L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:40

Diogène de Sinope a écrit:http://www.zebrascrossing.net/t8925-paranoia-et-societe

Cela était sur ce fil mais tu as tout édité. La manipulation est la seule constante entre être humains.
Que dalle, j'ai édité tous mes posts depuis le jour où j'ai compris qu'il était vain de débattre sur ce forum (tu ne fais que me donner raison ici, une fois de plus).

Exemple :
http://www.zebrascrossing.net/t8600-communication-les-regles-fondamentales

Tout a été édité le même jour (le 29 décembre). De la manipulation ? Tu me prêtes de drôles d'intentions...
Va te prendre la tête sur un autre mec.

Bye.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:43

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:52

Tu as bu ou quoi ?! Je ne comprends rien de tes phrases. "Que je me pensais sans mémoire" : mais qu'est-ce que ça veut dire ? Et ce ton agressif qui tombe comme un cheveu sur la soupe ?! Initialement je répondais à Fusain (c'est lui que j'ai quoté), je ne te visais pas, si ? Gars, je ne te connais pas, va te défouler ailleurs. Là je suis en train de me mater une série, il est 3h50, je me déconnecte du fil. Problème réglé.

Diogène, va manger ton poulpe !
Je te laisse le mot de la fin quand tu l'auras digéré Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:54

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Enki le Ven 8 Fév 2013 - 7:10

Cette question me fait penser a l'excellent Film "Watchmen" quand le Docteur Manhattan quitte la Terre pour partir vivre dans les Etoiles !

Ce film pourrait etre une reponse a la question !


Enki
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 31/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 7:51

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Ven 8 Fév 2013 - 8:26

J'entrevois deux possibilités.
L'une qui voudrait que l'individu "doué" s'isole par dépit, parce-qu'il est incompris. Mais surtout parce-qu'il est orgueilleux et qu'il ne supporte pas que ceux qu'il considère comme nécessitant ses lumières n'en tirent pas profit et continuent à être médiocres.
L'autre qui voudrait que l'individu s'isole par besoin de se comprendre lui même, sans jugement pour autrui et sans chercher à changer le monde.

Et pour compléter cette réflexion, on peu être un génie et un con dans le même temps.
(j'attend pour ma part la phase géniale et je n'ai pas quitté la phase jugement vous voyez... Wink )


Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 8:39

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 8:46

Et pour compléter cette réflexion, on peu être un génie et un con dans le même temps.
On peut même considérer que le génie quand il est con confine au génie aussi dans la connerie... Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 9:04

J'entrevois deux possibilités.
L'une qui voudrait que l'individu "doué" s'isole par dépit, parce-qu'il est incompris. Mais surtout parce-qu'il est orgueilleux et qu'il ne supporte pas que ceux qu'il considère comme nécessitant ses lumières n'en tirent pas profit et continuent à être médiocres.
L'autre qui voudrait que l'individu s'isole par besoin de se comprendre lui même, sans jugement pour autrui et sans chercher à changer le monde.

Manque la troisième, celle avec laquelle j'avais ouvert le post : l'individu qui s'isole parce qu'il se suffit à lui-même, ou le pense. On peut considérer que c'est une forme dérivée du premier cas. Le dénominateur commun étant apparemment la conviction que pour cet individu, l'extérieur, les autres, ont fort peu de valeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 9:11

Je ne te suis pas trop dans cette option Fusain. Je pense que le génie qui s'isole ne perd pas pour autant le contact avec les autres, pour lesquels, plus ou moins obscurément, il travaille en réalité. Je pense par exemple à un écrivain qui quoi qu'il fasse écrit toujours en présence d'un lecteur, fut-il virtuel. La solitude est aussi une commodité corporelle. Quant à celui qui pense être suffisant, alors ce n'est plus un génie, mais un fou aux mains d'un orgueil démesuré. L'inflation de l'ego isole, c'est vrai, mais ce sombre et mauvais isolement n'a rien à voir avec le génie. D'ailleurs isolement et solitude sont des choses différentes.
Ensuite, on peut s'éloigner des autres sans mépris, en nourrissant de la tendresse, mais en étant malgré tout conscient de ce que sont nos priorités. Certaines personnes, j'en connais au moins deux en-dehors de moi, sont entièrement mobilisée par une intuition première qui absorbe toute leur pensée. Pour elles, résoudre alors leur énigme ne peut se faire dans un constant "bruit de fond" aussi touchant soit-il.
Certains ont un destin qui les empêchera toujours d'assister à des banquets où se chantent des "nous autres ceci nous autres cela" parce que sans doute leur intuition les conduit vers quelque chose d'universel qui ne peut se satisfaire des clans, des clubs, des enclos.
Disons que c'est là la version optimiste.


Dernière édition par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 9:23, édité 2 fois (Raison : justify + faute)

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 9:15

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 9:59

Fata, dans cette réponse je me demande dans quelle mesure tu ne cherches pas à te justifier en craignant que ta voie d'isolement, qui est personnelle et que je ne me permettrais pas de juger, relève du "côté obscur". Laughing Ce n'était pas là mon propos. Wink

Certains ont un destin qui les empêchera toujours d'assister à des banquets où se chantent des "nous autres ceci nous autres cela" parce que sans doute leur intuition les conduit vers quelque chose d'universel qui ne peut se satisfaire des clans, des clubs, des enclos.
Disons que c'est là la version optimiste.

En effet, je pense que c'est la version optimiste du même phénomène. Peut-être ai-je été mal inspiré d'employer le terme suffisant qui a un double sens : l'autosuffisance, le sens que je voulais, et la suffisance au sens de vanité. On peut très bien poursuivre une quête par soi et pour soi et non dans le but de publier et d'aller se pavaner avec la récompense obtenue; si on est génial, je ne crois pas que ce retrait rendre ipso facto moins génial. Sauf à inclure dans la définition du génie l'obligation d'offrir quelque chose au monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 10:05

Je t'assure que non. Par contre c'est vrai que j'avais en tête quelques auteurs plus ou moins mystiques dont j'envie à la fois l'érémitisme ET l'amour du prochain ! On a le surmoi qu'on peut... Wink
Ce qui est vrai pour être tout à fait sincère, c'est qu'au départ, cette voie d'isolement m'a été imposé par une très longue maladie (dont je ne sortirai jamais tout à fait) et finalement tout mon mérite est d'avoir réussi à domestiquer ce mode de vie. Et encore c'est un isolement relatif : je vois mon épouse tous les jours.
Cependant, la période de ma conversion a correspondu à une période d'isolement intense, alors qu'elle travaillait en Allemagne. Quand je reprenais la parole, je ne reconnaissais pas le son de ma voix tellement je restais longtemps sans parler à qui que ce soit. Il y a sans doute un lien de cause à effet entre cette solitude et cette expérience.


Dernière édition par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 10:10, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 10:10

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:05, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 10:14

Vrai aussi que je n'ai été que très peu scolarisé (auditeur libre dès la cinquième) ce qui fait que tandis que les jeunes de mon âge étaient en cours, j'étais tout seul dans ma chambre. Ça a duré d'ailleurs toute mon adolescence. J'ai donc un bon entraînement.
Sauf à inclure dans la définition du génie l'obligation d'offrir quelque chose au monde.
En effet ! Dieu merci le surdon n'est pas une production !

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 11:54

Fusain a écrit:On peut très bien poursuivre une quête par soi et pour soi et non dans le but de publier et d'aller se pavaner avec la récompense obtenue; si on est génial, je ne crois pas que ce retrait rendre ipso facto moins génial. Sauf à inclure dans la définition du génie l'obligation d'offrir quelque chose au monde.
Mais n'est-ce pas à ça que tu jaugeais au départ le génie ? aux réalisations de ceux-ci dont le public a eu vent ?
Quelqu'un qui produit une oeuvre de grande qualité ne sera-t-il pas vu comme moins génial que celui qui produit beaucoup de choses de grande qualité ? Le génie se mesure à la qualité mais aussi à la quantité de ce qui est réalisé donc.

C'est pour cela que je disais que ceux qui semblent les plus géniaux, hors du commun, sont sans doute extrêmement intelligents, mais ils ont aussi une manière de vivre qui force le trait, tendance ermite-réalisateur ; quand d'autres sont extrêmement intelligents mais vivent une vie plus commune et en contact avec les autres (voire font de la pédagogie, se mettent au niveau des autres, ce qui brouille complètement l'image du génie dans sa stratosphère).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Ven 8 Fév 2013 - 12:04

Le génie ne SE mesure pas, il est mesuré par les autres...
Ce qui revient à dire au fond que la seule mesure légitime du génie, c'est la génialité elle-même. Car pour juger le génie à sa juste valeur, il faut soi-même être un génie d'une dimension au moins égale à celle du génie étudié...
Autrement dit; il y a le génie reconnu, et le génie méconnu.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Zébu le Ven 8 Fév 2013 - 17:12

T'es certain ? S'il faut être de génie supérieur pour pouvoir en évaluer un autre, ça veut dire que l'on ne peut mesurer que des génies inférieurs au sien et donc du coup la notion même de génie n'a plus de sens.
Il ne me semble pas que le génie d'Einstein ai été reconnu par un génie encore plus doué que lui.

C'est bien l'autre qui mesure le génie, il peut en apprécier la valeur en mesurant simplement l'écart entre ce que lui est capable de fournir et ce que le génie à produit.
Ainsi, c'est la communauté scientifique qui a reconnu le génie d'Einstein.
Donc, est génial celui qui est capable de plus par rapport à la moyenne; c'est un peu le principe des tests de QI, non?

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Cyrille999 le Ven 8 Fév 2013 - 17:18

Fusain a écrit:L'autre jour, sur le tchat, la conversation a roulé sur un grand mathématicien, un génie absolu, bien que j'en aie oublié le nom ....

Il s'appelle Grothendieck

Cyrille

Cyrille999
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 51
Localisation : Lumière céleste

http://cyrille.chagnon.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Pieyre le Ven 8 Fév 2013 - 17:23

On pourrait comparer le génie de la raison qu'est ce mathématicien à d'autres figures extrêmes pour qui la question de l'isolement se pose, ou pas. Et peut-être faudrait-il distinguer en fonction de la valeur absolue qui est visée, au delà de la supériorité constatée.

Chez ceux que l'on qualifie de saints ou de sages il y a les deux mouvements : d'un côté l'ermite dans sa grotte, le stylite sur sa colonne ou le maître de sagesse difficilement accessible, de l'autre celui qui se consacre aux pauvres et vit parmi eux.
La valeur, c'est sans doute l'amour, soit dirigée uniquement vers Dieu (même si les prières peuvent concerner les hommes), soit s'accomplissant au sein de l'humanité.

Chez ceux qu'on peut appeler des maîtres quant au pouvoir, il peut y avoir une tentation d'exercer une domination absolue à distance des hommes, conçus alors comme des esclaves, voire des objets, ou alors de leur assigner une étiquette qui en fait des serviteurs touchant à l'intimité du maître (je pense bien sûr à Louis XIV).

Chez le héros ou le champion de l'extrême, n'y a-t-il pas un jeu avec cet adversaire ultime qu'est la mort ? chez l'ascète non religieux la volonté de se délivrer de tout ce qui est biologique dans la vie ?

Et qu'en est-il du créateur artistique ou de l'esthète ? et de l'hédoniste narcissique ?

En l'homme il me semble qu'il y a deux tendances à l'absolu : la distinction qui isole dans la quête d'un principe supérieur (se fondre en Dieu, se trouver dans la mort, se faire Dieu) et la communion qui tend à la fusion ou à l'englobement de tous les êtres.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Sam 9 Fév 2013 - 20:11

Mais n'est-ce pas à ça que tu jaugeais au départ le génie ? aux réalisations de ceux-ci dont le public a eu vent ?

Mais produire quelque chose qui est "publié" et produire "dans le but" de l'être, c'est différent. J'ai bien dit "dans le but". Ce mathématicien-ermite a bien livré ses travaux à la communauté scientifique. Il a refusé les récompenses, pas la diffusion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 13:56

Fata Morgana a écrit:
http://www.ted.com/talks/lang/fr/elizabeth_gilbert_on_genius.html

Un bien joli propos sur le génie.

Je m incruste sur ce fil ou je n ai pas lu grand chose je l'avoue.
Je voulais juste dire à Fata qu'en mettant ce lien sur ce fil, je crois que tu viens de changer ma vie.Vraiment
Alors merci pour ca.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Lun 11 Fév 2013 - 15:05

Alors espérons que ce soit dans le bon sens ! Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Noumenie Dysnomie le Lun 11 Fév 2013 - 15:06

Je plussoie Fée.
Merci Fata !

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1400
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum