comme on dit par chez moi "Hello World'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comme on dit par chez moi "Hello World'

Message par ZebraBonzai le Lun 28 Jan 2013 - 2:25

Salut à toutes et à tous,

Je suis un homme de 34 ans sur Bordeaux.

Pour mon historique rapide je dirais :

Bien que sachant au fond de moi et depuis tout petit que je suis zèbre, j'ai passé mon temps à contester les résultats des tests et l'avis des professionnels. En effet, je me disais non mais ils sont malades.. Leurs trucs déconnent plein tubes.

Il est vrai que dès tout petit, je fonctionnais différemment, je cherchais la compagnie des adultes. On m'a sorti de nombreuses fois "il a des capacités" ou "il comprend vite" ... mais je m'ennuyais en cours. Bon ça va ton équation avec une inconnue j'ai compris ... super on change les chiffres mais c'est là même chose ... pff aucun intérêt ton bignou. Montres moi du neuf, je veux passer à autre chose.

Plus tard, je programmais ma calculatrice pour résoudre les sujets de math, physique chimie à ma place. Je pris tous les sujets, tout mixé et en fonction des données du sujet, les programmes en déduisaient les questions posées donc les réponses à donner ... il n'y avait plus qu'à recopier y compris les schémas. Ce fût une bataille avec les profs qui voulaient que je note les cours..à qui je répondais, l’important est que j'ai compris le cours et que je sache l'appliquer vrai ? Parfait, si je suis capable de l'expliquer à une machine c'est que j'ai compris et que je sais faire non ? après que je le fasse moi même n’a aucun intérêt, la machine ira plus vite et elle est plus fiable. Donc j'ai pas besoin de noter le cours. Bref, scolarité sans problème : effort minimum histoire de passer à autre chose. Dès que j'ai pu j'ai fait mes propres recherches ... Forcement, quand je demandais aux professeurs, leurs réponses étaient : ce n'est pas au programme de cette année. C'est bon j'ai compris, alors j' appris par moi-même.

L’autorité globalement, j’ai du mal. Ou plutôt lorsque l’autorité énonce une connerie, je ne peux m’empêcher de donner mon avis… et cela est plutôt mal perçu. Alors qu'on se fout bien de savoir qui a une bonne idée et d’où elle vient.. Puisqu'elle est bonne, on la garde et c'est tout ! C’est pourtant simple. Disons que j’ai une vision neutre et sans jugement. Nous sommes humain et je me moque de qui est la personne en face et d’où elle vient : si elle se trompe, ne prend pas conscience qu'elle gêne les autres, elle se prend généralement mon avis motivé en cash. Et étonnamment, c’est pas bien pris mais je n’ai jamais eu de problème vu que mes remarques sont positives et justifiées. Je sais bien que je dérange. Il est vrai que les règles sociales et les convenances quand elles n’ont pas de sens, j’ai tendance à ne pas m’embarrasser … du moins en cas de besoin, je les bouge sans problème étonnant l'entourage qui tente bien souvent de me faire taire.

Ne tenant pas compte de tests et autre, j’ai réfléchi, analysé des situations, réactions, et tirés mes conclusions. Forcément j'observe beaucoup et mémorise très bien. J’ai souvent choisi des méthodes trash et extrêmes pour mes expérimentations. Globalement, mon principe et de tester pour savoir ce que cela fait mais aussi pour avoir un avis et pour dire si j’aime ou pas.

La quête de perfection, oui je connais. C’est l’axe que j’ai choisi de suivre à 3 ans. L’expérience m’a montré –bien que je le savais – que c’est illusoire et éphémère. Bien que le monde moderne demande la perfection, les autres ont généralement un niveau bien inférieur à ma vision de ce qu'elle est. Bref, je compose.. Parfois je passe en mode perfection histoire d’avoir l’illusion de contrôler, d’autre fois j’arrête de me prendre la tête vu que le niveau faible pour moi est "super bien" pour les autres.

Globalement, les autres me gonflent et je cherche la compagnie de plus âgés que moi. Les discussions et centre d’intérêts de ceux mon âge me saoulent. Leurs problèmes m’apparaissent comme évidant mais ils n’écoutent pas quand je donne la solution. Non ils leurs faut se galérer par eux même avant de revenir illuminés en me disant : J’ai trouvé la solution. Super j’ai résolu ton puzzle intellectuellement depuis trente ans et tu viens de trouver. Je ne porte pour autant pas de jugement sur les autres mais le décalage me sautait aux yeux. Bilan je donnais à voir qu'une partie de moi sans quoi soit les autres ne me croyaient pas, soit me voyaient comme un illuminé. Donc principe simple, pour vivre heureux vivons cachés.
En parallèle, je posais des problèmes à autrui car aucune étiquette classique ne m’allait. Or tout doit rentrer dans une case. J’ai essayé de rentrer dans une serrure ronde, mais j’étais ovale. Alors j’ai testé une serrure carrée, en étoile etc. Bon ce n’était pas satisfaisant. Oh, certes je rentrais mais au prix de nombreuse contorsions douloureuses. Quelque soit le thème, je ne rentrais pas dans les boites. Puis j’en ai eu marre après avoir tout testé, j’ai accepté de ne pas rentrer dans les cases préétablies. Je me suis alors puérilement amusé à brouiller les pistes. En effet, que je pose un problème à quelqu'un je le comprends. Par contre, que la personne ne cherche pas à me connaître et me colle une étiquette arbitrairement, je ne peux pas l’accepter. Et donc je vais systématiquement à l’opposé qui est aussi une partie de se que je suis. Par exemple, lorsque l'on dit de moi :c’est quelqu'un de calme. Bien j’extériorise ma colère. Il est hétéro, bien j’envoi des signes gay. Il est gay, hop retour à l’hétéro. Il est à droite … hop et non à gauche. Bref vous aurez compris le principe.

Donc oui j’ai des facilités dans certains domaines. Mais quand j’en ai parlé on m’a vu style comme un génie et toujours la même rengaine : tu as trop de chance, tu dois me voir comme un imbécile alors… ou quels sont les chiffres du loto ?
Ils ne captent pas qu'en contre partie certaines facultés sont atrophiées. Je ne suis pas un surhomme, simplement j’ai un bonus sur une partie. Ma vision est qu'à la naissance un même volume de don est disponible pour tous les individus. Généralement, ce volume se reparti de façon plus ou moins homogène sur les différentes qualités que l’on reconnaît à un être humain. Dans mon cas, la répartition n’est pas équitable. Donc sur certains domaines, je suis très à l’aise, sur d’autre pourtant tout simples, je suis une buse. Et cela m’énerve car intellectuellement c’est tout con mais je merde lamentablement. Par exemple, sur la gestion de mon émotionnel, qui est en soit tout simple et pourtant me fout la merde sauf si je s’isole par dissociation afin qu'il ne perturbe pas mon raisonnement pour le reprendre par la suite. Idem pour la vie sociale dont j’ai à la fois besoin et qui me saoule vite. L’écriture manuscrite, c’est un cauchemar, je me crispe, ça sort en gribouillis. Je suis vidé alors que j’ai écris trois pauvres mots et mal en plus.

Bref, tout ceci pour en venir à samedi soir dernier où j’étais en train de faire une nouvelle expérience en mode trash, mais peu importe. J’ai fait la rencontre d’un zèbre Loïc. Mon expérience fut interrompue par un élément extérieur. Loïc me dit alors quelque mots m'informant qu'il savait comment je fonctionne. Étonné et curieux, je l'ai laissé faire ses preuves et démontrer se qu'il avançait. Il m’expliqua par la suite son parcours de zèbre et me dit que nous n'étions pas seuls et notamment me donna l’adresse de ce site. Donc dimanche, je suis venu ici. Et là, j’ai eu un grand sentiment de liberté, une bouffée d’oxygène. Des pages et des pages qui décrivaient mon fonctionnement, comme si quelqu'un écrivait un livre sur moi. Les conclusions auxquelles j’étais arrivé seul avec le temps … tout était là !! Yes enfin une zone où je peux être moi et sans filtre !

J’ai enfin une réponse que je cherchais, bien que cela me défrise : leurs stupides tests sont exacts, je suis un zèbre !

Et bien croyais moi si vous voulez, cela me fait bien plaisir et me permet de comprendre pas mal de points isolés que j’avais identifiés sur mon fonctionnement sans trouver de cohérence ni de liens logique entre eux.

En soit rien de nouveau sous le soleil, sauf que je ne suis plus seul et cela est une belle découverte !

Merci à tous pour vos partages et content d’être -enfin- des votre.

ZebraBonzai

ZebraBonzai
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 38
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: comme on dit par chez moi "Hello World'

Message par TooManyNamesAlready le Lun 28 Jan 2013 - 15:04

ZebraBonzai a écrit:

Et bien croyais moi si vous voulez, cela me fait bien plaisir et me permet de comprendre pas mal de points isolés que j’avais identifiés sur mon fonctionnement sans trouver de cohérence ni de liens logique entre eux.

En soit rien de nouveau sous le soleil, sauf que je ne suis plus seul et cela est une belle découverte !

ZebraBonzai

MMMmmmh, tiens si je faisais l'expérience de ne pas te croire bien que je le veuille ? Wink

Très belle présentation, merci de ton témoignage, bienvenue.

Quelle est l'expérience qui maintenant s'ouvre devant toi ? (je suppose qu'il y a une découverte dans la découverte-même... il y aurait autre chose qui parle dans la découverte d'être zèbre, de ne plus être seul. C'est la joie ? Tiens c'est quoi votre expérience de la joie, les zèbres?)

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: comme on dit par chez moi "Hello World'

Message par Invité le Lun 28 Jan 2013 - 19:38

bienvenue sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comme on dit par chez moi "Hello World'

Message par ZebraBonzai le Lun 28 Jan 2013 - 19:59

Bonsoir,

Merci pour vos messages.

En effet TooManyNamesAlready, je vis une sorte d'effet papillon intérieur ...

Il me semble avoir fait un tout petit effort (au moment où j'étais près) et cela génère un tsunami positif intérieur.

L'acceptation de ma condition m'a permis d'assembler les différentes pièces du puzzle que j'avais décortiquées et analysées dans tous les sens sans leurs trouver de liens et de cohérences.

Il s'en suit par exemple que ma relation aux autre est totalement transformée : simplifiée, fluidifiée.

J'ai la sensation d'être au premier plan de moi-même et non en tache de fond.

Je vois clair, non pendant quelques instants mais en permanence ... cela change ...

En résumé, je me sens vivant et moi-même ... c'est cool Very Happy

Je connaissais la réponse depuis le début, et bien qu'étant convaincu de l'importance de l'acceptation, je suis épaté par sa réelle puissance.

J'ai également le sentiment que je dois être vigilant car cela est tout neuf pour moi. J'ignore encore les limites de cet univers que je découvre. Il y a t-il des erreurs à ne pas commettre ? des pièges à éviter ?

Si vous avez des conseils, je suis preneur ...


ZebraBonzai
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 38
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: comme on dit par chez moi "Hello World'

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum