Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par TooManyNamesAlready le Lun 21 Jan 2013 - 21:03

Guillaume a écrit:pour la satisfaction d'être (un zèbre).

Soit tu poursuis le projet de test,
Soit tu te fais un ciné,
Soit tu interroges ce besoin d'être satisfait, (qu'est ce qui te manques?)
Soit tu ne fais rien.

Ou bien les trois premières possibilités ensemble.
J'ai l'impression que j'ai envie de gentiment t'asticoter. C'est parce que d'une part je me sens très heureuse et je voudrais que tout le monde soit, et d'autre part, je crois que tu te tortures mentalement pour rien. C'est un sentiment que je vais interroger. Après ce message, j'arrête, promis.

Je ne suis pas d'accord avec ton estimation de 90% de gens pouvant se reconnaître, à diverses intensités, dans le descriptif. Enfin, ni toi ni moi n'avons de chiffres pour étayer ces points de vue, mais si dans ton entourage il y a 90% de personnes s'y reconnaissant un minimum, et bien tu as peut-être de la chance.
(d'un autre côté cela supposerait qu'il y ait plusieurs zèbres dans ton environnement, dont certains peut-être plus reconnus que toi ; ce qui peut-être facteur de doutes-négations envers soi-même. Tu as parlé de ta copine, mais comment est-ce que tu te situes par rapport au reste de ton entourage ?)

Est-ce que tu as fait un tour du forum, participé à d'autres conversations ? Comment t'y sens-tu, si tu oublie la question "être ou ne pas être" ?

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Lun 21 Jan 2013 - 21:21

J'aime tellement la vérité que même si elle n'est pas bonne pour moi, je veux l'accepter. C'est pour ça que je veux faire le test, pour ne pas me penser zèbre sans l'être.
Quand je dis que 90% des personnes s'y reconnaissent c'est parce que je m'y reconnais mais ça me semble tellement logique que je pense que tout le monde le voit aussi comme ça. C'est aussi pour ça que je parle d'intensité de conscience ou d'arborescence. Moi je le ressens, mais est-ce que je le ressens autant qu'un zèbre testé, c'est ça mon interrogation.

Ensuite, tu me dis ce m'interroger sur ce besoin de satisfaction et de me demander ce qui me manque. Ma réponse va être simple, besoin de reconnaissance (pas forcément en tant que zèbre mais aussi dans le travail par exemple) confiance en soi et mise en valeur et besoin naturel de se sentir différent (de la norme j'entends). Tout le monde a ces besoins et tout le monde a besoin de les satisfaire. Un test positif serait peut-être pour moi un pas avant par rapport à tout ça, je ne sais pas. Après, je suis lucide par rapport à ça, c'est aussi ce qui me fait douter de l'être. Vouloir l'être donc voir des indices partout.

Tu peux m'asticoter, pas de problème si ça nous permet de communiquer, et surtout, je ne suis pas susceptible.

J'ai fais le tour du forum et m'y sens à ma place par rapport aux sujets abordés, même si j'ai un peu plus de mal avec la proximité et les "coucou" "bonne nuit tout le monde"... etc parce que je suis un peu verrouillé par rapport à tout ça et les manifestations de sympathie. Je ne suis pas un gros con mais j'ai du mal à me lâcher on va dire...

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Invité le Lun 21 Jan 2013 - 21:29

Guillaume a écrit:J'aime tellement la vérité que même si elle n'est pas bonne pour moi, je veux l'accepter. C'est pour ça que je veux faire le test, pour ne pas me penser zèbre sans l'être.
Quand je dis que 90% des personnes s'y reconnaissent c'est parce que je m'y reconnais mais ça me semble tellement logique que je pense que tout le monde le voit aussi comme ça. C'est aussi pour ça que je parle d'intensité de conscience ou d'arborescence. Moi je le ressens, mais est-ce que je le ressens autant qu'un zèbre testé, c'est ça mon interrogation.
Non, il paraît que ça n'est pas le cas, que des gens ayant fait lire les ouvrages de vulgarisation sur les surdoués n'ont pas eu de "c'est tout moi" en retour.
Pour tout te dire, je ne me sens pas hyperlucide, ni penseuse en arborescence, donc non tout le monde ne s'y reconnaît pas, je confirme Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Lun 21 Jan 2013 - 21:58

Oui mais c'est une question de degrés comme je dis et de conception personnelle de la notion. Forcément quand quand tu parles de quelque chose à quelqu'un, des idées te viennent en même temps et plein de chose à rajouter dans ton discours. On ne reste pas toujours sur la phrase qu'on est en train de dire, plein de choses à dire par la suite nous viennent en même temps non?Après il faut arriver à s'en souvenir et à les mettre dans l'ordre pour avoir un discours un peu construit. Pour moi c'est ça l'arborescence, c'est ma définition, mon ressenti du mot. Si ce n'est pas ça, je préfère qu'on me le dise...

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par TooManyNamesAlready le Lun 21 Jan 2013 - 22:12

Guillaume a écrit:J'aime tellement la vérité que même si elle n'est pas bonne pour moi, je veux l'accepter. C'est pour ça que je veux faire le test, pour ne pas me penser zèbre sans l'être.

Ce que nous aimons, c'est ce qui parle de nous. Ce dont nous avons honte aussi. Et ce dans quoi on investit son énergie mentale (ex disserter sur les diagnostics zèbres ou whatever you call them), également. Enfin je crois. En tout cas, ce que je vois dans tes écrits ne me donne pas l'image de quelqu'un de détestable, inintéressant, ennuyant, soporifique, rébarbatif, dénué de scrupules, aux vues courtes et erronées. Je me trompe, peut-être ? Very Happy Je vais attendre les résultats de ton test pour savoir si je peux faire confiance à ce que je vois sur le forum.
Le test ne sera qu'une image de toi, qu'une parcelle de vérité. Je voudrais que tu prennes en compte que la vérité te concernant est plus vaste, elle se réalise d'instant en instant ; et par exemple ici moi je te reconnais pour quelqu'un de soucieux de respecter ses valeurs, intellectuellement minutieux, intransigeant envers lui-même, existentiellement exigeant, insatisfait, en recherche, cultivé (pas dans le sens question pour un champion, hein), curieux et profond, bref que des qualités selon mon cadre de référence.


Guillaume a écrit: même si j'ai un peu plus de mal avec la proximité et les "coucou" "bonne nuit tout le monde"... etc parce que je suis un peu verrouillé par rapport à tout ça et les manifestations de sympathie. Je ne suis pas un gros con mais j'ai du mal à me lâcher on va dire...

Je connais ça ; depuis que je suis ici, cela dit, je me lâche. Et non, je confirme que tu n'es pas un gros con (évidemment, ce diagnostic est tout à fait subjectif... tu ne m'en veux pas ? :p)

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Lun 21 Jan 2013 - 22:23

Je ne pense pas être "un gros con" mais j'ai l'impression que parfois on peut me percevoir avec tout les mots que tu as utilisé dans la première partie de ton message. C'est tout à fait ça. On me perçoit froid, cultivé, réservé, peut être lunatique. Alors qu'en fait, pour moi ces interprétations sont restent des interprétations. Un peu me penser con car je suis froid. Je comprends qu'on me voit comme ça car je suis réservé, je prend la température avant de me lancer. J'observe, en soirée je m'amuse presque par procuration. Les autres s'amusent donc je m'amuse, et ça me suffit. On peut me voir lunatique parce que je vais répondre par un sourire à un sourire et cela va énormément m'ouvrir et ça fera du bien. Je serai bien. Si je n'ai pas de sourire, de porte entre-ouverte je veux dire, je ne vais pas m'ouvrir et rester froid. Si la même personne me sourit un jour mais pas le lendemain, elle verra ces mêmes réaction chez moi et donc me penser lunatique.
Par contre j'ai l'impression que parfois je deviens con parce que je me ferme beaucoup et j'en viens même à ne plus aimer les gens, sauf s'ils s'ouvrent.

Mais merci de ton post, par exemple, ça ça m'ouvre.

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par TooManyNamesAlready le Lun 21 Jan 2013 - 22:56

Guillaume a écrit:On me perçoit froid, cultivé, réservé, peut être lunatique. [note de l'interlocutrice : "C'est tout à fait ça", et ça ne l'est pas !] Alors qu'en fait, pour moi ces interprétations sont restent des interprétations.

Oui : ce ne sont que des interprétations. Cela n'empêche pas qu'au minimum elles sont dans l'air, dans la communication quelque part entre les autres et toi, et qu'au maximum elles te sont peut-être assénées (comme des vérités?) d'une manière qui te touche, ou t'agace...je ne sais pas comment tu y réagis.

Le subjectif a beau être subjectif, il est un événement en soi ; j'ai conclu que la vie était composée pour la majeure partie de cette matière à interprétations, et j'ai résolu de me la coltiner pour pouvoir vivre le reste, ce qui ne dépend pas de la subjectivité d'autrui. Et puis, il faut bien avouer qu'il y a aussi des choses fantastiques dans cette subjectivité, que je ne regretterai ni n'oublierai jamais.

Spoiler:
Là, un ange passe et dit : c'est beau l'amour.

Ce que tu écris, sur ta réserve, ton introversion, j'aurais pu l'écrire. Par contre juger que l'on devient con parce qu'on se ferme ; non, je réagis autrement, je me dis que je suis pathologiquement introvertie et que ça va me jouer des tours.

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Harpo le Mar 22 Jan 2013 - 9:29

Se fermer à soir, c'est aussi se fermer aux autres, donc souvent devenir con pour les autres : incompréhensible, asocial, différent. Et comme se sentiment là et cette perception, on la prend souvent en pleine gueule, et on en est pleinement conscient, ben on se sent con...

Mais on peut aussi appeler ça pathologiquement introverti, et ça joue effectivement des tours Wink

Et n'est-ce pas aussi un effet de la toute puissance dont tu parles, Guillaume ?

En lisant le titre de cette présentation, je me suis dit "eh merde, encore un qui va nous expliquer que ce forum n'est qu'un nid d'imposteurs !". Et là, ce que je lis, ce n'est qu'interrogation honnête, sincère et lucide sur cet étrange concept de zébritude.

Depuis que je lis ce forum, il me semble que ce concept - en tout cas ici - est allé plus loin que ce que défini JSF, et du résumé qu'en fait Fusain : QI > 130, et un décalage avec autrui induit entrainant des souffrances et un système de défense de type 'bunker' pour les supporter. Si c'est effectivement un peu le portrait robot du Z infp, les rencontres permettent de croiser pas mal de gens qui sont à côté de ce portrait. Et ce en étant largement au dessus ou au dessous de ce seuil de 130.

Ce que je pourrais dire aussi, c'est que ce forum est avant tout un forum de rencontres. Elles permettent la reconnaissance d'abord, puis de dépasser cette question du QI (enfin dans le meilleur des cas), pour s'intéresser à ce que nous faisons avec tout ça, ce que nous sommes.

Bienvenue ici, Guillaume Wink

Ps : les gentilleries et autres niaiseries qui te font causer du "gros con" que tu serais, c'est effectivement l'expression des sentiments et des émotions. Tu n'es pas obligé d'y participer, et ce sont souvent le résultat de liens créés virtuellement, mais plus sûrement en IRL.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 9:52

Harpo a écrit:
En lisant le titre de cette présentation, je me suis dit "eh merde, encore un qui va nous expliquer que ce forum n'est qu'un nid d'imposteurs !". Et là, ce que je lis, ce n'est qu'interrogation honnête, sincère et lucide sur cet étrange concept de zébritude.
Je me suis dit pareil, et en fait non mais tout de même : je trouve assez spécial de débarquer avec cette phrase dans le groupe. Quant à l'interrogation, disons qu'elle a été vue 100 fois (à la louche), ce qui prouve qu'en effet Guillaume tu es bien sur le bon forum Very Happy

Je t'engage à passer le test pour approfondir le sujet, et je suppose que maintenant tu vas t'interroger sur le "bon praticien" pour cela. Il me semble que le bouche à oreille par ici peut aider, sinon il reste la possibilité de se tourner vers les associations pour enfants surdoués, qui peuvent avoir des adresses pour adultes également Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par TooManyNamesAlready le Mar 22 Jan 2013 - 10:07

Harpo a écrit:
Ps : les gentilleries et autres niaiseries qui te font causer du "gros con" que tu serais, c'est effectivement l'expression des sentiments et des émotions. Tu n'es pas obligé d'y participer, et ce sont souvent le résultat de liens créés virtuellement, mais plus sûrement en IRL.

Permettez que je vous plussoie, Messire Harpo Marx. Et j'ajouterai, Guillaume, que ça m'a touchée quand tu as dit : "Mais merci de ton post, par exemple, ça ça m'ouvre." On n'est pas obligé de communiquer l'émotion et les sentiments par des "coucou", "bonne nuit tout le monde" et "je te fais un gros bec".

Very Happy

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Harpo le Mar 22 Jan 2013 - 10:12

Bah c'est un peu le paradoxe du con : passer pour un gros con en ne participant pas au déballage des émoticônes, ou passer pour un con en assumant sa bisounourserie. scratch

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par TooManyNamesAlready le Mar 22 Jan 2013 - 10:56

De toutes façons tout le monde est con, sauf moi, c'est bien connu.

Guillaume, mets-tu à profit ton aptitude à l'analyse et à l'écriture, et si oui, comment ?

TooManyNamesAlready
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 102
Localisation : Ca change à chaque instant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Mar 22 Jan 2013 - 11:42

Merci pour vos réponses.

Cherokee, je passe le test dans 3 semaines, le rdv est prit avec une psy conseillée par AA. Plus ça avance et plus je me demande à quoi ça va me servir en fait...

TooManyNamesAlready, je me mets mon aptitude à l'analyse à profit uniquement sur moi. Autant dire que je peux remonter très haut et que j'ai le temps de la faire du coup... Parfois je peux le faire sur d'autres personnes quand leur comportement me surprend. Je me mets à leur place et je remonte. Après, plus on remonte et plus les "peut-être" et les "SI" deviennent instables et im/possibles à force de "pourquoi".
En ce qui concerne l'écriture, je ne crois pas avoir d'aptitude particulière, non?

Guillaume

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Gasta le Mar 22 Jan 2013 - 11:49

Bienvenue Guillaume ! Smile

Oui vraiment tu es pour moi le bienvenu ici, j’apprécie la sincérité avec laquelle tu exposes tes questionnements.
Je ne pense pas que l’on doive simplifier à l’extrême : un zèbre c’est forcément au-dessus de 130 et pas à 129 ? Un Z c’est forcément la pensée en arborescence ? (des études ont montré que ce n’était pas le cas pour tous). Pour moi ce sont plutôt un certain nombre de points communs qui font que l’on peut se retrouver dans la « zèbritude ». Tu en exposes quelques-uns sur ton fil.

Tu dis : « Ne peut-on pas avoir cette hyperlucidité et sensibilité sans être forcément au-dessus de 130? Ne peut-on pas se sentir zèbres en ayant un QI entre 110 et 130?
Et bien je réponds OUI !
Alors passe le test si tu le souhaites mais que tu sois au-dessous de 130 ou pas, aies confiance en toi, en tes qualités, en tes ressentis.
« besoin de reconnaissance (pas forcément en tant que zèbre mais aussi dans le travail par exemple) confiance en soi et mise en valeur et besoin naturel de se sentir différent (de la norme j'entends). »
Le principal c’est vraiment d’avoir une bonne image de soi. Ce n’est pas le résultat du test qui fera ta valeur humaine, c’est ce que tu fais de ta vie, je pense. La zébritude, ça ne se limite pas à la question du QI.. La définition de JSF est pour moi trop restrictive. A mon avis ne cherche pas dans un test ce que tu peux t’apporter toi-même.
« hyperlucidité, pensée en arborescence, empathie, sont des mots sur lesquels chacun peut mettre son ressenti sauf que ce ressenti peut être présent mais à des intensités très variables »…. y compris chez les personnes testées.
Tu nous demandes si on ressent le besoin de tout contrôler ? Je le ressens beaucoup moins depuis que j’ai appris à me connaître grâce aux lectures et aussi grâce à ce forum.
« Tellement peur de "rater" ou passer à côté de sa vie que tout est ramené à ses envies pour créer "sa" vie, puisqu'on en a qu'une. »
Vouloir tout contrôler, ce n'est pas possible et cela nous apporte surtout du stress.




Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Mar 22 Jan 2013 - 11:52

Et Cherokee, comme je l'ai dis, mon titre peu paraître provoc et racoleur mais ce n'est pas le but. C'est juste qu'il définit très mal mon post au final. Après, je ne pense pas que le contenu de mon post soit "Bande de moutons, vous obéissez à un concept marketing pouvant regrouper 70% de gens, ceux qui s'écoutent un peu trop et cherchent à satisfaire leur besoin de supériorité". La ça aurait pu être en rapport direct avec le titre.

Mon interrogation était une question sincère, pas une attaque hargneuse.

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Mag le Mer 23 Jan 2013 - 17:32

Salut Guillaume Very Happy
et merci Gasta pour la réponse que tu lui donne Very Happy

Je me pose maintenant la même question ou plutôt ce type de question apparaît dans mes réactions par rapport à certains comportements sur le forum, et à ce que j'apprend en lisant ... comment nommer ça... bon allez dit très grossièrement : "la mode zèbre"

moi aussi :
je me mets mon aptitude à l'analyse à profit uniquement sur moi. Autant dire que je peux remonter très haut et que j'ai le temps de la faire du coup... Parfois je peux le faire sur d'autres personnes quand leur comportement me surprend. Je me mets à leur place et je remonte.

et ce depuis longtemps,
j'ai donc eu le temps de fouiller dans les causes des causes des comportements humains en passant par pas mal d'études et d'expérimentations,
j'ai utilisé celles-ci pour transformer certains rapports que j'avais avec la vie et me faire une compréhension de ces comportements ainsi que de leurs causes

depuis 3 mois environ je me sent pas du tout à l'aise avec un déferlement de posts, leur mode d'écriture, et leurs contenus...
il existe des sujets pour en parler et je vais prendre mon courage à deux mains pour les chercher et le faire ... à moins que je parte sentant tout ça inutile...

pour le moment je sais que je n'ai qu'une envie c'est passer du temps dans la vie réelle avec des zèbres pour retrouver la vivacité et la légéreté de ce pétillement de vie que j'ai quand même eu la joie de connaître sans la mettre dans la case zèbres mais je comprend maintenant pourquoi c'était si râre !

Bon post pas très interessant alors je compense par un gros bienvenue ici !!!
Fou

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Ven 25 Jan 2013 - 11:23

Je voudrais pas crever
Avant d'avoir connu
Les chiens noirs du Mexique
Qui dorment sans rêver
Les singes à cul nu
Dévoreurs de tropiques
Les araignées d'argent
Au nid truffé de bulles
Je voudrais pas crever
Sans savoir si la lune
Sous son faux air de thune
A un coté pointu
Si le soleil est froid
Si les quatre saisons
Ne sont vraiment que quatre
Sans avoir essayé
De porter une robe
Sur les grands boulevards
Sans avoir regardé
Dans un regard d'égout
Sans avoir mis mon zobe
Dans des coinstots bizarres
Je voudrais pas finir
Sans connaître la lèpre
Ou les sept maladies
Qu'on attrape là-bas
Le bon ni le mauvais
Ne me feraient de peine
Si si si je savais
Que j'en aurai l'étrenne
Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j'apprécie
Que je sais qui me plaît
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d'algues
Sur le sable ondulé
L'herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L'odeur des conifères
Et les baisers de celle
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon Ourson, l'Ursula
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J'en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux
Je voudrais pas mourir
Sans qu'on ait inventé
Les roses éternelles
La journée de deux heures
La mer à la montagne
La montagne à la mer
La fin de la douleur
Les journaux en couleur
Tous les enfants contents
Et tant de trucs encore
Qui dorment dans les crânes
Des géniaux ingénieurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux socialistes
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à voir
A voir et à z-entendre
Tant de temps à attendre
A chercher dans le noir

Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s'amène
Avec sa gueule moche
Et qui m'ouvre ses bras
De grenouille bancroche

Je voudrais pas crever
Non monsieur non madame
Avant d'avoir tâté
Le goût qui me tourmente
Le goût qu'est le plus fort
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir goûté
La saveur de la mort...


Boris Vian

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par siddhartha le Ven 25 Jan 2013 - 11:57

Salut à toi Guillaume et bienvenue !

Merci de poster ce texte, qui me permet de faire le lien avec la partie de ton premier post sur laquelle je souhaitais rebondir. Maintenant qu'on a bien dégrossi tout l'aspect "concept Z", j'aimerais beaucoup aller vers ce que tu amenais sur la question de profiter de la vie, car cela ne se résume pas au seul exercice d'un mode de pensée différent, mais bien d'une question de fond.
N'y a-t-il pas moyen de créer sa vie de manière à assumer le décalage anthropologique, pour accepter par exemple des obligations sociales par pragmatisme pour subsister, mais en se réalisant plus profondément.

C'est un peu brut comme réflexion, si cela te parle j'aimerais ton point d evue, car je trouvais que tu posais bien les choses dans ton premier post (à cela prê qu'il est vrai tu insistais surtout sur les mécanismes psychologiques afférent en rapport à la zébritude).

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Ven 25 Jan 2013 - 12:02

Si je simplifie ta question: Ne peut-on pas faire SA vie en s'intégrant un minimum aux normes et à la morale/valeur de la société? Penser "c'est comme ça donc je vais faire avec."
C'est ta question ou je suis à côté?

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par siddhartha le Ven 25 Jan 2013 - 12:24

Non pas tout à fait.
Pour moi il n'y a aucune évidence comme quoi il faudrait faire sa vie en rapport à la norme. Pour autant, il peut être pertinent pour assumer sa vie au mieux, de rentrer parfois dans des cases plus identifiables afin de se permettre de perpétuer sa liberté personnelle de vie. Donc on s'en fout de la morale, mais la question qui demeure est de savoir comment articuler sa propre liberté créatrice et ces aspects plus pragmatiques.

C'est flou, désolé. C'est que ma réflexion est bien à chaud sur ce pont me concernant, et que c'est aussi un peu volontaire, pour laisser toute possibilité de réponse à chacun.

Mon présupposé principal est que je ne souhaite pas vivre dans un faux-self, une fausse identité me permettant juste de survivre, la vie est trop courte et ce n'est pas moi. Partant de là, certains décident de changer souvent de métier, d'autres de trouver le métier parfait… j'aimerais avancer sur mes réflexions concernant ce type de choix, et pas seulement en terme de métier. Et il me semblait que ta façon de poser les choses correspondait plutôt.

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Ven 25 Jan 2013 - 12:39

En fait, je suis en phase de pleine réflexion en ce moment. Comme tu le souligne, ça se traduit par l'envie de changer de métier par exemple. Je n 'ai pas envie d'écouler ma vie en étant pas forcément moi-même. Je n'ai pas envie de ne pas écouter mes ressentis, je n'ai pas envie de faire comme tout le monde en me laissant vivre, je veux vivre.
Je ne veux pas me dire "je suis 'ça'" parce que ça me permettra de vivre comme les autres puisque "c'est ça la vie normale". Je veux connaître la vérité sur moi (pas se poser en zèbre ou pas zèbre mais la vérité globale du moi) pour vivre en étant moi parce que (je percute au moment où j'écris) c'est peut-être ça une vie réussie, vivre en étant soi. Après bien-sûr, on rentre dans le cadre un minimum hein...

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Petitagore le Ven 25 Jan 2013 - 16:14

Je viens de m'enfiler les trois pages du topic parce que je soupçonnais (j'ai une certaine connaissance de ZC) qu'il risquait de ne pas vraiment correspondre à son titre... Gagné, il n'y correspond pas (ce qui est quand même un peu dommage, car j'aurais bien dit quelque chose correspondant à ce titre...).

Guillaume, tu es le bienvenu, parce que ce que tu écris est intéressant. Que ton QI soit supérieur à 130 comme j'en ai furieusement l'impression, ou seulement supérieur au chiffre qui lui est immédiatement inférieur... je ne sais pas pour les autres, mais moi je m'en contrefous. Je ne viens pas ici pour frayer avec des gens ayant le même pedigree que moi, mais pour avoir des conversations intelligentes et qui m'intéressent. Visiblement, ça marche avec toi, quant au chiffre de QI, on s'en fout. Symétriquement, j'ai déjà vu -- par exception -- s'exprimer sur ce forum des gens ayant le bon chiffre (des membres de Mensa, dont on peut être sûr qu'ils ont réussi un test), et que ça n'empêchait pas d'être bornés et de raisonner comme des manches (fût-ce en arborescence). Je les supporte, mais je ne les trouve pas vraiment intelligents, gros QI ou pas.

Quant à la question posée par le titre du topic: au doigt mouillé (méthode très scientifique), je dirais que sur 100 personnes qui s'expriment sur ZC, 95 ont un QI supérieur à 120 et plus des deux tiers un QI leur permettant d'obtenir la belle carte de surdouée plastifiée avec le logo de Mensa dessus. Si on veut vraiment être désagréable, ça signifie qu'il y a ici, en gros, un tiers d'imposteurs, d'usurpateurs, de vilains pas beaux que leurs neurones ils sont pas aussi jolis que les miens. Eh ben, vous savez quoi, les usurpateurs? Je vous fais des bisous quand même... Very Happy

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Ven 25 Jan 2013 - 16:38

Merci pour ton post. C'est con mais ça fait du bien, et je ne détaillerai pas pourquoi...
Ensuite, en ce qui concerne la question, je ne la posais en "25% de pur et dur et 75% de 'j'aimerais'" (oui j'aime bien ramener les questions au plus simple...). Par cette question, je m'interrogeais sur "suis-je en recherche de moi-même et me trouve des caractéristiques et des raisonnements proche des miens chez ces zèbres/surdoués donc je le suis peut-être." Mais pour moi, il n'est pas questions d'usurpation, de mythomanie et de faux-semblant, mais seulement peut-être être sur ZC parce qu'on y croit et pas parce qu'on aimerait être ZC pour telles ou telles raisons. Je veux dire que de mon point de vue, les 75% ne sont pas dans une démarche de mensonge mais de conviction d'en faire partie.

Je sais pas si c'est très clair...

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Petitagore le Ven 25 Jan 2013 - 16:55

Ça pourrait être plus clair mais je crois que j'ai à peu près compris (je ne suis pas surdoué pour rien, non mais sans blague).

Franchement, je crois que le pourcentage de gens qui s'expriment ici avec la conviction d'être zèbres est très élevé (toujours selon la méthode du doigt mouillé, je dirais 85 %). Je crois aussi que la plupart des 15 % restants (ceux qui expriment des doutes sur leur légitimité à venir ici) sont non seulement aussi zèbres que les autres, mais même qu'il serait encore plus difficile d'y trouver des non-zèbres que parmi les autres. Tout simplement parce que c'est très souvent un signe d'intelligence que de douter de son intelligence. Quand on ne doute pas de son intelligence, on n'est pas forcément con, mais on est bien parti pour y arriver très vite...

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Guillaume le Lun 28 Jan 2013 - 19:11

Je voulais la poster plus tôt mais impossible avant 7 jours.

Guillaume
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 171
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'est pas nécessaire de se définir, il est par contre important de se connaître.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum