Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Scarbo le Mar 14 Juil 2009, 23:45

Mais en même temps merde, quoi! de l'intellectualisation ou de l'émotion, je suis les deux. Si je dois avancer masqué ici, autant le faire dans la vraie vie...
Je ramasse mes sabots trop grands pour moi...

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Morgane le Mer 15 Juil 2009, 00:15

Mais bordel, Scarbo! Fous toi à poil! L'intellectualisation on l'a bouffée! Balance nous l'émotion maintenant!!! Tes sabots sont à la bonne taille, c'est juste que là tu fous des échasses en dessous!!!

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par soleil300 le Mer 15 Juil 2009, 00:38

Scarbo, t'inquiète pas, suis ton chemin, je te prends dans mes bras comme tu as fait avec ton pote hier (c'est beau, c'est balèze et c'est tellement puissant, et ça manque tellement des fois, même quand tout le monde est là pour toi de cette manière là, sauf la seule personne qui le fera jamais et qui pourtant aurait tellement le pouvoir de te faire aller mieux... le père, au hasard...).

Morgane, je me demande si tu peux exiger de Scarbo qu'il soit plus à poil qu'il ne l'est déjà (moi par contre, heu... nan, je blaguais... !), il vient à peine d'arriver.

Scarbo, sans savoir vraiment, je sais par où tu es passé, tu en as chié, tu peux continuer à nous parler, tu n'es pas seul.

Allez, je vote pour un Enauuurme Calin Collectif (hm, m'fait un peu peur, quand même...)

sunny

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Scarbo le Mer 15 Juil 2009, 09:20

Morgane a écrit:Mais bordel, Scarbo! Fous toi à poil! L'intellectualisation on l'a bouffée! Balance nous l'émotion maintenant!!! Tes sabots sont à la bonne taille, c'est juste que là tu fous des échasses en dessous!!!
J'ai peur, j'ai pas l'habitude; j'ai plus l'habitude, j'ai peur, je me cache, je n'existe pas, j'ai peur, je suis désolé, j'ai peur... Embarassed

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Morgane le Mer 15 Juil 2009, 09:24

Je sais Scarbo Like a Star @ heaven

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par éden le Mer 15 Juil 2009, 09:27

nos âmes tourmentées ont besoin de se libérer du poids qui les relis à la réalité. nous somme pure pensée ...

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par soleil300 le Mer 15 Juil 2009, 14:32

pure pensée, Eden ? ... tu crois vraiment ? ... pig

lol!

sunny

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Scarbo le Mer 15 Juil 2009, 18:13

Aujourd'hui, je me suis un peu baladé. Je vous avoue que je n'ai pas pu m'empêcher de réfléchir à ce "début de polémique". Je ne sais pas si ce qui me fascine le plus chez De Vinci, c'est la Joconde ou la conceptualisation du vol géostationnaire. Les deux me parlent... d'une manière différente. Tout dépendra du moment, certainement. J'ai la certitude, que si nous avions été un groupe de nouveaux membres à débarquer ensemble (va savoir pourquoi, le hasard peut-être), chargé d'un trop plein d'émotions et de créativité à partager, sur un forum de zèbres plus tournés vers une introspection "psycho-sociale", la réaction aurait été la même. "Légitime" et "illégitime" de la même manière.
Quand j'ai lu ce post la première fois, j'avoue que je l'ai pris un peu dans la gueule. Je me suis vite senti bien ici, effectivement, je me suis peut-être installé un peu vite Very Happy (et encore, vous avez échappé aux odeurs de barbecue, bande de veinards). Je me suis senti un peu "rejeté" après, me semble-t-il, avoir été accepté. C'est dur. Ce que j'appelle le syndrome "Gilles de Rais" (le premier tueur en série français "officiel", un des lieutenant de Jeanne D'arc, Vincent Cassel dans le film de Besson). Il faisait torturer des enfants par ses valets puis les pansait et en les réconfortant, les égorgeait). Les techniciens (Big Up ! Twisted Evil ) Parleront d'ascenseur émotionnel.
Bref, la pensée chemine... Nous sommes des gens raisonnables n'est-ce pas ? Je comprends cette angoisse de voir l'artillerie débarquer, je l'ai ressenti... dans d'autres circonstances mais je pense que je comprends vraiment... Nous avons aussi des émotions à partager, nous en avons déjà exprimé certaines... "Le jour le plus long" est passé.
C'est comme dans la vraie vie, finalement, de nouvelles rencontres provoquent des changements.
J'ai confiance en nous tous Very Happy

Scarbo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2009
Age : 39
Localisation : Liège (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Morgane le Mer 15 Juil 2009, 18:29

Nous sommes des gens raisonnables n'est-ce pas ?
Suspect Rolling Eyes scratch Shocked

Perso, "pulsionnable" me conviendrait mieux... Embarassed

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par JK le Mer 15 Juil 2009, 20:14

le forum est bien mort ce soir... Neutral

quelqu'un ne veut pas élaborer un pavé sur la consubstantialité de l'être à la désintégration positive de la conscience ? Morgane, non ? bounce

JK
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Morgane le Mer 15 Juil 2009, 20:25

Et non Jean Kader... Ce soir, le pavé, j'l'ai arrimé aux deux pieds et il pèse bien lourd Rolling Eyes Wink Désolée Embarassed

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

moi aussi je suis comme ça

Message par lancelot56 le Mer 15 Juil 2009, 20:38

tu as raison morgane,je fonctionne aussi comme toi et je prèfére de loin les échanges émotionnels et le tchat en direct car c'est beaucoup plus facile de faire passer des émotions dans une conversation en temps réel et aussi par des rencontres entre zèbres pour ceux qui en ont vraiment envie et surtout besoin car je pense que c'est une constante chez nous que de ressentir des gros moments de solitude.
Pour ma part, c'est souvent le soir et c'est dans ces moments la qu'on aimerait avoir une autre personne d'une grande sensibilité en face de soi mais c'est dommage que les membres de la communauté soient aussi dispersés dans toute la france car j'essaierais de provoquerb des rencontres entre zebres plus souvent! Rolling Eyes

lancelot56
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 35
Localisation : malestroit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par À trop vouloir en savoir le Jeu 16 Juil 2009, 02:31

Salut à tous…
Ce topic m'a un peu refroidi… je le répète, avant tout : je n'en veux à personne. C'est très bien que Morgane aie tirée la sonnette d'alarme et que les autres aient exprimé aussi leur inquiétude. Je vais néanmoins vous donner ma version des choses et mes raisons. Je viens donc ici pour clarifier 2 ou 3 petites choses malgré le fait que ça ne changera rien :

Je suis arrivé sur ce forum, le coeur rempli de rancoeurs, de questions, de tristesses, de blessures et d'émotions brûlantes qu'avec jamais personne je n'avais partagé… Ces émotions j'ai du mal à les extérioriser, à les expliquer, à en montrer l'ampleur des dégâts, même à ceux qui ont vécu la même chose ou d'autres expériences similaires mais aussi à mes proches… la raison en est simple : enfant, adulte, quand il m'arrivait de vouloir parler, partager tout ceci on me faisait nettement comprendre que ça n'intéressait pas, que c'était dans ma tête (en même temps c'est pas faux…), le fruit de mon imagination, que tout le monde s'en tamponnait le coquillard avec une poile à faire frire les marrons. Même là encore où je sais que je suis en sécurité, j'ai du mal à extérioriser tout ça. Parce que je vois ça comme étant quelque chose de mal, d'illogique pour et de moi, même ici, même virtuellement, caché derrière un écran et à des kilomètres de vous! Pas de fausse pudeur à l'horizon. Donc je ne pense pas être de ceux qui étaleront leur émotivité, qui s'extasieront sur ce que vous vous extasiez tout simplement parce que je ne sais pas le dire, je ne sais même pas (au sens propre du terme) si j'en ai envie car ça me paraît tellement loin…

Alors je me pointe ici avec le besoin de comprendre, le besoin de légitimiser mon existence et peut être un jour une place chez les miens (ce ne sont pas des blagues, je suis vu/traité comme un intrus chez moi) par l'accès à des réponses issues de points de comparaison qu'ici seulement, il me semble je pourrais obtenir et utiliser pour, un jour, m'affirmer.

Si la vie (vieille catin sournoise) m'a appris quelque chose, c'est bien que mes "petits problèmes", tout le monde s'en branle royalement. Faux ou pas, c'est comme une habitude dès que je suis sur le point de lâcher la moindre chose ("lâcher prise" semble être votre terme pour cela), un réflexe conditionné. J'ai éprouvé le besoin de me construire tout de même et la nature équilibrant toujours les choses (je la retiens celle là tiens!), j'ai compensé (je pense) par le besoin d'analyser, comprendre, classer, synthétiser quiconque ou quoi que ce soit dans mon environnement pour me situer dans celui-ci. J'ai l'impression d'être une véritable usine.

Bref (on va faire court, car je déteste m'attarder sur mes posts et celui-ci après relecture commence à peser lourd…), il y a cependant 2 choses que je ne veux pas ici :
- Gêner un zèbre par mon attitude, ET SURTOUT s'il s'agit d'une personne qui en a chié des ronds de chapeaux tout autant que moi voire peut être plus. Cet endroit est un havre de paix, le seul et le dernier de vos retranchements. Je ne dois décemment pas faire de vagues contraires à la navigation de quiconque à travers ces eaux limpides (enfin quoi : c'est chiant un mec qui plonge sous votre nez quand vous nagez non? Haha! …ahem).
- La 2ème était de justifier ma place ici : par la simple présence de ces lignes, le simple fait de clarifier ma situation, de demander une sorte de place auprès de vous (en quelque sorte) est en soi une manière de le faire, comme une demande intrinsèque, une justification. J'aurais voulu qu'une fois, une seule putain de fois bordel, que les choses se soient passées naturellement, sans masque, sans rires et sans flingue (comprendra qui pourra : cf le myspace de "mauvaise graine"), qu'elles aient coulées sans remous. Pari perdu pour moi.

Il se peut aussi et enfin que je sois un con fini et que pour le coup, le problème soit tout autre. En ce cas, ne regrettons rien!

Merci Morgane, Éden de votre sincérité, merci pour la chambre aussi! Mais j'ai peur d'être de trop malgré notre bonne volonté… ce forum me tient beaucoup à coeur et je pense que je vais voir du mal à m'en défaire…
Vous allez me manquer, je crois que je vous aime tous mais il ne faut pas le dire trop fort…

À trop vouloir en savoir
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 152
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

http://www.knorweb.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par mariel1978 le Jeu 16 Juil 2009, 03:41

Pourquoi choisir entre émotivité et intellectualisation?
Pourquoi ne pas concilier les deux?
Le forum ne perdra pas son côté "nous pouvons parler ici" en gagnant un côté "débat intellectuel sur certaines réaction émotionnelles"...
De mon côté, il gagne de mon intérêt car j'avais peur de ne plus rien avoir à dire une fois mes trippes complètement sorties sur la table (ouh là, l'image!)

Personnellement, j'ai BESOIN des deux.
J'étale mes émotions tout comme je les intellectualise.
Moi je suis comme Scabo qui apprécie à la fois l'émotivité et l'ingéniosité de Da Vinci...

Morgane, tu l'as dit toi-même, tu avais besoin de dire ta pensée pour répondre à ton objectif d'authenticité. Tu le savais, c'était du direct droit bien planté et ça fait mal. Même moi, qui ai donné dans l'émotion mais qui a aussi pris un malin plaisir à tomber du côté intellectualisation, je me suis sentie mal... alors, j'ai mal pour ceux qui étaient visés. Ça c'est mon problème par contre Razz

Où sont passés "la générosité-l'écoute-le don de soi-la simplicité-la joie-les douleurs" brutes... datant des prémisses de ce feu de camp collectif?

Mais ils sont encore là!
Laissons le temps, chacun sa façon de le faire...

Et ce forum est ouvert... il y aura des nouveaux, tout le temps... et à chaque fois nous les regarderons comme ils nous regardent et en pensant la même chose: "puis-je faire confiance?"

Suspect

Euh "Big up" Scabo et David Twisted Evil
C'est presque du procesus d'initiation ça!!!

mariel1978
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Morgane le Jeu 16 Juil 2009, 05:32

Voilà... Sans vous en douter, ou pas tout à fait, vous avez composez la symphonie que j'espérais en écrivant ces mots de lave... J'ai planté une graine en rêvant de voir éclore quelques fleurs et c'est un véritable oasis qui jaillit sous mes yeux... Cette magie là vient justifier, à mes yeux, la seule raison de ma présence parmi vous, et ce, même si cette magie là, vous ne la devez qu'à vous-même.

Je voulais juste vous dire que souvent, "aimer", c'est savoir faire "souffrance à l'endroit pile où ça fait mal"... C'est parfois donner l'illusion de frapper, pour juste tenter d'atteindre la source des larmes... Celles qui font de nous ce que nous sommes, des êtres qui s'offrent et se donnent sans limite! Je ne sais pas pourquoi, mais je savais qu'ici, exactement ici, vous vous "donneriez", d'une façon ou d'une autre... A votre façon. Comme une forêt qui pousserait sur terre brûlée, plus belle, plus forte, plus puissante... Et, pour une fois, je pense que je ne me suis pas trompée... J'espère que je ne me suis pas trompée. Merci à chacun de vous pour ce trésor-de-vous!

Pour moi, le voyage en zébritude s'arrête là. Bonne expédition, petit troupeau, et garde tes yeux-palpitations grands ouverts sur chacun de tes reflets. Prends soin de chacun des tiens, unique et irremplaçable... Inespéré et merveilleux! Like a Star @ heaven

Edit: Et je reste bordel de rond de chapeaux!!!!


Dernière édition par Morgane le Jeu 16 Juil 2009, 19:09, édité 1 fois

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Dilbert le Jeu 16 Juil 2009, 06:52

Il y a aussi une autre solution...

JeanKader a évoqué le forum laviesurmars.com
Pourquoi ne pas se diriger vers l'un ou l'autre des forums en fonction de son humeur.

Si j'ai envie de pleurer sur mon sort, je vais sur zebrascrossing.free.fr
Si j'ai envie de masturbation intellectuelle, je vais sur laviesurmars.com

Laughing

(Je précise que les termes employés sont Razz , je suis d'humeur badine ce matin...)
(Mais l'idée est sérieuse par contre)

Dilbert
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 38
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Syïlis le Jeu 16 Juil 2009, 08:44

David ! Atves ! Ne t'en vas pas ! Pourquoi personne ne réagit ?! Est-ce que j'ai mal lu, mal compris ?!

Moi quand je lis ça "Vous allez me manquer, je crois que je vous aime tous mais il ne faut pas le dire trop fort… " ça me touche, ça me pique le cœur et j'ai envi de montrer à quel point cela me fait rayonner ! Le seul problème que nous avons en ce moment vis à vis du forum c'est que c'est virtuel ! Même les cas de rationalité aggravée cachent une sensibilité ! Les conversations les plus froides cachent des explosions de joies et de peines et nous ne devons pas nous renier les uns les autres au contraire ! Si quelqu'un cherche le réconfort pour pouvoir peut être confier ses pires échardes, je veux être là c'est pour ça que je suis là même. Le plus important c'est que nous fassions attention à ne pas nous crever le cœur les uns les autres par un trop plein de rationnel ou en essayant d'arracher aux plus rétifs des aveux douloureux qui pourraient prouver l'existence d'une sensibilité. A mon sens ce qu'il faut surtout c'est de l'écoute, nous ne devrions pas avoir honte de faire part de nos émotions (pour ceux qui arrivent à les exprimer).
Je me suis emportée, ça à l'air un peu vide mais tant pis, j'assume.


Je voudrais vous rencontrer.

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par soleil300 le Jeu 16 Juil 2009, 09:33

Synda, c'est au contraire tout à fait plein ce que tu dis. C'est même de l'excellent ciment.

Atves, tu ne pars pas, s't'euplé... allez, "reste !" (citation !) ("ET" alien )

Morgane aussi, bon sang, arrêtez, vous nous faîtes marcher là, restez, on va devenir quoi sans vous, sans déc' ?!!!

Sad Sad Sad Sad Sad

(j'vais r'mettre mon nuage gris, avec des éclairs, même, si vous n'avouez pas tout de suite que c'était un mouvement d'humeur passager ...)

allez... s'il vous plaît... sérieusement !

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par mariel1978 le Jeu 16 Juil 2009, 13:06

Syïlis a écrit:David ! Atves ! Ne t'en vas pas ! Pourquoi personne ne réagit ?! Est-ce que j'ai mal lu, mal compris ?!
(...)
Le plus important c'est que nous fassions attention à ne pas nous crever le cœur les uns les autres par un trop plein de rationnel ou en essayant d'arracher aux plus rétifs des aveux douloureux qui pourraient prouver l'existence d'une sensibilité.

Voilà! Syilis, tu as tout dit.
Je voufrais mettre une vague de sentiments... Mais ce matin, je suis rationnelle... on dirait que le coeur est en congé.
Je crois que je lui en ai beaucoup demandé dans le dernier mois, il commence à ressentir un poids.

mariel1978
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par soleil300 le Jeu 16 Juil 2009, 13:10

Et si c'était tout simplement "normal" (l'effet "holidays" ?...)

soleil300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 49
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'ennui s'installe là où il est sensé ne pas avoir sa place...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum