L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Zzita le Mar 5 Fév 2013 - 18:20

Wink

Fata M. :
Quand tu dis aujourd'hui à 12:25 " On a beaucoup de témoignages de femmes THQI qui préfèrent être au foyer pour se protéger " ...
J'en suis pas loin. Et j'ai que 19 ans, je ne connais même pas le monde du travail par ex !
Voilà, c'est tout, c'est ma vie, bisous.


Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Zzita le Mar 5 Fév 2013 - 18:28

J'ajoute que c'est sans doute un passage, ce retrait du monde, et que vivre en société, pour un HQI/hypersensible, n'est destructeur que tant qu'il n'a pas appris à bien communiquer et à bien gérer les communications avec des gens normaux.
Je parle de la sphère des connaissances/potes, puisque si j'ai bien compris les amis proches et les amours font toujours parti de notre monde quand on s'est "retiré du monde".
Bref, tout cela est très compliqué et très personnel, j'y réfléchis.

Comment dire ? D'un côté, je suis très bien seule, très bien à ne pas travailler.
D'un autre côté, je m'emmerde un max parce qu'en tant que dépendante affective level up, j'ai besoin des autres pour me sentir exister.
Ambivalent donc. La solution que tu as trouvée dans ta vie, à savoir ta petite femme chérie et tes occupations qui te plaisent toute la journée t'apporte les deux : à la fois une présence(donc ne pas être seule : objectif rempli) et une occupation ( ne pas s'ennuyer : objectif rempli).


Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Zzita le Mar 5 Fév 2013 - 18:29

Non, je me trompe ?



Et pour ce qui est " le monde intérieur est si riche qu'il comble tous les besoins"... Bof. Moi sans amour, je meurs. J'ai pas l'amour de moi, alors il me faut au moins une personne qui m'aime, dans mon monde extérieur.
Bref. Donnez moi un lit, deux oreillers, du papier, un stylo, un homme et une couette, et je suis heureuse.
Je crois bien que ce sera ma réflexion la plus élevée sur ce fil.

Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 18:46

Ah ben là c'est plus clair... Wink
Tu n'as pas pensé à travailler ta dépendance affective ? Ce n'est peut-être pas une fatalité.
Donnez moi un lit, deux oreillers, du papier, un stylo, un homme et une couette, et je suis heureuse.
Excellente philosophie. Le problème c'est s'il arrive des enfants...Pour le reste ça rappelle Pascal:
"Tous les malheurs du monde viennent de ce que les hommes sont incapables de rester tranquilles dans une chambre."

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Zzita le Mar 5 Fév 2013 - 19:13

Alors ... Oui, j'y travaille, thérapie, AD, bref, "je fais ce qu'il faut". Ça prend du temps, et en attendant, ce sont des hauts et des bas vertigineux...

Et je ne pense pas que ce soit une fatalité, mais ça ne peut pas être "guérit", il faut juste apprendre à vivre avec.


Smile
Et dans un lit, je dors.

Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 19:16

Et dans un lit, je dors.

Moi dans un lit, j'adore aussi... Wink

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Thaïti Bob le Mar 5 Fév 2013 - 19:27

rahhhh sujet extrêmement intéressant (voire trop oui pour moi en ce moment)
il me faudrait tant de fois 24 heures dans une journée pour aborder les idées que je désire... Donc réponse : oui pour moi (en ayant juste le manque d'humilité qu'il faut pour se dire d'intelligence supérieure). Mais paradoxe : non. Il faut justement que j'aille rejoindre ma copine là pour faire des trucs pas forcément intellectuels en l’occurrence...

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 14:09

Fata Morgana a écrit:Quelqu'un qui se croirait supérieur (ne dit-on pas que les surdoués ont une piètre opinion d'eux-mêmes ?) éprouverait du mépris - sentiment facilement reconnaissable, ou bien aurait besoin du contact avec les autres afin de démontrer sa supériorité supposée...
Ne pas avoir une haute opinion de soi n'empêche pas d'en avoir une encore plus basse des autres...Ma main au feu qu'il y a des paquets de surdoués qui se considèrent plus intéressants que leur entourage et méprisent les autres pour leurs intérêts ou leur niveau de conversation.

Les gens intelligents qui s'isolent n'y sont pas condamnés à mon sens ; je ne crois pas à la personne tellement brillante qu'elle ne peut pas, même avec toute sa bonne volonté, souffrir la présence des autres. La tentation de la tour d'ivoire est sans doute plus grande lorsqu'on est brillant que lorsqu'on est dans la norme, mais ça reste un choix de l'individu lié à son regard sur le monde.

Vous n'êtes pas d'accord avec le fait qu'il y a eu des génies vivant dans le monde ? Ce ne sont pas des vrais s'ils arrivent à fréquenter les autres ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 14:17

"Au début de toute carrière il y a un miracle de travail, et qui dit travail dit solitude". Max jacob
Cherokke il me semble que tu extrapoles largement sur nos propos. On ne dit ni ne pense que TOUT surdoué vit comme un moine à l'écart du monde, mais qu'il est des cas où le retrait de la vie sociale est la meilleure solution de compromis pour TEL surdoué. Et cela sans que ce dernier n'ait une idée dépréciée de ce que sont les autres. C'est simplement une mesure prophylactique qui bénéficie aux deux "camps". On ne généralise pas sachant qu'il y a autant de surdoués différents qu'il y a de non-surdoués différents.
Par contre je suis qualsiment certain que TOUT surdoué s'est un jour sérieusement posé la question de choisir ce retrait.
Vous n'êtes pas d'accord avec le fait qu'il y a eu des génies vivant dans le monde ?
Tous nous vivons dans ce monde. La solitude intérieure ou effective est un type de rapport spécifique que le surdoué entretient avec ce monde; certaines positions d'un Einstein vis à vis du fonctionnement du monde en question disent assez la distance critique qu'il cultivait à son égard.

"Nous sommes les moines d'un couvent invisible" - Yvon Le Loup dit Sédir.

Je pense que la solitude est d'abord un ressenti.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 14:32

On ne dit ni ne pense que TOUT surdoué vit comme un moine à l'écart du monde, mais qu'il est des cas où le retrait de la vie sociale est la meilleure solution de compromis pour TEL surdoué

Heu, si je puis me permettre, j'ai ouvert le topic en posant bien la question du caractère éventuellement inéluctable d'un tel retrait. Wink
Donc, si, "on", enfin moi en tout cas je demande si ce n'est pas le cas, à terme, et pour les intelligences vraiment très élevées, bien plus que "juste" surdoué.

Parmi les génies qui ont vécu "dans" le monde, au sens où tu l'entends Cherokee, peut-être y en a-t-il qui n'ont simplement pas pu se retirer, pour des raisons prosaïques de subsistance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 14:34

pour les intelligences vraiment très élevées
Oui, pour TEL surdoué... Wink

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Zébu le Mer 6 Fév 2013 - 14:47

Le problème est qu'on ne peut pas déterminer l'origine du problème.
D'une part on pourrait dire que l'intelligence mène à l'isolement pour toutes les bonnes raisons mentionnées ici.
D'autre part, on pourrait aussi dire qu'un problème relationnel autre pousse à l'isolement et favorise ainsi l'intelligence et les découvertes spectaculaires.
Sans compter les effets croisés qui se renforcent.

Il y a des gens très intelligents et heureux. Ces personnes doivent consacrer leurs talents à des choses beaucoup plus variées et sociales et, les ressources étant limitées, moins spectaculaires.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 15:30

Disons que le "nécéssairement" de l'intitulé du titre limite grandement les possibilités.
Il y a probablement quelque chose de multifactoriel. Si le choix de l'isolement est fait, ce n'est probablement pas par masochisme, mais plutôt parce que les contacts sociaux s'avèrent plus douloureux que féconds, expérience faite. On peut alors spéculer sur les raisons psychologiques de cette souffrance tant qu'on voudra. Par exemple si je suis moche ET surdoué (ce qui est mon cas et maintenant fermez-là ! Wink ) c'est sûr que les raisons de prendre des distances avec la société et ses valeurs en seront d'autant accrues...
Mais d'ailleurs quelles sont-elles ces "valeurs" ? Pour quelqu'un de doué d'un discernement hors du commun, la PRUDENCE ne consisterait-elle pas avant tout à éviter leurs..."bienfaits" ? Qu'y a t-il de désirable pour une personne raffinée dans l'expression maladive d'une compétition perpétuelle et fratricide ? N'aurait-elle pas l'impression, en y participant de se renier elle-même, de s'inhiber complêtement ? Dans ce cas la RAISON voudrait que l'on garde une distance prudente, au confort de laquellle on s'habitue très vite au demeurant...
Décidément, le spectacle du monde mérite largement qu'on lui appose un carré blanc ! Et l'âme sensible de s'abstenir...
Ces temps (je l'ai peut-être déjà dit) je travaille sur ce besoin immense de solitude avec ma psy. Le sujet tourne autour de ce qu'il y aurait à protéger. Que cherche à protéger le surdoué qui s'isole sinon d'abord son intégrité ? N'a t-il pas peur de se dissocier dans un monde où la vitesse n'a d'égale que la superficialité et où la production l'emporte sur la sage modération ? Courir ? Et quand on est à bout de souffle ? Et puis au bord de la piste de course, que sont jolies ces pâquerettes ! Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Odime le Mer 6 Fév 2013 - 16:37

Cela me fait penser à ce passage dans la vieille littérature:
"L'exercice de la Solitude (...) consiste dans le fait
d'éviter de se mêler matériellement aux autres, à la foule profane, aux préoccupations futiles.
-éviter le mal provenant des hommes,
-éviter le mal que l'on peut faire au prochain,
-rendre permanente la compagnie de l'esprit.
L'exercice de la Solitude donne la connaissance du Monde, elle correspond à la vertu de Tempérance." (Vitriol philosophique.)


Odime
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 17:13

Tempérance je prends, mais je lui rajouterais celle de prudence.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 17:19

Ne voulant promulguer que l'intelligence supérieure existe car elle dépend avant tout d'un consensus et reprenant le thème ne vivons nous pas dans une réalité simulée, le défaut d'intégrité est une part importante à une forme de socialisation donc engendrant l'adaptation.

Pour être plus précis car on risque de me témoigner un défaut de justification, prenant des exemples quelconques comme le mariage, le fait de réaliser des études ... Mais cela ne représentent t-ils une forme de contrôle sur notre propre existence?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 17:39

Ça t'ennuirait de reformuler ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Odime le Mer 6 Fév 2013 - 17:40

Le Silence équivaut à la Terre et à la Prudence

Odime
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 18:29

La sagesse équivaut à une forme de quiétude, j'exprime mes idées en quoi devrais-je les reformuler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 18:34

Pour être mieux compris. Par exemple cette phrase ne me dit rien du tout:

le défaut d'intégrité est une part importante à une forme de socialisation donc engendrant l'adaptation.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 18:35

J'ai rien à apprendre et je ne me considère pas comme quelqu'un d'intelligent mais vivant dans un monde absurde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 18:37

Bon, ben au suivant...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 18:39

Tant mieux, mais a 55 ans as tu besoin d'un psy pour te confier? Et je me doute que tu la devance en terme de raisonnement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 18:42

Mais d'ailleurs quelles sont-elles ces "valeurs" ? Pour quelqu'un de doué d'un discernement hors du commun, la PRUDENCE ne consisterait-elle pas avant tout à éviter leurs..."bienfaits" ? Qu'y a t-il de désirable pour une personne raffinée dans l'expression maladive d'une compétition perpétuelle et fratricide ? N'aurait-elle pas l'impression, en y participant de se renier elle-même, de s'inhiber complêtement ?

Conclure à la nécessité d'un retrait, comment dire, physique, et permanent, c'est ajouter à ce triste (mais réaliste) tableau un autre postulat qui me paraît nettement moins démontré : l'impossibilité présumée de vivre dans ce monde sans en adopter les valeurs. ça renvoie d'ailleurs à la question de Cherokee sur l'existence de génies vivant dans le monde. Il y a lieu, je le redis, de s'assurer que c'est un choix de leur part. Mais il y a des génies, et des "saints", qui ont vécu et qui vivent autrement qu'en moines reclus dans quelle inaccessible refuge. De manière plus simple, le monde change parce qu'il contient des personnes qui professent d'autres valeurs que les valeurs dominantes, et ne s'y diluent pas, ne s'y dissocient pas, ne se résignent pas. Sans cela, les sociétés humaines seraient totalement figées et les idées n'évolueraient jamais.

On peut passer dans une rue couverte d'enseignes publicitaires sans les regarder.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Iron D. Tramb le Mer 6 Fév 2013 - 18:56

mozart, poincarré, einstein, witten, de vinci, newton etc, étaient/sont t'il des reclus?

ca devrait répondre a la question de l’inéluctabilité du shmilblick.
( à moins qu'on ne les considère pas comme des génies)



Dernière édition par Flow le Mer 6 Fév 2013 - 18:57, édité 1 fois

Iron D. Tramb
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 22/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum