qu'un mode de fonctionnement différent ! Donc c'est différent mais ça n'influence rien. Ça ne change pas nos vies, ça ne mets pas des enfants en échec, ça n'isole pas du reste du groupe, ça n'entraîne personne vers la dépression. C'est un peu comme si on était une sorte de club féru de sudoku ou de musique country. C'est un hobby en fait. cheers (plaisanterie mise à part, pour qu'on soit d'avis si éloignés, c'est que tu as certainement un point de vue sur la surdouance bien différent de ce que j'en comprends. Si tu as envie de l'expliquer...)

Et la reconnaissance sociale ?
Pour avoir des places de parkings réservés, bien sûr. Very Happy
Sérieusement, je ne sais pas ce que tu entends par reconnaissance sociale, mais je parle juste d'exister pour le groupe. Tu prenais l'exemple des homosexuels, il me semble pertinent : ils veulent une reconnaissance de leur manière d'être, ils ne réclament pas plus que les autres, mais de ne pas être moins. Les surdoués sont victimes d'apriori du fait même du terme. Rien que dans le système scolaire, la douance n'est pas bien identifiée et les enseignants restent démunis face, à ces cas à moins d'y avoir été sensibilisés par ailleurs. Donner un nom, c'est donner une place dans la culture. Ce qui est dit officiellement crée un positionnement général.

IngsCad a écrit:
Ce que je veux dire par là, c'est que c'est très bien de savoir si l'on est HQI, mais cela ne fait absolument pas tout. Le résultat du test ne peut pas changer la vie d'une personne comme un claquement de doigts. Ca peut aider à comprendre certaines choses, mais cela ne va pas soulager durablement une personne, car elle continuera à avoir des problèmes, comme tout individu, HQI ou non... Elle aura seulement peut-être quelques pistes pour les aborder mais cela s'arrêtera là... .

Je suis d'accord : se savoir surdoué ne change pas tout par magie et être surdoué, c'est avoir des problème comme tout le monde. Mais à nature différente, problème différents : je n'ai pas la vie d'un dyslexique ou d'un schizophrène. Donc, encore une fois, si tu n'as pas les clefs pour te comprendre, tu peux chercher longtemps à résoudre tes problème sans même savoir si tu es dans la bonne direction ( là, on pourrait parler des psys qui se gourent totalement de diagnostics parce qu'ils ne savent pas ce qu'est la surdouance, mais j'ai la flemme...).
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 13:31

vega a écrit:Si tu poursuis le parallèle avec la maladie, aucun médecin ne se permettra de poser un diagnostic en quelques minutes sans analyses complémentaires. Les analyses ne vont peut-être pas tout déceler, mais de là à dire qu'elles sont inutiles d'emblée...

Et si dans son diagnostic-minute, il se trompait? Mettre un nom sur quelque chose, je comprends que ça soulage même si ça ne résout pas tout, loin de là. Mais si ce n'est pas ça? Est-ce que c'est pas plus néfaste qu'autre chose?

Bref, tout ça pour dire que je trouve l'attitude de certains psys bien légère...

Je n'ai pas bien compris si tu t'adressais à moi ou au message précédent.
Sinon, tous les diagnostics posent le problème de la qualité du praticien, on est d'accord.
Pour ma part, je me fie plus à ce que je lis de JSF qu'à un test de QI, en ne perdant pas de vue que c'est une étude sur un petit échantillon de population spécifique, et dont elle dit elle même qu'il s'agit principalement de ceux qui ont rencontré des difficultés. Mais je le trouve plus significatif qu'une réussite à des tests de logique (alors même qu'on reconnait la faculté des surdoués à se perdre dans les possibilités de choix, comment pourraient-t-ils percevoir la solution unique de chaque test sans perdre de temps à faire des conjectures qui n'aboutissent pas ?)

Phil a écrit:Je rejoins les propos de Propopeion et Miwako. (En jargon: +1 quoi!).

ProPo peion. Je parle trop c'est ça ? Very Happy
Je rejoins les avis de Miwako (avec qui j'ai fait doublon sur certains points, je m'en suis aperçu après), de Phil et de moi-même ! cheers
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 14:56

Prosopeion a écrit:
vega a écrit:Si tu poursuis le parallèle avec la maladie, aucun médecin ne se permettra de poser un diagnostic en quelques minutes sans analyses complémentaires. Les analyses ne vont peut-être pas tout déceler, mais de là à dire qu'elles sont inutiles d'emblée...

Et si dans son diagnostic-minute, il se trompait? Mettre un nom sur quelque chose, je comprends que ça soulage même si ça ne résout pas tout, loin de là. Mais si ce n'est pas ça? Est-ce que c'est pas plus néfaste qu'autre chose?

Bref, tout ça pour dire que je trouve l'attitude de certains psys bien légère...

Je n'ai pas bien compris si tu t'adressais à moi ou au message précédent.
Sinon, tous les diagnostics posent le problème de la qualité du praticien, on est d'accord.
Pour ma part, je me fie plus à ce que je lis de JSF qu'à un test de QI, en ne perdant pas de vue que c'est une étude sur un petit échantillon de population spécifique, et dont elle dit elle même qu'il s'agit principalement de ceux qui ont rencontré des difficultés. Mais je le trouve plus significatif qu'une réussite à des tests de logique (alors même qu'on reconnait la faculté des surdoués à se perdre dans les possibilités de choix, comment pourraient-t-ils percevoir la solution unique de chaque test sans perdre de temps à faire des conjectures qui n'aboutissent pas ?)

Oui je m'adressais plutôt à toi.
Il ne s'agit pas de dire que le test de QI fait tout, mais je trouve la démarche de la psy de doudoune un peu légère....
D'autant qu'il ne s'agit pas de JSF elle-même et que quand on voit l'age des psy qu'elle fait travailler, on peut se poser des questions sur leur expérience réelle.
Je suis d'accord avec toi sur le soulagement qu'apporte le fait d'appartenir à un groupe ( à condition que ce soit réel), de se retrouver dans quelque chose, mais jamais je n'aurais fait confiance à un psy qui balance un diagnostic juste comme ça. Balayer de la main le passage des tests, je trouve ça trop facile et vraiment peu sérieux. C'est donner trop de poids à une seule personne dont l'avis peut être tout aussi partiel qu'un test de QI
Ensuite, bien sur le test de QI ne veut pas tout dire, je pense qu'on peut être surdoué et ne pas avoir passé la barre des 130. D'autant que le QI ne mesure qu'une partie de l'intelligence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 15:00

Prosopeion a écrit:Je n'ai pas lu toutes les interventions de ce topic, donc je ne sais pas si tu fais référence à un témoignage précis, mais tu sembles considérer qu'on va tester son QI comme pour chercher une valeur ajoutée ou obtenir un diplôme. C'est peut-être le cas de certains mais il me semble que pour la majorité, tu prends la question complètement à l'envers.
C'est parce qu'on vit un décalage flagrant avec le reste des gens, qu'on le sent ou qu'ils nous le font sentir qu'on se pose la question de notre différence. Être reconnu zèbre, surdoué ou peu importe c'est avoir accès à la compréhension de ce que nous sommes. Et quand on sait ce qu'on est, on a bien plus de chance ne pas être malheureux (voire d'être heureux ^^) que lorsqu'on l'ignore. Les probabilités de gagner un jeu me semblent plus grandes quand on en connait les règles...

Pas du tout, c'est même l'inverse que je veux exprimer! Ne surtout pas voir le test de QI comme un examen... D'ailleurs, on croise sur certains forums des gens qui voudraient s'entrainer aux tests, où même avoir les copies des originaux pour mieux les préparer et être sur de passer la barre fatidique des 130 qui va selon eux totalement transformer leur vie... M'enfin faites comme vous voulez, mais vous verrez, une fois que vous aurez vos 130 ou 150, vous serez peut-être soulagés au début, vous pourrez expliquer une partie de votre enfance, toussa toussa, mais au bout de 6 mois, vous prendrez peut-être moins en compte le fait d'être HQI car tous les problèmes ne reposent vraiment pas là dessus... C'est quand même super prétentieux de penser le contraire... Quand vous avez deux enfants de 6 ans, un HQI, l'autre non, et qui ont des parents qui divorcent, les deux enfants risquent de souffrir et de développer possiblement certaines névroses! Qu'ils soit HQI ou non! Il y aura effectivement une approche différente pour l'enfant HQI qui pourra souffrir différemment, comprendre un peu mieux que l'autre! Mais faut arrêter de croire que la souffrance est l'apanage de HQI! Tous les êtres humains souffrent! Ce qui m'énerve un peu aussi, c'est que j'ai l'impression que certains misent tout là dessus pour se dire qu'ils vont pouvoir enfin comprendre leur vie... Pas besoin d'attendre le test de QI pour prendre en charge votre vie! Si vous vous savez hypersensible, vous avez déjà des pistes pour l'aborder différemment...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par ouuuh le Dim 27 Juin 2010 - 15:25

je lis, je lis, mais je n'arrive pas à me faire une opinion construite.

Je pense que ça vient du fait que j'ai du mal à imaginer ce que ça fait de découvrir à l'âge adulte (je veux dire une fois qu'on a grandit, qu'on s'est construit, bien ou mal) qu'on est HQI, THQI, machin, ou qu'on est simplement dans la norme.

C'est peut-être moins compliqué, dans un sens, pour ceux qui ont toujours vécu avec. scratch

Par contre, je comprend très bien le sentiment que beaucoup ont l'air de partager : besoin d'appartenir à un groupe, rentrer dans une catégorie, etc.

Mais je suis aussi d'avis qu'il faut lutter contre ce sentiment, car chaque être est unique et c'est ce qui nous rend si intéressant qui que l'on soit, quoi que l'on soit.

ouuuh

Messages : 86
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 16:02

vega a écrit:
Oui je m'adressais plutôt à toi.
Il ne s'agit pas de dire que le test de QI fait tout, mais je trouve la démarche de la psy de doudoune un peu légère....
.

Je réagissais sans faire référence au psy de doudoune.

IngsCad a écrit:
M'enfin faites comme vous voulez, mais vous verrez, une fois que vous aurez vos 130 ou 150, vous serez peut-être soulagés au début, vous pourrez expliquer une partie de votre enfance, toussa toussa, mais au bout de 6 mois, vous prendrez peut-être moins en compte le fait d'être HQI car tous les problèmes ne reposent vraiment pas là dessus... C'est quand même super prétentieux de penser le contraire...
Prosopeion a écrit: Je suis d'accord : se savoir surdoué ne change pas tout par magie et être surdoué, c'est avoir des problème comme tout le monde. Mais à nature différente, problème différents : je n'ai pas la vie d'un dyslexique ou d'un schizophrène. Donc, encore une fois, si tu n'as pas les clefs pour te comprendre, tu peux chercher longtemps à résoudre tes problème sans même savoir si tu es dans la bonne direction ( là, on pourrait parler des psys qui se gourent totalement de diagnostics parce qu'ils ne savent pas ce qu'est la surdouance, mais j'ai la flemme...).
Apparemment, on joue à la bataille fermée, tu as du recouvrir ma réponse d'une autre carte.Smile
(et on peut se tromper, penser que tout provient de la douance sans être prétentieux pour autant)
Je ne connais pas ton âge, mais ta vision de personnes qui attendent toutes les explications d'un test de QI ne me semble pas correspondre à ma tranche d'âge, la trentaine, peut-être plus celle de ceux qui se découvrent surdoués après avoir bien entamé leur vie et vécu avec leur différence. On dirait que tu es extrêmement remonté contre les gens qui se cherchent des "excuses" mais que tu les mets dans le même sac que ceux qui cherchent seulement des solutions.

IngsCad a écrit:
Quand vous avez deux enfants de 6 ans, un HQI, l'autre non, et qui ont des parents qui divorcent, les deux enfants risquent de souffrir et de développer possiblement certaines névroses! Qu'ils soit HQI ou non! Il y aura effectivement une approche différente pour l'enfant HQI qui pourra souffrir différemment, comprendre un peu mieux que l'autre! Mais faut arrêter de croire que la souffrance est l'apanage de HQI! Tous les êtres humains souffrent! Ce qui m'énerve un peu aussi, c'est que j'ai l'impression que certains misent tout là dessus pour se dire qu'ils vont pouvoir enfin comprendre leur vie... Pas besoin d'attendre le test de QI pour prendre en charge votre vie! Si vous vous savez hypersensible, vous avez déjà des pistes pour l'aborder différemment...


Je répète, je n'ai pas tout lu, mais quelqu'un dit ça ?
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Lanza le Dim 27 Juin 2010 - 16:06

IngsCad a écrit:M'enfin faites comme vous voulez, mais vous verrez, une fois que vous aurez vos 130 ou 150, vous serez peut-être soulagés au début, vous pourrez expliquer une partie de votre enfance, toussa toussa, mais au bout de 6 mois, vous prendrez peut-être moins en compte le fait d'être HQI car tous les problèmes ne reposent vraiment pas là dessus...
Qui a dit "tous les problèmes" ? Je n'ai pas lu ça.

IngsCad a écrit:Mais faut arrêter de croire que la souffrance est l'apanage de HQI!
Heuuuu... Encore une fois, où as-tu lu ça ? Où cela a-t-il seulement été sous-entendu ? scratch

IngsCad a écrit:Ce qui m'énerve un peu aussi, c'est que j'ai l'impression que certains misent tout là dessus pour se dire qu'ils vont pouvoir enfin comprendre leur vie... Pas besoin d'attendre le test de QI pour prendre en charge votre vie! Si vous vous savez hypersensible, vous avez déjà des pistes pour l'aborder différemment...
L'hypersensibilité n'explique pas pourquoi j'ai toujours eu l'impression que les autres semblaient comprendre des règles qui m'échappaient. Ça a joué un rôle essentiel dans ma timidité, qui est maintenant envolée, comme par magie. (Et il n'a pas fallu 6 mois.) Ça n'explique pas non plus pourquoi je n'ai pas appris à apprendre, et à bosser. Ça n'explique pas pourquoi j'ai toujours eu l'impression d'être un imposteur. Ça n'explique pas... bref.

Sans savoir qu'on est HQI, on ne peut pas savoir complètement qui on est, il manque une pièce du puzzle (qui n'est certes, qu'une pièce, mais quelle pièce!!), et trop de choses restent floues et inexpliquées, voire inexplicables. Savoir est juste essentiel à la construction identitaire. Imaginez par exemple, quelqu'un à la peau noire qui ne connait aucun autre noir... Pensez vous réellement qu'il n'en souffrirait pas ? Qu'il ne serait pas soulagé d'apprendre que c'est normal ? Et qu'il ne considérerait pas en l'apprenant, que c'est une composante essentielle de son identité ?

ouuuh a écrit:Je pense que ça vient du fait que j'ai du mal à imaginer ce que ça fait de découvrir à l'âge adulte (je veux dire une fois qu'on a grandit, qu'on s'est construit, bien ou mal) qu'on est HQI, THQI, [...]
Je dirais "tant bien que mal". Parce qu'il manque un bout dans la construction identitaire. On est différent, on le ressent tous les jours, mais on ne sait pas pourquoi, ni en quoi.
ouuuh a écrit:Mais je suis aussi d'avis qu'il faut lutter contre ce sentiment, car chaque être est unique et c'est ce qui nous rend si intéressant qui que l'on soit, quoi que l'on soit.
En quoi faire partie d'un groupe est-il une négation de l'individu ? On peut faire partie d'un groupe et être tout à fait unique.


Dernière édition par Lanza le Dim 27 Juin 2010 - 16:14, édité 1 fois
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 16:09

ouuuh a écrit:Par contre, je comprend très bien le sentiment que beaucoup ont l'air de partager : besoin d'appartenir à un groupe, rentrer dans une catégorie, etc.

Mais je suis aussi d'avis qu'il faut lutter contre ce sentiment, car chaque être est unique et c'est ce qui nous rend si intéressant qui que l'on soit, quoi que l'on soit.

Une communauté n'implique pas l'exclusion des autres. Tout le monde, zèbres ou pas, se réunit par affinité et tu peux appartenir à plusieurs cercles de connaissances, d'amis, de passionnés.

Edit avant publication : +1 avec lanza !
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par miwako le Dim 27 Juin 2010 - 16:14

IngsCad, j'ai l'impression que tu ne comprends pas...

essaye de t'imaginer que ta vie, ta personne est un sac de noeud. tu vois que tu es super différent de tout le monde, et comme le quotidien (ecole, travail, etc) n'est pas fait pour ton mode de fonctionnement, tu souffres. tu penses que tu as un probleme, que tu es détraqué. les gens aussi te renvoient parfois cette image. Ici et là, tu lis des articles qui parlent de l'un ou l'autre problème psychique et tu te reconnais dedans, mais pas entierement. troubles de l'attention, DIL, etc... tu te dis alors que peut être, être pris en charge pourra un peu te soulager. tu remarques aussi d'autres choses, "utilisation du cerveau droit", "pensée en arborescence"... ok, ce sont des particularités. tu essaye d'avancer sur toi meme, mais ça fait quand même beaucoup dans une seule personne... un vêtement avec un peu trop de pièces.

découvrir par quoi ces choses sont induites ca permet de comprendre enormément de choses et de tout simplifier.

personne ne s'imagine que "tous les problèmes reposent là dessus", enfin!! où as tu lu ca?

faut vraiment etre IDIOT aussi pour vouloir preparer son test et passer artificiellement la barre des 130! je ne sais pas ou tu as dénichés ces personnes mais c'est totalement... nonsensique par rapport a la démarche de compréhension de soi.


...c'est limite insultant de dire "toussa toussa" apres avoir dit que ca permetait de comprendre une partie de sa vie et de son enfance. tu n'as pas le droit de minimiser ca, et l'importance que ca peut avoir pour certains, alors que tu as toi même eu cette chance.

toutes les "névroses" ne viennent pas du fait d'etre HQI, qui ici a écrit une chose pareille?? je ne crois pas que qui que ce soit le pense. l'idée c'est de savoir, d'avoir une donnée essentielle pour se comprendre, comprendre ses réactions et son fonctionnement...
je ne comprends pas comment tu peux dire "ben, si vous savez que vous etes hypersensibles c'est deja une piste"...
je voudrai bien voir ce qu'aurai été ta vie sans diagnostic. je crois que tu ne te rend pas compte. on dirait un riche qui dit a un pauvre "l'argent, tu peux toujours le désirer mais il ne fera pas ton bonheur sur le long terme, tu verra, ecoute la voix de la sagesse... moi, j'en ai, donc crois moi sur parole!"
(j'ai peur que cet exemple soit déformé, mais tant pis, je n'en ai pas de meilleur. en tout cas, il ne s'agit pas de dire que les dépistés ont une richesse quelconque que les autres n'ont pas... c'est plutot pour le coté "experience d'un truc envié par les autres" que je l'utilise.)

une fois qu'on a compris cette chose la, la douance, qu'on sait qu'elle fait partie de nous, on peut découvrir vraiment qui on est en dehors des "symptomes" ou comportements induits par elle. je pensais que j'etais paresseuse, influençable, et bête. en fait j'ai des difficultés a me focaliser, je suis empathe, et je pense différement de la majorité.
je sais aussi ce qui dans ma vie m'a blessée, ce qui releve de mon experience, et ce qui releve de mon mode de fonctionnement. enfin... je n'en suis pas arrivée au bout... mais je progresse.
on n'a pas le droit de dire aux gens que ca, c'est de l'accessoire...
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 34
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par ouuuh le Dim 27 Juin 2010 - 16:27

Lanza a écrit:
ouuuh a écrit:Mais je suis aussi d'avis qu'il faut lutter contre ce sentiment, car chaque être est unique et c'est ce qui nous rend si intéressant qui que l'on soit, quoi que l'on soit.
En quoi faire partie d'un groupe est-il une négation de l'individu ? On peut faire partie d'un groupe et être tout à fait unique.

Prosopeion a écrit:
ouuuh a écrit:Par contre, je comprend très bien le sentiment que beaucoup ont l'air de partager : besoin d'appartenir à un groupe, rentrer dans une catégorie, etc.

Mais je suis aussi d'avis qu'il faut lutter contre ce sentiment, car chaque être est unique et c'est ce qui nous rend si intéressant qui que l'on soit, quoi que l'on soit.

Une communauté n'implique pas l'exclusion des autres. Tout le monde, zèbres ou pas, se réunit par affinité et tu peux appartenir à plusieurs cercles de connaissances, d'amis, de passionnés.

Edit avant publication : +1 avec lanza !
Je me suis mal exprimée, en fait je ne sais même plus très bien ce que j'ai voulu dire, mais je voulais vraiment dire un truc! Laughing

ouuuh

Messages : 86
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 16:37

Oula! Bon et bien vu qu'on me fait des procès d'intention, je n'ai qu'une chose à dire! Faites vous tester rapidement et comme cela vous serez fixés!

Quant à moi, je vois déjà que ce genre de forum ne va pas me plaire longtemps, car je déteste me retrouver au milieu de gens qui se servent d'une intelligence supérieure pour se rassembler entre eux, rien qu'entre eux, pour être dans un groupe d'HQI! Car c'est vrai quoi! Les non HQI ne méritent aucune attention! Ils n'ont aucune sensibilité, ne souffrent pas, sont des gros beaufs qui boivent des bières en regardant le foot... Ils ne sont même pas humains!

Donc faites vous tester et adhérez ensuite très vite à UN GROUPE DE SURDOUÉS! Pour ma part, je vais continuer à vivre ma vie d'HQI en dehors de votre troupeau...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par miwako le Dim 27 Juin 2010 - 16:41

alors là.... je suis sur les fesses.

je ne vais pas m'avancer pour les autres, mais me concernant, tu es a coté de la plaque.
tu m'a jugée complètement de travers, mais vraiment.
du coup, je me sens désolée d'avoir eu des propos un peu brusques.... parce qu'il est clair que c'était parfaitement stérile et inutile.
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 34
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Lanza le Dim 27 Juin 2010 - 16:45

IngsCad a écrit:Quant à moi, je vois déjà que ce genre de forum ne va pas me plaire longtemps, car je déteste me retrouver au milieu de gens qui se servent d'une intelligence supérieure pour se rassembler entre eux, rien qu'entre eux, pour être dans un groupe d'HQI! Car c'est vrai quoi! Les non HQI ne méritent aucune attention! Ils n'ont aucune sensibilité, ne souffrent pas, sont des gros beaufs qui boivent des bières en regardant le foot... Ils ne sont même pas humains!

Je... je... les bras m'en tombent. Comment passes-tu de "la douance est un élement important de notre vie" à "personne ici ne souhaite avoir quoi que ce soit à faire avec les non HQI" ? J'ai beau retourner ça dans tous les sens, je ne comprends pas la relation logique. scratch
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 16:56

IngsCad a écrit:Oula! Bon et bien vu qu'on me fait des procès d'intention, je n'ai qu'une chose à dire! Faites vous tester rapidement et comme cela vous serez fixés!

Quant à moi, je vois déjà que ce genre de forum ne va pas me plaire longtemps, car je déteste me retrouver au milieu de gens qui se servent d'une intelligence supérieure pour se rassembler entre eux, rien qu'entre eux, pour être dans un groupe d'HQI! Car c'est vrai quoi! Les non HQI ne méritent aucune attention! Ils n'ont aucune sensibilité, ne souffrent pas, sont des gros beaufs qui boivent des bières en regardant le foot... Ils ne sont même pas humains!

Donc faites vous tester et adhérez ensuite très vite à UN GROUPE DE SURDOUÉS! Pour ma part, je vais continuer à vivre ma vie d'HQI en dehors de votre troupeau...

Comme il vous a tous démasqués !
(Je me désolidarise habilement du forum dès maintenant, pas envie d'aller à Nuremberg !).

Et puis j'ai tout vu, c'est Miwako qui était la chef !

Very Happy


Dernière édition par Prosopeion le Dim 27 Juin 2010 - 16:58, édité 2 fois (Raison : Gnnnn)
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Gigi le Dim 27 Juin 2010 - 16:57

IngsCad a écrit:M'enfin faites comme vous voulez, mais vous verrez, une fois que vous aurez vos 130 ou 150, vous serez peut-être soulagés au début, vous pourrez expliquer une partie de votre enfance, toussa toussa, mais au bout de 6 mois, vous prendrez peut-être moins en compte le fait d'être HQI car tous les problèmes ne reposent vraiment pas là dessus...
Oui... et non. Wink

Oui pour le "soulagement" de donner sens, grâce à la découverte et la confirmation de sa douance, à une partie de son fonctionnement, et par là de son histoire. L'effet : "alors en fait toutes ces caractéristiques apparemment contradictoires de moi allaient ensemble, c'était un pack !" et "je n'ai rien à corriger, c'est normal que je ne fonctionne pas comme les autres, je ne suis pas en faute ; je peux au contraire revendiquer mes différences, les faire miennes".

Non pour le "au début" : ce qui s'atténue avec le temps, c'est le fait de tout mettre en rapport avec la douance, le besoin d'explorer le sujet sous toutes ses coutures. Ce qui se développe et se renforce avec le temps, c'est l'estime de soi, l'acceptation, la sérénité par rapport à des choses qui étaient auparavant des épines dans le pied, les stratégies pour bien vivre sa différence.

Oui pour le fait que tous les problèmes ne viennent pas de la douance.
C'est une telle évidence qu'elle reste souvent implicite, ce qui a pu t'induire en erreur sur le sens des messages de certains.

Non pour le sous-entendu d'absence d'intérêt de l'exploration du côté douance à cause de cela. Parce que avoir fait l'expérience, avec la douance, du changement de perspective sur soi et de ce que cela apporte, c'est très formateur et encourageant pour continuer à travailler sur soi et sur ses autres problématiques.
Et puis, avoir débroussaillé une partie du Schmilblick, çà permet aussi d'y voir plus clair sur ce qui reste à résoudre ! Very Happy

Tiens, d'ailleurs, pour détendre un peu l'atmosphère :

Gigi
Gigi

Messages : 891
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par miwako le Dim 27 Juin 2010 - 17:02

idem. je ramasse les bras de Lanza et je les relâche par terre.

de "la compréhension de qui on est" à "la haine de celui qui n'est pas comme nous" what the phoque?

j'essaye déjà de ne pas me détester moi même, ça serait pas mal Smile je ne vois pas comment je pourrai me permette de mépriser qui que ce soit, encore moins 90% des gens que je connais et que j'aime.

j'ajoute : un gros merci, Gigi, pour ton message qui me rassure.
c'est exactement ce que j'espère de ma démarche.

(Prosopeion, arrete de griller ma couverture!!)

Twisted Evil
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 34
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Gigi le Dim 27 Juin 2010 - 17:06

Lanza a écrit:Je... je... les bras m'en tombent. Comment passes-tu de "la douance est un élement important de notre vie" à "personne ici ne souhaite avoir quoi que ce soit à faire avec les non HQI" ? J'ai beau retourner ça dans tous les sens, je ne comprends pas la relation logique. scratch
Hypothèse : une forte colère qui cherche un objet pour s'exprimer, et donc se déplace vers ce forum ?

IngsCad, si tu essayais plutôt de nous parler de toi ou de ce qui t'arrive, on pourrait peut-être aider un petit peu ?

Sinon, un punching ball ?

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Boxing_gloves_06

miwako a écrit:un gros merci, Gigi, pou ton message qui me rassure.
c'est exactement ce que j'espère de ma démarche.
De rien. Testé et approuvé par Gigi Laughing
Gigi
Gigi

Messages : 891
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par ahlala le Dim 27 Juin 2010 - 19:04

IngsCad a écrit:
vous serez peut-être soulagés au début, vous pourrez expliquer une partie de votre enfance, toussa toussa, mais au bout de 6 mois, vous prendrez peut-être moins en compte le fait d'être HQI car tous les problèmes ne reposent vraiment pas là dessus... C'est quand même super prétentieux de penser le contraire...

La prétention n'est pas l'apanage des non zèbres, bien au contraire ... tu l'as bien compris.

IngsCad a écrit:Quand vous avez deux enfants de 6 ans, un HQI, l'autre non, et qui ont des parents qui divorcent, les deux enfants risquent de souffrir et de développer possiblement certaines névroses!

Même pas besoin de référence, connaissant le fonctionnement du cerveau et des pathologies les plus répandues on sait tous que tu as raison.
J'ajouterai qu'en ce qui concerne les névroses : on est tous un peu "atteints" . Certains gérant mieux que d'autres ...

IngsCad a écrit:Qu'ils soit HQI ou non! Il y aura effectivement une approche différente pour l'enfant HQI qui pourra souffrir différemment, comprendre un peu mieux que l'autre! Mais faut arrêter de croire que la souffrance est l'apanage de HQI!

Oui, encore d'accord ... mais tu sais qu'en plus de leur prétention, les Z sont aussi persuadés de leur suprématie dans ce domaine.
Pas de quoi se vanter, ... pour ma part, je considère qu'il n'y a pas d'échelle dans la douleur. On est tous des pages blanches à la naissance, peu importe ce qui vient la fendre cette feuille ...

IngsCad a écrit: Tous les êtres humains souffrent! Ce qui m'énerve un peu aussi, c'est que j'ai l'impression que certains misent tout là dessus pour se dire qu'ils vont pouvoir enfin comprendre leur vie... Pas besoin d'attendre le test de QI pour prendre en charge votre vie! Si vous vous savez hypersensible, vous avez déjà des pistes pour l'aborder différemment...

Je suis d'accord avec tout ça ... j'ai commencé le travail sans commencer par me poser cette étrange question "trop intelligente pour être heureuse?" je pense que formuler comme ça, le résultat et ma progression n'auraient pas été les mêmes. Pour changer, il fallait me remettre en question, voire être dure avec moi même (j'ai été éduquée à la dure, donc unique méthode connue) ... me poser cette question trop tôt (et exclusivement) m'aurait orienté vers une quête d'excuses et de justifications faciles. Très peu pour moi ...

Aller boude pas IngsCad ... c'est un peu comme partout, tu ne peux pas t'entendre avec tout le monde. Le forum est imparfait comme le monde.
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 42
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par bluecat le Dim 27 Juin 2010 - 19:06

Lanza et Miwako: +1
Personnellement la découverte de la zébritude m'a aidée
1)à savoir qui j'étais et ça m'a fait un bien fou mais je précise que je l'aidécouvert il y a 18mois, à un moment où j'avais déjà appris à gérér quasi toutes les conséquences de la douance (13ans de psy sans interruption derrière le dos, on commence à se connaître) .Mais de savoir d'où ça vient me permet de ne pas perdre de temps à chercher 10 causes différentes (et fausses) là où il n'y en a en fait qu'une seule.
2)à mieux comprendre les non zèbres pcq je sais maintenant ce qui ne les intéresse pas, ce qu'ils ne voient pas etc.. et donc je n'attends pas d'eux (avec risque de déception et de rancoeur à la clé) des choses qu'ils ne peuvent me donner même avec la meilleure volonté du monde...je n'exige plus des autres ce que j'exige de moi et réciproquement pcq je sais comment je suis et comment ils sont. Tout bénef' pour tt le monde!


Dernière édition par bluecat le Lun 7 Fév 2011 - 19:06, édité 1 fois
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Lanza le Dim 27 Juin 2010 - 19:41

ahlala a écrit:Je suis d'accord avec tout ça ... j'ai commencé le travail sans commencer par me poser cette étrange question "trop intelligente pour être heureuse?" je pense que formuler comme ça, le résultat et ma progression n'auraient pas été les mêmes. Pour changer, il fallait me remettre en question, voire être dure avec moi même (j'ai été éduquée à la dure, donc unique méthode connue) ... me poser cette question trop tôt (et exclusivement) m'aurait orienté vers une quête d'excuses et de justifications faciles. Très peu pour moi ...

Pourquoi refuser une justification, même facile, si elle est vraie ? Parce que si c'est pas dur, c'est pas bien ?

Personnellement j'ai croisé la "solution" plusieurs fois sur ma route, à des années d'intervalle, et je l'avais rejetée comme "irrecevable". Ce n'est qu'après bien des questionnements, (et des réponses) que j'ai pu l'accepter.

Et j'ai commencé à avancer quand j'ai accepté d'être plus indulgent et de ne pas me mettre toute la responsabilité de ce qui m'arrivait sur le dos. Ce n'est pas être plus clairvoyant que de se dire que tout est de la faute des autres. La seule chose qui m'intéresse, c'est que les explications soient vraies ou s'approchent de la vérité, qu'elles m'épargnent ou pas. C'est à mon avis, l'unique moyen d'avancer. Le mensonge fait stagner, même si on s'en sert pour refuser une vérité agréable.

Je ne supporte pas plus le discours auto-complaisant que le discours auto-coup-de-pied-au-culisant. Les deux ont un côté morbide et stérile qui me hérissent le poil, en plus d'être irrationnels.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par doudoune le Dim 27 Juin 2010 - 20:04

@ vega: bon, je tiens quand même à préciser que j' ai été reçue par la responsable du cogito'z avignon, donc pas une jeunette Very Happy Je me sens fautive...je ne voulais pas donner une image peu professionnelle de la psy que j' ai vue Embarassed Elle n' a pas balayé d'un revers de manche les test, mais quand elle m'a demandé si je ressentais l'envie de passer le test, je lui ai dit que non (et même que le mot me faisait froid dans le dos!)
Elle m'a à ce moment-là dit que j' avais raison, qu'elle était de mon avis (ne pas le passer) que c'était même inutile de toute façon.
@miwako et à tous ceux qui ont tenté d'expliquer leur point de vue (que je partage +++++) à ingscad: un énorme +1
@ingscad Je pense que tu es très jeune (sans méchanceté aucune)...je ne vois aucune autre explication...ou alors c'était une super blague et on est tous tombés dans le panneau rabbit Tous ce que tu as dit je l' ai entendu un bon millier de fois ("mon Dieu mais comment comparer la sudouance à une maladiiiiEU...c'est horrible de dire ça, la sudouance n'est pas une maladiiiiiiiiiiiiiiiiiEU") c'est désarmant...en effet, tu as pris le problème à l'envers.... au moins. J' admire ceux qui ont eu le courage de te répondre, moi je ne me sentais pas...fatiguée rien qu'à l'idée d'une fois de plus, être obligée de redire, d'argumenter, de trouver des exemples, des images...mon rêve depuis toujours, c'est qu'on invente une machine à transmission de pensée, pouvoir prendre la totalité de son cerveau, et de le transposer dans la tête de quelqu'un d'autre: tiens, je te refile mon paquet...toi, t'as plus qu'à attendre, tu sais que l'autre SAURA exactement ce que tu as dans la tête, et tu auras épargné des paroles, des blablabla comme le dit si bien ingscad.

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par ahlala le Dim 27 Juin 2010 - 20:48

Lanza : j'ai fonctionné comme ça, je n'évoque que mon cas personnel et ma propre expérience dans ce dernier paragraphe ... je dois me re citer ou c'est bon ? : )
On peut parler de soi sans viser les autres, quelque chose que les gens ici ont manifestement toujours trop de mal à comprendre pour finir par réagir comme si on les accusait tout le temps ... A la limite, attaque moi sur les premiers paragraphes.
Et après on va me dire que c'est moi la parano ...
La moindre intervention et c'est la volée de bois blanc ... Rolling Eyes

ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 42
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par doudoune le Dim 27 Juin 2010 - 21:02

halala, on a tous compris que tu parlais en ton nom, de ton expérience personnelle...
je ne crois pas que lanza t'incriminait...ta réflexion a nourrit la sienne...il transpose ton point de vue sur son expérience à lui, et dit que chez lui, ça n' a pas marché, que ça ne lui convient pas. Je me trompe, lanza?
Bon allez, on sait qu'on est tous un peu susceptibles cheers

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par ahlala le Dim 27 Juin 2010 - 21:08

Oui enfin la susceptibilité de certains est un peu hypertrophiée


Dernière édition par ahlala le Dim 27 Juin 2010 - 21:09, édité 1 fois (Raison : Jugement sur jugement sur jugement sur jugement sur jugement sur jugement)
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 42
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Lanza le Dim 27 Juin 2010 - 22:30

Ok, je suis de mauvais poil, ce soir, je l'avoue, et ça n'a pas grand chose à voir avec ce qui se dit ici, mais ça transparaît. Et comme je suis devenu indulgent avec moi-même, je n'ai pas envie de faire semblant d'être de bonne humeur quand ça n'est pas le cas. What a Face

J'ai réagi comme ça à ton paragraphe, parce que des personnes de mon entourage proche fonctionnent comme ça : elles sont extrèmement dures avec elles-mêmes, ne laissent rien passer, fuient le plaisir comme une émanation du malin et deviennent aigries et insupportables avec l'âge... J'ai souffert de leur fréquentation, d'une part parce que je les aime bien, c'est ma famille, et d'autre part d'avoir essayé de repomper leur comportement, jusqu'à en devenir un légume suicidaire avec un hématome à la place du cul.

Alors quand je vois quelqu'un, à fortiori quelqu'un que j'aime bien, tenir le même genre de discours, (même s'il est beaucoup moins extrême, j'en conviens), et ben j'aime pas, donc je réagis, en expliquant mon cas personnel. Faut pas ?
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par bluecat le Lun 28 Juin 2010 - 9:52

Lanza a écrit: jusqu'à en devenir un légume suicidaire avec un hématome à la place du cul.
magnifiquement imagé What a Face merci pour le fou rire
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

reconnue zèbres sans passer les tests - Page 3 Empty Re: reconnue zèbres sans passer les tests

Message par Quetzal10 le Dim 4 Juil 2010 - 16:04

J'en ai parlé à mon psy( un psychiatre) qui m'a dit "et alors, avec cette théorie vous avez une réponse, vous concluez que vous êtes comme ça du coup plus besoin de travailler sur vous" bref je suis repartie très déçue de sa réaction et surtout avec plus de doutes encore. Du coup je passe un bilan chez COGITOZ.
Quetzal10
Quetzal10

Messages : 103
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum