Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Message par Ciloo le Jeu 31 Jan 2013 - 10:04

Bonjour par ici,

Jme présente, je m'appelle Henri...
Ah, non, c'est pas ça Razz

Alors, moi, c'est Ciloo, bientôt 30 ans et pas toutes mes dents (par contre, je suis vaccinée !).
Je suis en pleine psychothérapie depuis 4 mois, pour cause de dépression et presque burn-out professionnel, et il y a qq semaines de ça, ma psychologue m'a instillé un doute...
Elle a semé une graine dans mon cerveau torturé...
Serais-je un zèbre ?
La graine à commencé à germer, j'ai commencé à chercher ce que sont ces adultes surdoués...
J'ai acheté des bouquins, surfé sur pas mal de sites, retrouvé dans des témoignages, mais pas tous... scratch
Et me voilà sur ce forum Shocked Embarassed

Je n'ai pas encore été testé, mais j'ai pris la décision de le faire, je suis juste entrain d'essayer de trouver un praticien qui teste les adultes en Suisse, ou à Lyon, mes parents habitant en région Lyonnaise...
(j'ai trouvé qqun en Suisse, mais qui ne prend plus de nouveau rendez-vous qu'en mai, le délai me parait long...)

Bref...

Me voilà...



Ciloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 33
Localisation : Ici, ou ailleurs, le monde est si vaste...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Message par Invité le Jeu 31 Jan 2013 - 17:16

bienvenue, bonnes découvertes sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Message par zovi le Jeu 31 Jan 2013 - 17:19

bienvenue Ciloo Smile

zovi
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Message par Thib' le Ven 1 Fév 2013 - 3:16

Ciloo a écrit:J'ai acheté des bouquins, surfé sur pas mal de sites, retrouvé dans des témoignages, mais pas tous... scratch
Je voulais juste rebondir sur cette phrase.
Tout d'abord, les deux livres qui font référence sont celui de J Fiaud-Sacchin ("Trop intelligent pour être heureux") et celui de Monique de Kermadec ("L'adulte surdoué - Apprendre à faire simple quand on est compliqué"). Les deux ouvrages disent la même chose...mais différemment. Complètement différent, un ouvrage (pas théorique pour deux sous) de conseils voire de méthodologie très pratique ("Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués") de Béatrice Millêtre.

Je voulais rebondir exactement sur ton "je me suis retrouvé dans des témoignages, mais pas tous...".
Ce qui est mal expliqué dans les livres, c'est qu'il existe des profils différents de Zèbres. Exactement, il y a différents caractéristiques (positives ou négatives, enrichissantes ou invalidantes selon le contexte) mais on ne les a pas forcément toutes. Loin de là.
Deux exemples.
Tout d'abord l'empathie.
Apparemment tous les zèbres ont une sensibilité bien réelle mais selon des modalités très différentes. Et chez certains, cette sensibilité se manifeste, entre autres, par cette intuition "l'autre en face de moi est mal-à-l'aise et je l'entends voire je le ressens voire cela me submerge". Pour d'autres, la sensibilité ne passe pas forcément par l'empathie mais juste l'envie d'alterner le travail intense et/ou des moments d'excitation entre amis avec des grands moments de solitude.
Certains pourraient dire : "Pas la peine d'être zèbre pour ça !". Oui mais c'est plus marqué et c'est un mode de fonctionnement.

Second exemple plus concret et qui m'est personnel : "Les zèbres adorent lire et depuis l'enfance".
Moi, je n'ai jamais aimé lire même si j'ai réussi à me plier à cet exercice pour les études.
Quand je lis un mot, cela m'évoque un concept qui me rappelle un souvenir qui réveille une émotion (un fou rire, un embarras).
Très vite, je pars ailleurs et cela me demande beaucoup de concentration au début d'un roman. Là-dessus, je veux me rappeler de tout dans le roman donc je reviens vite en arrière pour me rappeler le dialogue entre tel et tel personnage.
Et quand je suis allé à une rencontre de zèbres, j'en ai parlé et un homme m'a dit avoir le même problème tandis que la jeune femme
à côté disait rencontrer un problème pour regarder une séquence vidéo, même courte.

Ces deux exemples sont du domaine de l'inné (on est né comme ça et éventuellement le contexte familial et/ou notre histoire l'ont accentué). Mais tu peux aussi te reconnaître ou pas dans les témoignages du style "Je me suis toujours ennuyé à l'école" ou "A l'école, je n'avais pas de copains". Personnellement, j'aimais bien l'école et je ne m'y ennuyais pas plus que ça. Mais j'avais effectivement l'impression de comprendre naturellement ce que d'autres semblaient ramer pour comprendre. "Les surdoués ont un sens de l'humour très aiguisé" Là, je coche trois cases pour moi mais il y a sûrement des zèbres cyniques qui n'extériorisent pas leur trouvailles d'associations d'idées.

Quant au test...il faut ne pas être stressé ce jour-là (sinon cela fausse les résultats, paraît-il).
Pour être franc, j'avais été diagnostiqué surdoué étant enfant mais j'ai voulu passer le test étant adulte (en 2005).
Une psychologue de 25 ans qui sous-traitait pour une autre, qui était elle homologuée.
Sympa la fille mais dans l'entretien préalable, j'ai vu à son regard qu'elle n'y croyait pas trop quand j'ai dit...que je ne m'étais pas ennuyé à l'école. Du coup (= ma sensibilité m'a dit "ne la déçois pas, n'en fais pas trop"), un score pas médiocre mais pas hors du commun (entre 120 et 130). Par ailleurs, c'était une période un peu difficile pour moi.

Bon, bref, à l'époque, je passe à autre chose, même si en parallèle, je venais de plus en plus conscient que je n'étais pas comme tout le monde. Je trouve notamment souvent les gens affreusement naïfs (le fruit d'une histoire aussi). Puis en décembre 2008, je tombe sur le livre "Trop intelligent pour être heureux". D'autres zèbres te diront qu'ils l'ont lu d'une traite tellement ils se sont reconnus et donc se sont passionnés pour le sujet. Pour moi, c'était presque le contraire : j'en lisais cinq ou dix pages et subitement : "STOP ! C'est trop douloureux tellement c'est moi." Une autre zèbre à une réunion m'a dit avoir connu une phase analogue : qu'après s'être reconnue, elle avait un rejet du type : "Mais c'est un hasard tout ça ! C'est parce que je suis fille unique que j'ai toujours eu cette personnalité impatiente qui ne supporte pas l'ennui."

Comme tu vois, c'est une histoire qui est loin d'être droite. Axelle Red dit dans une chanson : "Mais les livres jamais ne livrent la réponse" (in "La Réponse", album "Toujours moi"). Je serai moins catégorique (elle faisait juste un jeu de mot livre/livrer...). Les livres cités donnent des indications utiles, des témoignages, des tranches de vie très diverses. Mais il n'y aura jamais de livre sur toi et ton cas personnel donc tu peux être déçu en refermant un tel livre.

En tout cas, je t"encourage dans ta démarche et ton questionnement.
Béatrice Millêtre dans l'ouvrage cité plus haut est partisane du : "Travailler, travailler, travailler (= consulter, compiler, écrire, créer, travailler sur un projet) PUIS mettre de côté le projet et laisser reposer. Revenir après cette pause (deux heures, trois jours, une semaine, que sais-je, tout dépend du projet) puis reprendre là où on a laissé." Cette méthode laisse émerger des réponses qui ont germé en toile de fond.

Bon courage

Thibaut

PS : Mais je parle, je parle...qu'en pensent les autres zèbres du fait de se reconnaître ou pas dans les témoignages ?

Thib'
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 16/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Message par Ciloo le Lun 4 Fév 2013 - 14:47

Merci à tous pour votre accueil,

et merci spécial à Thib pour ton post très interessant.
Je suis entrain de lire le livre de Monique Kermadec, et le prochain sur ma table de chevet est celui de Jeanne Siaud-Facchin.
Donc je n'en suis qu'au début de l'exploration de cette piste.
J'ai récemment fait une analyse graphologique dans le but d'alimenter une recherche de mon "moi" propre. Il semblerait que je sois potentiellement une zèbre caméléon...
Et la graphologue était impressionnée par l'hypersensibilité et la facilité d'adaptation qui ressortait de mon écriture.
Elle me disait (c'est un membre de ma famille) que mon écriture criait au lieu de parler.
Donc, elle, elle pense qu'il serait en effet très intéressant d'aller plus loin...

Par exmple, je me retrouve dans l'empathie, mais aimer lire... Pas depuis toute petite... Exclamation

Enfin...
Je n'en suis qu'au tout début...
Biensur, je passe par des phases "C'est tout moi" et des phases "Non, ce n'est pas possible, douée, peut-être mais pas HP, c'est pas moi"
et c'est ça qui est dur je pense...

En plus de me faire profondément Ch**** dans mon boulot No

Bon, allez...

Trève de bavardage !

Mais merci encore !!

Ciloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 33
Localisation : Ici, ou ailleurs, le monde est si vaste...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hum Hum... Heu... Bonjour ?!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum