L'amitié__

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amitié__

Message par cramique le Sam 26 Jan 2013 - 12:33

Quelle est votre définition ?

J'ai le sentiment que pas mal de gens vivent leurs relations amicales comme des relations opportunistes. Besoin d'une présence => on appelle un ami, on sort avec ses amis, etc. Besoin de personne, nouveau petit copain, bébé, lassitude, etc => plus de nouvelles et coupage de pont. (Ou encore qu'on cherche juste une présence pour partager beuverie etc )

Conséquences pour moi : la déception, la perte d'envie de faire de nouvelles connaissances (enfin les connaissances restent au stade de connaissance justement), j'ouvre moins vite l'autre à mon univers, j'écoute moins, j'ai essayé d'être opportuniste moi-même mais sans succès (tant mieux au fond). Avant je souffrais beaucoup de ça mais là c'est devenu une prise de conscience du fonctionnement général de l'autre, et donc je m'attends à l'arrêt de la relation assez vite ; et donc je ne suis plus que déçue dans le pire des cas. Quoique encore un tout petit morceau de ma conscience doute parfois et se dit que c'est de ma faute parce que je manque de valeur.
Mais bon ça me freine dans mon désir de relationnel.

Mes meilleurs amis sont pour la plupart au loin donc nos échanges sont principalement virtuels, ce qui est frustrant pour moi car j'aime la présence physique.

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Adyloo le Dim 27 Jan 2013 - 16:33

Ma définition de l'amitié rejoint énormément celle de l'amour, elles se confondent d'ailleurs carrément en fait.

C'est à dire ; connaitre suffisamment la personne pour être en mesure de TOUT lui pardonner, y compris ses erreurs et ses fautes, ses demandes comme ses absences.

Adyloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 29
Localisation : 91

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par cramique le Lun 28 Jan 2013 - 10:16

Et tes amis en font ils autant pour toi ?

J'ai compris que
J'attends de trop en attendant
-un échange équilibré
-des signes de vie pas trop éloignés dans le temps et partager des moments de vie (je veux dire par là que le tél ou le mail c'est bien mais rien de tel que l'irl)

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par kataiyai le Mar 29 Jan 2013 - 1:08

Conséquences pour moi : la déception, la perte d'envie de faire de nouvelles connaissances

Bonjour cramique,

Je ressens exactement la même chose que toi à ce niveau...

Et j'en parlais tout à l'heure avec un autre zèbre, nous sommes dans une société qui nous oblige donc à être un être social... A chaque fois que je vois ma grand mère elle me répète "tu pourrais faire un effort, tu DOIS te faire des amis". Comme si c'était si simple de se faire de vrais amis déjà, mais en plus je dois obéir et donc de toute manière faire semblant! Parce que ne pas entrer dans ce moule n'est pas acceptable mais jugé, critiqué par les autres. "Ce n'est pas normal de ne pas sortir à ton âge..."

J'habitais dans le Sud de la France, je suis revenue sur Bruxelles pour mes études, après dix ans. Mes amis sont donc loin eux aussi. Et depuis trois ans que je suis ici, je les ai quasiment tous perdu.
Et les relations que j'ai essayé d'avoir ici, n'ont été que déceptions, les unes après les autres... Mais c'est tellement fort et incompréhensible pour moi, que je vis ca comme des trahisons. Le mot est fort, les blessures, profondes.
Alors je me referme. Mais une nouvelle rencontre, les mêmes mots rassurants, la même impression de l'honnêteté, et puis... Nous sommes tous differents, "nous avons tous le droit à une chance". Mais non, je m'engage encore dans le même cercle vicieux.

Alors j'ai même peur de l'échange, du partage, d'une discussion en réel, en face à face avec un ami. Parce que j'ai peur des mensonges, des non-dits, de l'hypocrisie. Et que mes expériences m'obligent à me méfier, à douter...
On tourne en rond comme ca...

Ne t'enferme pas complètement, laisse une ouverture, et je suis mal placée pour dire "comment", mais si tu ressens le besoin relationnel, essaies de développer ca ou tu es. S'enfermer dans des relations virtuelles avec des gens qui sont loin, n'est pas du tout une bonne solution. Je ne dis pas de les oublier! Mais il faut que tu aies ta vie aussi.
Moi je me suis tellement enfermée que c'est dur de trouver les clefs pour réouvrir les portes.

Ne suis pas mon exemple.



kataiyai
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 25
Localisation : Bruxelles

http://charlieropsy.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Fiddle le Mar 29 Jan 2013 - 7:19

J'adore ta question, parce que je me la pose depuis toujours et la seule personne à qui j'ai osé la poser il y a plus de 20 ans est devenue par la suite ... mon mari ! La deuxième est devenue mon Ami (du moins, j'aime à le croire... Smile) C'est dire si, comme le dit Adyloo, chez moi, amitié et amour sont très semblables en intensité, mais pas en intention par contre, rien à voir...

Des vrais amis au sens où je l'entends ? Je n'en ai pas eu des tonnes, deux, à chaque fois des hommes, ce qui peut d'autant plus prêter à confusion... Mais c'est un problème, je ne peux pas avoir d'amitié vraiment profonde avec une femme, il y a toujours une partie de moi qui se méfie et l'empêche de se livrer totalement, c'est comme ça.

Parce que l'Amitié pour moi, c'est ça, tout livrer, tout donner et... tout recevoir, du moins, recevoir tout ce qu'on attend. Et là... c'est là que le bât blesse et que la douleur peut se faire aussi profonde qu'en amour.

Un Ami pour moi, c'est comme un jumeau, en ce sens, aller plus loin avec lui et mêler le sexe à l'affaire reviendrait à de l'inceste qui viendrait tout foutre en l'air. C'est comme un jumeau qui sait tout de moi et m'accepte en tant que telle, qui n'essaie pas de me changer (et vice-versa, je m'applique à faire de même, pas toujours facile) et avec qui la relation semble si innée et simple que je ne me pose pas de questions. Mais chassez le naturel, il revient au galop... Le moindre détail est analysé, trituré pendant des heures, des jours, des nuits entières à tourner en rond, à douter de ce que l'autre ressent (est-il possible que ce soit aussi profond ?) et à en baver de se sentir trahie, de ne pas comprendre pourquoi alors qu'on donne tant, on ne reçoit pas autant. Côté disponibilité par exemple, pour un Ami, je suis toujours dispo, quitte à arrêter ce que j'ai en cours. Alors comment comprendre quand je n'ai pas de nouvelles pendant 15 jours qu'il ne m'a pas "abandonnée" mais simplement qu'il n'a pas le temps ou pas l'envie parce qu'il en a le droit ? Je me fais violence violence, vraiment, pour ne pas relancer, pour attendre, même si je compte les jours, parce que l'Amitié est à ce prix, comme l'amour, si tu en fais trop, tu étouffes la relation et elle s'épuise, il est important de laisser une part de liberté à l'autre, ce n'est pas parce qu'il est libre et qu'il a d'autres relations amicales qu'il va te laisser tomber...

Dure aussi la notion d'exclusivité, parce que c'est sûr qu'un Ami comme ça, je ne peux en avoir qu'un à la fois et qu'il est compliqué de ne pas être jalouse qu'il n'en soit pas de même de son côté, il faut juste comprendre que l'intensité n'est pas la même et savoir s'en contenter pour pouvoir continuer à profiter de cette relation qui fait rêver. C'est un choix à faire : soit on demande l'exclusivité qu'on peut parfois obtenir un temps mais qui s'étiole après ou carrément fait exploser la relation, soit on apprend à faire autrement.

Toute la difficulté consiste à donner avec plaisir tout en se respectant soi-même en développant une notion d'amour-propre suffisante pour se protéger d'éventuelles manipulations, pour garder un oeil lucide sur la relation, sans souffrir trop et dans le même temps en profitant réellement des bons moments passés ensemble parce qu'ils sont comme autant de feux d'artifice qui quelque part sont quand même sacrément utiles à la vie pour qui cherche autant, n'est-ce pas ?

J'ai beaucoup réfléchi la dessus les derniers mois et me suis demandé dans quelle mesure ce n'était pas me berner moi-même. Finalement non, je crois que c'est accepter la manière dont on réagit et faire en sorte d'avoir le mieux possible en souffrant le moins possible, de surfer entre lucidité et moments de vécu extraordinaire, de relativiser les uns et les autres pour atteindre un équilibre supportable autant par nous-mêmes que par l'Ami.

Voilà, ça c'est ma définition de l'Amitié avec un grand A. Very Happy

Après, des ami(e)s, c'est plus des copains/copines que je peux voir une fois tous les 6 mois sans que ça me dérange plus que ça, ce sont les relations sociales, je n'en attends rien ou pas grand chose, je ne m'y investis pas plus que ça, ces relations là ne me font pas souffrir, mais... elles n'ont pas le sel de l'intensité non plus... Ce sont juste de bons moments sur le coup, le lendemain, c'est déjà oublié.


Fiddle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par cramique le Mer 30 Jan 2013 - 9:52

@ Kataiyai : On me disait ça aussi à ton âge. Là je suis dans la tranche d'âge où il est bon d'être un min raisonnable donc ça va Smile. J'ai quelques amis et pas que virtuels. Mais le net offre tellement de facilités, + le téléphone qu'on a tout le temps à portée de main, que ça devient la méthode pour communiquer.

Ce que je ne comprends pas c'est qu'on puisse passer du temps avec une personne, partager des émotions, son histoire, des chouettes moments, et puis zapper la même personne sans raison apparente (y en a surement une cachée). Je comprends qu'on soit tous différent, que la vie fait qu'on bouge, qu'on évolue, etc et j'ai moi même des évolutions ... Ce que je cherche à faire c'est de ne plus en être surprise, de ne plus vivre cela comme un abandon (?), une perte en tout cas. Ce que je me dis c'est : à quoi bon investir en temps, amitié, écoute si la personne après décide de partir de ma vie ? Et en même temps il est illusoire de penser qu'on reste amis "pour la vie".

@ Fiddle
Je pense que je m'investis vite, à chaque fois (par rapport à toi). l'Amitié telle que tu la décris je l'ai connue entre 3 et 11 ans. Je ne cherche pas l'exclu, j'ai même assez vite peur d'être étouffée ; ni que la personne soit "parfaite", juste présente. C'est peut-être parce que j'ai peu de famille ?

Merci pour vos avis Smile J'avance ... Smile

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par bluecat le Mer 30 Jan 2013 - 10:56

Je te comprends bien Cramique, j'ai moi-même le même sentiment à propos d'une amie qui n'a plus jamais le temps de rien pcq elle vient de pondre un gamin. Mais je sais qu'elle-même est triste d'être tt le tps trop crevée ou débordée pour voir ses amis autant qu'elle voudrait...
je sais que c'est la situation qui me déçoit, plus qu'elle-même pcq elle fait de son mieux. Mais g pleuré qd g su qu'elle était enceinte, sur ttes les choses qu'on ne fera plus ensemble: grosses fiestas improvisées, vacances en stop sac au dos etc

J'ai tendance à être très exclusive en amitié mais aussi à être svt pas bien pdt de longues périodes. Et parfois on ne me boit pas pdt un bon bout de tps. Dc je pardonne à ceux qui font pareil.
Mais qd j'envoie un sms à qqn dt g plus de news depuis lgtps et que g mm pas une mini réponse ça me peine tjs, probablement pcq moi-même jréponds tjs dc ces cas-là.

Avec le temps j'évolue, et p.ex. qd suis blessée à cause de mon besoin d'exclusivité ou de trucs comme ça, g appris à le dire. Et quand qqn m'a dit "jte rappelle" et qu'il/elle ne le fait pas, si jveux lui parler ben j'appelle au lieu de compter sombrement les jours sans donner de news non plus jusqu'à celui où l'autre se demande quoi, me tél pis tombe des nues en ayant totalement oublié que c lui qui "devait" m'appeler. Sûrement à nouveau pcq ça m'est arrivé aussi d'oublier.

En fait chaque fois que moi-même j'agis comme ci ou ça parfois tt en sachant mon absence d'envie de blesser, voire ma culpabilité de procrastination sociale, je comprends que l'autre peut aussi le faire sans pour autant ne plus m'aimer/m'abandonner/me trahir/... du coup j'essaye de comprendre aussi les autres situations, celles que je n'ai pas encore connues moi-même.
Mais bon g encore régulièrement des peines, déceptions et autres sentiments d'abandon qd même.

Bon après évidemment y a ceux à qui tu dis que qqch te blesse ms qui ne font pas d'effort etc et qui sont effectivement des amis des beaux jours mais bon le tri finit tjs par se faire (mais svt ds la douleur, comme tu le décris)

Concernant l'indisponibilité de ceux qui se mettent en couple, perso ça m'a svt aussi peinée. Mais qd je vois à quel point jsuis svt fatiguée, bonne à rien le soir en hiver (sauf si suis en mode festif, ms jvais pas m'enfiler des trappistes ts les soir pr rester en forme) ben mon bon réseau d'amis g pu me le créer uniquement pcq chuis svt lgtps célibataire (là ça fait 3ans, et g déjà fait plus). Et qd g qqn ben jveux le voir quasi ts les jours (jamais cohabité -sauf avec un pote- et jcompte pas m'y mettre un jour) et alors g plus le tps de voir les autres, c un cruel dilemme.
Un autre facteur qui entre aussi en compte c que j'aime voir mes amis en tête-à-tête, pas tjs ms régulièrement et surtt qd ça fait lgtps. C sympa de faire des trucs à plusieurs ms c pas là ktu parles de trucs intimes. Donc ça prend du temps et plus t'as d'amis z'et potes, moins tu peux les voir svt. Si jcompte une dizaine de personnes, les plus proches (dt 3 "à la vie à la mort"), ça fait que jpeux voir chacune 3x par mois en voyant 1pers par jour. Et avec ça g pas encore compté les simples potes, les nouveaux kon connaît pas encore bien ms avec qui on sent se dessiner une belle histoire, et surtt pas ts les jours où chuis trop naze pour des prestations sociales, mm avec les gens les plus tolérants qui soient ^^
Dans le tas des personnes les plus proches (de mon coeur) y en a qui st à l'étranger donc forcément ça change la donne.

Enfin bref, c pas tjs évident ms c tellement mieux que l'époque où j'avais pas d'amis du tt I love you surtt qu'avec le tps ben les gens ont l'occasion de prouver leur amitié (et réciproquement bien sûr) dc suis de +en + sûre de la qualité de mes amitiés.


bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Fiddle le Jeu 31 Jan 2013 - 6:01

@ cramique : hé oui, s'investir à chaque fois, ça fait souffrir, je ne te le fais pas dire, parce qu'en face, c'est rarement le cas. Du coup, tu te prends des claques avec le décalage. Comme je te comprends. C'est un truc qu'on me reproche souvent, de m'investir rapidement, sauf..... ceux qui en profitent (tellement nombreux...) et là, c'est comme tendre le bâton pour se faire battre, accepter de n'être sollicitée que quand on a besoin de tes services. Le reste du temps, c'est comme si tu n'existais pas et t'en baves de te sentir abandonné(e). A un moment donné, ça fait trop mal et c'est l'overdose.
Se protéger derrière un miroir, c'est la seule solution que j'ai trouvée pour le moment, c'est clair que c'est aller contre le naturel et j'aime pas ça parce que c'est comme si je mettais un couvercle pour ne surtout rien ressentir et exprimer, mais comment faire autrement ? quelles autres solutions avons-nous ? Si vous avez des recettes, je prends ! Smile

@ bluecat :
"Mais qd j'envoie un sms à qqn dt g plus de news depuis lgtps et que g mm pas une mini réponse ça me peine tjs, probablement pcq moi-même jréponds tjs dc ces cas-là."
Y'a du vécu là, ça oui, c'est exactement ça. La question, c'est pourquoi nous on répond toujours ? Pourquoi eux ne le font pas ? Parce qu'on ne compte pas pour eux ? Parce qu'on les saoule ? Parce que quoi ? Un sms, même si on n'a pas le temps tout de suite, ça prend 1 minute, dans la journée ou le lendemain, c'est quand même faisable, non ?
Je ne peux m'empêcher de penser que c'est du désintérêt, limite un manque de respect de l'humain qui est en face, qui a posé une question et qui en toute logique attend une réponse... Et c'est ça qui fait mal. Comment tu peux considérer qu'une personne qui ne prend pas une minute pour te répondre est ton ami(e) ?

Un ami me disait encore hier : "tu cours, tu réfléchis trop, prends les choses au premier degré, tu en baveras moins". Juste une question.... On fait comment ?...

Fiddle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par bluecat le Jeu 31 Jan 2013 - 8:16

ben le truc c'est que ceux (pas bcp) de mes vrais amis qui font ça sont des gens qui se débattent dans des mouises psychologiques bien pires que la mienne ou sont vraiment débordés et ds ces cas-là, moi-même jvois bien que si jfais pas un truc direct ça me sort parfois complètement de la tête.

sans compter les téléphones coupés, (genre moi qd ça va pas, parfois il reste éteint pdt 2j) qui retardent de tte façon les réponses,ceux qui n'ont quasi jamais de crédit et dc répondent seulement qd ils en ont (moi non plus chépas tjs appeler/sms dc bon entre fauchés on se comprend)
g en tt cas pr le reste pas besoin de contacts permanents et j'apprécie ceux avec qui rien ne change, qu'on se voie souvent ou nettement moins, qu'on s'appelle/maile svt ou pas selon les périodes.

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Fiddle le Jeu 31 Jan 2013 - 12:39

bien sûr, hors cas "pratiques", je parle de ces "amis" qui ont du crédit, ne sont pas dans des mouises psy et pas débordés non plus mais ne trouvent le temps de donner des nouvelles que quand ils ont besoin de toi parce qu'ils savent qu'ils te trouveront... Wink

mais c'est ça en fait, ça, ça doit pas être des amis ! Rhooo, j'en apprends tous les jours Laughing

Fiddle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par cramique le Jeu 31 Jan 2013 - 16:05

Je pense que c'est par excès d'empathie : "ne pas faire à l'autre ce qu'on n'aime pas qu'on nous fasse" Wink Effectivement si la personne me dit pourquoi j'accepte complètement. Un ami qui habite à deux pas, on s'est vus deux fois en un an parce qu'il a un bébé. Mais là comme il a deux ans (le bébé Wink ) on se revoit un peu plus. J'ai eu du mal aussi, j'avais un manque, j'en ai parlé à des jeunes parents qui m'ont dit qu'un bébé prenait tout le temps et toute l'énergie. Voilà je sais donc je ne râle pas ^^

Sinon j'ai eu le cas d'une super amie qui n'a plus donné signe de vie (on se disait tout, on s'entraidait, on se soutenait) et quand j'ai insisté pour savoir pourquoi elle m'a dit "parce que tu me lasses" What a Face Après j'ai pu décrypter que j'avais sous doute été trop franche dans ma vision de sa situation et que c'était de la relation qu'elle avait assez, et que c'est son choix et que ça ne me remet pas moi en question. Mais ça a pris du temps.

Sinon perso en couple je reste en contact avec la Terre, mais c'est vrai que je sors du lot^^ Par contre je suis un peu teigneuse alors mieux vaut ne pas revenir la bouche en cœur demander comment je vais une fois qu'on est re-célibataire. Amitié opportuniste pas besoin ! Et je recommande le burn out et la dépression pour tester ses amitiés, ça trie ...

alien

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Fiddle le Jeu 31 Jan 2013 - 16:54

cramique a écrit: Amitié opportuniste pas besoin ! Et je recommande le burn out et la dépression pour tester ses amitiés, ça trie ...
alien

Ah génial, je retiens... J'adore ! Laughing

Réflexion faite si je me base sur cette expérience, j'ai donc un Ami, un vrai, YESSSSSS ! bounce Oui, un, c'est pas beaucoup, mais c'est déjà génial...

L'excès d'empathie, mille fois oui, à mon dernier bilan psy pro, c'est ressorti nettement d'ailleurs (direction les carrières sociales rabbit ) c'est lié aux zèbres, ça aussi ? Je débarque, faut pas m'en vouloir...

T'as raison, quand on nous explique pourquoi, on comprend très bien, on n'est pas bêtes... Et je confirme pour l'avoir vécu deux fois, avoir un bébé, ça te prend 26 h/24 h la question étant de courir en permanence après les 2 manquantes... T'as vraiment plus une minute à toi, difficile d'en trouver pour les autres, surtout les premiers mois, après, ça s'arrange, le temps que le bambin prenne un rythme à peu près logique et que les parents s'organisent en fonction.

Sympa le "tu me lasses"... Shocked

Ah tiens, teigneuse, pourquoi c'est un mot que je ne connais que trop bien ? Curieux ça ! Laughing

Fiddle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par cramique le Ven 1 Fév 2013 - 11:32

J'espère que tu gères ton empathie si tu travailles dans le social .. !

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par spiralée le Ven 1 Fév 2013 - 12:55

Discussion intéressante qui me renvoit à un questionnement que j'ai eu il y a 2 ans suite justement à un burn out.
J'avoue avoir eu du mal à définir l'amitié surement parce que je ne sais pas l'entretenir et que je suis en recherche de personnes pour simplement un partage et dans la liberté totale de le refuser à n'importe quel moment et m'accordant le droit également de ne pas avoir envie sur le moment d'être la.
A l'école j ai eu une seule amie zébrée aussi et avec laquelle je partageais plein de trucs. Nous nous sommes ensuite perdues de vue mais en nous revoyant 20 ans plus tard rien n'avait changé. C'est un peu comme cela que je conçois l'amitié. Sans aucune obligation autre que celle que l'on choisi consciemment de se mettre par plaisir pour l'autre. Force est de constater que je rencontre peu de personnes à qui cela suffit. Après je conçois que si j'ai moi même une vision de l'amitié adaptée à ma personne d'autres en ait une différente et je l'accepte. Et puis il faut le reconnaître je n'ai jamais vraiment eu besoin de tout cela. J'aime de temps en temps passer du temps avec des gens mais cela reste bien en dessous du temps que je consacre a des activités autres et solitaires. J'ai besoin qu'on m'allume le cerveau et il faut reconnaître que les bavardages des personnes ne le font pas souvent, quand cela arrive c'est un vrai bonheur alors mon outil s'emballe les idées fusent je deviens bavarde comme une pipelette et souvent un peu trop, je peux facilement envahir la personne donc vraiment pas simple du tout.

spiralée
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 51
Localisation : draguignan

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 13:23

L'amitié c'est pour moi un bout de chemin fait ensemble.

Moments toujours précieux, j'offre mon eau, mon soutien s'il le faut, un sourire. Je peux même prêter mes sandalettes si besoin est.

Mais il y aura toujours une sortie, une bifurcation, un "au revoir" trop pudique pour s'appeler "adieu". Le souvenir prendra le pas, tatoo dans mon coeur il restera.

Et puis d'autres chemins, d'autres rencontres, d'autres adieux...

Je n'arrive pas à offrir de CDI car j'aurais l'impression de signer un chèque en blanc et quelque part j'éprouve un immense besoin de savoir que j'ai la main pour contrôler l'après.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Aethos le Ven 1 Fév 2013 - 15:32

Ahhh le contrôle ;-)

Mais bon le chèque en blanc il se signe à la naissance...sans qu'on ne contrôle rien hein ;-) y a bien à jour où il va même falloir renonce à nous même...du coup je réserve aux autres le même traitement qu'à moi... je signe XD

Le contrôle...j'ai laissé tombé...j'arrive même pas à me contrôler moi-même... avec un corps pareil et une caboche aussi têtue...pas moyen de rien contrôler sinon faire du mieux que je peux en sachant que je pourrai toujours infiniment mieux ....

Du coup je me pardonne plus souvent des choses à moi-même (dans le sens où je fais plus d'erreur) qu'aux autres... Quant à pardonner aux autres cela apparait même simpliste... du moment que l'on se met à la place de l'autre dans le contexte dans lequel il a commis "l'erreur"... de rester, de partir, de tromper, de trahir.... et les autres sont """" simple """" à comprendre quand on quitte son propre système de valeur .... c'est la condition sine qua non... ensuite...ben.... vaille que vaille...

On se souvient alors que l'on commet des erreurs tous les jours..-..mais que pour sûr on aurait pas fait la même!

Quant à la séparation... elle est consommée déjà puisque quoi que l'on fasse, l'autre aimé finira toujours par partir formellement... donc... autant lui pardonner le premier jour pour ne plus avoir à y revenir XD

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 15:45

Aethos a écrit:Ahhh le contrôle ;-)


Oui, ce doit être le principal frein pour moi.

La peur aussi de m'en remettre à une personne qui n'est peut-être pas celle qu'elle dit être.

J'aime bien avoir la situation en main et je préfère partir plutôt que de prendre le moindre risque.

En général je maintiens la distance de sécurité.

Il n'est pas vraiment facile d'approcher Paoline Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par cramique le Ven 1 Fév 2013 - 18:30

@ spiralée
je suis en recherche de personnes pour simplement un partage et dans la liberté totale de le refuser à n'importe quel moment et m'accordant le droit également de ne pas avoir envie sur le moment d'être la.
je comprends bien et tu as bien raison de t'écouter.
Par contre je l'ai vécu avec une amie : on a rendez vous à 14h, elle appelle à 14h15 pour reporter à 15h. Elle retéléphone à 15h15 pour reporter à 16h. A 17 h JE l'appelle proche de la crise de nerf : j'ai passé mon après midi à faire à moitié rien chez moi parce que mon cerveau était déjà en mode "rencontre sociale" Effectivement elle n'avait plus eu envie de venir. J'ai trouvé ça très égoïste. Ceci dit on a pu en discuter. Ce que je veux dire c'est que dans toute relation on n'est pas tout seul et que selon moi l'autre doit être pris en compte un minimum. Si une amie ne désire plus pour x raisons me fréquenter j'aime bien être au courant.

Mais je suis de ton vis sur le fait qu'il ne faut pas avoir d'attentes, comme en couple amoureux d'ailleurs. L'autre n'est pas là pour combler des manques ou passer le temps quand on s'ennuie.

Sinon et bien pas évident : longtemps j'ai été en mode "faux self" (=> "amis" qui se barrent), ensuite en mode "je suis moi ça passe ou ça casse" (=> j'énerve plein de gens, j'attire plein de gens, qui une fois qu'ils ont vu l'animal de près s'éloignent vite fait). Donc bon oui ne rien attendre, je m'y essaie, mais surtout aller vers les gens comme moi (ce qui ne veut rien dire mais je me comprends^^)
Bref je vais parvenir à trouver le bon mode d'emploi je pense Smile

Idem je ne vois pas tout le temps les gens, je vis bien seule avec mes petites affaires, mais parfois j'aime beaucoup le contact social.



cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Fiddle le Ven 1 Fév 2013 - 19:05

cramique a écrit:J'espère que tu gères ton empathie si tu travailles dans le social .. !

Indispensable, l'empathie pour s'occuper de personnes âgées et/ou handicapées en EHPAD, c'est même l'atout majeur je dirais parce que c'est elle qui déclenche l'empathie et une étincelle de vie en retour. Après, il faut bien sûr se protéger en gardant suffisamment de recul, ne serait-ce que parce qu'on n'est jamais sûr de retrouver les mêmes personnes le lendemain, mais se dire qu'on a partagé des bons moments quand on en a eu l'occasion, des moments humains, qu'on a échangé des sourires, des regards, des gentils mots, un éclat de rire, une caresse sur la main, tout ça, c'est fort, c'est... juste humain, sans se poser de question pour une fois et en ça aussi, ça fait vraiment du bien...


Fiddle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par cramique le Dim 3 Fév 2013 - 18:09

C'est un des métiers qui m'attire, mais je crains le stress des émotions. Clair que la personne âgée est une personne (tout comme la personne handicapée d'ailleurs) ... Smile

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amitié__

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum