L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 4:52

Jhaal a écrit:Disons .... intelligence alternative. Wink
C'est ça. Je me souviens qu'il y a un fil où on essayait justement de trouver un terme un peu moins m'as tu vu que "surdoué" et je crois me souvenir que j'avais imaginé le néologisme "altermens". Pour être franc, certains ont trouvé mieux... What a Face

Spoiler:

Par tous les saints ! je viens de réaliser avec horreur que moi qui ne cesse de parler de solitude et qui suis sur le sujet à la limite de la vantardise, je n'arrête pas de jacter ! Shocked

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 8:33

Spoiler:
Depuis quand la solitude signifie se taire ? Smile Tu n'entend pas tout le bruit que tu fais dans ton propre esprit lorsque tu es seul ??? Les palabres interminables et les disputes tout verbe dehors ... (avec heureusement quelques moment d'accalmie). Ici tu discute en silence, ça ne dois pas briser ta solitude (ou si tu as cette impression, c'est une illusion) Wink

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 9:12

Tu as raison. Même si je n'écrivais pas ici, j'écrirais quand même. Même si je n'avais pas d'interlocuteurs, je m'en inventerais, et même si je n'avais pas de lecteurs, je serais mon propre critique. Et d'ailleurs, c'est bien pour cela que je ne me sens jamais seul !

La solitude et la liberté sont amantes. Leurs amours sont sapphiques. Elles se dissimulent sous une alcôve dans le clair-obscur pour jouir l'une de l'autre, loin du qu'en dira t-on d'une société revèche et rigide. Jamais elles ne s'ennuient, chacune étant comme le Narcisse de l'autre. Toute vie profonde alors réclamerait-elle la clandestinité ? Ne conçoit-on pas seulement dans le secret ? Alors oui le génie, que sa solitude soit matérielle ou entretenue au creux de l'athanor inaccessible de son fors intérieur malgré la bourdonnante présence d'autrui, demeure seul avec ses mystères, seul avec ses observations, seul avec l'acuité de cette pensée qui ne cesse de parfaire son intuition, de polir sa perle, de continuer incessament son œuvre.

Jhaal j'aime assez le contraste de nos avatars... Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 9:20

Il faut bien des avantages à ce qu'on ai le cerveau un peu flingué hein ! hahaha ! Wink

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 10:09

"Vous pouvez le constater tous les jours: si un dîner réunit cinq personnes intelligentes et un imbécile, la conversation tombe toujours au niveau de l'imbécile". Jean Amadou.
Va t'étonner après ça qu'on tende à une vie d'ermite ! Laughing

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 10:14

Bizarrement, c'est depuis que j'ai une vie "rurale", potentiellement isolée, que j'ai une vie sociale réellement épanouissante. Parce-que les personnes qui m'entourent sont choisies et ne me parasitent pas.
Je ne sais pas exactement si c'est lié à cet isolement et donc peut-être a une meilleure visibilité de mes besoins en matière sociale ou bien à une forme de maturité, une manière de mieux assumer mes impossibilités d'interaction.
Les personnes que je côtoie sont moins nombreuses, mais infiniment plus intéressants que mes fréquentations "forcées" parisiennes ...

Pour le coup, à découvert, au milieu des champs, on repère mieux l'imbécile et on peut ainsi mieux éviter de dîner en sa compagnie. Smile

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 10:24

On ne dira jamais assez les bienfaits d'une vie champêtre par comparaison aux méfaits d'une vie urbaine. (C'est purement idéologique, mais j'assume.)

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 10:30

C'est peut-être idéologique, mais je ne vais pas pousser des cris d'orfraie étant donné que je suis parfaitement d'accord.
J'ai vécu pendant 24 ans à paris ou sa région, tout en percevant que je n'était pas fait pour ça ... et plus globalement que personne en réalité n'était fait pour ça.
ça crée une incroyable dépendance aux autres en même temps que (paradoxalement) des liens distendus.
Nous ne sommes pas fait pour vivre en troupeaux ... un troupeau ne devrait d'ailleurs pas être sédentaire sous peine d'épuiser les ressources.
Tout au plus, nous pouvons fonctionner en tribus.
Les grandes cités ont un fonctionnement qui n'est humainement pas optimal.

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 10:40

C'est rien de le dire...Personnellement, j'ai peur en milieu urbain ! What a Face Une promenade dans les campagnes d'ici réconcilierait n'importe qui avec la vie et avec lui-même, tellement il y a de beauté, de pureté, de fraîcheur à respirer. Sans aller jusqu'aux songeries masturbatoires des "rêveries d'un promeneur solitaire" renouer avec soi dans l'intimité de la nature est l'un de ces luxes qui n'a pas de prix. Je n'ai pas le permis, mais mon épouse l'a, et quand elle est là, nous allons allonger le pas au mont Meygal, et il y a quelque chose de béni dans cette solitude forestière parmi les rhombes du soleil et les trilles des oiseaux dans les clairières...On pense différemment quand on vit à l'écart de l'agitation, la durée est conçue autrement, les relations avec les autres le monde et soi-même en sont modifiées et j'incline à penser que les décisions prises sont plus sages. Quand je vois que les hommes politiques sont constamment entrain de marcher et de bavasser en troupeaux serrés, écrasés entre les fans, les collaborateurs et les gardes du corps, je me dis qu'il ne faut pas s'étonner que la moitié, pour être gentil, de leurs décisions finissent par un échec...

Solitude = concentration. Concentration = profondeur. Profondeur = acuité. Profondeur + acuité = sagesse.
Ça me rappelle une musique qui colle à ce que je cherche à exprimer:


Bonne balade ! Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 10:58

Dormir dans les bois seul aussi, c'est très fondateur.
Et aux beau jours, après une journée de boulot aller se baigner nu dans un lac un peu secret, au milieu des arbres. Pas un bruit que celui de l'eau.
Voilà les moyens de savoir qui on est.
la présence sourde des autres peut très vite parasiter la conscience de sois. En tout cas, elle m'a longtemps beaucoup perturbé.
Tiens, je vois d'ailleurs qu'on habite chacun d'un coté du massif central.

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 11:05

Décidément nous allons fonder un parti néo-agrarien... mais je me demande quelles sont ses chances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 11:13

Quoi qu'il en soit, il y a une chose qui tend à démontrer que finalement mon choix de vie est valable, c'est l'état du monde... What a Face

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 11:15

Détrompes toi, c'est peut-être parce-que tu t'es mis à l'écart que tout part à veau l'eau. rabbit

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 11:16

J'ignorais posséder un tel pouvoir ! king
Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 18:25

http://www.ted.com/talks/lang/fr/elizabeth_gilbert_on_genius.html

Un bien joli propos sur le génie.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 19:17

Fata Morgana a écrit:
http://www.ted.com/talks/lang/fr/elizabeth_gilbert_on_genius.html

Un bien joli propos sur le génie.

Oh oui, un bien joli propos !!
Ça me parle complètement. J'ai entendu ces discours sur la peur et l'angoisse de créer. on me l'a servi à l'envie quand j'étais plus jeune. Ensuite moins, mais on te le fait comprendre professionnellement.
Et puis cette histoire d'inspiration également ... ces temps-ci je la ressent de manière particulièrement prégnante.
J'ai deux muses quand ils s'agit de dessiner et d'écrire (c'est une démarche neuve pour moi d'allier les deux), et ça rejoint le sujet de ce fil d'ailleurs.
Ces deux muses sont L'amour donc pour ma part personnifié dans une femme.
Et justement l'isolement et le contact avec la nature, avec l'essence du monde en quelque sorte.
Il n'y a pour moi que deux choses qui soient profondément réelles (en dehors de moi même... en bon sollipsite) c'est le sentiment amoureux (avec ses bonheur et ses douleurs) et l'exaltation qu'on ressent lorsqu'on se sent en lien avec quelque chose d'essentiel et de naturel.
Là on trouve de quoi être créatif et de quoi être intelligent.

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Fata Morgana le Jeu 7 Fév 2013 - 19:36

Ce en quoi la vidéo est rassurante, c'est qu'elle sous-entend qu'on n'a pas à être un génie non-stop. Qu'il y a en réalité des coups de génie.
Et pour rejoindre le fil je me dis que la solitude choisie est peut-être une stratégie plus ou moins consciente pour que ce coup de génie puisse avoir lieu le cas échéant. Il s'agirait en somme d'en créer les conditions.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Jhaal le Jeu 7 Fév 2013 - 19:40

Exactement. Se rendre disponible. Se constituer en bon réceptacle, en bon creuset.
Rempli des autres et de leur parasitage incontrôlable, on est constamment sollicité et moins disposé à exceller dans ce qu'on sait faire.

Jhaal
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 41
Localisation : Limousin

http://www.moriniereart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 0:09

Pour compléter ce fil, la problématique ne résiderait elle pas dans une normalisation d'une perception qui ne pourrait être acceptée par certains individus.

Pour développer, la "schématisation" des contacts avec autrui représente une émergence d'une façon de communiquer déterminée.

Un "génie" s'intéresse t-il forcement à des domaines complexes?

L'existence n'est elle pas régit par un "libre arbitre" qui demeure un fondement dans la volonté de promouvoir ses choix tenant compte de l'existence. L'environnement est un élément conditionnant l'individu mais le refus de ce "cadre" permet d'envisager l'isolement.

L'intelligence supérieure témoigne t-elle de ce choix?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 1:15

Fusain a écrit:L'autre jour, sur le tchat, la conversation a roulé sur un grand mathématicien, un génie absolu, bien que j'en aie oublié le nom - six thèses à vingt ans, des travaux d'une importance considérable, et une vie de reclus, un refus de tous les honneurs et de l'argent qui va avec (refus de la médaille Fields et de son million de dollars).
Motif avancé par l'intéressé (je cite de mémoire et en substance, Hermocrates, auras-tu la citation exacte ?) : "j'ai les secrets du cosmos entre mes deux doigts, alors vos billets..."
Je pense que tu dois faire allusion à Grigori Perelman :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grigori_Perelman

De mémoire, il a résolu la conjecture de Poincaré en balançant sa solution à l'arrache et en open sur le site arxiv.org ^_^

Je ne pense pas que ce soit un mysanthrope, sans quoi il n'aurait pas partagé sa démonstration comme il l'a fait. Mais qu'il présente un dédain pour les institutions qui ont voulu le récompenser (moi j'aurais pris les thunes héhé) ; ça peut franchement se comprendre.

Moi qui ne suis pas spécialement surdoué, je souffre de la niaiserie ambiante dès que je sors de chez moi, alors imagine un "gros" cerveau... affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 2:52

Vivons nous tous avec la même perception de l'intelligence?

Si c'est le cas, notre libre arbitre est à remettre en cause, tout comme cette réalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:07

Diogène de Sinope a écrit:Vivons nous tous avec la même perception de l'intelligence?
Il faudrait déjà s'entendre sur une définition commune et claire de l'intelligence, ce qui n'est pas vraiment gagné Wink

Diogène de Sinope a écrit:Si c'est le cas, notre libre arbitre est à remettre en cause, tout comme cette réalité.
Je n'ai pas compris Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:14

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:24

Diogène de Sinope a écrit:Tant mieux, cela t'évitera d'être quelqu'un de fier dont l'égo gouverne, face a une personne qui a 150 de QI concernant l'un de tes messages que j'ai pu lire.
J'adore me faire rentrer dedans sur des forums par des inconnus à 3h du mat' ^^
Si tu as un problème avec ton ego, gère ça tout seul, ne me mêle pas dedans Wink
Bonne soirée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 3:33

- Hors sujet -


Dernière édition par Diogène de Sinope le Sam 9 Fév 2013 - 8:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence supérieure conduit-elle nécessairement à se retirer du monde ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum