Le Chemin.

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par MysticApocalypse le Lun 14 Juil 2014 - 15:00

cheers  Vivat Félicitations est le mot de rigueur face à la ténacité,l'endurance et la persévérance!
Bel exemple que tu nous donnes là!
Je suis heureuse et fière pour toi de tous ces changements positifs malgré toutes les difficultés!bravo!
Ton absence t'à été constructive et en prime les liens que tu as laissés m'aident beaucoup et une fois de plus au bon moment,celui de ne par lâcher et persévérer pour réaliser ses rêves et en profiter tout en faisant profiter les concernés!
Ppour les études j'y réfléchis depuis quelques temps aussi pour me faire un bagage aidant pour mes rêves de création......mon souci ,et tu les à toi même cités "procrastination,organisation" d'où mon interrogation quand à mes capacités à réussir mais un défi et pourquoi pas un excellent "garde fou" pour m'oblger en permanence à me recentrer!
J'ai pas fini de regarder les vidéos mais la respiration est en effet non négligeable à nombres de symptomes!Je me suis très souvent surprise à l'état d'éveil en apnées respiratoires lors de situations de stress exigeant acuité de tous mes autres sens et delà ont résulté pas mal de fuites d'énergies prolongées,comme une hemmoragie......apprendre à respirer est apprendre à vivre,c'est mieux pour apprendre tout le reste dans les meilleures conditions!
encore bravo pour toutes tes réussites et ravie de toutes ces nouvelles! Approuve

MysticApocalypse
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par MysticApocalypse le Ven 18 Juil 2014 - 17:29

coucou une image qui me fais penser à toi!

" />



gros bisous à toi dans ton cheminement  Very Happy

MysticApocalypse
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Mag le Ven 18 Juil 2014 - 18:37

Suis contente, très contente d'avoir de tes nouvelles Ekaterina je t'embrasse très fort ainsi que Mumu Very Happy

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Mer 31 Déc 2014 - 6:23

J'étais en train d'écrire, le petit doigt est allé sur un bouton (je ne sais même pas lequel) et pffuit ! envolé le texte !

Du coup je ne sais plus à si que j'entends beaucoup de gens pressés de voir partir l'année 2014 et comme eux, ce sera un soulagement. Pourtant 2015 a des chances d'être encore plus mouvementée, mais nous aurons la force pour faire face, donc au final, elle sera moins éprouvante.
2015 réalisera les changements amorcés depuis l'année 5 ; qui se sont précisés en l'année 7 (2014) et se "résolvent" en année 8.
J'ai calculé cela, il y a peu. On peut y croire ou pas, mais c'est curieux et de toute façon, je sens l'énergie revenir.

Et je disais à mumu que j'ai fini mon chemin (en tout cas l'histoire perso. les liens....), ne reste qu'à fignoler. Et ai commencé le dossier Pythagore (je vous en parlerai plus par mail, vraiment intéressant).


Bonne journée et à tout à l'heure pour le changement (j'allais dire, d'ère) d'année.

Gros poutoutpoutoutpoutout Long hug flower

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Mer 31 Déc 2014 - 21:46




Rien d'autre à dire que Respect

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Mer 31 Déc 2014 - 22:03

Lettre à mon corps




Je t 'écris aujourd'hui pour te dire:

 

Merci mon ami

Merci de faire

vibrer la vie en moi

 

Oui

que de force et de puissance

te faut il pour m'alimenter de ce sang

et toutes ces autres substances

qui font cette essence

du Vivant

 

 Lettre à toi

moi cette ingrate qui ne mesure pas

Ce que chaque jour

 tu me permet de faire:

marcher, parler , sentir , dormir, manger

 

 

 J 'écoute à présent

 la musique de mon coeur

 le souffle qui à chaque instant

 donne naissance à la vie

 

 J 'écoute mes rêves et mes cycles

 mes sueurs et mes peurs

 mes pleurs et mes douleurs

 

 Ce corps

 ce temple

ou

je suis la gardienne

 la promesse

 de prendre

 soin de toi

 

 coeur

 foie

ventre

 poumon

rein

 pied

 main

 dents

 os

 sang

 cellules

 

 

 

 Chaque espace

 Chaque cellules

 est un cadeau

 une grâce

 

 

 Merci mon compagnon

 de me guidé

 Lettre à Toi








De Yael : http://lechantdesarbres.over-blog.com/article-lettre-a-mon-corps-115515842.html











Lettre à mon corps, Sarah (cela peut très bien s'appliquer aux gens atteints de troubles alimentaires, sévères, avérés ou plus ou moins niés. Mais aussi pour les fumeurs (euses) et fêtards (fêtardes) et autres)
 :

http://www.cliniquestamour.com/clinique-st-amour/anorexie-boulimie-temoignages/19-temoignages/171-lettre-mon-corps






Poète

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Jeu 1 Jan 2015 - 0:00

Ce n'est pas la bonne année (2000 au lieu de 2015), mais il fait ce que je n'ose faire : le fou.


Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Jeu 1 Jan 2015 - 0:08

Vieux aussi, mais la modernité ne serait-elle pas un éternel recommencement, mais en ajustant mieux les éléments universels.


Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Jeu 1 Jan 2015 - 0:19

Une date à retenir : Octobre 2015 sort le film d'animation inspiré de l'histoire de St Exupéry "Le Petit Prince".


Voici la bande annonce.





Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Abonné absent le Jeu 1 Jan 2015 - 0:48

Bonne année ! Meilleurs voeux de succès et bonheur !

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Ven 2 Jan 2015 - 20:23

Merci.

Tous mes vœux pour cette nouvelle année qui débute.

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Mer 15 Avr 2015 - 11:05

Extrait de "lettre à un jeune poète" de Maria Rainer Rilke.



"Il est bon aussi d’aimer ; car l’amour est difficile. L’amour d’un être humain pour un autre, c’est peut-être l’épreuve la plus difficile pour chacun de nous, c’est le plus haut témoignage de nous même ; l’œuvre suprême dont toutes les autres ne sont que les préparations. C’est pour cela que les jeunes, neufs en toutes choses ne savent pas aimer ; ils doivent apprendre. De toutes les forces de leur être, concentrées dans leur cœur qui bat anxieux et solitaire, ils apprennent à aimer. Tout apprentissage est un temps de clôture. Ainsi pour celui qui aime, que la solitude, solitude toujours plus intense et plus profonde, l’amour ce n’est pas dès l’abord se donner, s’unir à l’autre. (Que serait l’union de deux être encore imprécis, inachevés, dépendants ?) L’amour, c’est l’occasion unique de murir, de prendre forme, de devenir soi-même, un monde pour l’amour de l’être aimé. C’est une haute exigence, une ambition sans limite, qui fait de celui qui aime un élu qu’appelle le large. Dans l’amour, quand il se présente, ce n’est que l’obligation de travailler à eux-mêmes que les jeunes devraient voir. Se perdre dans un autre, se donner à un autre, toutes les façons de s’unir ne sont pas encore pour eux. Il leur faut d’abord thésauriser longtemps, accumuler beaucoup. Le don de soi-même est un achèvement : l’homme en est peut-être encore incapable.

Là est l’erreur si fréquente et si grave des jeunes. Ils se précipitent l’un vers l’autre, quand l’amour fond sur eux, car il est dans leur nature de ne pas savoir attendre. Ils se déversent alors que leur âme n’est qu’ébauche, trouble et désordre. Mais quoi ? Que peut faire la vie de cet enchevêtrement de matériaux gâchés qu’ils appellent leur union et qu’ils voudraient même appeler leur bonheur ? _ Et quel lendemain ?

Chacun se perd lui-même pour l’amour de l’autre et perd l’autre aussi et tous ceux qui auraient pu venir encore. Et chacun perd le sens du large et le moyen de le gagner, chacun échange les va-et-vient des choses du silence, pleins de promesses, contre un désarroi stérile d’où ne peuvent sortir que dégout, pauvreté, désillusion. Il ne reste plus qu’à trouver un refuge dans une de ces multiples conventions qui s’élèvent partout comme des abris le long d’un chemin périlleux. Nulle région humaine n’est aussi riche de conventions que celle-là. Canots, bouées, ceintures de sauvetage, la société offre là tous les moyens d’échapper. Enclins à ne voir dans l’amour que le plaisir, les hommes l’on rendu d’accès facile, bon marché, sans risques, comme un plaisir de foire. […]

Celui qui vit à l’aveuglette, se félicite du caractère accessible et périphérique du « plaisir » se venge de le trouver là si médiocre en le méprisant, sans pour autant cesser de le poursuivre.

Là tout est défiguré, refoulé … […]

Ce qui menace l’amour est le refus du mouvement qui l’anime. L’amour du cœur est un acte qui sans cesse se renouvèle et la seule vraie souffrance est d’avoir limité ce don. […]

La volupté de la chair est une chose de la vie des sens au même titre que le regard pur, que la pure saveur d’un beau fruit sur notre langue, elle est l’expression sans limite qui nous est donnée, une connaissance de tout l’univers, la connaissance dans sa plénitude et sa splendeur. Le mal n’est pas dans cette expérience, mais en ceci que le plus grand nombre en mésuse, proprement la galvaude. Elle n’est pour eux qu’un excitant, une distraction, dans les moments fatigués de leur vie, et non une concentration de leur être vers les sommets."

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Mer 15 Avr 2015 - 11:12
















Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Jeu 4 Juin 2015 - 20:16

Quelques fois, les murs de protection sont tellement impénétrables, que le prix pour les abattre est impossible à "chiffrer".

Il y a ce que l'on "croit" et ce que l'on "sait" :


Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Jeu 4 Juin 2015 - 20:31

http://www.chezmaya.com/sc/qui-vois-tu.htm


Et face à ceux qui nous ont tant appris ? Retour au texte que j'avais publié sur ce vieux couple, on chemine avec l'autre en éclairant sa nuit.....avec son jour.


Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Mag le Ven 5 Juin 2015 - 23:11

J'ai retrouvé ton chemin Hourra !

En passant rapidement par tes statistiques ! alors j'ai aperçu ton écrit sur l'anxiété ... et les extraits des poêtes disparus... comme je te l'ai écris ce soir c'est trop pour moi pour écrire autre chose que des jetés de mots mais je veux te mettre cette image que j'ai prise hier avec la caméra : le pont entre les mondes droit et gauche...

... ma dernière ballade méditative sur le sujet des structures mère telles que Fabrice Bak les évoque...


j'ai pris cette photo assise sur un rocher mégalithique après avoir rempli mes bidons d'eau à la source...

et je me force à quitter Passionné pour calmer le jeux et aller recentrer tout ça Au dodo !
demain je lirai tout ce que tu as mis ici et te répondrais plus longuement
je t'embrasse Very Happy Belle nuit et beaux rêves Wink

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Ven 5 Juin 2015 - 23:49

Bien agréable ce petit coin.

Remarque dès que je vois du "vert" je suis en extase (mais le bleu aussi, celui de la mer, ha j'oubliais le ciel étoilé...et les fleurs ? J'ai failli oublier les fleurs. Bon je vais dormir aussi).

Bonne nuit.

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Sam 6 Juin 2015 - 0:08

Suis allé faire quelques recherches vite fait, c'est super intéressant cette histoire de structure mère.
Et hop, je me le mets de côté.

Cela peut expliquer pourquoi il y a des moments où l'on (peut être que moi, remarque) comprend tout et d'autres où l'on ne comprend rien, et ce, sur le même sujet. Un exemple flagrant : les mathématiques.


Merci Mag.

Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Victor le Sam 6 Juin 2015 - 13:43

Explication, épigénétique :


Victor
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Mag le Sam 6 Juin 2015 - 15:21

Ouffff fait chaud d'un coup, c'est bien comme ça j'apprécie "la fraîcheur" de ma pièce Rolling Eyes
Mais j'ai mangé les fraises avant l'emprise du cagnard Dent pétée

Oui j'y songeait hier : l'épigénétique est liée à tout ce qui me travaille dans le chapeau en ce moment pour mettre en mots cette synthèse émergente... comme ce printemps et mes petit pois loupés, elle me fait vivre un décalage de plus de 20° entre les températures de la nuit et du jour...

Cela rejoint "faire bouger la structure" et ses difficultés,
c'est Franck Lopvet et son émission sur Ici&maintenant qui m'a révélé en miroir mon fonctionnement et aidé à finir mon histoire avec la colère...

j'ai l'impression en ce moment de faire un va et viens entre les mémoires de mon ADN et l'ARN : des circuits neuroniques en forme de chemins creux que mes formes de vie lorsqu'elles ne sont plus adaptées mais vécues quand même en forçant, ont forgés dans le schéma heuristique de mon histoire de vie !!

Les chemins de mes changements sont devenus enherbés et difficile à trouver, peut être parceque du neuf est en train d'émerger à avancer dans le vide...

En tout cas faut que ça bouge en interne avant de se manifester en externe et ça urge : je viens de voir que le toit du squat est en train de se déclouer Pfiu

Heu... je crois que je ferai mieux d'aller faire un dessin quelque part de tout ça : j'ai la tête qui chauffe aussi Idée

Moi aussi j'ai depuis plus d'un an utilisé d'autres dynamiques de fora pour travailler tout ça en interne comme en externe, et fait de bonnes IRL Very Happy

Ce soir je te mpouete.

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Samy. le Sam 6 Juin 2015 - 16:52

J'sens, j'crois

Que de nombreux chemins vont en direction de la voie,
quelques chemins mènent à la voie,
il n'y a qu'une voie.

Samy.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 24
Localisation : En chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum